Partagez | .
[Rp entrainement] Sixième Sanctuaire : Pourquoi les sanctuaires sont toujours dans des coins paumés ?
 MessageSujet: [Rp entrainement] Sixième Sanctuaire : Pourquoi les sanctuaires sont toujours dans des coins paumés ?   Dim 11 Aoû - 16:33

avatar
Invité


Click

….Le bosquet était dévasté des arbres coupés, détruit en morceaux, d'autres couchés sur le sol, l'entrée du sanctuaire dissimulé dans la colline faisait pale figure. La frontière en Sin et Pergrande ressemblait à un champ de bataille où d'immenses armées s'étaient affrontées et pourtant, il n'y avait qu'une demi-douzaine de cadavres et deux hommes dans la furie du combat qui se faisaient face.
Le pistomancien se tient devant, blessé à de nombreux endroits, la stase du Reiten fissurée, des lames bleu-vert au bout de ses deux pistolets. Il fait face, visage et regard presque neutre, une colère froide l'avait envahi mais il paraissait si calme. Devant lui, un homme, épée dans une main, sphère d'énergie dans l'autre. Arrogance, haine, colère, tout dans cet homme sentait le meurtre.

Je vais te tuer.
Tu contrôles ta colère mais je connais que trop bien ce regard, tu ne veux qu'une chose, me tuer, je l'ai tellement vu lorsque j'étais tortionnaire. Tous me promettaient la mort mais aucun n'est encore en mesure de le faire.
Sais-tu où tu te trouves ?
Qu'est que cela peut me faire ?
Tu as raison, de toute manière je vais te tuer
Fais donc, si tu penses en avoir les capacités.

Le visage de Jerenn perdit sa tranquillité, il serra les dents, il renforça son étreinte autour des armes, ses yeux montrèrent enfin le tueur qui était en lui. Le pistomancien s'élança vers son adversaire, pistolame en main.....

Il y a peu de temps à Rainwall...

Le cinquième sanctuaire avait découvert et exploré, plusieurs infos importantes avaient été récupéré. Le pistomancien ignorait que dans celui-ci, il récupérerait des souvenirs autres que ceux des pistomanciens.

Le temple avait été localisé à Pergrande Kingdom, dans le sud est du pays, non loin de la frontière avec l'empire de Sin... la situation était tendue là-bas, le pistomancien serait considéré comme un fouteur de trouble ou pire un espion... dans les deux cas, des deux côtés de la frontière, Jerenn aurait des soucis même en sortant son tatouage de Phantom Lord à chaque contrôle par la garde, l'armée, les services de sécurité, le contre-espionnage, la milice et autres forces de l'ordre des deux cotés. Autant dire que ça allait être une partie de plaisir. Il vaudrait mieux se promener avec une pancarte " Je suis un gentil mage de Fiore, royaume neutre qui promeut la paix dans le monde, mage de Phantom Lord guilde légale approuvé par le conseil de la magie." Avec ça, peut être que le pistomancien n'aurait pas besoin de sortir ses papiers et de justifier sa présence à tous les coins de rues.

Le pistomancien prit le bateau depuis Harujion pour Suikoden, la capital de Sin, il faudrait ensuite se rendre à Rainwall et trouver un indice sur le temple. La région délimitée par Jerenn chevauchait les deux pays... il faudrait donc passer la frontière en Sin et Pergrande... ouai, convaincre Obaba que le plus important c'est de participer mais pas de gagner serait presque plus simple. Autant dire que ça sera pas gagné. Peut être qu'il trouverait un moyen de traverser tranquille en payant des contrebandiers pour lui indiquer un chemin sur et rapide. La connaissance de cette région n'était pas le fort du pistomancien et la seule personne capable de lui fournir de l'aide était pour le moment indisponible. Il faudrait donc improviser.

Tout se passa bien jusqu'à l'arrivée à Rainwall... le mur de pluie, cette ville portait biens on nom, cette ville était une véritable bastion, aucune armée ne pourrait occuper cette partie du pays sans prendre possession de Rainwall et prendre cette ville relevait presque de la science fiction.

Tout juste descendu du train, Jerenn fut interpellé par l'armée et les forces de l'ordre.

Les mecs en bleus et les mecs en verts.... Bonjour messieurs c'est pour ?
Force de sécurité de l'empire, identification ?
Jerenn Jarvis, une mite en pull-over déguisé mage Fiorien et maitre de Phantom Lord.   Auquel des deux je file mes papiers ?

Plusieurs minutes après, le mage de Phantom Lord put enfin sortir de la garde et c'est là que la milice se ramena, des gros durs pas très intello que le pistomancien embobina avec quelques phrases très Jerennien.

Eh toi, le touriste !
Ah j'ai du me tromper entre mes rangers et mes claquettes.... Ou alors j'ai ma serviette de plage en guise de cravate ?
Arrête de faire le malin.
Que voulez-vous les pécheurs ?
Nous sommes la milice de Rainwall
Oh pardon grand milicien, veuillez pardonner un touriste ignorant.
Je croyais que tu étais pas un touriste
Il se fout de toi !

Les deux miliciens commencèrent à s'engueuler l'un, l'autre, pendant que Jerenn se carapater en douceur en tournant dans un rue bondé de monde, c'était le jour du marché. Parfait pour se débarrasser des cinq guignols assez facilement.

Direction le bar "le sous-marin", de mémoire les contrebandiers y venaient après le passage de la frontière entre Sin et Pergrande. C'était un bar en sous-sol, tenu par un moustachu en salopette. Ce dernier semblait bricoler son arrivé d'eau. Le bar était sympa pour un repaire de contrebandier, quelques fontaines et colonnes d'eau qui donnait au bar une coté paisible. Le mage Phantom Lord bloqua devant le barman; un moustachu avec une salopette qui faisait de la plomberie.....

Le bar est tenu par Mario..... Où est Yoshi... ça c'est Valentin qui demanderait.
Je m'appelle Luigi, en quoi puis-je vous aider ?

Gros blanc de quelques secondes avant que le mage se reprenne. On entendait presque l'oiseau derrière et son joli cri pour bien signaler un grand moment de solitude.

Après quelques négociations avec Luigi, Jerenn obtient le chemin le plus facile pour passer la frontière et accéder à une vallée enclavée de Pergrande. Le seul chemin d'accès connu était par Sin. Cette vallée était facilement défendable, un choix de premier ordre pour la construction d'un sanctuaire pistomancien pour ensuite le perdre pendant des siècles. Jerenn dut éviter quelques patrouilles mais rien de bien exceptionnel pour lui. Il arriva dans la vallée, il y avait une petit campement à coté d'un bosquet au pied de la colline.  Le pistomancien savait que c'était là, l'image souvenir de l'époque lui vint comme un flash.  Un léger sourire de satisfaction pour avoir trouver l'endroit.

C'est quoi cette manie chez les pistomanciens ? Toujours à planquer leur sanctuaire sans flécher le parcours ? Au fond de la web valley, dans la forêt de Kunugi, à douze mètres du sol sur des sentiers cachés de Seven, sous un oasis de Caelum, dans le glacier d'Iceberg et dans une vallée quasiment inaccessible de Pergrande...  C'est quoi votre logique ? ....... Orianna, Velri, allô?! Une raison à tout ça ?
As-tu pensé à l'évolution de la planète, tremblement de terre, changement climatique , mouvements des plaques tectoniques ?
Tous ?
Comment ça ?
Vous avez tous eu ce paramètre ?
Lequel ?
La courbure des bananes !!! Je parle de l'évolution de la planète !
Oui.
Putain, penser à jouer au loto, ou aller dans un casino, à la roulette, vous feriez merveille.
T'as fini ?!
Non, j'ai pas eu de réponse. Des secrets à protéger qui seraient néfastes pour tout le monde s'ils étaient révélés ?
Exactement, le secret du régime miracle qui fait qu'on peut manger tout ce qu'on veut sans prendre de poids, l'artefact magique de la carte de crédit  « dépenses illimités » Le palais des soldes permanents sans rupture de stock...
Le parchemin magique de  la création de l'homme parfait de la gente féminine ?
Reste sérieux une minute tu veux bien ? Je parle de choses existantes. L'homme parfait est un mythe.
Ça va ça va j'ai compris, je laisse tomber.
Bon choix. Ah, une chose, ne vas pas croire que tu es l'homme parfait de la gente féminine.
Loin de moi cette idée, j'ai juste besoin d'être l'homme d'une femme.
Laquelle donc ?
Quoi tu ne l'as pas lu dans mon esprit ?
Cette info n'est pas accessible.
Je suis ravi de l'entendre.
Je n'ai pas besoin de la lire dans ton esprit, il suffit de voir ton comportement quand elle est là.  
La pause papotage est finie, allons voir que caches ce temple là !

Jerenn descendit le sentier jusque dans la vallée et au fameux bosquet. À sa grande surprise, le temple était déjà ouvert et rien qu'à l'entrée, il avait été habité il y a peu.... d'ailleurs il l'était toujours.

C'est étrange, on dirait que quelqu'un a habité là ou y habite encore... Un vieil ermite qui veut vivre tout seul  loin de tout ?  Nan je pense pas, ils sont bien équipés, c'est bien entretenu, on dirait qu'un petit groupe de vit ici. C'est pas abandonné.

Jerenn dégaina une arme et alluma sa lacryma-lampe en entrant dans les couloirs du sanctuaire ou plutôt  dans la grotte, ça n'avait rien à voir avec les autres, on dirait que certains salles avaient été rajouté en plus du sanctuaire, c'était flagrant, c'était pas du tout le même style d'architecture.

Des grilles et des chaînes ?! C'était une prison ?
Pas qu'on sache. Orillon n'était pas ce genre du tout.
De toute manière, c'est récent tout ça. Si le fer des grilles  étaient de l'époque d'Orillon, il serait bien plus rouillés. Tout ça à une vingtaine d'année et vu la poussière et la végétation, c'est inoccupé depuis plusieurs années par rapport à l'entrée.
Quelqu'un serait venu prendre possession des lieux ?
Si le sanctuaire est laissé ouvert tout le monde peut venir. Les autres étaient endormis et scellés par le reiten.
Des squatteurs  en gros.
Peu importe, je vais le rituel et ensuite on rentre, pas envie d'être encore là quand ils reviendront.
Tu dois refermer le temple.
Je le ferais, mais ils ne m'ont rien fait, j'aimerai éviter les ennuis.

En fouillant le temple, Jerenn s'aperçut que le temple était bien similaire aux autres en enlevant tous les tunnels supplémentaire mais plus il s'aventurait dedans plus ce temple ressemblait à un centre de détention et de tortures. Des images étranges venaient à l'esprit de Jerenn, mais rien qui ressemblait à des souvenirs de pistomanciens, il était bien plus récent et très différents. Régulièrement Jerenn s'arrêtait plaçant une main sur son visage.

Jerenn ?! Mal à la tête ?
Ça va. Beaucoup de monde ici.

Le mage de Phantom continua d'explorer le sanctuaire et dénicha la salle de méditation. La scène était loin d'être rassurant sur les faits qui s'étaient passés dans cette salle.

Faisons ça vite.

Le pistomancien fit le rituel mais quand l'hyper mode se déclencha, il eut une énorme réactions autour de lui, de nombreux souvenirs affluèrent en masse augmentant la flamme du  reiten.

Jerenn ?!
Le début des soldes dans mon esprit, c'est blindé.

Les souvenirs entraient en contact avec Jerenn se fixant dans sa mémoire, chacun leur tour.  Malgré l'intensité, le rituel se passait bien, Jerenn semblait souffrir un peu plus que d'habitude, l'accumulation d'autant de souvenirs avait quelques effets secondaire sur sa personne.

Le reiten se coupa, Jerenn se releva de suite et avancer en titubant, s'appuyant sur le mur en sortant de la pièce en sueur, blanc comme un linge, la respiration lourde et bruyante, se tenant la tête. Il attrapa l'un de ses flingues.

Jerenn, reposes toi !
T'es encore plus mal en point que la dernière fois. Arrêtes de forcer.
Où tu vas dans cet état ?
Tuer un homme.
Une explication, espèce de crétin sans cerveau ?
J'ai absorbé les souvenirs des gens qui ont pris possession de ce lieu. Une guilde noire a vécu ici....
Juste pour ça ?
Non...elle a vécu ici avec sa sœur....j'ai vu ce qu'elle a enduré.... ça explique bien des choses. Donc...
Tu vas donc tuer un homme en rapport avec son passé, c'est...
Stupide je sais mais de toute manière je suis un idiot. C'est plus fort que moi, tu le sais bien, une demoiselle en détresse... c'est mon point faible.

Le pistomancien retourna à l'entrée, assis à l'entrée appuyé contre le mur, il fixait le chemin, repassant tous les souvenirs obtenus, même ceux n'appartenant pas aux pistomanciens.

Tu comptes simplement la venger ?
Non, je vais rendre la justice pour toutes ses victimes, ni plus ni moins.  
Tu vas raconter ce qu'il s'est passé au mont Yakobe ?
Si je pouvais, je le ferais.
Tu t'en souviens pas ?
En effet, je me souviens pas ce qu'il s'est passé après le sceau du tigre blanc.
Et...
Silence, il est là.

Un homme environ la cinquantaine, cicatrice sur le visage et pas de cheveux sur le cailloux avec quelques gardes aussi âgés dont la dégaine était proche de leur chef., ils revenaient vers leur campement. Jerenn allait vers eux en marchant.

Qui es-tu étranger ? Que fais-tu dans notre base ?
J'étais venu chercher l'héritage de mon ordre quand j'ai appris ce que vous aviez fait ici.
Barre-toi avant qu'on se charge de toi.
Pas avant que vous soyez tous mort.
Cinq contre un ?! T'as pas un peu forcé sur la bouteille gamin ? Dégage avant que je ne change d'avis.
Seiren et Leira Isaya
Des amies à toi ?
Des filles qui ont été détenu contre leur gré ici.... je passe le reste, tu connais ton « travail »
Qui es-tu ?
La faucheuse de tes victimes.
Ah ah ah ah, t'as de l'humour petit... Attends t'es sérieux.
Très sérieux. Je suis venu te tuer toi et tes petits camarades.
Si tu veux mourir, je vais exaucer ton vœux.
Dormez...

Jerenn dégaina et tira deux balles avec un cercle de magie assez irrégulier comme un rêve. Les deux balles libèrent un gaz soporifique.  Trois des cinq gardes tombèrent dans un sommeil. Les deux autres s'équipèrent de bouclier et chargèrent le pistomancien. Il tira deux nouvelles balles, les cercles de magies étaient très brillant et la balle qui sortait du canon était recouvert une couche de diamant. Sans difficulté les deux balles traversèrent le bouclier, le casque et le crane de deux soldats. Le chef n'avait toujours pas bougé, il s'était réfugié dans une bulle de magie qu'il avait généré devant lui.
Le gaz se dissipa après quelques secondes. Le chauve annula l'effet du gaz sur les trois hommes encore en vie.

Tu viens de les réveiller pour les faire mourir, t'es vraiment un bourreau.  Je vais les tuer en un coup. Reiten.... Gunblade....

Le canon des deux armes à Jerenn se mirent à briller. Des lames vinrent s'ajouter aux deux flingues. Deux lames énergétiques faisant presque un mètre. Les deux armes étaient devenus des pistolames.

Le pistomancien se jeta vers les trois hommes qui venaient de se relever et les trancha net. La vitesse et la violence du coup fit jaillir le sang tout autour.

Le tortionnaire sortit son épée, une épée large, tranchante et lourde qui semblait manier avec aisance. Dans l'autre il maintenait une petite sphère de magie. Jerenn tira plusieurs fois avec le reiten, son adversaire contra les tirs en mettant sa sphère en opposition.

De l'anti-magie ! Intéressant.

Le duel a l'épée commença. L'aura d'anti-magie entoura l'épée de l'adversaire de Jerenn. Grâce  à l'aura, le tranchant de l'épée traversait la stase de Jerenn. Le combat continua,  des tirs énergétique, des duels à l'épée, esquive, contre, parade, tactique pour se défaire de l'autre. Jerenn était poussé loin dans ses retranchements. Cette vallée paisible s'était transformée en champ de bataille dévasté.  Jerenn ne pouvait user de ses techniques de pistomancie, l'homme pouvait en annuler les effets et la balle seul ne viendrait pas à bout de son armure.

Jerenn était obligé de le combattre à l'épée, la densité des lames semblait résister à l'anti-magie.....

Le bosquet était dévasté des arbres coupés, détruit en morceaux, d'autres couchés sur le sol, l'entrée du sanctuaire dissimulé dans la colline faisait pale figure. La frontière en Sin et Pergrande ressemblait à un champ de bataille où d'immenses armées s'étaient affrontées et pourtant, il n'y avait qu'une demi-douzaine de cadavres et deux hommes dans la furie du combat qui se faisaient face.
Le pistomancien se tient devant, blessé à de nombreux endroits, la stase du Reiten fissurée, des lames bleu-vert au bout de ses deux pistolets. Il fait face, visage et regard presque neutre, une colère froide l'avait envahi mais il paraissait si calme. Devant lui, un homme, épée dans une main, sphère d'énergie dans l'autre. Arrogance, haine, colère, tout dans cet homme sentait le meurtre.

Je vais te tuer.
Tu contrôles ta colère mais je connais que trop bien ce regard, tu ne veux qu'une chose, me tuer, je l'ai tellement vu lorsque j'étais tortionnaire. Tous me promettaient la mort mais aucun n'est encore en mesure de le faire.
Sais-tu où tu te trouves ?
Qu'est que cela peut me faire ?
Tu as raison, de toute manière je vais te tuer.
Fais donc, si tu penses en avoir le courage.

Le visage de Jerenn perdit sa tranquillité, il serra les dents, il renforça son étreinte autour des armes, ses yeux montrèrent enfin le tueur qui était en lui. Le pistomancien s'élança vers son adversaire, pistolame en main.

Je vais te tuer maintenant....

Jerenn courrait vers l'épéiste, il devait le tuer maintenant, le reiten avait déjà atteint sa limite, le pistomancien l'avait maintenu mais les effets secondaires seraient bientôt trop importants pour être supporter. Il avait diminué la taille des lames pour ne pas être gêner dans sa course. Il sauta  vers le mage.  L'homme leva son épée vers Jerenn qui s'empala dessus.

C'est moi qui vient de te tuer.
Tu es assez prêt.....  Meurs connard.

Jerenn pointa son flingue vers le front du chauve, la lame qui avait diminué pour la course se raviva et transperça le front. Jerenn pressa la détente pour déclencher un dernier tir énergétique. Le tortionnaire s'écroula sur lui même, la stase de Jerenn disparut. Il retira l'épée qui avait entièrement traversé son corps. Il usa de sa balle de soin à plusieurs reprises pour récupérer et pour lui permettre de rentrer à la guilde.

Jerenn mit plusieurs jours à rentrer. Il se fit sermonner par Velri et par Orianna modèle géant. Toujours pour la même raison, le blabla habituel sur la prise de risque, la prudence.






   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» Le boulangisme politique de Préval
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)
» [Théorie] Pourquoi Sacha a-t-il toujours 10 ans ?
» j'ai stoppé la verdure et pourtant j'ai toujours la tête dans les vappes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5