Partagez | .
[Entraînement] Une petite rixe ?
 MessageSujet: [Entraînement] Une petite rixe ?   Mar 25 Juin - 17:28

avatar
Invité


Click


Cela faisait longtemps. Cette sensation de pouvoir aller plus loin, de ne pas être au maximum de ses capacités. De presque gâcher son talent en ne se limitant qu'à un seul domaine, qu'un seul type de techniques. Certes, s'il affrontait une magie de longue distance, Ijeel ne pouvait que difficilement perdre. Bien sûr, il avait de quoi se défendre contre une magie à courte portée, bien que là déjà ses chances de victoire soient moins évidentes. Toujours est-il que lui n'avait pas les moyens d'attaquer rapidement à courte portée, toutes ses méthodes exigeant de la préparation au préalable. Ainsi, dans le cas d'une attaque surprise, il n'avait pour ainsi dire aucun moyen; magiquement parlant, de se défendre. En tant que mage de Fairy Tail, il savait se défendre lorsqu'il s'agissait d'un banal échange de coups, c'était la base pour pouvoir survivre là-bas à vrai dire. Car lorsqu'une bagarre générale éclatait, il n'y avait pas de "je ne veux pas y prendre part" qui tenait. Soit on se défendait, soit on se faisait malmener. Au début, on était un peu le souffre-douleur, on n'avait pas les réflexes, on ne savait pas ce qui nous attendait ni qui éviter. Puis, peu à peu, cela devenait une banalité. Et on se surprenait à voir l'effet bénéfique que ça avait au final, à savoir une expérience certaine des combats rapprochés. Ainsi donc, il avait les bases, mais il perdrait toujours contre un combattant usant d'une magie de corps-à-corps, et c'est justement ce point-là qu'il devait changer. Comment ? Ijeel avait déjà son idée sur la question. À dire vrai, il y pensait depuis un moment, mais pour se faire, il lui fallait un cobaye, et ce n'était jamais quelque chose de simple à trouver. Pour se faire, rien de tel que de chasser un mage fugitif, car il n'avait pas trop envie de défier un membre de la guilde en combat, il risquait de se retrouver à devoir affronter Natsu ou Gajeel, et c'était tout ce dont il n'avait pas besoin pour le moment. Un affrontement avec quelqu'un de son niveau, ou inférieur, voilà ce qu'il lui fallait.

C'est pour ça qu'il s'était mis en chasse d'un mage noir récemment évadé d'une prison. D'après les informations dont il disposait, le criminel avait été reconnu coupable de meurtres, dont un membre du conseil venu l'arrêter, et il avait profité du fait qu'on le transfère pour s'enfuir. La méthode dont il a enlevé ses menottes, qui l'empêchaient d'utiliser sa magie, restait cependant inconnue, sans doute était-ce à force d'insister dessus tout simplement. Pour se battre, il utilisait sa magie pour augmenter ses capacités physiques. Autant dire que se prendre un coup de sa part ne devait pas faire du bien. Et c'était pile ce qu'il lui fallait. Autant l'albinos n'était d'habitude pas du tout motivé pour ce genre de mission, autant là il y voyait un intérêt, celui de se perfectionner en situation réelle. Il avait déjà la théorie, il ne lui manquait plus que la pratique. À la base, Ijeel avait réfléchi à un moyen d'appliquer ses techniques au corps-à-corps, et c'est ainsi qu'il l'avait trouvée, cette idée. S'il pouvait rendre sa magie nocive pour les autres, alors en l'insufflant directement dans le corps de quelqu'un par contact, alors il lui serait sans doute possible d'obtenir un effet. C'était ça la partie théorique. Rien de bien dur a priori. Il n'avait cependant aucune idée des effets que ça aurait en situation de combat réel. Il arrivait à modifier la magie à l'intérieur de son corps et à la projeter hors de son corps, il ne lui restait plus qu'à tester maintenant.

Ses pensées l'avaient accompagnés durant son chemin, tant et si bien qu'il en avait oublié de surveiller les alentours. Il était si simple de tendre une embuscade ici, dans cette forêt, qu'il ne fut pas surpris lorsque, levant les yeux, il vit quelqu'un bondir sur lui, depuis une branche d'arbre en hauteur. Ijeel esquiva en se contentant de reculer. L'homme n'était de toute évidence pas très malin pour s'être ainsi dévoilé, et surtout avoir porté une attaque aussi prévisible, alors qu'il bénéficiait de l'effet de surprise. À croire qu'il le faisait exprès. La fée soupira avant de se mettre en position. Après tout, il n'avait besoin que d'un cobaye pour sa technique, tant mieux si la personne en face n'offrait que peu de résistance. Le criminel se redressa, dévoilant par la même le visage d'un homme dans la trentaine, pas rasé depuis un moment, voire pas lavé non plus. Des cheveux bruns en pagaille qui masquaient ses yeux, à se demander si lui-même pouvait voir au travers. Une carrure normale, peut-être un peu amaigri par la prison.

"Pourquoi me chasser ?
- Pourquoi pas ?"

Une question pour le sonder, pour voir ce qu'il valait. L'homme voulait savoir quel genre de personne l'albinos était. Ennemi haineux, simple mage, humain à tendance suicidaire ? Un être banal en fait. Banal de par sa simplicité, facile à comprendre, ne se dissimulant pas. Mage blasé.

Ijeel, lui, ne chercha rien dans cet échange. Qu'importe qui était en face de lui, il avait déjà les informations qu'il lui fallait : c'était un criminel reconnu, de ce fait il lui apparaissait comme légitime le fait de chercher à l'attraper. Qu'il est peut-être tort de se moquer des raisons de cette personne ou encore ce qu'elle pouvait penser ne le préoccupait nullement. Il allait accomplir ce pour quoi il était venu, voilà tout. S'il devait commencer à faire au cas par cas, de toute façon, il n'en finirait jamais. Criminel inconnu.

Les présentations étaient implicitement faites, chacun était prêt à s'élancer. Pour une fois, la fée fut la première à attaquer, lançant une sphère de taille moyenne sur son opposant qui lui, ne bougea pas d'un pouce. Idiotie complète ? La boule explosa à son contact, mais il ne broncha pas et n'en fut aucunement atteint apparemment. Sa résistance était impressionnante, mais ce n'était là que sa magie, Ijeel le sentait. Lorsque le criminel commença à se rapprocher, l'albinos comprit ce que son adversaire allait faire tout le long du combat : frapper au corps-à-corps. Il l'avait prévu de toute façon, et, comme dit précédemment, c'était ce qu'il lui fallait. Cela le forcerait à user de cette technique pour en explorer le potentiel et en éliminer les éventuels défauts. Il le laissa donc faire et esquiva d'un mouvement de tête un direct, avant de tenter de bloquer un crochet. "Tenter" car c'était oublié que ce mage était du type renforcement, et autant dire que cela lui revint rapidement à l'esprit lorsque, malgré ses bras bloquant le poing, il décolla du sol pour venir se cogner sur un arbre un peu plus loin. Le choc fut violent, mais il lui en faudrait plus pour ne pas pouvoir se relever.

Se remettant rapidement en position, l'albinos fit disparaître sa veste pour être plus libre de ses mouvements. Il se remémora rapidement les principes de fonctionnement de sa technique : changer la nature de sa magie, la conserver dans ses membres, et la projeter à chaque contact. L'effet attendu étant d'inhiber le contrôle magique de l'autre, ainsi que de lui infliger une douleur plus conséquente qu'en temps normal. La première étape fut des plus simples. Ceci fait, sa magie était à présent nocive pour toutes choses. C'était sa forme la plus basique et la plus simple à prendre. À présent, comme lorsqu'il voulait absorber par contact quelque chose, il fallait simplement la concentrer dans un point précis de son corps, en ce cas-là ses mains. Deuxième étape réussie. Le reste va se décider au prochain contact. Réussir signifiait probablement vaincre, et échouer s'en prendre une bonne. Il verrait bien, espérant tout de même qu'il n'aurait pas à réitérer sa manœuvre... s'il était encore en état de le faire. Usant d'un jeu de jambes rapide, Ijeel tenta de prendre par surprise son opposant, mais ce ne fut manifestement pas le cas puisqu'un poing faillit le cueillir au visage. Il l'esquiva à temps d'une pirouette, manquant par ailleurs de perdre l'équilibre, et tenta un coup de paume hasardeux sur le flanc gauche de son adversaire qui dévia du bras. Emporté dans son élan, l'albinos reçut un magistral coup dans le dos, le plaquant au sol au pied du criminel qui voulut ensuite l'écraser de son pied. La fée se déroba en roulant sur le côté, affichant désormais un visage où se lisait la douleur. Ce n'était pas un mage faiblard qu'il avait en face : chaque coup qu'il donnait suffirait à tuer une personne normale s'il était bien placé. Ijeel n'en avait pris que deux et pourtant il souffrait déjà beaucoup. Un au visage, et c'était un game over. Pareil à la gorge. Pareil au thorax. Pareil à tellement d'endroits qu'il ne saurait énoncer.

Prudence. La témérité ne servirait à rien ici. Attendre le bon moment, tourner autour de la cible, lui faire perdre patience. Qu'il attaque le premier, ainsi il pourrait se défendre efficacement et lui placer un coup. Le brun s'avança, tentant de nouveau un direct. Cette fois-ci, Ijeel se pencha sur sa droite, tout en lui donnant un coup dans les côtes. Le poing s'y écrasa, mais le criminel ne bougea pas d'un pouce. Sur le moment. Car lorsque la magie infiltra son corps, son visage se crispa sous la douleur et il fut déstabilisé l'espace d'un instant. Sans doute n'avait-il pas l'habitude de recevoir des chocs capables de lui faire mal. La fée ne s'arrêta pas là, enchaînant par un puissant coup de paume sur le torse. Le mage adverse n'avait pas réussi à remettre la protection que lui octroyait sa magie à temps et eut le souffle coupé sous l'impact, tandis qu'encore plus de cette magie nocive s'infiltra en lui. Apparemment, cela fonctionnait véritablement : sa magie agissait sur celle du brun, la consumant de l'intérieur, rendant de plus en plus difficile son utilisation. Il n'allait pas se stopper maintenant, pas alors qu'il avait un avantage flagrant : encore et toujours cet effet de surprise. L'albinos mit donc un dernier coup au visage de l'homme, le faisant reculer, avant de lui envoyer une sphère qu'il ne put encaisser aussi facilement que la dernière fois.

Pour résumer l'état de son adversaire, c'était simple : il aurait dû mal à utiliser sa magie, il avait l'impression de brûler de l'intérieur, et ajouter à cela la sphère, il devait être sur le point de ne plus pouvoir se relever. Il n'y avait pratiquement aucun intérêt à continuer de se battre, aussi Ijeel baissa les bras, reprenant une posture normale. Il voulait lui faire comprendre, mais il n'avait pas l'air de vouloir se rendre. C'est du moins ce que sa charge lui indiqua. Néanmoins, ce n'était que l'énergie du désespoir, rien de plus. Cela ne donnait aucune envie à l'albinos de lui infliger un dernier coup, bien que c'était tout ce qu'il manquait. A la place, juste devant lui, il absorba un pan du sol suffisamment large pour y faire tomber l'homme, et suffisamment profond pour que, dans son état, il ne puisse remonter. La fée s'accroupit au rebord, regardant son adversaire se relever difficilement. Certains auraient pu se moquer, d'autres chercher à comprendre, lui se contenta d'un regard bref avant de partir, subissant pendant un temps les cris de rage de celui qu'il venait de priver de sa liberté si récemment acquise.

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5