Orca Li Britannia [Terminé]
 MessageSujet: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyMer 29 Mai - 20:30

Anonymous
Invité


Click





Orca Li Britannia
Orca Li Britannia


• Sexe : Masculin
• Âge : 15 Ans
• Date de Naissance : "CLASSIFIED"
• Lieu de Naissance : En laboratoire
• Activité(s) : Mage, Compositeur
• Statut / Guilde : Mage qui tentera d'entrer à Angel's Sky
• Surnom(s) : Aucun...
• Nom du personnage sur l'avatar : Orca (Air Gear)

• Citation :
« Même le plus délicat des papillons peut, d'un simple battement d'ailes, provoquer la plus meurtrière des tempêtes qui soit »
Mon petit Orca/ Moi



Psychologie
Un garçon compliqué



Orca est un jeune homme très ambiguë.
** C'est un garçon très ouvert, qui sera gentil avec toutes les personnes qu'il appréciera ou pas, du moment qu'il n'a rien à leur reprocher. De ce fait, il est devenu quelqu'un de très sociable. Néanmoins, il ne se dévoilera pas tout de suite si il arrive dans un nouveau groupe dans lequel il ne connait personne, laissant alors son côté sociable pour adopter un comportement d'observateur et de timide. Il est également très bavard, ou plutôt, aime parler, ce qui a tendance à agacer les gens. Il faut toujours qu'il ait le dernier mot. Malgré le fait qu'il grandisse, il a gardé un comportement plutôt puéril, qui fait souvent croire au gens qu'il veut rester enfant, ce qui n'ai pas totalement faux. Il n'aime pas aller dans le même sens que les autres, c'est pourquoi il trouvera toujours un moyen de régler un problème en faisant quelque chose de totalement différent des autres. Son style vestimentaire est de ce fait assez... spécial, sans pour autant être horrible et de mauvais goût. Il cherche en général à se faire apprécier des autres.
Lorsqu'il rencontre quelqu'un et qu'il a fini son intégration dans un milieux, Orca est réellement ravi de faire connaissance et laisse bien souvent son côté enfantin prendre le dessus. Mais lorsqu'il se bat, il peut devenir soudainement froid et calculateur.
Il a souvent tendance à s'imaginer des choses, comme par exemple, plaire à une fille, se sentir admiré alors que ce n'est pas le cas, se croire détesté, voir de la compassion la où il n'y en a pas, etc...
Même ses ennemis peuvent devenir ses meilleurs amis, en un croisement de regard.
Du fait de son enfance "inexistante", il a bien souvent du mal à distinguer le bien du mal, en partie à cause du lavage de cerveau apporté par les scientifiques de la congrégation, ce qui pose souvent problème. Bien sûr, grâce à Even, il n'y a jamais de graves dérapages. Malgré cela, il une notion de la justice assez commune à l'ensemble des "gens biens".
Depuis sa rencontre avec Even, son envie de voler dans le ciel est devenue si importante qu'il s'acharne à créer une technique qui pourrait l'y mener. Mais les ailes qu'il se crée ne sont qu'illusion, ce qui a tendance à le frustrer.

** Sa pire crainte est sûrement de se faire enfermer à nouveau dans une pièce sans aucune ouverture, comme lors de son enfance. C'est pourquoi il ne se sent en sécurité que lorsqu'il voit un morceau de ciel, gris ou pas, symbole de liberté pour lui.
Devenir assez puissant pour montrer sa valeur, être reconnu par le monde de la magie et écraser la congrégation sont ses seules motivations. C'est pourquoi il travaille toujours à améliorer ses sorts. Mais en plus de cela, il éprouve le besoin de composer des oeuvres musicales, comme pour trouver un équilibre, une chose bannale que tout le monde fait, ou presque.
Il aime les choses simples et efficaces et ne considère pas qu'une magie soit plus utile qu'une autre.



Histoire
Orca, cobaye malgré lui



** Orca est né on ne sait où, puis abandonné par ses parents. Il fut alors "recueilli" par la "Congrégation" et envoyé en laboratoire en tant que cobaye. Après avoir testé, sur d'autres enfants comme lui, différentes intensités, degrés et natures d'énergie magique, les scientifiques de cette organisation non-agréé qui ne comporte que des humains sans magie, trouvèrent une combinaison très satisfaisante, qui augmentait grandement l'endurance, la capacité physique et mentale du sujet. Ils la nommeront CODE "E". Ce code confère de telles capacités au porteur, qu'on investit plusieurs millions de Joyaux, pour développer un être humain qui ferait office d'arme de destruction massive à la Congrégation qui s'était mit en tête de régner sur Fiore,
Après des mois entiers d'efforts acharnés, on réussit a stabiliser le développement de l'enfant "E" à l'âge de 7 ans, puis on lui permit de sortir de la chambre dans laquelle il était constamment enfermé, en lui assignant des cours spéciaux, qui avaient pour but de lui apprendre à manier les armes, magiques ou pas. Malgré son son amour pour les combats d'épée, il ne voulut pas devenir mage épéiste ou mage chevalier. Il ne savait pas quoi, mais quelque chose d'autre l'attirait. Au bout de 3 mois, il maniait assez bien l'épée, si bien qu'on l'estimait "prêt à l'emploie" pour les tueries à venir. Néanmoins, après leur avoir enseigné mille méthodes de combats, il restait encore à l'organisation clandestine, de faire de ces enfants des machines sans sentiments. On commença alors un lavage de cerveau sur Orca. Et 1 ans plus tard, le projet clandestin "E" aboutit. Orca était capable de tuer sans état d'âme. Néanmoins, il n'était toujours pas capable d'utiliser un type de magie qui lui était propre.
Plus tard, les scientifique le nommeront Orca, en référence au prédateur des mers, l'orque.

** Quelques mois passèrent. Lorsqu'il se réveilla, Orca se trouvait dans une immense cage de verre, pourtant assez luxueuse. Il n'était plus enfermé dans sa chambre. Et il n'était pas le seul dans ce cas. Tout autour, de gens observaient la dizaine d'enfants enfermés, hochant la tête d'un air approbateur comme pour exprimer leur satisfaction. Des hommes de guildes noires ou clandestines, aux simples scientifiques et autres employés, tous portaient d'étranges lunettes, qui leur permettaient, entre autre, de voir les statistiques de chacun.
Les dix premiers jours, Orca ne comprenait toujours pas ce qu'il se passait, ce que voulaient toutes ces personnes et pourquoi il était enfermé dans cette pièce vitrée. Néanmoins, on pensait à son confort puisqu'une jolie petite vaisselle était à sa disposition avec quelques mets raffinés. Ce fut seulement encore 5 jours après qu'il se produisit quelque chose d'absolument "magique". Alors qu'une petite guilde clandestine, pourtant assez riche, avait "acheté" un des projets aboutit, une véritable rébellion eut lieu. Le projet "C", le garçon que l'on venait de libérer pour qu'il parte avec ses nouveaux "maîtres", avait fait plusieurs petit oiseaux de cristal, qu'il envoya sur des cellules de verre au hasard. Alors que les gardiens commençaient à maîtriser l'enfant, plusieurs des vitres s'étaient déjà brisé violemment, laissant libres cours à tout ce qu'on leur avait appris. Ce jours fut un véritable carnage. Beaucoup de gardes y laissèrent la vie et la petite dizaine d'enfant qui s'était rebellé, avait réussi à s'échapper.
À partir de ce moment là, la peur et le sentiment de vulnérabilité qu'il éprouvait se sont envolés et ont laissé place à une assurance presque sans failles.

** Il ne purent cependant partir bien loin puisque, bien entendu, ils étaient encore plus précieux et rare que les diamants eux-mêmes, aux yeux de la Congrégation et des guildes clandestines qui les finançaient . C'est sans doute pour le pouvoir, et en l'apprenant du réseaux qu'elle avait établi, qu'une guilde clandestine vint à la rencontre d'Orca. Les enfant s'étaient séparés, et étaient désormais vulnérables, incapables de déceler la perversité de l'esprit humain. Orca était candide en ces temps là.
C'est pour cela que lorsque cette guilde clandestine "Journey To Nowhere" lui proposa de l'accompagner, il accepta sans trop se poser de questions. Il fut alors emmené dans un des nombreux repères de la guilde, et fut même logé à côté des appartements du grand maître. Mais encore une fois il se sentit opprimé. En effet, sa chambre qui était sans doute la plus belle de tout le complexe, ne possédait ni portes, ni fenêtres. Seul Lucius, le maître, pouvait entrer, grâce à son pouvoir de téléportation. Et la peur s'installa de nouveau. Mais malgré cela, il s'y plut le temps de 2 semaines. Chaque jours, il venait lui conter ses aventures, toutes plus incroyables les unes que les autres. Mais une fois les deux semaines écoulées, la guilde déménagea brusquement, en emportant évidemment Orca et en soufflant par la même occasion, tous ses rêves bâtis le temps d'une petite nuit. C'était juste quelques jours avant l'attaque du Conseil de la magie. Journey To Nowhere avait décidé de s'allier dans l'ombre à Légion dans son projet de destruction du conseil et avait fondé une partie de sa victoire sur les talents destructeur de son jeune petit protégé. Il devait servir de diversion. Mais lorsqu'ils furent à Era, Orca vit le monde s'arrêter autour de lui. Plus rien ne bougeait, plus rien ne vivait, plus rien n'existait. Alors, se demandant d'abord comment réagir, il regarda en pleurant son "sauveur",conclu qu'il ne vivrait pas heureux sous son aile, prit un train au hasard et, après que le temps ait reprit son cours, dans son esprit et autour de lui, il fut conduit à Crocus. La guilde ragea et maudit l'enfant, mais le laissa néanmoins tranquille, pour on ne sait quelles raisons.


** Et à partir de là-bas, Orca se dirigea vers les montagnes, fuyant toutes les injustices que la vie s'acharnait à lui infliger. Il s'enfonça très profondément dans le massif, avançant d'un pas assuré et marchant droit devant lui. Puis, après une journée entière de marche à jeûne, il s'écroula dans une assez grande prairie. Et à ce moment là, il fit sûrement la rencontre la plus importante de toute sa vie: un vieillard se dirigeait vers lui. Il le constata un instant, puis, Orca perdit connaissance.
Lorsqu'il revint à lui, il se trouvait dans une petite chambre pauvrement meublée, néanmoins agréable. Alors, instinctivement, il se leva péniblement mais rapidement, pour trouver une porte ou une fenêtre, quelque chose qui lui garantirait sa liberté. Puis, après quelques minutes de panique, il vit une fenêtre sur sa droite et une porte dans le mur opposé. Le garçon se rallongea paisiblement.


-Que fais-tu ici tout seul mon jeune garçon?
Orca ouvrit les yeux en sursaut.
-Eh bien, finit-il par dire après avoir contemplé le visage de son hôte, c'est une assez longue histoire...
Puis voyant qu'il hésitait, l'ermite l'encouragea d'un hochement de tête. Alors Orca fit le récit de ses aventures ,ou, plutôt, de ses mésaventures. Puis un petit bout de conversation s'engagea:
-Je me nomme Even Britannia, commença-t-il.
-Et moi Orca! Lui répondit l'enfant apparemment très enchanté et heureux.
Donc personne ne s'occupe de toi? le garçon secoua la tête. Bien, alors je vais le faire! Dit-il plein de compassion.

Et c'est ainsi qu'un apprentissage long de 2 ans commença. Toute la magie que le sage appris à son disciple fut très vite maîtrisée. Mais en plus de la magie, Even lui appris ce que c'était que d'être "humain". En passant par les bases de la politesse et tous les autres "codes ou moeurs" humaines, car sa sociabilité était vraiment déplorable, il appris tout ce qu'il fallait à son jeune disciple. Orca réussi finalement à avoir un comportement de garçon civilisé et maîtrisa la magie du Caligium. Ou du moins, les bases.
-Regardes,lui disait-il souvent, j'appelle ce livre "le grimoire des songes". Il contient tout ce que doit savoir un illusionniste. Un jour il t'appartiendra, mais pour l'instant, promet moi que tu utiliseras tout cela comme un "humain" le ferait
[color=orange]Promis! lui répondait sans cesse Orca, Je vous ferai honneur!
Puis, vinrent les jours funestes qu'étaient les derniers d'Even. Il confia à son disciple le livre des songes puis s'éteignit le sourire au lèvres.

** Il alla donc vers la ville après ses adieux que l'on pourrait qualifier de "déchirant". Ses vêtements n'étaient plus vraiment à sa taille et étaient déchirés par-ci par-là, mais pas pour autant sales puisqu'il se baignait assez souvent et avait pris l'habitude de les laver avant sa baignade, lors de son apprentissage. C'est pourquoi tout le monde le regardait, étonné, d'un air méfiant, passer dans la ville. Mais le jeune garçon avait un problème qui ne pouvait pas être réglé aussi facilement que tous les problèmes rencontrés dans les montagnes: l'argent. Il n'avait même pas quelques centimes de joyaux. Even ne vivait que de ses petits élevages et de ses petits champs. Dans une ville aussi importante que Crocus, ils ne serviraient de toutes manières à rien. Orca commença alors à réfléchir à son problème. Mais au bout de 5 minutes à peine, il arrêta. Il devait paraître bien désespéré pour qu'une jeune fille vint le voir en engageant le conversation:

- T'es perdu?
Il sursauta.
- Non! répondit-il surpris. Il se retourna alors pour lui faire face.
Soudain, quelque chose qu'il n'avait jamais connu jusque là naquit au plus profond de ses entrailles. Il eu la chair de poule, une grande bouffé de chaleur, se sentit rougir et enfin écarquilla les yeux, éblouit par une telle magnificence. Elle lui plaisait. Il était amoureux. Sentiment qu'Orca n'avait jamais ressentit et constaté.
- Bah alors? Tu m'écoutes? reprit-elle, Comment t'appelles-tu?
- Ah! Euh... Je... Orca... Finit-il par bredouiller.
- Orca? Moi c'est Euphimia! Ravie de faire ta connaissance. Tu m'as l'air bien sympathique... Je ne pense pas que mon père verrai d'objections si je te ramenait chez moi... dit-elle avec un sourire en coin. Bon! Viens avec moi! décida t-elle enfin après quelques longues secondes de réflexion.
Orca se sentait ridicule et était en colère contre lui-même d'avoir perdu ses moyens face à cette fille, mais en même temps il était heureux d'être en sa présence.
Ils arrivèrent finalement devant une belle auberge de style assez ancien. Elle l'invita à entrer, puis, le poussa rapidement vers une porte d'accès privé, pour que les clients évitent de voir le jeune vagabond et qu'il ne prennent peur, par la même occasion. La salle dans laquelle ils se retrouvèrent était assez grande pour accueillir plusieurs armoires robustes en bois massif. Euphimia ouvrit une de ces armoires et, après quelques coups d'yeux ici et là, lui envoya des vêtements à travers la pièce. Il les réceptionna avec une grande dextérité , puis, commença à enlever les presque lambeaux qui lui faisait office d'habits. Alors, gênée par une pudeur apparemment absente chez son invité, elle quitta la pièce, le laissant seul au milieu du bois finement sculpté. Après s'être habillé, il se dirigea vers la partie restaurant, et, apercevant sa bienfaitrice, il se dirigea vers une table sur laquelle étaient posé pleins de plats typiques de la région.
- Installes toi, lui dit-elle gentiment avec un sourire ravissant.
- Merci de m'avoir invité... Je ne sais pas ce que j'aurai fait sinon...
- Oh! Ce n'est rien je t'assure!
- Pourtant toutes les personnes qui me voyaient me laissaient à mon sort... J'aurai pu mourir de faim! Ils en seraient content je crois...
- Manges pendant que c'est encore chaud. Lui dit-elle en guise de réponse.
Finalement le repas se passa dans le calme le plus complet: Orca admirait la plus belle chose au monde et Euphimia mangeait en se posant des questions silencieuses.
Mais soudainement, du vacarme se fit entendre à l'entrée de l'Auberge. Des hommes armés recherchait un jeune homme au cheveux assez courts, blond, qui avait l'apparence d'un vagabond. C'était Orca! Alors, sans perdre une seule seconde, là jeune fille l'emmena vers les cuisines.
-Suis moi! ordonna t-elle
Ils traversèrent les différents ateliers en trombe, manquant de renverser les serveurs, et arrivèrent finalement à la porte menant à l'arrière cour de l'auberge.
Surtout, commença t-elle, tu ne me connais pas. Compris? Sinon mon père et moi on aura des problèmes. Allez, files!
Sur ces adieux, Orca se dirigea vers la gare de la ville et prit un train, une fois encore, qui le conduisit à Magnolia.

** Lorsqu'il arriva, il put constater qu'on le cherchait activement mais discrètement. Il dut donc courir se cacher derrière des piliers. Et là, il réfléchit à comment s'en sortir. Puis un mage d'une guilde clandestine au service de la Congrégation, le fit sursauter:
Eh toi!
-Oui monsieur? répondit le jeune fugitif sans se retourner.
-Retournes toi quand je te parle, commença t-il, c'est fini, nous avons trouvé la quasi-totalité des fugitifs Puis l'agrippant à l'épaule et le retournant, il le considéra avant de se demander comment s'y prendre pour le neutraliser rapidement sans risquer de se faire remarquer.
Orca ferma les yeux et lui dit:
- Je suis vraiment désolé pour vous mais... Il est hors de question que l'un d'entre vous me ramène en en enfer....
Et lorsqu'il les ouvrit, une magnifique croix argenté était gravée au centre de ses pupilles. A ce moment là, le garde fut pris d'un malaise tellement intense qu'il tenta de crier mais en vain: aucun son ne sortait de sa bouche. Il sentait que quelque chose autour de sa gorge qui l'empêchait de crier. Se posant des question, il entreprit de neutraliser le garçon, mais se rendit tout de suite compte qu'il ne pouvant même plus bouger. Il compris alors qu'il était victime d'une illusion qui l'empêchait de respirer, de crier, de bouger. Puis succombant, il s'asphyxia, tombant raide mort sur le sol. Orca commença alors à avancer puis se dit qu'il devait limiter le massacre en empruntant un chemin sans grand monde. Alors, il emprunta les petits couloirs et arriva finalement en dehors de la gare. De là il courut le plus vite possible à la recherche d'une petite taverne que lui avait conseillé son amie. "Tu y seras en sécurité." lui avait-elle dit pour le rassurer.
Il y entra. Et là ce fut une réelle surprise: partout des mages buvaient, mangeaient, riaient, tout ça en faisant des petites explosion d'énergie avec leur magie. Ils le regardèrent tous surpris. Il ne le savait pas mais il était tombé dans une guilde clandestine, de mages sans coeur.
- Qu'est-ce que tu veux gamin? lui dit le gérant de la taverne. Je te préviens je n'héberge pas gratuitement. On doit consommer pour rester.
-Euh... Eh bien c'est une amie qui m'as recommandé cette établissement, mais si vous dites que vous n'hébergez pas... Je me suis sûrement trompé. Désolé. dit-il alors en tournant les talons, au revoir.
-Attends gamin! cria le vieux gérant. Une amie tu dis? Comment s'appelle t-elle?
-Euh... Euphimia.
Alors à ces mots, tout le monde manqua de se renverser sur sa chaise. Ils étaient apparemment surpris.
-Dame Euphimia? Elle t'a dit de venir ici?
-Oui... Des mercenaires me recherche...
- Des mercenaires? Qu'as tu fait?
-Rien... Je... Je suis... Orca... prononça t-il de manière presque inaudible. Mais personne ne se dit qu'il était le projet que la guilde convoitait
-Alors comme ça on t'a envoyé ici, hein?
Il le dévisagea un moment, alors que les autres reprenaient leurs festivités.
Bon eh bien, ces locaux t'accueilleront jusqu'à ce qu'on ai pris une décision.



** Finalement, il fut décidé que le jeune garçon sois logé à l'étage supérieur de la taverne et qu'il reste jusqu'à ce qu'Euphimia vienne le changer de place. Cette fois-ci, sa chambre était pourvue de porte et de fenêtres et personne n'attendait rien de lui. Au bout de 5 jours, Euphimia vint. Lorsqu'elle vit Orca allongé sur son lit, elle ne put s'empêcher de soupirer de soulagement: il était en vie, libre et sain. Tous ses efforts pour le ramener ici n'avaient pas été fait en vain.
-Tiens, lui dit-elle en lui envoyant un pendentif, c'est un cadeau que j'ai acheté en chemin. Vas-y ouvre le.
Orca s'exécuta et constata que ce n'était qu'une montre, cependant très travaillée. Il la regardait. Elle était magnifique.
Alors qu'il l'admirait, Euphimia commença à lui expliquer la suite des événements:
- Tu vas commencer à aller vers l'ouest. Là-bas il y a un refuge qui appartient à des amis à moi. Ne t'inquiètes pas ils prendront soin de toi, le rassura t-elle.
-Oui sûrement... Et toi?
-Je continue ma vie... Occupes toi plutôt de toi. Tu y seras plus en sécurité qu'ici...
-Mais qui es-tu réellement pour t'inquiéter autant pour moi?! lui demanda t-il d'un air presque suspicieux
-Nous nous reverrons Orca, dit-elle en partant, nous nous reverrons...

Alors que Euphimia était parti, il contempla de nouveau la montre de poche qui lui avait été offerte, en s'attardant cette fois, sur tout ses détails: le cadran qui semblait être en argent, les aiguilles d'un noir intense, les petits chiffres dessinés tout autours de ces dernières, la chaîne et... il vit quelque chose de très troublant: du sang. entre le cadrant en le verre de la montre, s'était incrustés de petits amas de sang, qu'on ne pouvait déceler que très difficilement. Et il comprit ce qu'il s'était sûrement passé... Euphimia était une meurtrière... Ou peut-être n'était-elle que complice... Mais il se dit qu'il ne pouvait plus avoir confiance en elle, ni en tous les gens qui étaient présent dans cette auberge... Il créa une image de lui qui obéirait à quiconque, qui durerait 3 jours, prépara ses affaires en vitesse... et une fois encore, il fuit pour continuer son chemin vers cette liberté tant désirée...

Orca Li Britannia





Magie
Caligium


Le Caligium est une magie d'illusion que Orca a apprise auprès d'Even. Elle consiste a créer des entités fictives, en trompant les sens de son adversaire. Ainsi, Orca l'utilise lors de combats pour rendre son adversaire plus vulnérable, profitant de nombreuses ouvertures, pour lui infliger des dégâts réels. Pour réaliser certaines illusions, Orca doit utiliser la "Silver Cross", qui n'est rien d'autre que la matérialisation de son pouvoir dans ses yeux, afin de l'utiliser pour réaliser des illusîons rapidemment, faire de combinaisons, l'utiliser comme point de contact visuel ou bien pour une concentration d'énergie magique à un endroit précis. Elle n'utilise que très peu d'énergie.
Pour assister ses illusions, Orca utilise aussi une épée qu'il garde accrochée à son dos. Elle lui permet de se battre si ses illusions ne fonctionnent pas sur son ennemi. Elle est de couleur noire et peux être chargée avec des sorts qu'Orca maîtrise.
Orca est à la recherche de "l'Anneau des songes" qui permet, d'après un ancienne légende, d'acquérir le sort ultime des illusionnistes. Personne ne sait si il existe vraiment.

Techniques


 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyLun 17 Juin - 10:15

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Bonsoir et bienvenue sur FTRPG. Je vais procéder au commentaire de ta fiche, afin d'y relever les points positifs et négatifs. Cela a pour but d'optimiser ton personnage, et de le rendre le plus agréable à jouer en rapport avec notre univers, et en accord avec notre règlement. Toutes mes remarques seront donc à prendre en ce sens, et ne sont aucunement des critiques personnelles.

J'ajouterai que je suis désolé pour le retard.

Commentaire général
Oui oui, précisons bien qu'il est de sexe masculin... J'avais jamais vu l'utilité de cette rubrique jusqu'à aujourd'hui. Pas de remarques particulières sur l'écrit.


Psychologie
Suffisant je pense, un peu court dommage, mais suffisant.


Background
Alors attention. La création d'un pays autre que ceux sur la carte nécessite une description claire et nette du pays, complète, afin d'éviter de potentielles mauvaises surprises. A ce titre seulement, un pays pourra être validable, si le background est de qualité suffisante.
Ensuite, mon second point est que je ne suis pas d'accord avec le concept de manipulation génétique. Considérant les capacités de communication et de transport sur Fiore, on peut estimer qu'ils ont un niveau technologique global équivalent en tout point de la planète. Et à l'évidence, Fiore est loin, très très loin de la génétique, je doute même qu'il y ait des recherches là dessus. Même dans notre monde, la découverte de "codes" est super récente. Alors pour eux qui vivent dans un système bien moins avancé que le notre, car usant de technomagie... Il n'y a pas de développement en chimie, en énergie, en mécanique... Tout est permis par les lacrymas. Du coup, je doute sincèrement qu'il y ait des recherches dans le domaine des gênes, pour la simple et bonne raison que je doute même qu'ils en aient découvert... On sait que la création d'enfants soldats est une piste de recherche (Ultear en a fait les frais dans sa jeunesse), donc le concept ne dérange pas, mais je te suggère de chercher une autre voie que la manipulation génétique, inadaptée au cadre de jeu.


Même chose, marche sur des oeufs quand tu parles de Légion. En théorie, les Légionnaires n'ont jamais été au delà de Fiore, et je doute plus encore pour un autre continent dont les membres ne savent rien du coup (il nous reste Hancko Emil, fondateur de la défunte Légion). Aussi, je te suggère d'en parler avec lui pour vous mettre d'accord sur les clauses. D'autant qu'ensuite, ça ne colle tout bonnement pas, Emil était bien présent sur l'île au moment de l'attaque du Conseil, donc il ne pouvait pas être avec toi à Era. Donc ce passage est à modifier. Et comment as tu rejoint Fiore depuis un autre continent?

Un détail, un récif, c'est sous l'eau, quand on parle de montagne, c'est bien massif. Marrant comme erreur ça, je note.

Une sorte de reprise de l'histoire des dragons slayers avec un phénix... soit...

Aie, échec critique, du vert sur un fond bleu foncé, faute de goût impardonnable, et surtout illisible. Après... je ne comprend pas trop, pourquoi l'armée Fiorienne te chercherait? Si la Congrégation est inconnue, il n'est pas logique que le gouvernement Fiorien la soutienne, puisqu'il ne peut pas définition pas la connaître. D'autant que les expérimentations magiques sur les enfants ne semblent pas être légales, vu le secret déployé pour les travaux sur Ultear.
Là, soucis avec le fait que tu sois connu, vu que personne sur le forum ne te connait... Et contradiction du coup avec les infos sur le labo au début. Donc, point à supprimer.
D'autant que la fin ne colle pas avec le mieux, car si on est recherché par l'armée, rejoindre une guilde LEGALE me parait d'une naïveté assez touchante. Tu seras arrêté en moins de temps qu'il n'en faut pour te confondre avec une demoiselle.


Bilan: Des bons points, l'histoire est très complète et bien rédigée. Cependant, certains points sont incohérents, ou inadaptés, tant avec le cadre du jeu qu'avec le cadre du forum, donc des choses à reprendre.


Pouvoir



Conclusion
Psycho validée, background avec des incohérences et soucis de cadre, mais facilement modifiable. Gros travail sur la magie en revanche, car à recentrer sur des illusions, là c'est juste un mélange de tout et n'importe quoi.

En attente de modifications
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyVen 21 Juin - 12:52

Anonymous
Invité


Click

Modifications apportées :yata:
Concernant la psychologie du personnage, étant donné que tu trouves cela dommages qu'il n'y est pas suffisamment d 'infos, que manque t-il à ton avis? J'apporterai des modifications volontiers ^o^
Voilà merci à toi et bonne journée bye
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyVen 28 Juin - 19:29

Anonymous
Invité


Click

Modifications apportées! :yata: 
J'ai rallongé la psycho, revu le background et ai apporté quelques précisions ^o^

Bonne relecture Very Happy
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyLun 1 Juil - 14:33

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Psychologie
Validée


Background
Alors, pour ma part, je trouve la description du pays toujours trop légère. Si la carte officielle du monde ne te suffit pas, il te faut donner une description suffisante du pays que tu crées, sinon, je te suggère de te reporter sur les pays existants, puisqu'on sait qu'il existe des recherches magiques, même à Fiore, qui sont illégales.

Attention aussi au concept de "réservoir magique", serait pas juste que tu commences avec plus que les autres l'air de rien, tu commenceras comme tout le monde. Pour ces raisons, certaines parties de ton background sont un peu... juste, comme le fait que tu sois si particulier pour l'empire, ou même que la guilde noire te juge comme "destructeur". L'illusion, c'est pas si rare, donc....

Petit croche pied avec ta révision, tu indiques que tu as eu des cours de magie jeune, mais ne découvre ton pouvoir qu'après dans le récit, donc, qu'est ce que tu pouvais bien faire tout ce temps pendant ces cours?

Des armés qui agressent les gens pour te trouver, alors qu'ils appartiennent à un groupuscule qui serait illégale à Fiore, c'est un coup à se faire pincer, et méchamment ça. Sans compter l'incident diplomatique qui va suivre, je doute que la couronne Fiorienne apprécie qu'on maltraite SES concitoyens pour des résultats d'expériences interdites.
Pour la mort du garde, j'imagine que c'est la technique de la fleur qui a cet effet... Attention, le meurtre, surtout sur un garde, c'est mal vu, méfie toi en rp, serait bête de passer illégal pour ça.

Là, soucis avec le fait que tu sois connu, vu que personne sur le forum ne te connait... Toujours pareil. Aucun des membres du forum n'a jamais entendu parler ni de Brittania, ni de la Congrégation, de près ou de loin, donc impossible de maintenir une telle célébrité auprès de ton patron d'auberge.


Bilan: Reste encore des bouts, mais c'est toujours compliqué de passer par ce genre d'histoires, et on avance.


Pouvoir



Conclusion
Background en progression, magie bien recentrée sur le thème, reste des détails techniques vu que l'illusion c'est space, et de la modération de ci de là.

En attente de modifications
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyMer 3 Juil - 13:47

Anonymous
Invité


Click

Modifications apportées :69: 
J'ai revu le background en changeant carrément le lieux du début et j'ai revu les techniques ^o^
Bonne relecture en espérant que cette version te plaira Smile
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyVen 19 Juil - 16:04

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Background

Tout comme pour l'histoire du super réservoir, serait gênant que tu sois "surpuissant" si facilement. Donc doucement sur les bonus, reste modéré.

Toujours un peu limite niveau modération magique, puisque si maintenant tu commences comme mage débutant et faible, théoriquement tu étais tout aussi faible à 8 ans. Et donc, te traiter comme une "arme de destruction massive" est peu être un peu fort...
Attention au fait que la personne qui te cherchait "comprenne" que c'est une illusion. Entre le fait que ce soit un mage, et le fait qu'il ait décelé la supercherie, tu cours le risque que ton sort perde son effet. Quand les gens commencent à voir clair dans tes tours de passe passe, c'est pas bon signe pour toi en général...

Bilan: Je pense valider ce background pour son aspect théorique. Corriger certains points seraient difficiles, et nécessiterait des refontes. En pratique, tu démarreras comme chacun. A savoir mage standard débutant...


Pouvoir



Conclusion
Le background souffre toujours de deux trois anomalies sur le plan technique (surpuissance, arme de destruction massive...), mais est globalement validable à moins de revenir sur toute sa fondation. Il n'entraînera aucun traitement de faveur sur la modération en rp en revanche. Sinon, les techniques souffrent toujours d'échelles fantaisistes, ou alors sont inadaptées. Mais il ne faudra guère plus d'une correction pour ça je pense, puisqu'à force, tu dois commencer à avoir l'idée.

En attente de modifications
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] EmptyDim 15 Sep - 18:00

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click

Bonjour,

Est-ce que cette fiche est toujours d'actualité ?
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Orca Li Britannia [Terminé]   Orca Li Britannia [Terminé] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Orca Li Britannia [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Astoria Greengrass (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Hors Rp :: Fiches de personnages