Partagez | .
Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos
 MessageSujet: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   Lun 16 Sep - 12:11

avatar
Invité


Click

Froid… glacée… Oh un pingouin ! … Brrrr il fait froid ! Et ça glisse ! Actuellement, vous êtes au cœur d’un glacier ! La lumière traversant les murs transparents vous éclaire de sa douce lumière… Certaines parois sont lisses et transparentes tel une fenêtre, peut-être que cela vous sauvera la vie ? Ou bien aussi opaque qu’un mur… Ce qu’elles ont en commun ? Elles sont glissantes et très fraiches. En ces lieux glacés, l’organisateur a eu la gentillesse de vous offrir une simple écharpe, pour le reste du corps, vous vous débrouillerez ! Peut-être vous ferez-vous un manteau avec la peau des Links aux dents de sabres empoisonnés qui vivent en ces lieux ? Prenez tout de même garde là où vous mettez les pieds, entre les stalagmites et stalactites qui n’attendent que de vous embrocher et les diverses galeries « toboggan » qui vous attendent, vous n’êtes pas prêt d’avoir fini de glisser ! En effet, ce lieu plein de menaces était autrefois un centre de loisir glacé ! Des toboggans de plusieurs kilomètres de long fait uniquement de galeries penchés, avec ses nombreuses divisions et structures tel que les loopings ! Vous voyez la glissade de Manny dans l’Age de Glace ? Vous y voilà… Mais ceci est pire encore ! Bonne glissade ♫
 MessageSujet: Re: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   Mar 17 Sep - 8:02

avatar
Invité


Click

Vous savez, on se dit toujours que rien n'arrive sans rien. Mais parfois je me demande si c'est pas un tout petit peu exagéré ce proverbe. Rien n'arrive...Sans rien? Cela veut forcément dire que tout ce qu'il nous arrive dans la gueule, on doit l'accepter et assumer? Eh bien bravo la vie quoi! Pourquoi je râle? C'est vrai, je ne vous ai pas dis où est-ce que je me suis retrouvée par un concours de circonstances..Très étrange. Je suis actuellement au milieu de nulle part. Comment l'expliquer? J'sais pas, je sais plus..J'ai entendue parler de cette histoire de paint-ball organisé et après j'ai zapper parce que j'en avais rien à foutre. Oui, oui j'en avais totalement rien à faire. Tout ce que je savais c'est que c'était marrant. Se tirer dessus à coup de bille de peinture. C'était cool.

Soudain, je sentis une étrange sensation au niveau de mon derrière...Ah oui..ça...je m'en rappel. Cette queue de lapin stupide pour me rappeler l'appartenance à une équipe. Laissez moi rire. Vous me voyez en équipe sérieusement? Enfin bon. Le principe était clair, tirer pour dégommer tout en préservant sa magie. Tout était déjà calculer pour moi...Enfin presque calculer.

Je fus déportée dans une sorte de glacier avec pour seul cadeau une écharpe. Génial! Le rêve total quoi! Une écharpe!!! Non mais au secours. Bon d'accord, je râle beaucoup mais je ne me soucis même pas de mon équipière? Ouais c'est ça j'étais en équipe avec une fille..ENCORE PLUS GENIAL!

Patientez, je vais me pendre.

Pourquoi j'avais accepter ce jeu stupide? Surtout que les règles n'étaient pas très claires mais bon au pire si je voulais avoir la paix, j'aurais qu'à me faire disqualifier, c'est bien le seul truc que j'ai retenue: La tête ou trois parties du corps. C'était simple. En attendant, je ne savais même pas ce qu'il fallait faire, je ne comprenais rien à ce jeu stupide et.....AAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!! J'en ai déjà marre!!!!!

Bon on se calme, réfléchis, réfléchis, réfléchis...Comme si j'allais réfléchir à quelque chose du genre?

Perdue dans mes pensées, je ne me préoccupais même pas de mon environnement, jusqu'à ce que je remarque la personne à côté de moi. M'ouais bon..ça doit être elle je crois. Bon on va rien dire, je vais entrer en phase d'observation.

Je m’assisse alors en tailleur, dans ce glacier et réfléchis à un plan. Il faisait froid, j'avais une écharpe bon marché et un pistolet pourri. Jeu de m*rde!! Ne râlons pas nous avons dis!

"- Alors comme ça on m'a fournit une coéquipière ? fis-je en regardant la fille en question"

M'ouais bah bof quoi...Niveau beauté je lui mettrais 5, niveau prestance...3 et niveau utilité 0,5..Le tout sur 10 bien sur. Et encore je me trouve généreuse dans mes critères de notations. Je ne vois même pas pourquoi je suis en équipe. Moi qui aimais bosser seule...Je crois que ça va être dur mais bon on va pas s'en plaindre hein! Si il y a un piège, je la pousserais dedans à la première occasion ou alors je lui trouverais bien une autre utilité dans l'avancement de mon parcours.

Ayant cette idée en tête, je me devais d'être gentille avec elle. Soit gentille et elle ne se doutera de rien. Soit aimable....

"- Salut...Moi c'est Enya, fis-je en mimant en sourire"

AAAAAAAAAAAAAHH!! Que c'est dur!!! Aller force toi un peu ! Imaginons que c'est de toi qu'elle va se servir pour passer les obstacles. Ce jeu était amusant mais à la fois très stupide : On avait un coéquipier mais à la fin...il n'y avait qu'un seul vainqueur donc il va forcément y avoir un moment où l'on va devoir se battre l'un contre l'autre. Principe que j'adore mais que je déteste à la fois car parmi nous il doit sans aucun doute y avoir ces petits mages légaux qui vivent dans le monde des bisounours. Par pitié, je suis certaine que ma coéquipière en est une. Ciel...Je suis que bien mal partie dans cette course au trésor.

Enfin bon. On fait avec les moyens du bord hein! On va pas se plaindre. On va devoir faire le grand principe du " ça passe ou ça casse".

Je vote pour...."Ça casse"
 MessageSujet: Re: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   Mar 24 Sep - 13:42

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click



Elle ne savait même pas pourquoi elle avait daigné mettre un pieds ici,  peut-être par lassitude et elle espérait que la partie ne serait pas ennuyante. Vu la coéquipière bruyante qui avait l'air de bouillonné sur place comme un chaudron en ébullition, Abigail se contenta d'un haussement d'épaules. Ce genre de personne l'indifférait, mais il y avait au moins une panoplie d'atout à ce genre de duo... imprévisible. Si dans un excès de colère chaude, elle pouvait annihiler, voir faire fondre les pics de glaces pour qu'elles arrivent à se frayer, Abigail lui en serait bien sûr, reconnaissante.

Enya, alors. Elle commençait à être connu, Abigail avait déjà entendu son prénom, écho à une conversation sûrement oublié.

_ Salut, moi c'est Abigail, enchantée. » Lui répondit-elle en mimant un sourire tout aussi hypocrite.

Elle leva brusquement la tête en entendant des bruits. Peut-être seulement le chant des stalactites gelées qui se frôlaient les uns les autres. Abigail ne connaissait même pas le principe du jeu, si ce n'est de tirer un peu partout. Elle entendit un nouveau bruit, plus puissant et plus imposant cette fois-ci. Son regard vrilla vers Enya qui semblait avoir entendu, elle aussi, le bruit qui se faisait plus insistant. Abigail chuchota,

_ C'est quoi ce bordel ?

D'un coup, le bruit détonna sous leurs pieds. Abigail n'osait même pas baisser le menton vers le sol, s'imaginant déjà la scène. Elle se mordilla férocement la lèvre et risqua de déposer ses iris vers l’origine de la détonation. Une fissure zigzaguait entre leur pieds et venait de fissurer le plancher glacé. Abigail eût juste le temps de regarder Enya, avant qu'elles ne se fassent toutes les deux engouffrer par le sol qui s'effondra. Abigail n'aimait pas ce genre de truc, alors elle s’agrippa à Enya, parce que les trucs en chute libre, à sensations. C'est vraiment pas ce qu'elle aime.

Enroulées l'une à l'autre, elles se retrouvèrent dans un espèce de toboggan de givre qui les avait accueillit dans leur chute, elles prenaient de la vitesse parce qu'elles étaient légères et que tout était affreusement glissant. Peut-être qu'à Enya ça lui plaisait et qu'elle prenait son pieds dans cette fulgurante descente aux enfers. À peine quelques secondes, pendant qu'elles étaient forcés de rester sur la paroi, Abigail commença à bien apprécier les sensations de ce toboggan improvisé.Mais elles prenaient indéniablement de la vitesse, alors...

Abigail se voyait déjà mourir, aplatit contre une surface lisse du glacier.



_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   Mer 2 Oct - 14:40

avatar
Invité


Click

Tel le bobsleigh de la Jamaïque dans Rasta-Rocket, les deux mages descendaient cool rasta....enfin presque. De part et d'autres de leur toboggan, deux autres pistes avec deux luges et un moine tibétain sur chacune d'entre elle. Attardons-nous un instant sur leur coupe de cheveux non réglementaire... Le premier avait des dreadlocks et le second faisait plus dans la coiffure disco... vous savez l’afro sur la tête... le truc qui tient chaud. Les moines étaient quelque peu timbrés.... ça n’empêchait pas la sagesse...

Bonjour.
Yop.
Vous allez bien ? Vous vous attaquez au record de la piste de la mort ?
En tout cas, vous êtes bien partis. Pour battre le record, faut s'arrêter à moins de douze centimètres du rebord de la falaise.
Une fois en bas, une longue piste de glace bien lisse, bien droite... Il y en a pour deux cents à trois cents mètres... après c'est le rebord de la falaise et tout de suite après mais vraiment immédiatement, c'est le vide... Bon courage pour le record. Si vous survivez, nous avons un temple pas loin, vous devriez le voir quand vous serez sur la piste.
Venez vous y réchauffer. Attention aux Trilynx.... c'est des dragueurs.... bye bye....

Les deux moines disparurent dans un tunnel de glace laissant les deux jeunes femmes continuaient leur descente infernale.

Une fois sur la partie plane de la piste... Vous tomberez sur trois Lynx sur deux pattes(mi-homme, mi-lynx comme des take-overs lynx pour vous donner une idée), ils patineront à vos cotés, habillés chaudement. Ils vous proposeront de vous aider pour stopper votre course moyennant compensation. Si vous acceptez, ils se la joueront curling pour vous stopper sinon débrouillez-vous. Trilynx...comme les Trimens de Blue Pegasus. Vous savez à quoi vous attendre pour la compensation, ils vont lourdement insister pour vous aider... oui ils veulent leur compensation et non ils sont pas mort de faim..... Ils portent le nom de Minou, Miaou et Chacha (comment ça, ils sont nuls mes noms ?!). Ne tiens qu'à vous de tenir parole ou pas. Bon courage pour le record... si vous voulez le tenter. Bonne chance avec les Trilynx.
 MessageSujet: Re: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   Sam 12 Oct - 4:32

avatar
Invité


Click

Une Equipe D'Enfer
♦ ♦Abigail hein? Jolie nom. Pour une fois que je pense quelque chose sincèrement. Je la regardais alors en examinant de plus près. Elle ne semblait pas méchante. Du moins..Pour l'instant. Bon qu'est-ce que l'on fait maintenant? On attend dans cet endroit frigorifique un coup de main ou...? Pourquoi est-ce que je me suis aventurée dedans? Pourquoi?! Jeu stupide...Initiative stupide. J'aurais mieux fait de me pendre.

Tandis que je rageais intérieurement de ma bêtise, j'entendis une détonation que ma partenaire d'aventures semblait avoir entendue également. Qu'est-ce que c'était encore? Le sol se mit à trembler et à s'ouvrir sous nos pieds. Ahahaha...Quelle blague..Le principe de la chute libre hein? Ok, je relève le défi.

Alors que je m'apprêtais à faire une descente tranquille voir fun, me voilà prise en otage par ma partenaire suspendue à mon cou comme si j'allais la sauvée d'une mort certaine. Faut pas rêver. Soit on survit, soit on meurt à ce genre de choses. Comme si j'allais l'aider.

"- Enlève tes sales pâtes de ma personne!!! criais-je"

Rien à faire. Aaah je déteste vraiment ce genre de situation. J'essayais tant bien que mal de me débarasser d'elle alors que nous voilà entrain d'amorcer notre descente dans une sorte de piste géante. Comme par hasard j'ai envie de dire...

"-Bonjour.
- Yop.
-Vous allez bien ? Vous vous attaquez au record de la piste de la mort ?
-En tout cas, vous êtes bien partis. Pour battre le record, faut s'arrêter à moins de douze centimètres du rebord de la falaise. 
-Une fois en bas, une longue piste de glace bien lisse, bien droite... Il y en a pour deux cents à trois cents mètres... après c'est le rebord de la falaise et tout de suite après mais vraiment immédiatement, c'est le vide... Bon courage pour le record. Si vous survivez, nous avons un temple pas loin, vous devriez le voir quand vous serez sur la piste. 
-Venez vous y réchauffer. Attention aux Trilynx.... c'est des dragueurs.... bye bye...."

Qu'est-ce que c'était que ça? Je n'eus même pas le temps de comprendre l'intégralité du message que je venais d'entendre. Qu'est-ce qu'ils nous voulaient ces deux là? Les Trilynx? Des Dragueurs? C'EST QUOI CE BORDEL?!!!!

"- Mais je te dis de te pousser de là!!!"

Elle était vraiment pénible celle là. Encore une pauvre chochotte comme j'en croisais quand j'étais à Pegasus...Ouais c'est presque le même style. Ce genre de personne snobinarde qui ne risque pas leurs petites personnes de peur de se défriser un cheveux ou de se briser un ongle. Bande de bouffons. Enfin j'y étais donc...On va s'arrêter là.

"- Miaouuuu! Que voilà de belles demoiselles en détresse! Voudriez vous un coup de main?"

Je retournais la tête sur le côté pour apercevoir une sorte d'hybride mi homme...Mi lynx..enfin..ils étaient trois? Wow..quelle horreur.

"- Soyez douce mesdames et acceptez notre aide, fit le second
- ALLEZ MOURIR!!!! criais-je"

On continuait la descente et ils nous suivait encore. Vraiment collant cela...comme une autre personne aussi. Si je pouvais me débarrasser de ces 4 là, j'aurais vraiment beaucoup de chances.

C'est là que j'eus l'idée...Il faut bien s'en servir de ce truc. Le pistolet à billes.

"- Aller mesdemoiselles..Vous risquez de mourir vous savez...
- TA GUEULE DU CON! Non mais on peut plus réfléchir en paix ici!!!"

Et de là, on vit que les femmes ont plus d'un tour dans leurs sacs. Je mis mes pieds en avant et freina avec les talons aiguilles qui s’enfoncèrent dans la glace au fur et à mesure. On finit alors par s'arrêter et je poussais Abigail sur le côté. Aller oust! Dégage toi aussi.

"- J'en peux plus de ces conneries, fis-je en soupirant. Bon aller prochaine étape."

Mes talons totalement bousillés je dus me résoudre à les enlever. C'est un peu handicapant mais on ferra avec pour l'instant.

"- La prochaine fois que tu t'accroches à moi...Je te lâches en pleine descente! fis-je à ma partenaire."

Je me demande surtout si il y aura une prochaine fois vue comment ça commence...
 MessageSujet: Re: Glacier : Enya Taylor et Abigail Phoibos   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un recherché frustré d'être né [Abigail Phoibos]
» Le Prix de La Liberté [Event Fairy Tail : Nathaniel , Natsu Dragneel, Lucy Heartfilia & Enya Taylor]
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Roche où Coule l'Eau du Glacier U-C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5