Partagez | .
La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]
 MessageSujet: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Jeu 15 Aoû - 16:24

avatar
Invité


Click

Ce fût après des jours d'errance, qu'Ayame parvint à trouver la ville de Magnoria. Très jolie ville. Une ville que la jeune femme aux cheveux violets visiterait souvent. Malgré sont mauvais caractère, sa tendance à abandonner sa promesse, les missions qu'offrait cette guilde étaient ce qui correspondait le mieux à son objectif d'aider le prochain. Mais avant de travailler, elle voulait se ressourcer un peu, voir de jolie choses.

La beauté de la nature. Et quoi de mieux que d'aller voir un lac au crépuscule pour s'extasier devant les choses magnifique que nous offre mère nature? A cette charmante description, un seul lac dans la région de Magnoria correspondait. Le lac Scilliora. Arrivée surplace, la vision ne lui avait point déplut. Le soleil couchant brillait sur l'eau colorée d'orange et de rouge , des gens nageaient dans le lac, des enfants jouaient au bord de l'eau.. Des enfants... Un mince sourire sur les lèvres de la jeune femme, elle repensait à ce qu'elle aurait pu vivre si il était encore en vie..

S'adossant à un arbre et se laissant tomber, elle déposait son sabre à ses côtés et sortit de son sac en bandoulière gris un livre. Ce roman parlait d'une histoire post-apocalyptique ou un père et sa fille tentaient de survivre du mieux qu'ils pouvaient. Une histoire prenante car le père n'a jamais voulu de la fille et, au fur et à mesure, apprendra à la connaître, l'aimer.. Mais l'histoire la plongeait moins que l'eau si belle de ce lac.

D'un air nostalgique, elle se revoyait nager en compagnie de son être aimé. Elle en avait même les vision. Secouant sa tête de droite à gauche, cherchant désespérément à dissiper ses visions d'un autre temps. Elle regardait tout autour d'elle à nouveau. Un homme en particulier attira son regard. Il n'avait pas l'air d'un civil, c'était chose claire. Il portait des vêtements non pas excentriques, mais bien unique à lui. Mais plus important, ce fût ses yeux d'un vert perçant qui lui donnèrent l'envie de les contempler, bien plus que ce lac. En soit, c'était l'une des choses les plus incroyable qui soit. En dehors de ses yeux, ce furent sa chevelure blonde qui interpella Ayame. Devrait-elle l'aborder ou le laisser tranquille? C'était une question qui la taraudait. Et puis.. au diable tout ça ! Après s'être relevée, la jeune femme s'approcha du blondinet et s'installa à ses côtés. Sans autres intentions que de discuter.


"Bonsoir.. "
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Jeu 15 Aoû - 20:58

avatar
Invité


Click

Magnoria était l'une des plus belles villes que je n’avais vues dans ma petite vie. Chaque ville du royaume de Fiore possédait une particularité qui la rendait unique et agréable à visiter, mais la ville qui hébergeait la guilde de Fairy Tail était celle où je me sentais le mieux. Je cherchais pourquoi je me sentais aussi bien chez moi. C’était pour cette raison que je m’étais rendu au lac Scilliora. Depuis la mort de mon père, j’étais obsédé par des rêves récurrents. Dans chacun d’eux une personne différente me tendait la main pour me relever. Il y avait un guerrier, une femme qui portait une cape noire, un homme frêle avec un grimoire et un bâton de sorcier, une adolescente ressemblant à une déesse et un homme entouré de flammes. Ces personnages semblaient vouloir que je les rencontre, mais je n’avais aucune idée où il pouvait être ni de qui ils étaient. Peut-être que Björn le savait lui, mais je ne pouvais pas lui demander. Cela me semblait trop personnel. Mais je m’éloigne du sujet.

En arrivant sur les bords du lac, je pris la précaution de saluer la divinité du lac. Les moines pensaient qu’il était irrespectueux de ne pas saluer un dieu lorsque l’on visitait un de ses « sanctuaires », et pour tous dire je m’étais un peu laissé aller dans mes devoirs de moine depuis le décès de mon père. Le plan d’eau au coucher de soleil était lisse, renvoyant chaque particule de lumière. Cela donnait une image digne des plus beaux tableaux. Je m’assis au bord de l’eau, contemplant le spectacle que nous offrait la nature. Comment ne pas rester cois devant ce qu’il y avait devant moi. Je perdis le compte du temps et restai sans bouger pendant de nombreuses minutes. Sans que je m’en aperçoive, une personne s’était approchée de moi. Elle me dit alors :
- Bonsoir…

Je l’observai, comme je le fais à chaque fois que je faisais une rencontre. C’était une femme d’une vingtaine d’années. Ses cheveux étaient lisses et noirs ébène (voire violet) et ses yeux avaient une couleur verte. Elle portait un haut blanc avec un nœud papillon vert et une jupe noire. Je voyais aussi un sac avec un livre dedans, prouvant qu’elle était surement au lac depuis plusieurs minutes. Je ne la dévisageai pas plus longtemps, et répondis tout simplement :
- Bonsoir. Le coucher de soleil est magnifique ce soi…

Je n’eus pas le temps ni le loisir de finir ma phrase car je fus pris d’un violent malaise. J’entendis alors une voix qui me disait : « Trouve- moi… et tu connaîtras… la vérité… » Le vertige s’arrêta aussi vite qu’il était arrivé. Et je m’empressai de rassurer la jeune femme :
- Ce n’est rien. J’ai la santé fragile ces derniers temps.

Un mensonge. Mais je ne voulais pas inquiéter inutilement quelqu’un. Aussi je détournai le sujet en lui demandant son nom :
- Je me nomme Émile Nocturne. Je suis un mage de Fairy Tail. Et vous ? Qui êtes-vous ? Votre aura me semble bien trop puissante pour une simple citoyenne.

Mince, me voilà en train de lâcher des termes techniques que j’avais encore du mal à cerner. Je savais ressentir l’aura mais je ne savais pas l’examiner plus en profondeur, un véritable problème pour un moine, même débutant. Toujours est-il que j’attendais avec impatience la réponse de l’inconnue en face de moi. Elle m’intriguait plus que quiconque dans cette ville.
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Ven 16 Aoû - 9:57

avatar
Invité


Click

Alors que le blondinet avait pris parole, il fut soudainement pris d'une sorte de malaise. Cela n'inquiéta guère la jeune femme qui attendait voir si cela passait ou si elle devait appeler les secours. Ayame conservait un calme Olympien à toute épreuves. Apparemment, elle avait bien fait de conserver son calme. C'était chose fréquente chez ce garçon d'être malade. Santé fragile d'après lui. Bien. Les présentations avaient démarrées et c'était Emil qui débutait. Emil Nocturne manifestement mage de fairy tail. Notre demoiselle aux cheveux violet aurait pu avoir des doutes si elle ne percevait pas une puissance supérieure à celle d'un humain "normal". Si Ayame put apprendre quelque chose au cours de ses quêtes, c'est qu'aucun mage de fairy tail n'était mauvais ou dangereux. Tout du moins lorsqu'on ne s'attaquait pas aux leurs. Elle n'était pas la plus forte, elle le savait. Si ça se trouvait, ce blond à la santé fragile pouvait le vaincre en un coup. Cette pensée lui rappelait la triste vérité : Elle était loin de pouvoir rivaliser avec qui que ce soit dans une guilde. Mais là, pour le moment, il fallait répondre à la question du jeune homme. La jeune femme se tenait droite comme un i, l'air noble et répondit simplement :

"Ayame Izayoi, Mage indépendante de faible niveau. "


Elle se sentait obligée de préciser cela. Pour une raison qui lui échappait totalement qui plus est. Mais au fond d'elle ses propres paroles avaient animée une puissante flamme de détermination brûlait. Elle ne brûlerait aucune étape. Une à une, chaque mission proposées par chaque guildes légales serait faite. De la plus simple à la plus difficile, de la plus ridicule à la plus sérieuse. Une détermination commune mais, animée par le désir de réellement pouvoir aider plus de gens et, plus important encore, pouvoir les protéger. Car s'il était une chose dont Ayame était incapable de faire, c'était bel et bien de pouvoir protéger qui que ce soit.

Maintenant, il fallait se faire un ami. Il vaudrait même mieux que ce soit un mage de Fairy tail. Alors, maintenant qu'elle connaissait le nom du jeune homme, il fallait connaître le reste. Son âge, ses goûts.. C'est un peu comme ça que fonctionne les amitiés. Ou leurs début. Cherchant un sujet de conversation elle finit, après une bonne minute par en trouver un.


"Fairy tail.. La guilde plus connue pour faire exploser des villes que pour le reste ! "

Elle disait cela d'un ton rieur mais, pas moqueur. De crainte que le jeune homme prend mal la remarque elle reprit vite parole.

"Je respecte la guilde de Fairy tail ne t'en fais pas. Plus sérieusement.. Quel âge as-tu? Pour ma part, j'ai simplement dix-neuf ans. "


Une autre question la taraudait. Pourquoi un mage malade avait été admis à Fairy tail ? C'était un peu inutile. A moins qu'il soit extrêmement puissant mais, il n'en avait pas l'air. Les apparences sont trompeuses. Un jeu d'acteur est vite construit.. Comme lorsqu'elle rencontra ce masseur aveugle dans les montagnes. Il semblait véritablement aveugle, jusqu'à ce qu'il ouvre ses yeux.. des yeux de démons. Enfin. C'était une autre histoire, une histoire qui n'intéresse personne...

"Si cela te dérange ne répond pas, mais, comment tu es rentré à Fairy tail ?"
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Dim 18 Aoû - 20:18

avatar
Invité


Click

La fille se présenta sous le nom de Ayame Izayoi. Elle était une magicienne indépendant. C’est la carrière que j’aurais normalement du embraser si ce mage ne m’avait pas convaincus qu’il ne fallait pas que je vive seul et que je m’enferme dans mes regrets. Elle poursuivit par une phrase sur un ton rieur :
- Fairy tail.. La guilde plus connue pour faire exploser des villes que pour le reste ! (Je ris interieurement) Je respecte la guilde de Fairy tail ne t'en fais pas. Plus sérieusement.. Quel âge as-tu? Pour ma part, j'ai simplement dix-neuf ans.

Elle poursuivie ses questions :
- Si cela te dérange ne répond pas, mais, comment tu es rentré à Fairy tail ?

Je pris une grande inspiration pour me préparer à ce que j’allais dire. Je lui racontai toute mon enfance. Comment, alors que mes parent m’avait abandonné, Voltaïque m'avait adopté. Comment j’avais vécu une enfance plutôt heureuse dans l’ignorance jusqu’au jour où je lui avais demandé de m’apprendre la magie. Et enfin comment, en voulant toujours plus de puissance, j’avais finis par le tuer... La question n’étais pas comment j’étais rentré à Fairy Tail mais plutôt pourquoi. Oui, pourquoi après tout j’aurais choisis cette guilde plutôt qu’une autre. Dans le monastère de Voltaïque, je n’avais pas vraiment de nouvelle de l’extérieur, et ne savais pas tellement ce qui ce passait dans le monde.
La seule raison que je pus trouver sur le coup fut :
- Je ne sais pas vraiment pourquoi je l’ai rejoins... Peut-être par hasard.

Je la regardai alors avec un petit sourire en lui racontant que je lui avais menti au sujet de ma prétendue maladie. J’étais désolé de lui avoir mentis mais je ne voulais pas l’inquiéter. Je ne voulais faire de mal à personne. Une voix résonna dans ma tête :
- C’est pour ça que tu es faible.

Le monde s’écroula devant et je me retrouvai dans une grande salle avec trois portes. L’une était simple, normale et  commune à toute autre porte. La seconde semblait abimée, comme si une personne avait longtemps tenté de la forcer. On pouvait entendre comme une personne qui toquait sans s’arrêter. La troisième porte était scellée par de lourde chaîne. Un petit homme s’arrêta devant moi et me regarda avec insistance puis se décida de m’expliquer :
- Vous êtes dans votre esprit, monsieur. Vous ne devriez même pas y être... (Il sembla soucieux et se parla à lui-même SmileC’est surement lui. Il nous cause beaucoup trop de problème celui-là...

La pièce disparut comme par magie. Je me retrouvai devant Ayame. Tout cela n’avait été qu’une illusion. Mais qu’est-ce qu’il m’arrivait. Il fallait vraiment que je tire tout cela au clair. Mais en attendant, j’allais continuer ma discussion avec la jeune fille :
- Désolé, j’ai eu une légère absence. Mais rien de grave. Du moins je l’espère... Mais parlons plutôt de toi. Tu ne m’as rien dis à ton sujet...
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Mer 21 Aoû - 8:47

avatar
Invité


Click

Monsieur Emil n'a pas eu une vie tout à fait joviale avant de rejoindre Fairy Tail apparemment. Sa quête éternelle de pouvoir l'avait amené à tuer ses propres parents après que ceux ci eurent fait tout leurs possible pour lui apprendre la magie. Quel genre d'enfant tuerait ses propre parents pour le pouvoir? Malgré le fait qu'Ayame du aussi combattre "A mort" son père lors de son rite d'initiation, ni son père ni elle n'avait l'intention de tuer l'autre. En soit ce rite n'était, qu'avec du recul, une vilaine excuse pour laisser son instinct de survie être déclencheur de l'élément magique, si tant soit peu qu'on ait les capacités d'être mage. Ce test était donc surtout, un excellent moyen de deviner le potentiel magique de quelqu'un, mais aussi de l'activer. Enfin, il répondit à cette fameuse question du pourquoi il était rentré à Fairy tail.. Et quelle raison !

Par hasard hein? On ne rentre pas dans une guilde, encore moins celle de Fairy tail, sur un coup de tête. Il était clair qu'Emil ne voulait pas divulguer la véritable raison. Maintenant, savoir pourquoi était une autre histoire, une autre histoire qui ne la regardait pas . Et dont elle se fichait royalement à dire vrai. Que dire de plus..? La conversation allait s'éterniser. Ce qui signifiait qu'elle devrait parler d'elle. Et c'était une chose peu agréable à supporter. Son passé ne regarde qu'elle et même si la jeune femme aime bien connaître le passé des autres pour mieux les comprendre, le sien devrait rester secret. Sa famille, ses penchants ses goûts.. pourquoi tout dévoiler à des gens qui n'en on strictement rien à faire? Et pire, à ceux qui prétendent vous écouter avec hypocrisie.

Pendant une minute ou deux, le jeune homme était soudainement devenu étrange, il était comme.. absent. Une absence louche d'instinct, Ayame posait sa main sur le manche de son sabre, prête à le dégainer si le besoin est. Il s'était mit debout, comment dire, cela mit en garde Ayame qui, se releva en bien meilleure position pour l'affronter. Tandis qu'elle s'apprêtait à l'assommer avec le pommeau de son sabre, elle put voir ses lèvres bouger, sans comprendre les mots qui en émanaient..


"Que-est-ce que..?"

Puis, enfin, vint le moment pour Emil de revenir à lui. Cela se voyait par ce sentiment d'absence disparue. Relâchant sa garder, elle n'en restait cependant pas moins méfiante. Apparemment ceci n'était rien de grave?! La jeune femme n'osait même pas imaginer comment réagissait sa guilde lors de ce genre de crises. Qui apparemment sont assez fréquentes avec ça . D'ailleurs en y repensant, Aya soupçonnait ces crises "d'absence" d'être le pourquoi il aurait éliminer ses propres parents. Il devenais sans nul doutes quelqu'un d'autre et ce quelqu'un d'autre est une personne n'ayant guère peur de tuer sa propre famille... Un frisson lui parcourait l'échine. Si Emil était faible, il devait être redoutable dans ses moments d'absence. Et, la simple idée que ses "absences" aurait pu la tuer n'arrangeaient pas du tout ses frissons.. Mourir maintenant ne servirait à rien, même au combat....

Enfin, la question tant redoutée arriva.. parler d'elle. Il lui fallut quelques secondes, plusieurs soupirs et une grande inspiration de motivation afin d'en parler.. Mais une fois lancée, elle n'omettait que les détails privés, tel feu son époux. Ou la raison qui la pousse à ne rejoindre aucune guilde...

"Je suis issue d'une famille de mage combattant qui, se servent d'une arme blanche, en général un sabre venu d'un pays lointain dont, à ce que je sache seul le forgeron de mon village natal connait la fabrication. Avec cet arme blanche, ils "fusionnent" leurs élément . Feu, foudre, glace, eau.. etc.. Et s'en servent de manière offensive ou défensive, selon leurs envies.. Pour le reste. Je ne vais rien dire."
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   Lun 2 Sep - 19:33

avatar
Invité


Click

Je remarquai dans son visage quelque chose que j’avais déjà trop vu dans les yeux des habitants du village en dessous du monastère de Voltaïque : la peur. Une peur primitive, que l’on exprime lorsqu'une chose vous surprend. Cette absence ne devait plus jamais se reproduire en public. Ce serait la dernière fois qu'une chose pareille allait arriver. Aya se décida néanmoins à se présenter. Apparemment elle venait d’un clan de guerrier qui avait un moyen de fusionner leur magie avec leurs armes. Une chose de très originale à mon goût, et je ne pus réprimer un petit sourire. Pour ce qu’elle m’avait dit, je décidai de tout lui annoncer cette fois :
- Merci de me faire confiance. Tu as raison, je suis un monstre. Mais je ne sais pas ce qui m’arrive… Ces absences, ces rêves… J’ai peur de ne plus savoir qui je suis. J’ai peur de faire du mal aux autres. Une absence pareille ne m’était encore jamais arrivée.

Je me relevais lentement, toujours en contemplant le paysage. Je me disais que le destin était bien cruel de me faire subir ça. Puis une chose me revint soudainement à l’esprit. Une chose futile, mais qui pourrait bien changer mes relations avec cette fille. Je suppose qu’elle avait dû voir mon air choqué d’un mauvais œil. Plus j’y pensais, et plus je me disais que ce que j’allais dire allait être idiot. D’où mon rire :
- Tu m'as bien dit que tu venais d’un clan de mage guerrier, n’est-ce pas . Alors est-ce que par hasard, vous avez une quelconque légende à propos d’un guerrier qui pourrait avoir eu une histoire similaire à la tienne ?

C’était une chose qui m’était venu à l’esprit d’un seul coup. Elle pouvait très bien être le guerrier de mes rêves. Car après tout, peut-être qu’il représentait juste l’ancien héros qu’était le guerrier dans le passé. Une idée stupide m’était venue à l’idée. Mon père m’avait appris qu’une divinité nommée Fortuna s’amusait souvent à entremêler des destins proches. Je pensais donc que cette rencontre ne pouvait être fortuite. Du moins, je l'espérais...
 MessageSujet: Re: La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]
» Vive la lumière du soleil ! Et... Mais elle est passée où ?
» Dans un dernier rayon de soleil, une lumière s'éteint~LIBRE
» MONK | " J’étais une ombre sans soleil ; j’ai vu la lumière du ciel " l QUASIMODO
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5