Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]
 MessageSujet: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Mar 20 Aoû - 11:28

avatar
Invité


Click

Ce petit mois à un étrange air de "calme avant la tempête". Je ne sais pas pourquoi mais depuis quelques temps tout se passe étrangement bien pour moi, je ne rencontre aucune difficultés, les démons m'obéissent sans la moindre tentative de rébellion et j'arrive à escroquer n'importe quel idiot se trouvant sur mon chemin. Oui tout va bien dans le meilleur des mondes. Ce n'est pas que j'aime cette agréable sensation de tout réussir mais avec le temps j'ai appris que rien n'aller toujours pour le mieux justement. Il nous arrive toujours une couille et ce généralement quand on s'y attends le moins. Bah oui c'est plus drôle de subir quand on se trouve dans une situation compliquée. Il ne manquerait plus qu'on puisse voir les problèmes qui nous attendent au virage, je serais pas contre hein mais au fond je pense que l'on serait nombreux à qui l'idée déplaira de pouvoir..voir l'avenir. Bah oui c'est ennuyeux de voir ce qui nous attends! L'avenir est faites d'inattendus, de suspens, de surprises! C'est ce qui fait que notre vie est si piquante par moment!

Bon d'accord je me tais et je commence vraiment l'histoire. Non j'ai pas envie. J'ai envie de philosopher sur l'existence de l'homme, son être et son paraître...J'ai envie de parler de la construction du monde et de l'univers!!!! J'ai envie....De me pendre. Je suis étrangement de bonne humeur depuis quelques temps et j'aime pas ça. OUI! Je n'aime pas être de bonne humeur car ça serait être heureux avec les autres et où passerait mon passe-temps de pouvoir faire chier mon monde? Bah il disparaîtrait! Et ça je veux pas...Je suis née pour ne pas faire plaisir, ne pas rendre service et ne servir que mon égaux!

C'est assise au fond d'un bar, que je pensais à tout ça, un verre dans la main. C'est vrai que la matinée ne fait que commencer et je suis déjà entrain de boire mais bon j'ai que ça à faire en ce moment comme je l'ai dis. Je noies ma gaieté dans l'alcool c'est tellement plus marrant. Je ne savais même plus quoi faire pour occuper mes journées. Hier j'étais tellement désespérée que j'ai enterrée le chien d'une grand-mère pour qu'elle le cherche...Et elle l'a chercher..Mais elle l'a pas trouver à temps. Ensuite dans l'après-midi, j'ai crever tout les ballons de gamins sortant du parc d'attraction du coin. J'avais un petit creux au passage alors j'ai réquisitionner toutes leurs glaces. Bah oui la nourriture chez moi c'est gratis. Après avoir vécue toutes ces merveilleuses aventures...Je me suis couchée...Enfin avant je me suis chargée de suspendre le bébé du couple de la chambre voisine par les pieds sur le balcon pour pas l'entendre pleurer toute la nuit. Moi? Je suis sans coeur? Non du tout, je cherche juste divers moyens de m'occuper comme d'autres personnes le ferrait c'est tout. Bon ok le coup du bébé c'était peut-être pas sympa mais il se bavait dessus..C'était tellement marrant la grimace qu'il tirait quand il s'est retrouvé pendu comme un cochon!! Ahahahah rien que d'y penser encore j'ai la larme à l'oeil.

Maintenant..Je me retrouve assise à écouter les histoires de vieilles personnes totalement bourrées qui racontent leurs vies à leurs voisins pas du tout intéressés. Faut dire aussi que leurs vies ne sont pas du tout intéressantes mais ça reste entre nous.

"- Si je vous dis qu'ils ne sont pas revenus!! Ils sont partit depuis une semaine et ils ne sont toujours pas revenus!
- Ta gueule Maurice hic! Tu me saoules avec tes histoires de fantômes hic!
- Mais je vous jure que c'est vrai!! Y'a un trésor dans cette baraque!!"

Oh!Oh! Là ça à le mérite de piquer ma curiosité. Une histoire de fantôme et de trésor hein? Bah voilà!! Fallait commencer par ça depuis le début, ça m'éviterais de raconter ma soirée d'hier. Je me levais alors brusquement de ma chaise et partis voir l'homme qui racontait cette histoire.

"- Alors? C'est quoi cette histoire de trésor? fis-je en l'attrapant par le col
- Euuuh bah...Il parait que....
- Arrête de bafouiller et accouche papy! J'ai pas toute ma journée moi!
- Dans la vieille maison des Kory, il paraitrait qu'il y a un trésor mais tout ceux qui sont aller voir ne sont jamais revenus."

C'est tout simplement parce qu'ils sont trop nuls c'est tout.

"- Eh bah voilà!!
- Vous comptez y aller?
- Pourquoi ça te dérange?
- Pas du tout..Mais c'est dangereux..Personne n'est revenus
- Personne hein? Justement c'est ça qui rends la chose intéressante, fis-je en souriant"

De part mon univers, j'avais appris que les humains ne disparaissaient pas tout seuls et ne s'évaporaient pas dans la nature non plus. Il y avait forcément une cause à tout ça et j'étais curieuse de la connaître.

Je me jetais alors dans l'expédition de cette vieille maison se trouvant dans une forêt non loin du village où je me trouvais...La forêt de Kunugi. Tiens ça me parle ce coin pourri. Je crois que je suis déjà venue par là à maintes reprises.

Finalement après plusieurs heures de marches, je finis par trouver le manoir et la nuit était déjà tombée. Putain je vais devoir dormir ici....C'était pas dans mon plan mais bon. Tant dis que je franchis la porte grinçante, les talons claquants sur le parquet, je pénétrais dans un vieux hall poussiéreux. On dirait bien que la femme de ménage n'est pas venue depuis un sacré bout de temps ici.

"- Y'a quelqu'un?! criais-je"

Ahahaha Enya quelle blonde tu fais au fond ma pauvre fille...Vue la gueule de la baraque je connaîtrais pas beaucoup de personnes qui vivraient ici. Réfléchis deux secondes avant de parler. Je fis un vaste tour du propriétaire et tant dis que j'étais à l'étage, j'entendis le parquet grincé.

Tiens, on dirait que je ne suis pas seule finalement. J'attendis, cachée derrière une porte et vis une ombre passer.

"- Satan vient par là, fis-je en chuchotant"

Le petit démon arriva à côté de moi et m'aida à soulever la porte avant que je ne la déboîte complètement et ne frappe la personne juste devant moi. Un fracas impressionnant se fit entendre et je regardais alors au sol.

Une crinière noire...Un peu perdu...Un peu sonné surtout je dirais surtout. Oh un boulet de mage..ça se sent à des kilomètres. Je l'aidais alors à se relever sans m'excuser.

"- La prochaine fois, évite de te mettre sur mon chemin, fis-je. Moi c'est Enya et toi?"

Je ne savais pas très bien à qui j'avais à faire mais je ne le sentais pas super violent..Un mage légal? Sans doute. Super je vais devoir faire équipe avec un toutou du Conseil. Quelle merveilleuse soirée s'annonce dis donc!
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Mar 20 Aoû - 15:00

avatar
Invité


Click

Tranquillement assis devant la guilde, sur la place centrale, affrontant le soleil avec sa peau claire et le banc en pierre avec ses fesses, il dégustait un cornet de glace saveur fraise. Pourquoi il la mangeait dehors? Parce qu'Erza était a l’intérieur, et vu sa passion pour les fraisiers, il avait peur que l’arôme de sa glace soit réquisitionné. Les enfants qui jouaient au ballon se mirent en rond et se racontèrent des histoires. de jolies petites inventions sur les pirates, les sorcières, les fantômes qui détiendraient des trésors dans le forêt de Kunigi. Souriant, Katsuro les fixait, jamais il n'avait pu se faire d'amis, jamais il n'avait pu inventer d'histoire. Lui, son histoire, c'était les sévices d'un groupe de filles sadiques pendant des années. Cependant, sur la dernière histoire, le petit garçon semblait bien insistant, disant même que son père y avait été avant hier et n'était toujours pas revenu. Terminant sa glace, Katsuro était intrigué, rentrant a la guilde, il se fraya un chemin entre ses coéquipiers et alla voir Makarov.

"Maître, vous avez entendu parler d'une maison hanté a Kunigi? Je viens d'entendre ça mais j'ai pas l'impression que c'est un conte."

Approuvant la version du gamin, le petit maître des fées pris congé. Ayant du temps libre, il hésita a y aller. Espérons juste que ce n'est pas infesté de filles fantômes au caractère dominatrice. Il s'engagea alors sur cette mission sans client, prévenant au passage Mirajane, d'une voix assez discrète...

La route fut calme et sans encombre,n quand finalement, au bord de la nuit, il arriva dans la demeure... Le bois était pourris, certaines fenêtres brisées, un arbre derrière a moitié déraciné complétait le tableau horrifique du plan. Il ne manquait plus que l'orage... Heureusement, ce dernier n'arriva pas... Entrant par la fenêtre brisé, il explora la pièce principale. Le tapis était cramé et le parquet grinçait. Poussant une première porte, il arriva dans un couloir, ou la tapisserie avait été arrachée...


"Et bah dis donc, c'est plus une maison ça... Enfin, doit surement y avoir une entrée secrète pour le trésor..."

En avançant, il entendit des bruits de pas qui s'approchaient de la porte... se retournant et s'approchant, afin de l'ouvrir, il eut la bonne surprise de voir cette dernière lui exploser au visage, avant d'être projeté au sol.

"Oh, mais qu'est ce que..."

prenant appuie sur ses mains pour se relever, il regarda la cause de cet explosion... Une fille. Arrêtant de bouger, restant a terre, n'osant plus finir sa phrase, il la relooka. Chevelure rousse, soutient gorge clair, mini short, haut-talons oranges, regard mesquin et hautain. Elle lui conseilla de ne pas être sur son chemin. C'est sur que la, il allait finir piétiné si il se relevait pas.

"P...P...Pardon."

"Moi c'est Enya et toi?"

"Ka...Katsuro..."

Comme figé, il était toujours sur le dos, les coudes servant d'appuis. Qui était elle? Une mage? Pourquoi fallait qu'il tombe sur elle d'ailleurs, malédiction a la con. Baffouillant comme pas possible, il tenta de lui poser une question a son tour.

"Que, qu'est ce que, pourquoi tu... t'es la?"

Surement pour le trésor a son avis, mais il aimerait bien ne pas a avoir a rester avec elle, elle était effrayante et si elle restait, il ne risquait pas d'avoir une seule récompense...
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Dim 8 Sep - 6:45

avatar
Invité


Click

Toujours à terre, incapable de se relever, il resta à terre en me bafouillant de trois trucs sans intérêts comme son nom. Katsuro...Encore un débutant certainement. Je ne savais pas si je devais l'achever ou m'en servir pour plus tard. Quel dilemme.

"-Que, qu'est ce que, pourquoi tu... t'es la?
- Pour la même raison que toi certainement mon petit cœur! répondis-je en souriant"

Il n'avait pas l'air d'être un homme très...Fiable si vous voyez ce que je veux dire. D'apparence on pourrait dire que c'est moi qui porte la culotte entre nous deux. Enfin bon, ne dit-on que l'on est toujours mieux servit que par soi même?

Les bruits inquiétants de tout à l'heure c'était arrêter et cet abrutis était toujours à terre. Ce n'est pas avec un boulet pareil que je vais avancer.

"- Bon tu comptes jouer la serpillière longtemps ou tu te décides enfin à te lever?"

Finalement, il se leva et on poursuivit notre chemin à deux. Duo totalement improvisé d'ailleurs car même moi je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un dans ce bled pourri. Je ne savais pas trop quels coins de la maison il fallait visiter mais en tout cas il y avait un sacré nombre de pièce.

"- Alors dit moi ...Katsuro? Tu viens d'une guilde en particulier? Vue ta façon d'être mielleux et obéissant je dirais une guilde légale sans aucun doute."

Au ton dont je l'avais dit, il ne fallait pas être idiot pour comprendre que je ne venais pas d'une de ces guildes moisies. Pourtant je l'ai été...En étant membre de Pegasus et j'avoue avoir passer du bon temps entre flemmarder toute la journée et voler la nuit. C'était un sacré emploi du temps mais je savais que j'aurais finis par me faire attraper par quelqu'un..D'ailleurs avec le temps je me demande si ce bon vieux Bob n'était pas déjà au courant de ce que je faisais. Je me demande. Je souris à l'idée. Halalala Pegasus...

Ensuite ce fut Eagle's...La guilde de femme..Enfin désolée de le souligner mais il y a une toute petite voir infime part d'hommes dans c'te guilde et pour ce qui de leurs voix, disons que la plus part sont soumis aux deux dirigeantes. Juste au moment de partir, je me rappel que c'était Misto et Nywell qui prenaient le pouvoir..Enfin Nywell plus particulièrement mais j'avais entendu parler de sa "soeur". Un sacré duo explosif. Ensuite je me suis retrouvée...Là où je suis. A Crimson. Quelle bonne blague. J'ai tellement changer de camp j'ai envie de dire que je ne sais même pas ce que je dois faire à présent à part toujours suivre mon instinct.

Au fur et à mesure de notre avancer, le parquet craquait de plus en plus..Wow..C'est assez dangereux dans le coin..J'ai l'impression de marcher sur des oeufs. Tant dis que je m'arrêtais pour vérifier la solidité du sol en sautant dessus comme une trisomique, Katsuro me passa devant et je sentis comme un mauvais présage.

"- ATTENTION!! criais-je en le poussant"

Le pauvre manqua de peu de finir embrocher comme un poulet. Des flèches jaillirent de tout les côtés des murs de la maison et on finit au sol l'un sur l'autre...Ou plus précisement moi à califourchon sur lui, mes méches tombeant en avant.

Mes mains sur son torse, je sentis son coeur battre à tout allure. Houlalala mais c'est qu'il est fragile le petit, un rien ne le brusque.

"- Claque pas maintenant, je vais avoir besoin de ton aide si on veut sortir de là vivant, fis-je en regardant le squelette à côté de nous."

Un peu plus et on aurait finit comme lui, enfin pas moi, je risquais rien. Je me demande vraiment ce qu'est cette maison et pourquoi il y a des pièges. En tout cas une chose est sure, on est pas au bout de nos surprises.

Je finis par me relever et resserra légèrement ma ceinture...Quand je disais que j'aurais du venir en short, je perds mon pantalon moi!

"- Aller lève toi mon petit cœur, on a encore beaucoup à faire."

On dirait bien que plus on avance et plus cet endroit me plaît.
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Dim 8 Sep - 11:48

avatar
Invité


Click

Une femme avec du caractère, un sacré tempérament de feu effrayant le pauvre gynophobe, toujours étalé a terre. L'avait elle vraiment appelé mon petit coeur? c'est le genre de surnom qu'on attribue a ses victimes, en tout cas, ce genre de surnom débile, il en avait prit un paquet pendant ses séances de tortures a Sadistic Soul... Ah, que de souvenirs. Elle lui demanda si il comptait se relever, comme par automatisme, il s'excusa et se releva dans la seconde, la fixant toujours étrangement. Si ce ne sont pas les fantômes et les malédictions qui pèsent sur cet endroit qui empêchent les gens de revenir, c'est surement cette rousse. Elle lui demanda si il venait d'une guilde légale, vu le ton employé, ça n'avait pas l'air de la réjouir, encore un point qui lui donnera surement l'envie de le maltraiter.

"Ouais, une guilde légale, et je suis pas mielleux ou obeissant, c'est juste que ... On s'en fou, avançons."

Comme si il allait lui dire qu'il avait peur des femmes, qu'il s'y soumettait a cause d'un maléfice et que dans la seconde, elle pourrait l'avoir a ses pieds en claquant des doigts. Moins elle en saura, mieux il se portera.
Tapotant ses vêtements pour enlever la poussière, il avança, sa coéquipière de malheur s’arrêta pour tester le plancher en sautant dessus, ses talons claquèrent le bois moisi.


"Fais gaffe quand même, ce serait dommage de passer au sous sol sans prendre l'escalier."

Pensif, il la dépassa.

*Heureusement que c'est pas moi le plancher sur lequel elle saute... ça m'en fait des sueurs froides...*

Alors qu'il était encore perdu dans se straumatisme, il n'entendit rien d'autre qu'un cri et deux mains le poussant. Se retournant avant de tomber, il vit son cauchemar du jour s'asseoir sur lui, le maintenant au sol pendant qu'une nuée de flèches volèrent dans tout les sens. Elle venait de lui sauver la vie, Enfin, avec cette position, il se sentait a l'agonie... Humoriste, elle lui conseilla de pas crever.

"T'as vraiment cru que j'en avais envie, c'est parce que tu... enfin t'as... Oh et puis zut, Continuons."
*Faut que je fasse plus attention, arrête de penser a cette fille Katsuro, oui elle a un sale caractère, oui elle a l'air aggressive, mais je dois me concentrer...*

Il se releva encore, regardant Enya remettre sa ceinture en grommelant. Si il survie a ses crises, ce sera un miracle. Utilisant sa vision d'aigle, une technique liée a ses globes occulaire, il aperçu d'autre pièges tout aussi bien disséminés. Prévenant son acolyte, ils se faufilèrent finalement jusqu'a un embranchement. A droite, l'escalier du premier étage, a gauche, les sous sols, justements...

"Si j'étais possesseur d'un trésor, je le mettrais surement au sous sol... Fais attention, si y'a vraiment des esprits, c'est également la bas qu'ils iront."

A pas de loups, le jeune homme soumis aux femmes commençait sa descente...
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Lun 9 Sep - 8:07

avatar
Invité


Click

La demeure était apparemment truffée de pièges selon mon partenaire fort charmant. Pas vraiment sexy mais charmant..Il avait ce petit reflex de ne jamais finir ses phrases. Faut se détendre l'ami, je ne vais pas te manger..Quoi que. A chaque fois qu'il jeta un coup d'oeil derrière lui pour m'observer, je me sentis comme surveiller. J'ai l'impression d'être dans une relation parental où le père veille à ce que la petite fille ne fasse pas de bêtises. Quelle plaisanterie pitié. Cet homme n'a t-il donc aucun considération pour moi? On dirait bien que je vais devoir lui montrer de quoi je suis capable si je veux avoir la paix 5 minutes. Il est charmant mais qu'on me surveille, c'est troublant.

On s'avança tout les deux vers ce qui semblait être une sorte de sous-sol...A priori, le trésor serait là. Les escaliers en bois nous y menant semblait fragile, poussiéreux et instable. C'est alors que j'eus un éclair de génie. En pensant à rendre les choses plus drôle, je ne m'imaginais pas faire ça mais après tout, je déteste les gens venant d'une guilde légale..Et je déteste encore plus un homme qui ose ne pas me prêter attention.

"- Qui rira bien..Qui rira le dernier mon petit coeur."

Je détendis alors ma jambe et finis par lui faire un croche-pied dans les escaliers. Oh zuuut alors! Avec tellement de peu de luminosité, il ne m'avais pas vu venir. Bienvenue dans mon monde, petit joueur. Tant dis que son cadavre gisait au sol, je lui passais au dessus en levant les jambes.

"- Tu vois c'est ça la différence entre toi et moi mon petit coeur...C'est que je sais où mettre les pieds, fis-je en rigolant"

Je continuais alors mon avancée sans lui et en me retournant dans un fous rire je lui dis une dernière chose.

"- A croire qu'il y a une sorte attirance du sol vis à vis de toi!"

Depuis que l'on s'est rencontré, il a du finir au sol 3 fois, en comptant cette fois là bien sur et toutes ses chutes sont plus ou moins de ma faute. Disons que la première fois, je pensais que c'était un fantôme, la seconde fois je lui ai sauver la vie et la troisième fois...Bah j'avais une crampe dans la jambe tout bêtement!

L'endroit était remplis de bricoles en tout genre, de divers objets aussi vieux que mon arrière grand-mère : Jouets, Vaiselles, Objets de déco...Il n'y avait rien qui pouvait être comparer à un trésor. Et quand je pense que j'ai osée écouter l'autre imbécile...Décidement, on est jamais mieux servit que par soi même et je vais finir par le croire.

"- C'est pas que je t'aime pas mais je vais me passer de tes avis stupides à l'avenir..fis-je en soupirant"

Je remontais alors dans la hall principal de l'entrée et j'apperçu une lueur brillante au bout du couloir. La voilà la piste que je cherchais. Enfin un indice pouvant nous mener au trésor!

"- Mon petit coeur!! Bouge tes fesses et viens par là!"

J'attendis alors qu'il digne quitter le sol pour me rejoindre et on finit par pénétrer ensemble dans la pièce au bout du couloir. Il n'y avait pas un bruit, juste une bougie posée sur un bureau..Juste ça.

Ok..On est d'accords, quand je suis arrivée, la pièce n'était pas allumée hein? Et puis ici à part le boulet et moi..y'a personne d'autres? Je commence sérieusement à me poser des questions sur cet endroit mais en même temps je trouve ça tellement excitant.
Tout à coup, j'entendis comme des hurlements dans la pièce, ils n'étaient pas forts mais je ne pus m'empêcher de frisonner.

"- Sans doute le vent..Fis-je comme pour me rassurer"

Je ne tremblais pas de peur à vrai dire, je tremblais d'excitation. Plus on attendait, plus je voulais savoir la suite, ce qui allait nous arriver.

C'est alors qu'il apparut...
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Lun 9 Sep - 12:33

avatar
Invité


Click

Toujours surveiller la rouquine, c'était le message du jour, de toute façon, il fallait toujours surveiller toutes les filles, elles sont sournoises, sadiques, profiteuses... Sauf qu'Enya l'affichait nettement plus. Alors qu'ils descendaient, utilisant sa vision d'aigle pour voir aussi clairement qu'en plein jour, il aperçu la jambe de la mage tentant de le faire tomber. Triste sort que voici, il aurait facilement pu l’éviter, mais ça aurait surement contrarié la voleuse qui se serait acharné dessus. Alors soit, il avança, naïvement, dans son piège et dégringola les marches en se réceptionnant comme il pouvait. Heureusement qu'il avait vu son acte perfide, sinon, la reception n'aurait pas été si amortie. Le voila de nouveau a terre, encore maltraité par une fille, encore a sa merci, encore...

"Tu vois c'est ça la différence entre toi et moi mon petit coeur...C'est que je sais où mettre les pieds"
*Tant que c'est pas sur moi... par pitié...*

finalement, elle l'enjamba. Il ne bougea pas d'un poil tant qu'elle n'avait pas terminé de le taquiner. son rire raisonna dans sa tête, réveillant plusieurs mauvais souvenirs... Les femmes... si belles et si cruelles...

"A croire qu'il y a une sorte attirance du sol vis à vis de toi!"
*Je dirais plutôt, une attirance pour les femmes sadiques qui prendront constamment un malin plaisir a me mettre a leurs pieds.*
"Ah ah, oui, c'est rigolo Enya..."

Laissons la se moquer, après tout, c'est pas comme si Il avait vraiment le choix, l'engueuler? Il se ferait marcher dessus. L'accuser? Il se ferait marcher dessus. Vouloir se battre? Il finirait avec ses talons dans la bouche jusqu’à ce qu'ils soient propres... Non, vraiment, limite, il aurait pu la remercier pour éviter de l’énerver plus, mais elle aurait surement trop aimée et aurait retenter l’expérience... Elle remonta finalement, non sans cracher quelques sarcasmes sur le pauvre mage légal, qui se releva, enlevant a nouveau la poussière qui s’accrochait sur ses vêtements. Jetant un dernier regard au sous sol, il suivit la timbrée...

Dans la montée, son coeur battait la chamade, il avait ses talons dans le champ de vision et il suffisait qu'elle veuille encore jouer avec son souffre douleur pour se faire déboîter la mâchoire et retomber en bas. Heureusement, elle n'en fit rien, interloquée par la lumière... Soudain, un bruit, comme un cri, vint chatouiller leurs oreilles... Enya supposait que c'était le vent.


"C'est beau de rêver, c'était un cri, arrête d'essayer de te rassurer alors qu'on a très bien entendu..."

Elle le regarda, il écarquilla les yeux, et ses jambes commencèrent a trembler...

"Enfin, non, si, c'est le vent, tu as surement raison"

Décidément terrorisé, il pourrait obéir a tout ses ordres pour ne pas subir ses tortures... Surtout que dans le genre, elle devait surement avoir pas mal d'idée... Quelque chose lui disait qu'il n'arriverait pas a repartir avec le trésor sans se battre contre elle... Ca voulait dire qu'il allait s'agenouiller et la laisser le prendre en la suppliant de ne rien lui faire en fait...

Finalement, une ombre apparut... dans l'entrecroisement de la porte, immobile, légèrement translucide. Katsuro resta derrière Enya, pour ne pas a encore subir un piège féminin.

"Qui est la, montrez vous!"

L'ombre ne bougea toujours pas. Il avança alors vers elle et elle disparu... Courant dans la pièce, il ouvrit la porte... elle était la, fixant de ses yeux jaunes le duo...

"Un esprit... génial... On se casse!"

La porte se referma, les fenêtres claquèrent et l'esprit avança vers le duo de mage, prononçant quelque chose d’incompréhensible... Le mage de Fairy Tail lui fit face, tentant d'écouter...

"Les fantômes méticuleux le repassent tous les jours. Les sorcières ne s’en servent pas pour faire le ménage. Je suis tout petit mais je fais reculer Dracula. Je suis indispensable pour circuler dans un souterrain."

"Quoi? Mais qu'est ce que..."

"Les fantômes méticuleux le repassent tous les jours. Les sorcières ne s’en servent pas pour faire le ménage. Je suis tout petit mais je fais reculer Dracula. Je suis indispensable pour circuler dans un souterrain."

"Change de disque et dit nous plutôt ou est ton trésor! T'es mort alors autant en fair eprofiter quelqu'un..."

"Les fantômes méticuleux le repassent tous les jours. Les sorcières ne s’en servent pas pour faire le ménage. Je suis tout petit mais je fais reculer Dracula. Je suis indispensable pour circuler dans un souterrain."

Katsuro se tapa le front, cet esprit commençait vraiment a l'enerver... C'est alors que son air changea, sa voix aussi, et, fixant Enya, il prononça d'une voix plus grave.

"Revenez lorsque les mystères de ma demeure me permettront d'être satisfait!"

Il disparu aussi vite qu'il été apparu et la porte s'ouvrit en grand... Katsuro avala difficilement sa salive, finalement, Il préférait quand Enya le maltraite. cet endroit était flippant...

"Pourquoi ces phrases, c'est une charade? Qu'est ce qu'il veut?"
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Mar 10 Sep - 6:29

avatar
Invité


Click

Génial..On dirait bien que c'est ma soirée finalement. Mise à part le fait d'être coincer dans une vieille baraque, je me retrouve maintenant face à un esprit qui ne cessait de répéter les mêmes phrases encore et encore. Il les répétaient. Ce n'est pas la présence de l'esprit en lui même qui m'interpella le plus, c'était ce qu'il disait. Normalement les gens normaux auraient fuis mais tout le monde sait que je ne suis pas normale. Enfin bref, il est temps pour moi de réfléchir un petit peu...Réfléchis Enya, tu faisais souvent ce genre de blague aux petits à l'Orphelinat.

"- Pourquoi ces phrases, c'est une charade? Qu'est ce qu'il veut?"

Réfléchis...Tu le sais..Tu as déjà entendu ça quelque part. Mais oui!!!! Cela ressemblait à une charade tout bêtement! Une bonne vieille charade que l'on fait aux petits pour qu'ils trouvent quelque chose.

"- Tu n'as jamais eu d'enfance toi, fis-je désespérée à Katsuro. Suis moi."

Chacune des phrases étaient claires et simples à trouver d'ailleurs je trouvais cela un peu trop simple. Je serais presque déçue.

On s'arrêta alors dans le hall principal. Il allait falloir se disperser à présent.

"-"Les fantômes méticuleux le repassent tous les jours. Les sorcières ne s’en servent pas pour faire le ménage. Je suis tout petit mais je fais reculer Dracula. Je suis indispensable pour circuler dans un souterrain." Tout est très simple en faite, il suffit de retrouver les objets correspondant à chaque définition soit : Un drap, un balai, de l'ail et un bougeoir. On va se séparer, je prends les deux premiers de la liste et toi, tu t'occupes des deux derniers et on se retrouve dans le bureau du fantôme!"

C'est vrai, j'aurais pu demander son avis. J'aurais pu prendre en compte ses choix mais je n'avais pas envie de perdre du temps. Un trésor était à porter de main et il fallait absolument que je mette la main dessus...Bien sur mon seul problème était Katsuro.

Où trouver un drap? Tout bêtement dans une chambre ou une buanderie vous me direz mais je me suis alors souvenue des conseils avisés de Katsuro concernant les pièges de la maison...Sauf qu'à ce moment là, je n'écoutais pas vraiment donc cela allait être un véritable plaisir, de tous les éviter une seconde fois. Tant dis que je défilais dans les longs couloirs de l'étage supérieur, chaque craquement me firent sursauter en croyant que j'allais me prendre quelque chose.

Soudain en avançant, je mis le pied droit sur une planche et en enfonçant mon pas un "clic" se déclencha...Inutile de vous faire un dessin pour vous dire que je déteste ça et tout le monde sait ce que symbolise ces fameux "clics".

Un grondement se fit entendre en provenance du plafond, je levais alors les yeux et vit le plafond s'écartait petit à petit, pour laisser place à une énorme boule de pierre me tombant dessus.

"- Oh...Oh! Chauve qui peut..."

Ouais je sais. On dit " Sauve qui peut" mais je trouve cette expression trop laide et pas assez amusante alors...Je partis en courant comme une furie à travers le couloir, me faisant lamentablement courser par une boule géante voulant faire de moi une crêpe. J'adore vraiment cette maison.

"- JE VAIS MOURRIIIIIIIIiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrr!!!!!! criais-je partout"

Bien sur, je ne suis pas morte. Au dernier moment, j'ouvris une porte et tournais dans une chambre...Qui n'en était pas une. A peine je franchis le seuil que me voilà entrain de descendre, tête la première et..à l'envers, dans un toboggan. Un toboggan ok? QU'EST CE QU'IL FOUT LA?!!!!!!!!!

Et je glissais à droite, à gauche puis encore à droite...J'avais l'impression que ça ne se finissait pas. Puis je finis par arrivée grâce à la plus grande des chances, dans une pile de vêtements et je finis par trouver mon drap! Et de un!!!

Tout ça..Pour ça j'ai envie de dire. Une fois que j'eus le drap, je sortis de ma buanderie et cherchait un balai...Normalement il devrait pas être loin mon balai...Enfin rien n'est normal ici donc je ferrais mieux de me méfier.

Il faisait noir et il n'y avait apparemment pas de courant dans cet endroit. Génial. Rien de mieux. En avançant à l'aveugle, j'ai du me prendre les pieds dans 2 sceaux, 3...Choses molles...Et...Ohh c'est long..c'est poilu...C'est dur!!! Je l'ai!! Le voilà mon petit balai.

Maintenant que j'avais tout en main, il ne me restait plus qu'à remonter et retrouver Katsuro. D'ailleurs, je me demande si il ne s'est pas fait embrocher quelque part celui là...Hmm ça m'arrangerais car comme ça, je n'aurais pas à me battre pour le trésor. Enfin bon, maintenant que j'avais tout ce qu'il fallait, autant poursuivre.

Je finis par arriver dans le hall complètement débraillée. Mon débardeur était remonté, mes bretelles de soutif tomber sur mes épaules, ma ceinture ne tenait plus rien et...Il me manquait une chaussure. Tiens, je viens seulement de m'en apercevoir. J'enlevais alors la seconde et la jeta dans un coin. Avec une seule bottine, j'aurais eu l'air idiote.

J'attendis alors l'arrivée de mon partenaire d'infortune devant le bureau de Lord Casper.
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Mer 11 Sep - 20:41

avatar
Invité


Click

Le fantôme disparu, l’énigme trouvait une solution assez rapidement, grace a la voleuse qui comprit que le but de cette charade était de trouver 4 objets. Assez étonnant de l'avoir trouvé aussi rapidement, assez étonnant d'être sur de la nature des objets, on aurait dit que c'est elle même qui avait pondu cette énigme tellement que la solution lui était parvenu avec aisance... Bon, il ne restait plus qu'a être sur de l'exactitude de l'information, alors, qui ne tente rien... Et puis, quand on y réfléchissait, les éléments demandés étaient bons... Elle avait décidé de s'occuper du balai et du drap, laissant le soin à Katsuro de trouver les deux autres objets de cette chasse au trésor dans la chasse au trésor... De l'ail, ou trouver de l'ail... Surement a la cuisine... Sortant d ela pièce, il fallait déjà la trouver.

"Quelle idée de faire une demeure aussi grande sans marquer le nom des pièces sur les portes... Je suis paumé..."

Au moins, il ne se faisait plus maltraiter par Enya et pour ça, il avait presque envie de sautiller de satisfaction. Finalement, après avoir trouvé la chambre, la salle de bain carrée, celle ronde avec une baignoire, il termina finalement dans une cuisine... Plutôt miteuse et envahi par les toiles d'araignées, il ouvrit un bocal ou il était écrit, dans une écriture lisse "ail."

"Et voila! Plus que... Deux objets a récupérer..."

En effet, sa joie s'évapora comme celle d'Erza constatant que son fraisier avait été troqué contre une madeleine. Le bocal d'Ail était vide, il le reposa, dépité et se frotta le menton, en se posant contre le mur...

"Mais ou est ce que je peux trouver de l'ail moi... C'est vraiment chiant..."

En pleine réflexion, le mur sur lequel il était posé commença a se fissurait, avant de basculait a l'arrière, déséquilibrant le brun au passage qui tomba sur le dos, a l’extérieur de la maison, avec pour contact facial les gouttes de pluie s'étalant sur lui. Se relevant il regarda, choqué, l'immense pan de mur qui venait de tomber. S’apprêtant A retourner a l’intérieur, il tourna rapidement la tête et posa son regard sur un objet blanc... Oui, de l'ail! S'empressant d'en ramasser, il entra de nouveau et chercha dans la cuisine, un bougeoir.

"Il doit forcement y avoir un bougeoir ici... C'est souvent dans une cuisine qu'on range ce genre de trucs passe partout..."

Arrachant les tiroirs un à un, Il finit par trouver son bien. Avec un sourire, il retourna dans la salle de l'apparition, la rouquine aux talons était la, sauf que les talons avaient disparus...

"Tu fous quoi pieds nus toi? Bon, oubli... Tiens, voila tes objets, J'espère que ton intuition était bonne..."

Se posant contre un mur, il attendait maintenant qu'elle fasse l'offrande a l'esprit...
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Ven 13 Sep - 6:46

avatar
Invité


Click

On avait enfin toutes les pièces du puzzle rassemblées ici dans cette pièce minuscule, ce qui était assez étrange d'ailleurs. L'ensemble de la demeure est gigantesque à s'y perdre et ce bureau est vraiment tout petit. Je détournais le regard vers mon coéquipier qui semblait surprit en remarquant le léger détail concernant mon manque de "chaussures". Oui je suis pieds nus et alors? C'est humain de se balader sans chaussures je vois pas où est le mal quoi!

"- Bon aller c'est partit...On va savoir ce qu'il nous veut maintenant."

On posa alors les affaires demandés sur le bureau et le fantôme apparu. Wow..C'était vraiment étrange comme scène, j'avais l'impression de faire des offrandes à un esprit et généralement, me connaissais que trop bien, je savais d'avance que je n'étais pas du genre à "donner" mais plutôt du genre à "recevoir quelque chose".

"- On dirait que malgré tout ce que cette demeure vous a réservé, vous êtes parvenu à rassembler le trésor. Vous êtes braves pour des petits jeunes comme vous. Aaaaaah je vais enfin pouvoir me libérer de cet endroit."

Sur le coup, je ne comprenais pas très bien ce qu'il voulait dire par "se libérer"...Il veut se libérer de quoi? C'est alors que la terre se mise à trembler et que le même courant d'air que celui précédemment rencontrer, se concentrèrent autour du fantôme. Il tremblait et tremblait comme un épileptique.

"- Qu'est-ce qu'il se passe? demandais-je dans le vide et curieuse à la fois d'avoir une réponse"

Plus le fantôme tremblait, plus il grossissait et il prit bientôt tout l'espace disponible dans la petite pièce dans laquelle nous étions, nous forçant à sortir de là.

Une fois dehors, j'observais la scène. Il avait prit en taille le machin....

"- Je vous dois ma reconnaissance petits microbes. Vous m'avez enfin libérer de cet endroit et je pourrais enfin retrouver mon trésor...
- Dis donc l'ancêtre, le trésor il est pour moi mon grand et tu n'y mettras certainement pas tes sales doigts translucides dessus! criais-je
- Dans ce cas...Je vais devoir vous tuez comme tout les autres avant vous! Petite impertinente!
- Je ne compte pas te ménager papy."

Je fis alors craquer ma nuque et mes doigts et tant dis que je me focalisais sur le plus gros fantôme jamais rencontré, j'en avais complètement oublier...Le reste. Deux autres fantômes sortirent des murs et du plafond, l'un ayant l'apparence d'un jeune homme et l'autre d'une jeune fille. Ok c'est une famille de fantômes, je comprends mieux maintenant pourquoi certains ne sont jamais revenus.

"- Je prend la fille!! criais-je à Katsuro.Débrouille toi avec le mec!"

Petit, petit vient voir maman. Aller vient par là. Elle cracha alors des espèces de boules transparentes comme d'énormes gouttes d'eau et dés que cela touchait quelque chose, l'objet était réduis en cendre. Génial!!!! Je vais mourir en un petit tas de poussière.

"- Vous voulez voler notre famille! Vous avez déclencher la colère de notre grand-père et vous allez le payer!!!
- Ouais, ouais cause toujours je te dirais. Voler c'est mon métier et je t'emmerde avec ton grand-père, il m'a envoyé faire des courses stupides à travers une baraque miteuse alors hein, je mérite bien un petit 99% sur le trésor. Je vous laisserez le reste si vous voulez."

Et elle s'énerva d'autant plus belle. "La" fantôme ouvrit sa bouche encore et encore jusqu'à essayer de me toucher ce que j'arrivais à éviter avec pas mal de souplesse.

"- Satan! Vient par là!!
- Yosh boudin! ça faisait un bail dis donc! Qu'est-ce que tu veux?
- Un petit, tout petit coup de main."

Je pris alors tout les meubles que je trouvais sur mon passage pour lui balancer dessus : Table, Armoire, Fauteuil..Malheureusement, tout passa à travers..Suis-je bête? Comment battons un fantôme ? J'eus juste le temps de me baisser pour éviter son autre attaque que la chaise derrière moi se transforma en tas de poussière...C'est vraiment chiant son truc.

C'est alors que je me souvenu brièvement du cours donner par les démons sur ce genre de spectre. Oui j'ai eu un cours de leurs parts sur les phénomènes paranormaux et comment les combattre..Enfin le truc totalement ennuyeux et pas utile vous me direz...Je l'avoue j'ai dormis pendant leurs exposés d'ailleurs ils ont manifester pendant 2 semaines à cause de ça..Manque d'écoute de ma part apparemment. C'est quand même un comble, c'est eux qui ne sont jamais là quand j'ai besoin et là...Ils protestent. Vraiment lunatique.

Qu'est-ce qu'ils racontaient déjà? Ah oui le coup très typique du miroir! Trouve quelque chose pour produire un reflet...un reflet...Dans notre bataille, je réussis à trouver en marchant dessus un bout de miroir. Ouverture du pied bonjour!!! Quand je disais que j'avais besoin de chaussures.

"- Aller Lucifer pousse la!!!
- Hisse eh oh!!! Poussez!!!!! dit il en se mettant juste derrière elle et en poussant"

Malheureusement..Sans succès, je ne savais plus quoi faire pour me débarrasser d'elle. En reculant, j'enclenchais un piège et une flèche sortant du sol frôla mon bras me faisant une magnifique cicatrice.

STOPPPP!!! J'en ai marre de me faire mal comme ça! Il est plus que tant d'arrêter ces bêtises. Je partis en courant dans la cuisine et attrapa un pot de gros sel en me jetant dessus avant de voir la cuisine se faire réduire en poussière. Tout ce que j'avais pu sauver...C'était le pot de sel.

"- Tu es finis!!! Va en enfer voleuse!!
- Toi d'abord je t'en pris! criais-je en lui balançant le pot à la figure et en le cassant en le frappant"

Le sel volatile s'étala sur toute sa superficie et son corps se mit à fondre comme si il avait été toucher par de l'acide. C'était vraiment moche. En voulant partir pour rejoindre Katsuro, je marchais dans ses restes et mon pied se retrouva couvert d'un liquide collant et visqueux de couleurs grises. Beurk!!!!! C'est vraiment dégueulasse...Comme si j'avais marcher dans du chewing-gum.

"- Nous y voilà à nouveau...fis-je en voyant le grand-père devant moi."

Je ne savais pas trop ce que faisais Katsuro ni même si il s'en sortait mais me voilà à présent lancer dans une nouvelle bataille. J'ai rencontrée pas mal de petits soucis pour la petite-fille alors pour celui là...Disons que j'aurais du mal toute seule.
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   Sam 14 Sep - 9:49

avatar
Invité


Click

Finalement, la solution de l'énigme était la bonne, chapeau bas pour la voleuse qui avait vite cerné la situation, quel gâchis de détester les guildes légales avec un tel potentiel... Remarque, Katsuro ne la voyait pas a Fairy Tail, le pauvre, il finirait sa vie a terre... L'esprit parlait de se libérer une fois les objets en sa possession...

"Mais qu'est ce qu'il peut bien foutre avec ça... C'est pas comme si ce sont des objets magiques..."

Il avait l'air plutôt satisfait, laissant même un compliment aux deux jeunes mages, jusqu’à ce qu'Enya le provoque gratuitement. Katsuro s'en foutait de leur petite discussion, qu'il dise qu'il veut récupérer son trésor était l'occasion de savoir ou il était, de savoir son contenu, si ça tombe, son trésor, c'est un mouchoir usagé... Finalement, Enya était pas si intelligente que ça. En prime, il s’énerva et appela d'autres esprits, la rousse fit la répartition des tâches et décida d'attaquer la fille.

"L'inverse n'aurait pas été acceptable de toute façon"

Quelle plaie. Attirant le gosse spirituel au plus loin d'Enya pour éviter de la gêner, il fixa le gamin qui chantonnait un air avant de crier comme un malade.

"Oh, tu vas la fermer ta g..."
"KYAAAAAKAKAKAKAKAKAKA"
"..."

Comment toucher un esprit, comment battre un esprit. Il réfléchissait a sa stratégie, comme d'habitude. Utiliser des sorts ne serait pas franchement utile vu qu'il passe a travers tout ce qu'il touche. Il tenta quand même, lançant une salve d'aiguilles lumineuse, elles se dirigèrent droit sur lui avant de bifurquer, faire demi tour et se ruer sur Katsuro qui eu juste le temps de se baisser pour éviter le retour de flammes. Si il voulait jouer a ça, voyons voir combien d'aiguilles pouvait il retourner. Il en fit apparaitre des dizaines autour de lui, par salves, et lorsques les deux premières vagues retournèrent encore a l'envoyeur, la troisième était celle de trop pour l'esprit... Bingo. Les deux salves qui repartaient sur le gynophobe furent bloquer par son bouclier d'ombre, lui offrant un regard plus noir que celui de l'esprit. Et la troisième passa... Au travers de l'esprit...

"Bon sang, t'es increvable, tu me renvoie mes sorts et pour peu que je te touche, ça te blesse pas... Tu m'étonne que personne n'est jamais revenu..."
"KYAKAKAKAKAKAKAKAAAAAA"
"Tu me saoules Casper..."

Rien n'avait l'air de marcher, autant éviter de vider ses réserves magiques. Il fallait trouver autre chose... Oui, trouvé! Il attrapa un aspirateur qui n'était pas loin et le brancha. En le voyant, l'esprit arrêta de kyaker... Il l'alluma et aspira le gosse qui finit par disparaître complètement. Au même moment, Enya débarqua, blessée...

"On dirait que t'as souffert, ici, c'était chiant, mais rien de grave... Il est né poussière et il a finit comme de la poussière, dans un aspirateur. Allz, on s'occupe du vieux et on le force a nous dire ou est le trésor."
 MessageSujet: Re: Blanche Enya et les Deux Nains [Pv: Katsuro & Zeph]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Deux nains, deux humains, une hobbit et une change-peau sont dans un bateau ...
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5