Partagez | .
Le début du cauchemars
 MessageSujet: Le début du cauchemars   Sam 28 Déc - 13:19

avatar
Invité


Click




Le début du 
cauchemars...







Les jours… les semaines… les nombreuses nuits se succédèrent suite à la mission périeuse dans les montagnes enneigées, tachés du sang de la jeune mage des songes, pourfendue par l’un des membres de sa famille d’adoptive…
 
Dans la noirceur naissante de son cœur, dans la souffrance tout autant physique que psychologique s’encra les racines de Nightmare, le roi des cauchemars…
 
Voyage au-delà des nuages, plus loin que les étoiles, brise glacée de l’hiver… Entrée dans un nouveau monde… Engouffrée dans les songes… Des êtres plus étranges les uns que les autres… Un appel… Lui il l’appel… Je le sens… Il veut que je le délivre de sa cage… Nul ne devrait être emprisonné…
 
Souffle de la vie, brume sortie d’un corps jusque l’à inerte… Vieille grand-mère à mon chevet… Femmes aveugle, elle qui depuis toujours veille sur le grand-arbre… M’y revoilà…
 
-Les nuits ont été nombreuses ! Les semaines sont passés alors que dans tes songes, se glissaient les démons les plus maléfiques qu’il puisse exister… Mes forces atteignent ma limite… De mes derniers pouvoirs j’ai essayé de te protégé du grand manipulateur… Désormais… Il est temps pour moi de disparaitre…
-Grand…Mère… ?
-Ecoute mes dernières paroles… La prophétie a été posée depuis longtemps… Ton présent a été déterminé… Tes pas sont tracés… N’oublie jamais… Dans la noirceur la plus profonde, les ténèbres les plus totaux se cache toujours la bougie qui… Un jour… T’a montré le chemin… Trouve en toi la force de réveiller cette flamme ensommeillée… Seulement ainsi tu ne te perdras pas dans ce monde de torpeur…
 
Tel fut ses derniers mots… Un grand souffle dont j’aurais aimé que jamais il ne s’arrête… Grand-mère…
 
Cette nuit, j’ai enterré le corps de ma douce grand-mère… Aucun lien de parenté ne nous unissait… Seul un lien du cœur… Je pleurerais ta disparition… Tes dernières paroles seront a jamais encrés en moi…
 
La nuit passa et de nouveau… Un rêve étrange… Terreur… Flammes et hurlements… Souffrance…
 
Un appel… Non loin d’ici… Je sais qu’il est là…
 
Des pas non contrôlés, des yeux sans âmes ni sentiments, je traversais la forêt des anciens mages des songes, endroit secret et sacré… M’y voilà… Le pied de l’arbre des songes… Quelqu’un essaye de m’arrêter, je la vois juste en face de moi, brillante, lumineuse dans cette nuit étoilée… Freiya… Sa voix… Je n’arrive pas à l’entendre, elle ne put m’arrêter… La tentation est trop forte… Il faut que j’y aille, je ne sais où…
 
Un sanctuaire… Parchemins étendus, tissant une toile entre les stèles marqués d’un langage inconnu… Un coffre… Scellé…
 
D’une voix vibrante et résonnante, je murmurais une incantation inconnue, venant du plus profond de mon âme…
 
« Ô Toi clé des songes, entend mon appelle, suis ma voix à travers les mondes… Libères ta douce mélodie et apparais en ce monde… »
 
Levant mon bras dans les airs, une lueur apparut, puis, toutes les formes de lumières aboutirent vers un même point, contre de tout… La clé venait d’apparaitre dans une douce mélodie, semblable à une boite à musique…
 
Elle est là… Dans ma main… Sans hésiter je la fis pénétrer dans la serrure… Force inimaginable libérée, le sol se mit à trembler, le ciel à gronder, un flux de magie parcourra mon corps, libéré de mes pieds jusqu’au bout de mes cheveux… Fumée de lumière tournoyant tout autour de moi… La boite… Je viens de l’ouvrir…
 
Une force telle une explosion me fit voler à plusieurs mètres au loin, me faisant rapper le sol…
 
Un être géant, au corps souple tel de l’eau ou de la fumée en sortit, serpent au corps d’étoiles, un grondement saisissant se fit entendre… Je repris la totalité de ma conscience, pouvant enfin agit de mon propre grès… mais il était déjà trop tard…
 
La bête s’entortilla autour de l’arbre sacré qui commença à périr, les feuilles tombant, s’enflammant, brûlant tout…
 
-Loremy ?! Qu’as-tu fais ?! Tu as libéré Hocklyss, l’animal de Nightmare !
-Je ne sais pas ce qu’il s’est passé ! J’ai entendu un appel et je me suis retrouvé ici..
 
Le démon s’entreprit alors d’en finir avec la seule qui aurait pu, un jour l’arrêter… Il fonça alors sur la jeune femme…
 
Freiya toucha alors ma tête, a cet instant, mo corps se mit à s’illuminer, se décomposant petit à petit en lucioles de lumières.
 
-Je vais t’envoyer loin d’ici, à l’abri !
-Mais que vas-tu faire ?!
-Je vais essayer de retenir du mieux que je peux ce monstre ! Apprends à utiliser les clés des songes et un jour, tu arrêteras ce démon !
-FREIYA !
 
… Me revoici à la guilde d’Angel’s Sky… Encore sous le choc, je frappai de toutes mes forces contre le sol en hurlant.
 
-Non ! Ce n’est pas possible ! Noooon ! Qu’ai-je fais ?!
 
Cela dura quelques dizaines de minutes, suivit un moment de profond désespoir avant que je me ressaisisse et appelle Yubaba, la seule qui aurait vécu assez longtemps pour avoir rencontré tous les mages des songes et connaitre tous leurs secrets.
 
-Sale peste ! Me sortir de mon bain à cause d’une connerie plus grosse que ton cul ! Et Dieu sait que ton cul est énorme jeune fille !
-Tu es au courant de …
-Je sais tout ! Il était dit que l’arbre périrait par un monstre des songes et à en voir ta bêtise, cela ne m’étonne même pas que ce soit ta faute !
-Mais que sais-tu de ce monstre ? L’arbre qui est mort, que va-t-il en découler ? Ces clés, elles ne servent pas qu’à guider nos rêves vers celui d’un esprit particulier pour communiquer ?
 
Elle m’expliqua alors que ce Hocklyss était l’un des démons sous le contrôle de Nightmare le roi des cauchemars, que s’il était laissé en liberté, le monde plongerait dans les ténèbres. Que l’arbre des songes mort, plus rien ne limitait les cauchemars et les terreurs nocturnes, que mon devoir était de m’occuper de tout cela et remettre en ordre. Mais qu’il fallait que je devienne plus forte… Que j’utilise une autre forme de la magie des songes… Celle des clés… Mais en quoi cela consistait ? …
 
Yubaba sortie alors une clé semblable à celle que j’avais vu précédemment de sa poche.
 
-Ceci est une des reliques sacrées qui m’a été confié, elle permet d’entrer dans les rêves des humain, de les forcer à s’endormir en plein jour afin de leur révéler ce qui est caché au fond de leur âme. Laisses-moi t’éclaircir l’esprit.
 
Un cercle magique apparut alors sur mon front, dans lequel elle enfonça la clé avant de la faire tourner…
 
Des îles volantes, une forêt enchantée… Une brume mystérieuse… Un ciel emplit de poussière d’étoile… Alors ainsi je me trouvais dans mon monde ? …
 
-Suis-moi Loremy !
 
Yubaba me guida alors dans un labyrinthe au départ fait de plantes en tous genres puis… D’escaliers sans aucune logique… Des portes partout… De toutes les formes, de toutes les couleurs… Toutes ouvertes… Elles menèrent chacune dans le rêve de l’un de mes esprits…
 
-Ces portes représentent le lien qui nous unit… Plus loin que la magie, plus loin que tout, c’est un lien unique entre nous… Les humains n’ont conscience de ce que cache leur âme…
 
Elle me montra alors une porte ouverte, un flux de magie s’en dégageait, en sortait et semblait pénétrer dans le corps de Yubaba.
 
-Ceci ma chère sotte est la porte qui relie à mon monde. Lorsque tu m’as invoqué, tu l’as ouverte. L’énergie qui s’en dégage est la magie que tu m’offres pour apparaitre à tes côtés et utiliser la magie. Tel est la raison pour laquelle tu t’épuises lors des invocations, c’est ta magie qui me tient en ce monde, c’est ta magie qui définit ta puissance. C’est aussi la raison pour laquelle plus tu deviens forte, plus nous le devenons aussi !
 
On continuait notre route et arriva à une grande grille, un portail immense, semblable à la porte du paradis.
 
-Ceci est la porte qui te relie au monde des songes, scellé. Presque impossible à ouvrir, tant pour nous que pour toi. Nous-même, une fois dans ce monde nous avons cette porte scellée, nous empêchant de retourner dans le monde des songes… Certains esprits tel que moi ont descellés cette porte, mais cela n’est pas sans risque… Vois-tu Loremy, si tu ouvres cette porte, tu pourrais en mourir ! Ou tu pourrais être aspirée dans le monde des songes sans jamais pouvoir en revenir ! … Mais si tu arrivais à contrôler cette force, tu pourrais alors desceller l’une des portes qui se trouvent derrière. Ce sont des portes semblables à celles qui nous relient à toi, sauf que cette fois-ci c’est toi qui est relié à la source de notre pouvoir, à la source de nos rêves. A ce moment-là, la magie des songes coulerait dans ton sang, provoquant une douleur atroce ! Mais t’offrant un nouveau pouvoir ! Mais ce n’est pas la seule épreuve, non seulement il faut ouvrir la grille, mais aussi ouvrir l’une des portes à l’aide d’une clé. Leur invocation est bien plus difficile que pour les esprits ! Heureusement, tu n’as besoin de le faire qu’une fois. Une fois la porte descellée, tu n’as plus besoin d’invoquer la clé ! … Prendrais-tu le risque de mourir Loremy ? Même si cela pourrait sauver le monde des songes et le tien ?
-Bien-sûr !!
-Alors dans ce cas, trouve la force au fond de ton cœur, seul toi peu réaliser ce miracle ! Sur ce, je te laisse j’ai rendez-vous chez le coiffeur !
 
Après toutes ses révélations, Yubaba disparut, me laissant perplexe… Je revins alors dans le monde réel, me laissant avec plus d’interrogations que de réponses…
 
-Les clés des songes… Ais-ce la seule solution ?
 
Une nouvelle fois, j’ai la preuve que je suis faible… Une nouvelle fois… Je repars dans la quête à la puissance…
 








   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» one again : reves et cauchemars à la con
» Tu m'as trahit pour un rêve, alors je vais faire battre ton coeur pour un cauchemars [PV Hazufel]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» Gri-Gri pour rêver
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5