Partagez | .
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]
 MessageSujet: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Mar 20 Aoû - 11:57

avatar
Invité


Click

On dit que le monde de la magie est basé sur divers mythes et légendes, amplifiés par les rumeurs qui parcourent les générations et je confirme cela. C'est vrai. La plus part du temps on se fit aux rumeurs aux " On dit que..." sans vraiment être certain des propos d'un tiers ni avant d'avoir vérifier la véracité de tout cela mais bon, on se lance quand même à l'aventure. Le plus drôle dans tout ça c'est qu'on finis toujours par avoir de drôle de surprises. Ma vie à moi est basée sur les rumeurs et je crois qu'elles me poursuivent jusqu'à maintenant. J'ai parcourus le continent en me fiant aux rumeurs et aux dires des uns et des autres. Parfois je suis tombée sur de drôles de choses, pas toujours superbes les situations dans lesquelles je me suis retrouvée mais j'ai bien aimée. C'était pas mal comme expérience. Bien sur maintenant, si je suis ici c'est que j'ai bien une raison particulière vous me direz. Mais déjà...où est-ce que je suis? Eh bien là où je ne pensais jamais aller...Dans le froid! C'est vrai quoi, moi Enya Taylor, je suis faite pour me balader sans vêtements mais me voilà recouverte comme un bonhomme de neige. On ne voit que mes yeux.

Vous vous demandez sans doute ce que je fous dans la neige? Eh bien c'est très simple..J'ai suivis mon instincts ET les rumeurs..Eh oui ces foutues rumeurs que l'on balance bah j'en ai écoutée une pour une fois et me voilà dans de beaux draps. Je ne saurais expliquer clairement ma situation mais la seule chose que je sais..C'est que je ne suis pas seule. Non loin de là. Je m'y attendais pourtant vue l'altitude mais je suis bien accompagnée cette fois.

Tout commença dans ce resto où je m'étais arrêtée manger quand j'entendis parler d'une vieille qui crie sur tout les toits qu'elle aurait trouver une pierre rare à Neveberry. Elle promets une forte récompense à qui retrouvera la pierre pour elle. Bien sur vous imaginez bien, que je me suis immédiatement précipiter jusque là-bas. Quelle erreur! Je l'avoue quelle erreur. Je devais me douter que je ne serais pas la seule à me lancer dans ce genre de chasse au trésor pour gamin et pourtant..On s'est tous fait avoir. Maintenant nous voilà comme des idiots, emmitoufler à attendre que Mamie nous prépare le thé pour nous réchauffer car le voyage fut assez..glacial.

Il devait y avoir au total...Six personnes dans ce chalet pratiquement au sommet de Neveberry. Six dont moi..La plus part je ne les connaissais pas mais devinez qui j'ai retrouvée là-bas...Loremy! Oui mon amie Loremy avec qui je me suis battu. J'aurais jurer qu'elle me sauterais dessus dés que nos regards se seraient croiser mais même pas. Elle attends surement qu'on soit dehors. Quelle politesse.

Serrer les uns contre les autres..Aucune confiance ne semblait regnée dans cette grande piège et pour cause..La pierre et la récompense était en jeu. Le premier d'entre nous qui mettrait la main dessus, gagnerait.

"- Vous voilà donc tous réunis dans ce but, fit la vieille d'une vois tremblante. Vous devez savoir qu'elle n'est pas si facile à trouver...Et elle engage certain inconvénients.
- De quel genre? demandais-je curieuse
- Elle désactive la magie dans un rayon de 6km. Dés que vous serez dans l'imposibilité de vous servir de la magie, vous serez non loin de la pierre bien sur. Mais ne comptez pas non plus sur votre nez pour la trouver. Elle est protéger par une barrière magie qui se désactive si on répond à l'énigme suivante"

Elle partit chercher un parchemin qu'elle déroula sous nos yeux. Waaaaaaw c'est pas des conneries alors cette histoire de pierre magique! Mes yeux se mirent à pétiller comme une enfant excitée à la veille de Noel.

"- C'est mieux que Dieu, Pire que le Diable. Les Riches en ont besoin, Les Pauvres en ont. Si on en mange, on en meurt."

D'accord...C'est comprit....C'EST QUOI CE DELIRE?!!! Faut trouver la réponse à ça pour voir la barrière de la pierre disparaître? Mais c'est pas juste!

"- Maintenant que vous savez tout! Bon courage jeunes gens et faites attention..une tempête se lève dehors. Si j'étais vous, je ne traînerais pas trop dehors."

Tant dis que la vieille dame disparue de nouveau dans sa cuisine, les regards se croisèrent et la plus part étaient clairs : Ceci est une guerre. On se précipita tous en courant dehors et l’ascension commença.

Un rayon de 6km hein? Facile! Je montais en courant mais je remarquais que je me fatiguais trop vite. On s'enfonçait dans cette neige épaisse, quelle misère!! La plus part était juste à côté ou juste derrière. LACHEZ MOI!!!!!

"- Satan!!
- ....
- SATTAAAN!!"

AAAAH !!!!! Nous y voilà donc dans ce périmètre!! Non mais ça va vraiment être la misère. Les autres se rendirent tous compte que leurs magies étaient aussi censurées que la mienne. Eh ouais bande de clown, on est tous réduis au même niveau maintenant.

Je fis alors une boule de neige et la lança sur la première personne que je voyais.. Je savais pas qui c'était mais..C'était une chose de faite.

"- C'EST LA GUERRE!!!! VOUS M'AUREZ PAS VIVANTE!!!!! criais-je"

Et c'est partit...Ouverture des hostilités!
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Mar 20 Aoû - 12:21

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Sans rancune, aucune ! ~
[AMY & EMIL & ENYA & KÔTA & LOREMY & YÄWE]


La petite maisonnée isolée au pied de l'immense montagne enneigée. Même dans ses rêves les plus fous Kôta n'aurait pas imaginé qu'il puisse faire si froid, malgré la présence d'un feu devant lequel s’agglutinaient les six mages. Il avait choisi cette mission un peu au hasard, intrigué par l'affaire, et en arrivant sur place était tombé nez-à-nez avec quelques mages. Petit-à-petit, d'autres arrivèrent à leurs tours. La mamie qui était à l'origine de tout ça devait avoir laissé des missives un peu partout pour être sûre qu'on vienne l'aider. Elle leur apprit que la magie était annulée six kilomètres autour de la pierre qu'ils devaient trouver et qu'une énigme devait être résolue pour l'atteindre.

C'est mieux que Dieu, Pire que le Diable. Les Riches en ont besoin, Les Pauvres en ont. Si on en mange, on en meurt... Kôta réfléchit un peu puis trouva la réponse, mais il la garda pour lui. Il ne savait rien des intentions des autres, après tout. Étaient-ils là pour aider la vieille ou dans leurs intérêts personnels ? Personne ne parlait, et Kôta, d'habitude si pipelette, avait l'impression d'être à la limite de l'explosion tellement il voulait parler. Heureusement, la grand-mère les libéra. Ils se retrouvèrent dehors, avec une triple épaisseur de manteau en fourrure qui n'empêchait pas le froid de les glacer sur place, et la mémé leur souhaita bonne chance pour la suite. Ils avaient un rayon de 6KM à inspecter, avec la simple règle à suivre : ne pas mourir congeler. Au vu des paroles de la grand-mère, tout allait être simple... se fichait-elle d'eux ? Presque blasé, Kôta observa les autres qui commencèrent à se hâter à aller dans la montagne. Ses pieds ankylosés par le froid avaient du mal à avancer dans la montagne, mais il prit sur lui et suivit les autres. Il se dit qu'il devrait se transformer en aigle pour que ça soit plus facile, mais sa magie ne répondit pas.

« Mon dieu, on est déjà dans la zone de 6 kilomèèè...?! »

Il se prit une boule de neige en pleine face, tellement choqué qu'il tomba à la renverse. Il se releva, en rogne, et vit une femme rousse s'en aller limite en gloussant de sa bêtise.

« C'EST LA GUERRE ! VOUS M'AUREZ PAS VIVANTE ! »

Sa déclaration, et surtout, son acte, semblait avoir réveillé les hostilités. Certains se penchaient déjà vers d'autres pour leur faire des coups bas. Et dire que Kôta pensait qu'ils allaient faire tous équipe, voilà qu'il était engagé dans une compétition ! Quelle barbe, il n'aimait pas vraiment ça, avec son esprit de compétition si peu développé... Mais il n'avait pas le choix, sinon Bob lui passerait dessus, et plutôt rester toute une vie englouti dans cette neige que subir le châtiment du maitre.

« Okaaaay, alors si c'est comme ça que ça va se passer, et bien... CA SE PASSERA COMME CA !»

L'émotion lui faisait visiblement perdre ses moyens, il ne savait pas ce qu'il racontait. Il se mit à courir sur les traces de la rousse, ramassant deux boules de neige et la lançant en sa direction. Mais il glissa et tomba le nez dans la neige. Décidément, ça s'annonçait difficile...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Ven 23 Aoû - 19:00

avatar
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click

Sans rancune, aucune !
[Hors jeu : J'arrive en retard, mais j'arrive quand même. Lulu et Jeje sont ok pour que je vous rejoigne *-*]

~ Il avait toujours préféré la chaleur au froid, et le simple fait de se retrouver perdu au milieu de ces montagnes pleines de neige le blasait d'avance. Emmitouflé dans un nombre incalculable de couches de vêtements avec par dessus une grosse doudoune polaire, un bonnet, une écharpe et un passe montagne, il brisait là les plus élémentaires des codes de la mode, mais pour ce qu'il en avait à cirer, ça le laissait d'une indifférence totale. Il n'était pas venu pour faire du ski, ni pour manger de la raclette et encore moins pour aller chasser le poil de yéti dans la montagne. Il était là à cause d'une stupide rumeur et d'une vieille toute fripée en laquelle il n'avait absolument pas confiance, entouré de personnes qu'il ne connaissait pas - rectification, il connaissait une seule de ces personnes, mais lui-même n'était pas certain que ladite demoiselle soit très enchantée de le revoir - pour aller récupérer un truc qu'elle aurait vu dans la montagne quelque part. Il faillit prendre la parole pour lui demander avec effronterie si elle souhaitait juste leur mort ou si elle les pensait vraiment assez stupides pour sortir en montagne fouiller une superficie de plus d'une centaine de kilomètres carrés à l'aveuglette. Mais il se retint. Par pure étiquette, mais il n'en pensait pas moins. La seule chose de drôle au final dans cette histoire, c'est l'expert magique en énigme qu'il possédait avec lui. De la triche ? Non, un atout. Néanmoins, il ne pourrait pas vraiment compter sur la magie à en croire le commanditaire.

La vieille les mit plus ou moins dehors, et Uriel se dit qu'au vu de la convoitise possible qu'une telle pierre pouvait attiser dans le cœur, il ferait tout aussi bien de ne pas s'approcher trop près d'un ravin. En montagne, un accident pouvait arriver si vite... Il prit son paquetage, constitué de l'équipement qu'il avait préparé avant de venir et de son arme, tout le nécessaire de survie qu'il était possible de porter humainement sans trop se fatiguer en somme. Muni de raquettes, il avait l'air d'un castor aux pieds palmés, mais au moins il n'aurait pas à creuser un tunnel dans la neige pour avancer. Ils partirent dans la montagne, et il ne fallut pas bien longtemps pour que la zone d'anti magie se fasse ressentir. C'était... Étrange. Comme si au fond de lui, il venait de perdre quelque chose.

Et il ne fallut pas non plus longtemps avant que ça ne commence à dégénérer. Visiblement, certains étaient prêt à tout pour récupérer cette pierre. Lui aussi, d'ailleurs, et il aurait certainement mis des cailloux dans la boule de neige à la place de la rousse pour être sûr de bien assommer, mais, bon, quand même c'étaient là des choses qui ne se font pas. Du moins pas ouvertement. Il resta pour sa part, à l'écart de tout ce bordel.

Il s'approcha alors de la blondinette avec qui il... Non, en fait, il valait mieux ne pas évoquer cet épisode, et le laisser enterré là où il était. Il fit ce qui ressemblait le plus a un sourire dans le froid mordant et ankylosant du nord, soit une presque grimace.

_ Salut. »

Enfin, si ça se trouve, elle allait le jeter. Vu l'épisode de la dernière fois...

_ Pas des gens de chez toi, j'espère ? »

Fit-il en désignant les deux mongols qui tentaient de déclencher une avalanche.

Non, vraiment, le froid, ça le blasait...


made by pandora.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Sam 24 Aoû - 18:43

avatar
Invité


Click


Oh toi qui es si pure, vierge et immaculée, de ta beauté tu nous éclaires. Ta légende n’est plus à faire, si rare dans les régions d’été, tellement adorée dans les régions reculés de l’hiver. Oui toi douce neige, peux-tu…
ME LAISSER SORTIIIIIREEEE !!!!
 
Je suis actuellement dans un pétrin monstrueux, à moitié nue, les pieds embourbés dans un mètre de neiges et une maisonnette impossible à trouver ! Je vous jure, le prochain qui me demande une mission dans ce coin, JE LE DESCEND ! Pourquoi je suis en tenue légère ? Car il y a de cela très peu de temps, j’étais encore dans une région relativement chaude, je ne suis pas non plus nue ! J’ai un jean, de belles bottines grillées par la neige et un pull… Mais cela me semble bien léger ici ! Surtout que Ma-de-moi-selle Sogence a décidé que c’était son jour de congé, elle n’admet pas qu’elle ne supporte pas neige… Qu’elle est vilaine ! Même Kanomy à rendu son tablier ! Je vous jure, vivre les amis !... J’AI FROOOOIIIIIDDDD !!!!!!!!!! Je veux une écharpe de 10 mètres de long !
 
Pouf comme par magie, une écharpe de 10 mètres apparut juste devant moi… Qu’est-ce ? Un piège ?
 
-Tu m’as demandé petite Loremychou ?
-Shing ? C’est toi ?
 
Apouf un nuage et voici la vieille grand-mère dégantée ! … Mais attendez, c’est Shing ! Elle peut bien me coudre des habits ! Ce n’est pas une mémé pour rien !
 
-Tu pourrais m’habiller plus chaudement s’il te plait ?
-Giiihihihih ! Bien sûr que oui mon petit chou-fleur ! Laisses moi deux secondes !
 
Deux secondes, rien de plus ! La vieille grand-mère sortie deux aiguilles à coudre et une bobine de fils d’un mètre de haut ! Je ne sais pas d’où elle sort ça mais la petite vieille sait ce qu’elle fait ! Lançant un bout de ficelle dans les airs, elle entortilla le fils dans tous les sens avec ses aiguilles et quelques instants plus tard, me voici habillé d’un pull XXL avec une écharpe d’au moins 10mètres de long ! Elle est vraiment trop belle en plus ! J’ai trop la classe ! Super Lolo est repartie ! … Par contre mes chaussures sont toujours mortes…
 
-Désolé ma Loremychou ! Je ne peux rien faire pour tes bottines…
-Haaaannn… Tant pis ! Merci de ton aide Shing !
-Je peux rester avec toi ? J’aime bien le nord, il y a toujours de beaux jeunes hommes musclés arborant un torse poilu, des bras à faire trembler la terre et des cuisses à rendre jaloux des taureaux !
-Euh… Si tu veux Shing !
-Chouette ! Chouette ! Chouette !
 
Décidément, ces derniers temps j’ai rencontré bien des esprits étranges… M’enfin, elle prit une forme pour se balader des plus étrange en ces lieux… Un bébé ? Oui bon pourquoi pas vous me direz ? Au moins sous cette forme, elle ne me consommera pas de magie et sa compagnie est la bien venu ici… D’ailleurs…
 
-Ca ne te dérange pas ce froid ?
-Oh non ! J’adore le froid ! J’adore les écharpes ! J’adore la neige !
 
Bien, me revoilà partie vers une maison impossible à trouver… Un bébé sur la tête… Après quelques dizaines de minutes, voici la maisonnette tant attendu ! Une dame d’un certain âge nous attendait… Nous ? Oui parce que plein de mages arrivèrent aussi. J’avais pour habitude de travailler seule ou avec un mage, mais autant, c’était du jamais vu !!!
 
J’attendais que tout le monde arrive quand soudain, la porte s’ouvrit et là, mon cœur fit un bond… Enya… Je serais le poing, prête à dégainer mon sabre… Mais ce n’était pas le moment, surtout ici. Si on détruisait la maison, ce serait retour au froid ! Je repris alors les habitudes de femme de bonne famille, tête relevée, regard hautain puis fis comme si je ne l’avais pas vue. Attendons d’abord la mission, on verra ce qu’il se passe ensuite !
 
Voici la dame qui prend la parole, nous expliquant à tous le rôle de la mission… Une histoire de pierre donc ? Bien pas de soucis, bien qu’étrange… Ce qui m’étonna le plus était cette histoire de zone anti-magie ? Un petit peu perturbant. Nous étions encore loin de la pierre étant donné que Shing était encore là... Vient alors cette histoire d’énigme…
 
-C'est mieux que Dieu, Pire que le Diable. Les Riches en ont besoin, Les Pauvres en ont. Si on en mange, on en meurt
 
D’accord, l’histoire à dormir debout… Avant de me creuser la tête comme semble le faire tous les autres, je vais trouver cette pierre et lui montrer à la rouquine que je n’ai pas peur d’elle ! On verra si elle est aussi bonne escrimeuse sans sa barre de fer ! Bref, ce n’est pas le moment de s’énerver. Tous partirent en courant vers la sortie, la course étant lancée ! Je fis de même… Mais alors que je courais, Shig disparut ! On étant déjà dans les 6 km ? Bien, je reculais alors pour vérifier.
 
-Shing ? Shing ? Shiiing ?
 
Rien peut quelques mètres plus loin, la revoici !
 
-Oulalala il n’y a pas d’hommes ici et cette barrière m’embête fortement !
 
Je vis alors des arbres… Je fixais Shing… Puis les arbres… Puis Shing… Eclairs de génie ! On me dit toujours d’utiliser ma tête, bah là je vais l’utiliser ! Et à la frontière de la barrière en plus !
 
Je murmurais alors quelque chose à Shing…
 
Quelques secondes plus tard, alors que les autres concurrents m’avaient devancé, je mis mon plan en exécution, Un écharpe tissé avec de la soie d’araignée collé entre deux sapins… Soit un lance pierre géant ! J’appelais alors Kamika et Kamiku après avoir renvoyé Shing dans son monde. Les gens ogres tirèrent l’écharpe élastique de toutes leurs forces. Je me mis alors au creux de celle-ci en attendant qu’ils lâchent. Vous avez compris l’idée ? Je suis la pierre du lance pierre ! Hihihi je suis un génie ! Les deux frères lâchèrent l’écharpe qui m’expulsa dans les airs, tout se déroulait comme dans mn plan. Je volais au-dessus des concurrents qui semblaient ne pas en croire leurs yeux ! Normal, une jeune femme qui vole, ce n’est pas courant ! Voilà que je dépasse notre chère rousse, elle qui était en tête… Dommage !
 

Alors que tout se déroulait parfaitement, j’approchais d’une forêt de sapin… Il était temps d’atterrir, j’essayais alors de défaire mon écharpe afin de l’utiliser en tant que parachute… Mais voici le problème… je l’avais trop noué, impossible de défaire les nœuds… Les sapins sont de plus en plus proche … Et là… C’est le drame ! Ma tête en plein dans un de ces troncs… Oui on me dit d’utiliser ma tête, mais je ne pense pas que c’est de cette manière qu’il faut le faire… Me voici arrêté par ce bois… Alors que je finissais à son pied, une tonne de neige issue de ses branches m’ensevelit…CATASTROPHE ! Un mal de crâne horrible m’attend, assurément… 


Shing:
 
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Dim 25 Aoû - 21:18

avatar
Invité


Click

Une chose caractérise très, mais alors très bien le genre humain : son avidité. Vous allez surement crier qu’il y a bien d’autre chose, et vous auriez raison. Mais là n’est pas la question. La question serait plutôt : Pourquoi est-ce qu’un moine de un mètre soixante dix, soixante-cinq kilos et habillé comme en été, dans une montagne enneigé où l’on peut à peine marcher correctement, n’aurait-il pas froid ? La réponse : J’en sais rien. Bien que j’étais extrêmement sensible au chaud, le froid n’était qu’une douce caresse pour moi. Pire, c’est comme si le froid me rendait « heureux »… C’est pour vous dire.

Ce jour était quelque peu spécial. Mais laisser moi vous expliquer. Il y a une bonne semaine, j’avais entendu d’une personne, bien qu’elle semblait bien bourrée, qu’un magnifique joyau serait caché quelque part dans les montagnes de Neverberry. Plutôt que mon envie de gagner un bon petit pactole, c’était surtout mon envie d’aventure qui m’avait poussé à faire cette aventure. Je m’étais donc rendu dans cette contré enneigé pour chercher le caillou si convoité.

Six personnes (avec moi sept donc) s’était rendu dans ce trou pau... ce magnifique petit coin de blanc éternel. Dieu que je détestais cette couleur... Nous étions donc dans un chalet où une petite vieille nous expliqua les “règle“ de la chasse au trésor. Apparemment un champ énergique désactiverait la magie dans un rayon de six kilomètres. Deuxième “problème“, il fallait trouver la réponse à une énigme qui me semblait étrangement familière... Troisième “problème“, je venais juste de remarquer une certaine fille aux cheveux roux feu : la mégère. Cette histoire allait être plus compliqué que normalement. Mais cela allait ajouter du piment dans cette compétition acharné pour un... caillou brillant... C’est dire.

Tous se jetèrent dehors à mon exception. Nul besoin de courir. En y réfléchissant bien, la pierre ne pouvait se trouver que dans un endroit où l’énergie était grandement déformée à cause de la barrière magique. Il me suffisait juste de me promener tranquillement (en courant cependant au cas où) et attendant de trouver une anomalie énergétique. Restait à savoir si mon sixième sens allait marcher dans la zone des six kilomètres. Je priai pour en commençant à courir dans une direction opposé aux autres mais j’entrai rapidement dans le champs de force. Heureusement pour moi, mon astuce fonctionnait encore. Restait maintenant à savoir s’il y avait bien une déformation. J’entendis alors un cri et un son lourd.

Je courais dans sa direction avant de découvrir une chose qui me fit bien rire. Une fille avait trouvé le moyen de s’envoler et d’atterrir la tête la première dans un arbre. Tout en me contenant, je m’approchai pour lui proposer mon aide :
- Ca va. Tu as l’air d’avoir fais un... sacré vol. Qui est tu ?
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Mer 28 Aoû - 16:49

avatar
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click


Sans Rancunes, aucune - Enya Taylor et ses invités

-T’aimes le ski, Amy ?

Je me redresse et regarde l’intermédiaire des missions bizarrement. Le ski, pourquoi ? C’est pas vraiment la saison là.

-Pourquoi ?
-Loremy est à Neveberry et il t’es demandé d’aller la surveiller, apparemment il y aurait une pierre précieuse ou je n’sais trop quoi. Tu ferais bien de te dépêcher.

Loremy, Loremy, Loremy… C’est qui elle ? Euh… Ah oui, la fille qui voulait rejoindre AS et à qui j’avais dis que j’étais une Rang S de la guilde. Je ne l’avais pas revue depuis, et j’en étais bien contente. Booooon. On fera en sorte de l’éviter. Et j’espère qu’il y aura des gens que je connais, histoire de ne pas trouver le temps trop long. Après tout, à quoi peut me servir une pierre comme ça ? Rien. Je dis à la jeune femme de prévenir Nox que je partais sur le champ puis je filai à la gare pour prendre le premier train en direction de la montagne. En arrivant là-bas, j’avais oublié un truc. On est en montagne. Et je porte juste une jupe avec heureusement des collants en laine, et une veste toute simple. Bon, la case boutique est obligatoire là. J’entre dans la première, il n’avait pas grand-chose. J’achète alors une veste en laine fourrée à l’intérieur, des bottes et un cache-oreilles. Ouais bon, tant pis, j’ai pas des mille et des cents sur moi donc c’est pas grave, ça fera l’affaire.

Quelques minutes plus tard, je me trouvais dans le chalet d’une vieille femme où plusieurs personnes étaient déjà réunies, dont Loremy et… Lui ?! Je me concentre pour me souvenir duquel c’était… Altiel ou Uriel… Je l’observe et en déduis que c’était Uriel. Au pire si je me trompe, ben tant pis hein. Ce sera une sorte de vengeance retardée. Enfin, après la plage, les sports d’hiver, ce sera quoi la prochaine fois ? Je jette un coup d’œil à Loremy ainsi qu’aux autres mages. Je n’en connaissais aucuns. Bon, beh comme ça c’est vite réglé. J’écoute la vieille nous déblatérer un tas d’informations ainsi qu’une énigme. Je réfléchis un instant alors que la réponse me saute à l’esprit. Trop facile. Mais honnêtement, elle nous a prit pour des gamins qui jouons à la chasse aux trésors des pirates ? Pff. Tout le monde se précipite dehors prêt à trouver cet artefact. Personnellement j’étais bien là au chaud en fait. J’aurais du mieux me couvrir parce que ça gèle ici, bordel !
Une rousse et un brun se coursent, se lançant des boules de neige. Il s’étale dans la neige deux fois, ce qui me fait décrocher un sourire. C’est méchant. Mais je suis sûre que je vais en faire tout autant et me rétamer tous les trois mètres. Ca promet. Je les fixais se dépêcher puis je me concentre sur le vide qu’il y avait en moi. On était déjà dans la zone des six kilomètres ? Eh ben. C’est étrange, j’ai l’impression d’être quelqu’un de… Normal. Vulnérable. C’est… Perturbant. Je suis tirée de mes pensées par un simple « salut » qui m’est adressé. Je me tourne face à l’un des deux jumeaux qui cette fois-ci était seul. Il n’y avait aucun doute, c’était bien Uriel. Je lui réponds un simple salut aussi.

-Pas des gens de chez toi, j'espère ?

Il me montre les deux qui se battaient plus haut, prenant ce truc complètement au sérieux ou au contraire, pas du tout, à déterminer. Je lui souris sincèrement pour une fois, tout en frictionnant mes bras, étant gelée de la tête aux pieds.

-Non non.

Je tends le doigt vers le ciel, là où Loremy venait de prendre son envol, dépassant tout le monde. Tant qu’elle n’attire pas d’ennuis à Angel’s Sky…

-L’engin volant là, si par contre. Je dois la surveiller.

Ouais, c’est vrai que c’est un peu bizarre comme ça mais bon. Moi je serais bien restée tranquillement à la guilde à trainasser plutôt que de devoir aller me geler dans les montagnes au printemps. Puis alors, j’suis blonde vraiment, j’aurais pu réellement m’habiller plus chaudement. La poisse. Je continue de me frotter les bras tout en fourrant mon nez dans le haut de ma veste.

-Bon, et si on la trouvait cette pierre ? Dis-je en souriant.

Ben oui, autant faire équipe avec quelqu’un. Que je connais qui plus est, moi j’m’en fiche de cette pierre.
© Lutèce Factory @ Amy Flyleath
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Ven 13 Sep - 7:05

avatar
Invité


Click

Je fus subitement suivit par un brun qui avait l'air tout aussi perdu mentalement que moi. Je peux vous dire que ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls dans ce monde. Il y a quelqu'un qui a le courage de me suivre dans cette neige poudreuse et impossible. Je jetais un bref regard curieux vers les autres qui semblaient, taper la discuter entre eux et deux autres encore dont cette blonde de Loremy, nous avait devancer. Aaah Loremy, un cas social cette fille si je puis dire. Un peu perdue dans la vie aussi car ses seuls amis sont ces esprits supers casse-couille mais bon...On peut pas lui en vouloir. On peut pas tous naître comme moi avec tant de charme et de charisme. C'est impossible!

Tant dis que je regardais les autres derrière moi, je ne fis pas attention au brun qui me suivais de près, de très près même. C'est qu'il a de l'endurance le petit finalement. Je me pris deux boules de neige dans la face et tomba en arrière avec la puissance du lancé....Me retrouvant sur les fesses.

"- Ah ouais?! Tu veux te battre c'est ça?! Vas-y vient si t'es un homme!!!! criais-je en me relevant."

J'étais prête à l'attendre sur place mais juste au même moment, je fis un pas en arrière et tomba en arrière me laissant emporter par une légère pente. Vous voyez l'effet boule de neige? Eh bah c'est un peu ça, je roule et je roule et je roule...En arrière. Je crois même que mon petit dej' va pas tarder à sortir.

Une fois en bas, j'étais allongée en position "étoile de mer", totalement sonnée...Ooooh ça tourne dis donc!! Je finis par reprendre mes esprits, je me le devais, hors de question de laisser de l'avance à ce brun.

Je me relevais et glissa. Je répétais l'opération et finis toujours le cul par terre. NON MAIS C'EST QUOI SON PROBLEME A CE SOL?!!! Vas-y on se bat aussi si tu veux!!! Pff bouffon. Je réussis à reprendre l'équilibre et à remonter la pente...A quatre pattes. Sérieux heureusement que personne ne me vois remonter la pente..enfin personne que je connaisse car il y a là une belle bande d'inconnus pour moi.

"- VOUS ME FAITES PAS PEUR!!!! criais-je en regagnant leur niveau"

Je fis alors plusieurs boules de neiges et j'en balançais sur tout le monde : La blonde en dernière position et le brun à côté d'elle. En faite ils m'énervaient ces deux là. Ils étaient trop calme, trop entrain de se la jouer "retrouvailles" non mais aller quoi! Je suis pas là pour que vous vous tapiez un rendez vous en amoureux.

Une fois que mon opération "massacre de rendez-vous" fut réussit, je me retournais pour chercher c'te espèce d'imbécile qui me coursais précédemment. Il est déjà partit? Roooh c'est même pas drôle.

Je partit alors à sa recherche, désespérée mais aussi parce que je voulais lui faire manger chaque flocon du sol par les narines! C'est à cause de lui que je me suis casser la figure. Je prend ceci pour une déclaration de guerre officielle et je compte bien me battre jusqu'au bout, il ne gagnera pas comme ça.

Dans ma course folle, je repensais à Loremy...Honte sur mon honneur si elle pose sa sale main dégoûtante de mage légale sur la pierre. Il faut que j'arrive avant elle...Je pourrais aussi la retrouvée et finir ce que je n'ai pas pu finir quand on s'était vu la dernière fois..C'est une idée comme une autre.

La tempête s'intensifia de plus en plus et je ne voyais presque plus où je mettais les pieds. C'est vraiment une horreur de sortir à cette heure là. Je me pris tout les flocons sur la figure et la plus part dans les yeux....Je devrais inventer un mode "essuie glace" pour humains..

"- AAAAAAAAHHHHHH!!!! J'EN AI MARRE!!!! VIENT LA ESPECE DE LACHE!!! hurlais-je seule au milieu de nul part"

Seule...C'était bien vite dit, je ne voyais simplement pas les autres. Par contre crier au milieu de nul part, ça..C'était une bien mauvaise idée. Le sol se mit à trembler et un bruit sourd se fit entendre plus haut.

Ahahahahaha...Oups! On dirait bien que j'ai déclenchée une avalanche. Impossible pour nous de l'éviter...Je crois qu'il n'y a pas le choix. Je courus vers un sapin et je m'accrochais de toutes mes forces dessus en croisant mes jambes.

"- YOUHOUUUUUUUUUU!! C'est génial!!!!!!!"

Comme quoi...Il en faut peu pour nous amuser à nos âges.
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Sam 14 Sep - 12:15

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click



Kôta se releva, totalement ankylosé, quand il sentit une énorme boule de neige passer à côté de lui et rouler jusqu'au bas de la pente. C'était visiblement la rousse qu'il avait fait tombé, pour une fois qu'il visait bien. Kôta se redressa, sentant au-dessus de sa tête quelque chose voler mais s'écraser lamentablement au loin. Décidément, certains alliaient beaucoup d'ingéniosité (le mot est-il vraiment juste dans cette situation ?) pour avoir de l'avance. Il y avait encore deux personnes derrière lui et un autre devant, qui se précipitait vers celle qui avait chu. Des groupes se formaient, Kôta eu un léger pincement au cœur. Lui, il s'était visiblement déclarée une ennemie, et il se sentit bien seul.

Une violente bourrasque le sortit de ses rêveries. Il se remit en marche, sautant pour faire un pas en avant en dégageant le plus de neige possible, marchant dans des traces de pas déjà faites jusqu'à ce que... il n'y ait plus de traces. Il redressa la tête pour voir où il était et ne voyait plus, à cause du blizzard, la présence des autres. Les avait-il dépassé ? C'était trop beau pour être vrai. Il continua un peu à gauche, un peu à droite, cherchant un chemin qu'il ne connaissait pas. Puis il vit une stèle devant lui, il s'approcha, malmené par le vent. Sur la stèle se trouvait un galet totalement lisse. Kôta regarda autour de lui mais ne vit personne, alors il sauta sur la pierre, l'arrachant à son édifice, et la brandit en l'air. Il l'avait trouvée avant les autres ! Dans la joie, il se transforma en aigle pour faire quelques pirouettes en l'air.

Mais comment pouvait-il se transformer en aigle à proximité de la pierre ? Et qu'en était-il de l'énigme, alors ? Il atterrit à terre, regarda la pierre. Un simple caillou, finalement ? Déçu, il le lança au loin. Quelle perte de temps ! Et voilà qu'il était fiévreux à cause du froid, il ne pouvait plus penser normalement.

Un horrible vrombissement secoua le sol. On cria à l'avalanche, mais il ne fut pas touché. Décidément, il était loin des autres... Il se transforma alors en aigle et partit guidé par les bruits, là où les autres devaient se trouver. A un moment, il se rendit compte qu'il n'était plus transformé et fit une chute de quelques mètres, s'enfonçant dans une neige encore plus épaisse. Au moins, il était de retour dans la zone de non-magie. Il se redressa, tremblant de rage (dans quoi s'était-il fourré ?) et de froid. Il se remit en marche et il vit une main qui sortait de la neige. Une victime de l'avalanche ? Il tira dessus et une personne en sortit, toute congelée, mais vivante et consciente.

« Ca va bien ?! Une avalanche, il faut le faire, franchement, pour réussir à en déclencher une. »


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Jeu 19 Sep - 19:24

avatar
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click

Sans rancune, aucune !
~ Uriel observait tout ce beau monde et la dépravation dans laquelle ils tombaient, en même temps qu'il discutait avec Amy, essayant de jauger ceux qui se posaient en adversaires dès le début. Il y avait une espèce de mongoloïde rousse qui déclarait la guerre à tout le monde avec une espèce d'hystérie psychotique flippante, alors qu'eux avait à peine bougés. Elle devait sans aucun doute faire partie de cette catégorie de personnes paranoïaques qui voyaient dans la moindre action une agression à leur encontre, quand en réalité il s'agissait principalement de leur incompétence. Il souleva un sourcil lorsqu'elle leur envoya une boule de neige. Par réflexe, il leva son avant bras et la masse de neige vint éclater sur celui-ci, répandant son contenu tout autour. Hm mh. Sceptique, il la considéra d'un tout autre point de vue : celui d'un psychologue en face d'un patient atteint de grave retard mental. Il y avait ensuite la femme qui avait jugé bonne l'idée de la catapulte humaine. Après un vol plané aussi spectaculaire que grotesque, elle s'écrasa avec toute la lourdeur de sa bêtise contre un arbre non loin de là. Il ricana malgré lui, bien qu'intérieurement, il soit effaré par tant d'inconscience. Il comprenait, maintenant, pourquoi Amy devait la surveiller. Certainement qu'elle avait hérité de la corvée bien malgré elle, devant prendre en charge une personne qui entrait dans une catégorie où on trouvait principalement les très jeunes et les très vieux : ceux qu'il faut veiller à ce qu'ils ne se fassent pas mal tout seuls. C'était mal parti, en tout cas, et il se demanda l'espace d'un bref instant si, elle aussi, elle portait des couches. Et puis, enfin, il y avait ce type, blond, qui ressortait particulièrement dans le paysage car il était à très peu de choses de porter une chemise hawaïenne à fleurs, des tongs et un short. En fait, Uriel n'était pas si loin que ça de la vérité, et il devait avoir confondu Neveberry avec Caldonal. Derrière lui, dans le ciel au loin, le noir et blanc de la tempête se faisait de plus en plus menaçant. Il plissa les yeux et estima à 1% ses chances de survie. Mais, bon, après tout, la théorie de l'évolution de Darwin faisait que ce n'était pas vraiment son problème.

Alors, il répondit à Amy :

_ Ma pauvre... Mais oui, bonne idée. On pourrait tout aussi bien attendre que les autres la trouvent pour la leur prendre de force, mais j'ai quelques doutes sur la capacité de certains à réussir. Et puis, à deux, nos chances de survies seront plus élevées, surtout vu ce qui s'annonce... »

Et là, c'est le drame.

Un tremblement, et le rire démoniaque de la rousse dégénérée qui retentit dans la neige qui tombe de plus en plus fort. L'espace d'un instant, Uriel se demande ce qu'il se passe avant d'avoir la réponse et de la regretter aussitôt : une avalanche. Si l'urgence de la situation n'avait exigé qu'il réagisse au quart de tour pour sa survie, il aurait certainement fait le plus gros facepalm de l'histoire de l'humanité. Il attrapa la main d'Amy et la tira sans crier gare avec lui.

_ Viens ! »

Et de courir comme un dératé dans l'épaisse couche de neige, mais esquiver une avalanche, aussi petite soit-elle, ça n'est jamais aisé. Il tourna la tête sur le côté, la rousse était accrochée à un sapin. Elle pensait vraiment pouvoir s'en sortir comme ça ? Il eut tout juste le temps de voir la vague de neige l'engloutir en déracinant son sapin et les autres qu'elle était sur eux. Ils avaient eu beau courir, ils n'avaient pas pu l'esquiver totalement. Uriel poussa héroïquement Amy dans le dos en dehors de la trajectoire de neige pour se faire avaler par le monstrueux glissement de terrain. C'était la fin pour lui, mais il avait réussi a sauver une vie en quittant ce monde cruel. Tout était devenu blanc, et il baignait dans une espèce de bruit de fond permanent. L'espace d'un instant, il se serait cru dans une machine à laver.

Et puis tout s'arrêta. Ça y est, il était mort. Ou au paradis. La tête lui tournait, et il avait de la neige plein la bouche. Tout autour de lui était d'une blancheur pure et il allait bientôt voir des anges et des carillons venir le tirer de là. Et il leur dirait fuck car il avait toujours détesté les anges et leur paradis kikoolol avec leur plumes au cul et leurs petites auréoles mignonnes. Mais tout ceci cessa et il fut tiré sans ménagement comme un sac de patate vers l'avant. La lumière, elle était lààà. Quelqu'un lui dit quelque chose, mais il était encore tellement assommé qu'il ne saisit pratiquement rien. Il plissa des yeux face à la vive lumière.

_ ...Al'? »

Oui, le mec était brun, mais aussi très loin de lui ressembler. Attendez... Uriel rougit brusquement, il venait de passer des anges angéliques à un stade émotionnellement gêné.

_ ... Euh... Pourquoi tu me tiens la main ? »

Et puis il se souvint.

_ Oh mon dieu... Amy... »

made by pandora.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   Sam 28 Sep - 11:48

avatar
Invité


Click

Voler c’est bien… mais si l’on n’a pas d’ailes… bah on peut quand même volé ! … Mais pas atterrir… j’en ai fait l’amère expérience…

Des oiseaux et des étoiles… Que ‘est jolie… J’adore les admirer pendant des heures… Pourtant sont que dans ma tête… Combien même, je suis trop déboussolée pour réagir… Une voix… un gugusse assez cinglé pour se promener en haut léger… Un blondinet… Ca explique tout…

Je reprends mes esprits… enfin… Je me lève, essayant de comprendre ce qu’il se passe, alors que j’essaye de comprendre ce que me raconte de blondinet, une avalanche se déclenche… Super, je viens de sortir de la neige et déjà je vais être recouverte… J’essaye alors de prendre la fuite avec le jeune homme… Problème… Mon écharpe s’est accroché à l’arbre, l’avalanche me passe en dessous, tel un courant, je suis en train d’être étranglé par l’écharpe et tiré de toutes parts par la neige qui s’écoule telle une rivière… Au final, peut-être que je suis un petit peu blonde aussi…

En parlant de blond… Il vient de disparaitre…. Il s’écoule, emporté par le courant… Triste blondinet… M’enfin, il semble ne pas avoir froid, il a cas creuser un tunnel dans la neige… Quoi ? Ce n’est pas ce que font les blondinets ? …

Enfin l’avalanche se clame, je vois la lumière du jour juste au-dessus de moi… Je ne suis pas enterrée vivante sans la glace… C’est déjà ça. Seulement, je suis toute bleue à cause de cette fichu écharpe en soie d’araignée, élastique et résistante… Qu’elle saleté !!! Heureusement, au dernier moment, j’arrivais à me détacher… Oura ! Je ne mourrais pas aujourd’hui…

Un instant… Un écho…Dans ma tête… La voix d’Enya… Saleté rousse, c’est sa faute ! Elle a essayé de nous enterrer vivant !!!

Je me dirigeais alors en direction de la dite rousse, en bas d’une colline je la vis… Toute fière de sa bêtise… Après elle se permet de donner des leçons de maturité… Quitte à être immature, autant l’être jusqu’au bout… Une idée lumineuse me vint à l’esprit ! Cette journée poursuivit par les messieurs bonhommes de neige qui devenait géants… Avec toute cette neige fraiche qui vient de tomber, les conditions sont idéales pour reproduire la scène !

Je fis alors quelques boules de neiges avant de les faire glisser sur la pente… Grossissant encore et encore, devenant lourdes, lourdes ! Devenant menaçantes, menaçantes ! (ok j’arrête de me répéter). En bref, une belle tripotée de boules pour écraser madame, et comme si ce n’était pas assez, j’en lançais par-dessus ! Quitte à l’assommer, autant le faire dans les règles de l’art ! A peine le tout lancé, je pris mes jambes à mon coup. Pas question de la laisser répliquer ! Puis, j’ai une pierre à chercher !
 MessageSujet: Re: Sans rancune, aucune ♥ [PV : Mes invités]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sans aucune opposition
» quelques petits écrits sans aucune prétention...
» Le palais Sans-souci en Danger
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5