Partagez | .
La Danse de la Pluie
 MessageSujet: La Danse de la Pluie   Ven 16 Aoû - 3:45

avatar
Invité


Click


La Danse de la Pluie




Le soleil qui baigne la terrasse de ce café de ses rayons dorés, les cigales qui émettent un son rythmé signifiant une chose, c’est l’été.

-Aaaaah j’en ai marre, il fait trop chaud dans c’pays !
-Mais tu n’es jamais content hein, t’es grave.
-Roh, ça va !

Un sourire qui illumine le visage de la belle blonde platine sous le comportement de son ami. Même si ce n’est qu’un esprit. Aujourd’hui elle n’allait pas faire grand-chose. Si ce n’est qu’aller s’entraîner, une fois de plus. On lui avait laissé quelques jours de repos, elle en avait profité pour se rendre dans une petite ville qui se trouvait près de la forêt de Kunugi. Pas très original et commun comme lieu de vacances, hein ? Mais la proximité lui plaisait. Et même s’il y faisait très chaud, sûrement moins que dans la partie sud du pays, là où on lui avait gentiment proposé d’aller. Bien-sûr, la blonde avait refusé, préférant les coins plus tranquilles à ceux attractifs. Ou plutôt tous ceux qui attiraient tous les touristes idiots.

-Aller, j’vais aller faire un tour en forêt, on y va.
-Aaaah merci mon Dieu ! Faites qu’il fasse moins chaud là-bas…
-Et si tu restais enfermé dans ma tête, ce serait beaucoup mieux.
-Ah oui, c’est pas bête.

Elle lève les yeux au ciel, puis emprunte le sentier qui mène à la forêt verdoyante. Les oiseaux pépient dans les arbres, en grand nombre, le vent dans le feuillage ajoutait une belle harmonie à celle des oiseaux, faisant une belle musique. Célia sourie devant le tableau qui s’affiche à elle, c’est tellement beau une forêt en été. Celle-ci est tellement… Vivante. Le soleil brille fort, donnant presque l’effet que la végétation était parsemé d’éclat de diamant, reflétant leur beauté dans les rayons de l’astre.

*-C’est vrai que c’est très joli comme ça.
-Hmm, je pourrais rester là des heures entières.*

La jeune fille s’avance sur le sentier doré, errant sans but précis. Elle voulait juste se promener et oublier cette chaleur qui lui mettait la migraine. Umi, toujours matérialisé aux côtés de la jeune blonde, faisait toujours des commentaires par ci, par là, un coup visant la faune, un autre la flore. Oui, il n’était jamais content.

-Pff, mais regarde ce truc-là, c’est moche ! J’comprends pas qu’il y ait des immondices pareilles dans le monde.
-Tu me préviens quand t’auras fini de te plaindre, hein.
-Non mais… T’es pas d’accord avec moi ?!
-Hmm hmm, je m’en fiche, surtout.

Il lui jeta un regard rempli de sous-entendus puis continua son inspection des environs, en silence cette fois-ci. On entendait toutefois des ronchonnements de temps en temps. Célia continua son chemin jusqu’à s’asseoir sur un rondin de bois dans une partie du bois arrondie. Elle étend ses jambes et s’étire tel un chat paresseux puis elle contemple le ciel, pensive. Les nuages avaient décidé de prendre des formes plus loufoques les unes que les autres et le soleil s’amusait à cache-cache.

-Bon par contre, je ne nierais pas le fait que le ciel est très beau vu d’ici. C’est mieux qu’à Oak Town.
-Oui, je ne te le fais pas dire. C’est agréable de changer d’air.

Un sourire était venu se figer sur ses lèvres, alors que sa longue chevelure flottait dans la brise. Il n’y avait rien à dire, cet endroit était idyllique. Enfin… Pas avant qu’une chose vienne interrompre le cadre. Un ronflement ou plutôt une sorte de grouinement sortit de derrière les buissons. Célia releva la tête, une expression de doute sur le visage. Venait-elle de rêver ou elle avait bien entendu quelque chose grouiner ou… Grogner ? Par réflexe, elle posa une main certaine sur le manche de son épée.
La blonde se releva en voyant une ombre se profiler dans la verdure et sans qu’elle prenne le temps de faire quelque chose, un… Phacochère sortit de là-bas derrière. La jeune fille ouvrit grand les yeux, surprise de faire une rencontre aussi… Inhabituelle.

-Woooh, c’est de la bête ça ! Tu vois, j’avais raison !
-C’est pas vraiment le moment.
-Mais regarde ! Il a bien une tête à s’appeler Pumba, tu sais, comme dans le Roi Lion…
-… Mais n’importe quoi, hein.
-Hakuna Matata ! Mais quelle phrase magnifique ! Hakuna Matata, quel chant fantastique ! Ces mots signifient, que tu vivras ta vie, sans aucun souci, philosophie, Hakuna Matata, ce très jeune phacochère...

La jeune fille lui lança un regard noir même si quelque peu amusée par son comportement complètement à l’Ouest. Il avait le don d’être toujours en décalé, dans les pires situations, rendant le tout, extrêmement mythique.
Un peu comme si le phacochère avait compris ce qu’il se passait, il fonça en direction de Célia, un peu énervé. Son instinct lui dicta de se jeter sur le côté, se vautrant dans la terre. La jeune mage se releva, excédée et épousseta ses vêtements tout en les remettant en place.

-Umi.
-Yoooosh !

En une fraction de seconde, l’esprit alla se matérialiser dans l’épée de la jeune fille, lui donnant une couleur plus azurée encore. Alors qu’elle gardait ses yeux sur la bête postée devant elle, un nuage gris s’incrusta au milieu des autres, comme s’il n’était pas naturel. La blonde platine posa son regard dessus, celui-ci devint alors beaucoup plus sombre. Etait-ce elle qui faisait ça ?
Sans prévenir, une pluie démentielle se mit à tomber en plein sur le phacochère et… Seulement sur lui. Des couinements se firent entendre, sa peau était en train de se faire lacérer. Etant plutôt prêt, une goutte éclaboussa sur Célia, l’entaillant légèrement. Elle eut un mouvement de recul, se déconcentrant totalement ce qui fit disparaitre le nuage et la pluie. Elle avait ressenti quelque chose de glacé et lacérant.
Reportant son regard sur la bestiole, elle découvrit que celle-ci était allongée sur le sol, inconsciente ou morte, elle n’en savait trop rien.

-Ah ben… A plus de Pumba.

Célia regarda le jeune homme qui venait de se matérialiser de nouveau face à elle, fixant sa main écorchée.  

-Et c’était quoi ça ?! Ca venait de toi ?

La jeune mage fixait elle aussi la blessure sur sa main, pensive.

-Oui. Ca venait de ma magie, je le sais. J’ai l’impression d’être vidée, ça utilise beaucoup de magie apparemment.
-Eh ben… Il vaut mieux qu’on rentre alors.

Elle opina puis en jetant un dernier coup d’œil en arrière, elle partit en sens inverse en compagnie de son esprit qui ne la quittait plus des yeux depuis « l’incident ». Célia toujours autant perdue dans ses réflexions, ne se doutait certainement pas qu’elle était capable de faire quelque chose du genre. Mais elle savait une chose maintenant, elle devrait s’entraîner pour contrôler cette nouvelle compétence.

Spoiler:
 

© Amy Flyleath @ Fairy Tail RPG
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danse de la pluie (Prio Torok)
» [UU-RU-NU] Team danse pluie sous-tiers console
» Rain Team / Equipe Pluie
» [UU/OU] Combattre sous la pluie ! (Rain Team)
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5