Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Evenement du Petit Prince : Rp d'ouverture
 MessageSujet: Re: Evenement du Petit Prince : Rp d'ouverture   Dim 20 Oct - 13:14

avatar
Invité


Click


♦ Magie ♦
♠ Le Petit Prince et ses Invités ♠




Les mains parcourent le papier avec la minutie d'un objet que le mondre mouvement peut briser, caresse les striures sous son sens du toucher, douceur du satin dans l'inspection de l'objet. Un souffle alors que les yeux bandés se relèvent vers son interlocuteur, lui tendent l'objet avec une légère curiosité, nul mot n'ayant besoin d'être échangé, un bruit déchiré alors qu'il ouvre l'invitation calligraphiée. Dévoile son contenue de sa voix glacée. L'indifférence bousculée par la surprise suite au contenue exposé. Invité à un anniversaire princier ?

J'ai toujours trouvé étrange cette habitude de célébrer avec de parfaits inconnus les évenements jugés importants, primordiaux dans la construction d'un enfant. D'un enfant ou d'un adulte. Pourquoi célébrer un tel événement avec des gens pour qui votre importance frôle le néant. Le spectacle ? L'envie d’époustoufler, de se glorifier, vanter ? Pourquoi utilisé un stratagème aussi misérable que la glorification de l'égo pour vous pousser à vous présenter ? Pourquoi annoncé une information que le destinataire sait erroné ? Pourquoi jouer de l'attribue Princier pour forcer la main et vous pousser à vous manifester ? Si jeune est déjà emplie de toute l'absurdité régissant les rapports humains, hypocrisie et déchéance... C'est cela, je ne voyais à cet instant que l'incarnation prématurée de l'hypocrisie d'une humanité décadente, ni plus, ni moins. Je pensais pouvoir y échapper sans que cela ne pose le moindre de problème, je me trompais, "sait-on jamais", "mieux vaut s'assurer qu'il ne s'agisse que d'un simple anniversaire", pourquoi ? Main forcée pour prendre part à cette mascarade gerbante de prépubère capricieux, la nécessite de trouver de quoi s'affubler pour un ballet dégénéré, ne pas être la tâche dans un décor que je ne pourrai même pas admirer. Fais chier. Alors on se prépare, on s’apprête sans n'avoir aucune idée de ce que cela peut donner, longue robe océan parait du symbole d'argent. Chevelure détachée et yeux débandés par nécessité. A cet instant je haïssais plus que tout se gamin attardé. Le reste de la soirée ne ferait que confirmer ce sentiment venant me submerger, un carrosse pour m'y mener, sans même savoir qu'une autre envoyée du conseil avait été conviée.

Elle pénètre dans la salle à tâton, mains longeant le mur en le caressant, nécessite d'habituer ses sens à la nouveauté de l'environnement naissant, les bruits et les sons, discussions et fumés, vibrations des objets, mouvements faisant ployer l'air avant qu'elle ne caresse sa peau clair. Elle reste droite, avance, yeux clos pour ne pas se trouver submergé des auras dansantes, des énergies foisonnantes, yeux clos pour mieux respirer, pour mieux capter le monde qui l'entourer. Puis le silence alors qu'elle atteint une table où sa main vient se poser, voix nasillarde faisant taire l'assemblée dans le discours qu'il commençait... En effet... Il semblerait qu'il y'aurait peut-être raison de s’inquiéter, alors elle attend, prête à réagir. Réagir, mourir. Elle ne voit pas le livre érigée, ne voit pas la main le frapper ni la lumière exploser, et pourtant ses rèflexes jaillissent tel la marée alors que le tourbillon vient pour les emportés, voix sur la quelle sa volonté s'est focalisée, le prix énoncé. Il est déjà trop tard. La volonté est emporté avec elle alors qu'elle sent le contact poisseux de la terre, yeux clos, elle tousse de ses petits poumons, tousse alors que ses yeux d'azur s'ouvrent pour découvrir la forêt sombre... Le choc alors qu'elle reste bloquée dans l'angoisse qui a investie son coeur... Elle voit ? Ses yeux se baissent vers ses mains, mains enfantines alors qu'elle se découvre incarnation de l'enfant sexué... Petit garçon terrifié.


♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Evenement du Petit Prince : Rp d'ouverture   Lun 21 Oct - 22:39

avatar
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click


« ET LA, C'EST LE DRAME »

« Une invitation arrogante pour les petits plaisirs d'un Prince arrogant, bien là tout ce qu’exécrait Uriel. C'était bizarre, de se voir de nouveau invité à ce genre de fête, quand on avait mis tous ses efforts à se libérer de cette étreinte étouffante faite d'intrigue de cour, de nobles et autres sangs bleu engoncés dans ces manières bienséantes et codifiées à l'extrême que connaissait par cœur le jeune homme. S'il avait presque fait une névrose obsessionnelle dans les minutes qui avaient suivit la réception du courrier, Altiel n'avait pas démordu de la chose, tout enchanté à la perspective d'un évènement où, pour une fois, ils étaient invités. Uriel ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam le noble qui leur adressait cette requête, mais ce n'était pas une raison pour ne pas se méfier et baisser sa garde. Altiel voulait y aller, lui non, mais c'était vrai que cela faisait un moment qu'ils n'avaient plus eu de problèmes. De plus, ce n'étaient même pas leur vrais noms sur l'enveloppe. Alors, piège ou pas piège ? Dans tous les cas, quelqu'un les connaissait et leur avait envoyé ça comme on lancerait un appât dans une rivière. « En tant que mages reconnus pour vos talents » ... Une réplique vulgaire face à cet argument bancal lui pendait sur le bout de la langue, mais il ne pouvait pas ignorer la chose. Soit ils en avaient le cœur net, soit ils devraient partir, et il fallait avouer que cette dernière option le fatiguait mentalement. Après, il était toujours possible que Lys ait fait parler d'elle et que sa renommée ait commencé à s'étendre. Auquel cas, c'était une catastrophe.

Puis il cède, pour faire plaisir à son grumeau, parce qu'il voit la joie dans ses yeux et qu'ils auront l'air d'être comme avant, même s'il n'est pas certain de savoir si le comme avant lui provoque de l'amer ou de la nostalgie. Peu importe. Ils iront, et s'il faut briser le crâne de quelqu'un pour repartir, alors il brisera le crâne sans hésiter. Mais il n'est pas stupide pour autant, et à défaut de posséder une arme d'apparat qui pourrait convenir à ce genre de soirée, il ne part pas sans au moins une arme, qu'il dissimulera dans ses vêtements.

Et les voilà, parés d'atours onéreux, perdus chez cet hôte qui tarde à se montrer. Mais il ne se mêle pas vraiment aux conversations, se contentant simplement de suivre son grumeau ici et là au gré de ses divagations, aussi dépendant de lui que peut être un humain de son cœur. Lui il s'en fout, et conserve cet air neutre qu'il sait si bien offrir dans ce genre de sphère sociale. Il observe, à droite et à gauche, les signes avant-coureurs de ce qu'il redoute. Il ne mange pas, il ne parle pas, il ne boit pas. Il reste simplement aux aguets.

Et puis l'arrogance princière débarque, véritable tête à claques, qui lance des pulsions de violence dans le cœur d'Uriel à mesure qu'il comprend ce que signifie toute cette fumisterie. La fête d'anniversaire d'un môme capricieux ? Seriously ? Ses yeux s’étrécissent et il décompte le temps qu'il reste avant qu'il ne perde patiente et lui lâche une mandale en pleine face et devant tout le monde. ne mandale sévère que ses parents auraient dû lui administrer bien avant. Il s'imagine déjà en train de le faire, et le tout avec un certain plaisir pervers anticipé.

Et là, c'est le drame. Dégénérescence totale alors que la tête à claques part dans ses délires mégalomanes d'enfant immature et puéril. Un tourbillon, un vortex, et l'urgence paniquée de ne pas se faire séparer de son frère. Il s'accroche, il essaie de résister, mais il lâche cette main précieuse et dégringole jusque vers le livre. Il essaie de se saisir de l'arme secrète qu'il a emportée avec lui, et il sent ses doigts attraper la surface chaude et lisse. Mais il est trop tard pour la lancer. En tombant, son regard accroche celui du morveux, et au sadisme pervers qu'il lui jette à la face, c'est une promesse silencieuse de mort qu'il lui promet à son tour si jamais il l'attrape.

Je me vengerai.

made by pandora.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Evenement du Petit Prince : Rp d'ouverture   Dim 27 Oct - 14:00

avatar
Invité


Click

Si il y a une leçon que j’ai du mal à retenir, c’est que les idées de Kanomy sont toujours mauvaises, foireuses et ne donnent jamais rien de bon… Mais puisque je suis aussi tête de linotte que manipulable, je me suis laissé tenter par la lettre que venait de me donner Kanomy…
 
-Une invitation d’un prince ?
 
Un prince ? Royauté, bourgeoisie et nobles en pagailles… Tout ce que je déteste. Se tenir droit, se la fermer et faire la gente dame calme et gentille de bonne société… je n’avais pas fui le manoir de mon père pour retourner dans ce genre de soirée débile… et pourtant… C’est ce qui arriva. Petite chieuse de Kanomy m’avait fait une telle crise, disant que ce serait « rigolo » que je finis par craquer…
 
Shing m’avait sortie, une fois de plus, l’une de ses habits fait sur mesure. Tenue habillée, robe noire pailletée, serrée mais avec une ouverture jusqu’au genou, cheveux bouclés et attachées en chignons, parure dorée, gants noires et châle en velours délicatement posé sur mes épaules. Une pointe de maquillage discrète et j’étais partie. Montant en Amazone sur mon destrier enflammé, laissant Shing vaquer à ses occupations.
 
Le temps fut long jusqu’au château du dit prince, mais l’arrivée fut des plus étonnant…
 
Grande salle, bien décoré… Maintes personnes avaient fait le déplacement. Je reconnus au loin cette jeune femme que j’avais rencontré très peu de temps après mon envole… Si je me souviens bien, notre rencontre n’avait pas été génial… Son nom ? Misto il me semble…
 
Voici l’autre folle d’Enya… Rousse et toujours là où elle ne devrait pas être ! Peut-être prévoit-elle de voler quelque chose ? Elle qui a l’âme si pervertis par ses démons… Encore une personne que je ne voulais pas croiser… a croire que le destin fait en sorte que je tombe sur tous les mages avec qui j’ai de mauvaises… Relations ?
 
Au loin je vois Lucy ! Oh enfin quelqu’un que je connais et que j’aime bien ! Alelouja ! Alors que j’allais dans sa direction, je vis sur mon chemin… PEAU LISSE ?! Nan nan nan ! Pas possible ! J’en ai assez ! Qu’est-ce que je fou là sérieux ? Vraiment s’en est trop ! Je m’en vais !
 
Alors que je tourne mes talons pour retourner d’où je viens, un minuscule petit prince s’avança et commença son discourt… Les portes se fermèrent, toutes les sorties furent bouclés… Impossible de s’échapper…
 
Un discourt des plus… étonnant… Prince cinglé, qui est l’imbécile qui lui a donné un jeu magique ?!
 
Avant même que nous le réalisions, nous étions enlacés dans une forte magie, ne pouvant bouger… Rapidement, notre identité en ce monde disparut pour finir… Dans ce gros livre étrange…
 

Kanomy je te jure… Plus jamais je me laisserais avoir par tes idées foireuses !
 MessageSujet: Re: Evenement du Petit Prince : Rp d'ouverture   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Petit évenement dans le 87
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5