Partagez | .
Guet-apens dans le Marais
 MessageSujet: Guet-apens dans le Marais   Lun 22 Avr - 15:58

avatar
Invité


Click

Et nous retrouvons notre mage adoré dans un coin des plus paumé et des moins accueillants… Le Marais de Yaunly. Plus précisément dans un arbre cadavérique dont les branches touffues de feuilles aiguisées comme des lames de rasoir surplombaient une route des plus controversé dans cet endroit où tout règne de la civilisation semble inexistant.

Que faisait-il sur cet arbre et quel est son but ? … Pour cela il fallait revenir quelques jours en arrière pendant le tournoi d’Angel Sky.

Au début tout allait bien, il allait dans les gradins boire et de temps en temps encourager son équipe et s’amuser avec d’autre mage. Ou au contraire combattre dans l’arène lorsqu’on l’appelait, rien de bien méchant. Mais tout cela changea le dernier jour du tournoi quand il reçut une lettre mystérieuse glissée sous sa porte pendant la nuit.

En lisant la lettre, il vit qu’on le demandait pour un contrat un peut spécial, l’employeur semblait avoir connaissance de l’ancienne activité de Zoro avant de devenir mage et il comptait sur ses compétences particulières pour réussir une mission elle aussi bien particulière.

Quelle était la mission ? … Capturer un mage, rien que ça. De plus, la lettre donnait peux d'informations sur la magie utilisée, dont la plupart était inutile…

Bref pendant le dernier jour du tournoi donc il espionna discrètement sa cible et la suivit après le tournoi en attendant le moment opportun pour agir. Pourquoi avait-il accepté la mission ? … Parce qu’en plus de lui donner de l’or, il lui offrait plusieurs tonneaux de rhum rarissime et des informations sur des sabres d’exceptions.

L’offre était tellement alléchante qu’il ne pouvait tout simplement pas la refuser même si la mage était bien au-dessus de ses capacités. Au pire il pouvait toujours changer d’avis quel que soit le moment.

Voilà pourquoi il était là, il l’avait suivit jusqu’au marias où il décida de tendre son piège. Après l’avoir dépassé, il attendait maintenant qu’elle passe sous son arbre pour l’immobiliser avant qu’elle ne puisse utiliser sa magie.
Il était donc perché comme le maître corbeau ayant dans son bec un katana attendant la proie qui n’était certainement pas un renard.

La proie qu’il la vit arriver sans se presser et sans un grand chapeau. Une fois qu’elle passa sous son arbre, Zoro se laissa tombé sans un bruit sur elle tout en la frappant avec le pommeau de son sabre sur sa tête pour l’évanouir sans trop la blesser et la ligoter pour l'amener à son commanditaire.
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Lun 22 Avr - 18:33

avatar
Invité


Click


Après cette forêt… Cette rencontre avec cet enfant… Enfin… Ce jeune mage... et cette Nymph... je me dirigeai vers un marais ? Odeur putride, aura sinistre, arbres aiguisés et animaux visqueux, décidément, je n’aime vraiment pas les marais. Ce qui m’amène ici ? Je ne sais pas trop, le chemin que j’avais emprunté pour voyagé m’emmenait ici, l’autre me conduisait dans les profondeurs de la montagne et franchement, je n’ai aucune envie d’y aller. Non ce n’est pas la peur du danger puisque je veux devenir plus forte, je suis faible et je le sais, ce que je voulais, c’était voyager pour enfin trouver un village. Cela fait un moment que je n’en ai pas vu et la chaleur des habitants me manquait fortement !

Kanomy était sur mon épaule, émerveillée à chaque créature étrange que l’on croisait… Elle est surement plus étrange que ces crapauds mais ce n’est pas grave, on va dire qu’elle est juste particulière.

-Lolo ! Regarde ! Un crapaud ! Croua croua !
-Arrête tu l’imites trop mal. Dis-je en ricanant.
-TU es trop méchante ! Pour la peine, je vais te taper sur la tête !


Elle se mit alors sur le sommet de ma tête lorsqu’elle allait tenter de me frapper… ce fut autre chose qui la frappa.

-Aïiiieeeeee !!!!!

Je la vis tomber à terre, une grosse bosse au milieu du crâne.

-Kanomy ! Est-ce que ça va ?!

Pour quelqu’un qui désirait me frapper… C’est elle qui a reçu un coup… D’ailleurs, d’où provenait-il ? je regardai alors à droite puis à gauche, à cet instant, je vis un homme. Grand, musclé avec un bandeau noir sur la tête et… Un sabre dans la bouche ! Berk ! Ça ne doit pas être très appétissant… Mais attend… Ses sabres ! Ils sont dégainés ! Un chasseur de prime ? Un bandit ? Qui est-il ? Vu qu’il a essayé de m’assommé, c’est qu’il en a après moi ! Pas de temps à perdre, je dois réagir !

-Kamika ! Kamiku !



Mince c’est vrai ! Ils sont indisponibles ! Tant pis, je vais appeler quelqu’un d’autre… Je le vis sauter en ma direction, il va de nouveau attaquer…

-BROOK !

C’était proche, il a failli m’atteindre, heureusement, Brook est apparût à temps et a paré son attaque.




-Yoohohohohooh ! Un combat de sabre ? Fais attention à toi j’ai les nerfs solides ! … Ah mais c’est vrai ! Je n’ai plus de nerfs puisque je suis mort ! Yoohohohoohoh ! Song…Slasch !

Je vis Brook disparaitre et réapparaitre derrière le sabreur, sa technique de sabre était vraiment impressionnante… Rapide et efficace, personne ne s’en est jamais sortie vivant… Mais attend… Il a ses bras… Derrière sa tête ? Il a paré l’attaque de Brook ?

-Yooohohohooh ! Impressionnant ! Tu as réchappé à mon attaque de peu… mais tu l’as paré… Ce combat risque d’être intéressant ! Yooohohohoohoh !

Brook revint à côté de moi, toujours le sabre dégainé.

-Que me veux-tu ?! Pourquoi m’attaques-tu ainsi ?!
-Yooohohohoh ! Un chasseur de prime ! Je ne vois que ça !
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Sam 27 Avr - 11:00

avatar
Invité


Click

Un saut d’une branche et un coup sur la tête plus tard, Zoro se réceptionna au sol et regarda sa cible qui semblait indemne. Une forme indéterminée a ses pieds semblait avoir prit le coup qu’il lui était destiné. Il n’eut pas le temps de se cacher dans les fourrés qu’elle l’avait déjà repéré et fait le rapprochement.

-Kamika ! Kamiku !

Il se mit en garde regardant autour de lui pour savoir qu’elle esprit allait apparaître, mais ne voyant rien après quelques secondes il essaya de profiter de l’absence de ses esprits pour terminer le combat rapidement. Il allait porter un coup en plein ventre quand soudain un squelette s’interposa entre lui et sa cible.
Il s’appelait Brook et pour une raison qu’il ignorait, il avait une impression de déjà-vu.

Il balaya rapidement cela de son esprit pour se concentrer sur le combat qui n’allait pas être de tout repos.


-Yoohohohohooh ! Un combat de sabre ? Fais attention à toi j’ai les nerfs solides ! … Ah mais c’est vrai ! Je n’ai plus de nerfs puisque je suis mort ! Yoohohohoohoh ! Song…Slasch !

Focaliser sur son ennemie, il faillit ne pas parer l’attaque de ce squelette. Il semblait être un bon bretteur ce qui commença à l’intéresser, toujours partant pour un combat au sabre.

-Yooohohohooh ! Impressionnant ! Tu as réchappé à mon attaque de peu… mais tu l’as paré… Ce combat risque d’être intéressant ! Yooohohohoohoh !


Il ne lui laissa pas le temps d’attaquer la jeune mage, se repositionnant a coté d’elle pour la protéger d’une possible riposte.

-Que me veux-tu ?! Pourquoi m’attaques-tu ainsi ?!
-Yooohohohoh ! Un chasseur de prime ! Je ne vois que ça !

La mission était peut être de capturer la fille et vue la tournure des évènements, il devrait plutôt abandonner, mais le souvenir de tout ce bon rhum à porter de main et un combat avec un bon bretteur lui suffit à le convaincre de continuer le combat. Tout en restant polie cela va de soit.

« Si tu me bas je te dirais tout. »

Le problème n’était pas la fille mais plutôt les esprits qu’elle faisait apparaître, il se demanda si la faire évanouir renverrais l’esprit d’où il venait. Mais bon ses choix étaient limités et pour l’instant, il devait vaincre ce squelette s’il voulait pouvoir mettre la main sur la fille.

« Porte Initiale… Ouverture ! »


Il sentit la force couler dans tout son corps et aussi la douleur qui commençait à apparaître, contrecoup désormais habituel pour Zoro qui ne faisait désormais plus attentions à cela. La douleur étant devenue pour lui une compagne habituelle.

Bon réfléchissons, ce squelette et beaucoup plus rapide que Zoro mais moins puissant tout en ayant une bonne compétence dans les armes. Il savait qu’il devra ouvrir plus qu la première porte pour le battre et cela ne le faisait pas peur.

Il se mit donc en position et se rua sur Brook commencent l’échange de coup. Il lui suffisait de toucher un seul os pour le casser et profiter ensuite de son handicap pour le terminer… Mais il fallait déjà r réussir à le toucher et cela n’était pas gagné.

Dans leur danse macabre il ne voyait plus que son adversaire, l’esprit totalement focalisé sur lui car une petite erreur signerais sa défaite et il ne pouvait se permettre une seule seconde d’inattentions. Le fait de combattre un bretteur de ce niveau le mettait dans une situation défavorable car si la mage appelait un autre esprit pour l’attaquer alors qu’il était occupé avec Brook, s'en serait finit de lui.

Attaque, parade, esquive et contre s’enchaînait dans une vitesse effarent. Tout en restant l’un en face de l’autre, il bougeait et se déplaçait, un coup à droite puis un coup à gauche pour essayer de déborder l’adversaire sur les cotés. Les arbres ou rocher qui se tenait entre eux étaient alors irrémédiablement couper, prouvant à la spectatrice qu’un combat qui semblait invisible faisait pourtant rage.

Cependant même si Zoro n’arrivait pas à pousser à son avantage le combat, il entendit un mot d’une phrase qu’adressa le squelette à sa protéger. Un mot qu’il n’aurait jamais pensé entendre dans une telle situation… Culotte.

Tout dans un combat avait son importance et la plus petite information pouvait s’averait cruciale à un retournement de situation. Zoro réfléchit rapidement à ce que ce mot pourrait lui apporter et qu’elle était les liens avec ce squelette.

Tentant le tout pour le tout et sur le coup de son instinct, il s’arrêta en plein combat et cria au squelette en brandissant un sabre comme pour montrer quelque chose dans son dos.


« Regarde des culottes volantes…. »


Sur le coup il ne s’attendait pas a ce qu’il tombe dans un piège aussi évidant, mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’il se retourna pour voir ces « culottes volantes ».
Voyant que le piège avait fonctionné, il s’avança rapidement et enchaîna un déluge d’attaque sur le squelette désormais dans une position défavorable.


"Ittoryu… Yasha Garasu…"

La puissance et le nombre d’attaque était tellement nombreuse qu’elle créa un nuage de poussière, cachant à la vue de Zoro l’état du squelette. Pour ne pas se faire surprendre, il garda une position de combat au cas où il profiterait de cet écran de fumée pour porter une attaque surprise sur le mage.


HRP: [spoiler][Si quelque chose ne va pas dit le moi... Et pour les couleurs je les changeraient dès que je pourrais ouvrir ton spoil les concernant. /spoiler]
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Sam 18 Mai - 13:37

avatar
Invité


Click


Le combat faisait rage entre Brook et cet inconnu aux cheveux... Vert ? Cela me rappelait la journée que j'avais passée à la plage en compagnie de cette femme aux cheveux rose... Anri ? Et cet homme aux cheveux longs et vert justement ! Crow il me semble... Il se faisait manger les cheveux par une tortue de mer, comme si c'était de la salade. Il est vrai que leur couleur de cheveux peur prêter la confusion la plus totale. Des cheveux...verts... Il faut le voir pour le croire ! Enfin, il n'y a pas de tortue dans le coin à mon grand désespoir.

Les échanges d'épées, enfin, de sabres étaient vraiment impressionnants. Les coups quasiment invisible, les éléments autour d'eux littéralement tranchés, le combat était d'un haut niveau d'escrime ! Et dire que j'avais eu des cours d'escrime à la maison... Enfin... Au manoir, douée comme j'étais, je me faisais toucher toutes les trente secondes, dut de manipuler une arme blanche. Mais cette sensation que m'avait fait éprouver Brook le jour où il m'a possédé était incroyable, la lame était devenue le prolongement de mon bras, coupant toutes cibles ennemies... C'était exactement ce qui se déroulait devant mes yeux, un combat entre deux escrimeurs de talent !

Mais le fourbe a utilisé une ruse, celui des culottes ! Oh le gros pervers de Brook est naturellement tombé dans le panneau... Qu'il est... Bête ? Si il survie... JE LE TUE ! Non mais... Ah oui c'est vrai... Il est déjà mort...

La poussière créait un épais nuage suite aux divers assauts de l'homme aux cheveux salade. Je voyais Brook dans un sale état au sol.

-Yo...ho...ho... Il n'y a pas de culotte...
-Broooook !!!!

Je l'aidais à se relever.

-Vite ! Partons pendant qu'il ne nous attaque plus ! Ou utilise une de tes illusions !
-NON ! CERTAINEMENT PAS ! C'EST MA FIETEE D'EXCRIMEUR QUI EST EN JEU !

Elle est belle sa filetée... S'il meurt, il ne pourra plus se vanter de l'avoir... Enfin... Brook tout fissuré de partout me regarda puis, posa sa main sur son crâne avant de tirer ce qui ressemblait au-dessus d'une boite, pour faire simple, le dessus de son crâne s'est déboité.

-TADAAAA !!!!!

Il mit alors sa main dans son crâne et en sorti... Du lait ? Une petite fiole qui me semblait familière.

-Cadeau de Dame Bertha pour le concert ! Yooohohohoho ! C'est trop bon ! Tu en veux ?
-Non mais... Tu ne devrais pas penser au combat plutôt ?
-Le lait c'est bon pour le moral ♫ Et pour les os aussi ! Yooohohohohoh !


Il eut à peine fini de boire le lait que ses fissures se soudèrent devant mes yeux, il resplendissait au soleil, les os bien brillants.

-Vive le calcium... *Rote* Yooohohoho ! Excusez-moi ! *pet* Oh quel maladresse de ma part ! Yoohohohoho !

Et dire que je pensais qu'il prenait le combat au sérieux... Le nuage commençait à disparaitre et notre adversaire se trouvait devant nous, toujours debout, prêt à bondir. C'est ce que fit Brook, sautant dans les airs tel un loup enragé, il attaqua de plus belle cet inconnu, prêt à ne plus tomber dans un piège. Un coup à droite puis à gauche, accélérant de plus en plus. Les coups étaient, encore une fois, devenus invisible. Seules les répercussions sur le décor étaient visibles. Le petit squelette avait repris du poil de la bête, mais pour combien de temps ? Notre adversaire était un escrimeur hors pair, dans cette situation, je me sentais inutile... Tellement inutile... Certes j'avais consommé beaucoup de magie pour invoquer le squelette, mais j'étais un poids pour mes esprits qui combattaient à ma place... Soudain, je vis, ou du moins, j'entendis un choc. Comme le hurlement des lames qui venaient de subir un choc effroyable. Les deux individus étaient côtés à côtés, immobiles, comme si ils venaient de finir le combat... Je n'attendais alors qu'une chose, voir qui tomberait à terre le premier. Qui était le vainqueur de cet affrontement ?... La fin du combat venait de retentir...
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Mer 22 Mai - 20:49

avatar
Invité


Click

Gardant toujours la pose, il attendit patiemment que le nuage de pousière disparaisse pour voir son adversaire en pleine forme une bouteille de lait vide à la main.

Celui-ci n'attendit pas longtemps avant de reprendre le combat avec Zoro. Brrok semblait d’ailleurs en colère d’être tombé dans un tel piège. De nouveau le combat faisait rage et de nouveaux le paysage se faisait découper en morceau aux rythmes des attaques des deux épéistes.

Bien que le combat battait son plein, un homme exercé et à l’œil vif pouvait voir que le squelette avait un petit avantage face à Zoro. Celui-ci commençait à sentir les contre-coups du combat et il ne pouvait pas se donner un coup de fouet avec une simple bouteille de lait. La seul technique lui permettant cela le mettrait dans une situations encore pire, il devait donc sans passer pour l'instant.

Il décida d’abréger le combat pour que la situations ne se détériore pas plus qu'elle ne l’était déjà. Marquant une pose dans l’enchaînement de coup, il se dégagea et prit quelques secondes pour se préparer à délivrer son attaque la plus puissante. La tension était palpable et les deux protagonistes savaient que la dernière attaque allait se jouer maintenant.

Rengainant ses sabres, il ne garda que le Wado Ichimonjie pour délivrer sa plus puissante attaque à une main, attaque qui semblait le mieux adapter pour ce type d'adversaire. Chacun se mit en positions, prit leur appuis avant de se jeter l'un sur l'autre.

"Ittoryu... Demon Slash."

Les coups étaient portés, les épéistes s’étaient croisées et de la poussière s’élevaient derrière eux. Il y eux quelque instant de silence avant que Zoro ne le brise en parlant au squelette un sourire aux lèvres.


"J'attend avec impatiente la prochaine." Dit-il avant de s'effondrer face contre terre.

Il était certains d'avoir touché le squelette, mais cela lui avait valus en contre-partie d’être lui aussi touché par ça technique.
Profitant de la situations, Zoro utilisa la technique de Méditations pour se soigner pendant que le squelette ne peut pas l'attaquer après avoir subit son attaque... Cela bien entendue était hypothétique vue qu'il ne voyait rien de ce qu'il se passait, en ayant la tête dans le sol.

Il pouvait sentir la magie le guérir de l'attaque surpuissante de Brook et la petite lumière verte qui entourait son corps montrait à la jeune fille qu'il se passait quelque chose. L'attaque ayant infligé beaucoup de dommage, Zoro utilisa beaucoup de magie pour se soigner et c'est chancelant qu'il se releva pour analyser la situations, prêt au cas où le squelette lui sauterait a nouveau dessus pour un troisième rond..

 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Dim 9 Juin - 15:55

avatar
Invité


Click


Le choc ces sabreurs, les bretteurs avaient montré leur valeur... Le chasseur de prime aux cheveux verts était tombé à terre sous le coup de Brook. Un...deux...trois pas... Le squelette se mit à adresser la parole au légume avec un sérieux déconcertant venant d'un mort dégénéré.

-Yohoho... Tu es une fine lame. Je reconnais ta valeur... Mais si tu touches ne serais-ce qu'un cheveu de Loremy, tu mourras... Yohoho...

Brook disparaissait en un millier de petites lumières tout en nous faisant entendre son dernier rire... Du moins, si l'on pouvait appeler cela un rire...

Le combat semblait terminé, mais aucune réponse ne sortait de la bouche de l'homme. Soit il était évanouit soit... Attend... Une lumière verte entour son corps, une forte chaleur se dégageait de son corps... Le pervers serait-il en chaleur ? Non ce n'est pas ça... La magie... Alors comme cela il n'avait pas encore abandonné ? Intéressant, pour un chasseur de prime il avait une certaine valeur. M'enfin, il ne me restait plus qu'à obtenir réponse à mes questions et pour cela, j'ai l'esprit parfait !

Experte en torture en tout genre, femme au caractère pire que Bourrina même... Enfin, cela reste à confirmer... Femme à l'audace grandissant, à l'égo surdimensionné et à la force brute démesurée, je parle belle et bien de ma chère Ova !

Un rayon de lumière et la dame en tenu traditionnel apparût, comme toujours les yeux en demi-lune, pipe traditionnelle à la main et cette tête à faire peur à Gozilla... Elle me fixa d'un air meurtrier...




-Ma petite, tu sais que je peux lire dans tes pensées ?! Alors tes commentaires désobligeants sur ma personne, tu oublies ! 1024 pompes t'attendent tout à l'heure !
-Heeeiiiin ?! Mais mais mais ...
-Pas de mais ! Ton entrainement est trop simpliste et pas assez violent à mon goût ! Tu vas savoir ce que c'est que les courbatures !


Puis elle fixa le légume qui semblait se remettre petit à petit. Elle l'écrasa avec son pied droit avant de faire tomber des cendres sur sa tête et lui poser des questions, calmement mais avec une voix et une aura à en faire frémir les hommes les plus courageux !

-Toi là ! Tu vas répondre à mes questions ! Qui t'a engagé exactement ? Pourquoi ? Quels en sont les raisons ? En bref, dis-moi tout ce que tu sais ! Sinon je te jure, tu repartiras en morceau !

J'avais une larme de compassion qui coulait le long de ma joue. Oh mon pauvre, je sais ce que c'est qu'être sous le pied d'Ova... Je te plains !
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Sam 29 Juin - 0:03

avatar
Invité


Click

Aussitôt relevé, aussitôt redescendue. Le squelette avait fait place à une femme renarde à fort caractère et puissance brute. Il pouvait en effet bien la jauger avec son pied sur sa tête... Lui permettant entre autre de voir sous son kimono.

Quelques secondes plus tard prenant conscience de sa positions, il repoussa la femme avant de s’épousseter et prendre une gorgée de rhum. Il garda précautionneusement distance et en profitait pour réfléchir à ses options. Soit il continuait le combat qui semblait loin d’être gagné... Ou répondre à la femme pour partir sans être plus amoché mais sans rien en retour.

Il savait que cette femme-louve était beaucoup plus forte que lui et qu'un duel finira fatalement par sa défaite. Adieu tonneau de rhum et info importante... Ba, il aura d'autre chance d'en trouver.
Il rengaina ses sabres et s’assit sur une branche d'un arbre rabougri pour se reposer, tout en restant près a réagir en cas d'attaque de l'esprit.


"Alors commençons par le début. Je ne sais pas qui exactement ma engagé, ils l'ont fait part un intermédiaire, mais je dirais qu'il te connaisse au vue des informations qu'ils mon't fournit. Ils mont engagé pour te capturer vivante et t'amener à un endroit prédéfinie où je devais te livrer a une tierce personnes et là toucher la récompense. Quand à mes raisons ils sont purement d'ordre monétaire et personnelle qui ne vous concerne pas." Il s'affala un peux plus sur la branche de l'arbre. "Voila, je t'ais tout dit... Alors que vas-tu faire ?"
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   Sam 5 Oct - 16:58

avatar
Invité


Click

Il venait d’avouer… cela sonnait la fin du combat. De cet échange de coup entre nous et lui… Un chasseur de prime, voilà ce qu’il était. Lui qui ne souhaitait qu’avoir une récompense, ne cherchant autre chose que sa propre satisfaction. A la fois stupide, risible mais … Libre. Il ne s’imposait rien, il faisait ce qu’il voulait et cela, j’admirais. Néanmoins ce n’était pas une raison pour attaquer les gens… Quant à celui qui l’a engagé, j’ai comme une petite idée derrière la tête. Encore des plans stupides surement composé par mon père. Le fourbe, un jour, je lui ferais payer ! Mais aujourd’hui n’est pas l’heure. Alors que j’allais poser de nouvelles questions à mon interlocuteur, Ova la douce s’éleva dans les airs puis donna un coup de plus violent sur la tête verte du chasseur de prime… Lui qui venait de baisser sa garde…
 
-OVA ! POURQUOI AS-TU ?!
-Le sale pervers a regardé sous mon kimono, pensait-il que je ne verrais pas ? Il a eu ce qu’il méritait, rien d’autre ! Puis, il a réponde à ta question, il ne nous était plus utile… Sur ce, à la prochaine !
 
Sur ses mots, elle disparut… Me laissant avec un corps inerte. Je m’approchai de lui, l’allongeant à terre… Il allait bien. Cette cicatrice bien marquée sur son corps sec et saillant me prouva que c’était un valeureux combattant… Je n’avais donc pas à m’inquiéter… Avant de repartir sur la route, je vérifiai quelque chose… un tatouage… Il me disait quelque chose… oui je l’avais déjà vu… Eagle’s Claw…
 MessageSujet: Re: Guet-apens dans le Marais   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Expédition dans le marais
» [Mono Jedi] Une journée dans les marais
» Guet-Apens [PV Seki Azar]
» Grand Marais de Verchamps
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5