Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rambo & un asticot vs Guilde noire ! [PV= Miku]
 MessageSujet: Re: Rambo & un asticot vs Guilde noire ! [PV= Miku]   Dim 28 Avr - 21:15

avatar
Invité


Click

La stratégie bien huilée des deux anges, tournant à la vinaigrette, il faut un plan B afin de réussir cette mission de rang S. Quel est la situation ? Le maître est en train de rejoindre un groupe qui s'en va prêcher terrorisme et destruction dans l'instable état de Bosco, poursuivi par Miku, tandis que Laxus fait face à une guilde entière de mage noir dans un pièce sans issues. Il faut espérer que le petit blond réussira à s'en sortir et à ralentir l'avance du boss ennemi. Et d'un autre côté, que le grand blond se défasse de tout ces ennemis avant d'en finir avec le mage noir. Un scénario digne d'un mission impossible version mage ; c'est au maître des anges qu'incombe le rôle d'homme providentiel. Le duo n'est pas encore au bout de ses peines...

Le combat commence dans l'antichambre du maître. Plusieurs hommes en première ligne commencent à charger le grand blond au corps à corps, sans craindre son imposante carrure. Au contraire, ils sont inspirés par les cris de leurs camarades qui foncent bêtement vers leur adversaire en l'insultant et en s'encouragent mutuellement. Leur adversaire pare facilement et leur rend coup pour coup, les frappant de toutes ses forces, renforçant parfois ses coups de quelques éclairs. Plusieurs corps sont déjà à terre, assommés, engourdis par la force de frappe de notre héros. Avant que d'autres ne parviennent à lui, il enlève sa veste de ses épaules et la jette dans un coin avec son sac. Il se fait craquer bruyamment les os des mains pour impressionner la troupe ennemie puis passe aux choses sérieuses. Orientant les deux paumes de ses mains devant lui, il génère une grande sphère d'énergie électrique, qu'il relâche en une pluie de sphère de petite taille qui heurte la première ligne de mage et le sol devant eux. Rien d'impressionnant, enfin, pas suffisant pour effrayer ses opposants. Ce n'est que le début. Alors que plusieurs rayons magiques de diverses couleurs, formes, vitesses et natures fondent vers lui, il se débrouillent pour esquiver, contrer, repousser avec ses propres attaques et déplacements. Il réussit à blesser plusieurs de ses adversaires, poussant des râles de douleur, avec des tirs d'énergies sans même encaisser de blessures, si ce n'est une ou deux coupures. Ce n'est que le premier round et déjà les premiers mages sont à terre. La seconde vague risque d'être un peu plus forte mais Laxus compte bien passer à la vitesse supérieure.

« - Bon, fini de jouer mages noirs ! Je vais vous montrer la vraie puissance de Laxus Dreyar ! »


Juste le temps de sourire, et de défier du regard ses adversaires, qu'il part à l'attaque. Le maître de guilde se transforme, son corps se matérialisant en un rayon de foudre qui décolle dans l'air, faisant plusieurs tours dans la pièce, en crépitant, à toute vitesse. Peu d'entre eux ont la capacité de le voir bouger aussi vite. Ils n'auront que la sensation du poing ou du pied du mage de la foudre qui les touche, ou qui les assomme violemment. Laxus profite de l'avantage de la surprise que lui donne cette technique de déplacement rapide. Il peut mettre à terre encore plusieurs adversaires avant de réapparaître au centre de la mêlée. Une nouvelle fois, aucun de ses adversaires, dépassés par sa vitesse, ne peut voir les déplacements impressionnants du blond qui les prend par surprise en se glissant entre eux. Il fait seulement face à des hurlements surpris lorsqu'ils se rendent compte de sa rapidité. Plusieurs têtes tombent en conséquence, subissant les éclairs violents du Dreyar qui les foudroient, les brûlent, provoquent des lésions, faisant couler du sang. Cette fois ci, les réactions sont un peu plus efficace. Laxus est obligé de reprendre sa forme électrique lorsqu'il encaisse deux tirs d'armes à énergies qui le blessent, dans le dos puis sur le torse. Il réapparaît en une poignée de secondes à sa position initiale, face à un groupe d'ennemi réduit, certainement une vingtaine alors qu'ils devaient être plus du double un peu plus tôt.

Sauf que maintenant, ces résistants risquent d'être un peu plus dur à écraser. Quand on connaît la puissance dévastatrice de Laxus, c'est normal qu'en quelques techniques basiques il arrive à faire tomber autant de tête aussi faible au sol. Il espère ne pas avoir à montrer ses techniques les plus impressionnantes, ses talents de Dragon Slayer. A la limite, il serait préférable de les utiliser contre le maître en cas de problème mais il n'est pas encore à ce combat. Il faut d'abord en finir avec cette bande de mages de seconde zone avant de s'en prendre au plus haut de la hiérarchie. Et en y regardant de plus près, le Dreyar est prêt à parier que quelques bons mages se cachent dans ce groupe. Les mage noirs pleurant d'abord leurs camarades, semblent remotiver à l'idée de les venger, continuer les injures et les encouragements qui fusent dans la pièce devenu bien trop bruyante. Le grand blond sourit d'amusement en voyant ces mages trop surs d'eux qui le chargent à nouveau. Ils n'ont pas compris... Laxus fait plusieurs pas en arrière après avoir concentré sa magie dans un piège au sol qui devrait les surprendre. Et les mages qui tentent de l'atteindre en venant à sa hauteur tombent en plein dedans. Disons que notre héros a pu profiter des instants durant lesquels certains se relevaient avec l'aide des derniers combattants qui étaient encore debout, peu ou pas blessés. Le piège se révèle lorsqu'un saut jaune, de type foudre, se dessine sur le sol. La foudre se dégage rapidement vers le ciel comme une éruption d'énergie, venue du sol, qui piège une bonne partie des victimes dans son étreinte électrique. Ils chutent tous au sol, électrisés par la force d'un piège bien trop puissant pour eux. C'est là que ça se gatte, il ne reste que 6 mages encore debout qui lui font face, à bonne distance. Ce doit être l'élite, un peu en-dessous des lieutenants mais suffisamment au-dessus du lot pour combattre le maître d'Angel's Sky.

« Laxus Dreyar hein ? Le célèbre maître de guilde. Tu n'es pas n'importe qui. Je comprends pourquoi tu as battu cette chair à canon si vite. Mais fasse à nous, ce ne sera pas aussi facile. En tout cas, nous sommes honorés de t'affronter. »

Un homme élégant et raffiné, vêtu d'un beau smoking, une rose à la main, venait de s'avancer en s'adressant au Dreyar. Il fut rejoint par les derniers mages de la guilde ennemie. Ce serait un six contre 1 assez intéressant.

« Je vais vous mettre au tapis, l'un après l'autre. Venez vous battre, n'hésitez pas à m'attaquer à plusieurs en même temps, ce n'en sera que plus rapide... »


Le maître avait vraiment confiance... En ses capacités et en la faiblesses de ses adversaires. Il n'y avait pas de place pour le doute dans son esprit. Il les écraserait les uns après les autres car il devait rejoindre son allié, Miku, espérant qu'il aille bien... Qu'il ne soit pas gravement blessé ou pire... Non, il ne fallait pas penser à ça. C'était un grand mage de la guilde, aucune chance qu'il ait perdu sans se battre. Aucune chance qu'il soit mort même face à ce maître de guilde noir. Il était tout de même nécessaire de se presser. Une autre pression mais aussi, un moyen d'encourager le Dreyar pour écraser cette vermine. Il essaya d'abord de récolter des informations sur ses adversaires. Un homme bien habillé, un autre qui avait une carrure équivalente à celle de Laxus, certainement très fort. Un troisième en retrait, portant sur l'épaule un fusil de précision ; peut être un pistomancien. Une jeune adolescente accompagnée d'une autre âgées de la vingtaine. Et enfin, un dernier homme aux cheveux blancs, qui devaient se battre avec une épée courte qu'il avait à la ceinture. Enfin, pas de quoi se faire une idée bien précise sur les capacités de toutes ces personnes...

C'est l'élégant mage qui commença l'assaut en invoquant sa technique par une incantation. Laxus n'y prêta pas attention, se concentrant plutôt sur l'attaque à venir. A plusieurs points du sol, des roses commencèrent à pousser rapidement, convergeant vers le Dreyar pour l'attraper. Ce dernier commença par en repousser une puis deux des poings, puis, ses bras furent enlacés, juste avant ses jambes. L’étreinte puissante des queues épineuses des roses restreignaient grandement ses mouvements. Le pistomancien regarda dans sa lunette. Des éclairs se créèrent sur le corps du mage, agressant les tiges qui se désagrégèrent rapidement, juste le temps de bouger. Le tir du pistomancien heurta le ventre de Laxus, laissant échapper une gerbe de sang. Le mage blessé chuta au sol, fit une roulade pour se redresser mais eut à faire face à l'homme au physique impressionnant. Un coup de pied dans le buste le ramena au sol. Il avait une puissance au-dessus de la norme. De son corps, le Dreyar prit la forme d'un éclair. Il décolla, fondant vers le pistomancien qui serait sa première cible. Il dut faire face à un mur de rose qui se dressa comme par magie face à lui. Le mage reprit sa forme physique et se retrouva à la merci des deux mages de sexe féminin qu'il avait aperçu plus tôt.

La plus vieille d'entre les deux encaissa le pied de Laxus dans la tempe et chuta au sol. La plus jeune c'était préparé à attaquer, peut être en duo avec l'autre qui lui ressemblait étrangement. Le maître s'arrêta pour ne pas la frapper. Elle se détourna pour voir la blessée qui était étendu au sol, tentant de se relever, complètement sonné, avec l'arcade éclaté. Pour l'instant, ces deux la ne participeraient plus au combat. Une bonne chose. Mais il restait les autres. Maintenant, plus question de rigoler. Un Laxus énervé ça ne se calme pas. Il commençait à respirer bruyamment, les yeux mauvais, fixant ses adversaires avec un petit sourire agacée. Des éclairs crépitaient tout autour de son corps. Le Dreyar était prêt à écraser chacun de ses adversaires aujourd'hui. Alors que le mur de rose s'effondrait sur lui, il se retourna... Des éclairs se concentraient tout autour de lui, allant jusqu'à sortir de sa bouche et de ses yeux... Très effrayant. L'éclair de rage de Laxus transperça les tiges qui se désagrégèrent, ne donnant plus aucune défense au pistomancien, surpris, qui encaissa l'attaque qui le mit à terre. Le Dreyar fit volte-face. Apparemment, l'un des mages venaient de partir en courant en voyant cela. Le type en costume lui faisait des pas en arrière, laissant les directives au baraqués qui voulu à nouveau se mesurer à Laxus. Mais cette fois ci, utilisant toute cette énergie libéré, les coups de poings enragés du maître eurent raison de la force physique de son adversaire. Il n'en sortir pas indemne, avec quelques bleus mais le mage noir avait encaissé plusieurs coups puissants, renforcés par l'énergie électrique. Enfin, il gisait maintenant au sol. Les deux femmes étaient toujours hors combat. Il ne restait que le dernier, effrayé, qui voulu relancer quelques uns de ses roses pour attraper le grand blond. Ce dernier reprit sa forme électrique, parcourant la pièce en un éclair pour arriver devant lui et le percuter d'un coup de tête. K.O. Combat fini. Malgré quelques blessures et un peu de fatigue, le leader des anges s'en était sorti plutôt bien. Mais il n'était pas encore temps de se réjouir. Récupérant rapidement ses affaires, il emprunta le sombre couloir pour partir à la rescousse de Miku. En espérant qu'il n'était rien arrivé...

Le couloir est sombre, le chemin long. Laxus a du mal à voir ce qu'il y a en face de lui. Pourtant, il continu à courir, en boitant certes avec une jambe blessée ainsi que le buste. Ses vêtements et ses affaires étaient couverts de sang... Mais malgré cela, il lui restait du jus pour se battre et écraser n'importe quel adversaire. Il ne pouvait laisser Miku à son sort face à un mage aussi fort. Et, il devait s'être battu pour le stopper malgré une possible différence de niveau. Autant ne pas laisser cet effort comme inutile. D'ailleurs, il voit enfin quelque chose dans le couloir ; deux hommes. Le blondinet qui cherche à rester debout. Et face à lui, le maître qui s'approchait lentement vers lui, blessé, une sorte de dague à la main, le regard haineux obnubilé par le jeune Ange. Il ne put donc pas voir cette attaque, un éclair de rage de Laxus qui fendit le couloir pour le heurter dans le buste. Le chef chuta au sol pendant un instant, surprit par l'attaque. Le jeune maître vint à la hauteur de Miku, devant lui pour le protéger et l'inspecta rapidement pour voir ses blessures. Il était totalement éreinté. Et il était couvert de plusieurs blessures récentes, certainement causé par ce mage noir. Laxus grimaça de couleur en tentant de se contenir. Il se redressa face à son nouvel adversaire, le regard mauvais, commençant à concentrer sa foudre autour de lui ; sa foudre de Dragon Slayer. Il allait en finir, en un coup... Son adversaire était amoché et le couloir ne lui offrait pas de porte de sortie pour esquiver l’élan de rage du Dreyar qui comptait bien venger son compagnon. Les deux maîtres se faisaient face. L'un faisait crépiter sa foudre, l'autre faisait danser ses ombres. Mais celles ci, face à une magie de chasseur de dragon, ne pouvait rien faire pour le défendre...

« Alors blondinet, tu t'es débarrassé de mes hommes ? Impressionnant. Le tiens m'a donné du fil à retordre ! Et m'a arrêté.... Le combat se joue sur cette dernière attaque. Même si je perds, mes hommes attaqueront la signature du traité, tout à l'heure, à midi... Dans une heure... Une victoire ! Allez, viens !! »

« Nous t'arrêterons toi et tes hommes... Tu vas regretter ce que tu as fais à mon mage... Prend donc ça ! Rairyū no Hoken ! »


On n'entendit même pas le son de la voix du maître de la guilde noire. Une grande lumière illumina le couloir lorsque la foudre de Laxus se déchaina. Un gigantesque poing d'énergie concentré venait de se former, et fusait maintenant vers le maître qui restait bouche bée devant la puissance destructrice d'un Dragon Slayer. La foudre chassa les ombres qui furent totalement annihilés et le mage sans défense encaissa de plein fouet l'attaque électrique foudroyante. Aucune chance qu'il se relève de cela. Complètement foudroyé, lorsque l'énergie se dissipa au fond du couloir, on voyait l'homme carbonisé, chuter au sol, gisant, proche de la mort... Il ferait un petit tour en prison après ses actes... De son côté, le maître des anges mit un genou à terre pour reprendre son souffle. Il prit ainsi son temps pendant quelques instants ou il s'accouda sur le mur pour s'asseoir et se reposer. Puis il se déplaça, le cul au sol, vers son coéquipier à terre pour le rejoindre... Posant sa main sur son épaule, il le secoua doucement pour capter son attention.

« Miku, il faut que nous allions empêcher cet attentat... Est-ce que tu peux encore te lever ? »


A vrai dire, Laxus allait avoir un peu du mal à continuer le combat. Il était évident qu'ils auraient à faire à des seconds couteaux heureusement, mais rien ne garantissait une victoire vu la fatigue, la baisse d'énergie et les blessures des deux mages. Mais il fallait à tout prix trouver un moyen de se déplacer rapidement vers la capitale pour arrêter ces hommes... Empêcher la chute du gouvernement...
 MessageSujet: Re: Rambo & un asticot vs Guilde noire ! [PV= Miku]   Lun 10 Juin - 1:35

avatar
Invité


Click


Haletant, je fixe le maître de la guilde obscure avec un air de défi. Son visage déformé, ses cheveux en pagaille, il était amoché mais bien décidé à m’achever cette fois-ci. Han lala, mais je suis pas décidé à mourir moi, qu’il recule avec son air de céréale killer, en plus il me fait pitié. Je sais pas comment je fais pour encore me la ramener dans un moment pareil, mais je suis prêt à rouler sur le sol comme un vieux sac à patate pour esquiver le moment voulu, et après je trouverai bien autre chose pour survivre encore un peu. Mais ça ne sera pas nécessaire, car la foudre fulgurante de Laxus vient s’abattre sur mon ennemi. Mon soulagement se fait entendre, et mon maître fit rapidement le tour de mon sale état en un coup d’œil avant de se reconcentrer sur le combat. Il n’était clairement pas content, mais je ne saurais dire s’il en colère contre moi ou contre ce charlatan. Erf… J’espère franchement ne pas l’avoir déçu, à me retrouver là en situation d’infériorité, impuissant face à mon adversaire. Peut-être que je ne mérite pas d’être là, peut-être même que je ne mérite pas d’être un ange. C’est ennuyeux, problématique, ça m’énerve, je me déçois tout seul mais j’admire l’empereur de la foudre en action. L’énergie qu’il dégage est impressionnante, mais l’attaque l’est encore plus, si puissante qu’une onde de choc traverse le couloir me décoiffant presque au passage. Il avait gagné… A plate couture. Après avoir annihilé une guilde entière. Les yeux écarquillés, je me dis que je suis bien petit  à côté de ça. Mais j’ai mon rôle à jouer, aussi je retire ma cape et j’en déchire un morceau pour me faire un atèle pour ma jambe. Je devrais pouvoir marcher avec ça. Juste après avoir fini, je sens une main alliée sr mon épaule. Master…

«  Miku, il faut que nous allions empêcher cet attentat... Est-ce que tu peux encore te lever ? »

Je fais oui de la tête, mais ne me lève pas tout de suite. Lui aussi a pris des dégâts et son flanc n’avait pas été épargné. Déchirant une nouvelle fois ma cape, je l’aide à se rétablir, le minimum syndical pour partir d’ici. Alors que ma petite carrure est penchée au-dessus de ce tas de muscles, concentré à faire un nœud avec les moyens du bord, je ponctue.

«  Je vous admire énormément, c’est entre autre pour ça que j’ai rejoint Angel’s Sky. Vous êtes un excellent maître, vraiment, merci. Et ne vous inquiétez pas, votre secret est bien gardé.  »

Je fais évidemment référence à son statut de Dragon Slayer. J’avais bien senti sa réticence à s’en servir, je suppose qu’il préfère avoir cette carte en main pour les situations d’urgence. Pourquoi lui dire tout ça maintenant, je ne sais pas trop, peut-être que je voulais simplement m’assurer qu’il le sache. Le fait de passer à côté de la mort, possiblement. Je me redresse, puis je l’aide à en faire de même en passant son bras autour de mon épaule. Nous longeons le mur vers la sortie, abandonnant là le chef de la guilde noire. Il faut qu’on se dépêche, ou l’on risque une guerre entre Fiore et Bosco, il est en trop mauvais état pour échapper au Conseil qui retournera la guilde de toute façon. Je prie pour la sortie ne soit pas trop loin et fort heureusement, le voilà, le bout du chemin. Une impasse qui n’en est pas une, n’importe qui aurait deviné. J’examine l’environnement, me dirige vers une torche fixée au mur et active l’interrupteur caché qui dévoile une sortie dérobée sur le côté du bâtiment de la guilde.  A peine dehors, des mages du Conseil qui encerclent  le repère se dirignte vers nous, pas très amicaux. P’tain, mais ils sont nuls, qu’on ne me reconnaisse pas, passe encore, mais Laxus ? Je leur expose donc mon tatouage de guilde pour le calmer et voilà qu’une escorte de soin vient nous épauler. Même si je les laisse se concentrer sur nous avec leurs sorts qui, franchement, aident à se sentir bien mieux et à effacer la fatigue petit à petit, je cherche rapidement à me dégager de l’escouade. Ma démarche boiteuse fait qu’ils arrivent à me retenir facilement, par chance le dirigeant des troupes vient de lui-même vers nous. Après de cordiales salutations, je mets les pieds dans le plat.

« Les mages noirs sont hors-service, vous pouvez entrer et tous les arrêter. Par contre il y a une escouade qui nous a échappé et qui compte mener un attentat pas loin d’ici.
- Eh bien, il y a bien la ville de Tigri pas loin mais nous n’avons vu aucun groupe s’échapper, pourtant nous encerclons bien la zone et…
- Lieutenant, un groupe de mages malintentionnés est en route pour Tigri. Nos troupes sont en route mais nous craignons ne pas les rattraper à temps.
»

Mon sourire agacé et l’expression indéfinie de Laxus semble avoir raison du lieutenant qui ne sait plus où se mettre. Sérieusement, je déteste le Conseil, un ramassis d’incapables. Je soupire, leur demandant s’ils ont un véhicule magique que l’on pourrait emprunter. Ils me répondent par l’affirmative en pointant du doigt une des voitures magiques, dubitatifs quant à la rapidité que celle-ci pouvait atteindre. Mais avec la magie de Laxus, ça devrait le faire non ? Du coup je me dirige jusque-là, admirant Laxus qui trainait la patte. Hmm, il cache bien son jeu, mais pour ma magie émotionnelle, pas de secret, il y a quelque chose qui cloche. Je descends de là et fixe mon maître droit dans les yeux. Nous devons être efficace si nous ne voulons pas que cette mission soit un échec, le pire est passé nous y sommes presque. Il y a vraiment un truc qui ne va pas, une disharmonie que je n’arrive pas à identifier clairement. Poser la question à mon supérieur reviendrait à battre l’épée dans l’eau, il ne répondrait pas, il faudrait que j’arrive à améliorer la situation avec les cartes que j’ai en main mais… D’ailleurs, le voilà qui m’agrippe par la col pour placer ma petite carrure sur son dos. Je sais que je boite un peu, mais tout de même, je peux me débrouiller s’il veut qu’on s’y rende à pied… Attendez, mais oui, un Dragon Slayer n’est-il pas ? Je commence à comprendre avec un sourire en coin. Je ferme les yeux afin de me concentrer, je rassemble en moi tout l’enthousiasme que je portais en commençant cette mission, tous les cris de victoire que je pousserai lorsque nous l’aurons réussi, puis…

« Emotion Wave. »

La magie se déverse dans mon corps qui petite à petit perd sa consistance pour ne devenir que foudre, tonnerre humanoïde qui chevauche le dragon blond. Paré, cet élément plus rapide que n’importe quel autre nous permettra d’atteindre notre objectif à temps. Préparez-vous, bandits révolutionnaires, la foudre du jugement des anges ne montrera aucune indulgence. Cette sensation de fusion, je ne l’oublierai pas de sitôt, la puissance de Laxus est telle qu’elle m’envahit, si je suis la foudre, alors son contrôle est absolu. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous arrivons à destination. God, je veux bien croire que cet élément est roi de toute vitesse mais ça reste impressionnant à vivre. Nous sommes allé tellement vite que nous avons dépassé les deux voitures de malfaiteurs. Sans aucune hésitation, Laxus fonce dans le tas afin de renverser les véhicules qui s’écrasent contre les rochers en contrebas de la route avant d’exploser dans un bruit sourd. Nous nous séparons d’un bond pour empêcher tout fuyard de décamper. Dans un ultime effort, j’invoque en plein saut sept épées innominées qui vont frapper dans toutes les directions que je suis capable de détecter, accompagnées de la foudre trépidante du chasseur de dragon. Après moult bruit de détonnations, la fumée se lève sur un champ de bataille où deux anges se dressent victorieux. Le Conseil ne tarde pas trop, tout du moins il fait de son mieux, c’est alors que Laxus se tourne vers moi.

« Rentrons. »

Je lève les bras en l’air et met ainsi fin à l’image de victoire. Bah ouais, je reste coincé dans cette position avant de m’écrouler à terre, complètement paralysé. Agheuh… J’ai même pas eu droit de m’exclamer que j’avais réussi ma première mission de rang S que mes yeux se closent déjà à cause du surménage. Et fuck. Je festoierai plus tard, à la maison. Pour l’instant, bonne nuit.

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5