Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]
 MessageSujet: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Mer 25 Sep - 1:07

avatar
Invité


Click


Mon introduction à la guilde des Pégases avait été quelque peu... spéciale. Bien arrosée, des fans bruyants et une estime de moi-même développée, ma vie était devenue une toute autre histoire. Je ne trouvais pas ça désagréable du tout, mais c'était quelque chose à laquelle je devais m'habituer. L'ambiance était bonne, j'avais été très bien accueilli par les membres de la guilde: je ne pouvais pas demander mieux. Mon ancien tatouage fut retiré et mon nouveau fut apposé dans mon cou, sur mon aorte. Je trouvais l'emplacement bien symbolique à la représentation de ma magie. L'aorte est l'artère principal qui traverse des parties importantes du corps comme le coeur.

Parmi les membres de la guilde, j'avoue avoir succombé au charme d'Abigail. Sa beauté naturelle et ce qu'elle dégageait pouvaient certainement rendre fou n'importe quel homme. Pour ma part, j'avais encore en tête le sourire coquin de cette chère Naoko. Je ne l'avais pas oublié et j'espérais qu'elle ne m'avait pas oublié non plus. Abigail avait fait preuve de gentillesse en me disant que je pouvais compter sur elle pour quoi que ce soit. Pour le moment, j'avais envie de changer mes habitudes et me diriger vers quelqu'un d'autre.

Planté devant le tableau d'affichage de la guilde, j'hésitais, je réfléchissais. Semblant lunatique, je n'arrivais pas à me décider. Des pas qui traversaient le couloir me sortirent de mes rêveries. D'un air curieux, j'allais voir de qui il s'agissait. C'était Damaz. Adossé au cadre de la porte, les bras croisés, je le regardais droit dans les yeux. Il s'arrêta, curieux lui aussi. J'eus un sourire en coin et lui révélai le fond de ma pensée:


Dis-moi, serais-tu intéressé à remplir le rôle de mon partenaire pour le temps d'une mission?

J'étirais mon bras pour atteindre une des fiches de mission que j'avais repérée qui me paraissait intéressante et lui tendis. S'il refusait, je pouvais toujours demander à Abigail puisqu'elle semblait disposée à mon service, peu importe ma demande... Pour le moment, la personne que j'avais en tête était Damaz. Notre rencontre m'avait été des plus étranges, mais justement, c'était cela, le mystère, le danger, qui m'attirèrent étrangement dans sa direction. Était-ce parce que j'arrivais à me retrouver en lui à quelque part? Non, nous étions si différents... Je crois que c'était l'envie d'avoir un ami de sexe masculin qui me poussait de ce côté du destin...
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Jeu 26 Sep - 13:28

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Changement



DIEGO & DAMAZ





Son regard se perd sur les décorations du hall, aléas du hasard alors qu'il déambule, l'air hagard, visage calme de ceux qui n'attendent rien, serein. Serein pour la première fois depuis longtemps, le changement avait été radicale, une rencontre qui l'avait bouleversé, une révélation teintée de magie, il le sentait, au plus profond de son être, de ses âmes qui en lui dansaient en une voluptueuse valse oubliée. Oui il le savait, le sentait, le respirait de tout son corps, il s'était élevé, élevé comme jamais en l'espace de ces dernière semaines, prêt, prêt et armé. Une force nouvelle qui coulait dans un corps régit par la passion, passion mortifère, devenue la hargne qui prospère, il était loin l'enfant éphémère dont le moindre détail faisait rugir les flammes de l'enfer. Serein. Serein qui sait ce qu'il veut, ce qu'il veut et ne veut plus, ce qu'il est prêt, ce qu'il peut faire et ferait, il avait changé, son assurance n'était plus cette odieuse provocation qu'il incarnait, il ne s'était pas métamorphosé, non, il avait simplement grandit, mûrie, en paix avec lui-même pour un avenir meilleur. Ses aspirations n'avaient pas changés, non, mais le moyen de les concrétiser, ce but ultime fixé depuis qu'il savait n'était plus rongé par cette colère sourde qui l'animée. Vengeance il voulait, vengeance dans le sang il réclamait, mais son jugement s'était éveillé, être passionné ayant enfin plus ou moins trouvé la paix.

Il déambule, funambule aux mouvements légers comme l'écume, plus sensuel que brutale, plus léger que frontale, un dans cette magie qui le berçait et rythmé sa vie comme la lune guide la marée. Il s'arrête face à la silhouette adossée, un simple sourire à lui adresser, il s'apprête à continuer sa route, léger, avant que ce nouveau poney révèle ses intentions à son attention. Il sourit d'avantage en saisissant le bout de papier, très loin du minet dérangé qui l'avait confronté pour au final lui proposer de rejoindre cette "famille" qu'ils composaient. En tout cas pour le moment. Un simple sourire excité devant la lecture du bout de papier.

" J'en serai enchanté, bébé."

Il éclate de rire avec un sourire malicieux, que voulez-vous on ne change pas du jour au lendemain, je dirai même plus, on se refait pas. Maturité n'était pas similaire au dénaturement d'une personnalité, il resterait toujours cet être d'ardeur et de passion, de provocation et d'excitation. Il n'attend aucune réaction alors qu'il file dans ses quartiers pour se préparer un minimum avec une dernière exclamation.

"Dans une demi-heure devant l'entrée."

Il n'attend pas la confirmation, ce n'était pas une question. Il saisit quelques affaires dans un baluchon, il fallait toujours prévoir un minimum, il s'était trop longtemps fait avoir par les aléas de sa magie suite au manque de préparation, la nudité n'était pas une chose qui le dérangeait, il n'était pas pudique et aimait même d’exhibé, cependant il avait pris conscience de l'inconfort dans lequel cela pouvait le mettre, le mettre lui et ses alliés.

Il dévale les escaliers en sautant, pleins de vie et excité, ce Diego l'intriguait, et leurs rencontre étrange resterai jamais à gravé, qui plus est qu'il était celui qui l'avait amené dans ce lieu où il était devenu plus ou moins étranger par les alliances passées... Mais il a choisit que rien ne briserai les objectifs qu'il s'étaient fixés.. Il n'était plus tiraillé par le bien et le mal, noir ou blanc ? Pourquoi choisir alors que le monde n'est qu'une large palette de gris, non il ne choisirait pas, pas temps qu'il ne serait pas dans l'obligation d'effectuer ce choix, il voulait tout, tout et il n'était pas du genre à se contenter d'un os rongeait. Il voulait tout, vengeance et amitié, Crimson et poneys, La puissance et la beauté, la force et la paix. Il voulait tout, et temps qu'il le pouvait, il ferait tout pour le préserver, pourquoi choisir quand rien ne nous y oblige après tout ? Il avait mûri, indéniablement, adieu le tiraillement entre le bien et la ce que son être réclamait, entre ses sentiments et ses émotions, entre aimé et trahir dans le but souhaité... Pourquoi ne pourrait-il pas préserver ce semblant de famille qui s'était créer en menant à bien cette quête qui avait rongé son âme ? Adieu la culpabilité, il était prêt à tuer et sauver, contradictoire et passionné, alors autant continuer tant que cette illusion n'était pas brisé, tant que le choix ne lui était pas imposé.

Le soleil caresse sa peau basanée alors ses yeux d'azur brille de cette nouvelle lueur. Personne n'avait compris, lui-même ne savait pas ce qui avait provoqué le changement, comment ses yeux d'ébènes étaient devenue couleur de l'océan depuis cette rencontre, depuis son élévation sauvage, depuis que la clef lui avait était confié pour transcendé sa magie, l'humanité mêlée à son animalité... Il ne savait pas, certainement car il n'avait encore eut l'occasion de découvrir ce que ses yeux pouvaient désormais discerner... Qui sait ? Il attend, impatient et en même temps souriant, le soleil au zénith le plonge dans un bien-être profond, il repense à Desierto qu'il aimait temps, puis les bruits de pas, il tourne son visage, peut-être Bob et les autres qui rentraient ? Non simplement un mage revenant d'une mission l'air lessivé... Il se demandait si un jour lui aussi serait jugé apte à passer cet examen tant prisé ? Sorte de concrétisation pour une force glorifiée.

Diego le tire de ses rêveries alors qu'il se prostré à ses côtés. Un sourire franc et charmeur s'esquissant sur ses lèvres rosées, minet transcendé.

"Prêt partenaire ? Je sens qu'on va bien s'amuser."

Et il se met en route sans plus discuter, passant son bras autour de celui de Diego pour s'élancer, tel deux connaissances de longue duré, il n'était jamais trop tard pour tenter de se lier.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Jeu 3 Oct - 1:17

avatar
Invité


Click


L'idée l'emballait. Il était excité juste à lire le bout de papier qu'il avait pris de mes mains. Je souriais à mon tour, ravi que ça lui plaise. Il était enchanté par cette mission et il m'appelait "bébé" au passage avant de se marrer comme un crétin. Je riais moi aussi, mais pas pour les mêmes raisons. Je riais de son caractère, sa façon d'être, son sourire, son rire de clown. Oui, ce gars-là c'était un vrai clown, un farceur dans l'âme. Ensuite, il partait en me disant que je devais être à l'heure. Il disparut dans ses quartiers, me laissant seul dans le couloir à rigoler de cette comédie.

Pourquoi avais-je le rire si facile? Je ne savais pas. Je pouvais dire cependant qu'il y avait une bonne chimie entre nous et que même si nous ne nous étions pas côtoyés bien longtemps, je le considérais comme un ami. Jamais je n'avais eu d'ami de sexe masculin. Les seuls individus de sexe masculins que j'avais côtoyés étaient les membres de ma famille. Je perdis mon sourire. Je me souvenais de mon père. Il adorait m'apprendre à changer tout et n'importe quoi en or. L'enseignement le passionnait, l'or l'aveuglait. Il pensait que nous aurions pu vivre comme ça longtemps, mais un jour ou l'autre, lorsqu'on est du côté du marché noir, on se fait pincer, on se fait enfermer ou on se fait tuer. Mon père est décédé pour me protéger. Il n'avait jamais voulu me mêler à tout ça. J'ai tout de même poursuivi son oeuvre, mais aujourd'hui, je songe lentement à y renoncer...

Devais-je renoncer ou pas? Devais-je poursuivre, enseigner ses connaissances? Distribuer à travers le monde sa propre création? Je ne savais plus. Avec Blue Pegasus, j'empruntais une toute autre voie. Je pouvais enfin me faire des amis avec l'esprit tranquille. Je ne pouvais plus craindre pour la vie d'autrui, j'avais la chance de me rapprocher des gens. Je pouvais vaincre mes nombreuses peurs, je pouvais affronter mes hantises, mes cauchemars pour vivre comme un homme libre. Je pouvais sourire sans risquer de me trahir, je pouvais marcher dans la ville sans craindre pour ma vie. Mon père m'avait permis de survivre à l'attaque pour recommencer ma vie à zéro, pour la vivre comme je l'entendais...

J'imitais Damaz et me rendis dans mes quartiers moi aussi. Que pouvais-je faire pendant tout ce temps? Je devais m'équiper. Le voyage allait être long et aride. Malgré la température qui s'annonçait chaude, il était hors de question que je renonce à mes beaux vêtements. L'idée de recommencer à zéro était bien, mais cette partie de moi-même, je ne pouvais pas l'abandonner. Elle était encrée en moi comme des origines, elle coulait dans mes veines. Mes bijoux, ma chemise, mon veston, j'apportais le tout en double. Je voulais rester au sec tout de même et avec ma magie, les risques de taches sont grandement élevés...

L'heure arriva et je me rendis là où il m'avait demandé de le faire. Il m'attendait. Il me souriait, tout aussi enjoué qu'une demi-heure plus tôt. Je souriais, moi aussi, mais encore une fois, pas pour les mêmes raisons. Ce Damaz était une première expérience à l'amitié de même sexe et je ne devais certainement pas la gâcher de quelques façons que ce soit. Il me prit le bras et me tira avec lui, encore une fois surexcité. Je me surpris à jouer le jeu. Mon bras serra son étreinte autour du sien et de cet élan, j'étais presqu'en train de gambader avec le métamorphe à travers les rues. J'avais beaucoup ri, beaucoup trop. Je m'étais pris une crampe abdominale, mais rien de grave.

Nous nous rendions à la montagne de Jura avec une complicité que jamais que je ne me serais douté d'avoir. Nous parlions de tout et de rien, mais surtout, nous riions. Maintenant que nous étions au pied de la montagne, il nous manquait le reste de la route à deviner. Par où commencer? À qui devions-nous parler? Je consultais Damaz du regard en haussant les épaules.

Par où commencer?
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Sam 5 Oct - 14:22

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Protection du site de Fouille


Diego & Damaz





" Parasites... Question de point de vue "

Les iris céruléens se fondent dans les siens, tu le fixe comme pour chercher l'invisible, le transperce de ce regard où l'on pourrait se noyer, une question posée, tu réfléchis sans décrocher ton visage du siens. Le vent chatouille ta peau et la chaleur vient la caresser, la chaleur douce et aride, rappel de ton passé, de ce désert qui t'avait vue grandir. Le trajet s'était déroulé sans problèmes, dans une certaine jovialité, chose que t'appréciais, malgré un tabou qu'aucun d'entre vous n'avez su briser, le passé. Passé enterré là où il était, non disposé à en parler, mais le temps n'est pas à ce genre de réflexion, après un moment semblant durer un instant d'éternité du défige enfin ton visage prostré dans le siens, un simple sourire alors que ton visage se tourne pour observer les alentours. Par où commencer ? Bonne question auquel tu vas t'empresser de trouver une réponse, quand bien même elle serait erronée, un chemin sinueux que tu empreintes, passant devant pour guide sans réellement savoir où ton instinct te conduisais.

Tu marches, tout simplement, continues de l'avant alors que le flanc de la montagne se révèle, que tu te perds à la contempler, versant couleur de fer et d'acier, beau et étrange de cette particularité lui valant ce nom que tous lui donnait. Ta magie est lâchée d'une impulsion, les âmes dansent en toi pour se noyer, se mêler et te transcender alors que ton corps se voit marqué des caractéristiques du félidé adulé. Tes pupilles se fendent en des iris couleur de topaze, ton ouïe se projette pour s'amplifier, captant sons et mouvements à proximité. Un son, une voix, tu continues la route, cherche sa provenance, te laisse guider par sa mélopée pour qu'au détour de la forêt et de la montagne se révèlent à vous le site archéologique, échafaudages et tentes disséminées, quelques humains éparpillés dans une tension palpable dans cet air qui vous entourez. Des regards incrédules pour vous observer alors que vous pénétrez dans ce lieu étrange aux vestiges à demi révélés. Tu te perds à contempler ses traces du passé alors qu'un homme vous approches, que l'échange se créer pour connaître leurs identités, présentations sommaires qui se font, mission qui vous à mener vers eux, un soupire de soulagement parcourant les rares âmes du camp. Tu les observes, un par un tes yeux viennent les balayés, attendant que vous soit conter avec exactitude les événements passés.

" Il y'a de cela plusieurs jours des attaques ont commencées, des bruits étranges la nuit, comme des cliquetis et des cris, des personnes disparues au petit matin sans pouvoir discerner ce qui les avaient emmener... Et depuis c'est l'hécatombe, la plus part ont déserté les site, d'autres disparaissent encore et nous, nous restons, nous attendons pour pouvoir retrouver nos camarades disparues et lutter contre ces choses venues nous attaqué... Ces choses... Je n'ai jamais vue cela auparavant... Des sortes d'insectes géants et déformés... Des créatures à faire frissonner... Nous ne savons pas ce qu'ils veulent, ce qu'ils sont, ni pourquoi ils s'en prennent à nous... S'il vous plait, retrouvez nos camarades et faites cesser ces attaques, et ce de la manière dont vous le voulait, juste faites-le."

Ton visage pivote pour fixer l’orée de la foret de tes yeux félins, nul mouvement ou son suspect... Mais si ces choses ne sortent que la nuit cela est plus que logique. Un regard en vers Diego alors que ton esprit commence à réfléchir, des insectes ? Le plus simple serait certainement de les exterminés, trouver leurs nid et le brûler... Or tu refuses cette idée, ces créatures méritent autant la vie que ces humains dégénérés, partie intégrante d'un règne animal nous dépassant, alors tu réfléchis, la première question est pourquoi ? Pourquoi et comment ? Peut-être est-ce ces humains férues de connaissances qui ont créés les conditions pour que ne survienne de tel événements. Tu romps le schéma de pensée pour demander une tente où vous replier, l'homme vous y conduit sans rechigner, tout ses espoirs placés en vous... Vous verrez.

Un mouvement pour lâcher le sac que tu transportais alors que tes yeux se posent sur Diego, que ta voix vibre dans l'air alors que les âmes en toi se scindent sans demander contre-partie, bleu océanique chassant le topaze sauvage.

" Bon, eh bien, nous n'avons plus qu'à attendre la nuit, mais une chose me chiffonne, ces créatures ne sont pas apparues par hasard. Et avant d'envisager une quelconque extermination nous devrions peut-être nous pencher sur les raisons de leur présence, ce qui a provoqué le début des attaques. "

Tu continues de le fixer, ta suggestion n'en ai pas vraiment une, mais tu attends voir ce qu'il peut avoir à dire sur la question, attends avec un intérêt certain pour connaître les intentions de cette recrue avec laquelle il avait fait le malin.





© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Jeu 17 Oct - 18:12

avatar
Invité


Click


Tout en bas de la montagne, j’attendais que Damaz propose une piste à suivre. Après tout, c’était lui qui avait les instincts animaliers, alors je ne pouvais pas demander mieux comme compagnon. Il changea la capacité de ses yeux pour probablement mieux voir le terrain, puis me devança d’un pas régulier, fonceur et curieux. Je le suivis en haussant les épaules. Il n’avait pas répondu à ma question, mais passa à l’action. Je me permis une certaine distance entre lui et moi, au cas où le bruit de mes pas viendrait jouer des tours à ses sens aiguisés. Nous arrivâmes à l’endroit recherché.

Je ne voyais pas la nécessité de le remercier, j’aurai probablement la chance de le faire plus tard. J’observais moi aussi ces travailleurs anxieux, nerveux, découragés. En voyant leur mine, je me dis que nous étions leur unique chance de retrouver leurs camarades. Le responsable du site nous approcha, lui aussi, extrêmement démoli moralement. C’était sa responsabilité de s’assurer que ses employés s’en sortent indemne et pourtant, plusieurs étaient portés disparus. Il devait en avoir gros sur les épaules…

Il nous expliqua enfin la situation, ce qu’ils savaient sur ce qui les avaient enlevés. Des créatures, non, des insectes démesurés et probablement intelligents. Pourquoi les enlever? Il ne semblait pas faire référence à des traces de lutte que ce soit. Pour quelles raisons voudraient-ils s’en prendre à eux? Il n’y avait aucune activité d’insectes avant leur arrivée. Était-ce la raison des attaques, leur présence ici? Le mouvement de Damaz vers une tente me sortit de mes pensées. Il balança son sac dans un coin alors que moi, je pris la peine de le déposer. Il parla, partageant mon opinion de la situation. Il tenait lui aussi à éviter un massacre, quitte à faire disparaître une espèce entière. Je lui répondis ceci :[/i]

Je pensais la même chose à l’instant. J’aimerais tout de même observer les alentours, ce sur quoi ils travaillent avant la tombée de la nuit. Tu viens?

Je quittais la tente et marchais vers les tentes des travailleurs en prenant soin de noter tout ce que je voyais. On ne sait jamais, je pouvais bien trouver un indice quelconque à propos de ces créatures. Agissaient-elles comme les fourmis : apporter leurs provisions à la reine? Ou bien protégeaient-elles leur territoire? Les travaux étaient pourtant bien avancés, pourquoi avaient-elles attendu jusqu’à récemment pour les attaquer? Tout cela ne faisait pas de sens…

J’ai comme l’impression que nous allons devoir s’inviter chez elles…


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Lun 21 Oct - 20:07

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Protection du site de Fouille


Diego & Damaz





" Parasites... Question de point de vue "

L'enquête pouvait commencer, un mouvement de tête pour acquiescer les dires de Diego, commençons par un tour d'horizon. Tu inspectes les lieux, t'arrêtant si et là devant diverses engins alors que Diego scrute les tentes avec minutie, cherche le moindre indice, il ta fait un penser à Kota. Clairement, toi, tout ça n'est pas vraiment ton dada, puis quelque chose attire ton attention, ta magie se glisse en toi alors que tes yeux changent pour scruter l'invisible, sorte de pressentiment, quelque chose qui t'as semblé briller l'espace de quelques secondes, t'as dût halluciner, t'as dût, mais tu décides malgré tout de franchir la "barrière" de sécurité pour t'engouffrer sur le site de fouille t'attirant des regards étranges de la part des chercheurs en présence ? Bah quoi ? Tu ne comprends pas vraiment cet air étrange que tu lis sur ton visage, néanmoins tu rebrousses chemin après que le visage du maitre des lieux émerge de sa tente pour te scruter, te fusilles littéralement du regard...

Tu regarderais plus tard, et c'est sans avoir le temps de regarder en profondeur ce qu'on cherchait et avait émerge de terre que tu ressors du fossé mimant un air gêner. Étrange. Diego semble avoir finit de se côté et tu le rejoins machinalement. Il semble effectivement que le mieux à faire soit d'attendre, mais pourtant cet étrange chose t'as perturbé, autant que les comportements que tu t'es attiré en voulant examiner ce qu'ils cherchaient là... Quelque chose n'allait définitivement pas, mais tu choisis de le garder pour toi, du moins pour le moment. La fin d'après-midi est déjà bien entamée, mais la nuit est encore loin de tomber, alors vous décidez d'aller inspecter l'orée de la forêt. Rien... Aucunes traces, quelque chose ne va clairement pas, mais pour le moment vous êtes impuissant... Alors en attendant de voir passer à l'action tu décides d'explorer les alentours, prétexte parfait pour faire part à Diego de tes soupçons sur le comportement étrange des chercheurs.

Le soleil décline à l'horizon, la nuit est proche et il est temps de mettre au point un plan d'action, l'idée germe soudainement, simple, mais sommes toute efficace pour vraiment savoir de quoi il était questions, et pourquoi aucun indice n'était trouvable... Même pas une simple trace.

" Nous allons attendre au centre du camp, guettant les alentours, le principale étant de faire semblant d'aller se coucher après un certains temps... Car quelque chose me dit que temps que nous seront à l'affut rien ne se passera. Puis nous entrerons véritablement en action, j'irai m'installer dans l'un des arbres pour guetter la forêt, avec mes hum.. facultés cela devrait poser aucun problème, après tout je ne pense pas qu'un chat attire les soupçons, pendant ce temps toi tu iras voir ce qui posait autant de problème avant la nuit tomber... Quelque chose me dit qu'ils veulent nous cacher quelque chose qu'ils ont trouvé, et je compte bien savoir quoi. ... A moins que tu ais une meilleure idée ? "




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Lun 28 Oct - 22:38

avatar
Invité


Click


J’avais fouillé toutes les tentes, j’avais cherché dans les coffres, j’avais inspecté des morceaux de vêtements qui traînaient ici et là, mais rien. Aucun indice de mon côté ne m’aidait à conclure l’affaire. J’espérais que Damaz trouve quelque chose de plus convaincant dans cette histoire parce que pour le moment, j’étais déçu. Les chercheurs me regardaient étrangement à farfouiller dans leurs affaires, mais ils ne disaient rien. Ils étaient intelligents. Sans nous, ils ne règleraient pas leur problème de bestioles. Je rejoignis Damaz en soupirant. Voyant son regard, je me dis qu’il avait trouvé quelque chose de bien, d’un peu plus aidant que mes propres découvertes.

Nous nous dirigions vers la forêt pour inspecter sa bordure, mais il n’y avait rien. Damaz me fit part de ses soupçons. Je souris, lui disant que j’avais découvert la même chose. Cependant, que le Maître de chantiers prenne la peine de sortir de sa tente pour surveiller mon compagnon, c’était plutôt étrange… La réponse devait se cacher à quelque part sur les lieux « interdits ». Il parlait du plan que nous allions appliquer. Je me fiais à ses instincts, j’acquiesçais d’un signe positif de tête. Nous mettions le plan en action. Nous fûmes semblant d’être fatigués, nous étirant de tout notre long en entrant dans notre tente. J’éteignis toutes les lumières et infiltrais des oreillers sous nos couvertures pour simuler notre repos. Damaz partit de son côté et moi, j’attendis patiemment dans un coin de la tente, dissimulé derrière des caisses de provisions.

Le temps passait et on vint vérifier si nous dormions. Je vis nos rideaux s’entre-ouvrir par une main et une tête passer. Il illumina la pièce d’une lampe-torche pour s’assurer de notre présence avant de quitter les lieux rapidement. Je les entendis parler : un demandait à l’autre si nous dormions. Ils voulaient vraiment garder leurs recherches secrètes… Je sortis de ma cachette, tira le rideau pour m’apercevoir qu’un d’entre eux surveillait l’entrée. C’était beaucoup trop étrange et nous ne pouvions pas faire de victime même si leurs motifs étaient dérangés.

Notre tente n’avait pas de sol intégré, alors je tirais vers le haut un de nos murs en m’assurant qu’il n’y avait personne autour avant de m’éclipser. Je m’adossais, tente par tente dans le plus grand des silences. Plus je m’approchais, mieux j’entendais leurs voix. Ils s’exclamaient comme s’ils extrairaient quelque chose de quelque part. À sentir le sol trembler sous leurs efforts, je me dis que j’avais probablement trouvé la source de leurs soucis. Caché derrière une pierre, je risquais un œil à leur travail. Les yeux écarquillés devant une telle chose, je me dis que ces insectes avaient raison de s’attaquer aux humains. C’était un bloc de glace de la hauteur d’une maison, contenant une sorte d’insectes. Leur reine? Ou une menace à leur extinction? Les chercheurs se mirent à frapper la glace avec divers outils et c’est à ce moment-là, que j’entendis les cliquetis venir de loin…
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Dim 3 Nov - 19:33

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Protection du site de Fouille


Diego & Damaz





" Parasites... Question de point de vue "

Tout se déroule comme convenue, une série de craquement alors ton corps nu entame la mutation, que l'âme du chat se faufile en place, félin couleur de nuit s'élance hors de la tante sous couvert des ombres de la nuit.

Un saut, bond pour atteindre la branche d'un des arbres bordant la forêt. L'attente du prédateur qui commence sous couvert des feuilles te caressant. Tu attends. Un moment d'égarement dans le temps qui passe et que rien ne se passe, baisse ta vigilance, commence à somnoler du haut de ton arbre perché, jusqu'au cliquetis venant te chatouiller l'ouïe. Tu te redresse sur tes pattes alors que tes yeux de topaze fixe les profondeurs de la forêt, que tu discerne les mouvements, qu'apparaissent les insectes géant comme déchaîné. Tu ne réfléchis pas, bondit pour rejoindre le camp, personne à l'horizon ? Les lumières du cratère attirant ton attention alors que tu t'y faufile, que tu te figes devant le spectacle du bloc de glace qu'ils tentent de briser, un craquement dans le dos du Diego alors que ton corps reprend forme humaine dans toute sa nudité. Qu'il sursaute alors que ta main où les griffes ont émergées se pause sur son épaule.

" Ils arrivent "

Tu ne réfléchis pas, bondis de la cachette improvisé pour décoller une droite monumental au chef des fouilles sous des regards médusés. L'énervement à son apogée alors que tu les entends s'approcher.

" Vous nous avez mentis ! Vous savez très bien pourquoi ils sont là ! Alors j'ai une simple question à vous poser, à présent pourquoi devrions-nous vous aider ? "

Ta main vient attraper le col de l'homme âgé pour le sur-élevé d'une simple poussé, visage carnassier s'approchant pour lui cracher la vérité.

" Pourquoi devrions-nous vous aider à échapper à une chose que vous avez mérité ? "

Il balbutie, terrorisé et tu n'as qu'une envie, le lacérer alors qu'ils sont déjà autour du site de fouille.

" Sois vous leur laisser, ce que visiblement ils viennent chercher, sois je vous laisse crever ici sans une once de regret. "

Tu le lâche comme un vulgaire sac à merde qu'ils s'enfuient déjà devant la nué, tu les imites en attrapant le bras de Diego pour le tirer hors de cette merde qui aurait pût être évitée. Tu les observe s'affairer autour de ce qui semble indubitablement être leur reine sans tenter d'attaquer qui que ce soit, à condition qu'on ne vienne pas les déranger, prévisible, les nuisibles sont rarement ce que l'ont croirait. Et la nuit continue comme ça avant que finalement ils ne repartent dans la forêt, vraisemblablement effrayé par le jour naissant. Tu ne demandes pas son avis à Diego alors que furax tu vas à nouveau t'en prendre au directeur du site de fouille.

" Je vous laisse une dernière chance, faites votre choix, sois vous dégagez d'ici et laissez ces choses en paix, et nous irons sauver vos compagnons enlevés, si temps est qu'ils soient toujours envie. Sois vous restez, mais je ne lèverai pas le petit doigt pour vous aider. "

Tu le fixes de tes yeux dansant de rage attendant, tapant du pieds alors que tu sens l'impatience monter, il a bientôt abusé de ta bonté. Il répond, consent à quitter le site sans broncher. Des mots crachés, agacé.

" Eh bien alors ? Qu'est-ce que vous faites encore là ?"

En heure après ils avaient tous déguerpis, bien, bon débarras, ton regard se tourne vers Diego vraisemblablement choqué.

" Il n'y a plus qu'à secourir les survivants, une idée ? "




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Mar 19 Nov - 22:12

avatar
Invité


Click

La main de mon compagnon se posa sur mon épaule, me tirant un sursaut au passage. Ces cliquetis étaient terrifiants et je ne voulais certainement pas être pris au milieu de ces insectes. Damaz sortit de la cachette rapidement, décochant un coup à la mâchoire du Chef du site de fouilles. J'étais mal à l'aise. Rarement j'en venais à la violence, mais la frustration engendrée par la situation dans laquelle les chercheurs nous avaient mis le fâchait. D'un sens il avait raison: Nous étions venus les aider, les secourir, mais ils ne nous avaient pas dit toute la vérité sur cela et des humains payaient cher de leur peau pour leurs actes. Je ne savais pas si il y avait un autre moyen possible pour faire réagir ces types-là, mais la rage de mon compagnon leur avait sonné les cloches.

J'étais sorti de ma cachette pour rejoindre Damaz, histoire de mettre un peu plus de pression sur l'homme. Mon regard enflammé ne croisa jamais celui de l'homme, terrorisé devant mon puissant allié. Mes mains se glissèrent dans mes poches pendant cette conversation à sens unique. Je gardais un oeil discret sur les insectes qui s'approchaient rapidement du lieu. Je n'aimais pas spécialement les insectes, mais ils ne me dégoutaient pas pour autant. C'était une espèce comme une autre qui avait sa place dans le cycle naturel. Damaz laissa tomber bêtement l'homme sur ses pieds avant de m'agripper au bras pour que nous nous enfuyions un peu plus loin, mais assez près pour voir ce qu'ils faisaient.

Les insectes se rassemblèrent tout autour de la glace, immobiles, silencieux. Que faisaient-ils? J'étais téméraire, mais pas stupide. Je m'approchais en douceur pour mieux voir. À la base du bloc de glace, il y avait de l'eau. Ils faisaient fondre la glace? Ou bien protégeaient-ils leur reine des étrangers? Les deux solutions étaient plausibles. Le soleil commença à se lever, les insectes prirent la fuite à travers les bois, laissant leur Toute-Puissante sur les lieux. Damaz n'attendit pas une seconde de plus pour menacer le Chef. Il voulait connaître ses intentions, il voulait les connaître à cet instant et non plus tard. Jamais je ne l'avais vu comme cela et je ne comptais pas retourner une situation pour obtenir une conclusion comme tel. Je regardais les chercheurs courir dans tous les sens, ramasser leurs affaires en vitesse et partir ne laissant derrière eux que de la poussière et notre Reine. Je me rendis près de la glace et posais une main dessus. C'était de la glace traditionnelle, rien d'autre. Je ne sentais pas de magie à l'oeuvre. Comment est-ce qu'un insecte de cette taille aurait pu se retrouver dans un tel état ici? Le climat n'était pas propice à des températures sous zéro pourtant.

Je réfléchis, me demandant comment cela aurait pu se produire. Damaz me sortit de mon songe en me demandant comment nous devions nous y prendre pour récupérer les otages. Mes yeux fixaient la gigantesque créature. J'eus une idée. Elle était risquée, mais c'était mieux que rien du tout.[/i]

J'ai un moyen en ma possession pour accélérer la fonte de cette glace. Je pense que nous pourrions utiliser la Reine comme moyen d'échange aux insectes contre ces chercheurs. Ils ont l'air plutôt intelligents et je crois qu'ils seraient attentifs à nos paroles. Qu'en dis-tu?
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   Mar 17 Déc - 10:21

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Protection du site de Fouille


Diego & Damaz





" Parasites... Question de point de vue "

La rage battante et hurlante, visage comme déformé par cette frustration fumante qui envahit ton coeur, humains porteurs du malheur. Puis une voix, une voix calme et chaude, la tension baisse alors que l'animalité reflue dans ton être, que tes yeux reprennent leur couleur d'azur pour regardait son porteur. Cela se tentait, après de quel droit massacrer ces créatures qui ne cherchaient certainement qu'à récupérer ce que l'on leur avait pris ? Un faible sourire qui vient chasser l'ombre lugubre de ton visage, un faible sourire et une simple phrase.

" Eh bien commençons, on a la journée pour faire ce glaçon. "

Et Diego se mit à l’œuvre, ne sachant pas très bien comme aider à accélérer la fonte de ce truc, tu cherches et cogites, les idées fusent dans ton crâne étriqué. Une idée qui commence à germer alors que le temps s'écoule, lentement mais surement.

" Bon, je ne te suis pas d'une grande aide pour ça, je vais partir essayer de localiser leur trace, plus prêt nous serons d'eux à la nuit tomber, moins l'échange risque de mal tourner."

Et sans attendre de réponse les premiers craquements se font entendre alors que ton corps mute et que tes vêtements tombent, que l’âme du chien va se loger en toi pour son odorat avant que tu ne t'élance dans la forêt pour mieux pister.

Multitudes d'odeurs attirantes et repoussante, tu cherches truffe au sol un indice, une simple présence, une simple odeur de chaire humaine, rien, rien jusqu'à tomber sur un morceau de vêtement déchiré. Une grande inspiration alors que tes organes olfactifs rentrent en plein régime. C'est partie, celui qui a perdu ça put la sueur, la sueur et le fromage moisie, hum charmant ce chercheur. Et c'est avec dégout que tu continues de pister jusqu'à déboucher sur une clairière ouvrant sur une grotte sombre et béante, l'odeur est plus forte, bien plus forte, et si ils craignent le jour, eh bien cette caverne prends tout son sens, refuge au soleil par excellence. Bien, parfait, sans attendre ton reste tu retournes en courant sur tes quartes membres jusqu'au campement.

Une série de craquement alors que ta main saisit les vêtements jonchant le sol prêt de Diego pour te rhabiller. Une simple phrase accompagné d'un sourire satisfait et assuré.

" Je sais où ils sont. "



© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Mission initiative d'un pégase[PV Damaz Elandez]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bonbon :Damaz Elandez et Oméa K. Shizuka
» Burn baby Burn (Pv: Damaz Elandez)
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5