Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Entrée remarquée [BP]
 MessageSujet: Entrée remarquée [BP]   Jeu 22 Aoû - 0:45

avatar
Invité


Click


Damaz m'avait recruté pour rejoindre Blue Pegasus. Son offre et son charisme étaient beaucoup plus intéressants que mon ancienne vie à Continuum Shift. Bien que sa façon de m'aborder soit peu commune, il a su réveiller en moi une partie qui dormait: le courage. Je me sentais beaucoup moins peureux, anxieux et troublé. Cette confiance que je n'avais jamais eu en moi-même venait d'être révélée. Je me sentais mieux, beaucoup mieux. Peut-être que ce nouveau courage allait être celui qui me poussera à retrouver Naoko?

Le métamorphe me guidait jusqu'à la guilde. Je le trouvais bien aimable et généreux de son temps que de faire cela. J'étais nerveux. Je ne savais pas quel genre d'individus était constituée la guilde. Je n'allais pas tarder à le savoir. Je m'entendais plutôt bien avec Damaz et je crois que même si c'était le début, c'en était un bon. La première impression, si elle est bonne, elle nous attire dans sa toile lentement et ensuite, le sentiment d'appartenance apparaît. J'espérais avoir ce ressentiment avec eux. Je n'aimais pas ne pas me sentir à ma place ou bien me sentir obligé d'être à un endroit. Je me sentais obligé de côtoyer Continuum et c'était pour cela que j'y étais resté aussi longtemps...

Damaz me montra la porte d'une main, me donnant l'honneur d'ouvrir. Il y eut ce petit moment d'excitation, mais je sus me contrôler et ouvrir les immenses portes qui menaient à l'intérieur de cette superbe guilde. À entendre les voix qui résonnaient jusqu'au hall, nous pouvions dire qu'elle n'était point déserte. Je souris en coin à mon compagnon de route avant d'entrer et d'observer la riche décoration intérieure. Les mains rassemblées timidement dans mon dos, je levais la tête pour admirer chaque oeuvre d'art qui s'y trouvait. Je me tournais ensuite vers lui pour lui demander:


Quelle direction devons-nous emprunter?
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Jeu 22 Aoû - 14:48

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Oh un poney !


Membres de Blue Pegasus



Il n'avait pas réfléchit longtemps avant d'accepter, le trajet avait été quelque peu étrange, ce Diego avait l'air sympathique, il voyait déjà la tête des membres quand il arriveraient... Il n'était pas très sociable et ses relations avec les autres membres de la guilde étaient plutôt banales, voir inexistantes, alors lui recruter quelqu'un ? C'est Bob qui allait tomber de sa chaise, et cette idée ne le fit sourire que d'avantage. Et les voilà enfin arrivé, un sourire alors qu'il indique la grande porte d'entrée de la guilde et invite Diego à entrer le premier. Le décor est plutôt somptueux il est vrai, il avait perdu l'habitude depuis le temps qu'il était ici, mais cela avait de quoi impressionner la nouvelle recrue vue son expression affichée.

Il sourit à la question pour le guider vers la salle commune ou le bar était dressé, des tables agençaient, et du monde en train de discuter, rire ou encore picoler, Bob ne semblait pas de la partie, bien... Passage obliger il planta Diego là avec pour seuls mots.

"Bienvenue à Blue Pegasus"

Phrase attirant quelques regards sur eux alors qu'il le quittait pour aller chercher Bob, il revint quelques minutes plus tard avec un gros Bob virevoltant surexcité.

"Oh mon mignon, quelle joie que de t’accueillir ici, tu correspond parfaitement aux critères, jeune, beau et... mignon à croqué... Alalala je suis tout émoustillé mon joli..."

Il se racle la gorge en se tournant vers l'assemblée.

"Mes chéris j'ai le plaisir de vous présenter le Diego Flores, n'est-t-il pas beau comme un coeur ? Un nouveau Pegase dans toute sa splendeur, allez venez accueillir notre nouveau mignon mes chéris, le temps que j'aille chercher de quoi effacer cette immonde tatouage et apposer le notre."

Damaz reste interdit un instant... C'est ça une intégration ? Il n'en avait jamais vue... Il semblait que leur guilde n'était pas des plus populaires... Mais il était vrai que le principale critère avait toujours était le physique et Diego le remplissait à merveille. Déjà les autres s’attrouper pour observer la nouvelle bête curieuse.


Si ça ne va pas j'édite, et j'ai envie de dire à vous les poneys =)
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Jeu 22 Aoû - 16:42

avatar
Daryan C. Illunar

[M] Weer Lopen

Click



Revenir de Crocus. A pied. A pied !  A pied bordel ! Oui ! Sérieux, un kilomètre jusqu’à la gare, c’est trop. Beaucoup trop. Il faudrait que je pense à me créer une technique, du genre des ailes pour m’envoler. D’accord mais des ailes faites d’eau je risque plus de m’écraser en fait… Je vais fortement y réfléchir. Bref… La mission avec Suzu m’a fatigué : je ne pensais jamais avoir à faire ce que j’ai fait. Enfin, aussi loin quoi…
Je pousse la porte de la guilde. Plus je passe cette porte, et plus je me sens comme chez moi et ça m’impressionne. Je me sens tellement comme chez moi que je fais comme chez moi. A l’entrée il y a un attroupement : des personnes qui restent debout juste pour regarder, certains qui sautent de gauche à droite pour voir le centre, des fous lèvent les bras, et Bob s’en dégage pour aller chercher je-ne-sais-quoi.

« Vous l’avez croisé ?
- Yup.
- Vous l’avez battu ?
- Yup
- Il est en prison ?
- Yup. »

Le voleur avait été battu et capturé. C’est tout ce qu’il veut s’avoir et il n’en demande pas plus. Le petit ange vole jusqu’à la réserve et moi je passe directement derrière le comptoir. Il n’y a personne pour servir donc on fait avec ce qu’on a. Je m’abaisse pour prendre un des verres sous le comptoir aménagé en étagère et le pose sur la surface. Je fais demi-tour, puis encore, et encore, passant de droite à gauche à la recherche du placard où est la boisson que je cherche depuis tout à l’heure.

« Putain… Quelqu’un aurait pas vu les bouteilles ? …J’ai rien dis ! »

Je me lève et rempli mon verre. Alors que je demande si quelqu’un en veut, je vois tous ces regards se poser sur moi. Bah quoi ? Je me demande bien ce qu’il ont, tous, à me regarder comme si j’étais un étranger. Oh, c’est moi, Chris ! Genre Chris, Chris quoi…
Mon regard se pose sur deux personnes. L’un que j’avais vu pour la première fois au côté d’Abigail durant le tournoi et un autre complètement inconnu, j’avais vu sur la surface de la terre – ou de Fiore. D’un sourire débile, je dis bonjour de la main, passant pour le boulet de service.

« Bienvenue… »

_________________________________________________________________________

« Avez-vous confiance en moi ? Iratus Orationis est née, signe de la révolte du peuple, de votre perte de confiance. Mais aujourd’hui je vous propose Weer Lopen, née des cendres de la Blue Pegasus d’antan. Nous ne nous soumettons à aucune institution : notre mot d’ordre est l’indépendance, la liberté et l’équilibre que doit recevoir ce pays. Nous protégeons, nous garderons, nous punirons, et ferons de votre voix celle du peuple et de la raison. »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Ven 23 Aoû - 20:26

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click



Euphorie.
Elle se répandait, avec la valse habile d'un reptile, insufflant un venin contagieux sur une joie difficile à nommer. Abigail se remettait petit à petit des combats éprouvés lors du tournoi, elle s'entraînait avec une rigueur d'acier et une discipline de moine pour combler ses failles exhibées lors des combats. À ce moment-là, elle était occupée à converser sur un sujet anodin avec un autre mage. Soudain, les portes en bois grincèrent, ouvrant dans son sillage sur Damaz et... Un parfait inconnu.

Bob virevolta jusqu'à eux, de sa danse toujours vague et aux mouvements imprécis, comme s'il flottait dans l'air en se portant jusqu'à eux. Abigail les contempla de loin, d'un regard un peu voilé. Damaz et l'inconnu s'approchèrent vers le bar, comme pour sceller son entrée avec une liqueur alcoolisée. Une bonne humeur communicative s’exalta des mages qui s'avançaient, comme magnétisés par la curiosité pour le nouveau venu. Plus loin, hors de la foule condensée qui se pressait contre les deux Pégases, Abigail remarqua la venue de Chris. Elle sourit, avant de croiser ses bras lentement sur son torse frêle. Elle décida de se frayer un chemin entre les mages, balayant ceux qui étaient sur sa route d'un léger coup de bras pour les écarter vers l'extérieur.

_ Pardon, excusez moi...

Elle se trouva face à Damaz et Diego qu'elle salua avec un léger sourire. Elle tapota amicalement l'épaule du félin, elle n'avait pas eut le temps de le voir depuis le tournoi ni de lui parler amplement. Ils s'étaient croisés mais n'avait jamais peaufinés leur relation.

_ Salut Damaz, bon retour à la guilde.

Elle marqua une pause, s'humectant les lèvres avant de poser ses yeux bleus sur Diego.

_ Et bienvenue à toi, en espérant que tu te plaises ici. Je suis Abigail, mais tu peux m'appeler Abi. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas.

D'un mouvement d'épaule, elle pivota avec agilité vers Chris. Elle posa ses coudes sur le comptoir, d'un balancement de tête, elle invita les deux mages à se joindre à eux. Ses yeux se posèrent sur Chris, elle lui sourit.

_ Chris, tu sais quoi ? Il faudrait que tu nous serves tout les trois, on va boire à la santé de …Du nouveau pégase !

Lorsque les liqueurs furent servis, elle leva le verre en hauteur et le bu cul sec.
Qui l'eût cru que sous cet air d'ange se cachait un véritable foi d'acier.


_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Sam 24 Aoû - 0:51

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Entrée Remarquée~
[BLUE PEGASUS]


Les traités de magie d'Archibald Leigh étaient toujours aussi passionnants malgré les récents évènements que Kôta avait véçu. Il lisait le livre, l'humeur acerbe d'avoir entre les doigts quelque chose de si anodin mais tellement porteur de souvenirs que lui seul gardait. Il était dans sa bulle, dans une autre dimension que celle où se trouvaient tous les mages de Blue Pegasus. Il songeait, un peu trop d'ailleurs, à ce qui lui arrivait ces derniers temps.
Il était un garçon hermétique et personne ne l'approchait trop. Mais ce n'était pas pour ça qu'il restait cloîtré dans son coin; quand du mouvement se fit - Damaz amenant un nouveau mage à la guilde, et la foule se forma presque instantanément autour de la recrue. Kôta se leva, son livre entre les mains, un doigt agile gardant sa page. Il s'avança docilement, enhardi par l'évènement. Il aimait bien les nouvelles rencontres, les nouvelles têtes. Ça le stimulait. Il vivait des autres et vomissait la solitude. C'était sa nouvelle façon de vivre, celle d'avoir un contact permanent avec autrui.

Il attendit patiemment que la foule se dispersa pour apercevoir le nouveau. Toujours accompagné de Damaz, il se dirigea avec Abi et Chris vers le bar où ils furent rapidement servis. Kôta s'avança, presque timide. Il commanda une grenadine - à défaut d'avoir la capacité d'engloutir les autres breuvages proposés - et leva son verre en direction du nouveau.

« Tu t'appelles Diego Flores ? Moi c'est Kôta, ravi de te rencontrer ! T'es pas super connu même si t'étais déjà dans une guilde, mais bon, ici tu vas rapidement étinceler parmi toute la population de mages. T'es quand même sacrément beau gosse, enfin je dis ça sans insinuer quoi que ce soit vu que c'est la norme ici. Enfin tu seras bien classé dans le classement physique de Bob - oui ce n'est pas officiel mais une telle liste existerait, et officielle ou pas, j'en suis le dernier - et à ce point, tu me ferais presque de la concurrence !»

Kôta se mit à rire, mais se rendit compte que c'était peut-être déplacé, ou que Diego ne comprendrait pas la blague - voire personne ne la comprendrait - et il se mit à rougir, s'affolant intérieurement. Il fallait qu'il fasse quelque chose à la place de rester interdit, sinon il allait rapidement être confondu avec une tomate. Gêné, il leva son verre à sa bouche pour boire une gorgée, mais le mouvement fut trop brusque et tout le sirop se renversa sur son gilet.

« Flute... »

Au moins il s'intéressait à nettoyer le carnage, et oublia un peu sa honte soudaine, le temps d'un instant.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Jeu 29 Aoû - 0:04

avatar
Invité


Click


Damaz ne put me répondre puisqu'un étrange personnage fit son apparition. Se déplaçant comme un ballerine, cet homme au physique hors du commun se dirigeait vers nous à une vitesse exagérée. Il connaissait déjà mon nom et savait que j'avais fait partie d'une autre guilde. J'eus une sorte de malaise. Dire que je pensais avoir été discret durant tout ce temps... À moins qu'Hazama soit au courant de ma mutation et ait fait part de ma décision au maître. D'ailleurs, je ne me souvenais pas avoir fait part à Hazama de mes plans... Je trouvais cette situation plutôt étrange, mais je n'en fis rien paraître. Hypocrite à mes pensées, je souriais dans un malaise évident.

Cet homme étrange n'était pas le seul à faire son apparition dans ma direction. Une foule de mages s'était attroupée en cercle tout autour, mélangeant leurs voix entre elles ce qui m'empêchait de répondre à l'un d'eux. Une voix s'éleva à travers le troupeau, réveillant chacun de leur transe. Des bouteilles? J'interrogeais cet individu du regard. Quel genre de bouteilles? Il me salua de la main accompagné d'un sourire étrange et d'un «bienvenue» timide. Je lui répondis d'un sourire à mon tour et d'un hochement de tête. Voyant que cette minuscule conversation était terminée, la foule reprit sa place, m'enfermant dans une sorte de cage humaine. Je me retournais vers Damaz pour qu'il vienne à mon secours mais mon regard croisa un instant celui d'une jeune femme. Blonde, ravissante, polie. Elle se présentait comme étant Abigail et elle proposa son aide au cas où j'en aurais besoin. Avant que j'aie pu lui demander son aide pour me débarrasser de cette foule, elle disparut vers le bar avec une manière féminine et délicate.

Les jacassements des mages s'apaisèrent et un autre mage en profita pour élever la voix. Il eut mon attention. Le verre haut dans les airs, il discourait pendant qu'il le pouvait. Je me surpris de rougir lorsqu'il me dit que j'étais un beau gosse. Non, je ne m'y étais pas encore habitué, je n'avais pas la tête enflée, c'était tout le contraire... J'écoutais jusqu'au bout, mais je ne comprenais pas. Pourquoi disait-il cela? En quoi une telle liste aurait-elle sa place dans une guilde comme celle-ci? Je voulais bien croire qu'elle était réputée pour ses mages à la beauté incroyable, mais que le maître de guilde ait ses préférences, cela n'était point de nos affaires. Il renversa son breuvage. Cela tut son discours et me ramena à la réalité. Maintenant, c'était mon tour de dire quelque chose, mon tour de briser cet écho énergique venant de ces mages affolés:


Je... Je vous remercie de votre accueil chaleureux. J'espère que ma présence parmi vous sera bénéfique.

Pourri... complètement pourri comme discours... Je ne savais pas quoi dire. Malaisé à nouveau, je rejoignis les gens qui me paraissaient plus comme des être terre-à-terre que la foule de mages un peu trop accueillante. Ils s'étaient calmés, mais je sentais que j'allais avoir plus ample de familiarité avec ceux-là qu'avec les autres. J'aimais déjà beaucoup cette guilde. En tout cas, elle était beaucoup plus vivante que Continuum...

Assis au bar, l'envie de boire un mojito me prit. Pourquoi avais-je une addiction à cette boisson? Était-ce mes origines? Peu importait, l'important c'était que je savais ce que j'appréciais. J'avais l'impression de m'incruster parmi eux et d'être un étranger, alors je sirotais ma boisson sans dire un seul mot de plus...

 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Ven 30 Aoû - 10:54

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Oh un poney !


Membres de Blue Pegasus



Un sourire esquissé non sans une pointe de provocation devant tout cet attroupement, il n'avait pas réfléchit longtemps, et avait rejoint le bar où se formait déjà le petits groupe, deux qu'il connaissait déjà, qu'il n'avait qu'aperçue de temps à autres à la guilde. Au final son ignorance de ses camarades le frappait, il était pourtant depuis plusieurs années et pourtant ne connaissait que peu les autres poneys.

Il ne se fit pas prier pour se faire servir un verre par ce fameux poney non identifié, un mojito évidemment, il n'y a que cela de vrai après tout ! Un sourire adressé à Aby. "Merci. Et comment vas-tu depuis tout... ça ?"

Kota le tire de ses pensées alors que comme à son habitude lorsqu'il l'avait côtoyer son monologue se conclue par une boulette magistrale qui ne put que le faire éclater de rire.
Puis la foule finit par se calmer, se dissipant pour ne laisser que le petit groupe au grand soulagement de Diego apparemment, cette idée lui tire un nouveau sourire franc alors qu'il lui adresse une tape amical dans le dos.

"Décoince-toi Didi, bénéfique ou non t'es là maintenant alors détends-toi."

Et sans demander son reste il leva son verre à la santé de Diego tout en se disant qu'il serait certainement appréciable de connaître le nom du barmaid improvisé... Il demanderait après, après tout il n'était pas pressé.

C'est ce moment que choisie Bob pour revenir virevolter tel une ballerine obèse parmi eux tirant au minet à la peau matte une expression entre dégout et fou rire contenue alors qu'il sortit l'attirail magique nécessaire.

"Alors mon chéri, effaçons ce vilain tatouage et apposons notre marque si jolie marque. Le pégase n'est-il pas un animal si majestueux ?"

Et c'est parti dans son délire d'allégorie du pégase en comparaison des licornes manquant cruellement de classe qu'il repartit comme il était venu, virevoltant dans l'assemblée tel une fée raté à coup de pelles. Sacré Bob.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Jeu 19 Sep - 20:13

avatar
Daryan C. Illunar

[M] Weer Lopen

Click



Tout le monde fini par être servi et le nouveau dont le nom me semble être Diego ou un truc du genre avec la même consonance vient de partir pour la pose de son tatouage. Tout le monde finit son verre d’une traite et ça me fait presque peur : surtout quand mon regard se fixe sur Abigail. Il prend son verre à pleine main et finit le trait d’alcool d’un coup, l’envoyant dans sa bouche, l’avalant en moins de trois secondes, tel un vrai buveur qu’on en voit que dans les bars les plus réputés du coin pendant les fêtes de soirée qui se termine non pas en bagarre à mort avec un œil décollé du corps humain en moins mais en une nuit de sommeil divin et de gueule de bois qu’on ne voit qu’une fois tous les deux mois. Une vraie buveuse à la descente tellement magique que ça en devient surprenant et presque magnifique. Et puis alors que nos regards se croisent, je tourne la tête d’un coup et me souviens de ce qu’il s’était passé dans les gradins pendant le combat d’Angel’s Sky avec Suzu et Miku. Cette journée j’étais pas saoul, mais dans ma tête j’ai l’impression que mes sentiments semblaient de la même nature : perdus. Je ne me souviens que du simple geste que j’ai fait : pausé ma tête contre son épaule et mes bras autour de son cou. Je rougis. Aucune idée pourquoi j’ai pu faire ça. Abigail, je ne la connais que très peu, et pourtant son caractère me donne l’imagination d’avoir la grande sœur que je n’ai jamais eu et qui est encore plus virile et imposante que Bob lui-même ou encore Laxus. Elle pourrait le poutrer à un concours d’alcool le pauvre Laxus, ça c’est sûr. Et même à un combat de regard en fait. Bref, à chaque fois que je la croise j’ai l’impression que c’est le genre de femme qu’il ne faut pas trop énerver dans l’espoir de se prendre un poing en pleine figure. Et alors que je me dis ça, je pense à ce moment d’il y a plusieurs fois, dans l’église, à la poursuite de Lorenz, quand Jiro nous a montré son véritable visage alors qu’il était déguisé en Kôta. Je me demande si, d’ailleurs, le maître en avait eu vent, s’il l’avait remarqué. Sûrement pas, sinon il ne l’aurait pas envoyé. D’ailleurs, Abigail aurait-elle donnée cette information à Bob ou Kôta lui-même ? Les questions et les imaginations débordantes se mélangent tellement dans ma tête que j’ai l’impression d’avoir bu une dizaine de pintes à la suite. J’ai honte de croiser le regard de certains et pourtant il me faut bien annuler cette timidité. Non, cette honte plutôt. Oui, c’est plus proche de la honte que de la timidité en fin de compte.
Je me courbe en dessous du comptoir et attrape une énorme bouteille d’alcool bien fort. J’ouvre le tiroir et en sort une petite plaque en bois avec exactement sept trous que je bouche avec des petits verres à alcool qui, bientôt, se remplissent du liquide sacré de la bouteille. Je place la plaque de bois devant Abigail, me mettant à la hauteur de ses yeux.

« Allez Abi, un petit concours ça te dis ? »

Ses yeux se posent dans les miens, un de ses sourcils remontent pour montrer qu’elle ne comprend pas bien ce que je semble vouloir dire. Ou alors elle comprend mais se demande si c’est bien moi. Bref, j’en sais rien je suis pas télépathe et encore moins devin – quoi que…

« T’as peur de perdre ?
- J’ai surtout peur que tu fasses la gueule après ta défaite Chris.
- La seule gueule qu’il y aura ici ce sera ta gueule de bois. »

Un rire osé s’accompagne de ma phrase, la traduisant par une véritable provocation amicale. Je commence avec mon premier verre : d’un coup. Je le repose dans la plaque de bois et continu sur le deuxième. Toujours rien. Puis le troisième. Et là je commence à avoir chaud. Le quatrième. Très chaud. Et je fais une pause. A son tour, elle enchaîne les trois premiers d’un coup, montrant à tous les spectateurs qui ont accourus autour de nous, gueulant nos deux noms comme des forcenés qu’elle relève mon défi avec une passion ardente. Ça en devient presque pitoyable notre comportement, mais je continue de trouver ça drôle. A la fin de son troisième elle sourit. Je n’y crois pas. Elle ne bouge pas d’un pouce. Et puis la jeune blonde s’avale le quatrième verre d’une traite où j’aurais pu considérer qu’elle ne carbure pas à l’alcool comme je suis en train de faire mais bien à l’eau. Je bois mon cinquième verre et elle fait de même.
Quelques minutes plus tard nous sommes complètement pétés, laissant le sixième verre en suspend pour faire joli. J’ai l’impression que si j’ouvre ma bouche je vais commencer à chanter. Par contre de son côté, elle commence juste à basculer ou un tout petit peu alors que moi c’est rester droit qui me pose problème. Sa main agrippe son dernier verre et elle m’invite à faire de même. On trinque.

« A Diego, nouveau pégase !
- A Delphine ! »

Si je bois tranquillement, égalité. Mais en fait carrément pas. Je sais pas ce qui est arrivé à Abigail mais moi je viens de tomber derrière le comptoir.
Au moment de ma chute je crois voir des papiers blancs où des mots ont été écrits à la plume. Je ne peux lire, sur le moment, qu’un gros tampon rouge avec la lettre « S » entourée des dizaines de fois. Bonne nuit.

_________________________________________________________________________

« Avez-vous confiance en moi ? Iratus Orationis est née, signe de la révolte du peuple, de votre perte de confiance. Mais aujourd’hui je vous propose Weer Lopen, née des cendres de la Blue Pegasus d’antan. Nous ne nous soumettons à aucune institution : notre mot d’ordre est l’indépendance, la liberté et l’équilibre que doit recevoir ce pays. Nous protégeons, nous garderons, nous punirons, et ferons de votre voix celle du peuple et de la raison. »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Mar 24 Sep - 13:19

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click



Imprudent, Chris. À l'annonce du défi, un rire cristallin s'échappa de ses lèvres, mais elle acquiesça. Il l'avait gentiment provoqué pour la stimuler, en digne réponse, Abigail s'attabla correctement face à lui. Elle saisit le premier verre, puis le second, tout en guettant Chris de ses iris azures pour guetter ne serait-ce qu'une faille qui pourrait le trahir. Il paraissait impassible, jusqu'à ce que s'il se mette à tanguer. Abigail acheva le dernier verre qu'elle posa tandis que le jeune pégase titubait difficilement. Quelques pas chassés sur le côté inachevés, et le voilà qui s’effondrait lourdement au sol, soulevant dans sa chute, un nuage de papier. Abigail rit, tandis qu'elle termine un nouveau verre qu'elle pose doucement sur le bar en bois. Elle scella lentement ses paupières, histoire de garder une once de lucidité parmi tout l'alcool qui lui embrumait l'esprit. Elle saisit l'avant du bar pour se soulever de sa chaise et regarder un Chris totalement inerte au sol. Un sourire léger, à moitié béa lui élargit les lèvres, ravie de sa victoire. Oh que oui.

_ Chris … ? Tu vas bien ?

Pas de réponse, tant pis. Il finirait tôt ou tard par se réveiller de cet état comateux. Elle siégea à nouveau à sa place tandis que son regard ricocha sur Kôta. Il sirotait une liqueur non-alcoolisée. Sans expliquer pourquoi, Abigail se sentait bizarre en sa présence, presque méfiante, peut-être parce qu'elle n'arrivait pas à chasser l'image de Jiro qui avait incarné ses traits. Elle avait tenté de lui parler de cet épisode pour le moins étrange, mais chaque parole s'entrechoquaient dans sa gorge. Bonne idée, mauvaise... ? Optons pour mauvaise, ça l’alerterai pour un détail stérile, au final. Elle posa son avant bras sur le bar, tandis qu'à l'aide de son pouce et index, elle pressa le haut de son nez pour reprendre ses esprits. Bon sang, Chris. Pourquoi est-ce qu'elle t'a écouté ?

Sans plus réfléchir, elle attrapa un autre verre d'alcool, puis elle pivota vers Diego et elle lui tendit.

_ À ta santé, Diego.

Les mots devenaient durs à placer dans chaque phrase, elle se concentrait pour articuler des phrases qui n'en avait pas besoin en temps normal. Un sourire en plus,

_ Quand tu auras besoin d'une partenaire... ou quoi que ce soit d'autre, n'hésite pas à venir me voir. Ou si tu es d'humeur courageuse, défier Chris à un autre jeu d'alcool. Mais je doute qu'il soit encore apte à boire quoi que ce soit...

Elle espérait le mettre à l'aise, qu'il ne prenne pas peur en criant aux alcooliques. Elle le lorgna avec curiosité, avant de se tourner dos à lui, elle donna à nouveau une boisson à Damaz qu'elle ponctua d'un sourire qui n'arrivait plus à disparaître. Damn shit, Chris et ses idées, elle n'aurait jamais du le suivre dans son défi.

_ Ca me fait plaisir de te voir, on a pas eu le temps de se croiser depuis le tournoi, j'aimerai qu'on se frotte l'un à l'autre dans un combat d'entraînement. Pour voir les efforts qu'on a fait depuis.

Ses yeux dégringolèrent avec nonchalance jusqu'à Kôta, à qui elle tendit un nouveau verre. Alcoolisé, réellement, cette fois-ci.

_ On a pas eu l'occasion de parler, toi et moi. Comment tu vas depuis...enfin... tu sais...

Non, tu ne sais pas. Elle se tût par peur de révoquer d'ancien souvenir, pourtant Kôta était la seule personne qui pouvait la comprendre. Abigail et la maladresse des mots. Toute  l'histoire d'une vie. elle donna un coup de main dans l'air comme si elle chassait une entité invisible, puis lui sourit.

_ Non rien, laisse tomber.

Elle se décolla du siège, peut-être qu'il serait temps d'aller voir la carcasse de Chris décharnée par l'alcool. Elle plia les genoux pour être à sa hauteur, elle lui secoua gentiment l'épaule pour le réveiller.

_ La seule gueule de bois qu'il y aura ici ce sera la tienne, hein...

Sourire qui ne s'atténue plus. Abigail, reste derrière le comptoir avec l'ivrogne et fais toi oublier. C'est mieux.
Beaucoup mieux.


_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   Mer 25 Sep - 13:14

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click


Son gilet était trop trempé, et Kôta, se rendant compte que ça ne servait à rien d'essayer de limiter les dégâts déjà trop importants, se contenta de se déboutonner pour le poser sur le dossier d'une chaise, en espérant qu'il sèche dans son coin. Il n'avait plus qu'un petit T-shirt blanc, simple, aux manches courtes qui faisaient ressortir ses petits bras frêles aux muscles invisibles. Il frissonna, non pas qu'il faisait réellement froid, mais le changement d'atmosphère qu'il s'était imposé l'avait légèrement touché.

Diego semblait gagner ses aises, Kôta en était sincèrement ravi. Il se revit, à la même place, deux, non, trois ans (que le temps passe vite...) plus tôt, entouré de têtes inconnues qui se penchaient sur lui, toutes intéressées, non par convoitise, juste naturellement, pour l'envelopper, l'habituer à la chaleur d'une guilde. Il avait été impressionné à l'époque, et on l'avait tatoué. Il s'était vraiment demandé pourquoi il était venu. S'il n'avait pas croisé Bob ce jour là, où serait-il désormais ? Difficile à dire, et pourtant, pourtant, il avait déjà montré de l'intérêt pour les guildes, et le cadre de Blue Pegasus l'avait charmé. Peut-être que, qu'importe les chemins empruntés, il se serait retrouvé ici, entouré de ses camarades. Comme s'ils convergeaient tous, eux aussi, vers la chaleur.

Abigail, en toute délicatesse, se tourna vers lui et lui tendit un verre. Rien qu'à l'odeur, Kôta sentit que c'était de l'alcool, mais ne détournait pas son regard de celui de la fille. Elle tenta une approche maladroite, et se résorba. Pendant une seconde, ils étaient l'un face à l'autre, conscients tous les deux de ce qui les reliait, mais tous les deux silencieux. Une longue seconde où les personnes autour d'eux n'étaient plus là, où le temps s'arrêta.  Oui, je te comprends Abigail, je sais ce que tu veux dire. Moi aussi ma bouche reste close. Moi aussi mes doigts fouettent l'air pour dégager ce sombre souvenir. Franchissons cette seconde ensemble. Revenons à la lumière. Ils le firent. Elle se détourna, et lui aussi perdit son regard ailleurs. Certaines choses ne doivent pas être déterrées avant un certain moment, et ce moment n'était pas venu.

Il se concentra sur son verre, maintenant qu'Abigail était ailleurs. De l'alcool, il n'en avait jamais bu. Il refusait tous les verres, les gens à la guilde le charriaient pour ça. Il ne savait pas trop pourquoi. Peut-être plus de peur qu'autre chose. De toute façon il était assez jeune, il aurait le temps plus tard. Il posa le verre sur le bar et d'une délicate pichenette, il le fit glisser sur quelques centimètres vers Damaz. Il lui fit un clin d’œil, espérant que ce dernier allait se contenter de la boire à sa place et non pas le forcer à boire. Il reprit une grenadine diabolo citron (la même couleur que la boisson du nouveau, comme ça ça passera crème) et s'approcha de lui. Il trinqua sans prévenir avec lui.

« Tu vas t'installer à la guilde, ou alors tu as un logement dans le coin ? Avant j'habitais assez loin, même si le trajet se fait rapidement avec ma magie, mais j'ai préféré m'installer ici pour l'ambiance. C'est parfois très calme, même si c'est difficile à le croire. Mais il y a surtout toujours du monde dans le coin. L'erreur à ne pas faire, c'est oublier ça. Qu'on est une famille. Tu fais partie des nôtres maintenant ! Bob, ici, c'est le papa de tout le monde. Il écoute tous les problèmes, il câline, il console. Dès fois il est sévère, mais ça se voit dans ses yeux que ça lui brise le cœur de jouer le méchant. C'est un chic type, malgré tout. Tout le monde l'aime bien ici, même ceux qui n'osent pas le dire. Et il y a toujours des nouvelles têtes aussi, t'inquiètes pas, si t'en as marre de me croiser tous les jours ahah. Pourtant je parle pas énormément, tu sais, mais bon, à ce qu'on dit, je peux être énervant. Personne n'a véritablement dit ça, ça se sait juste tacitement. Tu vois, je parle à des gens, et ils s'inventent des excuses pour partir pendant que je parle. C'est comme ça, je comprends pas. Peut-être c'est pas forcément ma faute, je comprends que des gens sont pressés et ne prennent pas le temps de parler, mais bon, pas la peine d'être hypocrite. Quand on me parle et que je dois m'en aller, je le dis, tout simplement. Des gens s'en offusquent, mais ce sont des gens pas trop tip top sur le fond, genre ils pensent être bien éduqués mais moi je dirais trop éduqués, à trop vouloir se poser des barrières ils vivent plus. Bien sûr, tous ces gens, ils sont pas de la guilde, même s'il y en a quelques-uns, mais je balancerais pas, je suis pas comme ça moi, qui s'y prêtent un peu, à l'hypocrisie. A la guilde, ils sont tous super sympa les gens, même avec moi, même si parfois ils rient et disent que je parle pas mal. Mais moi, je me trouve plutôt discret, dans le genre. Je parle pas des masses, ni rien de tout ça, en vérité. N'est-ce pas ? »

Il sirota à la paille, stoppant sa phrase, et regarda Abigail et Chris et il se mit à rire en les voyant. Il continua à les observer, se taisant (enfin) et laissant du répit à Diego.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Entrée remarquée [BP]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une entrée remarquée [Libre]
» demande gif entrée
» Recettes d'entrées en vidéo.
» Comme vous l'avez remarqué.
» A l'une des entrées de la catacombe...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5