Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Une halte dangereuse [pv Misto]
 MessageSujet: Une halte dangereuse [pv Misto]   Lun 17 Juin - 21:01

avatar
Invité


Click

Riches. Mon compagnon voleur et moi étions riches. Nous pouvions presque nous acheter une ville et en devenir maitre par intérim. Les vrais voleurs n'avaient pas de compte en banque, mais des cachettes. J'étais un voleur et une victime de voleurs. Je devais penser comme eux sinon il y aurait des répercussions sur mes gains. Je ne vous dévoilerai guère où j'ai posé mon butin, ni à vous, ni à lui. Personne. Même si on sait à quel point s'étire notre richesse, j'ai toujours l'impression qu'il n'y en a pas assez, que je dois en avoir toujours plus, posséder tout l'or du monde, m'enrichir encore et toujours plus. C'était carrément une maladie incurable chez moi. Depuis que ma famille ait été décimée, cela me hante jour et nuit. Personne mis à part moi connaissait l'existence de ma cachette. C'était une bonne chose parce que si un jour on tente de me voler mes biens, j'en aurai de cachés pour subvenir à mes besoins.

Expresso tenu à deux doigts et siroté du bout des lèvres, j'attendais que le temps passe. J'avais rendez-vous avec un marchand et probablement d'autres mages qui tenteraient de lui venir en aide. Nous devions l'escorter jusqu'à la prochaine ville. Des assassins et des voleurs avaient possiblement été engagés pour le dérober, mais nous allions l'en empêcher. Le soleil placé dans l'angle parfait, les aiguilles de l'horloge indiquant l'heure exacte, je déposais la tasse sur la table de la terrasse avec la quantité de jewels qui comblait l'achat et le pourboire généreux. Je quittais le café et me rendis dans cet espèce de petit entrepôt qui contenait des réserves. Je frappais à la porte et une femme arborant les traits de la début cinquantaine m'ouvrit. Elle rougit et me demandait si je ne m'étais pas trompé d'adresse. Je souris, la faisant rougir d'avantage...


Non, je suis bien à la bonne adresse. Je me présente: Diego Flores, mage de Continuum Shift. Je viens pour la requête de raccompagnement protégé.

Son visage s'illumina, elle me fit entrer. Son mari, le marchand, préparait les derniers accessoires pour la promenade. Il me salua d'un signe de main et d'une voix pressée. Il avait hâte de partir... ou plutôt, inquiet de son départ. Je n'avais pas les mots pour le rassurer. Je savais cette quête périlleuse et nous devions tout de même la surpasser.
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Jeu 27 Juin - 13:47

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Zoo ambulant pour une protection rapprochée



Musique. Ces sons si enjôleurs qui faisaient vibrer les marcheurs. S’enroulant, se déroulant, enlaçant les corps prisonniers de leur routine quotidienne pour les libérer. Danser, marcher, chanter, vibrer. Deux animaux, deux chimères changeantes d’où vient un bruit sans cesse plus fort. Une brune qui s’abandonne, corps et âme, pour faire bouger les habitants d’un Paldora coincé. Les commerçants sont ravis. La foule qui la suit, les curieux qui sortent pour la voir… tout ça leur fait une pub. Presque plus importante quand elle s’évanouit soudainement sous les yeux de tous, rentrant furtivement à l’adresse de la mission qui l’avait tirée de ses lectures dans la bibliothèque. Elle salue élégamment l’épouse du client, rouge pivoine pour elle ne sait quelle raison.

- Misto Shida, mage d’Eagle’s Claw. On m’a dit que vous aviez besoin d’une escorte.

Elle resta abasourdie un instant puis lui indiqua le chemin, tout sourire et courbette. La brune retint une grimace. Ça s’était tant répandu que ça qu’elle était devenue la seconde de la guilde ? Bof. Aucune importance après tout. Elle s’avança dans la pièce où se tenait le commerçant, le saluant tranquillement alors que les loups, restés au dehors, lui faisait un rapide rapport. Rien à l’horizon. L’adolescente se détendit un peu et aida à finir de charger le chariot. Elle s’affairait dans l’ombre du chariot quand elle sentit une autre présence. Elle contourna le chargement et, se prenant les pieds dans une des lanières qui trainait sur le sol, se ramassa en beauté sous les yeux du nouvel arrivant et les rires de la petite famille. Une tête inquiète brune se matérialisa et lui fila un bref coup de nez.

- Hé bien ? Tu tiens plus debout ?
- On dirait que non, fit-elle en adressant un sourire chaleureux au nouveau mage avant d’observer le commerçant, vous attendez encore du monde ou nous pouvons lever le camp ? Si nous leur laissons trop de temps, ils pourront préparer une embuscade. Non pas que vous craignez quelque chose mais on n’est jamais trop prudent.

L’homme hocha la tête alors que l’aigle se relevait. Elle épousseta sa jupe d’un revers de main, souriant gentiment au mage avant de s’immobiliser pour donner ses ordres. Runi et Henning, qui se tenait sous son apparence au dehors, se mirent en mouvement. Ils ouvrirent les portes neutres dans le camaïeu de couleur blanche et noir qui les différenciait de Misto. Celle-ci grimpa avec le loup près du marchand et tendit la main à son coéquipier.

- Misto, on part devant.

La jeune fille hocha la tête alors que les deux images d’elle changeait d’apparence. Les deux aigles s’envolèrent alors que son regard rouge se posait dans les prunelles de son coéquipier. Un sourire naquît sur son visage. Ça devait certainement le surprendre de voir autant de changement en si peu de temps. Surtout qu’elle ne s’était ni présentée elle, ni eux. Elle aurait toute la journée pour remédier à ça.

- Tu montes ?

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Jeu 27 Juin - 21:11

avatar
Invité


Click

Je ne savais pas si mon entrée avait quelque chose à avoir avec la chute de la jeune femme, mais chose certaine, je m'étais précipité pour l'aider. Trop tard, elle était déjà en train de se relever... Et il y avait un animal juste derrière elle qui l'aida de toutes manières... Tant pis, je serai plus rapide la prochaine fois. Je me contentais de sourire en guise de réponse au sien sans dire quoi que ce soit. Le couple se moqua, mais moi, je savais que cette chute aurait pu être bien dangereuse... N'importe quel obstacle autour d'elle aurait pu être fatal... Disons que ce n'était pas chose commode juste avant une mission. Je regardais les animaux changer de forme et se déplacer comme la mage le désirait... J'en étais presque jaloux... Mis à part connaître les molécules chimiques, je n'étais pas vraiment fait pour les combats de masse...

Je soupirais, puis une main se présenta à moi. La jeune femme me demanda gentiment de monter à bord du transport. À l'habitude, c'était moi qui offrait ma main aux dames pour les aider... Quelle journée... et elle venait à peine de commencer. Ma main se serra dans la sienne et je m'aidais pour monter à bord. Je pris place juste à côté d'elle, silencieux contrairement à mon habitude... Le marchand fit avancer son chariot et nous voilà partis. Je ne savais pas quoi dire, j'étais déboussolé par la jeune mage. Comment réagir? Que dire? Je me mordis les lèvres, cherchant dans le plus profond de mon cerveau quelque chose qui allait faire du sens. Nous n'allions certainement pas être attaqués à l'intérieur de la ville, alors nous pouvions en profiter pour discuter d'une stratégie.


Alors, Mademoiselle, de quelle guilde venez-vous?

C'était déjà bon comme début de conversation, attendons sa réponse avant d'aller plus loin. Si je les posais toutes en même temps, soit elle va croire que je n'en ai rien à faire de ses réponses, ce qui n'était pas le cas, soit j'allais l'étourdir. Déjà, elle devait encore l'être à cause de sa chute il y avait de cela quelques minutes plus tôt. Je me passais une main dans les cheveux pour les replacer correctement. Je tentais de repérer les deux aigles, mais je ne percevais rien à l'horizon. On pouvait dire qu'ils avaient une sacrée vision... ou bien je ne regardais pas au bon endroit...

Comment vous appelez-vous?

Dis-je en accompagnement d'un sourire.Je n'allais certainement pas la laisser dans le néant en lui posant des questions sans dire quoi que ce soit sur moi en retour, ce serait absurde. Je ne voulais pas non plus parler pour rien dire ou dire des choses qui pouvaient la désintéresser totalement et rendre cette mission un enfer pour nous deux. Il fallait éviter d'être désagréable et impoli, c'est pourquoi j'abusais autant de gentillesse...
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Sam 29 Juin - 4:05

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Zoo ambulant pour une protection rapprochée



Misto observa son interlocuteur avec une certaine curiosité Il prenait énormément de précaution avec des questions de routine. Avait-il peur de la froisser ? Etait-il nerveux ? Beaucoup de question alors qu’elle venait à peine de s’habituer à son odeur musquée et changeante. Brynjolf le rendait peut être un chouïa mal à l’aise … ? La brune inspira un grand coup en ignorant les multiples conseils foireux des âmes qui la tourmentent pour occuper leur journée. Elle pivota un peu sur son siège, soulevant ses cheveux bruns dans le même mouvement pour dévoiler brièvement le tatouage de guilde qui ornait son omoplate avec un sourire évasif.

- Je suis libre comme l'aigle.

Elle reprit tranquillement sa place face à lui, un vague sourire éclairant son visage juvénile quand elle anticipa la question. Elle l’attendit tout de même pour enchainer, le cœur tranquille.

- Misto. Misto Shida. Et voici Brynjolf. Les deux qui vont se poser sur vos épaules d’ici quelques instants sont Henning et Runi.

Un battement d’aile accueillit la fon de sa tirade alors que l’aigle blanc saisissait en douceur une prise sur son perchoir humain. Il se pencha en avant et, comble de maladresse, dégringola sur les genoux du jeune homme. Il avait vraiment du mal avec les oiseaux et les atterrissages. Enfin. Il s’y ferait avec le temps ou alors il subirait les quolibets de ses comparses. Comment dit l’adage déjà ? Ah oui. Le trolleur trollé.

- Eh bien, soupira Runi en agrippant la peau entre les serres. Tu devrais te détendre jeune pousse. Tutoie-la pour commencer. Elle doit au moins avoir l’âge d’être ta petite sœur.
- Runi… Avant de donner des ordres… Tâche de savoir à qui tu as affaire. On aura l’air de quoi si c’est un maitre de guilde ?
- De rien. Mais elle a l’habitude. On lui fout la honte tellement souvent que…
- Les garçons, ça suffit.

Le soupir de la jeune fille acheva de les faire taire. Ils enchainèrent tous deux avec leur rapport avant de se volatiliser. Du moins, ce fut le cas pour Runi. Henning, lui, passa d’aigle manchot à chaton fripon. Il se lova sur les genoux du jeune homme. Misto lui adressa un sourire désolé.

- Excuse-les, ils ont tendance à se donner en spectacle dès que l’occasion se présente. Ils sont envahissants et parfois un peu casse-pied mais ce n’est jamais à dessein de nuire, elle lui montra Henning du doigt, celui-ci est capricieux. Il adore jouer avec la moindre faiblesse qu’il trouve mais est d’une douceur incomparable dans les autres cas.

La main de la jeune femme souleva brièvement celle de son interlocuteur pour la poser dans le poil brillant et immaculé de l’esprit. Celui-ci leva ses yeux vers eux avant de les refermer pour ronronner. Brynjolf, assis entre les jambes de la demoiselle, bailla aux corneilles en fixant un point sur la route alors que l’aigle laissait libre court à sa curiosité.

- Je me suis présentée, maintenant, à ton tour. Comment appelles-tu ? Tu fais partie d’une guilde ? Des espoirs, des rêves ? Des cauchemars des peurs ? Quel est le son de ton âme ? L’as-tu entendu joué ? Veux-tu l’entendre ?

Elle s’arrêta, plaquant ses mains sur sa bouche pour contenir le flot de question qui lui brulait les lèvres. Elle passa la main dans ses cheveux avec un sourire gêné. Le loup borgne éclata d’un rire franc.

- Ma fille, ta spontanéité n’a guère d’égale que ta stupidité et ta curiosité.
- Héééé !
- Moins fort, je dooooo…. Oh oui plus par lààààààààà…

La gêne se mua en moue boudeuse puis, devant l’expression béate d’Henning, en un véritable fou rire. Huit âmes, deux mages, un commerçant et des assassins. Cette journée risquait fort d’être riche en émotions diverses et variées. Après tout, quoi de mieux que de passer du rire aux larmes tant qu’on pouvait s’en amuser ?


HRP : Désolé pour cette réponse ultra supra giga pourrie >w<

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Lun 1 Juil - 19:55

avatar
Invité


Click

Libre comme l'aigle? Puis, il y avait son tatouage qu'elle me montra en levant sa chevelure. Je souriais à nouveau. Elle se présenta comme étant «Misto Shida». Elle me présenta aussi ses compagnons de voyage. Leurs noms furent enregistrés dans ma mémoire. En guise de réponse aux siennes, j'hochais la tête respectueusement. Ensuite, comme elle l'avait prédite, deux aigles vinrent se poser sur mes épaules. Un manqua son atterrissage et tomba sur mes cuisses. J'en fus surpris et levai mes mains à la hauteur de mes coudes, prêt à l'aider sans savoir comment faire exactement. Il ne se débattait pas, mais tentait quand même de se lever sur ses serres.

L'aigle toujours présent sur mon épaule m'inséra les serres dans la chaire comme si j'étais une proie ce qui m'arracha une grimace. Je sentis le chaud de mon sang glisser avec douceur dans mes vêtements. Par chance, j'avais un veston ce qui masquait la plaie. Je ne voulais pas non plus que la jeune femme réprimande son oiseau à cause d'une jalousie quelconque. Il avait raison de s'inquiéter pour elle. N'importe quel jeune homme qui se serait retrouvé seul avec une fille en aurait profité pour la draguer... Pas moi. Je voulais en apprendre un peu plus sur elle pour voir dans quelle situation je me trouvais et comment nous pouvions réunir nos forces pour être plus efficaces contre les malfaiteurs. J'écoutais leur conversation sans m'en faire. Les mains posées de chaque côté de l'animal maladroit, je n'avais rien à ajouter et si je tentais de me défendre, le plus protecteur tentera sûrement de prouver le contraire.

L'animal du nom de Runi se volatilisa dans l'air comme s'il était fâché ou qu'il n'arriverait pas à se contenir devant sa maîtresse. Le dénommé Henning se changea en chat et s'installa en tout confort sur mes jambes. Misto était mal à l'aise, mais moi, ça ne me dérangeait pas. D'ailleurs, en repensant à la présence animale, je me permis de repenser à Naoko quelques secondes. Ce fut la main de la jeune femme qui prit la mienne qui me sortit de mes songes. Elle fut déposée sur le pelage de l'animal dans le but de le caresser. Et bien, moi qui cherchais un moyen de m'en occuper convenablement sans faire de bourde, je fus guidée par une habituée. Ma main toute aussi ornée de bagues que l'autre passa délicatement sur le pelage puis de temps à autres, se mit à le gratter sur les zones sensibles comme les oreilles ou sous le menton. Je secouais la tête lorsqu'elle me disait que ses esprits pouvaient être envahissants. Elle n'avait pas à s'en faire, c'était normal pour eux de s'en faire pour leur maîtresse après tout... Elle poursuivait en me bombardant de questions. Lors qu'elle posa sa main sur sa bouche pour se taire, je me mis à rire sans éclats pour ne pas la rendre mal à l'aise, contrairement à ses compagnons de vie qui ne se retenaient guère. J'allais tout de même y répondre en ayant enregistré chacune d'entre elles...


Je me nomme Diego Flores. Je suis mage de Continuum Shift. Dis-je en lui montrant le tatouage situé sur ma nuque. J'espère un jour prendre la place qui m'est due en tant que mage. Je veux dire, j'aimerais m'ouvrir de nouveaux horizons, avoir plus de confiance en moi-même pour servir à quelque chose. Plutôt que de servir de couverture au Weekly Sorcerer, j'aimerais qu'au moins une fois le maître de notre guilde me remercie et là je pourrai me sentir fier. J'ai eu peur des braqueurs, des voleurs, des pickpockets, mais maintenant je crois m'en être débarrassé. J'arrive à prendre la décision de m'engager dans une mission pour protéger des marchands des bandits, c'est quand même... bien, non? Sinon, hum... comment dire cela sans que vous vous moquiez de moi... J'aimerais améliorer ma relation avec les femmes. Je veux dire, j'aimerais leur parler sans avoir un soucis de les froisser, avoir confiance à moi-même et en mes capacités. S'il y a quelque chose que je déteste au plus haut point, c'est de rendre mal à l'aise une femme, de la faire rougir sans raison valable ou d'avoir la sensation qu'elle s'intéresse à moi pour ma bijouterie... Je ne sais pas si vous comprenez?

Je pris une pause en soupirant. Je me trouvais moi-même exaspérant et irrécupérable... Non, Cid avait sur m'aider, me mettre plus en confiance avec moi-même, mais ce n'était pas suffisant. Il me fallait évoluer par moi-même, réagir et agir. Puis, je me souvenais que les questions suffisantes parlaient du son de mon âme.... le son de mon âme? Je fronçais les sourcils, l'air interrogateur et lui demandais:

Le son de mon âme? Je... je n'arrive pas à comprendre votre question...


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Mer 3 Juil - 11:36

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Zoo ambulant pour une protection rapprochée



Henning ouvrit bien grand ses yeux malicieux en écoutant la réponse de Diego. Ceux-ci se plissèrent alors qu’un sourire mystérieux remplaçait sa béatitude. Encore un esprit torturé qui avait les femmes en Satan vêtus de robe d’été. Absolument touchant. Voilà qu’il avait quelque chose sur lequel jouer. Il s’apprête à parler quand le jeune homme poursuit.

- Le son de mon âme ? Je… je n’arrive pas à comprendre votre question…

Le chat blanc fait la moue alors que les yeux de la jeune fille se sont éclairés. La magie a déjà opéré. Les paupières closes, elle inspira et expira doucement pour se concentrer sur son camarade de route. Elle visualisa lentement l’aura du jeune homme et, guidée par son sixième sens, fredonna lentement les premières notes qui s’imposèrent à elle. Elle commença alors la mélodie sensuelle et douce du jeune homme et se laissa submergée.

- Et si mon sang,
Devenait la source du plus puissant des argents ?
Et si ton amour,
Ne venait de rien d’autre que la levée de ce nouveau jour ?

Hirondelle, douce pimprenelle,
Chante et danse dans mes bras,
Montre-moi et ensorcèle-moi,
Protège-moi de tout ce qui arrivera.


Elle rouvrit les yeux pour le regarder, curieuse de voir si ses paroles avait touchées juste. Trop longtemps qu’elle n’avait pas eu l’occasion d’offrir à quiconque ce que son âme lui chantait. Elle sourit à Diego.

- C’était ça. Cette mélodie c’est celle que tu as là, fit elle en posant le doigt sur son cœur puis la fit dérivée vers son épaule. La plaie n’est pas trop profonde j’espère ?
- Boh. T’en fait pas, il a l’air solide le petit gars. Ce n’est pas comme si il voulait t’inquiéter.

Le clin d’œil d’Henning pour Diego fit hausser les sourcils de Misto. L’esprit plaçait ses pions. Que pouvait-il bien avoir en tête ? Runi réfléchissait comme un beau diable. Tant de détail mais autant de nom dit. Il n’était certes pas méchant mais sa tendance au clinquant le poussait à rester sur ses gardes.

- Ce n’est pas le genre de la petite d’aimer l’argent. Elle préfère même s’en débarrasser quand elle en a. Les mendiants en sont ravis la plupart du temps.
- Ils en ont plus besoin que moi, fit elle en haussant les épaules, je n’ai qu’à jouer dans une auberge pour avoir une chambre et un repas alors autant qu’il fasse le bonheur de quelqu’un.

Elle reporta son regard sur la route. Comment avait-il pu tomber sur ce sujet … ? Elle qui privilégiait ses outils de travails au superficiel, ça lui paraissait normal mais l’autre mage était différent d’elle. Il respirait la richesse et l’opulence. Brynjolf remua un peu pour changer de position alors qu’Henning se dressait droit sur ses pattes pour regarder Diego.

- Tu sais, si tu as du mal, on peut t’aider. Les femmes c’est pas aussi compliqué que ça le parait… Suffit de regarder Misto…
- Henning, ferme ton clapet à sornette au moins une fois dans ta vie, ça t’évitera de faire des bêtises, grogna Runi en réapparaissait sur l’épaule de sa maitresse.
- Oh mon vieux Maudit ! Tu sais pourtant bien être le débiteur de ces dames…
- Tu t’enfonces Blanche neige.
- Pfeuh. Même pas drôle.
- On ne joue pas avec les ressenti des gens, l’avertit Misto en pointant un bosquet proche du doigt. On assure seulement leur sécurité en cas de danger. Je crois d’ailleurs que celui-ci approche. Alors restez sur vos gardes.

Sa main se posa sur la garde de son fleuret alors que Runi s’envolait. Un des ocarinas de la jeune Shida quitta son étui. Le chaton plissa les yeux et le loup sauta sur ses pieds. Le borgne se concentra pour ériger le bouclier près du client au signal de la jeune fille et l’esprit blanc resta immobile, prêt à changer de forme dès que cela s’avérerait nécessaire. Misto reporta son attention sur Diego. Elle était prête à le couvrir à la moindre initiative. Le « danger » n’avait qu’à bien se tenir.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Mer 3 Juil - 22:40

avatar
Invité


Click

Suite à ma question, je la vis fermer les yeux et prendre une bonne inspiration. Qu'allait-elle faire? Était-ce en lien avec cette fameuse chanson? Ce fut lors que j'entendis sa voix frissonner dans l'espace, valser jusqu'à mes tympans dans un rythme, une douce mélodie aux paroles qui touchaient mon âme. Chaque phrase en révélait déjà trop sur le plus profond de mon être. Je me sentis mal à l'aise et je repensais à tout cela... Elle savait maintenant que j'avais l'intention de devenir riche avec mon sang, que j'avais quelque chose pour la mage d'Angel's Sky, que tout ce que je voulais c'était d'avoir quelqu'un de précieux à mes côtés, quelqu'un dont je pourrais tenir dans mes bras, la faire danser, chanter, la rendre la plus heureuse possible sans commettre la moindre erreur... Misto avait raison sur toute la ligne. Je perdis mon sourire et fixais le côté de la charrette d'un oeil nostalgique. Je ne savais pas qu'elle me manquait autant, que je désirais plus que tout de la revoir et lui dire tout ce que je pense. Cependant, une telle femme serait sûrement déjà prise, probablement dans les bras d'un autre, à rire et danser avec le sien. Je soupirais. Je voulais rencontrer d'autres femmes pour l'oublier, je voulais m'améliorer pour ne pas rater mon coup, pour ne pas les blesser ni me faire manipuler... Je trouvais cela tellement compliqué que je suis tombé en dépression et tout ce que mon coeur me dit, c'est de fuir, loin, jusqu'à ce que je n'ai plus la force de regarder derrière...

Son doigt parcourra mon coeur et pointa la blessure que j'avais à l'épaule. Il fallait la rassurer avec des mots, avec une réaction, un sourire peut-être? En avais-je vraiment envie maintenant que la vérité ait été révélée? Je souffrais et je souffre encore d'amour. C'était si déchirant... Le chat me devança en disant les mots justes que je voulais lui dire. Je me tournais vers lui pour le regarder parler et il me fit un clin d'oeil. Au moins, j'avais un de ses familiers de mon côté... Puis, un des siens parlait d'argent. Comment le sujet de conversation a bien pu tomber là-dessus? Je suis avare, riche, et alors? J'ai l'impression qu'ils tentent d'insérer un cratère entre la jeune mage et moi. Je n'avais pas envie d'avoir de flammèches avec elle parce qu'ils sont trop protecteurs... Je n'avais rien fait et encore, je n'avais pas dit grand chose. Misto avait son opinion sur les mendiants. Mon opinion était certes différente et c'est pourquoi j'avais gardé le silence.

Le chat se dressa sur ses pattes, bien assis, ce qui attira mon attention. Cela adonnait bien puisqu'il s'adressa à moi en me disant qu'ils pouvaient m'aider. Par contre, il parlait de comment était Misto... Puis l'autre réapparut en lui demandant de se taire. C'était une conversation dont je me serais passé... Misto défendit mon coeur en disant qu'il ne fallait pas jouer avec les émotions. Certes, juste à y repenser, j'avais envie de m'enfermer dans une boîte et la faire envoyer dans le fond de l'océan pour ne plus revenir. La jeune femme ressentit ensuite le danger dans les parages. Je le sentis aussi. l'atmosphère s'était alourdie et mon coeur avait cessé de se morfondre. Ma main se posa sur ma dague, prête à s'érafler à tout moment. Nos adversaires commencèrent leur assaut quelques secondes plus tard en tirant des flèches de flammes sur notre chariot. Et zut, je n'avais rien pour éteindre cela... Il fallait aussi que je descende de notre moyen de transport puisque je n'y voyais rien à travers ces arbres, mais j'avais aussi Misto à protéger. Si nous attendions trop longtemps, la marchandise allait prendre feu ou bien s'écrouler parterre parce que les cordes auront été brûlées.


Trouvez un moyen d'éteindre ce feu, je me lance...

Je n'attendis pas sa réponse que déjà, j'étais descendu et partis à la course dans les bois. Ils ne devaient pas être bien loin pour tirer des flèches enflammées... J'entendis une lame qui se dégainait à ma gauche. En me tournant, il était presque sur moi. Je bloquais son attaque au niveau du poignet en croisant mes bras. Il tenta de me surpasser en force, mais il n'allait pas gagner aussi facilement. Acidic Genetic chuchoté, le sang qui me couvrait les mains se changea en acide. Je cessais le duel de force en me déplaçant sur le côté, mais je l'agrippais juste après à l'épaule. L'acide fit son effet rapidement et il relâcha son arme dans un cri de douleurs. J'entendis un nom se prononcer plus loin, comme si on venait à sa rescousse. Je me cachais derrière un arbre du côté opposé au son, attendant que l'autre se montre. J'avais fait une erreur. L'autre empoigna son épée de l'autre main et d'un coup horizontal, il tenta de m'atteindre. L'arme se coinça dans l'arbre et je fus sorti de ma cachette. Maintenant, j'en avais deux contre moi...

Ironic Blood.

J'invoquais à mon tour deux lames dans chaque main toutes confectionnées en fer. Pendant que l'autre tenta de se déprendre de l'arbre, je m'attaquais au nouvel arrivant. Il ragea, se battant sans réfléchir, presque en criant des insultes à travers chaque soupir. Je déviais assez facilement les coups, puis lorsque je vis l'opportunité se présenter, de mon autre lame je lui tranchai le flanc, puis le bras opposé entier. Il cria de douleurs à son tour. L'autre réussi à se déprendre sans que j'aie été concentré sur lui et me lacéra l'épaule, déchirant ma chemise et la tachant de mon sang. La douleur me piquait, mais rien de plus à cause de l'habitude. Le combat qui s'en suivit comportait deux hommes qui se battaient avec leur main dont ils se servent que rarement. Le combat pouvait être long, à moins qu'un troisième ne se joigne à la partie?
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Jeu 1 Aoû - 19:42

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Inconscient



Brynjolf balaya les flèches. Elles ricochèrent avec aisance sur le bouclier qu’il avait rapidement dressé alors que Misto sautait à la suite de Diego sans toutefois avoir eu le temps de le rattraper. Se mordant la lèvre, elle dégaina son arme et recula vers le marchand. Henning et Runi sautèrent du chariot et s’enfoncèrent dans la forêt à la suite du mage de Continuum. L’aigle se concentra sur les alentours, les paroles affolées de l’employeur en écho.

« Je vous en prie monsieur, vous n’allez pas mourir. Faites confiance au Chambellan d’Eagle’s Claw. »

Brynjolf grommela dans sa barbe, prenant place plus large sur le banc de voyage. Le poil hérissé et les oreilles plaquées en arrière, on aurait dit qu’il hésitait entre partir en courant et rester aider. Un des bandits émergea à la droite de Misto, gourdin levé et abdomen découvert. Le second fleuret étincela en quittant son fourreau, entaillant légèrement l’ouverture de sa lame empoisonnée avant de le repousser du plat de l’autre. La rapière regagna son endroit initial alors que Misto se concentrait sur le commerçant.  Ses pensées finirent par dérivées vers Diego. Etait-il en danger ? S’en sortait-il avec l’aide d’Henning et de Runi ? Elle se plaça en garde près de l’homme et s’immobilisa attentive à une nouvelle attaque. Elle n’avait malheureusement pas le temps de se préoccuper de ça.

Le panache du loup blanc fondit sur un premier ennemi alors que l’ombre noir de Runi se planta devant Diego, grognant hostilement en guise d’avertissement à l’homme qui menaçait son protégé. L’adversaire commit l’erreur de ne pas le prendre au sérieux. Son corps retomba mollement, entrainé par le poids du fauve qui avait remplacé le frêle loup. Henning, de son côté, crut bon de pousser son jouet en déséquilibre sur Diego, lui laissant tout le loisir de l’achever.

« Retourne au chariot gamin. Tu n’iras pas plus loin dans cet état. »

La panthère noire défia le jeune homme du regard, attendant patiemment qu’il réagisse mais n’obtint pas le résultat espéré. Le jeune homme continua, outrepassant l’esprit du maudit pour se retrouver confronté à celui plus vicieux de l’insoumis. Il avait changé de forme, adoptant celle de sa maitresse tout en se trahissant de par sa chevelure blanche immaculée.

« On va voir Misto. Si elle te voit continuer dans cet état… Je te garantis que tueur à gage ou pas, tu vas te faire massacrer. »

Il lui fit faire demi-tour, ignorant superbement les plaintes et les contradictions.

« Il n’y a pas de mais qui tienne.
- Si j’estime approximativement la profondeur couplée à la déchire faite par Runi, tu risques de tomber dans les pommes à ce rythme.
- Oh Runolf. Soit cool et soigne le plutôt que de faire tes calculs bidons.
- Misto va être ravie. »

L’écureuil au panache vert bouteille, qu’un observateur  avisé aurait pu aisément trouver dans les feuillages de l’arbre non loin de là, se volatilisa. Henning jeta un regard en arrière avant de soupirer en constatant que Runi était également partit. Il haussa les épaules et tira Diego hors des fourrés. Misto les attendait, poings sur les hanches. Ses yeux ne s’attardèrent pas sur l’âme du loup mais plutôt sur la blessure. Avec tellement de professionnalisme et de concentration qu’un timide pourrait aisément en rougir. Elle finit par soupirer en baissant la tête et s’approcha tranquillement.

« Tu devrais faire un peu plus attention à toi. Brynjolf, Henning, pourriez-vous surveiller quelques instants ? Ça ne sera pas long. »

La brune sourit à Diego en lui désignant sa main du côté de l’épaule blessée. Elle y glissa la sienne, l’observant pour s’écarter en cas de refus. Sa paume libre se posa sur la blessure, faisant fi des grognements de son patient.

« Je vais être immobile. Je sais que c’est désagréable et douloureux d’être tenu de cette manière mais c’est un mal nécessaire pour guérir. Quoi qu’il se passe pour moi, ne bouge pas. »

Elle inspira profondément et ferma les yeux, se laissant envahir par son flux magique. Ses lèvres bougèrent silencieusement alors que le sort se déployait en goutant ses deux mots d’invocations. Green Ether. La brume verte de Runolf s’exhala de la clochette que l’aigle portait autour du cou, les englobant lentement en luttant contre les bourrasques du vent. Lentement, le frimas se glisse le long du bras de la jeune femme alors qu’un étrange tatouage remonte le membre en sens inverse. Les arabesques vertes remontèrent le long du visage juvénile de la jeune fille, descendant sournoisement le long de sa gorge à l’assaut de l’ouverture de son corset ajusté avant de s’arrêter.

La blessure commença à se ressouder. Délicatement, sans douleur pour Diego. Les inscriptions sur le corps de Misto s’illuminèrent d’un vert malsain alors que Runolf continuait de rapprocher les bords de la plaie. La mâchoire serrée à l’extrême, l’aigle eut du mal à ne pas accentuer sa pression sur la main du jeune homme. Ils restèrent ainsi une bonne minute, l’un se refaisant une santé pendant que l’autre absorbait la douleur de la cicatrisation accélérée qu’elle stimulait. Runolf finit par disparaitre dans un grognement de satisfaction, lâchant une petite recommandation en passant.

« Ne t’avise pas de forcer où ça va se rouvrir. La suture est trop fine pour résister à de gros impact. »

Misto libéra l’épaule et la main, basculant en arrière. La sueur envahissant son front suggérait l’effort qu’elle venait de faire. Son propre bras la lançait mais rien de trop intenable. Le tatouage se retira lentement, lui tirant une grimace. Elle chassa la sueur d’un revers de main, adressant un sourire à Diego.

« Voilà, c’est fini. Maintenant remettons nous en route avant que les autres ne décident de prendre des nouvelles de leurs camarades. »

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Lun 5 Aoû - 15:08

avatar
Invité


Click


Un animal vint se poser entre mon adversaire et moi-même, grognant à ce dernier. Il ne crut pas à la menace et tenter d'outre-passer le compagnon. Il fut piégé et déséquilibré dans ma direction. Je ne me retenais guère pour l'achever. Le dernier ennemi mis au sol, nous pouvions enfin souffler. Mes blessures se remettaient lentement. Un des compagnons de Misto m'ordonna de retourner au chariot. Je secouais la tête et lui dis que je pouvais poursuivre. Je poursuivis donc ma route dans les bois sans me retourner. Quelques secondes plus tard, on m'agrippa le collet et on me ramena vers le marchand. Ma magie pouvait me guérir, ils n'avaient pas à se soucier autant de ma santé. Je pouvais très bien me débrouiller. Pourquoi ne me croyaient-ils pas? Un d'entre eux supposait que j'allais tomber dans les pommes bientôt. C'était bien mal me connaître...

Nous retournions voir Misto contre mon gré et elle nous attendait, poings sur les hanches, comme si elle avait été impatiente. Je me sentis mal sur le coup, mais sa façon de vouloir prendre soin des gens me fit oublier cela. Elle était dévouée pour le bien des autres... Alors pourquoi ne pas avoir intégré une guilde lumière? Elle posa sa main sur mon bras, me faisant grimacer. Je sentais déjà ma blessure guérir d'elle-même, mais une aide extérieure m'empêcherait d'utiliser trop de ma propre magie. Je regardais le spectacle avec des yeux ébahis. Une chance qu'elle avait des compagnons pour la protéger parce que dans un état pareil, n'importe quel ennemi aurait pu profiter de la situation pour s'en prendre à Misto. Après le rituel de guérison, elle avait l'air exténuée et moi, je paraissais inquiet pour elle. Elle demanda tout de même à ce que nous poursuivions notre route. J'hésitais un instant, mais j'hochais la tête en direction du marchand pour qu'il fasse avancer son chariot. Je me permis tout de même de lui demander:


Ça va aller? Tu n'as pas l'air d'être dans le meilleur des états... As-tu besoin de quelque chose?

Le regard rivé sur elle, j'étais prêt à l'aider comme elle l'avait fait pour moi. C'était à mon tour de lui rendre service, de la protéger. Même si ses compagnons étaient-là pour elle, je ne pouvais pas supposer qu'ils y seraient toujours. Je ne sentais plus du tout ma blessure, elle avait été guérie à son maximum grâce à ma magie et à la sienne combinées. Même si Misto allait se montrer orgueilleuse du visage, j'allais insister de mon regard sur le sien. Je ne savais pas combien de temps ce moment de faiblesse allait durer, mais je n'allais pas permettre aux bandits de profiter de cette vulnérabilité.

Sur notre route, nous étions à l'affût de tout bandit ou assassin qui pouvait se montrer sur notre route. Puis, je vis quelque chose d'étrangement évident. Un peu plus à l'intérieur de la forêt, un peut à l'écart de notre chemin, je vis une pancarte de bois où «Réunion tout droit» avec une flèche vers le haut étaient gravés. Je fronçais les sourcils et me demandais bien pourquoi ils auraient pu laisser quelque chose d'aussi évident à cet endroit. Je fronçais les sourcils et la pointai de mon doigt et signalai mon intention au groupe:


Je compte voir ce qui en est de cela. Si vous désirez rester pour vous reposer, je comprendrai. Autrement, suivez-moi de près.

Je bondis à l'extérieur du charriot sans écouter ce qu'on pouvait me dire pour me convaincre du contraire. J'étais curieux et je voulais savoir de quoi il s'agissait. Si cela n'avait aucun rapport avec nos bandits, tant mieux, autrement, nous devrons nous battre à nouveau et pour cela, je me tenais déjà prêt à m'ouvrir les veines. Discret, je marchais entre les branches et les feuilles mortes, causant le moins de bruit possible pour ne pas les alerter. Je voyais deux silhouettes impatientes dans une clairière et d'où j'étais je pouvais les entendre:

-Mais qu'est-ce qu'ils font? À l'heure qu'il est, ils devraient déjà être ici...
-Ouais, c'est pas normal...

Je regardais leur accoutrement et il ressemblait étrangement à celui des autres bandits que j'ai éliminés. Je consultais du regard les compagnons qui m'avaient suivis pour connaître leur avis sur la situation. Voulaient-ils attendre un peu plus, ou charger maintenant?
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   Mer 28 Aoû - 17:37

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click



Amusement ?



« Je pense que ça ira. J’ai juste besoin… de repos. Tâche de veiller pour deux… d’accord ? »

Diego tendit la main pour l’aider à se lever puis l’accompagna jusqu’au banc en s’assurant qu’elle ne chuterait pas. L’adolescente lui rendit un mince sourire avant de s’assoir prêt du marchand et de fermer les yeux. Elle resta dans cette position, se fiant aux âmes qu’elle voyait luire sous ses paupières, et sombra, bien malgré elle dans un demi-sommeil réparateur. Ce fut la voix de Diego qui la tira de sa sieste involontaire. Elle commença à se morigéner mentalement avant de s’auto traiter d’abrutie complète.

« Je compte voir ce qui en est de cela. Si vous désirez rester pour vous reposer, je comprendrai. Autrement, suivez-moi de près.
- Diego ne t’… »

Elle n’eut pas le temps de finir sa pensée qu’elle sautait déjà sur ses pieds à la poursuite du jeune homme. Ou du moins c’est ce qu’elle voulut faire. La tête lui tourna et elle tomba à genoux sans que les loups n’est pu l’en empêcher. Brynjolf accourut et l’aida à se relever. Plus lentement cette fois.

« Ménage-toi. Les effets sont un peu plus longs cette fois.
- J’avais crût remarquer Henning.
- Du calme. Je ne disais pas ça pour te viser.
- Je sais. Excuse-moi. »

Elle se dégagea de l’étreinte inquiète de son double borgne pour filer vers les arbres. L’esprit de l’Insoumis soupira. Elle changeait cette petite. Elle changeait à une vitesse folle. Mais cela n’était pas un mal. C’est ce qu’on appelle consciemment grandir. La jeune femme ne tarda pas à le rejoindre. Diego lui fit discrètement signe de se dissimuler et de garder le silence. Visiblement, il avait trouvé quelque chose. Plus précisément, deux choses. L’adolescente hocha la tête et se faufila dans son sillage jusqu’à ce que les deux cibles soit parfaitement en vue. Henning et Brynjolf ne s’étaient pas manifestés, sans doute par absence de problème sur la route. Tant mieux. Elle pouvait donc agir en toute tranquillité avec Diego.

Sa lame coulissa hors de son fourreau alors qu’elle se mettait à sa hauteur. Elle finit par lui tendre l’arme en lui faisant un clin d’œil devant son air surpris. Elle tendit la main à l’un de ses ocarinas avant de se raviser en voyant Runi apparaitre prêt d’eux. Leurs regards se croisèrent et ils hochèrent la tête d’un air entendu. L’esprit loup se ramassa sur lui-même avant de changer. Les contours du loup rétrécirent et s’amincirent jusqu’à ce que le canidé devienne félidé. Les buissons se déchirèrent sur son passage, surprenant les deux hommes en train de comploter.

« Putain il m’a fait peur ce chat. »

Misto commença à marcher tranquillement en les contournant, s’assurant de passer dans le dos des opposant pendant qu’ils commençaient à s’interroger sur ledit chat. Elle se glissa lentement dans leur dos, un grand sourire sur les lèvres malgré l’expression stupéfaite de son coéquipier.

« Dis-moi, un chat dans une forêt ça ne te semble pas louche à toi ?
- Non, ça devrait ? répondit-elle avec force, faisant sursauter les deux hommes. »

Ils eurent à peine le temps de se retourner vers Misto que déjà celle-ci enfonçait son poing dans la tête de celui dont elle était trop proche pour être prudente avant de tirer la langue au second.

« Attrape-moi si tu peux, gros plein de soupe. »

Le clin d’œil qu’elle lui adressa était en fait pour Diego. Plus une invitation à s’en mêler en fait. Parce que franchement, qu’elle était l’intérêt de s’amuser si on était seule ? Et puis, Le bandit lui tournait le dos donc …

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une halte dangereuse [pv Misto]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une halte dangereuse [pv Misto]
» Plante dangereuse
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII
» Une enquète dangereuse[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5