Partagez | .
[Rp entrainement] Home sweet home ou presque
 MessageSujet: [Rp entrainement] Home sweet home ou presque   Mer 24 Juil - 19:55

avatar
Invité


Click

Suite aux complications sur le transfert de l’élément d'une rune à une autre , la nécrose de sa main depuis la rune, Bastian n'eut pas d'autres choix que retourner au lieu où il apprit à devenir un assassin, son ancienne confrérie. Ce fut un contre-coeur qui se rendit là-bas, dans la vallée Chanalpek dans l’extrême sud de Pergrande.

L'express continental mena le mage runique vers Pergrande, quelques heures de voyages supplémentaires pour arriver à la gare. Sur le quai, le mage runique attendit que le train redémarre. La vallée était droit devant lui, un long soupir devant la longue marche qui l'attendait. Il sauta du quai, traversa les rails. Il changea son rapière de coté, il ne pouvait plus rien tenir dans sa main droite, la rune vide et la nécrose de sa main qui s'en suivait lui empêcher de saisir quoi que ce soit, il évitait même tout contact.

L'assassin runique retournait quelques années après à son point de départ, point de départ de sa formation et de sa vie. Il n'était pas particulièrement très heureux de retourner là-bas. Le rapport entre les chefs de la confrérie et lui même était comment dire... c'était loin d'être le grand amour, les provocations de Bastian n'étaient pas du gout de tout le monde.

Marchant en ligne droite, Bastian finit par entrer dans le défilé qui menait à la vallée et à la ville forteresse de la confrérie. Le défilé était la première ligne de défense de la confrérie, un chemin étroit et contre bas, des corniches qui permettaient à des tireurs isolés de défendre seul une position pendant des jours s'il était assez bon. Quelques petits éboulis, qui firent juste lever la tête au mage runique. Il souriait, il le savait, il les sentait, ils étaient là. Les sentinelles et les tireurs l'observaient. Le mage runique s'attendait à devoir faire une démonstration de force pour atteindre la forteresse. Cependant en réfléchissant quelques instants, le fait qu'ils ne bougeaient pas, ajouté au nettoyeur qui le suivait... il était attendu et avec récupéré ses droits d'assassins et l’autorisation de rentrer à la forteresse. Dommage Bastian aurait bien fait une démonstration de ses talents de mage runique.

A la sortie du dédale, Bastian fut accueillit par le protecteur du grand maitre de l'ordre.

Oh merde c'est toi !
Toujours pas appris la politesse, Bastian
C'est quoi ton nom Balouf, Pantoufle.... Baltringue, Banana ?! Ça commence par Ba... balai à chiotte, Barok'na  Barbe à papa..... écoute je vais te nommer larbin, laquet... ou larbin du grand vilain, ça fera une rime.
Suis moi ! Hepner et le conseil veulent te voir. Et mon nom c'est Gabe...
Les vieillards sont toujours en vie ? Ça n'en sera plus que distrayant pour les emmerder sans qu'ils comprennent.

En allant jusqu'à la salle où le mage runique était convoqué, il croisa de nombreuses têtes connues plus ou moins allié. Bastian était au moins en froid avec un tiers des gens de la confrérie, détesté par un autre tiers et dans ces deux tiers là, au moins la moitié voulait sa mort mais seulement un dixième d'entre eux étaient capables de parvenir à leur fin et seulement trois ou quatre sans y laisser leur vie. Et ces gens là savaient que tuer Bastian serait une mauvaise chose. Le mage runique était un emmerdeur de premier ordre mais il était doué. La modestie ne faisant pas parti de son caractère.... Bastian énervait les gens.

Bastian entra, cela ressemblait à un théâtre antique, une zone centrale basse entouré de hémicycle sur deux étages. Le mage runique, sourire aux lèvres, une passion venait à lui. Oui les réunions avec le maitres de la confrérie était une passion ou un sport chez Bastian, vanner la gueule de vieux débris incapable de mettre a exécution leur menace.

Salut les vieux, vous m'avez.... Terriblement manqué, vous savez ?!
Toujours aussi insolent Bastian...
Alala, ce cher Valérian... toujours aussi coincé.... pas encore d’ecchymoses sur vos fesses à force de lambiner toute la journée ?
Tu es ici parce que nous l'avons voulu...
Oui bien sur... vous pensez honnêtement que vos sentinelles font le poids face à moi...
Nous t'avons laissé en vie quand t'es parti...
Évidemment, aucun de vous n'a encore la force de se bouger le cul pour un jour franchir la limite des paroles et de faire parler les armes.
Bastian !!!!
Bastian, Bastian, Bastian, vous n'avez que ce mot à la bouche, promis, à ma prochaine visite, je vous ramène des jeux pour les enfants pour vous apprendre d'autres mots.

Les répliques du mage runique suscitaient énormément de plaintes de la part des maitres de l'ordre et l'assassin de Silver Fang se délectait de la zizanie qu'il semait dans cette salle. Une place dans l'assistance restait vide, celle du commandant de l'ordre, Le Commandant Hepner.

Eh les barbus, je vous coupe un instant, lequel d'entre vous m'a collé un nettoyeur au derrière ?!

Un silence de mort dans la salle, tout le monde semblait surprit.

Jouer pas aux jeunes demoiselles effarouchées avec moi... l'un d'entre vous m'a collé un nettoyeur au cul, seulement un, pas une équipe, ce qui veut dire qu'il le fait sans concertation avec l'accord des autres en toute illégalité... ouh pas bien de désobéir aux règles, on devrait vite lui infliger une correction au grincheux qui a prit cette décision.
Personne n'a fait ça.
Menteur, votre gars est bon mais la traque c'est pas son truc... les nettoyeurs sont là pour tuer pas pour surveiller. Qui me veut quoi ?!

Une porte s'ouvrit dans un grincement assez intense... Le commandant de l'ordre était arrivé dans la salle, l'ambiance s'était quelque peu refroidi sauf pour Bastian qui lui semblait encore s'amuser de ce nouvel intervenant.

Le commandant Hepner prit place, Gabe juste à ses cotés...

Oh merde.... Gabe t'as couché avec lequel des vieux pour te faire bombarder larbinos du grand big boss ?!
Bastian, il suffit.
Aye Aye boss...

Une affirmation lâchée avec une certaine amertume, la fête était finie enfin en théorie.

Il n'y a pas de nettoyeur qui te suit
Tss... mauvaise réponse boss
Tu doutes de la parole du commandant.
Gabe, laisse les grands parlaient entre eux, t'as des bottes à cirer.
Bastian...
Ce n'est pas beau de mentir commandant. Vous savez, il est étrange que je n'ai croisé aucun des autres mages runiques ici... Serai-je le dernier en vie? De plus il est étrange que Kaléa ne soit pas déjà entrain d’ausculter mes runes après tant d'années sans les voir....
Je suis là, Bastian.
Tiens tiens professeur Foldingque nous fait l'honneur de sa présence. Comment allez-vous ?
Remarquablement bien par rapport à certains.

Le silence une nouvelle fois, et encore une fois, il fut brisé par le mage runique.

Bon j'en ai marre d'attendre que l'un d'entre vous meurent de vieillesse que je puisse fouiller son bureau à la recherche d'information, je vais vous donner un petit aperçu de mon raisonnement.... Le premier qui m'interrompt avant la fin de argumentaire....

Bastian claqua des doigts et généra des flèches de feux, une par personne dans cette salle.

Il suffit d'un geste de ma part et je vous tue, suis-je bien clair les vieux sourds... Gabe monte leurs sonotones, ça va plaire aux ancêtres.
Va mourir...
Après toi.
La situation, là voici, Kaléa et Hepner ont envoyé un nettoyeur pour surveiller les porteurs de runes après le décès du premier d'entre eux de manière inhabituel. Suite à une étude, Kaléa en a déduit que c'était due aux runes et a demandé à Hepner de nous faire suivre pour constater notre état.
Je vais supposer que le fait que les sentinelles n'aient pas bougé, en me sautant dessus comme des harpies, signifie qu'ils ont reçu un ordre de tout en haut pour me laisser passer. Ce qui confirme que le commandant a menti.
Ce qui veut dire que je dois être le dernier porteur de runes encore en vie. De plus pour étayer ce fait, je n'ai vu que une des sept lames, si je compte l'absente habituelle et moi même, il manque quatre lames... les quatre porteur de runes... Habituellement, ils sont au moins trois à être présent ici....Donc je suis bien le dernier en vie...


Bastian quitta la salle, suivi de près de trop près par un scientifique avec l’œil qui brillait bien trop pour lui vouloir du bien. Les maitres de l'ordre discutaient déjà entre eux, Gabe n'appréciait pas Bastian et voulait l'éliminer et Hepner souriait. La situation devait prendre la tournure que le commandant de l'ordre souhaitait.

Kaléa rattrapa le mage runique pour examiner ses runes mais Gabe profita de la situation pour attaquer directement Bastian. Ce dernier se retourna en dégainant main gauche, ne pouvant pas utiliser sa main droite à cause de la nécrose due à la rune.

Bastian tu me sous-estimes, même aussi doué sois-tu, c'est une erreur de me combattre à l'épée avec ta main gauche.

Le mage runique se mit à sourire et la colère se lisait sur le visage de Gabe.

Ça pourrait être le cas si j'étais dans la même configuration que lors de mon départ... mais en réalité c'est toi qui me sous estime.... Inferno.... troisième forme...

La rapière de Bastian s'embrassa à partir de la garde dans une flot de foudre qui se créa autour de la lame. Gabe fit un saut vers l'arrière pour interrompre le contact avec la lame de Bastian.

Sage décision mais inutile....

Bastian fit plusieurs mouvements de lame créant des flèches de feu et des stalactites de foudres qui partirent dans l'instant. Gabe déploya un dôme pour stopper l'assaut de l'assassin. Alors que les deux hommes allaient remettre ça. Le commandant de l'ordre toucha le pommeau de son épée déployant son aura magique. Une énorme pression loin d'être amicale mais le mage runique gardait son sourire.

Il suffit vous deux.

Gabe baissa la tête pour saluer et s'excuser puis il rangea son arme. Bastian quitta la salle en rengainant son arme, fier de lui en obligeant le commandant à bouger.

Les étoiles dans les yeux de Kaléa grandissait, c'était maintenant deux énormes soleils. Bastian se retrouva dans le laboratoire de recherche sur les runes avec le prof. Des livres en vrac de partout, des schémas, des hypothèses, des expériences en cours. Le scientifique sortit un tabouret devant sa table de travail, il tapota dessus invitant l'assassin à prendre place. Le mage retira ses gants découvrant la rune double et la rune vide qui nécrosait sa main.

Kaléa expliqua la situation, les autres mages runiques étaient morts. La cause, les runes. Kaléa s'occupa de la double rune pour amasser des informations, avant de s’intéresser à la rune vide et la nécrose. Tout ça dura des heures et le mage runique perdait patience quand une lame froide et tranchante arriva très vite vers sa gorge. Il se reprit de justesse, se remit en alerte mais un peu trop tard. La moindre attaque lui serait mortelle, il ne pouvait pas bouger, ses armes étaient trop loin et sa main était attaché l’empêchant de claquer des doigts pour déclencher ses runes.

Il tourna la tête, une nouvelle actrice entra le laboratoire. Les yeux de Bastian affichèrent leur surprise et une légère touche de peur. La lame contre la gorge et une jeune femme vêtue de noir qui prenait plaisir de son avantage, accentuant un peu la pression sur la peau du mage runique.

Bonjour Bastian.
Elona, toujours aussi resplendissante et dangereuse ma rose noire. Ravi de te revoir.
Moi aussi Bastian, tu as failli mourir de manière stupide.
Je m'en voudrais de te décevoir. Par contre si tu pouvais virer ta lame de ma gorge, ça m'arrangerait.
Pourquoi ferais-je ça ? Dis moi ?! Je t'ai à ma merci, ma lame est prête à sectionner ta gorge et tu ne peux pas te défendre... tu peux pas savoir à quel point je jubile de cette situation.
Tu as décidé de la prendre ?
Prendre ta vie me procurait une joie incommensurable en effet mais elle ne serait que de courte durée par contre faire durer ton supplice serait bien plus que tout le plaisir que tu pourrais donner.
Je vois.
Elona, tu règleras tes comptes avec Bastian quand j'aurai fini.
Veuillez me pardonne Maitre Kaléa.
Bastian, je peux reproduire ta fusion de rune pour stopper la nécrose et donc empêcher ta mort.[/color]
Quel dommage.

Ton ironique, échange de regard, sourire en coin, les deux assassins s'affrontaient déjà, un duel mentale.

Faites dans ce cas.
Je dois par contre te prévenir... la seule rune qui peut faire ça, c'est la rune de l'ombre.
Une rune avec un pouvoir déjà révélé, depuis quand.... Atta, la rune de l'ombre...c'est...
La rune que Silva s'est fait apposé... Tu vas souffrir Bastian.
Hum... alors c'était avant...
Avant quoi ?!
Rien du tout.
Silva s'est fait apposer une rune mais la rune se calque sur son porteur, pas étonnant vu ton caractère que le feu et la foudre soient devenus tes éléments, cela te va comme un gant.
La passion des flammes et la puissance de l'éclair.
Ça doit être surtout pour la durée de tes... ébats
Dit-elle alors qu'elle a en profité pendant un très long moment
Oui en effet, c'était une longue...simulation... j'ai failli en perdre ma voix
Ce n'est pas ce que ton corps disait.
Que veux-tu, je suis une actrice très douée !
Faites le prof, je devrais y arriver, les ténèbres de Silva, je les connais.
Tu te crois toujours supérieur aux autres.
C'est un fait... je suis le dernier mage runique encore en vie de la confrérie.
Ça sera douloureux, pire que la première fois.
Allez-y
Je vais rester et profiter du spectacle.

Elona se rapprocha de Bastian et lui chuchota à l'oreille puis ils échangèrent un baiser provoquée par la mage. Lors de cet échange, Bastian fut interpellé par l'odeur de la jeune femme, non pas son parfum mais son odeur naturel, celle de sa peau, une odeur familière, mais il n'arrivait pas à remettre un visage ou un nom sur cette odeur. Elle prit place face à lui se dissimulant pas sa joie. Kaléa attacha la main de Bastian et commença son travail.

Quand est-ce que vous allez grandir tous les deux ?!
Jamais !
Et heureusement ! Notre relation en serait moins divertissante

Les deux mages se fixaient, les yeux dans les yeux, l'une souriait, l'autre grimaçait par la douleur. Après une bonne heure d'opération, Kaléa avait fusionné la rune vide et la rune de Silva.

Bastian était pas très bien, blanc comme un linge, suant, serrant les dents. Le mage runique dégustait physiquement et mentalement, forcé d'accepter les ténèbres de son ancien équipier.

Elona, ramène le chez toi pour qu'il se repose et ne le tue pas.
Oui Maitre.

Elona attrapa Bastian par le col et le traina en dehors du labo. Le mage runique ressemblait à un boulet... il en était un selon les personnes qu'on pourrait interroger. Le sac à patates runique arriva enfin jusqu'au quartier de la jeune femme. Il fut jeté sans ménagement vers le lit de cette dernière.

L'assassin de Silver Fang se réveilla quelques heures plus tard avec un assortiment de lame tout autour de lui, planté dans le mur, au moment ou il ouvrit les yeux, une lame qui tournait sur elle même se dirigeait en plein sur Bastian. Ce dernier, sans panique, leva le bras et bloqua la lame entre deux doigts.

C'est comme ça que tu dis bonjour maintenant ?!
C'était ça ou ma lame dans ton épaule... Tout va bien ?
Waouh, tu t'inquiètes pour moi ?
Si la rune s'est bien empreint de l'état du possesseur... On connait tous les deux le possesseur et son état du moment.... t'as pris beaucoup de risques pour ça.
Pas plus que la première fois. Puis ce n'est pas comme si, tu en avais quelque chose à faire.
Si tu meurs d'une autre manière que par ma main.
Ouai ouai je sais, tu me ressuscites et tu me tues à nouveau.

L'odeur que Bastian avait senti, elle était plus forte ici mais il n'avait toujours pas trouvé qui cela lui rappelait. Elona avait un lien avec une personne que Bastian connaissait mais toujours pas de nom ou de visage.

Le mage runique se releva et quitta les appartements de la jeune femme, direction la terrain de test des runes et le parcours d'entrainement de la forteresse. Bastian passa par le laboratoire pour faire vérifier le tout par Kaléa.

Doc, vous pouvez me dire quoi sur la rune ?!
D'après les notes de Silva, la rune possède le pouvoir de l'ombre que l'on appliquer au porteur ou s'en servit tel un élémentaliste. Silva n'a rien dit d'autre et n'a jamais fait de démonstration. Mais tout cela reste logique, la rune de vent et d'eau peuvent le faire. La rune d'acier ou celle de la tortue ont chacun leur style.
Silva en a dit le strict minimum
De plus mon étude de la rune n'a rien donné. Je ne sais absolument pas ce qui t'attend avec cette rune.
Rien de plus qu'avec les autres. Je vous laisse doc, je vais rentrer chez moi.

Tel un voleur ou presque, Bastian quitta la forteresse de la confrérie, mains dans les poches, sifflotant avec son écho de la vallée. Une visite qui ne se termina pas dans le sang, déjà une grande victoire pour tomate. Il fut interpellé par Elona, sa voix raisonna dans la vallée et tétanisa le mage runique, elle ressemblait beaucoup à une autre voix, une voix que le mage connaissait très bien.

Elona, que veux-tu ?
Je viens avec toi !
Et ta mission ?
J'ai tué mon équipage pour en recruter un autre ailleurs... dans les eaux de Fiore... la flotte de Sin était un peu trop collante dernièrement, pire qu'un harem masculin qui me serait entièrement dédié. Fais pas cette tête Bastian, toi tu t'es juste un amant... juste pour le sexe... quand j'ai besoin.
Je vois. Une autre question avant j'accepte.
Comment ça, accepter ?! T'as pas le choix ! Quelle question ?
Ta famille, des indices ?
]Comme si j'avais le temps... De plus, tu n'as pas le droit d'en parler !!!

Elona dégaina, se jeta sur Bastian et ….. passa au travers, plantant sa lame dans la roche. Un regard noir et assassin sur le visage de la jeune femme, le mage runique n'abordait pas du tout le bon sujet.

Très pratique la rune de l'ombre.... Calme toi Elona, je sais que je dois pas en parler mais si je l'ai fait c'est que j'ai peut être quelque chose pour toi. Je peux pas être formel, mes indices sont trop minces.
Bastian, crache le morceau...
Pas encore, viens avec moi je pourrais confirmer.
BASTIAN !
Tu m'as déjà vu affirmé un fait dont la véracité n'est pas avérée ?
Non, pardon Bastian.
Pas de problème, je sais que ça te tient à cœur. Attend juste qu'on soit arrivé à Silver Fang. Je pourrais te certifier tout ça.

Shizuka et Elona ont un lien... en ayant entendu la voix d'Elona dans la vallée, ça m'est soudainement vu à l'esprit. Elles ont le même tatouage au même endroit et leur odeur est très proche... Shizuka et Elona.... sœur ?! C'est le résultat le plus probant.


   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5