Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Promenons nous dans les bois
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Lun 28 Oct - 15:16

avatar
Invité


Click

Le rayon toucha l'assassine, uniquement en partie. Toujours ça de prit pour le mage de Fairy tail, qui se sentait épuisé suite a la course et aux assaut répété de Karito. Le témoin était en panique, il craignait pour sa vie, il savait qu'il prenait des risques mais il n'abandonna pas pour autant. La blonde fonça sur Katsuro avec son arme et frappa de plein fouet... Le bouclier. Contre attaquant immédiatement, il ne toucha que le vent, du fait de l’agilité de son adversaire./b]

"Les fans d'Erza? Serait tu assez conne pour croire que je suis un mage légal pour Erza? Tu me déçoit, je pensais que les assassins avaient plus de ressources..."

[b]Elle fonça de nouveau, évitant les attaques de son ennemi et frappa encore le bouclier, cette fois, ce dernier vola en éclat, les chocs a répétitions l’empêchèrent de se régénérer au même rythme, suite a ça, il senti sa gorge se serrer sous la pression de ses doigts féminins. Elle le fixa et l'obligea a la regarder avant de continuer a parler d'elle, de ses motivations a faire ça, est ce qu'elle voulait que le mage éprouve de la compassion? de la compréhension? jamais de la vie. Elle le relâcha et s’éloigna, confiante, garde baissé... Il n'attaqua cependant pas, une espèce de respect, elle aurait pu l'enchaîner a l'instant mais elle l'avait relâcher. Il était normal qu'il la laisse se replacer... Lui faisant signe d'approcher a son tour, elle tentait d'argumenter une dernière fois, prétextant qu'elle n'était pas si pire comparé a ceux qui l'avaient payé, que tout ceci était a cause d'une mort proche d'elle... Il serra le point et fonça a son tour sur l'assassine, Frappant d'un coup qu'elle évita, se baissant pour ne pas être découpée par son arme, enchaînant le combat, se faisant lacérer par la dextérité de la jeune fille mais ne recula pas pour autant.


"T'as tout faux, t'es pas mieux qu'eux, t'es même pire, t'es qu'une larbin corrompu par leur argent sale et vous finirez tous au fond du trou! T'es juste utilisée dans un conflit qui ne te regarde même pas!"

Il attrapa le manche de son arme et la poussa, de façon a la coincer contre un arbre.

"Cette merde que tu sers est en train de se la couler douce pendant que tu perpétue toi même des meurtres, Comment peux tu chercher a te trouver des excuses en rejetant la faute sur un décès, alors que toi même, tu fais des orphelins et des veuves!"

Finalement, elle réussi a le repousser avec sa jambe. Il lâcha son arme et la fixa. les deux restaient la, a se regarder, un léger moment. Il se retourna, avec une certaine appréhension, mais il le fit quand même, avant de poser un genou au sol, affaibli par les coups tranchants qu'il avait subit pendant sa charge.

"Tazu ira au conseil, il témoignera contre ces sacs a merde, Je peux pas te laisser lui ôter la vie, ça reviendrait a en tuer des dizaines d'autres de leur faute. Tu tiens vraiment a ce que d'autre personnes vivent ton histoire si éprouvante, a t'entendre? Fais le bon choix, je vais le porter jusqu'au conseil, j'espère que tu ne m'abattras pas dans le dos."

Il se dirigea vers Tazu, lentement...

 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Lun 28 Oct - 18:22

avatar
Oméa K. Shizuka

Ajatar Virke

Click


Alert Gynophobia
In montains, you don't have any friends. Because all of the things are hidden in darknesses. The snow is a great way for your fortune but it's also the great way of the killer name Shizuka.


Je fronce les sourcils en le voyant tourner le dos puis le contemple. Un sourire s’étire sur mon visage alors que l’arme disparait. Je suis couverte de sang mais je n’arrive pas à m’empêcher de sourire bêtement. Ce type … Je l’aime bien. Il me rappelle vaguement l’enfant que j’ai été. L’enfant a l’enfance volée. Je fais rapidement la moue avant de soupirer en sentant la présence de Master poulet dans les parages. Depuis combien de temps nous épie-t-il ? Je ne saurais le dire. Pas plus que je n’expliquerais mon geste. J’emboite tranquillement le pas à mon adversaire et le double sans aucun complexe, mon arme toujours à la main. Faux qui, une fois que je fus à hauteur de Tazu, s’envola vers le mage.

« Tiens moi ça. »

Je me baisse, saisissant le témoin à bras le corps avant de le soulever. Le coinçant sur mon dos, j’avise de son confort et jette un œil au type. Je pense qu’il ne s’attendait pas à ça. Pas plus qu’il ne s’attendait à ce qu’Azariel se dirige vers nous. L’ange fit mine d’ouvrir la bouche mais je ne lui en laisse pas le temps.

« Combien as-tu repérer de mes semblables plus haut dans le col ?
- Je n’ai pas compté…
- Tu ne sers vraiment à rien d’autre qu’à me répéter en boucle que je dois faire preuve de compassion décidément. Poulet de mes deux. File donc faire l’éclaireur, ça changera peut être la donne. »

Le blond hocha la tête avec un demi-sourire de victoire quand il remarqua que je veillais à éviter tous les points où je l’avais blessé. Putain que je hais quand il l’emporte. Je jette un coup d’œil au brun et hausse les épaules.

« Ferme la bouche et marche. Si vous prenez trop de retard sur le temps théorique de votre avancée, ils vont tous descendre pour attaquer. Et il est hors de question que je laisse mes cibles se faire tuer par quelqu’un d’autre que moi, pigé ? Et ne hurle pas à la mort pour l’autre andouille, il ne craint strictement rien contrairement à nous. Allez en route. Si tu as une carte, sert-en maintenant, on va devoir passer par tous les chemins les moins connus pour éviter un maximum d’assassin. Certes on va mettre trois fois plus de temps mais je préfère dormir dans une tempête de neige que d’affronter quatre assassins armé jusqu’aux dents. »

J’avance lentement, serrant les dents pour ne pas jurer en entrant dans l’eau jusqu’à la taille. Que c’était froid mais qu’est-ce que ça faisait du bien. Ça endormirait ma cuisse quelques temps et me permettrait de courir au besoin. J’espérais de tout cœur qu’il ne lâcherait pas la faux dans la grotte. Non seulement je ne pouvais peut être pas changer d’arme mais en plus je risquais d’en avoir encore besoin. C’était loin d’être discret mais je ne pouvais pas faire autrement. Le jeu en vaut la chandelle de toute façon. Ce type m'intrigue. Et je préfère mourir aujourd'hui et renseignée que demain et bête.

« Au fait, fis-je en reprenant mon souffle sur la rive opposée, je me bats comme une chiffonnière mais je ne connais même pas ton nom. Est-ce que ça t’ennuierais de me le dire le temps qu’on arrive à bon port avec Tazu ? »

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Mar 29 Oct - 16:09

avatar
Invité


Click

Etonnante surprise, lorsque l'assassine lui jeta sa faux au visage pour s'occuper du blessé. Est ce qu'il avait été aussi persuasif que ça? En rattrapant son arme, il fut légèrement déséquilibré, jamais il n'aurait l'agilité de se battre avec une telle chose, elle avait son poids et pourtant, la blonde la maniait comme si c'était naturel, comme si c'était une plume. Ainsi, elle voulait l'aider, alors que son objectif, c'était de le tuer. Ne revenons pas sur le sujet après tout, autant ne pas la tenter.

Tazu n'était pas rassuré d'être transporté par sa poursuivante et Katsuro resta méfiant, Elle lui conseilla de la boucler, le gynophobe avala difficilement sa salive et ne dis mot pendant toute la traversé. Finalement, lorsqu'ils passèrent le chemin, ils prirent une pause. Elle en profita pour lui demander son nom.

"Katsuro."

Il n'en dit pas plus, toujours étonné de sa réaction, puis il n'avait pas forcement envie de sympathiser avec elle, oui, elle l'aidait, oui son aide n'était pas a refuser mais ça restait une mage illegale, une assassine de sang froid, Une fois le trajet finit, peut être même avant, ils redeviendraient ennemis. Et d'ailleurs, une fois au conseil, que devrait il faire? la laisser filer? La livrer elle aussi? C'était un dilemme assez pesant. Alors juste le prénom, sans rien derrière, Il détourna même le regard en répondant.

"Et je n'ai pas de carte, passer par la, c'était pas prévu... En train, on y serait déjà, va falloir y aller a l’instinct..."

Finalement, un autre mage s'interposa sur leur route. une tenue moulante noire, une echarpe masquant son visage. L'homme les dévisagea et fixa particulièrement Karito.

"Traitresse."

Il passa a l'attaque dans la seconde, visant Tazu avec sa dague.
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Lun 11 Nov - 12:14

avatar
Oméa K. Shizuka

Ajatar Virke

Click


Alert Gynophobia
In montains, you don't have any friends. Because all of the things are hidden in darknesses. The snow is a great way for your fortune but it's also the great way of the killer name Shizuka.


Je décoche un grand sourire à mon compatriote et lâche mon poids mort. Je l’entends geindre mais je m’en contrefiche. Je n’ai pas de temps à lui accorder. Je tends la main, ignorant la douleur sourde que provoque la dague en me perçant la peau, et referme mon poing sur celui de mon adversaire.

« Moi ? Non. Je tâche juste de me divertir un peu. »

Ma main libre se referme sur ma faux. Je suis presque reconnaissante en Katsuro pour ne pas s’être éloigné de moi. Ça me simplifie la tâche. L’arme décrit un premier arc de cercle, tranchant ce qui passe à sa portée avant de faire un brusque demi-tour sous la gorge. Mon confrère s’écroule, les yeux encore rempli d’incrédulité. Je retire la dague en grimaçant et attrape le type par le col. Je reconnais sans mal son visage. Un petit nouveau que j’avais vu s’entrainer deux ou trois fois. Je hausse les épaules en le cachant dans un buisson. Je me relève, vaguement satisfaite et utilise l’écharpe pour nettoyer la lame. La tête de Katsuro n’est pas très fraiche. Je pense qu’il n’est pas content du tout de la tournure des choses.

« Cesse de faire ta sainte nitouche. C’était lui ou nous. Maintenant récupère Tazu, on va changer de tactique. »

Azariel m’avait raconté une fois, pendant que je peignais, qu’il me suffisait de penser à lui ou à un acte de compassion pour qu’il débarque comme il savait si bien le faire. Alors essayons ça. Il était l’ange de la compassion. Il me fallait un acte de …. Non. Nononon et non. Qu’il aille au diable je ferais s… Je m’impose l’image. Je suis en train de soigner Tazu. De comprendre l’étendu de la douleur de… Le bruit de quelqu’un s’écrasant au sol me ramène à la réalité. Ouvrant les yeux, je vois Haziel lamentablement étalé sur le sol en crachant de la poussière.

« Pwouaahahah, tu pourrais prévenir quand tu fais ça..
- Combien ils sont ?
- Une petite dizaine je crois. Caché dans les corniches.
- Une vraie partie de plaisir. L’escalade c’est foiré pour moi, va falloir que je te fournisse une arme et que tu les prennes en traitre.
- Non.
- Comment ça non ? Tu ne vas pas t’y mettre aussi ?! C’est eux ou nous merde !
- Je ne tuerais personne. Je ne peux pas de toute façon.
- Aussi utile l’un que l’autre. Splendide. Tazu, j’espère que tu as une bonne assurance vie parce que pour ce coup-ci ça sent le roussi. Azariel, devant avec moi. On va devoir faire diversion. Katsuro, à mon signal tu actives un bouclier ou je ne sais quoi et tu cours avec l’autre paquet cadeau. »

Je pose ma faux sur mon épaule et commence à marcher. Un peu plus loin sur le chemin, les deux pans de la montagne s’éloignent, créant un endroit plutôt joli s’il n’était pas le repère des archers et des assassins en contrat dans la zone. C’était un point de passage obligatoire. Je fais la grimace en me tournant vers Katsuro.

« Tu es sûr que tu ne veux pas que je te tue ? Parce que pour le coup ça m’arrangerais énormément… Non ? Tant pis, j’aurais essayé. Azariel, vient par ici.
- Pourquoi je sens que ça ne va pas me pl… »

Je l’assomme proprement et le couche sur le sol avant de lui couvrir le visage de l’écharpe ensanglantée de ma dernière victime. Je passe tranquillement ma main sur ses vêtements clairs avant de dégainer la dague que je cache dans ma botte. Je maquille consciencieusement mon faux Tazu sous les yeux des deux garçons avant de l’empoigner par le col.

« Surtout, tu ne bouges pas avant mon signal. Ils ne sont pas dupes mais ils voudront absolument vérifier la prise. On va jouer la-dessus. » Je me lève et commence à tirer l’ange sur quelque mètre avant de le soulever. Je l’aurais cru plus lourd. Je me retourne vers Katsuro. « N’oublie pas, si toi tu hésites devant eux, ils ne se serviront de la seconde que tu leurs donneras pour te massacrer. Oublie ta pitié et débarrasse-t-en sinon vous allez finir enterré dans la journée. Si tu veux faire simple vise cou ici. C’est un point névralgique. Ça ne le tuera pas et il dormira pour au moins vingt-quatre heures. Et rend moi service, vise moi avec

Je reprends la route, Haziel sur l’épaule et débouche dans la trouée. Cette saleté de poulet à plume ne s’est trompé. Ils ne sont pas une dizaine mais une quinzaine. Je vous jure que je vais lui arracher la tête si je m’en sors vivante. J’espère que le mage utilisera ce que je lui ai conseillé. Certes, j’ai menti sur la durée puisque nous dormirons au plus deux petites heures mais au moins il sera passé, je me ferais charier à la guilde et pour finir, on aura échappé au Conseil comme d’habitude. Le mieux dans le meilleur des mondes.

« Salut les gars ! Comme je suis heureuse de vous voir ! Si vous saviez … Ce témoin et son mage était de véritables crétins. Ils ont foncé dans le premier piège sur la route ouest, vous auriez dû voir ça. Si pathétique et misérable … » Je jette le corps endormi de mon compagnon au sol, regardant tour à tour tous les coins où se trouvent mes camarades. « Je sais que vous n’y croyez pas une seconde alors bougez-vous et descendez parce que je ne monterais pas je vous préviens. »

J’attends alors, le ventre serré, regardant les premiers descendre pour me rejoindre. Je les compte fébrilement avant de m’étirer. Si Katsuro est bien embusqué, il remarquera sans doute que tout le monde est à terre. J’espère juste qu’il ne se loupera pas…



HRP:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Sam 16 Nov - 17:01

avatar
Invité


Click

Elle ne manquait pas de sang froid pour assassiner une cible comme ça, cette malheureuse habitude de la mort qui la hantait, mais ce n'était surement pas le moment de la juger. Un peu déconfit, il la laissa parler, sans trop répondre. Si il devait tuer pour protéger quelque chose, il n'hésiterait sans doute pas, mais souvent en dernière possibilité. Cet homme était mauvais, mais méritait il une telle mort? Après tout, il aurait surement créer des problèmes a l'assassine si il restait en vie... Non, Qu'est ce que ça pouvait bien faire, c'est elle aussi, une mauvaise personne et aider un mage légal aujourd'hui ne changera pas tout ce qu'elle a commis par le passé... Un autre apparu, s'étalant a terre, une connaissance de la blonde. Autant dire que le mage légal était perdu, complètement et qu'il se contentait de laisser Karito décider de la suite. Deja parce qu'elle avait plus d’expérience, mais aussi parce qu'elle connaissait l'ennemi.

Sa stratégie était de les faire passer pour mort, en utilisant son camarade-ennemi comme d'un leurre. Katsuro, lui, devait se placer plus loin et faire une embuscade, elle était claire, fallait tuer. Comment pourrait il faire ça...

Avant de se mettre en place, elle lui demanda s'il il préférait pas qu'elle le tue. Bien sur que non, quelle question idiote, mais si elle le voudrait, et si elle demandait qu'il se laisse faire, ça aurait été... gênant... Ôtant cette idée morbide de son crâne, il grimpa là ou l'avait indiqué sa partenaire du jour et attendit.

Très vite elle fut démasqué, et très vite, Katsuro invoqua des aiguilles, par dizaines, utilisant une quantité assez énorme de magie pour tous les avoir. D'ailleurs, il était temps d'en finir avec Shizuka. Les aiguilles étaient au niveau des jambes de tout les malfrats présent et, a la propulsion, transperça les jambes, faisant chuter le groupe, trop concentré sur la blonde qui voulait d'ailleurs également être touchée. Il fallait l'innocenter de son aide, lui rendre le coup de main qu’elle lui avait offert et finalement, rentrer au conseil avec Tazu. Alors qu'ils étaient a terre, se tenant la jambe, il s'approcha, son bouclier activé, de l'assassine.


"Franchement, Tu as cru que j'allais te laisser me duper avec ta magouille, j'ai découvert ton plan de jouer l'alliée pour mieux m'avoir au moment opportun. C'était une belle stratégie, un peu tiré par les cheveux pour une assassine comme toi, mais j'ai failli tomber dans le piège. Après tout, avec ma magie, c'était la ta seule solution n'est ce pas? Je devrais t'embarquer et te mettre en prison mais j'ai pas le temps."

Un des assassins releva la tête

"Quoi? elle te protégeait pas? Fous toi pas de nous! T'es pas crédible!"
"Tss, pauvre abruti, Tu crois vraiment qu'une fille comme elle se rabaisserait a aider un mage comme moi. J'ai pas besoin de l'aide d'une illégale pour faire ce que j'ai a faire. Si tu pense que c'est une traître, alors tue la, ça me donnera toujours cet avantage, de vous laisser vous entre-tuer... A plus!"


Avec cet argumentaire, la blessure faite a Shizuka et la fuite de Katsuro avec le témoin, elle passait moins pour une traîtresse, la prochaine fois, il était sur que ça ne se passerait pas aussi bien avec cette blonde. Finalement, après le point de passage, il marcha encore quelque heures et arriva devant le conseil, Tazu était sauf, mais bien blessé et évanoui. Une bonne action était faite. Il espérait maintenant ne pas recroiser Shizuka dans une future mission, se demandant si elle réussirait a les duper aussi bien que Katsuro l'avait fait. Finalement, il rentrerait a Magnoria le lendemain, ce soir, ce serait un repos bien mérité...
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   Dim 15 Déc - 14:05

avatar
Oméa K. Shizuka

Ajatar Virke

Click


Alert Gynophobia
In montains, you don't have any friends. Because all of the things are hidden in darknesses. The snow is a great way for your fortune but it's also the great way of the killer name Shizuka.


Je ne me suis pas retenue de hurler la pelletée de juron que je retenais depuis un peu plus d’une heure. Non seulement ce crétin avait visé les jambes donc le membre le moins utile qui soit pour arrêter un assassin mais en plus il n’avait pas tenu compte de ma remarque. Bouffon. Putain de sentimentale de légal. Azariel avait pris la poudre d’escampette, donnant l’impression que j’avais piégé un clone. Idéal. Je passerais dans le pire des cas pour une bigleuse. D’autant plus que Katsuro venait de passer en me rabaissant copieusement. Je n’avais plus qu’à poser la touche final à ce tableau.

« C’est toi qui est stupide gamin. Si stupide et si vain. Fatal Sloth. »

L’arc tombe proprement dans ma main alors que j’ajuste ma position. La flèche lui prendrait quelques mèches de cheveux au passage, histoire d’en finir avec ma magie. Sauf qu’aucune flèche ne vient. J’ai l’arc mais plus d’énergie à troquer pour le projectile. Flute. Juste flute. Je tape du poing et foudroie mes collègues du regard.

« Vous comptez le regarder partir comme des truies ou vous allez essayer quelques choses ? Ça m’apprendra à faire confiance à une bande de dégénéré cérébraux … »

Je me roule sur le dos et attrape l’aiguille. Je réussis à m’arracher un cri en tirant dessus. Super pour l’image de dure à cuir. Tant pis. Je n’étais plus à ça près. J’époussète ma tenue et sourit intérieurement en constatant que Katsuro à vider les lieux sans se faire prier. Brave petit. Je sais que la plupart de mes confrères me regardent en hésitant entre me tuer parce que l’histoire est un brin louche ou me laisser aller et aviser. Je dois dire que je m’en moque. Ils sont, pour les trois quarts moins expérimentés que moi ou plus faible. Mes blessures ne m’aideront pas dans une confrontation mais elles ne m’inquièteront pas non plus. J’attrape la main du plus proche et le hisse sur ses deux jambes en ignorant les autres. J’espérais recroiser Katsuro tôt ou tard. Même si, vraisemblablement, ce pauvre type serait amener à m’affronter une nouvelle fois et moi, a l’éliminer pour ma propre sureté. Quoi que. Peut-être que le destin ne sera pas aussi cruel qui sait ?



HRP:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5