Aller à la page : 1, 2  Suivant
[ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire
 MessageSujet: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyVen 5 Nov - 14:14

Anonymous
Invité


Click

Perdue à travers mes entraînement et mes recherches, j'étais si débordée que je n'avais plus de temps pour moi. Le jour, je parcourais villes et villages dans le but d'obtenir des informations qui me serait précieuses, la nuit je m'entraînaît durement, en ne dormant que 3 heures au maximum. Ces journées me fatiguaient tant que mon visage doux était devenu tendu. Mes cernes profondes faisaient parfois peur à mes interlocuteurs, et je me retrouvais bredouille. Aujourd'hui encore, ma journée était identique, je voyageais. J'ai beaucoup parcouru à travers Fiore, en gardant l'espoir de décrocher le gros lot à un moment ou à un autre.

Petit à petit, j'approchais des côtes maritimes, ou se trouvait une ville ou le commerce maritime vivait son plein. Dans une ville animée comme celle-ci, je n'avais pas de chances de m'ennuyer, c'était certain. Ici, les informations et les potins courent fluidement, je trouverai peut être mon bonheur. Avec de l'espoir dans les yeux, je pénétrais dans la ville d'Harujion, déjà rythmée d'animations à cette heure pourtant plutôt matinale. Malgré la fraîcheur, je me promenais avec ma veste d'uniforme sur l'épaule, en t-shirt. Toutes ces nuits passées à m'entraîner, quelque soit le temps, ont eu pour effet de m'endurcir grandement. Cherchant le centre de la ville, qui était aussi le centre d'animation, donc évidemment le lieu le plus fréquenté des habitants de la ville. Finalement, un lieu plutôt grand attira mon attention, autant pour sa taille que pour le nombre de personnes qui s'y était rendu.

J'allais sûrement passer ma journée en ce lieu, à interroger quelques passants prêts à écouter une jeune fille fatiguée et déprimée, armée et déterminée. Je me lança dans ma chasse d'informations. Parcourant la place de cette ville de long en large, j'en connu très rapidement les moindres petits recoins à force de tourner en rond de cette manière. Plusieurs personnes eurent la gentillesse de m'écouter, tandis que d'autre m'ignoraient tout bonnement. On parla plutôt vite de moi sur cette place, comme étant une petite farceuse qui s'amusait à embêter les personnes respectables. Voilà une réputation qui ne me mettait pas à mon avantage, loin de là. Pendant que je courais dans tous les sens, je fut fatiguée rapidement, à bout de souffle. La majorité des personne qui avait daignées à m'écouter était majoritairement des personnes agées qui passent leurs journées sur un fauteuil à jouer aux échecs. Je ne leur en voulait pas pour ça bien sûr, mes elles ne m'étaient d'aucune utilité puisqu'elles ne suivent pas les informations. De toute façon, cette affaire a été tellement étouffée que je ne sais même pas si elle a été diffusée.

Assise au sol, j'avais l'air d'une médiocre mendiante qui ne réclamait que de l'argent pour s'acheter des paquets de cigarettes. Tout ça parce que je reprenais mon souffle, non mais je vous jure... Les hommes ont des idées tellement futiles, je commence à me dire que je ne retrouverai jamais ma chère Demoiselle... Restant ainsi, quelqu'un me lança même une pièce au bout d'un moment ! Tss, pauvre de moi...
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyDim 7 Nov - 15:30

Anonymous
Invité


Click

T'es inutile Ukita, complètement inutile, tu ne sers à rien, c'est à peine si on te voit quand tu marche dans le rue. Tu pourrais même être complètement nu au beau milieu d'une place que personne ne te verrais. Mais pourquoi existe tu? Pourquoi tu es né? Tu ne mérite pas de vivre, tes actions, tes mots et pensés, tout ça ne sert à rien, rien de cela n'influence ce qui t'entoure. Les seuls choses que tu fais dans ta vie, c'est subir les actes des autres, les mots blessants et les coups. Tu devrais mourir.

Le jour se leva, dans une chambre d’hôtel, un homme ouvrit les yeux d'un coup, en grand. Sa nuit n'avait pas été très bonne. Il passa ses doigts sur ses paupières avant de se frotter le visage. Encore un de ces fichus rêves, il n'est plus inutile, les gens le remarquent à présent... Qui ne pourrait pas remarquer ce colosse ? Mais était-il vraiment utile ? Tout en prenant une douche dans la chambre d’hôtel qu'il ne paierait, comme à son habitude, pas, il y réfléchissait. Il n'avait jamais vraiment rien fait de sa vie. Les missions qu'il avait accompli en tant que mage ermite n'était pas si... influente que ça. Peut être était-ce là le message de son rêve ? Il était temps qu'il se rende utile, de nouveau ?
Une fois habillé de ses fringues habituels, Jean noir, ceinture double et t-shirt blanc. Il passa plusieurs longues minutes à se coiffer, il devait bien équilibrer ses cheveux et tresser quelques mèches... Il soignait beaucoup son image, il aimait être ou paraître beau. Il enfila ensuite son grand manteau, ce manteau qui le caractérisait tant. Une sorte de manteau en peau de vache, recousu de partout. il l'avait fait petit, lorsqu'il avait prit la fuite, puis il avait dût l’agrandir. C'est son manteau.
Il sortit ensuite, passant discrètement devant l'accueil, comme à son habitude, il ne payait pas les lieux où dormir. Pourtant, en ce qui concerne la nourriture, il payait toujours... Mais il considérait que pour passer une nuit dans un lit qui n'aurait pas été occupé dans tous les cas, il n'y avait pas besoin de payer. Surtout que, la chambre était toujours impeccable après, plus propre encore qu'avant qu'il n'y rentre.

Il se trouvait à Harujion, il était tôt, relativement. Il avait décider de se promener, d'explorer la ville, cherchant ceux, celui, celles ou celle qui aurait besoin de lui. La personne pour qui il devra se rendre utile. Il aida donc une grand mère à porter ses courses, un marchand à décharger son camion... A un moment, même, il tomba sur un groupe de jeunes entourant un arbre, engueulant l'un d'eux. Ryuichi, car c'est comme ça qu'il se nomme cet Ukita après tout, s'arrêta à leur niveau pour leur demander ce qui n'allait pas. En faite, leur passe temps, c'est à dire, leur ballon, avait été envoyé dans un arbre et il n'y avait pas moyen d'y grimper. Il était grand et il n'y avait pas de branche avant plusieurs metres. Ryuichi leur afficha un sourire avant de leur demander de s'écarter. Il concentra sa force dans son point avant de reculer une de ses jambes levant ainsi dans l'élan son manteau, qui se laissa porter par le vent maritime de cette ville, percutant ensuite l'arbre de son poing. L'onde de choc créer fit trembler l'arbre au point de faire tomber la cible de cette attaque. Les enfants stupétaits remercière Ukita qui les salua de la main en continuant sa route. Ce n'était toujours pas ça... ils auraient pu le récupérer, seul, et même, n'importe qui d'autre aurait pu le faire... Mais que devait-il faire pour se rendre utile.

La journée s'entamait de plus en plus jusqu'à ce qu'il arrive dans la place. Il s'assit à une table extérieur d'un bar de la place, observant la dites place. Il commanda de quoi manger et observait toujours la place, un être semblait s'y mouvoir plus que les autres... Une demoiselle, rongée parla fatigue, armée et sans doute préoccupée était en train d'interroger des gens tant bien que mal. Beaucoup ne se donnait même pas la peine de répondre et vite les gens se mirent à raconter des choses sur elles. Il n'y avait pas à dire, les gens sont surement plus inutile que le colosse et pourtant... Ils sont tellement plus influent. Son repas se déplaçait petit à petit de son assiette à son estomac... D'habitude, il mangeait plus vite, mais il ne pouvait s'empêcher de regarder la demoiselle... jamais il n'avait vu quelqu'un faire tant d'effort dans ce qu'il faisait. Une petite farceuse ? Et bien, sa farce est tellement creusé qu'elle s'est empêchée de dormir plusieurs jours... Bandes d'idiots, incapables de reconnaître la détresse lorsqu'elle se présente à vous d'une façon aussi pure...
Il bougeait pourtant pas, attendant de voir comment se déroulerait la situation. Même quand il avait finit de manger, il commanda un dessert, chose qu'il ne faisait habituellement pas, jugé inutile par celui dont l'inutilité est la grande peur.

Une fois son repas entièrement consommé, dessert compris, il se leva en payant, cette fois-ci, l'addition. La demoiselle s'était assise, telle une mendiante, reprenant son souffle. Les gens parlèrent toujours d'elle, tout le monde n'avait d'yeux que pour elle. Elle était influente même dans son malheur... Lui qui était inutile en tout point, il se dirigea tout de même vers elle, regardant d'un air noir un homme qui s'apprêtait à lui donner une autre pièce. Celui-ci ne fit donc pas et parti l'air grincheux. Ukita se plaça devant la demoiselle, accroupi. Il masquait le soleil à celle-ci. Sa grand taille et sa carrure pouvait surement l’impressionner, mais son sourire était telle qu'elle pourrait même rassurer un petit chaton de nature apeurée. Son aura était grande, puissante, carrée.


" Mademoiselle, puis-je vous être utile ? Ne me dites pas non. "

Son sourire était toujours présent, mais sur la dernière phrase, on pouvait sentir une intonation telle qu'il fallait absolument lui obéir sous peine d'être confronter à la facette moins rassurante de l'homme. Il n'était pas méchant, et ce n'était pas consciemment qu'il avait prit ce ton... C'est juste, sa peur d'être inutile qui prenait le dessus dans ce genre de situation. Il se relèva ensuite, sans avoir vraiment laissé le temps à la demoiselle de répondre, et même s'il elle lui avait répondu, le son qu'il aurait produit en se levant autait surement couvert sa réaction. Il lui tendit ensuite la main.

" Ne restez pas assise, pour reprendre son souffle, il faut rester debout, l'air circule mieux. "

Un autre sourire était présent, du même type, toujours là pour rassurer la demoiselle, et même tenter de produire de l'empathie sur elle, qu'elle se mette, à son tour, à sourire.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyLun 8 Nov - 21:40

Anonymous
Invité


Click

Le temps passait, et mes poumons se remplissaient petit à petit. Cette entraînement intensif, jour et nuit, ne m'a de toute évidence pas apporté seulement des bénéfices, les effets secondaires s'ensuivent. Mon corps est fatigué, mon organisme fonctionne au ralenti, mon cerveau marche difficilement. Seul mon regard fonctionne à la perfection, et j'arrive à faire comprendre au gens que leurs pièces ne sont pas les bienvenues au moindre regard. C'est déjà ça après tout, je ne suis pas à plaindre, j'ai au moins cet outil pour m'exprimer. Même s'il ne me facilite pas la tâche pour ma réputation sur cette place, je suis au moins légèrement célèbre comme étant quelqu'un de peu fréquentable... Après tout, habituellement, les plus voyous sont plus au courant des informations qui couent, ce n'est peut être pas une mauvaise chose ? Si on peut appeler se faire aider par des voyous une bonne chose.

Prenant mon dernier souffle pour retourner dans les bras de l'effort, je fus stoppée par une apparition brusque devant moi. Une carrure imposante se posta face à moi, à genoux, le dos au soleil. Au début, je n'arrivais pas à bien le distinguer à cause de la luminosité, mais petit à petit, son visage se fit net, et je reconnus un sourire apaisant. Rien qu'à sa présence, je ressentais un respect pour cette personne, qui devait sûrement posséder une force incommensurable à en juger par sa carrure. Je ne me laissai cependant pas embobiner par un sourire rassurant, un démon peut toujours se cacher derrière un sourire charmeur. Prête à m'emparer de mon arme à tout instant, il se mis à parler.

Son intonation sèche ne me rassura pas vraiment, même si son sourire était resté sur son visage. Je ne pense pas que ce ton avait vraiment été créé pour me menacer, il devait sûrement y avoir un fond gentil à ça. Je ne le quittait pas des yeux, posant un regard méfiant sur lui. Je le vis se relever, et je leva la tête pour ne pas lâcher son visage des yeux. Qui sait, peut être qu'il serait capable de me poignarder dans le dos sans que je m'y attende ? Je n'ai pas l'habitude d'être très méfiante envers les personnes qui m'entourent, mais là, je ne voulais pas me retrouver en mauvaise posture. Lorsque je le vis me tendre une main, j'en suis tout de même légèrement surprise.

Je leva le regard, et vis que son sourire rassurant était toujours là. Après tout, pourquoi douter ? Je cherche des informations, je dois faire confiance envers toutes les personnes qui m'entourent. Je m'emprarai de la main que mon interlocuteur m'avait proposé, et me releva. Je lui fit alors face, avec une expression neutre sur le visage.

- Merci, murmurais-je.

Je réfléchis alors à l'aide qu'il m'avait proposée, sans trop me laisser le choix. Son ton sec m'indiquait même que j'avais plutôt intérêt à ne pas refuser. Dans un moment de silence, je me perdais dans toutes mes pensées. Plus j'aurai de volontaire pour m'aider, plus j'aurais de chances de m'informer. Plus j'aurais de renseignement, plus j'aurais de chances de retrouver ma Demoiselle, mais j'aurais encore un niveau inférieur. Voilà pourquoi je cherche à combiner les deux, entraînement et recherches. Je m'entraîne dans le but d'être à la hauteur, afin de libérer ma Demoiselle de l'emprise malfaisante de ces malfaiteurs.

- En fait, si vous voulez m'aider, je ne refuse pas ! dis-je alors, brisant le silence.

Je cherchai alors que dire pour argumenter, pour convaincre cette personne de me dire tout ce qu'elle sait. Nous verrons bien si mes paroles proterons leurs fruits, je ne sais de toute façon quoi faire d'autre.

- Je me nomme Tsukiyo, Tsukiyo Ogawa. Je tourne à travers la place de cette ville dans le but de récolter des informations sur un enlèvement. C'est une jeune fille de mon âge qui a été enlevée, elle se nomme Asako. Enfin voilà... dis-je, marquant la pause. Si vous en avez entendu parler, j'espère que vous pourrez me dire tout ce que vous savez ? dis-je alors, mettant fin à mon récit.

En espértant que je ne me fasse pas envoyer sur les roses, je remettais mon sabre en place, le long de mon dos. Si je me retourve au même point qu'au début, je continuerai à tourner partout, en espérant trouver la perle rare, celle qui saurait telle une lanterne éclairer mon sombre chemin.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyJeu 11 Nov - 15:40

Anonymous
Invité


Click

L'homme à la carrure imposante remarqua, enfin réellement, l'arme présente aux cotés de la demoiselle. C'était une belle arme, surement pas le genre qu'on puisse acheter en magasin ! Peut être était-ce un souvenir de famille, ou encore un cadeau pour avoir gagner un concours d'escrime ! Il n'en savait rien, peut être lui poserait-il la question plus tard. Les gens commençaient déjà. Il parlait déjà de l'homme qui tendait la main à la demoiselle. Non, il n'allait pas la violer ni quoi que ce soit de ce genre...
Une vielle dame le regardait, de loin, d'une manière horrible, comme si Ukita était la pire personne qui soit. A cette attaque personnelle, il ne répondit qu'un sourire, le sourire du vainqueur.
Alors que la demoiselle s'était à présent levée, acceptant la main de l'homme qu'il était. Il reprit son sourire, il aimait sourire oui, c'était une façon de montrer que tout allait bien pour lui, bien que ce ne soit pas toujours le cas, eheh...

Elle prit ensuite la peine de le remercier, enfin, c'était murmurer et elle avait une expression neutre rattachée au visage. Comment une fille ne pouvait-elle pas sourire à chaque instant ? Surtout à son âge ! Elle devait vraiment aller mal. Qui le lui avait fait? C'était surement ça qu'il devait résoudre pour ne plus se sentir inutile... Anéantir la source de ses ennuies.


" Ne me remercie pas pour ça, tu me remercieras quand je t'aurais vraiment aidé. "

Par la suite, elle accepta, apparemment, l'aide d'Ukita. Elle allait ensuite le lui raconter et, ignorant les regards noirs des gens autours, il écouta avec toute son attention les dire de la petite personne en face de lui. Son prénom avait été lachée. Elle était japonaise aussi, ahah. Il devrait surement dire son après ça. Son nom empli de puissance mais qui, pourtant, n'avait été rattaché qu'à l'inutilité depuis sa naissance...
Une jeune fille enlevée? Tiens, mais il en avait déjà aidée une sur le chemin... Asako?... Asako...Oh !


" Je la connais, enfin, je crois ! " Fit-il, complètement déboussolé, il ne regardait même plus la jeune demoiselle en face de lui, il était dans ses pensés, cherchant à se rappeller de tout. Où l'avait-il aidé? Où l'avait-il laissée?!
" Asako, elle était maltraitée par des mages, elle était obligée de les suivre... J'ai mis une raclée à ses mages qui m'ont, disons, complètement ignoré. Et ensuite j'ai escorter la demoiselle jusqu'à un hotel où elle a séjournée. Elle m'a dit que quelqu'un veillerait sur elle... " Il marqua une légère pause, le temps de reprendre son souffle et de se souvenir un peu mieux. " Je lui avais laissé assez d'argent pour survivre plusieurs jours... d'ailleurs j'ai eut quelques problèmes pour manger ensuite !! Mais passons. "

Il serra les poings puis secoua la tête et posa ses mains empli de sa puissance sur les épaules de la demoiselle. Il la regarda droit dans les yeux. Ses cheveux noirs flottaient dans le vent, et les dires de gens, bien qu’amplifier par son dernier acte, était devenu complètement insonore passe au bruit que faisait son cerveau à tenter de se souvenir où se trouvait cette demoiselle.

" Tsukiyo, je ferais tout pour t'être utile, si tu veux bien me faire confiance. "

Il se redressa ensuite, laissant ses mains sur la demoiselle, si celles-ci n'avait pas été tranchée entre temps, évidemment. Car, il n'avait pas donné d'information à cette-ci, réellement, pour le moment. Il n'avait fait que reprendre ses termes... Mais pourtant, c'était vrai, tout ça ! Seulement, il y avait surement des hommes mal intentionné qui avait dût profiter du malheur de cette demoiselle en lui donnant de faux espoirs... Il espérait seulement qu'elle pourrait sentir à quel point il était sincère.

" En passant, je m'appelle Ryuichi, Ukita Ryuichi. Mais tu peux m’appeler Ryu."
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyJeu 11 Nov - 21:41

Anonymous
Invité


Click

Les personnes qui s'attardaient autour de nous étaient vraiment ignobles et vulguaires. Les préjugés allaient dans tous les sens, d'une manière qui était tellement déplacée qu je n'arrivai même pas à réaliser. Ils font tous preuve d'un tel manque de bonnes manières et de bonnes idées qu'il en devient presque affligeant d'observer leur cas. La race humaine est dotée d'un tel esprit critique, pauvre Terre sur laquelle nous vivons... Je parie que nos ancêtres qui ont brandis les armes avec fierté pour construire notre monde d'aujourd'hui doivent se retourner dans leurs tombes décorées jours après jours. Quelle honte cette génération doit leur accabler ! Dire que des personnes respectables doivent tout de même porter ce fardeau, le monde est décidément mal fait !

Me dénuant de mes pensées accablantes, je revins sur ce présent qui était face à moi. J'attendais une réponse de mon interlocuteur, et finalement, après quelques instants de réflexion, j'entendis une phrase claquer dans l'air, brisant presque mes tympans. Pourtant, il avait parlé avec la même force de voix que tout à l'heure, mais je pense que c'est le fait d'avoir attendu cette phrase si longtemps qui m'a fait un choc sur le coup. Lorsque son récit continua, ses mots résonnaient dans ma tête, comme un écho en altitude. Il l'avait donc vu, il l'avait aidée, il l'avait sauvée... Puis l'avais laissée par la suite ! Cette nouvell m'emplit d'une joie nouvelle, mais je ne m'en enthousiasma pas trop vite. Beaucoup ont été ceux qui m'ont racontés des mensonges, je n'ai pas de preuves qu'il ne soit pas en train de faire la même chose.

Ses mains puissantes se posèrent sur mes épaules, me faisant légèrement trésaillire sous leurs poids. Je ne suis pas spécialement forte, je dirai même être plutôt menue, alors que lui est doté d'une carrure forte et imposante, qui doit sûrement lui permettre d'être fort au combat à mains nues. Cependant, je sais que la force ne fait pas tout, alors il doit aussi être fort en magie pour avoir réussi à vaincre les malfaiteurs qui retenaient a Demoiselle prisonnière. Lorsqu'il se présenta, je retenu bien son nom, jamais je ne devrais l'oublier. Ryu, es-tu un menteur qui se fiche de moi depuis le début, ou alors ce que tu me dis est vrai ?

- Mais comment... Comment as-tu fais pour tous les vaincre ? dis-je, la voix tremblante, perdue dans la confusion.

Alors que moi, qui étaient déterminée et pleine d'amour envers la Demoiselle, je m'étais fait laminée du premier coup. Comment a-t-il donc fait pour y arriver, alors qu'il ne connaissait rien de ces personne et de l'intéressée ? Voilà une chose tellement incroyable dont il me parle en cet instant... Tellement que j'ai du mal à y croire. Au risque de paraître méfiante, je n'y crois pas totalement. N'y aurait-il pas une preuve à ses paroles ? Je ne voudrais pas... me lancer dans une expédition qui ne serai en fait qu'une simple illusion. Demoiselle Asako, si seulement vous pouviez me guider en cet instant...
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyDim 21 Nov - 1:09

Anonymous
Invité


Click

[HJ: Désolé pour la longue attente, c'est impardonnable >.<, surtout que mon post n'est pas génial... =/]

Les regards continuaient de fuser, les passants étaient vraiment horrible dans cette ville maritime. Il faut dire qu'il y a beaucoup de gens louches dans le coin... Mais Ukita n'en faisait pas parti, hors de question donc qu'on le prenne comme tel. Ils devaient arrêter ces critiques ridicules. Il aimait les demoiselles, mais elle était tout de même un peu trop jeune pour lui et il en était conscient... Faut pas pousser quoi !
Il se calme, non pas pour les paroles de passants, non non non, ceux là, il les ignorait tout simplement... Il se calmait plutôt de l'excitation dût au fait se savoir qu'il pourrait se rendre utile... C'était important pour lui ! Plus que tout.

Il retira ensuite ses mains de la demoiselle et lorsque les paroles interrogatives de celle-ci atteignit les oreilles de l'homme, il tenta de se rappeler de la scène. Ils n'était pas très... lucide, ce jour là. S'il se souvient bien, c'était dans un bar. Oui, et ils avaient bu... Lui était en pleine forme, il n'avait eut que deux coups à porter pour les mettre KO... Mais il ne devait assurément pas lui dire ça si? Oh et puis si, il n'allait pas lui mentir juste pour paraître plus utile.


" Je les ai vaincu d'un coup chacun ! "

Tiens, n'a-t'il pas oublier un détail important dans cette histoire?! Baaah, tant pis, passons. En tout cas, le regard des gens étaient vraiment agaçant et la colère commençait à atteindre les narines d'Ukita qui ne pourrait surement plus les ignorer longtemps. Il se redressa alors et observa les alentours.

" Je t'invite à manger pour qu'on en discute ? " Il montra d'un signe de la tête le bar où il avait manger, la demoiselle devait reprendre des forces, cela se voyait, elle était épuisée. " J'espère vraiment qu'on parle de la même personne. "

Le colosse tendit la main à la demoiselle, encore une fois. Le vent faisait flotter son long manteau, renforçant son cotés mystérieux... Il n'avait réellement plus rien à voir avec le Ryuichi qu'il était lorsqu'il était petit. Vraiment plus rien.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyLun 22 Nov - 21:52

Anonymous
Invité


Click

Tous battus d'un seul coup ? Ou bien j'ai en face de moi un colosse surpuissant, ce qui au fond peut ne pas être impossible vu la carrure de l'homme. Soit je suis face à un menteur, ce qui ne m'étonnerai pas non plus après tout, j'y suis maintenant habituée. Ou bien encore, son histoire est vrai, mais il n'a pas tout dit, soit involontairement, soit dans le but de se mettre en valeur. Ce qui ne serait pas non plu impossible. Je suis épuisée, effondrée et déprimée, je suis prête à m'accrocher au moindre espoir pour pouvoir parvenir à mes fins. Si je n'ai ne serait-ce qu'un fil de chance pour pouvoir de nouveau voir ma Demoiselle Asako, je m'y accrocherai, dans l'espoir qu'il ne se cassera pas, et essaierai au moyen de ce fil de remontr cette falaise dans laquelle je suis tombée.

A côté de nous, les rumeurs se promenaient avec gaieté et rapidité, dans un flux inarrétable. Bande d'idiots, je n'ai que faire de vos remarques, seul Demoiselle Asako occupe ma vue, mon coeur et mon cerveau. C'est la seule à qui je daigne accorder l'attention qu'elle mérite. C'est la seule qui attendrit mon coeur vide et froid. C'est elle qui m'a dotée de ma personnalité, je ne suis rien sans elle, elle m'a tout donné, à moi de la sauver pour lui apporter l'aide dont elle a besoin.

Manger ? Cette idée ne me déplaît pas, voilà bien longtemps que ce mot n'a pas parcouru mes lèvres. J'ai oublié cette chose naturelle et pourtant vitale, mais je n'ai jamais ressentie la moindre faim en moi depuis que je parcours tant le royaume. Ce bar sobre et animée a l'air d'être un endroit fort plaisant, pourquoi ne pas se faire plaisir un peu sans en oublier le sérieux ? Au fond, cette idée est plutôt bonne, passer la journée à tourner en rond sans rien trouver n'a rien de plaisant comparé au fait d'être tranquillement assis sur une chaise de restaurant en parlant avec une personne utile.

- Avec plaisir, dis-je avec un sourire timide.

Suivant alors Ukita à une de ces tables en bois, j'avais un sourire plutôt heureux qui ornait mon visage. Cette journée est la meilleure que je passe depuis bien longtemps. Aujourd'hui, j'obtiendrai peut être des informations qui pourrait m'être préciuses au plus haut point. Si le destin m'avait prévu cette journée, je l'en remercie grandement. Revenons au sérieux, je dois à tout prix me renseigner sur l'intéressée.

- Donc, dis-je, essayant de couvrir le bruit de cette place marchande, tu dis avoir sauvée Demoiselle Asako de ces hommes, et de l'avoir laissée avec de l'argent pour qu'elle se débrouille ? demandais-je pour confirmer cette information. Si c'est le cas, alors.... merci beaucoup, dis-je doucement, un sourire heureux sur le visage.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyJeu 2 Déc - 20:11

Anonymous
Invité


Click

[HJ: Encore une fois, désolé, quand j'ai le temps de répondre, je préfère favoriser l'event pour éviter de bloquer tout le monde, désolé =/]

Elle lui répondit enfin, et positivement. Cela rassura le colosse qui répondit au sourire timide de la demoiselle par un sourire en coin. Elle était épuisée, cela se voyait, épuisée jusqu'au bout des doigts... Comment pouvait-on laisser une demoiselle comme ça travailler autant? Elle n'a pas de parents?! Si oui, que font-ils ? Sinon, elle était vraiment forte...
Parents? Que faisait ceux de Ryuichi à cette heure?... Depuis qu'il avait fugué, il n'avait aucunes nouvelles d'eux. Aucunes... En plus, il n'avait pas pris la peine de le chercher. Au fond, ils leur arrivaient souvent d'oublier son existence, alors bon... Peut être qu'un jour, vieux, ils se poseront et se remémoreront des souvenirs... et à ce moment là, ils auront l'image floue d'un garçon inutile. Mais qu'importe, le jeune Ukita s'était débrouiller seul depuis ce fameux jour et il continuera seul jusqu'à la fin... Enfin, sauf s'il trouve quelqu'un qui le considérera utile.


Elle avait un jolie sourire, cette demoiselle. Elle semblait même heureuse... Elle devait être vraiment importante pour elle, cette Asako. Il l'invita à s’asseoir alors qu'un des serveurs s'approcha d'eux pour prendre leur commande. Il écouta discrètement de loin les dire de la demoiselle. Ryuichi lui lança un regard noir. Elle avait tellement fait parler d'elle qu'elle attirait facilement l'attention des gens... Peut être qu'ils s'imaginaient des choses malsaines à propos de Ryuichi. Et alors ? Cela lui était égale, il savait ce qu'il en était. Il n'était pas là pour ça, et la demoiselle non plus... enfin, il l'espère... non, il n'en doute pas voyons.

" Tu devrais passer commande calmement d'abord. "

Il lui afficha un sourire, elle était pleine d'espoir et cela émouvait beaucoup Ryuichi... C'était lui, oui, lui ! Lui qu'il l'avait rendu comme cela... cela lui était tellement plaisant d'être utile à quelqu'un. Il commanda un dessert, du coup, et laissa la demoiselle prendre ce qu'elle veut en lui précisant que le prix n'importait pas. Il venait d’accomplir une bonne mission et n'était pas dans le besoin pour le moment. Elle n'arriverait certainement pas à dépasser son budget, aussi affamée soit-elle. Une fois la commande passée, il prit le temps de lui répondre, pendant que le serveur était parti.

" Oui, elle m'a assuré pouvoir se débrouiller seul à présent, que l'ange gardien qui veille sur elle ne devrait pas tarder à... arriver. " Dit-il en terminant sa phrase sur un plissement des yeux. Il venait de comprendre la phrase de la demoiselle... du moins, de comprendre de qui elle parlait. C'était surement de cette demoiselle, armée. Elle devait être une sorte de garde du corps. Enfin, il lui rendit son sourire.

" Mais ne me remercie pas... Elle avait besoin d'aide, et il est normal à un gentleman de venir en aide à une demoiselle en détresse, non ?" Il afficha un sourire ayant pour but de faire de nouveau sourire la demoiselle, voir rire si l'envie lui en prenait.

" J'ai une question, moi aussi. " Fit-il en prenant un air plus obscure. Il laissa le serveur les servir puis attendit qu'ils s'en aillent pour continuer.

" Est-ce que tu crois que tu seras capable de la protéger si tu la retrouve? Tu as, apparemment, échouer une fois... Ne pense-tu pas qu'il faut que tu deviennes assez forte pour ne pas échouer de nouveau ?Si tu ne t'es pas déjà améliorée, évidemment." Fit-il sans mâcher ses mots. Elle serait peut être blesser, et ce n'était pas totalement son intention... il voulait seulement qu'elle y réfléchisse. De plus, il n'était pas totalement sûr de la situation, et s'il s'était trompé, qu'elle n'était pas le garde du corps de la demoiselle Asako, sa perspicacité légendaire en prendrait un coup.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptyVen 3 Déc - 21:32

Anonymous
Invité


Click

[ Hrp : Ce n'est rien, l'event et plus important qu'une petite rencontre entre deux mages tu sais ! =) ]

Avec gaieté, je me rendais petit à petit compte que j'étais tombé sur un mage incoyablement fort et gentil. Il ne me connais pas, mais il m'invite à manger, m'aide dans ma quête d'informations et s'intéresse à mon cas. Bien sûr, je ne le laisserai pas tout payer, ce serait vraiment impoli envers quelqu'un qui vous apporte son aide. Peut être que certains le prendraient mal, mais je pense que Ryuichi sara mieux avec son argent pour s'acheter des choses qui pourraient lui être utiles plutôt que de me payer un dîner. Passant alors une commande plutôt confortable pour quelqu'un qui ne ressentait pas spécialement de grande faim, je rendis la cart au serveur qui s'en alla, déçu de ne pas avoir pû profiter un peu plus de notre conversation. Peu m'importe qu'il soit au courant, à moins qu'il ne soit un espion des anciens malfaiteurs, qu'il soit au courant ou non ne me change absolument rien.

Puis, lorsque le serveur fût suffisamment éloigné, je l'écoutai reprendre la parole, l'écoutant comme si elles étaient pour moi une chose vitale. Au fond, c'est bien ce qu'elles étaient, si jamais je ne retrouvais pas Demoiselle Asako, je ne m'en remettrai en aucun cas. Lorsque sa phrase se termina, je souris avec tendresse. Ange gardien, j'espère que ces mots me désignent vraiment, je serais bien sur heureuse de savoir qu'une autre personne que moi veuille protéger ma chère Demoiselle, mais je veux au moins être un garde du corps pour elle... Elle m'est précieuse, son bonheur est primordial pour moi, qu'importe ce qui m'arrivera par la suite. Même lorsque Ryuichi me dit qu'il était normal qu'il l'aide, je ne pouvais m'empêcher de lui être infiniment reconnaissante. Il a fait son possible pour l'aider et lui apporter ce dont elle avait besoin, ces simples gestes représentent beaucoup pour mon petit coeur meutri.

Alors que Ryuichi reprenait la parole sur un ton bien plus sérieux, je repris moi aussi mon sérieux. Au même moment, le serveur déposa nos commandes sur la table, et je lui adressa un petit signe de tête comme remerciement. Une question, il me tarde de la connaître. Son ton beaucoup plus sombre attire ma plus grande attention. Puis, lorsqu'il se remis à parler, je l'écoutais avec tout autant de concentration qu'auparavant. Lorsqu'il termina sa phrase, je lacha ma fourchette, le regard baissé.
Me dire la vérité était la meilleure chose qu'il pouvait faire pour moi, oublier ce détail serait vraiment une insulte pour Demoiselle Asako. Il est bien de dire que la sauver est ma priorité, mais si je n'ai pas la force qui accompagne la recherche, je ne m'en sortirais pas. Voilà pourquoi je ne dors presque plus, je m'entraîne à perfectionner mes techniques la nuit et recherche des informations le jour.

- Je sais bien que je n'aipas encore le niveau requis au sauvetage de Demoiselle Asako. Mais je fais tout pour m'entraîner du mieux que je peux, sois-en sûr. Je fais tout ce qui est en mon pouvoir et en ma réserve de magie pour arriver à apprendre des techniques qui pourraient m'être utiles en cet instant, dis-je pour répondre à sa question.

Au fond, peut-être qu'omettre le fait de dormir pour reprendre des forces n'est pas la meilleure chose à faire. Sans toute magie, j ne peux faire un entraînement digne de ce nom...
Reprenant ma fourchette qui avait terminé sa chute dans mon assiette, je me mettais à manger ce que j'avais commandé. Sucré, salé, le tout dans un contexte subtil, ce plat me redonna rapidement de l'énergie, faisant marcher un peu mieux mon cerveau ralenti par la fatigue.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire EmptySam 12 Fév - 20:29

Anonymous
Invité


Click

[hj: Désolé pour ces longs mois d’inactivité, les cours m'ont pris plus de temps que prévu... et quand j'avais du temps libre, je me destinais à d'autres activités... enfin bref, vraiment désolé, j'espère que ça ne t'a pas bloqué et j'espère que tu veux bien reprendre ^^']

Les mots avaient eut l'effet recherché. Elle avait été touchée, peut être trop fortement puisqu'elle en avait lâché sa fourchette. Remarque, elle n'avait pas été touchée au point de la lui planter dans la figure, c'est bon signe. Elle n'avait pas non plus l'air en colère, alors bon... Après cette réaction, sa phrase le rassura, elle avait comprit et lui aussi avait réussie à mieux comprendre la demoiselle. Elle est surement au moins autant motivée que lui ne l'est pour accomplir son but. Elle devait sauver quelqu'un de précis, et lui voulait, en quelques sortes, sauver quelqu'un dont il ignorait encore tout il y a peu. Il avait juste besoin de se rendre utile pour quelqu'un, c'était dans son sang, dans son âme... il fallait qu'il aide quelqu'un. Et c'est elle, c'est quasiment sûr.

Il posa un coude sur la table et laissa sa joue se poser contre la paume de sa main, mangeant de cette façon peu polie son dessert. Il réfléchissait. Il devait se décider de la tournure de son existence. Hors de question de laisser la demoiselle vivre de cette façon et encore moins de la laisser affronter des ennemies... à supposer que l'autre demoiselle se soit refait capturer... mais une intuition l'obligeait à penser de cette façon. Après tout, les gars qu'il avait mit KO était surement très puissant, bien que pas très sobre à ce moment là, ils avaient retenue une petite fille contre son gré, en plein jour... Et personne ne les avait arrêté jusqu'à là. Comme quoi, soit la terre entière n'est que pourriture sans coeur, soit ces mages étaient assez fort pour contrer tout ceux qui auraient pu tenter d'aider la petite fille.

Il n'y a plus de doute là dessus. La dernière cuillière clotura ses pensés.


" C'est décidé. " Fit-il en se levant d'un coup, effrayant un serveur qui passait derrière lui.

Le jeune serveur, rouge de colère lui demanda de faire plus attention alors que le colosse se gratta l'arrière de la tête en s'excusant d'un air gêné. Il prit ensuite le temps de se rassoir car, de toute façon, la demoiselle n'avait pas encore finit vu qu'elle ne mangeait pas qu'un simple dessert après tout.


"Oui donc, je disais, c'est décidé, je viens avec toi à partir de maintenant et jusqu'à ce qu'on retrouve ta mademoiselle. "

D'un air décidé, il afficha un sourire et attendit la réponse de la demoiselle. Le regard de l'homme déterminé devait lui montrer qu'il ne changerait pas facilement d'avis et qu'il fallait vraiment qu'elle ai de bons arguments pour le lui faire changer.

" Je t'entrainerais jusque là, et je te protègerais d'eux si tu n'es pas prête quand on tombera dessus. Alors, qu'en dis-tu? " Lui demanda-t-il tout de même bien qu'il n'avait pas l'air de vraiment vouloir entendre une réponse négative de la part de la demoiselle.
 MessageSujet: Re: [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire   [ Rp Tsukiyo - Ukita ] Rumeurs et vérités, quand les deux font la paire Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rumeurs
» Célérité
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]
» Misaki Tsukiyo
» La contrée des tristes vérités... - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Place de la ville