Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC
 MessageSujet: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Dim 24 Mar - 20:38


    Premier match du premier jour.
    Postera en premier à la suite de ce message : Apocalius.
    Ordre de post : Apocalius - Abigail - Nywell - Aaron - Abigail - Apocalius - Aaron - Nywell | Apocalius - Abigail...

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Lun 25 Mar - 19:46

avatar
Invité


Click

Le temps était venu, oui le temps de pouvoir enfin prouver sa valeur auprès des autres mages, prouver à Maitresse Tsukiyo qu'elle pouvait avoir confiance en lui, qu'il aurait la force de la défendre, elle et ses idéaux, quels qu'ils fussent.

* Oui et puis ce n'était pas comme si tu avais l'habitude de ce genre d'endroits hein ? ♫ *

Oui c'est vrai, plus de quinze ans enfermer à combattre dans une arène de sable fin chaque jours où cela était possible. Les seules différences avec le passé était que je ne devais tuer personne, que les adversaires ne seraient "que" des mages, mais pour ma part je les avais "eux". Je regarde vers le ciel, gravissant petit à petit les marches d'un blanc immaculée jusqu'à la petite île flottante.

* D'la baston qu'c'est cool ! Et là on va pouvoir se déchainer un truc de dingue ! *

Restons quand même un minimum discret, évitons de trop se faire repérer. J'arrive en haut, la grande bâtisse que j'avais vu depuis les marches je la voyait maintenant de toute sa taille, imposante, juste cela, blanche, mais allez savoir pourquoi le blanc ne me touchais pas vraiment, j'étais bien plus habitué aux ténèbres.

* Ouai et ce blanc va virer au rouge mec ! *

* Ah non Bijes....on ri-...on risque la disqualification si on tue quelqu'un... *

* Ouai mais on peut bien arracher un ou deux membres hein, après tout la mort par hémorragie on en ai pas responsable nan ?! *

* Techniquement non, mais évitons tout de même veux-tu ? ♪ *

Je marche à l'intérieur du bâtiment déjà bondé, c'est alors qu'un homme armé d'une étrange arme sur l'épaule vint à ma rencontre, je pousse le canon de son arme doucement sur le côté.

- Que me voulez vous ?

Il semblait que ma forte musculature et mon mètre 90 le mettait un temps soit peu mal à l'aise.

- Je suis journaliste monsieur Apocalius, d'ailleurs juste Apocalius ce n'est pas normal vous devez bien avoir un nom de famille non ? Quel est-il ?

Il me repointa de son arme, que je repousse à nouveau sur le côté.

- Comment connaissez vous mon nom Sir Journaliste ? Moi je ne vous connais pas et je n'ai pas à répondre à vos questions, laisser moi passer et arrêtez de pointer votre...truc vers moi.

* Son...truc c'est une caméra, ça sert à enregistrer ce qu'elle voit afin de pouvoir être visionné par des téléviseurs, en somme ce que tu dis et ce que la caméra vois est enregistré et retransmis un peu partout dans Fiore, alors tâche de ne pas trop faire de gaffe, ah et journaliste c'est un métier, il rend compte des évènements importants dans le pays afin d'en informer la population. *

- Euh...je....je me dois de me préparer, je peux combattre à tout moment, veillez pardonnez mon impolitesse à votre égare ainsi que mon empressement Messire.

- Oh pas de soucis, j'espère pouvoir vous interroger plus amplement plus tard

- Si cela est votre souhait.

Je me dirige vers les vestiaires, j'apprends que notre guilde est la première à combattre, contre la guilde de Blue Pegasus, j'apprends de même que je suis en duo avec Dame Nywell, cela ne pouvais que bien se passer. Il nous fallait gagner, il me fallait être à la hauteur de la guilde, de Dame Tsukiyo et de Dame Nywell, leurs espoirs étaient en partie dans le creux de ma main.

J'entends un bruit dans les vestiaires c'est Dame Nywell, pour ma part j'avais garder ma tenu habituelle, un débardeur, un jean, des baskets ainsi que mes bracelets d'or autour des poignets et sous les épaules, quant à elle c'était loin de la robe dans laquelle elle était lors de notre première rencontre cette fois elle était parée pour le combat. Je la salut en me courbant.

- C'est un plaisir de vous revoir Dame Nywell, je suis heureux et honoré de participer à ce match en votre noble compagnie, cette fois encore j'espère pouvoir vous être utile à vous et à la guilde une fois de plus, puissions nous être à la hauteur des espoirs de Maitresse Tsukiyo et venir à bout de nos adversaires.

Je me redresse.

- Mais j'ai déjà bien assez parlé, l'heure est à l'action, je vous suis, entrez la première dans l'arène, je resterais non loin de vous.

Nous passâmes tout deux l'énorme porte de l'arène, les cris d'acclamations se font sentir, le sable fin sous mes pieds, le sang qui ne va pas tarder à couler, les cris des spectateurs, cela faisait longtemps.

* Stop le sentimentalisme ! Tu me laisse la place on bourrine et paf a plus de ces coco ! *

* Pas vraiment faux ♫ Quitte a garder l'effet de surprise autant le faire bien ♪ *

Très bien.

- Bijes !

Un épais nuage noir m'enveloppe, au bout de trois secondes le nuage disparait...

___________________________

Les muscles de ce pauvre petit mortel on gonflés, sa peau est devenu d'un noir de jais au reflets métalliques, tout comme ses yeux sans pupilles et lisse, des cornes d'un blanc osseux me sont poussées sur les côté de la tête, je souris de mes deux rangés de dents du même blanc d'os frais, tel des dents de requin mais en plus acérés, et plus longues aussi. Je fonce vers la porte adverse sous le regard surpris de l'assemblé, ça c'est le kiff le plus total mec !!

- Vražji Claws !!

Mes deux mains luisent d'une lueurs rouge sang. Je continu à foncer vers la porte adverse, la porte s'ouvre, je vois un gamin et une gamine.

- Alors là vous allez morfler les mioches !!!

Je donne un coup dans le vent de mon bras droite, l'aura qui entourait ma griffe (oui car mes doigts s'étaient transformés en petites griffes) se détache de mon corps pour partir à tout vitesse sur le petit brun, tel un projectile magique d'énergie brut. De toute façons même s'il l'évitait j'avais toujours l'énergie autour de ma main gauche, et vu que notre chère Apo est gaucher, je pense que si j'atteins le brun au corps-à-corps il va souffrir avec les tripes à l'air, franchement c'est cool les tournois, je sens que ça va être sanglant !!
Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Mer 27 Mar - 19:20

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click


Après s'être égarée sur l'île gigantesque, Abigail se tenait au bord du gouffre sans en jamais détourner tout à fait les yeux. Murée dans des émotions aussi paradoxales les unes que les autres. Elle était tellement émue, ravie, boulversée qu'elle ne savait pas par laquelle commencer. - Parce que c'est vrai qu'Abigail se perdait dans l'océan de ses émotions - tantôt sautillante, tantôt calme - l'imprévisible guettait ses pas. L'adrénaline bouleversait son corps, remuait en de légers tremblement ses muscles.

Ses cheveux se soulevèrent avec une légère brise, dévoilant l'insigne du Pégase en dessous de sa nuque. Ca l'avait un peu gênée, un peu effarouchée aussi de se greffer à ce tournoi.

Elle n'aimait pas ouvrir les hostilités la première.

_ Mademoiselle Phoibos.

Elle pivote, légère, sur elle-même. Elle vérifia encore que sa dague était là, présente.

_ Les préparatifs sont terminés. Nous vous attendons.
_ J'arrive.

L'homme lui fit un léger sourire - comme s'il avait détecté son malaise sous son sourire forcé. Il s'avança vers l'immense colisée et Abigail lui emboîta le pas, mimant le rythme de sa démarche. A l'intérieur elle rejoignit son coéquipier - Aaron, c'était un joli prénom pensait-elle. Lorsqu'elle s'avança vers lui, elle entendit les échos enthousiasmés de la foule pressée. Pressée de pouvoir admirer les visages des combattants. Abigail apprit avec un peu de retard qu'Eagles Claw serait leur premier adversaire.

Eagle's Claw - elle ferma lentement ses paupières - guilde indépendante. Elle connaissait le nom de Nywell, il avait retentit comme un écho à ses oreilles. Elle ne connaissait pas la mage, mais elle était apparemment réputée pour sa puissance. L'adversaire masculin représentait l'inconnu pour elle, c'était peut-être un mage discret qui lui aussi devait posséder un lot de ressources.

Ses jambes tremblèrement légèrement sous l'excitation. Ses narines se dilatèrent. Blue Pegasus était souvent représenté comme une guilde de séducteur, Abigail espèrait pouvoir fragmenter ce préjugé juste le temps de ce combat.

La foule scandait les prénoms des mages. Abigail sautilla sur elle-même pour éviter que l'engourdissement ne possède les muscles, elle secoua en même temps la tête avant de s'attacher les cheveux pour être plus à l'aise. L'acide de l'adrénaline lui laissait un goût amer dans la bouche.
Puis ils s'avançèrent devant la porte d'entrée. Abigail pivota la tête vers Aaron et lui sourit.

_ J'espère que tout se passera bien, je serais là pour te protéger en cas de besoin.

La porte s'entrouvre, laissant traverser une lumière. Abigail sent vite sa chair se réchauffer par les tendres rayons de soleils, elle distingue les gradins, le colisée, le sol.

Du sable.

Elle léve soudainement la tête, un des deux mages venait d'ouvrir les hostilités. - Elle en fut surprise, ne fallait-il pas attendre un départ ou quelque chose dans le genre ? - Le mage s'apprêtait à blesser Aaron. Il avait la peau mat, des cheveux rouges en pagaille, ses mains baignaient dans une liqueur rougeâtre et deux cornes avaient germés sur son front.

Abigail, les réflexes aiguisés, saisit fermement l'épaule d'Aaron avant de le tirer derrière elle pour ne pas qu'il se fasse lacérer la chair. Abigail para le coup d'Apocalius avec sa dague. Un froncement de sourcil et elle envoya sa jambe glisser au sol pour lui couper ses appuis et le faire trébucher.

De là, sa tête tourna au dessus de son épaule, elle attrapa la main d'Aaron pour ne pas qu'ils soient à un angle mort et que l'autre mage ne les attaques par derrière et qu'ils ne puissent esquiver. Ses halos verts illuminèrent ses chevilles et elle attira Aaron à un endroit où le terrain était plus découvert, assez loin de l'entrée des portes. Elle dévérouilla son emprise sur la main d'Aaron et se positionna en défense.
Ses halos brillèrent de nouveau, sa jambe arrière se tendit en arrière tandis que celle d'avant reproduisait le même geste similaire mais vers l'avant. Ses muscles se tendirent tandis qu'elle étirait ses bras dans la même position, histoire d'étirer ses articulations sans pour autant les chambouler. Cette posture lui permettait d'avoir un angle de vue à 360° et d'anticiper les attaques, l'angle mort ne serait pas une contrainte pour l'instant.

Et puis, avant d'attaquer, lui avait conseillé son mentor.
Vaut mieux savoir où se trouve le deuxième adversaire.



_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Jeu 28 Mar - 17:26

avatar
Invité


Click

Nywell avait fait jusqu’à présent profil bas, elle s’était isolée du reste de la guilde, délaissant sa propre sœur Misto… Elle était troublée, les récents évènements l’avaient marqué émotionnellement. Se sentir autant en confiance avec quelqu’un était une chose nouvelle pour elle. Elle s’était naturellement confiée à lui, prenant ce rapprochement pour une attirance mutuelle. Elle s’était trompée… Etait-ce dû à son manque d’expérience ? A sa maladresse ? Elle ne saurait le dire, elle savait juste qu’une désagréable sensation enserrait son cœur depuis lors… Les relations entre homme et femme n’étaient certainement pas faite pour elle. Elle essaierait de se distancer sans pour autant s’isoler et puis… Etait-ce bien le moment de se poser toutes ces questions avant un combat ?

Elle secoua la tête, seule dans le vestiaire ou elle était entrée en catimini de peur de croiser une connaissance, elle fixa le carrelage. Elle portait sur les épaules le poids des attentes de toute sa guilde, les espoirs d’un avenir meilleur pour ses membres. Ce tournoi était la chance qu’ils attendaient pour briller au grand jour. Et cette responsabilité incombait à Nywell. Tiraillée entre le stress, la peur de l’échec et l’excitation, la jeune fille n’arrivait pas à calmer ses tremblements. Le comble, c’est qu’il y aurait un public, elle n’avait encore jamais combattu devant une foule. Assisse sur un banc en bois, dans ce vestiaire qui sentait la sueur, ses pieds tapotaient nerveusement la faïence. Les coudes posés sur les genoux, les mais croisées et appuyées contre son front, elle tentait désespérément de se calmer. Vêtue d’un juste corps noir, d’un short de sport violet et de sa paire de longues bottes montantes au delà du genou, elle avait vraiment l’air d’une guerrière. Elle ferma les yeux, passa une main dans ses cheveux et exhala un long soupir afin de chasser ses préoccupations. Elle entreprit de tresser ses longs fils d’argents afin qu’ils ne la gênent pas durant la bataille lorsqu’Apocalius entra dans le vestiaire.
Son ton toujours aussi poli et son attitude plus policée que jamais lui arracha un sourire de circonstance. Elle répondit avec une assurance retrouvée :


« Aye. Je suis contente de te revoir aussi. Il va falloir mettre la barre haute et démontrer à tous qu’Eagle’s Claw n’est pas à prendre à la légère ! »


Elle pensa rapidement à ses adversaires et le peu qu’elle savait d’eux. De Blue Pegasus, elle ne connaissait que Kôta, Aaron Miller était inconnu au bataillon et Abigail Phobos était un nom qui était revenu quelques fois dans les conversations. La voix d’Apocalius la tira de sa rêverie :

« Mais j'ai déjà bien assez parlé, l'heure est à l'action, je vous suis, entrez la première dans l'arène, je resterais non loin de vous.

- Il est temps… » se contenta-t-elle d’agréer.

Elle se redressa à son tour, et prit les devants. Une clameur commençait à s’élever du colisée où les combats auraient lieux. Elle passa une colossale arche en pierre qui faisait office d’entrée, puis le temps sembla ralentir. Elle posa le pied sur la première marche, son instinct repris immédiatement le dessus. Ses peines de cœur enterrées, elle sentit ses pensés se clarifier, une sorte de sérénité l’emplit. Ses déboires avec Miku s’évanouirent, cédant la place à un esprit aiguisé et paré à en découdre. Lorsque vint la seconde marche, elle termina de balayer la pression et l’hésitation. Les attentes des gens qui lui sont chers, elle y répondrait, elle donnerait tout ce qu’elle a pour cela. Quand au public, elle s’en soucia en entrant dans l’arène. « Fais ce que tu sais faire de mieux ma grande, charme les… » Pensa-t-elle.

Déterminée et confiante, elle brandit sa main ouverte le plus haut qu’elle put et salua la foule. L’écho qu’elle eut dépassa toutes ses espérances. Y avait-il tant de monde que cela ? Elle se laissa griser par cette sensation d’être le centre de toutes les attentions, sa vanité flattée, elle s’autorisa un large sourire. Non elle ne serait pas défaite en ce jour…
Elle observa Apocalius, revêtu d’une autre apparence charger l’ennemi toutes griffes dehors. Prise de court, elle le laissa faire, réalisant qu’il devait lire dans ses pensées, son initiative était ce qu’il fallait pour prendre l’avantage. D’un œil aguerri, elle ne perdit pas une miette de la réaction de leurs adversaires. Son intérêt pour Abigail grimpa en flèche lorsqu’elle la vit esquiver et contre-attaquer avec la précision et un niveau de réalisme digne d’un artiste martial. Ils se dégagèrent et parvinrent à se regrouper dans une position plus favorable, Nywell étendit son sourire devant la garde d’Abigail. Si elle entrait en combat rapproché avec elle, la dance serait tumultueuse et pleine de surprises des deux côtés. L’un à côté de l’autre, ils devenaient une cible parfaite pour faire d’une pierre deux coups avec un sort à effet de zone. La mage aux cheveux d’argent s’avança avec assurance, voire même avec arrogance, d’une démarche féline. Les bras le long du corps, les paumes tournées vers l’arrière, elle invoqua une sphère de foudre dans chaque main. Elle jeta un regard à la fois compatissant et réprobateur à Apocalius qui venait juste de se relever. Elle se stoppa à une dizaine de mètres des mages de Blue Pegasus, puis sans crier gare elle ramena ses bras vers l’avant et les croisa afin de lancer ses deux sphères. Elles rebondirent sur le sol avant de remonter à hauteur de bassin et d’imploser, générant un puissant souffle et des dégâts électriques engourdissant. Le sable de l’arène se souleva, générant ainsi un nuage opaque empêchant Nywell de savoir si son attaque avait été effective.

Peu importe, elle enchaina avec la phase deux, les jambes écarts, elle joignit ses mains et invoqua une foudre paralysante qu’elle manipula pour en faire une longue tige électrique. Elle distendit l’éclair et de sa posture d’archère visa une silhouette qui émergeait de la poussière entrain de se dissiper. En décollant un à un ses doigts délicats de sa création, elle relâcha son emprise sur l’électricité et laissa filer un trait de foudre droit sur l’ennemi. Incapable de dire si elle avait fait mouche ou non, elle fit signe de la tête à Apocalius qu’il était temps de charger. Nywell se réservait Abigail, cela allait sans dire. Elle déplia ses cinq doigts qu’elle commença à replier lentement un à un, une fois le zéro atteint, un corps à corps endiablé débuterait, si aucune contrariété ne se présentait d’ici là…

 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Dim 31 Mar - 19:39

avatar
Invité


Click

Une fois en haut du domaine de la guilde de Angel's Sky, je ne savais plus où allait. Je me promenais donc à travers la guilde. C'est fou ce que c'était grand. Après quelques minutes a tourner en rond, un homme, plutôt bien habillé, alla à ma rencontre. Il avait l'air un peu inquiet.

Homme: Bonjour, vous devez être Aaron Miller, c'est ça ?
Aaron: Tout à fait.
Homme: On vous attends dans les locaux pour vous préparer pour le tournoi.
Aaron: Ah...bien je me dépêche !

J'avais zappé que j'étais là pour le tournoi...Il m'accompagna jusqu'au dit locaux. En route, je lui demanda quelques renseignements quant au déroulement de l'épreuve.

Homme: Votre guilde, Blue Pégasus, va affronter dès le premier tour, la guilde de Eagle's Claw. Votre partenaire sera Abigail Phoibos. Et vos adversaires seront Apocalius & Nywell Yutani . 

Ah...Bon, je ne connais même pas la guilde qu'on affronte...Et encore moins leurs membres. Quant à Abigail, ce nom me disait quelque chose. J'avais sûrement dû la croiser à la guilde.

L'homme m'accompagna jusqu'à l'intérieur des vestiaire du Colisée. Je commençais donc a me préparer pour le combat qui approchait. Quelques instants plus tard, Abigail me rejointe. Son visage ne me disait vraiment rien, je ne fais pas assez attention aux choses et aux gens qui m'entouraient. Elle se préparait également, en s'échauffant sur place. Je fis quelques moulinets du bras, flexions & autres dégourdissement. Je n'ai pas l'habitude de me préparer ainsi, mais je n'avais pas envie d'être ridicule à côté de ma partenaire. Au moment de cette pensée, Abigail me regarda et me sourit.

Abigail: J'espère que tout se passera bien, je serais là pour te protéger en cas de besoin.
Aaron: Oh ! Merci, c'est gentil a toi. Tu pourras compter sur moi aussi !

Et bien, entendre ça de la bouche d'une femme, ça calme.

La porte menant au centre du Colisée s'ouvrit, laissant le soleil nous baigner de sa lumière éclatante. Le stade était vide, aucun arbre, ni objet donc pas de couverture. Ce sera un combat pur et simple sans possibilité de se cacher et d'utiliser l'environnement. En revanche, le sol était recouvert d'une couche de sable. Peu profond, laissant nos mouvements plutôt libre.
Avant que je n'eus le temps d'inspecter plus les environs, une créature plutôt hideuse nous fonça dessus. Elle ressemblait à un humain, enfin, en partie. Elle avait des muscles développés ; sa peau était noirâtre, des griffes aiguisées et des cornes avait jailli de chaque côté de sa tête.
Il donna un coup de bras dans le vide et la lueur qui entourait sa main fonça dans ma direction.

Merci Abigail, je n'aurais pas eu assez de réflexe...
En quelques secondes, je me retrouva à l'autre bout du terrain. Ma part'naire avait fait en sorte que je ne sois plus sous le joug de l'attaque magique, puis elle l'avait contré à l'aide d'une dague et enfin elle m'avait attiré jusqu'à l'endroit où je me trouve grâce à ses bottes magiques.
Elle se mit devant moi, puis se mit en position de défense.
Ouah. Quelle femme incroyable.
En parlant de femme incroyable, une autre faisait son entrée. En effet, la part'naire du « monstre » s'avança vers nous, deux sphères lumineuses dans les mains. Une fois que la distance entre nous était suffisante, elle lança son attaque. Il s'agissait d'un sort de foudre, et cette fois, ce sera à moi de protéger Abigail.
Ni une, ni deux, je pris une clé de mon fourreau et incanta rapidement.

Aaron: Ouvre toi, porte des esprits ! Viens à moi Apus, et protège nous de cette attaque !

Apus apparu, plus déterminé que jamais. Il lança une graine , posa sa main au sol. Ainsi, trois racines épaisse sortir du parterre, formant comme une barrière devant nous. L'attaque explosa totalement les racines d'Apus. Pas assez solide, apparemment. Le souffle de l'explosion me balaya 2 mètres plus loin. Un épais nuage de fumée recouvrait l'endroit où nous nous trouvions et je n'avais aucune idée d'où se trouvait Abigail. Cependant, je me doutais que notre adversaire profiterait de cet écran de fumée pour nous attaque.

Aaron: Apus, on sort d'ici !

Je me mis a courir comme un dératé pour sortir de ce brouillard. Une fois à l'extérieur, je vis que Nywell, si je me souviens bien, visait avec une flèche lumineuse l'intérieur de la brume de sable. Je devais l'en empêcher ! Apus et moi, nous lancèrent un regard, puis, il ressortit une graine et entreprit la même action que précédemment. Il fit sortir des racines afin de bloquer Nywell. De mon côté, je dépliais mon boomerang et le lança en direction de la femme de foudre.
Trop tard. Elle avait déjà lancé son attaque. Je n'avais plus qu'à crier.

Aaron: ABIGAIL, ATTENTION !

Puis d'espérer que son attaque soit un fiasco et que la mienne fasse mouche.

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Ven 5 Avr - 19:45

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click




Le filtre de son cœur avait détonné.
L’acide sulfurique brûlait ses mains.
Le deuxième aigle venait de faire son entrée.

Il y avait des bouts de prestance dans sa démarche, et de la neige avait déteint sur ses cheveux, vêtus de vêtements chatoyants, marchait d’un pas solennel et assuré sous les rayons huileux du soleil. Nywell.

Ce n’était pas rien.
Ce n’était pas tout.

Abigail vira son buste vers elle, les sens effilés, les poings serrés, un sourire à demi-discret. Nywell, à une cadence régulière dévorait les mètres qui séparaient les deux pégases d’elle, les bras le long du flanc. Abigail sentit dans les tréfonds de sa gorge une remontée acide.

L’adrénaline.

Deux globes électriques s’esquissaient sous ses paumes. Abigail dessina prudemment un arc de cercle sur le sol, fléchissant l’autre jambe sous son geste, marquant un temps d’arrêt. Nywell acheva son attaque - qui souleva un nuage opaque de sable qui soufflait vers eux. Abigail eût un net mouvement de recul face aux conséquences de l’attaque. Ses instincts de survie la supplièrent d’esquiver, mais elles s’implantaient au sol, paralysé par une peur maladroite. Elle s’incisait dans sa tête, détruisait ses pensées de défense.
Alors elle assista, impuissante, face à son écrasement pathétique.

Néanmoins, elle sentit Aaron murmurait une parole d’incantation derrière elle. Mage des constellations, possédant la protection des esprits ? Sa peur se dissipa instantanément lorsqu’elle vit qu’il avait tenté de la protéger. Abigail secoua violemment la tête avant que le nuage de sable s’abattit sur eux, elle effectua une série de mouvements rapides et coordonnés, alors que le sable allait les faucher vulgairement, Abigail s’exclama.

« Guardian soul ! »

Une petite sphère lumineuse et verte germa entre ses mains, elle la frappa à l’aide de sa dague, et une barrière protectrice, pas très haute, se forma devant elle. Malheureusement, elle ne fut pas assez rapide et Aaron fut balayé par le nuage de sable. Abigail posa ses bras contre la barrière, esquissa un rictus tandis qu’elle s’appuyait contre, les yeux alarmés.

_ Je t’en supplie, tiens le coup. Me lâche pas ! Pas maintenant !

La barrière vibra sous l’effet, mais tenu bon. A la fin de l’attaque, le bouclier se fissura et se brisa en des fragments verts avant de disparaître dans le nuage épais. Abigail fléchit le genou légèrement, récupérant par des respirations saccadées, le souffle d’adrénaline qui lui échappait. Puis la voix d’Aaron qui tonnait au loin, lui intimant de préserver ses réflexes défensifs.

Le souffle de sable généré par Nywell se dissipait, elle distinguait la silhouette de la mage d’Eagles qui détenait une fine tige lumineuse entre les mains. Abigail se leva presque immédiatement, la tige fendit le nuage de sable, la jeune mage de Blue Pegasus parvint à l’esquiver d’un mouvement ample d’épaule. La tige la frôla et se planta au sol.

Abigail fixa la fine tige logée dans le sable, puis leva la tête vers Nywell.
L’ombre d’un sourire s’esquissa discrètement.

Les halos de ses chevilles s’illuminèrent, elle se mit en position de course. Ses mains palpaient le sable tandis qu’elle ajustait les failles de sa position. D’un coup, elle releva violemment la tête.

_ J’arrive !

Après un décompte maladroit, elle s’élança à travers le nuage qu’elle scinda en deux, soulevant dans son sillage un nuage de poussière suite à sa vitesse. Elle détecta la position de Nywell puis d’Aaron son allié. Elle fit un signe de tête à Aaron pour le remercier de l’avoir protégé et de l’avoir prévenu, avant de tourner la tête vers Nywell. Elle brandit son poing en arrière pour prendre de l’élan et toucher Nywell.



Mais elle ne s’attendait pas à une riposte imprévisible.

Nywell avait aussi prévu un geste défensif, elle réitéra la même offensive qu’Abigail pour parer le coup de cette dernière. L’impact des deux poings contre leurs jointures généra une nouvelle vague de sable qui souffla. La violence de leurs deux poings coagula la détermination qui abritait les deux jeunes femmes. Après un échange de regard rapide, elles échangèrent une série de coup qui fut soit paré ou esquivé.

Elles s’étaient transformés en deux nouvelles personnes, moitié-farouche, moitié-sensuelle, la cadence entre leurs coups s’accéléraient tellement rapidement qu’ils devenaient imperceptibles. Abigail envoya claquer sa jambe violemment contre les tibias de Nywell, mais cette dernière para l’offensive en positionnant son genou de sorte à ce que ses tibias n’aient aucuns dommages conséquents.

Nywell tenta d’asséner un nouvel assaut pour briser la garde d’Abigail, mais cette dernière avorta le coup en positionnant son avant bras pour bloquer l’articulation du coude de Nywell et qu’elle ne la heurte pas avec ses serres acérées.

Elles s’écartèrent de nouveau en faisant des soubresauts en arrière et prirent de nouveau une position relative à leur mode combat. De ce fait, elles se mirent à se tourner autour l’une de l’autre, les muscles tendus, l’adrénaline battant dans leurs tempes. Abigail lui accorda un sourire,

_ Tes coups ont bien forgés ta réputation, Nywell.

Et elle s’apprêta de nouveau à attaquer.

Spoiler:
 

_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Lun 8 Avr - 19:51

avatar
Invité


Click

Le gamine avait écarté l'autre type de la trajectoire de l'attaque, bah ça me permet de m'amuser encore plus longtemps. Me voilà à porté de les attaquer, bon aller vu que la fille a l'air de vouloir y passer au premier pourquoi pas, je donne un coup vertical du bras gauche.

-Bouffe !

Elle pare mon attaque de sa dague, et elle me fauche les pieds.

-S*LOPE !!

Je tente de l'attraper en tombant en tendant le bras mais elle n'est déjà plus là. Elle s'est enfuit plus loin dans l'arène. Je me relève rapidement.

-REVIENS !! VIENS TE BATTRE !!! ON M'HUMILIE PAS COMME CA !! JE VAIS TE FAIRE BOUFFER TES CHEVEUX UN PAR UN P*TASSE !!

Je vois que la fille aux cheveux pas coloré (ouai le blanc c'est pas couleur) était en train de foncer sur nos ennemis et leur lance un...

* Deux ♫ *

Ouai deux oh ça va t'sais, pis d'abord la ferme ! Enfin bref deux boules d'électricités sont envoyées vers nos adversaires, ça explose et puis ça fait un écran de fumé.

La fumé c'est un truc de lâche et puis c'est carrément c*n ! Bien un truc de femmes ça de faire des coups fourrés pour compenser leurs corps trop faible, quoi que l'autre machin tout frêle avec l'autre « miss fait chier » avait l'air facile à casser en deux, pfff me vouloir dans un combat de femmes, si c'est pas malheureux !

Bref l'autre de la guilde d'Apo semblait créer un arc magique et tira une flèche sur la première silhouette qui sorti de la fumé. V'là qu'en plus l'autre aux cheveux pas colorés (je maintiens, le blanc c'est pas une couleur !) Me fais un signe de la tête de foncer.

-Pas besoin de toi pour savoir quand je dois bourrer dans le lard !

Finalement je fonce dans les nuages, la cible de l'attaque éclectique fut finalement l'autre pimbêche, je me vengerais d'elle ! M'enfin après une intervention plus qu'inutile de l'autre machin (qui avait à ses ordres un espèce de piaf rouge, un pie-vert je crois, d'ailleurs c'est un pie-vert rouge ! La logique n'a plus court dans c'te p*tain d'arène ou quoi ?) qui beugle à sa copine de faire attention celle-ci esquive l'attaque sans soucis.

* Hé ! Notre adversaire a lancé un boomerang sur Nywell ! *

* Aide la Bijes *

Ah nan ! J'aide pas les boulets !

* C'est un ordre ! *

Pfff spèce de casse c*uilles, je balance dans le vide mon bras gauche, l'aura rouge sang qui recouvrait ma griffe viens intercepter le projectile de machin qui dévie et qui va se planter loin de la fille aux cheveux blancs (qui sont toujours pas colorés !), ce qui la laisse tranquille pour un moment, mais franchement user mon attaque pour ça c'est carrément du gâchis !

P*TAIN C'EST QUOI CE DELIRE !? Genre l'autre miss elle traverse le nuage de fumé comme ça ! Comme une fusée, c'est mort je cours pas après, je vais foncer sur l'autre mioche ça courra moins vite, du moins j'espère j'ai pas que ça à foutre que de courir derrière des tafioles ultra rapide, franchement y plus rien de logique ici !

* On est déjà pas logique, Tu n'es pas logique tu sais ? ♫ *

Et mon poing dans ta gueule c'est logique aussi ou pas ! ?

* Non puisque cela ne risque pas d'arriver de sitôt ♪ *

Oh mais la ferme et...

* Bijes laisse moi la place *

C'est mort t'as péter un câble ? Et puis...merde pourquoi j'ai plus de griffes ?! Ch*er ma peau noir est en train de se barrer comme une couche de peinture qui se craquelle.

* Tu vois, la transformation n'a plus cours, laisse moi la place *

Rha chié !!

________________________________________

Me revoilà aux commandes, j'ai repris mon apparence normale, je m'arrête, il ne sert à rien de foncer sur Sir Aaron sans préparation, mieux valait laisser Dame Nywell s'occuper seule de Dame Abigail, autant pour son honneur que pour sa concentration je ne me devais en aucun cas briser ce duel, ainsi Sir Aaron était un invocateur, comment le vaincre ? Fallait-il que je me focalise sur lui ?

* Pas forcément, te concentrer sur lui pourrait te faire perdre du temps et de l'énergie, de plus tu te ferais attaquer par son esprit, vu les clés qu'il possède il doit être constelationniste, rare sont les mages de ce type a être capable d'invoquer deux esprits en même temps, je doute que ce Aaron en ai la capacité, sait-on jamais restons sur nos gardes, donc oui si tu te focalise sur lui l'esprit sera libre de t'attaquer et tu risque de prendre de dommages pour des actions pas forcément fructueuses, non mieux vaut que tu attaques ses esprits directement. ♪ *

Oui mais même si je le vaincs il pourra en invoquer un autre.

* Oui mais cela le forcera a pousser dans ses limites ♫ *

Très bien, je te fais confiance.

* Ah ♫ J'aime être écouté comme ça ♪ Cela me change de certains, hein Bijes ♫ *

* Va te faire foutre ! *

*Ah ah ah ♪ Oui moi aussi je t'aime ♫ *

Je suis à assez bonne distance de Sir Aaron, je m'élance maintenant vers son invocation.

-Kerusakan !

Ma peau vire au vert, celle-ci tombe, décomposée, mon œil se détache lui aussi et dégouline lourdement sur le sol de l'arène, chaque lambeau de chair deviens poussière en touchant le sol, ma lèpre accéléré qui m'attaque ne me laisse plus que les os, mes vêtements se transforment en d'amples et imposants habits de bandelettes vertes sombres et délabrées, ainsi une capuche me cache en partie le « visage », cette capuche fait partie d'un ensemble de bandes qui recouvrent mes épaules et mes côtes, d'autres bandelettes recouvrent séparément le bas de mes jambes, mes avant bras et mon bassin.

-Palsu Tulang...

Ma voix qui n'est plus qu'un souffle lourd d'outre tombe s'exprime comme un long soupir, audible mais calme. Le sable de l'arène semble se déplacer et fini comme emporté, aspiré par la paume de ma « main », le sable bientôt se cristallise entre mes phalanges afin de créer une longue colonne vertébrale surnaturelle, en son bout une lame en forme de croissant de lune y nait, une lame ornée de motifs gravés dans l'acier démoniaque, ce sont des gens, des silhouettes, toute souffrent, maladie, tempête, guerre, sur le métal toute les morts possibles y sont représentées, toutes plus atroces les unes que les autres et sur lesquelles je ne pourrais me pencher. Ainsi armé je suis tel un faucheuse en marche.

Je fais tournoyer mon arme en cercle, une fois à gauche et une fois et droite, en alternance, la faux silencieuse soulève le sable du lieu dans ses courbes, je charge l'être mi homme mi oiseau, je suis à porté de l'invocation, qui esquive en partie ma première attaque, assez pour éviter de se faire faucher, mais je lui érafle la main, rien de bien grave mais le sang est là, la lame réagit au liquide rouge, celle-ci vibre, les gravures auparavant inertes se mouvent comme attirés par les gouttes, les silhouettes tendent les bras vers le sang qui semblent pour eux comme salvateur, comme si pouvoir y toucher mettrait fin à leurs tourments, la faux demande du sang, non plus que cela, elle en a besoin. L'esprit ne se laisserait pas faire comme cela, il me fallait une diversion, je place ma faux devant moi et je la fais tournoyer proche du sol, un peu inclinée, cela projette du sable vers l'étrange être, dans une arène tout les coups sont permis, après près de treize ans à combattre ainsi cela m'avait forger. Je donne un coup circulaire de côté à destination de l'esprit, mon attaque arrivera t-elle à bout ou bien l'esprit esquivera t-il ?

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Sam 13 Avr - 15:42

avatar
Invité


Click

L'attaque de Nywell avait ratée. Mais ce n'étais pas grâce à moi.
Elle avait évité l'attaque d'Apus et mon boomerang avait été intercepté. Mais par quoi ? Je cherchais du regard une réponse. Sur la droite !
J'avais totalement oublié notre autre adversaire. Apico...Apuca...Apopo...je sais plus ! Bref, d'un coup de bras a distance, il avait dévié mon boomerang qui se planta dans le sable.
Heureusement, Abigail avait réussi a éviter l'attaque. Je stressais pour rien moi...Abigail est une grande fille, puis elle doit être bien plus forte que moi. Je devrais rester à ma place enfaîte.
Et c'est ce que je fis. Ma part'naire s'élança en direction de Nywell (Tiens, pourquoi je retiens son nom à elle et pas à Apuca...bref!) elles se battaient au corps à corps, s'échangeant de violents coups de poings et de pieds. Aucune d'elles n'avaient l'avantage, pour l'instant.

Apus : Aaron.
Aaron : Oui ?

Notre autre adversaire, je l'avais oublié, encore. Apus m'avait interpellé pour me faire remarquer qu'il s'approchait de ma position. Pendant son avançait, je remarquais que sa peau rouge commençait à s'estomper. Comme si elle revirait de couleur normal.
Et en effet, quelques secondes plus tard, il redevînt comme avant. Apus se plaça a quelques mètres devant moi, pour contrer une éventuelle attaque.

Apo? : Kerusakan !

La peau de l'ennemie devenait verte. Puis elle se mit a tombé en lambeau. Au sol, elle se décomposait presque instantanément. Son oeil tomba au sol et roula sur quelques centimètres, il ne restait plus qu'un tas d'os, habillé de bandelette verte.

Un spectacle affreux.

Apo? : Palsu Tulang...

Il prononçait ces mots dans une voix de mort-vivant. Le sable des alentours se rassemblait autour de ses phalanges nues. Le sable se forma pour ressembler à une faux. Une faux d'outre-tombes.
Il jouait avec son arme. Je demeurais prudent. Il pouvait rapidement passer derrière Apus et me vaincre d'un coup de faux.

J'avais tort.

Il s'attaquait bien à Apus. Il évitait son attaque comme il pus, mais son esquive maladroite laissa sa main a découvert. Le liquide qui en découla fit réagir l'arme du squelette. Par déduction, je me dis que plus Apus serait blessé, plus l'arme deviendrait puissante.
Je ne devais pas laisser faire ça. Apus était un esprit de soutiens et de défense. Pas un esprit offensif. Je devais changer de tactique. Frapper un bon coup, pour leur faire comprendre que nous ne sommes pas une guilde a prendre a la légère !

Aaron : Replis-toi, Apus. Ferme toi, porte des esprits !

J'avais eu raison de mon action. Le damné avait envoyé du sable dans les yeux d'Apus qui ne voyait plus rien et d'un coup de faux, il l'aurait tranché. Si je ne l'avais pas renvoyé d'où il venait.

Aaron : Finis de rire. On passe aux choses sérieuses. Laisse-moi te présenter un ami avec qui le combat devrait te sembler moins amusant. Ouvre-toi, porte des esprits ! Viens à moi, Scorpio !

Le scorpion d'or traversa la porte imaginaire.

Scorpio : Hey maggle ! Y'a des gens qui t'embêtent ?
Aaron : Yep ! Le squelette là ! Mets lui une bonne raclée !
Scorpio : J'vais pas faire dans la dentelle ! Sand Buster !

Dans sa position favorite, le scorpion envoya une violente secousse de sable, a bout portant. S'il évitait cette attaque puissante, je donne mon corps à la science.

 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Dim 14 Avr - 15:39

avatar
Invité


Click

Nywell grimaça, sa succession d’attaques n’avaient pas eu l’effet escompté, elle vit émerger du nuage de sable un boomerang. Avant même qu’elle n’est pu réagir, Apocalius lança une attaque qui rebondit contre l’arme et l’envoya hors de sa trajectoire. Cette dernière termina sa course en se plantant dans le sable un peu plus loin. Ce sable qui couvrait le sol de l’arène, la jeune fille ne le savait pas encore mais il allait être d’une importance capitale. D’ailleurs, il se mit à se mouvoir légèrement sous ses pieds, alerte, la mage d’Eagle’s Claw se jeta sur le côté droit pour effectuer une roulade. Genoux à terre et à peine rétablie, elle sourit en voyant que son pressentiment avait été juste. Là où elle se tenait une seconde plus tôt, se trouvaient des racines qui s’agitaient, cherchant désespérément quelqu’un à enliser. Elle sourit, ses sens aiguisés ne lui feraient pas défaut !


Underdog by Kasabian on Grooveshark


Son instinct lui intima de tourner la tête vers le nuage, ce fut alors qu’elle en jaillit ! Abigail scinda la brume de poussières et la fit renaitre dans son sillage, belle et terrible, elle filait droit sur elle. Nywell sourit de plus belle, il était rare de croiser une femme de sa trempe, et la mage de Blue Pegasus éveillait en elle un intérêt grandissant. Il émanait d’elle quelque chose de prometteur, quelque chose qui faisait palpiter son cœur plus que de raison, l’excitation… En la voyant marteler le sol de ses rapides appuis, la mage d’Eagle’s Claw se décida à lui réserver un accueil digne de ce nom ! Accroupie, elle bondit vers l’avant, tel un diable sortant de sa boite, pour aller à sa rencontre. Elle arma son bras vers l’arrière tout comme son adversaire, les deux poings partirent vers l’avant au même moment. Ils s’entrechoquèrent, cristallisant ainsi l’antagonisme des deux jeunes femmes, une légère douleur parcouru la main de Nywell, Abigail avait eu plus d’élan pour préparer son attaque, quand bien même la première n’avait pas concédé de terrain, la dernière avait prouvé que ses poings étaient aussi solide que sa détermination. Puis la dance débuta… Et quelle dance, il fallait voir ces deux jeunes femmes échanger leurs coups avec une technique et une élégance quasi-irréprochable. Elles se mouvaient toutes deux avec grâce, parant, déviant, attaquant tour à tour, elles semblaient rivaliser de sensualité tout autant que de férocité. Après une parade d’urgence, Nywell fit quelques petits pas en arrière, en conjonction avec Abigail. En posture de garde, elles se fixaient et marchaient en cercle comme deux fauves au milieu d’une arène. De leur premier échange, elles emmagasinaient les informations, tentant tant bien que mal d’analyser le style de l’adversaire afin de prendre le dessus. Abigail sembla plus rapide à ce jeu-là, elle sourit et brisa le silence de leur danse :

« Tes coups ont bien forgés ta réputation, Nywell. »

Nywell qui s’attendait à ce qu’un « mais » s’immisça dans la phrase ne put retenir un sourire enjoué à l’attention de l’ennemi. Elle s’amusait comme une folle, ce combat, elle le savourait ! Elle répondit avec engouement et respect :

« Les tiens ne sont pas à prendre à la légère non plus… »

Sa phrase à peine terminée donna le signal, Abigail s’élança vers l’avant tout en décollant sa jambe droite du sol. Le tibia replié vers l’arrière, la trajectoire du coup pouvait être anticipée, elle visait les côtes. Nywell descendit son avant-bras afin de parer l’attaque, quelle ne fut pas sa surprise de voir Abigail redoubler de vitesse et rehausser son genou au dernier moment. D’un geste sec et fouetté elle déplia son tibia et sa botte vint heurter le visage de la fille aux cheveux d’argents. Prise de court, cette dernière recula sous l’impact et détourna la tête, les oreilles sifflantes et sa garde déstabilisée, il n’en fallait pas plus pour qu’Abigail s’engouffre dans la brèche. Elle fit pivoter son buste et projeta sa hanche en avant pour donner plus de puissance à son coup. Repliant et dépliant avec agilité sa jambe elle parvint à faire atterrir avec force son talon sous la poitrine de Nywell, meurtrissant ses côté et écrasant une partie du sein gauche de cette dernière. Repoussée encore plus arrière sentant une douleur vive emplir son système nerveux, elle concentra sa foudre afin d’électriser son corps ; Electric Impulse. Elle serait maintenant trois fois plus rapide que d’ordinaire, la lueur bleutée qui naquit dans ses yeux trahissait son recours à cette technique. Elle ancra son pied dans le sol et rétablit son équilibre, parée à faire face. Abigail avait quant à elle effectuée un pas avant pour combler la distance qui les séparait et rester à portée. Elle changea de pied d’appui et tournoya sur elle-même, l‘exécution était parfaite, rapide, agile, et de toute beauté. La puissance qui se dégageait de coup de pied retourné n’était pas à prendre à la légère. Nywell se jeta dans l’œil du cyclone, elle détendit sa jambe et vint opposer son mollet au tibia d’Abigail. Comme on croise le fer, les deux jeunes femmes avaient croisé leurs jambes tendues. La mage d’Eagle’s Claw soutint le choc et fit glisser sa cheville le long du tibia de son adversaire, de son talon elle força le pied ennemi à descendre vers le bas. Une fois au sol, elle écrasa de tout son poids les orteils d’Abigail, maintenant sa position sur le dessus, son adversaire ne pourrait plus user de ses jambes avec la même aisance. Elle lança immédiatement ses deux mains vers l’avant, elles traversèrent la garde de son ennemi, n’ayant pour but de frapper, mais d’agripper la nuque de la mage de Blue Pegasus, elles se frayèrent un chemin. Trop proche du corps de son adversaire, elle ne pouvait donner de coup de pied, qu’importe, elle rabattit la tête d’Abigail vers le côté droit afin d’exposer le flanc gauche. Elle envoya son genou de toutes ses forces se loger dans les côtes de la jeune fille. « Désolée ma grande, mais celui-là tu vas le sentir passer, tout comme moi… » Pensa Nywell. L’impact fut violent, le bruit du choc la fit frémir, de sa position dominante, la tête au-dessus des épaules d’Abigail, elle put apercevoir une scène inquiétante… Scorpio !


Co… Comment ce petit mage de Blue Pegasus dont elle ignorait jusqu’au nom pouvait-il posséder un tel atout dans sa poche ? Il fallait réagir vite, très vite ! Elle attrapa la queue de cheval d’Abigail et tira d’un coup sec vers l’arrière, elle présenta la paume de sa main face au visage de la belle dont les yeux exprimaient une farouche rancune après ce coup, et y concentra une vague de photons :


« Blinding Flash ! »


Une lumière aveuglante surgis de sa main, son ennemi éblouie, elle pourrait ainsi gagner du temps pour s’occuper d’Aaron. Elle délaissa Abigail et invoqua Electric Impulse en mode actif, six fois plus rapide qu’un être humain normal, elle fusa en direction d’Apocalius. Ses appuis semblaient glisser sur le sable tellement ils étaient rapide, aérienne et inarrêtable, on aurait dit un avion de chasse filant à mach 1 ! La discussion entre Aaron et Scorpio touchait à sa fin, en le voyant débuter son attaque elle se jeta sur le sable et effectua un tacle glissé pour venir se mettre entre la tempête de sable à peine amorcée et Apocalius. Tout en glissant, elle se résigna à faire usage de sa seconde magie, ce joker qu’elle comptait garder pour le tour 2, pour les anges, plus spécialement Miku. Aux grands maux, les grands remèdes, ses doigts délicats effleurèrent le sable, matière inorganique issue de la décomposition des minéraux. Grâce à la Psychokinèse, de l’inorganique elle était devenue l’impératrice ! Fermant les yeux afin de mieux visualiser la multitude des grains de sable, elle hurla dans une voix autoritaire aux relents électroniques et distordus :

« BEND TO MY WILL ! »

Malgré son retard et la tempête déjà initiée, elle souleva le sable et érigea un mur monolithique et compact à peine suffisant pour couvrir Apocalius et elle, si bien qu’il devrait se baisser pour être à l’abri. L’attaque de Scorpio était d’une violence inouïe, avant que son mur ne s'élève, elle avait ressentit le picotement désagréable du sable fouettant sa peau. Elle ignorait si sa barrière tiendrait le coup, la base ne devrait pas trop en souffrir, mais le sommet ne ferait peut-être pas le poids. Apocalius était sûr de devoir faire face à quelques dégâts, mais sans cet abri de fortune, son compagnon aurait été en bien mauvaise posture. Le calme revint et Nywell relâcha son emprise sur le sable, ce qu’il restait du mur se transforma en un monticule… Toujours allongée au sol, sale et enragée d’avoir dut suspendre son duel si fascinant avec Abigail pour intervenir, elle serra les poings. Elle n’en resterait pas là ! D’un geste rapide elle fit passer ses jambes derrières elle, comme si elle était dans des starting-blocks, elle prépara ses appuis tout en incantant : « Déphasage ».

Elle s’élança vers l’avant, de sa forme éthérée, visible à l’œil nu mais immatérielle, elle jaillit au travers du monticule telle une vision fantomatique. Le poing fermé, le bras armé en retrait, elle courait droit sur Scorpio. A la surprise générale, elle le traversa comme s’il n’était rien dans son plan d’existence. Elle se dirigea droit vers Aaron, toujours parée à frapper, les effets du sort devait se dissiper à temps, elle l’avait calculé ! Une fois devant lui, elle lui envoya son poing au visage ! Rien ne se produisit, elle passa au travers de lui tout comme Scorpio auparavant, avait-elle mal géré ? Elle se réincorpora juste derrière lui, elle ancra son pied dans le sol et illumina ses yeux, chargeant son poing de toute la foudre qu’elle pouvait générer en si peu de temps. Elle pivota, le dos d’Aaron était sa cible depuis le départ, pris au dépourvu, il lui serait difficle d’esquiver. Un sourire satisfait sur les lèvres, sourire qui fit saigner sa lèvre fendue sous le coup de pied d'Abigail, Nywell présenta la paume de sa main ou l’électricité crépitait d’impatience et avec force elle frappa entre les omoplates d’Aaron. Avec chance, le jeune homme serait propulsé vers Apocalius qui n’aurait qu’à le finir, il pourrait ainsi donner son corps à la science et Eagle’s Claw pourra dire adieu à Scorpio, le dangereux esprit en or. Abigail pouvait toujours jouer les troubles fêtes, ouverte aux quatre vents, garde baissée, Nywell pouvait de sa vision périphérique deviner sa silhouette en pleine course… L’éventail de ses choix était large, prendre Nywell au dépourvu, dans cette position elle était sûre de lui infliger une sévère blessure. Sauver Aaron ou bien encore déchainer sa furie contre Apocalius, le match était dans ses mains !

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   Mar 16 Avr - 0:19

avatar
Invité


Click

Voilà seulement maintenant que je comprends la phrase de Sir Aaron, intimant l'ordre à son esprit de disparaitre, de ce fait mon coup n’eut aucune valeur, ou en tout cas aucune autre utilité que de fendre l'air lourd et chargé de l'arène dans un sifflement semblable à un cri aigüe et perçant.

Je me mis en position de garde devant le jeune mage qui me faisais face, paré à une éventuelle attaque.

Aaron : Finis de rire. On passe aux choses sérieuses. Laisse-moi te présenter un ami avec qui le combat devrait te sembler moins amusant. Ouvre-toi, porte des esprits ! Viens à moi, Scorpio !

Je reculais ma jambe droite en arrière, tout d'abord discerner son invocation, évaluer de par son apparence ses possibles capacités et points faibles, Son nom me faisais rapidement penser à un animal désertique dont je n'avais, comme pour la plupart des êtres vivants de ce monde, entendu que le nom et jamais vu une quelconque représentation, le scorpion, tout ce que je savais c'est que cet animal était petit, avait des pinces, un dard empoisonné et qu'il était de taille réduite.

Ce qui apparut ne ressemblait que de très très loin à ce que je m'imaginais, un être, une fois encore plutôt humanoïde, ou tout du moins bien plus que son prédécesseur, Il avait des cheveux blanc et rouges, des yeux pour le moins étrange. Ce qui me frappa le plus fut cet énorme assemblage de métal étonnant et surprenant qui formait une mécanique des plus complexe qui sortait de l'arrière du bassin de celui-ci.

L'esprit en arrivant prit une pose stupide et qui n'était vraisemblablement pas une posture de défense, mais toujours est-il que tout pouvais arriver et il ne valait mieux pas baisser ma garde face à lui.

* Oh ! Fantastique ! ♫ Tomber sur l'une des douze clés d'or c'est vraiment magnifique ♫ *

* J'ai peur ! *

* J'vois pas ce que ce guignole a de si spécial.... *

* C'est une clé rare et puissante qui permet d'invoquer l'un des douze esprits du zodiac, pour ainsi dire il n'y a donc que douze clés d'or existantes et chacun de ces esprits sont les plus puissant invocablent par un constellationniste, vraiment tomber sur lui est un énorme coup de chance ♫ C'est le fruit du destin ♪ *

Scorpio : Hey maggle ! Y'a des gens qui t'embêtent ?

* ......c'est bizarre j'ai du mal à croire que ce type ai une quelconque force cachée là.... *

* Oui mais....il doit peut-être juste cacher sa force....non ?... *

* Ouai ben moi j'attends de voir ça, en tout cas si c'est l'un des esprits les plus puissants on a vraiment rien à craindre des autres invoc' de machin *

* Nous verrons bien ♫ *

Aaron : Yep ! Le squelette là ! Mets lui une bonne raclée !
Scorpio : J'vais pas faire dans la dentelle ! Sand Buster !

L'esprit s'agenouille et pose les mains aux sols

* Tien ! Un esprits dont la seule puissance se résume à se mettre à genoux, c'est trop puissant ! Laisse tombé j'en tremble d'avance ! *

C'est alors que le dard métallique se pointe vers moi, je me prépare à riposter.

* Ah ! Mais oui c'est vrai que cet esprits est sensé utiliser des attaques de sables ! ♪ *

De la mécanique brillant au soleil dur et pesant sort une sorte de tourbillon de sable violent, à cette distance il m'étais impossible de l'esquiver, et cela allait être un coup vraiment rude.

* Tu pouvais pas le dire plus tôt ! Abruti ! *

* Désolé cela m'étais sorti de l'esprit ♫ *

* Ah ah ! Spirituel le jeu de mot avec sorti de l'esprti ! *

* Et toi avec ton jeu de mot Spirituel *

* Arrêtez c'est pas le moment ! On est dans un gros pétrin ! On va tous MOURIIIIIIIIIR ! Je veux pas mourir ! Je suis trop jeune pour ça ! *

Je place la faux devant moi, quitte à ne pas pouvoir esquiver et me prendre l'attaque de plein fouet, autant en diminuer au maximum les dommages. Je commence à faire tournoyer ma faux lorsque soudain Dame Nywell fit son apparition, par magie elle érigea une sorte de barrière avec le sable, malheureusement seule une partie de l'attaque fut bloqué et dans la surprise générale j'avais arrêté le mouvement de l'arme, l'attaque me toucha au "visage", je mis mes bras en avant afin de bloquer l'attaque comme je le pouvais, toujours est-il que je reçus quelques blessures, mais sous cette forme cela n'avait guère d'importance, la colonne de mon arme perdit de la taille, en contrepartie mes blessures disparurent, la faux était devenu bien trop petite, et ma réserve magique commençait à être à bout, il me fallait en terminer vite.

Sur ce dernier point ma coéquipière m'avait devancée, elle n'utilisa pas la foudre, elle le devint, de ce corps bleuté et magnifiquement dangereux émanait une puissance et une aura étrange, cela me laissait une étrange impression, ce genre d'impression comme lorsque vous êtes sur un pont en hauteur et que vous regardez vers le bas, il y ce paradoxe en chaque être humain, cette part qui a peur de tomber, et cette autre part qui désire sauter, et bien ce corps immatériel faisait naitre en moi cette sensation de contradiction, d'une art il y avait un côté qui désirait toucher cette silhouette au combien éblouissante et périlleusement attirante, comme pour m'assurer de la véracité de ce que m'indiquait mes yeux et que le danger que pourrait causer cette hypothétique contact était bel et bien présent ou bien juste chimérique. De l'autre côté il y avait cette part de moi qui désirait s'enfuir, s'éloigner de cette lumière puissante comme si celle-ci allait me déchirer en quelques morceaux d'os blanchis et de poussière.

Cette Dame Nywell fantomatique traversa le monticule de sable qui était resté, elle en fit de même avec le corps de l'invocation qui en resta bouche bée, tout de grâce, de force, d'énergie et de vitesse, la masse énergétique que représentait Dame Nywell en ce moment passa également au travers de Sir Aaron sans la moindre hésitation.

* Ouai bon arrête d'en faire tout un plat ! *

* Force est de reconnaitre que cela était fort impressionnent et magnifique ♫ *

* Nan, c'est juste inutile, ça blesse même pas, quitte à faire une telle technique autant que ça blesse là rien, elle traverse juste les gens ! C'est MI-NABLE !! *

* Ah.....Mon pauvre Bijes.....comme je plein ton esprit étroit, simple et insensible ♫ la beauté n'a nulle besoin de force, tout comme une technique n'a pas besoin de pouvoir blesser pour être utile malgré tout, regarde par toi même ♪ *

Dame Nywell avait reprit sa forme d'origine, recouvrant sa peau, sa chair, ainsi que ses multiples blessures qu'elle avait contractée lors de son échange avec Dame Abigail, des blessures qui auraient put être limitées si je l'avais aider, mais ce qui était fait était fait, je m'excuserais de ne pas l'avoir soutenu après le combat, pour l'heure mon attention se tournait vers le mage adverse qui avait reçus un coup de poing dans le dos, renforcé au préalable par notre coéquipière afin de le pousser vers moi, au loin se profilait la silhouette de Dame Abigai, fusant à toute vitesse vers nous, il me fallait agir vite.

Je fonce donc vers Aaron pendant qu'il est toujours en l'air, sans défense à première vu, je ressert mon emprise sur le peu qu'il restait du manche de mon arme afin de frapper mon adversaire, je donne un coup circulaire vers lui et.....rien, de la poussière, mon arme s'était tout simplement et tout stupidement désintégrée, le temps était écoulé, ma transformation prenait fin, mes bras avait donc une fois de plus fendu l'air pour rien, c'est alors qu'un nuage verdâtre entour mon squelette, je ne pouvais plus bouger, vulnérable, impuissant, à la merci d'une éventuelle attaque, cela ne dure que trois seconde avant que je ne puisse de nouveau me mouvoir, trois seconde où je ne voyais rien et où je ne pouvais réellement rien faire. Trois secondes, dans la vie de tout les jours ce n'était rien, mais dans un combat cela pouvait faire toute la différence entre un homme vivant et un homme mort, Dame Nywell si j'échoue ici, pardonnez-moi, je n'aurais pas était à la hauteur de vos espérances à vous, à Maitresse Tsukiyo et tout les autres membres de la guilde, je ne pouvais que maudire ces trois secondes qui s'écoulaient le plus lentement du monde tout en priant pour mon état lorsque je recouvrerais mon corps et mes vêtements.
 MessageSujet: Re: Combat 1 : BP vs EC - Victoire EC   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» GRIMES, SHANA ▬ Plus le combat est dur, plus la victoire est belle !
» Combat 3 : LS vs Le Conseil - Victoire de LS
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Guilde scélée d'Angel's Sky :: Tournoi d'Angel's Sky