Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Jeu 22 Aoû - 12:46

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Eyes of the tiger ? Try again !
Eyes of the cat back on the street man !
Allez Casper fais "Bouuh".


ENYA, JERENN & DAMAZ





Comment ça payer les dégâts ? Il l'a bien regardé ? Non mais sérieusement, il pouvait toujours se tâter son asticot manquant il ne débourserai pas un sous. C'est outré que le minet hybride entend la balle se figer dans sa barricade et écoute la provocation de l'autre, non sérieusement ? Il veut qu'ils payent, mais il fait tout pour les tuer, mais c'quoi cette logique ? Un nouveau coup de feu, il ne réfléchit pas, réflexes alors qu'il roule sur le coté au moment ou sa barricade explose en mile morceau, évitant du même coup la balle filet. Mais il l'a pris pour quoi un gibier ou quoi ? La rouquine passe à l'action, bien lui il court, il lui faut un plan, cours enclenchée à quatre patte pour se réfugier derrière le mur de la guilde, oui aux grands mots les grands moyen, les murs semblaient plus solides que les tables. Il entend l'autre beugler. Non, mais qu'elle fourbasse, mais elle a pas tors.

"Comment ça ? TU détruis tes tables et nous on devrait payer ? Non mais t'as cru c'était la fête du slip ou bien ? De toute façon on te rend service, il était temps de refaire la déco intérieur."

Il ne voit pas ce qui se déroule et le maître privé de chemise, non il ne peut pas, bien aux grands maux, les grands remèdes, il allait voir l'asexué ! Honneur et blablabla, non mais sérieusement ? Il les tire comme des lapins et il espère de l'honneur ? On aura tout vue, il est gonfler, c'est pas parce qu'il est le maître d'une guilde sans membres qu'il faut se la péter ! C'est partie ! Une nouvelle série de craquements alors que son corps mute sous couvert du mur extérieur, que le félin du désert prend sa place dans une explosion d'aura rougeoyante, il voulait jouer ? Bien ils allaient jouer ! Et tout explosé. L'escrifa sort de sa cachette pour se figer dans l'encadrure de la porte explosé, pile en fasse du maître de guilde haut perché, maître capser sur sa rambarde perchée tenait dans son bec un cookie, maître escrifa par l'exaspération grandissant explosa la rambarde.

Une inspiration alors que l'air emplit ses poumons, c'est parti bébé ! La gueule de crocs acérés s'ouvrent pour laisser échapper un rugissement phénoménale, résonnant sur les parois de la guilde aux gouts douteux. Le typhon se déverse de la gueule pour foncer sur le maître de guilde, vents tourbillonnant, véritable bourrasque à la puissance destructrice échappé de son souffle.  Vents captant le sable gisant quelque mètres derrière lui par les propriétés de sa magie, typhon de vents, sables, gravats et poussières fonçant à une vitesse phénoménale sur le pistomancien à deux francs cinquante. Puis tout cesse alors que son souffle arrive à expiration, il ne regarde même pas si il l'a touché, il enchaîne un rugissement vers le haut alors que les vents sont appelés et naissent autour de la silhouette féline en un tourbillon, véritable armure de vent captant le sable et les gravats à proximités, un sourire presque malsain dans la gueule du félin voilé par les vents ensablés tournant à une vitesse époustouflante alors qu'il entame sa course, que le tourbillon le suit. La danse du désert fonçant sur le maître ennemi alors que le félin bondit pour attérire à l'étage supérieur, on va jouer bébé ! Que dans le saut le tourbillon vient défoncer une partie du plafond par la force des vents l'entourant. Prêt casper ? On va voir ce que peuvent faire tes balles contre les vents acérés du désert ! Ancré sur ses pattes, la silhouette féline brouillée par la danse des vents autour d'elle grogne avant de charger le pistomancien sans aucun préavis. Let's play bébé !

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Lun 26 Aoû - 21:38

avatar
Invité


Click

Le combat des trolls continuaient sur la même folie. Bien que dérangé pendant son petit déjeuner, Jerenn appréciait ce combat qui tournait au n'importe quoi. La chemise de Jerenn disparut par enchantement. Damaz avait changé de costume pour celui de la bête inconnue avant de sortir du champ de vision de Jerenn .

Comment ça ? TU détruis tes tables et nous on devrait payer ? Non mais t'as cru c'était la fête du slip ou bien ? De toute façon on te rend service, il était temps de refaire la déco intérieur.  
Oui mais moi, je paie les réparations de ce que je démolis, je doute que cela soit votre cas. J'oubliais que les Pegasus avaient des goût de luxe...  

Il avait répondu sans savoir si le Pegasus l'écoutait, il se cachait comme un repris de justice en fuite.

Si tu souhaites me déshabiller, viens le faire toi même. A un moment pour aller plus loin, faut aller plus près. Par contre tu risquerais aussi t'y perdre tes vêtements... évidemment dans un cadre plus privé.  
Faisons un marché maintenant...Tu sais que si tu m'attaques encore, tu finiras nu dans ta propre guilde..Tu parles de principes et d'honneur à l'instant non? On va voir si tu en as. Laisse moi partir à la fin de ce petit combat et je te rends tes vêtements...Sinon....Va falloir que tu trouves un pistolet plus gros pour cacher ce que je pense.
J'ai un caleçon magique pour ne jamais finir nu comme un ver. Puis faudra m'expliquer que l’intérêt d'un combat si j'ai pas le droit de t'attaquer... J'ai pas accepté pour me laisser tabasser gentiment pour le plaisir une rouquine démoniaque voleuse de chemise. Où est le chat ? Derrière la bourrasque de sable et de gravats de la porte je suppose. Vous savez la guilde ne vous a rien fait, vous êtes pas obligés de la démolir plus que je ne le fais.... Enya, je te met en attente deux minutes, le temps d'écouter la plainte du chat....

La bourrasque fit basculer le pistomancien de la rambarde. Les gravats provoquèrent quelques plaies et hématomes. Le pistomancien se releva et enleva la poussière sur son pantalon ou enlever les quelques rares morceaux accrochés à lui.

Votre plainte a été enregistré. Merci de patienter pendant son traitement.

Un second hurlement prouvant l'impatience du mage dans le traitement de sa plainte. Damaz débarqua comme une fusée à l'étage bousculant le pistomancien au niveau de l'épaule le mettant à nouveau sol. Il se releva par un agile mouvement de ninja. Damaz le chargea tel une formule un sur la grille de départ.

Moi j'aurais pas fait comme ça.

Sur la charge, Jerenn bascule de la rambarde se fracassant plus bas sur le sol.  Dans la rapide descente, le pistomancien eut le temps de tirer deux balles sur le félin. Deux balles paralysantes pour le chat et un retour violent avec la terre ferme pour le mage de Phantom.  Il frotta l'arrière de son crane en se relevant.

Au moins, il ne m'a pas arraché un bras.

Jerenn se releva et ne trouva rien d'autre qu'un coucou de la main pour Enya. Il attrapa un verre d'eau sur le bar. Le vent ça asséchait la gorge.

Donc tu disais, le reste de mes vêtements, ça marche comment ton truc... ça serai pratique pour les strip-teaseuse, un claquement de doigts et bim plus rien... on gagnerait un temps fou. Bon et maintenant je fais quoi ? Je vous montre pourquoi je suis le maître de Phantom Lord ou vous voulez discuter autour d'un café avec des cookies ? C'est un peu tôt pour le café...... Ah j'oubliais...

Jerenn se pencha derrière le bar et attrapa un paquet de croquette de luxe pour chat.

De temps en temps, des chats passent à la guilde, je leur file deux trois croquettes et ils sont contents mais là, vu que j'ai à faire avec un gros matou.... je prends le sac.

Jerenn ouvrit le sac et jeta des croquettes vers la zone où se trouvait Damaz.

Minou minou minou.... viens manger... Minou minou minou. Bon Enya, on  se déshabille mutuellement ou on se boit un café ? On peut aussi continuer à se bastonner...

 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Sam 31 Aoû - 11:22

avatar
Invité


Click

Ce qui était sur c'était que le minou et moi même étions tout à fait d'accords sur au moins deux points depuis le début de cette rencontre étrange. La première chose était que l'on voulait tout les deux mettre à terre le maître de Phantom, Jerenn. Le deuxième point était que l'on refusait de payer les dégâts de ce combat. Si on remontait dans le temps...on se mettrait tous d'accord non? IL nous a invité et il a été le PREMIER a nous lancer des trucs à la figure donc...Par la logique ça devrait venir de sa poche.

Enfin bon tout ce qui l’intéressée pour l'instant n'était pas de jouer avec le chaton mais de poursuivre ce que j'avais commencée...involontairement..Enfin pas vraiment, il fallait avouer qu'il avait un certain charme le maître Casper..Hmm j'en ferrais bien mon goûter.

Dressée devant lui, regardant mon œuvre, je ne regrettais vraiment pas ce que je venais de faire. Je souris fièrement sans bouger d'un pouce.

Tant dis que Damaz et Jerenn se battaient l'un contre l'autre, j'avais été mis en attente. Les hommes et leurs fiertés. De loin ça pourrait plus coïncider avec une bagarre de petits garçons plutôt qu'autre chose mais bon...J'avais été mise en attente...Mise en attente. NON MAIS JE REFUSE QU'ON FASSE LA FETE SANS MOI!!!! C'est quoi ce bordel?!

"- C'est bon? Vous avez finis les enfants? Enfin ce n'est pas que je n'aime pas voir un chaton et un petit garçon jouer mais je ne suis pas venue m'amuser je vous rapelle"

A croire que mon appel n'a pas fait mouche. Pfff je vais leurs montrer moi! Une fois que Jerenn eu finit avec le chat, il se retourna vers moi.

"- Donc tu disais, le reste de mes vêtements, ça marche comment ton truc... ça serai pratique pour les strip-teaseuse, un claquement de doigts et bim plus rien... on gagnerait un temps fou. Bon et maintenant je fais quoi ? Je vous montre pourquoi je suis le maître de Phantom Lord ou vous voulez discuter autour d'un café avec des cookies ? C'est un peu tôt pour le café...... Ah j'oubliais..."

Je ne savais pas vraiment ce qu'il faisait...Il distribuait de la bouffe pour chats? C'est quoi ce délire? Il se fous vraiment ouvertement de notre gueule. Je crois même que depuis le début, il ne prend pas cette histoire au sérieux...Quoi que moi non plus. En faite aucun de nous trois n'est vraiment là pour être sérieux. Au début peut-être qu'on était motivé mais les choses ont changées maintenant.

"- Je ne suis pas strip-teaseuse pour ton information. Ne me mélange pas aux personnes de cette catégorie tu seras mignon, répondis-je sèchement"

J'avais été vexer. C'était la première fois que je ressentais une telle déception de la part de quelqu'un. Me comparer à ces...Filles! Je crois que je n'ai pas été assez clair avec lui.

"- [color=SeaGreen]Minou minou minou.... viens manger... Minou minou minou. Bon Enya, on  se déshabille mutuellement ou on se boit un café ? On peut aussi continuer à se bastonner..."

Suis-je censée lui donner une réponse ou aller plus loin dans la démonstration de tout à l'heure? Au fond je crois que ça ne sers à rien de me poser plus de questions...Je sais déjà la réponse que je vais lui fournir.

"- Oh? Monsieur est intéressé pour me déshabiller? Mais approche toi donc si tu y tiens tant car je ne te crois pas en mesure de le faire à distance. Soit un homme et vient m'enlever mon soutif si tu y tiens, répondis-je en souriant."

J'étais fier. Il fallait l'avouer. J'avais une certaine fierté mais en même temps j'avais envie de jouer avec lui. Je ne voulais pas vraiment me battre jusqu'à la mort mais juste jouer. J'étais certainement folle mais pas suicidaire.

"- Léviathan! Le Pantalon!!
- On dirait que tu veux jouer aujourd'hui Enya...
- Si tu savais.."

En une fraction seconde j'eus le pantalon dans les bras et je le posais sur une chaise, comme la chemise.

"- Maintenant en caleçon et en chaussettes tu me ferrais presque pitié. Mais la vue est plus plaisante je dois avouer. Tes vêtements sont là si tu veux venir les récupérer. Ah oui petit détail...Juste pour mon plaisir personnel...Léviathan! La chaussette droite aussi!"

Il devait lui rester uniquement une chaussette et son caleçon. Je l'avais prévenu pourtant..

"- Donc on disait? Tu voulais qu'on se déshabille mutuellement non? A ce rythme tu vas devoir trouver de quoi cacher ton...Artillerie, fis-je en baissant mon regard."

Quelle vue plaisante et la fois jouissive pour moi...Le Maître de Phantom Lord était pratiquement nu devant moi...Dommage que l'on ne soit pas...plus proche disons. Enfin bon maintenant, on va arrêter de jouer je pense sinon je risque vraiment beaucoup de choses.

"- Attention de ne pas attraper un froid! C'est la saison des rhumes, signalais-je en rigolant"

Amusons-nous un peu petit Phantom...Soit un homme ou reste à ton statut de maître...Mais amusons nous.




 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Mer 11 Sep - 10:57

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Eyes of the tiger ? Try again !
Eyes of the cat back on the street man !
Allez Casper fais "Bouuh".


ENYA, JERENN & DAMAZ





Il tombe dans la suite du pistomancien, bien, changement de plan. Un coup tiré deux balles qui lui sont destinés dans la chute vers l'étage déjà bien explosé, les vents les happent dans leur folie, stoppée dans leur élan pour se mêler à l'armure de vent. Bien, au moins il l'a touché, un bruit sourd alors qu'il retombe sur ses pattes à l'autre bout de la pièce, que les vents cessent laissant tomber au sol sable, gravats et ces deux balles ayant tentés de le toucher. Puis les craquements alors qu'il a retourner son attention sur la déshabilleuse, parfait ! Son corps entame la mutation, poils devenant peau, pattes membres musclés et basanés dans de léger filets ensanglantés, quelques secondes durant lequel le roi du désert est remplacé par la poupée en chaleur, entièrement nu avec un sourire moqueur alors que ses yeux trahissent toujours une animalité exacerbé.

Puis la provocation , comme l'ultime provocation alors que des croquettes se voient lancer dans sa direction, puis l'envie que le prend d'y aller, mauvais plan alors qu'il se retrouve au bord de l'excitation teinté d'énervement... Il chasse cette envie stupide, des croquettes ? Sérieusement ? Encore des sushis, même un bol de lait à la rigueur... ET ON NE L'APPEL PAS MINOU, MINOU. Il bouillonne alors qu'il s'apprête à charger sous l'excitation et la colère issue de la provocation, c'était sans compter l'intervention de son alliées temporaire alors que le master casper se retrouve sans chemise avec une seule chaussette. Il éclate de rire alors que son corps se met en mouvement, éclair de peau matte aux yeux de topaze sautant sur une table tenant encore à peu près debout, accroupie pour toiser le maître légèrement oublié.

"Attention à pas attraper froid sur le carrelage mon petit, et surtout ne vas pas te blesser avec une écharde ou un autre débris ça serait dommage..."

Il simule une moue attristé couplé à un regard carnassier alors qu'il pivote que son pied glisse sur le bois dans un silence complet pour pivoter avant de venir percuter les rares objets en verre encore en présence sur la table pour les envoyer au sol dans un bruit de miroir brisé.

"Oops... Quel maladroit... Attention sa coupe..."

Il enchaîne, réflexes et instincts exacerbés alors que ses yeux se closent pour plonger dans l'âme du chat aduler, que l'aura rougeoyante explose autour de lui dans un ballet carnassier.

"Illusion des neufs vies."

D'un à neuf en une seule fraction de secondes, neufs regards de topazes vrillant de leur regard le pistomancien déshabillé, neuf hommes nus dans toute leur splendide animalité se séparant dans l'instant dans le hall de guilde saccagé. Illusion tangible, solide alors que chacun se sépare pour mieux se percher, que deux des minets active leur magie pour devenir le chat couleur de nuit, que les autres se laissent aller à toute type d'amélioration que leur forme permettait, griffes, crocs ou encore squelette dont on change les propriétés. Se mouvant avec une agilité déconcertante et une rapidité exacerbée, incapable de s'arrêter, tournant et sautant de table en table, d'étage en étage pour mieux le décontenance, comme si rien ne pouvait les forcer à se stopper. Le moment, dans la surprise de l'instant le premier chat bondit pour se prostrer sur crâne du casper à moitié nu, enfonçant ses griffes dans son crâne sans vergogne alors que déjà un deuxième Damaz à foncé, qu'il pivote sur ses jambes pour s’accroupir et venir faucher les jambes du pistomancien d'un magnifique jeter de jambe maîtrisé.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Jeu 19 Sep - 14:59

avatar
Invité


Click

Enya continua a déshabiller de loin le pistomancien en se vexant d'une phrase qui venait juste faire état d'un fait et non pas de lui dire qu'elle était une strip-teaseuse, encore une folle qui ne comprenait rien ou qui comprenait ce qu'elle voulait pour être exacte. De la provocation pure et simple. Encore une fois le pistomancien c'était un vilain avec les filles.... alors qu'il n'avait rien fait. Une certaine lassitude au combien familière s'empara du pistomancien.

Le mage de Phantom Lord retira lui même la dernière chaussette pour narguer la tarée et ses démons. Il la jeta vers elle. Enya continuait de chambrer Jerenn quand elle passa la balle à son équipier du moment.... Damaz....

Damaz faisait aussi ses bêtises en provoquant le pistomancien par la destruction de biens ne lui appartenant pas.... et ça voulait pas payer.... le chat sur le crane perfora la peau du pistomancien, un coup dans les jambes le fit tomber au sol. La prochaine fois, le pistomancien sortirait les sushis.

Le mage de Phantom Lord vira tout les éléments de type félin avant de reprendre de la hauteur. Retour à l'étage après avoir été délogé par le chat Damaz. Il libéra sous forme d'onde puis sous la forme d'une aura autour de lui. Une légère couche bleutée autour de son corps.

Bon allez, ça suffit les enfants turbulents, vous avez assez joué, je vais vous montrer pourquoi je suis le patron de Phantom Lord.....Reiten...

Jerenn activa son hyper mode, la stase défensive se mit en place sur lui. Son aura grandit  se déployant dans sur une plus large zone autour de lui.

Dois-je  vous signaler que ma puissance magique a fortement augmenté ou bien, vos sens s'en sont rendu compte pour vous ?

Usant des capacités physiques du Reiten, le pistomancien se retrouva en un instant à coté d'Enya et surtout de ses affaires. Il les récupéra et tira une balle sommeil au pied de la mage avant de revenir à son point de départ et une autre sur Damaz dans la foulée. La balle mettrait les deux mages en état de somnolence pendant une vingtaine de secondes.

Le maître de Phantom en profita pour se rhabiller et finit le vol de vêtement, la stase défensive recouvrait aussi ses vêtements. Pantalon et chemise de nouveau à leur place.

Allez les petits, on se réveille, le père noël est passé...

Pointant une arme sur chacun de ses adversaires, le pistomancien souriait. Les tirs seraient des projectiles énergétiques, plus rapide et plus puissant que les techniques qu'ils avaient du affronter jusque là.

Debout... le cadeau est livré....

Il pressa les deux détentes. Il changea de position rejoignant la porte de la guilde.

J'avais oublié ses deux là comme cadeaux.

Un cercle magique devant chaque arme. Le pistomancien envoya  deux balles fumigènes suivi de deux balles filets. Dissimulation et capture des mages.
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Dim 22 Sep - 11:34

avatar
Invité


Click

Les hommes et leurs galanteries légendaires. Entre nous, cet homme, cette...CHOSE, venait de casser en moi tout espoir de faire de lui mon désert dans cette triste affaire qui tournait en manège pour enfant. Moi qui prenais un malin plaisir à lui retirer ses fringues une à une, le voilà qu'il me balance sa chaussette à la figure. Bon d'une on voit que ça sens le renfermé là dedans et de deux, quel ingrat! J'étais sympa pourtant, je lui faisais même pas de mal physiquement enfin c'était cool..Mais le voilà qu'il gâche tout. Je suis désespérée. N'importe quel homme aurait rêver d'être à sa place et le voilà, gros bêta de service à faire tout le boulot à ma place. Bon d'un certain côté cela me prouve qu'il n'a aucune gêne mais bon..J'aurais aimer finir ce que j'ai commencée.

Adieu casse-croûte pour mon goûter. Pff je suis complètement déçue...Enfin c'est bien la première fois qu'un homme ose me faire un tel affront. D'un certain côté, la vue n'était pas non plus totalement déplaisante il fallait avouer. Maintenant qu'il ne lui restait plus que le caleçon, c'était pas plus mal non plus.

Entre nous, si ce combat devait se terminé ainsi, j'en serais heureuse et j'estimerais avoir remporter plus qu'il ne faut. Du moins en me pointant devant la guilde de Phantom Lord, j'étais loin de me douter que leur maître serait aussi choux, qu'il nous inviterait à l'intérieur et qu'il nous laisserait bouffer tout ce qu'il y a sous notre nez. Au moins il sait recevoir ses invités. C'est un point positif que je lui reconnait. Peut-être bien le seul d'ailleurs...Ou pas mais le reste regarde le seul domaine dans lequel personne n'est autorisé à regarder..Sauf moi.

Complètement distraite par la vision que j'avais en face de moi, je ne fis même plus attention à lui..En tant que maître. J'avais totalement oublier son statut l'espace d'une seconde.

"-Bon allez, ça suffit les enfants turbulents, vous avez assez joué, je vais vous montrer pourquoi je suis le patron de Phantom Lord.....Reiten..."

En une seule phrase, il me sortit du plus profond de mon cerveau et mon attention reprit sa place. Mes yeux ne fixèrent plus vraiment cet homme en caleçon mais plutôt ce qu'il mijotait. Lui? Nous prouvait pourquoi il est le boss? J'ai toujours cru que c'était qu'un flamby sexy mais peut-être qu'il désire évolué...Qui sait?

L'espace de quelques secondes lui suffit pour dégager une sorte d'aura. Quelque chose qui me fit redresser les poils. Houuu j'en ai la chair d'ampoule..Euh de poule pardon. C'est bien la première fois que je ressens un tel sentiment. Il me fait peur mais m'attire à la fois...Etrange sensation non? Enfin vous me direz...Il est EN CALECIF DEVANT MOI!!! Aaaah Flamby, tu es un homme plein de mystère. A la fois tendre et à la fois..Monstrueux.

Je n'eus même pas le temps de le voir bouger que me voilà plonger dans le trou noir total. Non mais...Qui a éteint la lumière? Il du y avoir un creux de 20 à 30 secondes maximum dans ma vie. Quand je me réveillais, je me sentis un peu dans les vaps...Cela me rappellais mes réveils lors de mes soirées buvettes à Pegasus. Ahahaha qu'est-ce que c'était drole. Ma vision encore un peu flous se remit très vite en place et mes yeux braquèrent le maître de Phantom.

C'est alors qu'un détail me choqua...

"- Alors là...C'est la guerre..."

Je fis un bref aller retour entre son corps et la chaise à côté de moi, sur laquelle il n'y avait plus aucun vêtement. Il avait tout reprit et presque tout reprit. Aaaah on dirait qu'il a oublier les boutons de la chemise. C'est pas grave, laisse comme ça! Ne touche à rien!!

D'une part, je détestais le fait que Monsieur ai pitié au point de me jeter sa chaussette dégueulasse à la figure mais si en plus il ne jouait pas le jeu jusqu'au bout...On allait pas être copains. Peut-être amants? BREF!!! Me voilà dans une drôle de situation. Moi qui m'étais presque donnée tant de mal pour lui piquer jusqu'à sa dernière chaussette, le voilà habillé comme au début de notre rencontre...En oubliant la chemise grande ouverte. NON MAIS VAS-Y NARGUE MOI! Comme si j'allais tomber dans un piège aussi stupide! Comme si j'allais regarder son torse et...TA GUEULE ENYA!!

Je ne suis vraiment plus en position de force et c'est pas comme si j'étais donnée à fond dés le départ mais quelque chose me dis que ce n'est même pas la peine d'essayer. De toute façon il me reste bien CETTE idée en tête mais voyant le monstre en face de moi, ça va être dur.

J'aurais presque envie de me rendre...Mais ça serait gâcher la partie de plaisir et puis les séparations seront trop dures à supporter pour mon pauvre petit coeur. C'te blague.

Le temps que je me remette totalement de mon état de somnolence intense, me voilà entrain de me faire tirer dessus. Alors ça, c'est vraiment méchant. Profiter d'un état de faiblesse de l'ennemi c'est vraiment...PETIT.

On eu pas le temps d'esquiver, je me pris le tir au niveau de l'épaule droite. PUTAIN QUE CA FAIT MAL!!! Haaaan misère...Je rampais au sol tant dis que Monsieur regagna les portes de la guilde de laquelle il tira des fumigènes.

Ahahahaha. La vieille technique pourrie. Non mais il me prend pour qui honnêtement? Ok j'ai été cool jusque là mais là, il ne faut pas pousser mamie dans les orties. On va devoir discuter entre adultes.

Tant dis que je voyais soudainement un filet m'arriver droit dessus, j'eus juste le temps de me relever et de faire appel à de l'aide extérieur. Il est temps que moi aussi je sorte le grand jeu. Il était surement d'humeur à mettre fin à ce combat, mais ce n'était pas mon cas.

"- Léviathan! Le filet! Donne le moi!!"

En quelques secondes, et dieu seul sait que ça s'est jouer à peu de chose, me voilà en possession de ma ..prison? Petit joueur. Comme si tu allais m'avoir comme ça. Je sentais une horrible douleur me lançais dans l'épaule mais autant faire avec jusqu'à la fin mais si je ne sentais pratiquement plus mes doigts.

Je crois que c'est le moment d'appliquer le plan. Si personne n'avait réussit à m'avoir jusque là c'était bien pour des raisons spéciales...J'avais toujours réussir, peu importe la manière dont la fuite se passait, je réussisais toujours.

"- Tu crois honnêtement que tu peux te permettre de me capturer avec un vulgaire filet pour animal? Avec le chaton, ça marchera certainement mais je suis différente. Je crois que je vais devoir te l'expliquer autrement qu'avec les mots."

Il est temps, il était l'heure de le faire.

Quitte à laisser le chat se faire avoir, j'en avais rien à faire...Après tout on était pas amis et je ne lui devais rien...Strictement rien. C'est pas comme si il s'était taper l'incruste dans MON combat! Qu'il se fasse attraper, ça lui servira de leçon.

"- Satan! Vient à moi!
- On applique le plan "ardoise effacée"?
- C'est ça! On le fait..A mon signal..."

Après tout, on avait bien rigoler, mais je crois qu'il était temps de prendre la poudre d'escampette.

Je frappais d'un grand coup le sol à plusieurs reprises jusqu'à me creuser une petite galerie et je me frayais un chemin sous la guilde jusqu'à l'extérieur. Il était temps de dire au revoir au maître de Phantom Lord.

En partant, j'eus juste eus le temps d'hurler quelques petits mots.

"- Je reviendrais te voir Flamby...Je reviendrais et je tâcherais de veiller à ce que je puisse finir mon travail cette fois! En attendant garde ça en cadeau! Je reviendrais la cherchée."

Je lui jetais ma propre chaussette personnelle avant de courir vers l'extérieur et de sortir vers la lumière. Plus loin j'allais pouvoir me tenir de cette guilde, mieux sera ma vie...Du moins pendant quelques jours seulement.

Il était évident que ma rencontre avec le Maître de Phantom Lord, Monsieur Flamby sexy, n'allait pas s'arrêter là.

Mise à part d'être quelques d'intéressant, c'était aussi quelqu'un de puissant que je reconnaissais à contre coeur. Je déteste reconnaître les gentils..Parce qu'ils sont moches..Mais bon les choses sont que c'est forcément quelqu'un que je recroiserais.

On rejouera ensemble..Croyez moi ♥
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Lun 23 Sep - 13:24

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Eyes of the tiger ? Try again !
Eyes of the cat back on the street man !
Allez Casper fais "Bouuh".


ENYA, JERENN & DAMAZ





Le chat disparait au premier coup porté, suivit dans la foulée du minet ayant fait chuté le pistomancien attardé. Énergie éclatant dans l'air alors qu'elles viennent se diviser dans les sept autres en présence avant que ne commencent les choses sérieuses, une énorme pression qui nait, charge l'air alors que le casper semble crépiter, ça sent mauvais, genre très mauvais.

Les sept se mouvent pour le déstabiliser, donner le tournis au maître de guilde qui clairement se la péter. Sept et un à la fois, là résidait tout la subtilité de cette magie, du chat détenteur des neufs vies dans l'imaginaire collectif, mythique sacré que le minet incarnait désormais.

Et l'autre parle encore, toujours, mais il ne sait donc pas se taire ? Ignorance de l’indécence alors que les mots résonnent sans qu'aucun ne lui prête une réelle attention. Une illusion qui éclate dans la foulée avant que son énergie ne viennent se disperser dans les six autres minets pouvant toujours jouer, illusion éclatant après une attaque éclair en vers son "alliée", stupéfiante rapidité devant laquelle ils ne se laissent pourtant pas démonter, se mouvent pour se cacher sous couvert des talents que le chat leur donné, un seul Damaz visible à proximité se retrouvant bientôt pointé par l'une des armes après le réveil de la bourrée du bois nommé péché.

Balle énergétique fonçant sur lui qu'il esquive en s’aplatissant avec des réflexes exacerbés avant que la balle filet ne vienne l'emprisonner mettant fin à l'existence de cette illusion qui avait malgré tout bien joué. Cinq. ... Attends quoi ? On rembobine, là, maintenant. QUOI ? Elle s'est barrée ? Comme ça ? Et elle le laisse en plan ? Pétasse. Il espérait pour elle que jamais il ne la recroiserait ! Bon eh bien, il n'y avait plus énormément d'options face à ce monstre stupéfiant, il fallait suivre le mouvement où il se retrouverait à devoir payer des dégâts nécessaires, et surtout il risquait quelques soucis, alors que si il disparait, ça reste sa parole contre la sienne, comment prouver que c'était bien lui ? On change de tactique, dommage car on s'amuser bien, ils auraient même certainement pu gagner... Mais là impossible, il a déjà trop pompé et il se retrouve amputé de cette pseudo alliée qui l'occupait... Bien, let's play bébé.

Tout s'accèllère alors que les quatre minets s'extirpent de leurs cachette pour couvrir la fuite improvisée du chat noir entre les jambes du Jeje. Un, deux, trois, quatre s'armant de leurs griffes acérées pour foncer sur le Casper, un qui disparait alors que son énergie vient imprégner ceux restant, une acrobatie, un pied qui pivote pour faucher les jambes du pistomancien d'un côté, un qui bondit pour balancer son pied en hauteur, essaye d'esquiver ça bébé, en bas, en haut, alors tu préfères tomber où morfler ? Trois et quatre faisant jaillir les griffes au niveau de l'espace bloqué pour le lacérer. Ils n'ont pas le temps de toucher qu'ils s'évanouissent dans l'air et que leur quatre énergie viennent se figer dans le corps du félidé déjà trop loin pour que l'illusion puisse perdurer, trop loin pour qu'on puisse le désormais le rattraper, qui plus est sous couvert de sa taille.

T'as gagné, mais on se recroisera Casper, juré craché.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   Mer 25 Sep - 18:36

avatar
Invité


Click

Je reviendrais te voir Flamby...Je reviendrais et je tâcherais de veiller à ce que je puisse finir mon travail cette fois! En attendant garde ça en cadeau! Je reviendrais la cherchée.
Mais oui, c'est ça... sale morveuse... la prochaine fois, c'est la prison, ni plus ni moins. D'ailleurs.... où est catman ?! Apparemment, il veut partir aussi... laissons-le faire...

Les deux mages prirent chacun à leur manière, leur fuite, dès que la situations avait commencé à leur échappée, leur sens de la survie avait pris le dessus.... Enya doit avoir du sang nain pour s’échapper en creusant un tunnel, Damaz, quand à lui, avait usé de son talent de félin pour faire une sortie en trois bandes de type billard.

Jerenn rangea ses armes, soupirant, lassé de voir toujours le même scénario se produire. Des petits malins venaient faire les marioles. Après avoir fait étalage de leur magie, ils paniquaient dès que le maître de Phantom Lord commençait, lui aussi, à faire étalage de son talent magique... et là, c'était le top départ pour un remake de la grande évasion.

Le pistomancien jeta la chaussette de la magicienne à la poubelle et commença à nettoyer le bazard.

Bande de sale gosses mal élevés...  Entre poil de carotte et Bagheera la prochaine fois.... aucun cadeau, aucun tour de chauffe. Et direct la prison.

La garde de la ville se présenta à la guilde suite à ce combat. Il venait pour se renseigner pour faire un rapport pour le maire.

Capitaine, veuillez émettre un avis de recherche sur Enya, une rouquine, taille moyenne,  plutôt mince. Elle est mage, certainement une voleuse vu son comportement et sa magie, c'est pas une pro mais c'est loin d'être une débutante. Envoyez-ça aux guildes, je veux savoir si quelqu'un la connait. Et un autre pour Damaz Elandez, mage de Blue Pegasus, envoyer directement au maître des pégasus et seulement à lui, il réglera ça lui-même, je lui fais confiance.

La garde de Oak Town fit le nécessaire et laissa le chef de Phantom Lord faire son ménage. Tout le monde reprit son activité normale. Le mage chantonnait tout en regardant l'état catastrophique de la guilde, il secouait la tête.

La prochaine fois, on fera ça chez eux...sauf que moi, je vais pas mettre le bazar... je vais raser la cabane tout entière. Quitte à mettre le bordel, autant le faire correctement...
 MessageSujet: Re: Try Again [Pv : Damaz Elandez & Jerenn Jarvis]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Bonbon :Damaz Elandez et Oméa K. Shizuka
» Burn baby Burn (Pv: Damaz Elandez)
» [Rp combat] Damaz vs Jerenn; chat ailé vs fantôme armé... la chasse est ouverte !
» I'll always remember - Galway RPG
» [Evenement : Festival de la Fraternité !] Erza et Jerenn : Même les grands mages se font pieger par la rune switch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5