Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Combat 7 : BP vs CS
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Ven 19 Juil - 22:48

Reckless se relevait difficilement de l’assaut bestial qu’elle venait d’essuyer. Damaz perdu sur sa plateforme se déplaçait par bond, cherchant à rejoindre Abigail. Seth et Abigail échangeaient dans leur danse martiale sur cette plateforme qui tournait telle une toupie avant de chuter.
Tous s’arrêtèrent.
Tous.

Stupéfaits par le rugissement sourd qui vient de retentir dans l’arène, bien trop puissant pour sortir de la gueule d’un mage de Take-Over, bien trop long pour être assimilé à une balle qu’on viendrait de tirer. Soudain, de menaçantes colonnes d’eau s’élèvent, puissantes, elles explosent littéralement les plateformes, une force perforante impressionnante qui vous prend tous à dépourvu. Paniqué ou déterminé selon vos traits de caractères si uniques, vous cherchez à quitter les plateformes, mais se jeter dans l’eau, source de toute cette animation, est-elle un meilleur choix ? Surtout lorsque vous voyez jaillir de cette eau claire et pure un monstre filiforme, une grande gueule démoniaque. Avec un peu d’inspection, ces reflets aquatiques ont pris la forme que vous évoqueraient les dragons sortis des mythologies chinoises, tout en longueur. Sans plus attendre, la bête glisse dans les airs et avale dans sa gueule Abigail avant qu’elle ne chute. Séparée de son frère, la demoiselle est forcée à tenir en apnée dans ce corps qui n’est fait que d’eau, alors que le mage noir est renvoyé sur une plateforme par un violent coup de queue.

Les trois mages persistant sur des plateformes distinctes n’ont pas le temps de réagir, de nouvelles colonnes surgissent et les frappent violemment, détruisant leurs sols et les envoyant danser dans les airs. Si Damaz et Reckless retombent lâchement dans l’eau, Seth s’écrase rudement sur un sol dur, avant que son corps ne glisse jusque dans l’eau. Les dernières briques sont englouties par le niveau de l’eau qui monte légèrement. Que de l’eau. Il ne reste que de l’eau, et un monstre d’eau turbulente emprisonnant la dernière participante. Content de son travail, le faux dragon retourne à l’eau, libérant enfin Abigail de son emprise, la demoiselle remonte vivement à la surface chercher son souffle adoré. Un nouveau rugissement se fait entendre, et vous sentez bien dans l’eau que la bête rôde, il y a un léger courant qui ne peut être provoqué que par sa nage.

Des nouvelles plateformes apparaissent, un plus petites mais plus nombreuses que les précédentes. Similaire au précédente, elles sont désormais de pierre noire et semble pour une obscure raison plus robustes que les précédentes. Chacun d’entre vous se hisse sur celle qui est la plus proche de lui.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Lun 22 Juil - 9:05

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Insane Games


BP vs CS




Tout s’était enchaîné à une vitesse phénoménale. La chute provoquée par Seth, l’apparition de cette créature aux frontières des cauchemars et merveilles, la peur et la terreur alors qu’Abigail se faisait engloutir, l’eau qui l’avait submergé, souffle coupé, buvant la tasse dans la violence de la chute après que les plateformes est explosées. La vision se brouillant dans le tumulte aqueux l’emportant, lucidité qui avait frappé le monstre hybride, lui faisant reprendre contact avec la réalité, sable redevenant eau, êtres détestés reprenant l’apparence des ennemis qu’il n’avait aucune raison de tuer. Bouleversement totale, une baffe mentale donnée à son esprit détraqué par un combat l’ayant déjà bien amoché. Le corps craque dans l’étendue liquide pour reprendre une apparence globale humaine, à quelques détails prêts, l’impression d’une douleur qui s’apaise légèrement, douleur qu’il supportait au-delà de ce que l’on pouvait imaginer de par le simple fait que sa magie provoquait l’éclatement de son squelette entier, frère de douleur que ce vague apaisement ne fait revenir que plus éclatant. Il reprend le dessus, réagit dans l’instant alors que la créature éjecte son alliée, que de nouvelles plates-formes se sont créées, utilisant ses habilités empreintes d’animalité, il se hisse rapidement et avec une déconcertante facilité - malgré le remous qui les a tous frappés - sur la première plateforme à proximité, discernant dès lors la position des trois protagonistes dans l’arène de violence et perversité, luttant pour émerger sur les plateformes à proximité.

Maintenant ! Il saisit le moment, l’instant, s’élançant avec une nouvelle vivacité retrouvé pour bondir dans une rapidité sauvage sur les plateformes à proximité, s’élevant déjà dans les airs de l’arène au terrain abyssale d’une nouvelle monstruosité. Plateformes éclatants sur son passage par la force d’impulsions des colonnes d’eaux s’élevant des flots maintenant habités. Idée germant dans son esprit détraqué.

Bondissant sur une plateforme au-dessus de Seth le résultat ne se fait pas prier, cinq secondes a peine avant que la colonne d’eau ne vienne exploser les deux plateformes alignées. Plongeant dans l’eau au moment de l’impact il espère que l’action eut l’effet escompté, comptant sur le simple fait que même si le brun a réussi à esquiver la colonne que Damaz avait provoqué, c’était désormais dans l’eau qu’il se trouvait. Relâchant sa magie il fait abstraction de la créature séjournant sous leurs pieds, c’est la faille, le moment où jamais, son âme explose, magie qui se déverse dans son corps entier, que crocs et griffes ré-émerge dans une transformation enchainée utilisant au mieux les particularités des âmes qui en lui tourbillonnées, panthère auquel il empreinte facultés et traits, alors qu’atteignant une vitesse de nage de trente kilomètres heures il plonge en apnée pour foncer en quelques instants sur le brun manieur de gravité.

Utilisant la surprise de la réaction en chaîne qu’il avait provoqué et la sécurité de son attaque aquatique pour qu’il n’est pas le temps de répliquer –sécurité somme toute relative vue la créature -. Une prise ferme sur la chevelure de sa main d’où jaillissaient les griffes affutées pour totalement l’immerger et dans les profondeurs de l'eau avec lui l’entrainer. Utilisant la descente dans l’eau pour enfoncer dans l’épaule de l’ennemi détester les crocs sanguinaires émergeant de sa gueule humaine, s’accrochant sur son dos tel un diable dans le méandre des flots il mord à pleines dents, augmentant la pression de sa mâchoire pour tenter de briser la clavicule de l’autre sous la pression. Griffes s’accrochant dans la chaire avec délectation alors que le liquide transparent voyant naître l’affrontement se teinte de la couleur du sang. Emporté dans le tumulte sauvage et la litanie des flots il ne regarde pas la chose s’étant mise en mouvement pour tourner autour d’eux tel un prédateur dément. Il n’avait fallu que quelques secondes pour l’exécution de cet assaut brutale, prédateur incarné bien décidé à l'emporter. Puis advient ce qu’il devait arriver, il commence à suffoquer, manquant d’air, réagissant par pur instinct aliéné, le dos de Seth devient alors le tremplin pour se propulser avec ses pieds vers la surface dans l’espoir de respirer.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Lun 22 Juil - 17:40

avatar
[PNJ] Sheen

PNJ

Click


L'arrière goût de ton incompétence ♥
CS VS BP - Reckless Blackstorm 3200 MM



Reckless écume. Se hissant à peine sur la première plateforme, elle saute sur une seconde. Son objectif, bien clair dans sa colère aussi noire que ses armes, la porte à hauteur d’Abigail. La mage la saisit par la main et la tire hors de l’eau, prenant son élan pour sauter sur la plateforme suivante au mépris de tous les risques qu’elle pourrait courir. Seth avait littéralement dépassé les bornes de la bleuet. Là, il venait de la enfoncer et d’embarquer la structure avec. Changeant de plateforme, elle saisit un nouveau chargeur qu’elle plaça dans l’arme. Recharge ok. Son pied toucha le bord de la plateforme et la propulsa plus haut alors que la colonne d’eau happait celle en dessous d’elle.

Le canon se posa dans le creux des reins de la demoiselle alors que la pistomancienne pressait la détente.


Les plaies et contusions de la ponette se refermèrent illico sous le stimulant magique que venait d’envoyer Reckless. Une autre balle rebondi sur deux plateformes avant de libérer son contenu.


Les deux jeunes femmes furent happées par le courant d’air, momentanément hors d’atteinte du monstre et de l’eau. Elle se laissa ballotter alors qu’Abigail l’écartait d’elle. La mage aux cheveux bleus haussa les épaules devant le regard de l’adversaire.

« J’ai horreur d’utiliser de la magie pour rien. Ton frère est un ahuri qui ne sait pas se battre quand il le faut. La preuve, il me fait décharger mes cartouches pour les balayer. J’en ai assez qu’on se paye ma tête. Maintenant prépare toi à l’atterrissage. Je m’occupe de rattraper l’autre. »

Le sort se rompit exactement à cet instant. Le corps de Reckless s’arqua dans une position de plongeon parfaitement orchestrée. L’eau remua à peine quand elle entra dans l’eau. La créature, bien que nettement laide et impressionnante, ne la détourna que quelques secondes de son second objectif. Sa main humaine saisit celle de l’hybride qui tentait désespérément de regagner la surface. Elle utilisa le peu de force qui lui restait pour le propulser hors de l’eau, regardant droit dans les yeux Seth. Son message était on ne peut plus lisible sur son visage.

T’as voulu te la péter et faire genre que j’étais de trop ? Parfait. Maintenant va te faire foutre pour le reste.

Elle regagna la surface, un nouvel objectif en tête. Son arme se leva, tirant sur Damaz sa dernière balle magique.


La toxine hallucinatoire se volatilisa comme par enchantement, tirant un magnifique sourire à la bleuet. Sa voix s’éleva dans l’arène.

« BON. C’est pas que je me fais chier mais je crains de non seulement mourir d’envie de tuer mon coéquipier mais de gêner les deux autres dans leur combat. Alors je le déclare solennellement… »

La foule se tut quelques instant, curieuse de la tournure des évènements.

« JE QUITTE CONTINUUM SHIFT ET JE DECLARE FORFAIT. RAS LE CUL D’AVOIR DES CONNARDS MIRAUD POUR M’EMPÊCHER DE M’AMUSER. »


Aperçu pour une description plus simple:
 

Edit Chocolat : Reckless quittant le combat via un enchantement de téléportation runique, elle pourra suivre la fin du combat, à l'abri, dans les gradins. Vu sa tête et sa gueulante, les gens ayant un minimum de lucidité s'écartèrent pour la laisser bouillonner silencieusement. Ceux qui s'approchèrent reçurent un sublime "Vos gueules. Je ne veux aucun commentaire."
Nouvel ordre de post : Seth, Abigail, Damaz
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Lun 29 Juil - 21:29

avatar
Invité


Click

" - Abigail ! "

Que c'était-il passe... Les deux mages chutaient dans le vide, plongeant a deux, tête la première dans l'eau. Une nouvelle surprise avait jaillit de l'eau. Une créature rappelant les dragons, un rugissement, des piliers d'eau... Et la jumelle du Cester fut emporté vers le fond par la bête sans qu'il ne pût y faire quoi que ce soit. Projeté sur le côté, il eut la chance d'atterrir sur une plateforme. Sonné, le jeune homme remua la tête pour reprendre ses esprits. Couche au sol, il tendit la tête vers l'eau pour tenter d'apercevoir sa sœur. Ce match était amical. Aucune chance qu'elle ne meure a cause des anges et leur tournoi. Au pire, Seth n'avait maintenant plus qu'un adversaire. Enfin.

Ce n'était pas encore fini apparemment. Un nouveau jet d'eau survint et détruisit la plateforme. La réflexe de Seth lui permit de rouler sur le côté pour s'en défaire. Seulement, il tombait désormais dans l'eau et ne pouvait pas se rattraper. Il n'y avait plus d'appui si ce n'est des fragments dans l'eau. Le mage eut d'ailleurs la malchance de tomber sur une matière très dur. La tête frappa durement la pierre, ramenant le brun a l'état de légume pour un temps. Il glissa a l'eau... Mais que fabriquait Reckless ? Apparemment, Abigail et Damaz profitaient de l'aide de sa coéquipière. C'était bien le moment de se faire trahir... Une fille comme ça... Il n'en avait pas besoin. Enfin, c'est ce qu'il pensait au fond de lui. Quitte a se battre, autant ne pas avoir une emmerdeuse dans les pattes. Enfin, vu qu'il apportait des soins aux poneys, tout ceci risquait d'être complique. Reckless émergea des eaux avec Abigail et échangez un regard froid avec son équipier. Elle déclara forfait et disparut dans un souffle... Tss. Rien a faire.

Le brun s'approcha en nageant, sans un mot, d'une des nouvelles plateformes qui venaient de se former. Il ne perçût pas l'attaque. Le chaton, rapide, puissant, planta les crocs dans le dos dans sa victime. Seth voulut se défendre en frappant l'homme au buste puis au visage mais l'eau restreignait beaucoup trop ses mouvements pour qu'ils soient efficace. Finalement, l'hybride profita du corps de son adversaire pour se sortir de l'eau. Pendant ce temps, Seth avait reçu un coup de fouet en buvant la tasse. Il tâtonnait dans l'eau, voyant la créature, cherchant a respirer alors qu'il n'avait plus d'air dans les poumons. Mouvements paniques et approximatifs, il réussit tout de même a se sortir de l'eau et a se hisser sur une plateforme basse. Son sang coulait a flot le long de son épaule, mis a nu par les crocs de Damaz. Les poneys avaient largement l'avantage mais il tenterait de se battre tant qu'il pourrait tenir debout. Sa respiration devenait saccadé, difficile tandis que ses blessures le faisaient souffrir. Il voyait trouble. Le paysage tournait sans sa tête. Il payait le prix d'avoir pris une coéquipière aussi caractérielle...

Le brun cracha le sang qu'il avait dans la bouche et s'essuya les lèvres d'un revers de manche. Une nouvelle utilisation express de sa technique de déplacement et le halo noir le porta plus haut, sur la plateforme voisine a Abigail. Que faire dans cet état. Sa sœur était en grande forme tout comme le second poney. Lui était dans un sale état avec la trahison de Reckless. Fichtre. Il hésitait. Foncer tête baisse et perdre le combat ou réfléchir tranquillement a une approche pour peut être tenter de tirer sa révérence avec brio. Une combinaison offensive basique serait a ce moment le plus efficace. Il faisait face, les yeux a demi-ferme par la fatigue, du sang coulant a plusieurs endroits, ne sentant même plus la douleur de ses blessures. Ses capacités de mouvement risquaient d'être restreintes mais il ne pouvait abandonner. Il ne lâcha pas un mot et n'esquissa pas la moindre de ses provocations habituelles. Il observait le terrain, la position de chacun de ses adversaires, la créature, et tentait de calculer le temps qu'il pourrait encore combattre. Puis il passa a l'action. Une répulsion quitta sa main droite, dirigé vers la jumelle aux aguets qui encaissaient l'attaque. Évidemment, elle tombait logiquement dans le vide. Simple et peu utile certes. Mais son manque d'appui donnait maintenant un avantage a Seth. Il pensait qu'il serait plus difficile pour elle d'utiliser son jeu de jambe supérieur sans toucher un sol dur. Et le voilà parti a son tour. Il saute sur la plateforme ou se trouvait Abigail puis se jette a son tour dans le vide a sa poursuite. Il tombe rapidement et se rapproche d'elle grâce a sa technique de déplacement rapide. Pariant sur sa vitesse, il roue de coup la brune. Il se doute bien qu'elle pourra largement limiter les dégâts. Mais ce n'est pas ainsi qu'il souhaite la blesser. Alors qu'elle se défend, Seth arme son bras droit en y concentrant de l'énergie sombre pour réutiliser son bras tranchant. Un coup horizontal dans un sens puis dans l'autre. Du sang s'écoule de deux larges entailles du buste de la jeune femme... Ça devrait être bon pour le moment. Seth se donne une dernière impulsion d'énergie et utilise son halo pour remonter sur une plateforme en hauteur. De la, il pourra observer tout le terrain. Maintenant, il faut trouver le chaton.
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Jeu 1 Aoû - 12:00

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click



Il y avait ce ballet belliciste, les coups fusaient, détonnaient comme des bombes qui avaient oubliés d'exploser. Un passé trop ressassé où la rancœur jaillissait, distillant dans le corps d'Abigail une amertume brisée. Elle devenait une lionne pugnace, une guerrière dont la combativité ne se ternissait pas sous les heurts de leur affrontement, au contraire, elle croissait avec une allure éclatante, prête à rugir et à s'imprégner comme des stigmates douloureux dans la chair de Seth.

Mais à ce moment-ci,
le sol se déroba sous leurs pieds,

Un rideau d'eau s'éleva, un artifice de colonnes d'eau pourfendirent les plateformes qui lévitaient avec une aisance effrayante. Un dragon en jaillit, il semblait jaugeait avec une hautaine sévérité les quatre participants. Il fondit sur Abigail, qui par réflexe, plaça ses bras devant son visage pour se protéger. Le souffle de la bête l'attrapa en plein vol, elle atterrit dans sa gueule. Les blessures lui piquaient brûlait à vif sa peau à cause de l'eau, si bien qu'elle faillit égarer son souffle aux tréfonds de la gueule du dragon. Soudain, elle fut expulser hors de lui, elle ricocha sur plusieurs mètres dans l'eau, jusqu'à sentir une prise ferme l'agripper au niveau de la hauteur de son bras pour l'extirper hors du courant fluide et la traîner sur la plateforme.

Reckless.

Complètement déboussolée, Abigail ne comprenait plus ce qu'il passait. Des questions aberrantes germèrent dans son cerveau tandis que Reckless s'appuyait à soigner ses blessures grâce à une balle spéciale. La jolie blonde, qui récupérait son souffle par toux, contempla son corps marbré d'ecchymoses s’éclipser grâce au soin. La mage, auparavant son adversaire, généra un souffle qui permit aux deux mages de s'élever dans les airs tandis que la plaque se fit avaler par une colonne d'eau. Reckless, après avoir énoncé les raisons de ses agissements, laissa Abigail ressaisir ses esprits afin d'aider Damaz qui avait chuté avec Seth dans l'eau.

Abigail profita de cette pause pour étirer ses muscles, de nouveau prête à combattre. Elle frappa du poing contre sa paume de main pour marquer son nouvel assaut. Seth – malgré meurtri par des coups – parvint à sortir hors de l'eau et bondir sur elle. Abigail se questionna si Seth s'était dopé, avec tout les coups qu'ils s'étaient prit de plein fouet, il arrivait encore à bouger. Mais la douleur viendrait, surtout que la détermination d'Abigail oscillait entre une vengeance personnelle à assouvir, ou à octroyer la victoire à Seth avec l'aide de Damaz. Elle hésita, puis choisit la deuxième option.

Elle sentit à nouveau le vide s'esquisser sous son dos, Seth procédait toujours à la même offensive, il n'innovait pas. Dommage pour lui, mais Abigail ne se laisserait pas avoir par un énième assaut similaire. Il était épuisé, Abigail avait récupéré de ses blessures tandis que lui était engourdit par la puissance des attaques précédentes. Elle esquiva la plupart des coups avec aisance tandis qu'elle regardait Seth avec une tendre compassion. D'un coup, deux entailles sanglantes se traça sur son buste. Le coup avait été théâtral d'où les quelques perles de sang, mais peu profond, il n'entraverait pas sévèrement Abigail, alors qu'elle s'engouffrait dans le gouffre, elle incanta un nouveau sortilège.

_ Ragging fang.

Sa chute s'atténua, tandis qu'une rosace verte s'esquissait sous ses pieds, elle était dans le vide. Elle passa sous la plateforme de Seth qui sûrement, étant en train de localiser Damaz. Elle bondit derrière lui et envoya valser sa jambe contre son oreille pour secouer ses tympans et l'étourdir. Damaz venait de les rejoindre, ils s'échangèrent un regard entendu. Damaz donna un coup de griffe latéral afin de troubler les mouvements de Seth tandis qu'Abigail braqua son poing en arrière, puis comme une détente de revolver, elle expédia son poing qui vint se heurter contre le haut du crâne de Seth qui devait tomber en avant. Damaz réceptionna méticuleusement sa chute par un coup de genoux au visage. Il était forcé de tomber à terre, à moins qu'il ne soit invincible -  ce qui était peu probable. Damaz s'écarta pour regarder dans le vide tandis qu'Abigail échangeait encore quelques coups contre Seth. Elle le repoussa, puis tourna la tête vers Damaz.

_ C'est bon ?

Il hocha la tête, Abigail planta sa dague au niveau de la cheville de Seth en transperçant le vêtement, sans lui toucher la peau. Les deux Poneys se regardèrent à nouveau, puis bondirent hors de la plateforme. Seth était coincé à cause de la dague.

Une colonne d'eau s'élevait, prête à éventrer la plateforme sur laquelle se trouvait Seth.
Echec et mat ?

_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Ven 2 Aoû - 12:39

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


Insane Games


BP vs CS




Il étouffe, exulte alors qu'il se bat pour atteindre la surface sous l'impulsion de la panthère grouillant en son âme, une main qui saisie le poignet tentant désespérément d'atteindre la surface, une traction l'air engouffrant son thorax avec la douceur d'une brise d'été. Son regard reste hébété, croisant celle qui les avaient jusqu'à là harcelée jusqu'à les tuer. Reckless. Une balle tirée à son attention, il croit venir la fin du tournoi pour lui alors que tout d'un coup la sensation des brûlures sur son corps disparait alors que les plaies et les ecchymoses disparaissent légèrement, nouvelle chance donnée au minet par l'ennemie déclarant forfait. Stupéfiant...

Son esprit est perdue quelque instants avant qu'elle ne disparaisse, que son attention repart à l'affut de son alliée et de son ennemi, qu'il voit la princesse des poneys chuter dans le vide tel une poupée, il réagit, sa magie déversée pour modifier son squelettes et ses muscles dans l'empreinte de la panthère qui ne l'avait pas quittée, âme éclatante dans un corps déglingué. Volontés accordées sur une seule penser : gagner, venger et gagner. Il s'élance sous couvert de sa rapidité et souplesse décuplée. S'élance vers les hauteurs bondissant de plateforme en plateforme alors qu'Aby était revenue à l'assaut, qu'il arrive à destination. Un mouvement sec de la main pour faire émerger les griffes dans un léger filet ensanglantée, douleur dont il était le frère maudit par l'empreinte de sa magie. Un coup latéral donné pour déstabiliser l'ennemi alors que le coup de la reine des poneys vient le frapper, corps vacillant vers l'avant alors qu'il lève le genoux pour le percuter de pleins fouet. Un regard entendue, une voix voulant tout dire dans cette osmose qu'ils entretenaient depuis le début des festivités. Un hochement de tête pour acquiescer alors qu'il voit la colonne d'eau émerger sous leur pied, une dague figer, ils bondissent hors de la trajectoire du liquide vicié.

L'attaque a-t-elle eut l'effet escompté ? Il ne sait pas, n'a pas pu regarder alors qu'il continue son escalade sur les plateformes continuant d'exploser sur son passage par la force du liquide venant les frapper. Il part vers les profondeurs dans l'arène sur-élevé, une idée venant de germer alors qu'il localise Seth de son œil affuté. As-t-il esquivé ? Il ne sait pas, s'en moque alors que son corps craque dans un bond vers les plateformes à hauteur de l'eau. Corps qui explose dans la douleur, craquements glauques venant transformer la peau en un pelage doré, que le danger du désert il avait choisit d'incarner comme ultime carte de se combat qu'il ne l'a déjà que trop épuisé, que sa présence encore ici n'est possible que par cette résistance à la douleur qu'il avait acquis par le temps et une magie brisant son corps à chaque utilisation. Escrifa lâché.


Une inspiration, profonde goulée alors que son regard azuré fixe l'ennemi de toute sa splendeur glacé, torse bombé avant que ne soit lâché le rugissement porteur du souffle acéré. Tourbillon des vents arides du désert jaillissant de sa gueule acérée pour fuser vers l'ennemi situé à quelques mètres du félin à l'aspect hors des sentiers. Coordonnés alors qu'Aby saisie l'occasion pour se projeter sous l'impulsion du souffle déversé, rosace sous ses pieds lui évitant les blessures que les gravats captés le tourbillon des vents arides et acérés auraient dût lui asséner. Droite comme un piquer dans le tourbillon fusant sur l'ennemi des poneys, fusée humaine venant le heurter de pleins fouet d'un coup de poing bien placé alors réussit à maintenir sa prise sur la plateforme où il été posé. Parfait. Souffle qui cesse alors qu'Aby l'occupe de ses coups acérés, temps que le félidé utilise pour bondir vers les hauteurs, se plaçant en quelques secondes au dessus des deux combattants, une profonde inspiration avant qu'un nouveau rugissement ne raisonne dans l'arène aux miles échos. Tourbillon des vents acérés venant frapper la plateforme où se dérouler le combat des jumeaux opposés après qu'Aby ne se soit retiré d'une sublime acrobatie. Souffle du désert déversé sur l'ennemi pour tenter de l'achever avant de se stopper, a court de souffle le félin bondit au moment où la colonne d'eau vient heurter la plateforme d'où il avait attaqué, retournant sur une plateforme à la surface de l'eau d'un saut magistralement effectué. Ennemi encerclé alors que sur une plateforme face à lui la reine des poneys s'est placé, que sur une plateforme derrière lui le félin le scrute de son regard glacé. Prédateurs prêts à achever l'objet de leur chasse effrénée. Gagné ?

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Dim 18 Aoû - 22:17

Un monstre. Seth Cester était en tout et pour tout comparable à un monstre de ténacité, sa détermination surhumaine, ses sentiments envers sa sœur, sa profonde rancœur et cette envie inaliénable de victoire le poussaient au-delà de ses limites. Si épuisé, si blessé pouvait-il paraitre, sa force n’en était pas moindre et il était loin de baisser la tête face à ceux qui tentaient de le noyer. Occupé à localisé Damaz, il ne vit pas le coup d’Abigail venir, il fut forcé de reculer la main sur l’oreille, abasourdi, les coups s’enchainèrent devant lui sans qu’il puisse y faire grand-chose, hormis diminuer les chocs grâce à son aura répulsive. Il les repoussait, se défendait de son piteux état mais leur stratégie fit mouche, il finit à terre esseulé, bloqué par cette foutue dague qui vainquit ses réflexes et l’envoya voler une nouvelle fois dans les airs.

Ce fut comme si le temps s’arrêtait dans l’esprit de Seth. Un véritable arrêt sur image pendant lequel ses souvenirs avec Abigail défilèrent avec une rapidité déconcertante. Il entendait sa voix dans les gradins, encore et toujours, sa voix. Il hallucinait. Son corps tourna comme une toupie, sa tête fit face à l’eau dans laquelle il retomba durement. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il avait compris. Avec une résistante incomparable, il nagea jusqu’à la plateforme la plus proche. Ils revenaient à la charge, cette fois il ne se laisserait pas prendre à revers. Et il leur réservait une mauvaise surprise, cet assaut combiné ne serait qu’une meilleur manière de lui offrir Abigail sur un plateau d’argent. Alors qu’elle arrivait vers lui, propulsée dans le souffle de la bête, Seth fit apparaitre une sphère dans sa main droite qu’il tendit en direction de l’ennemi. Il activa alors sa première technique. Un rayon d’énergie sombre aussi large que le souffle du désert vint s’opposer de pleine force à celui-ci, Abigail en plein centre de la collision. S’en suivit une explosion magistrale, à laquelle sa sœur, apparemment encore plus dopée que lui, survécut pour venir continuer l’assaut. Il devait y avoir quelque chose de pas net dans le sang de cette famille. Il fut cependant moins vif que sa sœur quand il fallut quitter la plateforme et échappa de peu au puissant souffle de l’escrifa. La réception fut douloureuse, il toussa encore une fois du sang.

Devant lui se tenait la belle.
Derrière lui se tenait la bête.
Echec et mat ? Gagné ?

Qu’ils aillent tous les deux crever. Plutôt mourir que d’abandonner. Un sourire narquois sur le visage, il se croyait déjà vainqueur dans la mort, il savait que ces idiots de mages légaux ne laisseraient personne mourir sous leurs mains, il ne se dérangerait pas pour leur flanquer une belle frousse. Ses lourdes blessures l’empêcheraient de tenir trop longtemps, sauf dans l’hypothèse où son plan… Qu’importe, il feinta de sauter vers Abigail pour l’attaquer une nouvelle fois, feinte réussie puisqu’au lieu de cela, il plongea à l’eau sans hésitation, à la stupéfaction générale du public. Que manigançait-il ? Ils mirent bien trop de temps à comprendre, la vérité se dévoilant sous leurs pieds lorsque la plateforme sous les pieds d’Abigail explosa, envoyant la demoiselle dans les airs sous la force d’une colonne d’eau. Avec elle se trouvait son frère, accroché à elle tel une teigne, une volonté à toute épreuve qui ne lâcherait pas, c’est elle qu’il voulait battre, le tournoi l’importait peu.

    "Je ne peux… pas perdre."


Il était clairement à bout de force, et pourtant il activa sa technique d’aura qui devrait infliger de nombreuses blessures de contact à Abigail, de petites plaies qui en grand nombre ne devraient pas être négligées. Elle finit par s’en débarrasser, il ne sut pas si elle atterrit sur la terre ferme ou retomba dans l’eau, lui son but était tout  acquis, il replongea la tête la première. Il ressortit, chevauchant la drôle de créature qu’il dirigea de manière à frapper d’un violent coup de queue aquatique le mage de Take Over, un coup de maître qu’il fut incapable de maintenir, il lâcha prise et sauta sur une plateforme. De nouveau, sa jambe douloureuse rendit la réception difficile, mais il lui suffit de descendre d’un niveau et de regarder la plateforme sauter derrière lui comme toutes les autres en altitude. Gagner du temps. Ils étaient aussi coriaces, ils allaient revenir et il le savait. Qu’ils viennent, il était prêt, il chargeait sa magie comme un canon prêt à tirer. Il ne sentait plus ses membres, son corps fonctionnait de façon automatique, son seul but, survivre. Jusqu’à la mort.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Ven 30 Aoû - 16:17

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click



Blessures.

Le sourire écorché, les muscles liquéfiés, les espoirs flétris par les chutes d'eau. Abigail s'effondrait, dans le néant de ses pensées, attirée comme un aimant dans le fleuve qui s'ouvrait à elle dans une étreinte synonyme de défaite. Ses épaules voûtées et sa nuque se heurtèrent de plein fouet au liquide devenu béton.

Ça faisait affreusement mal.

Elle stagna un court moment à la surface, ses lacérations futiles lui calcinaient les veines, le sang rugissait comme le cri d'un lion dans ses veines. De l'acide carbonique induisait tout son être, tandis qu'elle se crispait en un rictus amer. Non, ne te laisse pas abattre. Bats-toi, tu es ici pour ça. Elle redressa sa silhouette brisée dans l'eau, tandis que sa main se ployait à la surface pour saisir une plateforme et se hisser difficilement dessus, les jambes flageolantes. Le sang sur ses bras ondulait en faisant une fresque d'arabesque abstraite, Abigail étira ses jambes.

_ Ça ne se passera pas comme ça.

Elle fit frapper les jointures de ses poings entre eux, comme pour affirmer sa détermination. Seth était en haut, elle étendit ses bras aussi. Une sorte d'aura s'érigea autour d'elle, scintillant d'un vert éclatant. Elle soupira légèrement, récupérant une respiration stable. En pliant légèrement les genoux, ses lèvres murmurèrent des paroles inaudibles tandis que l'aura se faisait plus brutale et agressive.

_ Ventus.

Elle partit comme une flèche, laissant un nuage de poussière dans son sillage. Ventus alimentait sa rapidité, ses apparitions étaient comme saccadés, floutés à la manière d'un feu follet insaisissable. Elle compta les secondes qui s'effritaient avec une rapidité incroyable. L'adrénaline s'éclatait contre ses tempes, lui donnant une migraine redoutable. En un temps record, elle se trouva une plateforme au dessus de Seth. Devant lui se dressait Damaz, d'une inspiration calme, il insuffla le souffle de l'escrifa pour faucher Seth. Comme prévu, il utilisa sa répulsion pour annuler son coup. Parfait.

Abigail, pendant que les deux se déchaînaient pour prendre le dessus, fit quelque soubresauts. Toujours grâce à Ventus, elle combina une deuxième technique.

_ Atlas !

Elle frappa sous ses pieds, la plateforme se décomposa en quelques débris. Avant qu'il ne puisse descendre pour se faire engloutir par le lac, elle arma son poing et déchargea une onde de choc, dû à la vitesse de Ventus. Les débris furent expédiés sur Seth, distrait par la diversion ficelée de Damaz. Abigail espérait que son coup soit un succès et qu'il ait succombé sous la puissance et violence des projectile. Damaz bondit sur Seth, déferlant une haine féroce, une adrénaline violente sur le corps de Seth qu'il martelait de l'impact farouche de ses poings. Il lui saisit les épaules avec sauvagerie, et le lança dans le vide. En se tournant vers Abigail, il lui fit un signe de tête. Elle plongea aussi dans le vide, pour rejoindre son frère. Qu'importe s'il parvenait à la toucher, qu'importe si ses coups l'affaiblissaient, la gorge de son fraternel fut vite étreinte par sa main. Ils piquèrent droit dans l'eau. Ils continuèrent le danse macabre, leurs mouvements faibles s'écorchaient l'un contre l'autre. Seth allait utiliser sa répulsion pour qu'Abigail ne soit plus greffer à lui ainsi, elle s'accrochait, l'enlaçait dans la brutalité de ses coups. Quand il allait mettre un œuvre sa répulsion qu'elle s'impatientait d'attendre, elle enchaîna une myriade de sigles incompréhensibles.

Le guardian soul. Une barrière s'érigea entre elle et lui, vu la répulsion de Seth, elle aurait ricoché contre la protection d'Abigail, puis serait retourné à son destinataire qui serait un peu plus engloutit dans les tréfonds du lac artificiel.

Spoiler:
 

_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Ven 30 Aoû - 17:58

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


REQUIEM FOR A DREAM


BP vs CS




Le choc, la stupéfaction alors que le temps semble se suspendre, que leurs assauts combinés se retrouve déjoué par cet être dont la noirceur brise l'air de sa lourdeur... Il le sent, ses poils se hérissent sous leur force alors que sa magie se déverse, répulsive et sombre, négation.

Le choc... Choc qui vient frapper sa coéquipière sous couvert du monstre qui règne en maître, maitre des enfers, enfers aquatiques ou son corps se perd. Le choc, choc alors qu'elle jaillie que la colonne vient la heurter, la briser, il est là, là et prêt à frapper... Le choc, choc qui le laisse tétanisé dans son regard azuré alors que la folie semble s'être emparé de ce monstre de ténacité, pour l'enlacer, pour le faire chevaucher cette créature comme sortie de cauchemars éthéré. Le choc alors que la plateforme vient se briser sous ses pattes épuisées, pelage doré souillé de son sang séché, leurs sang séché, qu'il vol, vol plané souffle coupé alors que la bête rebondit sur l'eau tel une poupée... Poupée de chiffon prête à se noyer, poupée désarticulée, l'eau envahit son corps et ses poumons, son aura implose, explose alors que l'écarlate l'enlace, que la sauvagerie apparait pour la volonté qui annihile tout, pour la loi naturel incarné, le plus grand principe à ne jamais briser : survie. La survie au détriment de l'humanité alors que nait le duel de volonté, que l'humain perd en vivacité sous la puissance des instincts carnassiers, que le félin trouve la force de remonter, se hissant sur une plateforme avec difficulté... Son regard d'azur vient balayé l'assemblée dans un grognement étouffé, que les crocs émergent de sa gueule retroussée, que la faible lueur d'humanité perd sa splendeur dans l'esprit aliéné, le gout du sang, gout du sang et de l'excès, survie au pris du supplicié... Massacrer.

L'Escrifa bondit malgré son corps meurtrie alors que ses yeux l'ont repéré, les plateformes implosent sous les sauts cumulé dans la douleur d'un être brisé, d'os broyés, il est là, il le voit, il l'entend, il le sent, sang. Il se fige dans son élan alors que le hurlement jaillie, que le souffle se déverse vers l'avant, souffle repoussée d'une simple poussée, il bondit, instinct l'enlaçant de leur létale beauté, bousiller, massacrer ! La bête n'a plus de raisonné que l'écho d'un humain en train d 'agoniser, pattes partant pour le lacérer, gueule claquant pour le broyer alors qu'émerge la splendide reine des poneys... Sa vision le stoppe dans ses assauts forcenés, conscience reprenant ses droits bafoués, humain rythmant au gout de cette lueur qu'elle incarnait, humanité... Bond pour le tuer alors que l'humain sur le point de sombrer remporte finalement le duel de volonté, avant l'instinct où tout allait basculer dans une pluie de débris et d'énergies cumulées. Transformation d'os craquants et se brisant sous la force de l'élan alors que les pattes devenues mains ensanglantées, ensanglantées et épuisées viennent le frapper de leurs poing enragés, une traction, une poussée, il l'agrippe dans la foulée, il est temps qu'à son tour le vide vienne le happé, chute du monstre voulant les annihiler.

Il tombe, lourdement le minet essoufflé, tombe dans le vide suite à ce dernier coup orchestré, épuisé, corps lacéré par les transformations multipliés, par cette aura répulsive voulant le broyer de sa force, par les balles l'ayant percutés, poupée ensanglantée dont le dos vient claqué sur la pierre de l'arène dans un bruit sec. Un ultime effort de volonté alors que sa magie est lâchée, que l'ouïe affinée de la panthère vient enlacer ses oreilles pour écouter, attendant qu'elle émerge de l'eau glacée... Ils devaient gagner ! Le temps s'écoule sans qu'aucun son ne vienne troubler la nouvelle quiétude du terrain dévasté... La colère et la haine, la vengeance et le gout de la revanche l'enlace, il ne peut pas perdre... Ne peuvent pas perdre... Quelle faiblesse cela montrerait, comment pourrait-il un jour espérait pouvoir seul les venger si à deux ils n'étaient pas capable de terrasser ce monstre au visage humain... Un craquement alors qu'il se relève, que sa cheville craque dans un bruit sinistre lui tirant un rictus de douleur... Ne pas flancher, ne pas tomber... Frère de douleur à jamais. Il se relève titubant, titubant et pantelant alors que les âmes implosent dans un dernier supplice infligé à son corps décharné, un hurlement déchirant l'air alors qu'il devient bestialité, promesse de saccage et de sang versé, que l'humain ploie sous la force, ploie sous la douleur et le sang teintant la pierre ou il était tombé, que son corps mute pour que la panthère noir vienne remplacer sa nudité décharnée... Pelage sombre aux poils coagulés par le sang perdu et versé...

Elle plonge. Un mouvement gracieux et ample dans un râle de douleur alors que l'eau vient revigorer son corps sur le point de sombrer... Il les voit, voit le ballet, danse macabre continuer alors qu'ils sont sur le point d'étouffer, ses pattes se mettent en mouvement dans le liquide de toute clarté, gagnent en vitesse alors que le félin nageur se voit révéler, trente kilomètres heures effaçant la distance les séparant alors que le monstre s'apprête à achever celle contre qui il n'avait cessé de s'acharner, ombre flottant émergeant dans le dos de cette aberration d'humanité alors qu'au moment de l'attaque les griffes aiguisées viennent labourer son dos des sur toute la hauteur, cri de douleur effacer par le liquide qui les voyaient sombrer, air restant s'échappant en bulles affolées... Puis le noir, le néant alors ses yeux se ferment dans le contacte humide d'une vague contre son pelage basanée... Rien, inconscience le gagnant alors que la forme se voit révoquer, les âmes scinder, que dans un craquement sinistre le corps s'engouffre vers les profondeurs incapable de crier, le néant alors que coule la poupée désarticulée, minet basané du désert que l'eau venait chercher...

Noyer.    
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   Sam 31 Aoû - 12:49

Il respirait lourdement, chargé à bloc. Dans un mouvement de bras sec, il repousse ce souffle qui lui veut du mal avant de retourner dans sa  transe immobile et acculée. Il pare chaque coup du félin enragé avec une acuité déconcertante, il a tellement mal à la jambe qu’il préfère se déplacer le moins possible, et pourtant il n’a pas le choix, le sang  continue de couleur sous leur échange de zombie dégénéré : simple question d’orgueil mal placé, aucun ne veut laisser la victoire à l’autre. Ces deux piètres humains, fiers et irrespectueux de tout, ils furent jugés.

Abigail fusa telle une fronde divine sur les deux opposants. L’un d’eux avait filé, l’autre avait pris l’attaque en pleine tronche. Devinez lequel fut le plus malchanceux ? Il ne comprit rien à la suite, assailli de débris et de poings, il repoussait aléatoirement ce qui lui semblait bon mais son corps meurtri commençait à lui faire défaut, il perdit conscience et ne fut réveillé que par la douche froide provoquée par son retour à la flotte. On aurait presque cru à de l’acharnement de la part de la guilde légale si cela n’avait été justifié par la monstrueuse endurance de leur adversaire. La vue floutée de Seth ne l’empêcha pas de contreattaquer et de se faire piéger comme un débutant, repoussé lui-même encore plus profondément, il se prit l’attaque de Damaz qui fut sa dernière révélation. Il était désabusé.

Dans un dernier effort de colère noire, il commença à concentrer toute sa magie. Il allait s’etouffer, il s’en foutait, si le sort marchait, c’était du tout pour le tout, il serait sauvé. Son aura sombre se mit à briller, entouré d’un halo noir, Seth perdait la boule, le seul mot qui résonnait en lui était le suivant : survie. Il tenait fermée avec une volonté sans faille sa bouche, bien que l’air lui manquait, il savait qu’il devait résister à ce besoin de naturel de respirer, ou c’en était fini de lui. Il avait besoin de plus de temps. L’énergie magique accumulée devenait menaçante. Il y était presque.

Et son corps atteignit sa limite.

Il inspira, ne demandant qu’une bouffée d’air frais fatale, il fut déçu de découvrir l’atroce douleur qu’était celle d’eau glissant rudement dans les poumons. Sa magie éclata comme un reste de défense, repoussant toute l’eau aux alentours, jusqu’à former une sphère autour de lui. Un sphère qui grandissait, encore et encore, jusqu’à former un dôme aquatique au milieu de l’arène, dôme au-dessus duquel Abigail se retrouvait piégée. Piégée à la lueur de tous les lacrimas de télévisions. Seth avait, sans le savoir, accordé un moment de gloire à sa sœur. L’homme panthère, aussi peu estimé soit-il par le mage Continuum, fut lui aussi remonté à la surface par la puissance phénoménale de l’attaque.

Seth toussa. Cracha. L’eau sortie d’elle-même pour mouiller le sable qui lui servait de lit. Il ne put ouvrir les yeux que pour voir le sol de l’arène redevenue sable où les Blue Pegasus étaient acclamés par un son qu’il n’entendait déjà plus. Il ferma les yeux et ce fut la fin de ce long combat.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 7 : BP vs CS   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Guilde scélée d'Angel's Sky :: Tournoi d'Angel's Sky