Raiponce
 MessageSujet: Raiponce   Raiponce EmptyJeu 17 Oct - 10:59

Anonymous
Invité


Click

Il était une fois une belle et jeune princesse à la longue chevelure brune, prisonnière d'une tour et condamnée à y vivre pour le restant de ces jours. Il n'y avait rien n'y personne dans la tour sauf la belle demoiselle en détresse. La seule sortie était cette fenêtre qui donnait sur les montagnes voisines mais c'était bien trop haut pour s'y aventurer, qui plus est le sol était joncé de ronces et la chute pourrait être fatale.

Se voyant sans d'autre choix que de rester toute seule, la demoiselle commença à brosser ses longs cheveux qui s'étaient emmêler dans la charpente de la tour. Il y en avait au moins pour des heures, de longues heures.

C'est alors qu'une voix retentit.

"- Raiponce, Raiponce. Descends moi tes cheveux!"

La voix provenait d'en bas et la jeune fille se précipita à la fenêtre, voyant là un espoir d'être sortie de cet endroit étrange où elle se sentait bien seule. Elle prit ses cheveux et les lança par la fenêtre pour laisser entrer une personne encapuchonnée. C'est à ce moment là que la femme baissa son capuchon et déposa son manteau sur une chaise en bois.

La mère-marraine de Raiponce..Femme cruelle, sorcière sans remords mais personne ne le savait. C'est cette femme qui interdisait à Raiponce de sortir de la tour sous peine de mourir quand elle serait face au monde extérieur.

Les deux femmes se regardèrent longuement et avec une grande intensité..Comme si quelque chose en elles avaient changés. Un détail peut-être? La mère de Raiponce était un homme et Raiponce était brune mais il n'en restait pas moins que les rapports étaient rester les mêmes.

Pendant ce temps au Royaume, le jeune prince du Royaume se promena dans la forêt, chassant le gibier ou peut-être..Cherchant la femme de sa vie?

Trouvera t-il sa promise? Raiponce arrivera t-elle à sortir ? La Sorcière permettra t-elle cette trahison?

Attention à vous.
 MessageSujet: Re: Raiponce   Raiponce EmptyMar 22 Oct - 12:07

Anonymous
Invité


Click


Le réveil ne fut pas très agréable… Non vraiment pas… Se retrouver la tête à l’envers, enroule dans un cocon fait… De ses propres cheveux. On se débat mais ça tire, le crâne se fend… Une horreur ! Un petit prince cinglé qui s’amuse à faire je ne sais qu’elle bêtise avec un bouquin… Dans quoi me retrouvais-je encore ?
 
-Un cocon !
 
La bestiole en bas, à me fixer d’un air réjouit… Encore là à se foutre de la tête des gens…
 
-Merci Kanomy mais actuellement je suis bien enrobé ! Tu ne veux pas m’aider ?
-J’ai déjà tout essayé, rien n’a marché !
-Veux-tu dire par tout ?
-Bah les ciseaux là-bas, et mes dents… Rien trouvé de plus pour couper tes cheveux ! Sont plus dures que de l’acier !
 
… Des cheveux de 15mètres emmêlés dans la charpente du toit d’une tour immense et… incassables… on aura tout vu… Me restait qu’un espoir. Cette petite dame si adroite avec tous les outils approchant de proche ou de loin à la mode…
 
-Shing !
 
Dans un nuage lumineux rose, emplit de pétales de rose en sort la dite Shing, toujours si réjouissante.
 
-Coucou ma Lolo chérie !!! Oh mon amour ! C’est quoi que ce carnage ?! Des cheveux si jolis si mal peignés… Pour qu’ils poussent autant soit tu as utilisé une super lotion, soit ma grande ça fait des mois que je ne t’ai pas vu !
-Ni l’un ni l’autre… un gamin cinglé, je t’expliquerais ça plus tard, en attendant, DECROCHES MOI DE LA !
-Ma chérie, ce n’est pas possible, ils sont Ma-Gni-Fique !
-Rien à faire ! Décroche-moi de là ! Le sang me monte au cerveau !
-Ça c’est parce que tu es énervée ! Hohoho !
-…Shing…
-Ok ok restes calme ! Voyons ce que j’ai dans mon sac…
 
Elle me sortit alors des ciseaux pour le moins… XXL.. Essayant de couper… En vin, seulement des ciseaux bon à jeter à la poubelle… Puis vint les couteaux, tondeuses et autres attirails censés venir à bout de tous les poils humains… Théoriquement…
 
-Bon, attaquons les choses sérieuses !
 
Elle sortit alors une tronçonneuse …
 
-Ahhh mais t’es cinglée !
- Hihihahahahahahha Ne bouge pas, je ne voudrais pas te couper la tête !
-Elle est folle…
 
Elle attaqua alors mes cheveux avec ses outils… En vint… Le seul résultat fut mes cheveux embobinés à l’intérieur de la machine, l’empêchant de fonctionner, ayant pour résultat une fumée abominable sortant du moteur…
 
10kg en plus sur mes cheveux… Rien de plus… Comment dire… Je n’ai plus de crâne ? Non mais sérieusement, c’est quoi que ces trucs ?! De plus… Mes racines doivent au moins être encré jusqu’à mes pieds pour ne pas avoir déjà lâché !
 
La voilà qui sort… Un chalumo ?
 
-Raaaahhhh ! Je vais crameeerrrr !!!!
-Mais non j’ai l’habitude ! J’adore faire des crèmes brulées !
-JE NE SUIS PAS UNE CREME !!!!!!
 
La voilà qui attaque… De nouveau… Rien… Ah si une coloration noire montrant l’essai infructueux…
 
-Désolé mon chou… je n’y arrive pas…
-Ce n’est pas grave…
 
Shing repartie alors dans son monde… Heureusement en partant elle n’oublia pas d’emmener avec elle ses outils de torture…
 
-Et pourquoi pas Yubaba ?
-Yubaba ? …. Ah oui la grand-mère ! Yubaba !
 
A ce moment… Une musique étrange comparable à des sifflements accompagnant un air de « Qui va chez Oui-oui » se fit entendre… Accompagné d’hurlements plus terribles les uns que les autres…
 
-Aller Chaton ! Plus vite ou je te fais les fesses au carré !
 
En me dandinant je vis par la fenêtre, au loin, le chat « cat-bus » de Yubaba sauter sur les collines et arbres avant d’arriver à ma fenêtre.
 
-Raaaahhh ! Saleté des contes ! Je prenais un thé bien sympathique avec la reine aux cœurs et là… TU m’appelles ?! Mais ce n’est pas possible ça ! On ne peut même pas se reposer un petit peu ?!
-C’est la première fois que je t’appelle…
-Et alors ?! Je déteste les humains ! Tous plus imbéciles les uns que les autres ! Et à en voir ce que je vois d’observer en venant ici, tu vas t’amuser m’a grande ! Je te le garantie !
-Tu as vu quoi ?
-Mystère ! Je ne te dirais pas ! T’as beau m’avoir appelé, t’es une sale humaine dégoutante puérile et stupide ! Regarde dans quoi tu t’es engouffré !
-Mais ce n’est pas ma fauteeee …
-Rien à faire ! Tait toi que je réfléchisse à comment te sortir de là !
 
Après mure réflexion, elle sortit des chouchous qu’elle envoya dans les airs. Ceux-ci s’attachèrent à divers brins de cheveux avant de les faire voler, lévitant les cheveux et les poutres du toit, déplaçant le tout minutieusement jusqu’à obtenir l’effet escompté …. Moi qui tombe par terre comme une imbécile, les cheveux déroulés.
 
-Voilà qui est fait ! Sur ce, j’ai mes petits biscuits qui m’attendent !
 
Sans demander son reste, elle entra de nouveau dans cat-bus puis repartit.
 
-Aller Chaton ! Plus vite que ça ! Retour chez la Reine cœur !
-Hihihahaha Elle est trop drôle !
-Mouai tu parles… Au moins maintenant, je suis tranquille pour mes cheveux…
-Appelle Shing pour qu’elle te les brosses tout comme il faut !
-Pas bête, au moins, je serais quitte de me les remmêler… Shing !
 
De nouveau un nuage de fumée… mais cette fois-ci violette fit apparaitre une Shing qui semblait avoir… 40ans en moins ?
 
-Ma chérie ! Tes cheveux sont magnifiques ! Heureusement que tu ne les as pas coupé ! Hihi toute façon tu n’aurais pas réussi ! Bien, je vais m’en occuper !
 
Des heures plus tard, mes cheveux étaient parfaitement brossés… Pendant ce temps Kanomy avait pris sa place dans la charpente, tel un chat et Shing partit pour un rendez-vous galant ou quelque chose du genre… C’est à cet instant que j’entendis ces paroles :
 
 
- Raiponce, Raiponce. Descends-moi tes cheveux
 
Sans en connaitre le motif, mon cœur se mit à battre, ce nom qui résonnait dans mes oreilles me semblait aussi familier que Loremy... Je me précipitai à la fenêtre, relâchant mes cheveux lisses brillants et d’un éclat magnifique, eux qui venaient d’être brossés. Tombant par la fenêtre, caressant les herbes au sol. Soudain, un poids horrible se fit sentir, tel un éléphant essayant de faire de la balançoire sur mes doux cheveux…
 
Je ne m’y attendais pas, la preuve fut ma tête jouant au tam-tam avec le rebord de la fenêtre, collée sur les planches de bois, mon corps qui commença à pencher puis…Alors que j’allais tomber, un mur invisible m’empêcha de basculer… pire, il m’empêchait de sortir de la tour… Horreur que fut la souffrance de nouveau occasionné à mon pauvre crâne… Si fragile…
 
Enfin, l’espèce de fou qui venait d’essayer de grimper à mes cheveux arriva au sommet. Quelqu’un de capuchonné…
 
PEAU LISSE ! … Non ses attributs étaient différents, celui à la peau si lisse et à la musculature si affinée venait d’avoir des seins énormes et pendant, une brioche légère mais présente et… Ce bouton horrible, ce blanc que l’on a envie de percer sur son front… Raaah ! Horrible ! Faut pas regarder…
 
-Belle-mère ! Quand pourrais-je voir le reste du monde ?!
 
Belle-mère ? Il est vrai que je ressens quelque chose de familier… Mais aussi de la haine… De la souffrance… Valse des émotions, toutes plus étranges les uns que les autres… Ils ne proviennent pas de moi et pourtant… Si… Frustration…Douleur…Solitude…Haine…Compassion…
 
-Raaahhh ! Saleté ! Laisses-moi sortir d’ici !
 
J’attrapai alors une lampe, non pas électrique mais bien avec cette bougie à moitié fondue en son cœur. Voulant le lancer sur la sorcière… Acte arrêté, regard fixe…
 
-Je ne peux pas… belle-mère… Connasse ! … Je ne puis… Salope ! … Que se passe-t-il ?!
 

Deux esprits en un… J’étais déboussolée… Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ?! Non n’étions pas seulement dans un conte… Nous faisions belle est bien partie de celui-ci… Ces seins dégoûtants et pendants de belle-mère-peau-lisse me le confirmèrent… Ainsi que mes longs cheveux… le tout est désormais de savoir dans quel conte je me trouve…



Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Raiponce   Raiponce EmptyMer 23 Oct - 2:15

Anonymous
Invité


Click



Haine Partagée



" My Favourite Game "