Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
[5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Mer 13 Nov - 18:50

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Trois pour tous et tous contre un

PV Arkhana, Wilfried & Jiro





Misto resta bouche bée devant la réaction de Mojito puis celle du Léviathan. Inspirant profondément l’air marin qui balayait le pont fichu, elle fit taire les rires mentaux et étira sa magie. Le surnombre. Glissant sur une rondelle de citron pour esquiver un jet de rhum, elle sema derrière elle les formes mouvantes de ses camarades. Les huit esprits s’ébrouèrent, sourire aux lèvres sous toutes les apparences les plus rapides qu’ils possédaient. L’albinos avait demandé une diversion ? Il n’allait pas être déçu.

« POUTINE BÂBORD
LA FERME ET COURS ASULF. »

Brynjolf passa comme une flèche entre les jambes de sa maitresse pour déployer le bouclier alors qu’Osulf s’envolait discrètement dans le dos du capitaine. Ses serres claquèrent quand elles se refermèrent sur les canons qui vira vers la mer pour déverser son contenu acidulé. Un faucon fusa vers la tête de Mojito, larguant un petit écureuil vert sur son visage. Les petites mains se refermèrent sur les joues de l’homme pour commencer à les déformer sans prendre compte de l’élasticité de la peau. Runolf crut même bon de lui mettre son panache dans les yeux pour l’empêcher de faire quoi que ce soit d’autre.

« ON A DIT BÂBORD CRETIN
DEMI TOUR TOUS LES DEUX, VOUS RÉGLEREZ CA APRES »


Une petite équipe de bolides colorés se rua vers la pointe du navire, ignorant superbement le roulis des vagues et les gens qu’ils pouvaient croiser. En fait, il aurait été plus sage de ne pas se trouver sur leur chemin. Runi, suivit de près par Rolf, Henning, Asulf et Radulf, tourna à toute vitesse juste avant de percuter un baril de poudre et reparti de plus bel, appliqué à la tâche confiée pendant que Runolf et Osulf bataillait avec le capitaine pour l’empêcher de s’en prendre à l’amiral perché sur le mât.

« Tu vas voir toi, face de poisson avarié et décrépi. Ta môman t’a jamais appris à accueillir les gens mais en plus elle t’a mal élevé. J’vais refaire ton éducation de gamine criarde et avinée tu vas voir… » L’écureuil fourra son doigt dans l’œil de Mojito quand il fit mine de vouloir l’attraper avant de lui asséner un coup de boule. « Bas les pattes, marin d’eau douce. »

Osulf s’évertuait à lutter contre la force du capitaine et lui arracher son arme alors que Misto, toujours au sol, intercalait les phases d'ordres et tranchait les citron un peu trop proche d’elle. Elle eut du mal à s’empêcher de trébucher quand le bateau tangua, entrainée par la houle et les quatre fusées qui venait de saisir comment être aussi efficace que la marée. Brynjolf, paniqué, regardait la scène avec un regard mouillé, murmurant des « Ohlalalala » à tout bout de champ en se tassant sur le sol. Si Mojito n’avait pas attaqué la jeune femme, il pleurerait surement sur le sol, rampant à la recherche d’une cachette pour finalement disparaitre au premier bruit suspect. Seulement, l’esprit n’avait pas seulement la demoiselle dans sa liste de personne dont il devait surveiller la santé mais aussi son camarade qui jouait au chimpanzé, avec une certaine classe le loup l’avouait volontiers, sur les mâts. Le borgne se demanda vaguement ce qu’il avait en tête, soufflant quelques pensées aux autres.

« Ne t’en fait pas va. S’il tombe on le rattrapera. »
Poutine s’en chargera avec grand plaisir !
Asulf … Je vais te massacrer…
Pas cap’
Toi…


© Lutèce Factory @ Misto

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Mer 20 Nov - 15:03

avatar
Invité


Click

Comment la situation était devenue aussi bizarre ? Un méca Mojito, un remix des rebelles de la foret avec l'attaque de l’écureuil fou et son pote l'oiseau, le retour de Tarzan le borgne qui montait au mat et la suite de Cars sur un bateau, ils avaient même le temps d'attaquer verbalement le pirate, ambiance festif qui fit sourire le mage. Le capitaine aurait pu penser que c'était juste un rêve de son esprit imbibé d'alcool mais c'était la réalité.

Ne voyant rien à cause de l'écureuil, le capitaine tirait au hasard, espérant viser juste, pendant qu'un piaf tentait de lui piquer son arme. Le plus chiant restait ce petit écureuil pénible, entre sa queue devant les yeux, les doigts dans les yeux et le fait qu'il joue avec ses joues comme si c'était de la pâte à modeler. Il allait finir avec un citron dans le...... visage.

Iago arriva et attaqua l'écureuil avec un coup de patte dans la truffe, il s'en suit un combat de type shonen entre les deux bestioles, s'ils le pouvaient, ils se balanceraient des attaques d'énergies. Puis il carra une feuille de menthe dans le bec du faucon.

Tiens essaie la salade au lieu de la viande !

L'écureuil se débarrassa du perroquet facilement surtout avec l'aide du fennec du borgne. Le faucon revint après avoir transformer al feuille de menthe en projectile pour boucher le canon à citron vert. Echec, la feuille de menthe rencontra un citron qui finit en piège de type Mario Kart sur la piste des bolides. Mojito riait de la situation. Elle était loin d'être à son avantage mais il semblait quand même s'amuser. Il arrêta de rire quand l'écureuil lui balança des noisettes.

Iago, je sais pas pour toi, mais ce coup-ci, je trouve qu'on exagère un peu, non ?
Capitaine, vous coulerez le bateau, comme la dernière fois...
Ah, on avait fait ça ?! Bon retour aux affaires.... Désolé jeune fille, mais si je veux me débarrasser de ton troupeau... je dois te vaincre....

Les feuilles de menthe du bouclier se détachèrent pour se placer derrière le capitaine, elle commencèrent à briller, créant un cercle de magie, le canon de l'arme commença à aspirer la magie alentour. Le pirate se cala pour garder l'équilibre devant les tours de circuits des loups.

Huge Lime Shot

Le canon gonfla puis relâcha un gros citron vert en guise de projectile, direction la jeune femme. Il était accompagné des feuilles de menthe qui tournaient sur elle même à grande vitesse. Le but était d’empêcher toute interception du projectile.


Spoiler:
 
Mistodit: Ordre de RP : Arkhana - Jiro - Wilfried - Misto
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Dim 24 Nov - 15:39

avatar
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Alors qu'a côté, l'action battait son plein, dans la pièce voisine, deux mages étaient la, a attendre, a récupérer leurs forces, deux personnes qui venaient d'affronter un adversaire terriblement puissant, deux individus exténués et incapable d'aller aider leurs camarades, bloqué par des runes magiques empêchant l'accès. Alors que le portail magique pouvant les ramener chez eux, a la guilde, s’était refermé seconde après secondes un peu plus, Arkhana, blessée a plusieurs endroits, pensa a ses amis inconscient qu'elle et Jiro avaient fait traverser. Heureusement, Jhaad et Nadhij étaient la, ainsi que tout les autres, pour prendre soin d'eux... Elle se recroquevilla sur elle même, le changement de température, alliée a sa tenue légère, le manque de magie et les blessures subies, lui donnaient un mal de crâne. Elle fixa Jiro qui Ouvrit lentement les yeux, après s'être évanoui, suite a l'encaissement de toutes les blessures que son corps avait subit. Elle n'était effectivement pas la plus a plaindre, cet imbécile l'avait sauvée. Oui, un homme. C'était embarrassant, comment pourrait elle le maltraiter avec autant de conviction une fois sorti d'ici? Bah, elle trouverait bien un moyen, autant se dire qu'il a aimé ça et qu'il env eut encore. Son visage afficha alors un sourire, un sourire Arkhanien, un sourire sadique.

"Finalement réveillé? Le portail pour partir est fermé. Ils continuent de se battre mais les runes sont toujours là. J'ai récupérer un peu de magie, pas grand chose mais ça suffira pour aller les aider, je suppose que ton repos t'as fais du bien mais ne te surmène pas, sans médecin, tu pourrais y rester..."

Elle avait dit ses mots d'un ton grave, oui, elle s'inquietait pour son ami, pour un frère de la guilde, mais pas question qu'elle lui laisse le plaisir de s'en apercevoir.

"Si tu meurs, je t'entendrais plus crier quand je te frapperais, c'est pas amusant, ahah..."

Les minutes passèrent, Arkhana ferma les yeux un moment, tentant de faire le vide dans son esprit pour accélérer le repos. ça faisait bien une demi heure, une heure, peut-être plus qu'ils attendaient, la notion du temps était assez abstraite lorsque le seul éclairage de la pièce est une lanterne et qu'aucune montre est a bord. Finalement, les runes s'évaporèrent. Elle fixa la porte, maintenant accessible avant de se relever.

"Le moment de vérité, soit nous restons, soit nous rentrons. Et perso j'ai aps envie de déménager. Allons aider nos amis, allons en terminer..."

Attendant après Jiro, qui se sentait un peu mieux également, elle ouvrit la porte, doucement, ne sachant pas quel genre de spectacle il y avait derrière. Quelle fut sa surprise en voyant un énorme canon pointer sur la Chambellan. Et voilà a quoi ressemblait le capitaine, ce saligaud qui les avait manipulés depuis fort longtemps maintenant. Il serait sans doute ravis d'apprendre que la première manche avait été gagné et que la finale se jouerait maintenant, mais il fallait d'abord protéger Misto et Wilfried. Le canon tira un énorme citron, arrachant une grimace de surprise a la blonde. Répliquant instantanément en Take over, elle fabriqua une rangée de miroirs, au nombres de 4 sur la trajectoire du missile fruité.

"Jiro, occupes toi de l'attaque, je prend la défense."

Le projectile frappa le premier miroir, explosant littéralement dans un fracas de verre et de pulpe, les feuilles de menthes cisaillèrent leur chemin mais se virent ralentie grandement. Deuxième miroir, ralentissant encore la vitesse et la rotation des éléments dangereux, mais dans la seconde suivante, il céda a son tour. le troisième provoqua une onde de choc, balayant les feuilles hors de leur chemin d'origine, ne laissant pour seule danger l'énorme fruit, avant de se briser a son tour... Finalement, le quatrième, se fissurant pleinement avant de s’effondrer sur place, arrêta la progression du citron, devenu petit et tournant encore sur lui même avant de s'immobiliser. Arkhana regarda Misto et Wilfried, ils étaient pas au plus frais.

"Yo."

fit elle avec un énorme sourire.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Dim 24 Nov - 19:51

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click

Après une longue attente dans une obscurité qui les empêchait de réaliser depuis combien de temps ils étaient là, dans un lourd déclic, Arkhana et Jiro comprirent que les runes s'étaient rompues et qu'ils pourraient, enfin, quitter la salle où infestait déjà le cadavre de la seconde précédemment tuée par le garçon. Jiro utilisait le strict minimum de magie pour récupérer rapidement, par conséquent il était sous son apparence primitive, celle d'un pantin en bois aux gros yeux noirs et aux cheveux longs. Il espérait ne pas choquer les autres mages de la guilde qui étaient encore vivants, si jamais ils en croiseraient; et s'il venait à mourir au combat, il espérait qu'on ne le jetterait pas au feu comme un vulgaire jouet.

Dans la nouvelle pièce, il y avait un mage d'Eagle's Claw que Jiro ne connaissait pas, et surtout il y avait Misto. Son état n'était pas le meilleur qu'il avait connu; elle était attaquée par un homme, plus loin, qui semblait agir à distance pour se débarrasser des mercenaires d'Eagle's Claw. Arkhana arriva directement sur place, donnant un ordre à Jiro qu'il n'écouta pas réellement, et intercepta l'attaque dirigée contre la jeune fille pour la dévier. Jiro, agile en pantin, glissa jusque devant l'homme, s'arrêtant à environ trois mètres face à lui. Capitaine du bateau ? Il avait un perroquet hideux avec lui, et les deux adversaires firent une drôle de tête en voyant le pantin bouger sans marionnettiste. Qui pouvait deviner que celui qui tirait les ficelles était à l'intérieur de la marionnette ?

Jiro leva le bras au devant de son nouvel adversaire, levant la tête de la seconde fraichement découpée qu'il ornait comme un trophée. « Toutes mes condoléances pour ta copine, je te laisse jouer avec le reste de sa cervelle avant qu'on ne t'envoie la rejoindre. » Il shoota du bout de sa botte dans la tête qui roula négligemment jusqu'aux pieds du chef du navire. Jiro profitait déjà d'avoir capté l'attention du chef pour déployer sa toile magique dans les moindres recoins de la pièce. Une véritable toile d'araignée se créa ainsi, et Jiro pouvait ainsi capter la présence de toutes les personnes dans la pièce car au moindre mouvement celles-ci appliquaient une légère pression sur un de ses fils. Il allait pouvoir ainsi sentir le moindre mouvement et était prêt à avertir ses alliés en cas d'attaque surprise. Il se tourna vers Misto et les autres, et leur fit un signe de tête.

Le signe de la détermination. Le signe du chemin vers la victoire.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Lun 2 Déc - 15:21

avatar
Invité


Click

Subsistait sur le pont du navire un colosse d’argile à la chevelure immaculée bien occupé à escalader l’imposant mât sans jamais être las. Encouragé par le fennec qui y parvenait avec une facilité insolente, le Léviathan prit un certain plaisir à perdre la course contre son ami. Il s’arrêta en pleine ascension afin de saluer d’un large sourire arrogant mais complice la blonde aux formes généreuses. Il savait bien qu’elle était trop têtue pour tomber au combat et son intervention explosive était tout sauf inutile, étonnement il l'en remerciait à sa manière. Le démon des mers se remit à grimper avec plus d’ardeur, l’arme sur son dos lui pesait, le bois des échelons d’ordinaire lisse et chaleureux était rude et plein d’échardes, deux explications s’offraient donc à lui : il pouvait avoir perdu l’habitude d’être un marin, ou alors cet homme ne prenait aucun soin de son navire. Il n’y avait guère à hésiter quant à la conclusion qui plut le plus à Wilfried qui pesta alors contre le capitaine.

Ce singe cascadeur finit par se hisser sur barre horizontale, si sa force n’avait pas eu de problème à monter jusque-là, son agilité était, elle, désormais mise à rude épreuve. La tâche était ardue mais sa concentration intense vint à bout des sournoiseries du vent et des vagues, ce vent à la fois lâche et indispensable, autant aimé qu'il était craint. Il osa lorgner du haut de son perchoir ce qui se passait plus bas. Les camarades de Misto s’en donnaient à cœur-joie sur le pont et les deux nouveaux alliés n’étaient pas de refus face à cet irritant adversaire. Le Léviathan sourit, puis s'étonna de prendre tant plaisir à lutter à leurs côtes, il vérifia que personne ne rodait aux alentours, réflexe bien sot à quelques mètres d'altitude en pleine mer. L'honneur étant sauf et sa fierté aveugle préservée, il reprit son air austère ainsi que sa progressions vers l'extrémité de la barre.

Ainsi put-il brandir son arme et trancher d'un coup net le nœud de la fameuse corde qui l'intéressait. Cette manœuvre hâtive et victorieuse lui fit perdre l'équilibre, et le funambule crut bien faire tout rater. Se refusant à lâcher la corde dans un orgueil désespéré, il fut entraîné par le remous de la diversion qu'il avait lui-même exigé. Wilfried n'était pas un dieu parfait, en aucun cas il n'était infaillible, aussi chuta-t-il, accueilli à bras grand ouvert par le vide qui n'aspirait qu'à une chose : l'admirer s'écraser lamentablement sur le pont du navire.

Toutefois, Wilfried était également avide de vivre et l'astuce jaillit de son esprit tel un réflexe, la corde dans un bras et l'ancre dans l'autre, il réussit par on ne sait quel tour de force à frapper au bon moment, son trident inversé vint prendre en otage la barre de bois qui lui servait tantôt de sol. Abîmée, celle-ci se retrouva coincée entre deux dents du trident et l'arme permit à l'idiot maladroit de se balancer d'un équilibre périlleux au dessus du sol. Le vent souffla avec vigueur dans les cheveux d'ivoire, si bien que la pirate pensa un instant qu'il était moqué et nargué, comme si la nature venait à lui rappeler à quel point tout homme était fragile.

Le marin lui répondit en dévoilant toutes ses dents. Cette sensation lui avait manqué, il aimait l'adrénaline et les dangers, aussi se mit-il à puiser dans ses ressources. Le service militaire de son pays était intolérant aux faibles, le vétéran n'avait pas oublié ces fichus épreuves de force qui lui furent utiles pour se remettre d'aplomb. Il était monté jusque-là pour une raison bien précise, il calcula son coup, Anubis vint donner le signal du départ et l'arme, dans une courbette de pendule, quitta la barre laissant Wilfried voler dans les airs, fermement agrippé à la corde.

Il avait été oublié de beaucoup, il l'espérait, cela ne rendait sa manigance que plus surprenante. La corde décrivit un large arc de cercle qui n'avait qu'un seul but : l'albinos fonçait dangereusement vers l'ennemi. Il espérait par ce tour de force aérien pouvoir le heurter de plein fouet et lui faire quitter le navire.

Malheureusement pour les aigles, l'être volant manqua sa cible, tout du moins presque, il fusa tel un prédateur et embrocha le bouclier de plante du capitaine afin de l'en débarrasser aimablement; il osait même espérer que la brutalité de l'assaut ferait perdre prise à l'imposteur sur son arme à feu. La physique des poids se mit en route et le Léviathan profita du détour pour jeter le bouclier à la mer avant de continuer à tourner autour du navire comme une marionnette mal contrôlée. La corde perdit du jeu à frapper contre d'autres architectures du bâtiment, ce qui n'empêcha pas le stratège de sauter droit vers l'ennemi, arme brandie avec fougue, dans le but de le terrasser d'un piqué majestueux. Tout dans le sens du spectacle, il savait néanmoins qu'il allait rater et ne se gêna guère pour le penser haut et fort, mais surtout très fort.

A votre tour, Poutine, jetez ce malfrat par dessus bord!
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   Mer 4 Déc - 20:01

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Trois pour tous et tous contre un

PV Arkhana, Wilfried & Jiro





A votre tour, Poutine, jetez ce malfrat par-dessus bord!

Les esprits se retournèrent comme un seul homme. Misto posa sa main libre sur sa seconde arme et leva son fleuret en l’air. Le son de sa voix se mua en hurlement auquel prirent par les huit âmes qui puisaient en elle pour se métamorphoser.

« A L’ABORDAGE »

Runolf se métamorphosa sur le dos du capitaine, troquant l’apparence gracile de l’écureuil contre celle plus épaisse de l’ours. L’aigle tourna un instant au-dessus des deux combattants avant de hurler son sort. Fehu Uruz Jela. Les plantes qui déformèrent le pont clouèrent l’arme à citron au sol alors que l’ourson repoussait le capitaine plus loin. Misto se glissa dans son dos et plaça un premier coup d’estoc alors qu’Henning plongeait en mer. Il fallut autant de temps à Asulf pour fondre sur Jiro et lui refaire le portrait à coup de léchouille qu’à Runi pour bousculer Mojito vers la ridelle. Brynjolf créa un premier bouclier, forçant le capitaine à rebondir dessus et à avancer vers Rolf. Celui-ci, ayant au préalable emprunté les traits d’Arkhana, envoya au pirate un splendide crochet au menton alors qu’un tentacule blanc comme neige sortait de la mer. S’enroulant autour du torse du mage, il lui fit quitter le sol pour le faire tournoyer en l’air avant de le lâcher. Le marin décrit une splendide parabole avant de se prendre son propre mât en pleine poire, suivit de près par Radulf. L’esprit, sous forme humaine, l’attrapèrent par le col avant de l’envoyer apprendre à voler. Asulf, prenant appuis sur le pauvre Jiro, sauta, tête la première en avant, éjectant le mage par-dessus bord. Le loup blanc rejoignit tranquillement le bateau, se posant élégamment sur l’épaule du Léviathan avec son panache courroucé d’aigle royal. Toisant les autres qui riaient de bon cœur en regardant le pauvre type nager comme il pouvait pour échapper aux requins.

« Que ce marin de pacotille coule avec un rafiot de son acabit. Celui-là sera notre logis, amiral. »

Plus loin, Misto jeta un regard noir à Jiro avant de se laisser emporter par la fatigue. Se laissant tomber à terre, elle regarda le ciel. Sept de ses esprits prirent la poudre d’escampette, laissant Henning sagement positionné sur l’épaule de Léviathan avec un sourire fier.

« La prochaine fois que je parle de vacances, assommez moi. » murmura la jeune femme en se laissant délicieusement glisser dans le sommeil.
« Les commandes sont à vous, matelots. » L’aigle blanc jeta un regard à l’albinos avant d’aller se poser sur la barre. « Que dirais-tu, capitaine, de tous nous ramener à Fiore ? Quand on posera le pied à terre, la brunette paiera le repas et l’alcool. Histoire qu’on puisse enfin avoir de vraie vacance… »

HRP:
 

© Lutèce Factory @ Misto

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [5] La salle de Navigation - Perd pas le nord mousaillon !   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5