Deux mages et une squatteuse
 MessageSujet: Deux mages et une squatteuse   Deux mages et une squatteuse EmptyDim 17 Mar - 12:08

Anonymous
Invité


Click

« C'est petit... » fut le premier commentaire de Julia lorsqu'elle vit la maison de l'albinos. Et elle n'avait pas tort, car il avait dû en changer très récemment à cause de l'incendie ayant touché Magnoria, qui par la même avait réduit sa maison en cendres. À la base, Ijeel devait dormir à Fairy Tail, mais il n'y aurait plus eu de place pour d'autres s'il l'avait fait. Il avait donc rapidement loué une maison, le temps de trouver assez d'argent pour reconstruire celle qu'il avait perdu. De plus, les flammes avaient entraîné la perte de ses instruments, en plus de ses autres affaires, ce qui avait été un coup dur. Enfin, au moins avait-il eu assez de jewels pour se racheter un piano, bas de gamme certes, mais suffisant le temps qu'il fasse quelques missions.

La jeune blonde continua son inspection, visitant chaque pièce, chaque placard. Une fois finie, elle demanda avec un grand sourire, voyant qu'il n'y avait qu'un seul lit :

« Où vas-tu dormir toi ?
- Dans la chambre. Et toi ?
- Normalement, c'est plutôt à l'hôte de se sacrifier dans ce genre de cas, non ?
- Si tu étais mon invité, oui. Je te qualifierai plutôt de squatteuse... »

Comprenant que l'albinos n'était pas décidé à céder par le dialogue, il lui fallait alors utiliser sa plus grande faiblesse à son avantage. Elle lui sauta au cou, le prenant par surprise, et le serra très fort contre elle. Ce qui serait un bonheur pour beaucoup était plus proche d'un enfer pour Ijeel, qui s'écroula et tenta vainement, ses forces commençant à manquer, de se dégager. Julia lui souffla alors à l'oreille :

« Tu veux que je m'en aille ? Je suis sûr que tu sais ce qu'il faut que tu me dises pour ça...
- D'a... d'a... d'accord, d'accord, tu peux avoir la cham...bre...
- Ijeel ? Euh... ça... ça va ? »

Le mage de Fairy Tail venait juste de perdre connaissance, tant le choc fut rude pour lui, et si soudain. Elle ne savait pas trop quoi faire, aussi, difficilement, elle le porta et le posa sur le canapé. La jeune femme avait beau l'appeler et le secouer, il ne revenait pas à lui, aussi abandonna-t-elle, préférant attendre qu'il se réveille seul. Voulant s'occuper, elle alla vers le piano, caressant quelques notes. Elle allait s'asseoir et en jouer quand son regard fut attiré vers la fenêtre. De là où elle était, Julia distinguait que trois personnes, des membres du conseil, se dirigeaient vers la porte d'entrée. Étaient-ils là pour elle ? Non, aucune chance, personne ne pouvait l'avoir désignée. Ils toquèrent à la porte, demandant à voir Ijeel Blista.

Quand l'albinos se réveilla, il fut pris d'un sursaut, mais senti que la jeune femme n'était plus collée à lui. Rassuré, il se redressa et commença à s'étirer, regardant autour de lui. Un membre du conseil sa droite, deux autres à sa gauche, et Julia en face de lui. Gardant un visage parfaitement impassible, il engagea la conversation :

« C'est pour... ?
- Vous êtes Ijeel Blista ? Répondit le mage du conseil à sa droite.
- En effet.
- Il paraît que vous possédez une magie permettant de désintégrer celle des autres.

- Entre autre, oui.
- Nous n'avons pas fait tout ce chemin pour rien alors. Nous avons besoin de vous pour une mission d'une grande importance...
- Cela ne peut pas attendre ? Je viens de finir une mission horr... - devant le regard noir de Julia, il stoppa net sa phrase, avant de tousser et reprendre - comme je le disais, je viens de finir une mission merveilleuse, mais éreintante tout de même...
- Désolé, mais nous avons absolument besoin de vous. Un mage très puissant, un ancien chef de guilde noire, est parvenu à s'enfuir d'une de nos prisons, à l'aide de ses coéquipiers, qui sont au nombre de trois. Ils se cachent actuellement dans leur ancien bâtiment de guilde, près de Clover, mais dès que nous approchons du bâtiment, nous subissons de lourdes attaques d'une magie des ténèbres. De plus, l'un des seuls groupes à avoir atteint le bâtiment n'a pas pu y pénétrer, à cause de la barrière.
- Mais... C'est du suicide ! Vous voulez l'envoyer combattre quatre mages puissants, si tant est qu'il arrive à atteindre leur bâtiment ?
- Hum... N... Non... Nous voulons juste qu'il détruise la barrière... Car nous n'avons personne d'autre près d'ici capable de le faire...
- Cela reste quand même très dangereux !
- C'est bon... J'accepte... »

Tous le dévisagèrent. Sans doute ne s'y attendaient-ils pas, à ce qu'il réponde oui aussi facilement, et surtout aussi rapidement. Les membres du conseil se demandaient même s'il y avait simplement réfléchi. Julia ne savait pas comment réagir, partagée entre la surprise, l'inquiétude, la colère... L'albinos se leva, en même temps que tous dans la pièce, et demanda où il devait se rendre exactement.

« Ce n'est pas nécessaire de marcher. Il se trouve que je peux nous téléporter jusqu'à notre campement, situé à moins de 500 mètres de leur cachette. Ma magie me permet de me déplacer entre les différentes balises que je place...
- Oh... Impressionnant.
- Cela peut le paraître, mais c'est la seule chose que je puisse faire, et je ne peux pas me téléporter lorsque je suis déconcentré, aussi suis-je inutile en combat...
- … Quoiqu'il en soit, Julia, reste ici, je n'en aurai pas pour longtemps. »

Le mage du conseil se plaça alors près de la porte, posa sa main dessus et y fit apparaître un cercle blanc qui disparut quelques secondes après. Il dit à tous de faire une chaîne, avec lui au bout. Tous commencèrent alors à être entourée d'une aura blanchâtre, suite à quoi un voile noir recouvra les yeux de l'albinos. Avant d'être téléporté, Ijeel sentit comme un poids sur son épaule, dont il ne put déterminer la cause sur le moment.

Cependant, lorsqu'ils furent arrivés au campement du conseil, il prit bien vite conscience de ce que c'était : Julia s'accrochant à lui. L'albinos la dévisagea, sans comprendre pourquoi elle avait fait ça. Celle-ci lui rendit son regard interrogateur par un grand sourire signifiant « tu pensais t'être débarrassé de moi ? ». Soupirant, Ijeel regarda aux alentours : ils étaient dans une tente vide de tout objet, sans doute n'était-elle là que pour abriter la marque magique du mage qui pouvait se téléporter. Les trois membres du conseil firent signe à l'albinos de sortir, et sursautèrent tous les trois en voyant que la mage les avait suivis.

« Que... Que faites-vous ici ?! Seulement Ijeel Blista devait nous suivre, pas vous !

- Je lui ai dit que je le suivrai partout où il irait, ici ne fera pas exception. dit-elle en lui serrant fort le bras
- En... Enlevez-la ! Pitié ! Cria l'albinos, paniqué, tandis que la jeune femme, elle, rigolait bien fort.
- Cessez immédiatement cela ! Ordonna un homme qui venait de pénétrer dans la tente. Nous n'avons pas de temps à perdre avec vos querelles !
- Hum... Et vous êtes ?
- Le responsable de cette mission sur laquelle nous avons perdu déjà plusieurs hommes ! Vous comprendrez donc que je supporte mal vos jérémiades.
- D'accord, d'accord... Calmons-nous, vous le voulez bien ? Les trois personnes que vous avez envoyées pour me chercher m'ont plus ou moins dit ce que je devais faire. Si je détruis cette barrière, je pourrais partir, c'est cela ?
- En effet. Cependant, nous ne risquerons pas votre vie, aussi nous vous adjoindrons un autre mage qui vous protégera des quelques assauts que vous pourriez recevoir, ceux-là même qui ont eu raison de certains de nos membres.
- Je n'ai pas vraiment besoin de protec...
- Aucune discussion. Ce mage vous aidera, un point c'est tout. Déjà qu'il ne me plaît pas trop de recourir à des personnes extérieures, je ne voudrais pas qu'en plus, on me reproche leur mort.

- Je peux l'accompagner moi aussi ? Dit Julia en levant la main.
- Personnellement, je ne pense pas que ce soit une bonne id... entama l'albinos avant de recevoir un violent coup de poing à l'arrière de la tête.
- Ijeel est d'accord ! Cela ne vous dérange pas ? De toute façon, c'est ma décision et je ne fais pas partie du conseil, alors...
- En effet, vous pouvez l'accompagner si vous le désirez. Néanmoins... Je ne garantis pas votre survie. Bref, suivez-moi, nous allons rejoindre votre coéquipier. » conclut-il avant de quitter la tente.

Ijeel lui emboîta le pas, suivi par Julia, pour découvrir, une fois à l'extérieur, plusieurs rangées de tentes similaires, avec dans chacune d'entre elles des mages, mais aussi des médecins. D'autres contenaient les corps de ceux n'ayant pu être sauvés. Ils traversèrent ainsi tout le camp, et finirent par rejoindre une personne adossée à un arbre. Il devait avoir un peu plus de vingt ans, les cheveux bruns et longs, un peu de barbe, des yeux bleus, un corps plutôt fin et des habits communs. La chose qui le faisait sortir du commun était l'épée , certainement plus lourde que lui mais également bien plus imposante, qui était plantée à côté de lui. Comment quelqu'un paraissant aussi frêle pouvait-il transporter ça ? À l'approche du chef, l'individu se redressa avant de s'étirer quelque peu et, laissant l'arme là où elle était, il s'approcha de lui, eut un échange bref et reporta son regard sur Ijeel, le dévisageant totalement. L'homme lui sourit, puis porta ensuite son regard sur Julia. Aussitôt, ce qu'il devait se passer arriva : totalement sous son charme, il bondit jusqu'à elle et dit, hésitant :

« En... Enchanté de vous rencontrer ! Je... Je... Je m'appelle Kojiro, 24 ans, et je vous protégerai durant cette mission ! Il essaya ensuite de lui prendre la main, mais la jeune femme la retira vivement.
- Ne... ne me touchez pas...
- Comment ? »

Comprenant la situation, Ijeel écarta rapidement le mage avant de se présenter lui-même et d'ajouter :
« Si vous pouviez éviter de l'approcher à nouveau aussi brusquement et d'essayer, en plus, de la toucher... »

Il était évident que Julia n'allait pas être guérie de son problème aussi rapidement. Déjà pouvait-elle se comporter normalement avec l'albinos, mais c'était toujours au point mort avec les autres hommes dès que la situation lui échappait. Un peu comme lui avec les femmes, mis à part que même avec la mage, il ne pouvait se comporter normalement - chose dont elle n'hésitait pas à profiter. Au bout de quelques instants, elle parut se calmer, et s'excusa de sa réaction. Kojiro fit de même et, une fois la situation revenue à la normale, le chef put enfin s'exprimer.

« Comme vous le savez, le bâtiment de la guilde est protégé par une barrière, invisible à l’œil nu, mais infranchissable à moins que son créateur ne le souhaite. De plus, lorsqu'on essaie de s'approcher du bâtiment, des boules faites par un utilisateur de magie des ténèbres attaquent toute personne à proximité. Kojiro, tu permettras à Ijeel de parvenir jusqu'au bâtiment en le protégeant de toutes les attaques. Toi, Ijeel, tu désintégreras cette barrière. Une fois fait, vous nous lancerez un signal, après quoi nous lancerons l'assaut.
- Hum... Il y a deux problèmes dans votre plan... Premièrement, qu'est-ce-qui vous fait dire que les mages noirs sont encore dans ce bâtiment ? Deuxièmement, nous aurons peut-être détruit cette barrière, mais les attaques continueront tout de même, et vos hommes seront donc forcément exposés.

- Nous avons deux personnes surveillant le bâtiment grâce à leur magie, et pas un seul des mages n'en est encore sorti. Pour ce qui est des attaques... Mes hommes sont prêts à sacrifier leur vie s'il le faut.

- Vous... vous plaisantez ? Vous allez risquer leur vie à tous, sans même savoir s'ils parviendront ensuite à battre les mages à l'intérieur ? C'est du suicide !
- Alors quoi ?! Vous voulez que nous les laissions là, prêt à attaquer les villages alentours ou commettre quelques autres méfaits de ce genre ?! Une attaque sur Clover peut-être ?!

- Tch... Dans ce cas... Je les combattrai moi-même ! » Conclut Ijeel avant de partir en direction du bâtiment.

Rares étaient les fois où il pouvait perdre son calme. Mais lorsqu'il s'agissait d'envoyer ainsi à la mort autant de personnes, il ne pouvait rester sans rien dire. Rapidement rejoint par Julia lui disant qu'elle approuvait son choix, Kojiro se mit aussi à le suivre, sans oublier son épée qu'il souleva comme si ce n'était rien. Le brun se mit à son niveau, la main sur son épée, prêt sans doute à commencer sa mission à tout moment. Et lui, allait-il les aider ou allait-il rejoindre le campement pour prévenir les mages du conseil ?

Le bâtiment où se cachait leurs ennemis était en fait une sorte de manoir, autant dire qu'il leur faudrait chercher pour pouvoir les trouver. Cependant, alors qu'ils approchaient, l'attaque commença. Un impressionnant cercle de magie fit son apparition un peu au-dessus du manoir, ayant pour cible leur groupe. Un imposant rayon noir en sortit, qui fut stoppé net par un coup de l'épée de Kojiro. Sans comprendre comment il avait fait, l'albinos commença à courir en direction du QG ennemi, suivi par les autres. Les rayons se multipliaient à mesure qu'ils approchaient, mais leur nouvel allié les arrêtait tous pour le moment. Cependant, lorsque le rythme devint vraiment trop important, l'albinos dut se joindre à la défense, absorbant les rayons, les faisant s'exploser entre eux... Ils arrivèrent ainsi plutôt facilement à l'entrée du manoir. Ijeel approcha sa main et rencontra effectivement une surface dure mais invisible : la barrière. Concentrant sa magie dans sa main, celle-ci commença à recouvrir la barrière, qui vola rapidement en éclat.

« Mission réussie !
Déclara tout d'abord Kojiro puis, face au regard froid de Julia, il ajouta en riant : je sais, je sais, allons-nous occuper d'eux. »

Mais à peine eurent-ils passer l'endroit où se tenait la barrière qu'une autre se forma de suite, les bloquant ainsi à l'intérieur. Enfin, Ijeel aurait pu désintégrer celle-ci aussi, mais il n'avait aucun intérêt à le faire. En compagnie de ses coéquipiers, il pénétra alors dans le manoir.

Ils se retrouvèrent dans un grand hall d'entrée et avaient alors trois choix : deux escaliers, un à gauche un à droite, ou alors continuer tout droit.

« Devons-nous nous séparer ? Cela nous permettrait de les vaincre plus rapidement.
- Peut-être, mais nous avons ainsi plus de chances de perdre. De plus...
- Arrête de t'en faire pour moi, je peux me défendre ! Je sais faire autre chose que charmer les gens !

- D'accord, d'accord... »

Ijeel s'approcha alors d'elle, fait suffisamment rare pour que Julia hausse les sourcils, et lui dit en chuchotant :

« Dans ce cas... Tu prends ça avec toi. »


Il prit Ighen dans sa poche, malgré ses protestations, et le donna à la jeune femme, interloquée, ajoutant qu'il lui expliquerait ce que c'était après cette mission.

*S'il lui arrive quoi que ce soit, préviens-moi !*

*Je ne sais pas si c'était une bonne idée, mais d'accord...*


Se mettant alors d'accord sur un chemin, l'albinos décida de rester au rez-de-chaussée, tandis que la jeune femme prendrait l'escalier de droite, et Kojiro celui de gauche. Le mage de Fairy Tail n'était pas pour le fait de se séparer, mais ses deux coéquipiers le voulaient. Au moins saurait-il si Julia était en danger grâce à Ighen. Pour lui, cela signifiait qu'il allait devoir, pour la deuxième fois depuis qu'il s'était initié à la magie, combattre en solo, sans les conseils de son maître. Cela ne l'inquiétait pas plus que cela, non. La seule chose qui l'embêtait dans tout cela était qu'il n'avait plus ou moins aucune info sur les personnes qu'ils devaient combattre. Les trois mages qui avaient aidé l'évadé n'étaient pas particulièrement fort apparemment, cependant leur maître l'était, vraisemblablement. Après tout, c'était quand même un ancien chef de guilde...

*Il ne se passe rien ?*

*Pour l'instant, à part le fait qu'elle ait failli m'écraser plus d'une fois, rien.*


Cela signifiait que la télépathie fonctionnait encore, comme il le supposait. Quelque peu rassuré, il se mit enfin en marche à son tour, fouillant au hasard parmi les nombreux couloirs et nombreuses pièces. Il trouva des chambres, des salles de bain, des salles de jeux... Rien qui n'indique que cet endroit ait été un QG de guilde.

*Sans doute n'en était-ce pas un à la base.*


Après quelques minutes pendant lesquelles il chercha - en vain - un des mages noirs, il entendit un gros bruit non loin au-dessus de lui, signe qu'un combat avait commencé. Devait-il y aller ou non ? Apparemment, ce n'était pas Julia, mais Kojiro. Cela semblait être un bon mage, aussi n'y avait-il pas de raison pour qu'il perde contre un des sbires. Mais si c'était leur chef, alors...

*Elle vient d'engager le combat, je te tiens informer.*


Ne tenant plus, Ijeel fit demi-tour, commençant à repartir vers le hall, mais se cogna violemment contre une barrière alors qu'il quittait un grand salon.

« Oh... Mais c'est notre destructeur de barrière... »


Se retournant, l'albinos put voir non pas un, mais deux mages lui faire face. Celui qui venait de parler était grand, avait des cheveux longs et bruns attachés en queue de cheval, un visage avoisinant les quarante ans, une longue moustache, un épais manteau noir et était plutôt svelte. Son coéquipier, juste derrière, était déjà bien plus petit et plus jeune que l'albinos. Il était chauve et avait les mêmes habits que l'autre (mais adaptés à sa taille).

« Pfff... Il fallait que je tombe sur le maître et son constructeur de barrière... J'ai toujours eu beaucoup de chances... »


Bien que paraissant défaitiste, Ijeel était plutôt soulagé, car cela signifiait que Kojiro et surtout Julia, n'auraient pas à l'affronter, ce fameux criminel. Au même moment, Ighen l'informa que la jeune femme venait d'engager elle aussi le combat, et qu'il le tiendrait informer. Pour ne pas l'inquiéter, il décida de ne pas lui dire la situation dans laquelle il se trouvait. De toute façon, cela n'aurait rien changé.

« Alors... Et si on commençait, jeune mage ?

- Je vous attends. »


D'un claquement de doigts, deux cercles de magies apparurent autour d'Ijeel, qui sauta en arrière pour esquiver les deux rayons qui en sortirent, sans oublier de laisser un cercle d'absorption sur la trajectoire des attaques. Il les renvoya juste après sur le maître de la guilde qui n'essaya même pas d'esquiver. Quelques secondes après, le mage de Fairy Tail comprit pourquoi : celui qui pouvait créer des barrières le protégeait aussi des attaques, aussi n'avait-il pas besoin de se soucier de sa défense.

*Je vois. Il peut m'attaquer autant qu'il veut sans se soucier de se défendre... Tant que son acolyte peut user de sa magie, je ne peux rien lui faire. Dans ce cas...*


Il envoya une sphère de faible puissance sur le chef de la guilde et, au moment où elle allait atteindre la barrière que venait d'ériger son allié, il fit apparaître un cercle d'absorption sur sa trajectoire, puis un de rejet juste derrière le chauve. Une explosion survint alors, soulevant un nuage de poussière masquant temporairement la vue de l'albinos. De ce nuage sortit alors un autre rayon d'une taille plus imposante que les autres, pouvant sans problème détruire une bonne partie de la pièce. Anticipant le coup, Ijeel essaya d'esquiver par la gauche, mais une surface invisible mais bien solide l'en empêcha, de même pour la droite. Comprenant qu'il était à présent pris au piège entre les barrières de l'autre mage, il fit apparaître son aura en urgence. Néanmoins, la puissance de l'attaque ennemie était telle qu'il ne put en contenir qu'une partie, et reçue le reste de plein fouet, le propulsant violemment contre un des murs de la pièce.

Douloureusement, il se releva, s'aidant du mur en premier lieu. Il avait le visage en sang, une partie de sa chemise était partie en lambeaux, et son bras gauche était en piteux état, mais toujours utilisable. C'était avec celui-là qu'il s'était protégé de l'attaque. Encore heureux qu'il ait eu le temps d'en bloquer une partie, sinon cela aurait été bien plus grave. Le mage de Fairy Tail essuya le sang sur son visage et, lorsqu'il reporta son regard sur ses deux ennemis, il put constater que le constructeur de barrière n'avait rien. Lui aussi avait-il anticipé son attaque ?

« Je pense que tu sous-estimes un peu trop ce gamin. Tu devrais pourtant savoir qu'il peut maintenir ses barrières actives, aussi ne craint-il pas les attaques. Alors, que vas-tu faire maintenant, mage ? »


C'était une bonne question, mais Ijeel avait déjà un plan. Cette magie avait une faille, il suffisait de l'exploiter. En premier lieu, il lui fallait se rapprocher du chauve, aussi envoya-t-il trois sphères pourpres au pied de ses ennemis, qui eurent du coup leur vue obstruée par la poussière. L'ancien maître ne laissa cependant pas les choses se déroulaient comme il l'avait prévu, puisqu'il envoya plusieurs rayons à l'aveuglette. La plupart le frôlèrent, mais aucun ne le toucha vraiment. L'albinos projeta une sphère pourpre, plus puissante que les autres, sur le plafond, juste au-dessus du mage des ténèbres, en faisant ainsi s'écrouler une partie sur lui. Bien sûr, les barrières l'empêchèrent de s'écraser sur lui, mais ce n'était pas le but : il fallait détourner autant que possible leur attention, et c'était la meilleure chose qu'avait trouvé Ijeel puisqu'ainsi, cela forçait le maître de la guilde à se déplacer, pour ne pas risquer de voir la barrière lâcher et les gravats lui tombaient dessus à cause de son ennemi.

Il ne fallait néanmoins pas en rester là, aussi l'albinos multiplia-t-il les sphères, les concentrant toutes sur l'ancien maître, l'empêchant ainsi de pouvoir viser avec exactitude son adversaire qui, lui, se rapprochait de plus en plus. Néanmoins, le mage de Fairy Tail n'était pas le seul à augmenter le rythme de ses attaques, puisque le mage des ténèbres le faisait aussi, créant de plus en plus de rayons. Quand bien même ceux-ci étaient tirés sans viser, deux touchèrent le touchèrent superficiellement. Lorsqu'enfin le chauve arriva dans le périmètre des sept mètres, Ijeel fit apparaître son aura qui désintégra entièrement les barrières de l'ennemi. Celui-ci s'en rendit compte, mais c'était trop tard : trois sphères l'entouraient déjà, grâce à une utilisation habile de l'absorption et du rejet que l'albinos avait trouvé. En absorbant puis en faisant réapparaître instantanément un projectile, il pouvait ainsi le placer où il voulait, créant ainsi une attaque très difficile à esquiver.

*Et lorsqu'on est pris de plus par surprise, alors...*


Toutes les sphères touchèrent leur cible qui, sous le choc, perdit connaissance. Pensant que le combat commençait à tourner en sa faveur, Ijeel n'eut même pas le temps de voir venir le rayon sur sa gauche qui l'emporta à nouveau contre un mur de la pièce mais si violemment qu'il le fracassa. Il manqua de perdre connaissance lui aussi tant il avait mal. Son bras gauche ne voulait plus bouger cette fois-ci, mais ce n'était certainement pas la seule partie de son corps à avoir des problèmes. Néanmoins, il ne pouvait pas abandonner, sinon c'était ses alliés qui allait en faire les frais. Sortant des décombres à l'aide de son aura, il remarqua que sa vue commençait à se brouiller, preuve qu'il commençait à perdre beaucoup de sang. S'il y avait une bonne nouvelle, c'est qu'au moins, il était loin d'être à cours de magie. Il lui faudrait juste limiter ses mouvements à partir de maintenant, pour éviter d'aggraver son état. Son ennemi se mit alors à applaudir.

« Je te félicite, gamin. Je pensais que tu ne te serais pas relevé après cette attaque, car tu ne m'avais pas l'air bien fort. C'est le fait de t'avoir sous-estimé qui m'a coûté un de mes mages. Néanmoins, dans ton état, tu ne tiendras plus longtemps... »


Deux rayons vinrent de la gauche et de la droite, mais furent bloqués par les cercles de l'albinos. Il en fit réapparaître un bien plus grand qu'auparavant juste en face de lui, et renvoya l'union des deux à son expéditeur originel. Ce dernier en fit apparaître un autre en un instant pour bloquer son attaque, créant encore un nuage de poussière. Scrutant les alentours à la recherche du prochain cercle, Ijeel ne s'attendait pas à ce que ce soit directement son ennemi qui sorte du nuage. L'ancien chef de guilde l'attrapa par le cou, le souleva et l'envoya avec une force prodigieuse plusieurs mètres plus loin. Trop secoué, et surtout blessé, il ne parvint pas à se rattraper. Il ne comprenait pas : son ennemi était parfaitement le type qu'il pouvait réussir à vaincre sans problème en temps normal, avec une magie banale, mais pourtant il n'y arrivait pas. L'écart était-il si grand ? C'était là la seule explication...

*C'est bon, elle a gagné. Cette fille est épatante. Néanmoins, elle a été bien blessée durant ce combat, il lui faudra un peu de temps pour te rejoindre...*

*Surtout, ne venez pas !*

« Oh... ? Comme ça, mes deux autres coéquipiers ont également perdu ? Je suis donc le dernier... Qu'importe, si je vous vaincs tous les trois, alors je n'aurai aucun mal à m'enfuir. »


Kojiro aussi avait donc gagné son combat. Peut-être qu'à eux trois, ils pourraient le vaincre...

« Pfff... Comme si j'avais besoin d'eux. Je vais te battre seul, et maintenant ! »


Contrairement à ce qu'il disait, son ennemi continuait de le sous-estimer, et son état déplorable ne devait pas aider. C'est de cela qu'il fallait profiter à présent. Se relevant, chancelant, il devait déjà fournir un grand effort pour tenir debout mais cela importait peu. Sa magie était toujours là, et c'est tout ce dont il avait besoin. Il fit apparaître son aura, qui aurait pour but d'affaiblir les attaques de son ennemi, et se prépara à créer des cercles. Enfin, ça, c'est ce que devait s'imaginer l'ancien maître de la guilde, aussi se dit-il qu'il valait mieux qu'il feinte pour ensuite attaquer au corps à corps comme il l'avait fait précédemment. Et ça, c'est précisément ce qu'attendait l'albinos.

Aussi, lorsque le même échange que le précédent survint, et que la même finalité se produisit, à savoir l'attaque au corps-à-corps, l'albinos fit apparaître son épée, sans le fourreau, et tenta un coup d'estoc sur son adversaire qui ne s'y attendait pas, ne sachant pas qu'il dissimulait ainsi une arme blanche. Ce simple mouvement tira une grimace de douleur à Ijeel, mais cela valait le coût. L'épée se rapprochait de sa cible, elle allait le toucher et mettre fin à ce combat...

Cependant, malgré que le laps de temps soit très court, grâce à ses réflexes, le maître de la guilde parvint à sauter en arrière. Mais, alors qu'il pensait ainsi être hors de portée de l'épée, il put sentir la lame le transpercer, ressortant par son ventre, pleine de sang. Ouvrant de grands yeux, il tourna la tête, et vit un cercle dans son dos, avec la lame qui en sortait. Reportant ensuite son attention sur Ijeel, il put voir un autre cercle qui engloutissait l'épée jusqu'au manche.

« Désolé, mais ce ne sont que les objets immobiles que je ne peux pas absorber avec ce cercle. Si je lance une attaque avec mon épée, alors je peux l'absorber de la même façon que je le ferai avec une balle...

- Comment... est-ce... possible... ? Je... Je... suis bien plus... puissant que toi...
- Justement... Tu m'as crû incapable de te battre et ce, depuis le début. Si tu avais pensé à te défendre un peu plus, j'aurais sans doute perdu. »

L'albinos fit ensuite disparaître l'épée, la stockant de nouveau en lui. Son adversaire tituba, se tenant à sa blessure, dont du sang coulait. Certainement douloureuse, elle n'était pas mortelle si on la traitait rapidement.

« Ijeel ! » cria Julia en entrant dans la pièce, constatant son état plus que déplorable.

Elle-même était blessée, en particulier au bras droit, mais elle avait également des coupures et des égratignures un peu partout sur le corps. Kojiro arriva à sa suite, sans être vraiment blessé, mais tout de même un peu essoufflé. Tous deux s'en étaient mieux sortis que lui apparemment. Rassuré de voir que chacun allait bien, c'est à ce moment-là qu'il finit par mettre un genou à terre. Ce n'était pas de la fatigue, loin de là. Il avait juste perdu beaucoup trop de sang, et ne tarderait pas à perdre connaissance. Au moment où il se sentit chuter, la dernière chose qu'il put entendre fut l'arrivée des membres du conseil...

Lorsqu'il se réveilla, une journée entière était passée. Il était à présent de retour chez lui, allongé sur son lit, des bandages plein le corps. Dans la pièce d'à côté, Ijeel pouvait entendre quelqu'un jouer du piano, de façon quelque peu amatrice mais plaisante tout de même à écouter. Essayant de se remémorer les événements, il se souvenait de tout, jusqu'au au moment où il s'était évanoui. Qu'était-il advenu ensuite ? Difficilement, il se redressa, sortit de son lit et quitta sa chambre non sans s'aider des meubles alentours. Lorsqu'elle le remarqua, la jeune femme cessa de jouer, lui faisant à la place un grand sourire. Elle avait quelques pansements sur le visage et un bandage autour du bras, mais ne semblait plus souffrir à présent.

« Comment tu te sens ?

- On va dire que si tu me sers contre toi, je pense que je vais y passer... Sinon, que s'est-il passé là-bas, lorsque j'ai perdu connaissance ?

- Et bien... ça a été un peu n'importe quoi. Les membres du conseil étaient réticents quant à l'idée de soigner les mages noirs, mais Kojiro et moi-même les avons persuadés de le faire, car sinon celui qu'il a affronté et leur chef risquaient de mourir. Ensuite, il a fallu qu'on te sorte de là aussi... Oh, et j'ai fait la connaissance de Ighen ! Tiens, je te le rends...
- Merci, il ne fallait pas, vraiment... Et sinon, comment as-tu fait pour battre ton adversaire ?
- Et toi ? Tu as quand même dû affronter deux adversaires.
- Ben, un peu de tactique, et beaucoup de chances.
- Pareillement. »

Récupérant Ighen, qui garda le silence pour le moment, elle ajouta, au sujet de Kojiro, qu'il aimerait bien les revoir. Julia avait appris à son sujet qu'il était un mage indépendant vivant à Clover, et qu'il passait apparemment par hasard dans le coin lorsque le conseil avait essayé d'attaquer le manoir. Il les avait protégés lors de leur fuite, c'est ainsi que la personne s'occupant de cette mission l'avait repéré.

« Néanmoins... commença la jeune femme en hésitant, je crois que nous ne nous sommes pas quittés en bon terme... Il a essayé de m'embrasser, pensant que... je ne sais pas... et je l'ai giflé, par réflexe. Puis je suis partie, le membre du conseil me ramenant ici avec toi.
- Je lui avais pourtant dit... Bah, il s'en remettra, ne t'en fais pas. »
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Nain et armes a deux mains
» Fin du rp : Une boîte de biscuits et un embryon de deux mois... {OK}
» Un casse pour deux [PV Ishii]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP