Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Alohaaa ~
 MessageSujet: Alohaaa ~   Alohaaa ~ EmptyMer 8 Mai - 13:46

Amy Flyleath
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click





Alohaaa ~


Protect your honnor





J’ai réussi à maîtriser mon problème « technique » de foudre la dernière fois, mais apparemment les gens continuent de garder des distances avec moi. Je vois bien, à chaque fois que je demande quelque chose à quelqu’un ou vice versa, la personne reste à une distance de sécurité, plutôt… Exagéré. Limite par moment il faut un porte-voix, c’est un peu… Radical. M’enfin, moi en ce moment c’est bien quelque chose dont je n’ai pas vraiment besoin, le contact avec les gens. Je m’en passe très bien, je ne pense pas avoir besoin d’eux pour le moment. Je sais que j’ai trouvé une famille, des gens sur qui je peux compter, pourtant pour l’instant, ce n’est pas trop ça. Etrange cet état second dans lequel je me trouve. Ca devient flippant et rien ne me sort de cette sorte de « torpeur » constante. Mais bon, là n’est pas la question.
Avachie sur une table dans un coin de la grande salle, je pensais que personne ne viendrait me voir. Je me suis trompée, apparemment. Je me redresse en apercevant une jeune fille s’approcher de moi. Enfin, s’approcher étant un grand mot, puisqu’elle est plutôt loin de moi.

-Excuse-moi de venir te déranger, mais on m’a demandé de te remettre cet objectif de mission. Dit-elle, gênée.

Je me contente de la regarder, droit dans les yeux. Elle détourne les yeux, gênée. Suis-je un monstre ? Probablement. Plus personne ne me regarde droit dans les yeux, préférant fuir mon regard pour observer leur plis de vêtement ou le panorama. Je sais que j’ai l’air d’un être translucide maintenant, mais je ne pense pas à ce point. Mais bon, de leur point de vue, sûrement que si. C’en est désolant. Je récupère l’affiche de mission tout en me levant alors que la rouquine fait quelques pas en arrière. Je passe devant elle en direction de la porte, puis m’arrête et tourne la tête vers elle.

-Je ne suis pas un monstre tu sais, pas besoin de fuir mon regard.

Je lui fais un signe de main et me téléporte en bas, direction la gare pour… Oshibana. J’ai rencontré Meta là-bas. D’ailleurs, je n’ai toujours pas eu de nouvelles de lui depuis ce fameux manoir illusoire. Je pense qu’il en est sortit vivant, mais bon. Je sors de la gare, la ville à l’air plutôt calme, pas trop de monde dans les rues. Enfin tant mieux, les curieux ne seront pas attirés par les soucis qu’il peut y avoir durant la mission. Mais pour l’instant… Trouver le chemin jusqu’à l’école serait bien, je pense. Commencer par aller dans le centre-ville est peut-être déjà une bonne idée. Mes pas résonnent sur les pavés de la rue au moment ou Nox me parle.

-C’est bien trop calme ici.
-Sûrement en rapport avec les attaques répétées contre l’école d’Arts Martiaux. Les gens n’osent peut-être plus sortir de chez eux, de peur de se faire agresser au moindre faux pas.

Ce que je peux comprendre, je n’aimerais pas finir ma vie en me faisant trancher en rondelle comme un vulgaire saucisson. Un peu dommage comme mort quand même. J’arrive sur une place principale, une fontaine plantée au centre de la place. Et des panneaux un peu partout. Je vais peut-être trouver l’école comme ça. Après de fructueuses recherches, j’arrive enfin à trouver la direction. En marchant dans les rues désertes, j’ai vraiment l’impression d’être dans une ville fantôme, la dernière fois, c’était bondé de monde, pourtant. J’arrive devant l’école qui est d’ailleurs en piteuse état. Wow, on dirait un champ de mine. J’avance prudemment jusqu’au bâtiment centrale, ou je me fais accueillir par le directeur de l’école.

-Bonjour Mademoiselle. Comme vous pouvez vous en rendre compte, nous sommes au bout du rouleau, c’est la catastrophe. Les élèves tombent les uns après les autres sous leurs blessures, même les meilleurs !

Je regarde autour de moi tout en marchant en direction du bureau du directeur. Les élèves sont tous plus ou moins blessés, certains ont des blessures graves. C’est triste d’en arriver là. Ils ont tous dans leurs regards du mépris, de la tristesse, de la peur et d’autres sentiments des plus affreux. Ca peut en être méchant, mais c’est dans ces moments-là que je suis plutôt « contente » de ne pas ressentir tous leurs sentiments à l’intérieur de mon corps. Je me sentirais vraiment mal. Je repense à Miku qui lui est dans cette situation constamment, ça doit être délicat. Tous ces sentiments et ces émotions mélangés, il y a du mal de fait.
On arrive dans le bureau, je ferme la porte derrière moi et prend place là ou on me l’indique.

-Depuis combien de temps ça dure ?
-Trois semaines maintenant.
-Je vois.

Le directeur m’explique alors que les attaques sont régulières. Le plus souvent à quatorze heures. Il est temps que je mette un terme à ce cauchemar éveillé. Je me lève en constatant qu’il est treize heures cinquante. Le chemin inverse parcouru, je me poste devant les grilles de l’entrée. Moins cinq. Je souffle un bon coup et sors mon épée tranquillement, n’étant pas vraiment pressée de faire face à cet élève. Après tout, j’ai beau avoir suivi des cours de gymnastique et d’arts martiaux, je ne suis pas spécialisée dans la matière. Mon domaine étant la magie. Je vais bien voir.
Les cloches retentissent à travers la ville. Quatorze heures. Oh, mais c’est qu’il est à l’heure en plus. Pas en retard comme un certain lapin albinos de conte de fée, au moins. J’aperçois son ombre au coin de la rue. Un grand katana dans les mains. Eh beh, c’est de la lame ça dites-moi ! Oui bon, ce n’est pas vraiment le moment de plaisanter. Un garçon, d’environ mon âge je pense. L’air arrogant et moqueur. Tout ce que je déteste. Cette aigreur qui me rappelle mon père. Horrible. Ca me rappelle aussi Seth pendant le premier combat de la guilde au tournoi. Avec son air hautain et pourtant cette lueur étrange dans les yeux. Mais bon. Le garçon me fait face, de la rage dans les yeux.

-Ah, tiens. Tu es l’une de ces élèves dit d’élite de pacotille ?
-Ce ne sont pas des élèves de « pacotille. »

J’examine la lame de mon épée, l’énervant légèrement. Impatient en plus ? Eh ben. Je passe délicatement ma main dessus, la faisant prendre une couleur pourpre au fur et à mesure. Dommage pour toi, mais je ne suis pas là pour jouer. Je me mets en position puis avant de foncer, lui adresse quelques mots.

-Et non, je suis une mage.

Je ne lui laisse pas le temps de me répondre et envoie des lames dans sa direction. A vrai dire je ne laisse que très rarement le temps aux gens de me répondre. Impolie ? Oui, sûrement.
Alors qu’il pare les lames j’envoie des boules de foudre vers lui ce qui le projette un peu plus loin. Il se relève d’un coup, ayant seulement quelques égratignures. Il court dans ma direction, enchaînant les techniques les plus complexes des arts martiaux. J’essaye de joindre le bout difficilement. Il est doué. Très doué. Un croche-pied bien placé et je me retrouve à terre. Je me relève, et prend de la distance. Il est temps d’en finir. Je lance des sphères de foudre dans sa direction, plusieurs fois, puis des lames de foudre. Il n’a pas le temps de réfléchir et fonce en plein dans un mur. Il retombe lourdement à terre. Je l’ai tué ? Je m’approche doucement mais sûrement, et constate qu’il est juste assommer et qu’il aura une bonne migraine comme un lendemain de cuite.
Je préviens le directeur, puis après avoir reçu ma paye je fais demi-tour en direction de la gare. Maintenant, direction la guilde.




   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser