Partagez | .
Réussir sa feuille de personnage : Tutoriel
 MessageSujet: Réussir sa feuille de personnage : Tutoriel   Sam 16 Fév - 20:40

avatar
Administration ♥

PNJ

Click

Réussir sa feuille de personnage.

I - Introduction

La feuille de personnage est l’élément le plus important de votre inscription, le moment décisif à ne pas rater. Pour résumer rapidement ce qu’est une feuille de personnage, c’est la trace écrite, presqu’un document administratif d’inscription qui relate les informations concernant votre personnage. Elle se décompose en plusieurs parties : Les informations générales, la description physique, la description mentale, le background. D’autres éléments peuvent y être ajoutés comme la magie utilisée. Ce tutoriel sera évidemment appliquer à ce forum : Fairy Tail RPG.
Réussir sa feuille de personnage c’est presque s’assurer une place dans le forum en tant que membre à part entière, et nous, l’équipe de Fairy Tail RPG sommes exigeants sur son contenu. C’est pour cela que cette sorte de tutoriel aura pour but de vous aider au mieux en vous donnant de précieux conseils pour réussir votre fiche. Pour chaque partie vous seront présentés ses objectifs, les attentes, les écueils à éviter ainsi que les astuces permettant de faire de votre feuille, une feuille agréable à lire, et donc pouvant être validée.

II - Description Psychologique

a. Objectifs
  • Déterminer plusieurs traits de caractère du personnage et les détailler.

    Petit Robert Micro nous dit qu’une description est « l’énumération des caractères de quelque chose ». Dans le cas d’une description psychologique, cela sera donc l’énumération des caractères psychologiques d’une personne. Entre autres, de votre personnage. Il s’agit donc de lister les traits de caractère de votre personnage. Pourtant, lister et énumérer restent des termes mal choisis si l’on veut vraiment réussir sa description psychologique. Aussi, je vais vous conseiller de garder en tête une définition de « décrire » qui pour moi serait « détailler ». Après tout, le niveau de détail d’une description psychologique détermine le niveau et le nombre de possibilités auxquelles à accès votre personnage.
    Imaginons un joueur respectant fidèlement la personnalité de son personnage, si ce joueur n’a attribué que 3 traits de caractère à son personnage, il aura beaucoup moins de possibilités d’interaction avec l’autre personnage qu’un joueur qui aura attribué par exemple 7 traits de caractère à son personnage. Le détail permet également d’augmenter plus avant ou alors de nuancer ces possibilités.
    Ce que l’on attend de votre description psychologique, c'est donc un développement détaillé de plusieurs traits de caractères, de la cohérence et de la liaison entre tous ces éléments, et évidemment, le respect du règlement.
b. Plusieurs manières de réaliser sa description psychologique
  • Utiliser un plan « Emotionnel ».

    Le Plan émotionnel est selon moi un plan qui consiste à lister les caractères pouvant être incarné par un personnage par ordre d’importance, et à les lier entre eux.

    Exemple : « X est un sacré personnage dont la plus grande caractéristique est probablement est l’enjouement pour la science, la propension à raisonner de manière très pragmatique, logique et réaliste. Tout de ce qu’il croit à l’heure actuelle a été hypothèse, expériences, résultats et cela à de multiples reprises. X aura même tendance à se lancer dans de longs monologues dans un but précis, expliquer de manière scientifique l’inutilité de la personne qui lui fait face.

    Nous pouvons donc enchaîner sur son caractère très arrogant, et prétentieux…
    »

  • Utiliser un plan « Situationnel ».

    Le Plan situationnel est selon moi un plan qui consiste à mettre le personnage dans des situations basiques et/ou inédites. Ce plan permet d’être plus en vrac, mais nécessite un détail peut être plus important que dans un plan émotionnel. (Surtout que c’est très répétitif souvent). Les situations de base à expliquer sont : lors d’interactions sociales, les combats, et en dernier mais pas des moindres, les exceptions. Ce sont les exceptions qui font l’originalité de votre personnage, c’est à ne pas oublier.

    Exemple : « X n'as jamais été très performant en combat lorsqu'il s'agissait plus d'utiliser ce qu'il appelle : "capacité à pouvoir réduire à néant l'existence d'un être humain d'un seul déplacement vers l'avant de membre supérieur de corps humain, resserrement des doigts avec intention véritable de vouloir perturber l'ergonomie d'un autre corps". Pourtant, s'il ne se bat avec ce qui se résume à être les poings, il appréhende le combat avec beaucoup de stress, mais de logique. La peur d'être blessé de X est grande, mais sa capacité à éviter d'être blessé, est grande aussi... »

  • Le RP Psychologie.

    Le RP Psychologie est plus un récit, un RP qui pourrait prendre la forme d'un interview, ou d'un récit. Mais bon, ce genre de description psychologique peut paraître difficile et simplement contradictoire seulement car c'est votre personnage lui-même qui parle de lui. Dans ce cas, il faudra l'incarner pour qu'il se décrive, et prendre du recul pour une personne, ce n'est pas toujours simple.
    Donc je vous conseille vivement de choisir l'une des deux solutions précédentes. Ou d'allier les deux plans précédents de manière à ce qu'ils se complètent. Le plan émotionnel apportera plus de contenu brut, alors que le plan situationnel apportera souvent plus de contenus divers, mais tout aussi important. Ainsi, les deux se complètent très bien.
III - Histoire ou Test RPG

a. Objectifs
  • Raconter les instants marquants de la vie de votre personnage et son intégration au background du forum.

    L'histoire doit donc relater la vie de votre personnage, son chemin parcouru, son histoire. L'appellation "Background" vient aussi du fait que lors de l'histoire, votre personnage doit intégrer la trame du forum, l'histoire est donc en fait, tous les évènements antérieurs à la trame du forum, qui ont pourtant marqué votre personnage. Les personnes qu'il a rencontré, plus ou moins aimé, et autres.
    Le plus grand écueil a éviter dans la rédaction d'une histoire est donc d'intégrer des personnes, d'autres personnages du manga, ou de sous-entendre un lien possible avec eux. Réfléchissez-y, si l'histoire du personnage raconte ce qu'il s'est passé avant qu'il n'intègre la trame du forum, il n'est pas possible que l'on traite de la trame du forum à ce moment-là. De plus, sur ce forum, une règle stipule que les personnages inventés ne peuvent pas avoir tout sous-entendu d'implications avec des personnages du manga ou des personnages inventés (sans leur accord pour ces-derniers).
    Ce que l'on attend donc de votre histoire ou Background, c'est qu'il relate toutes les périodes marquantes de l'existence de votre personnage (aucune impasse sur l'enfance, l'adolescence, et le passage à l'âge adulte si tel est le cas). D'éviter les incohérences avec la trame du forum que vous êtes censés lire. Et enfin, de respecter le règlement. Vous pouvez également intégrer d'autres périodes marquantes comme la perte d'un être cher ou l'attaque de bandits pour les exemples les plus bateaux.
b. Plusieurs manières de rédiger son histoire
  • La Manière Traditionnelle (Narration)

    Cette méthode de rédaction de l'histoire de votre personnage à un avantage, celui d'être écrit du point de vue omniscient et à la troisième personne. Vous pouvez très facilement lier et détailler toutes les étapes de la vie de votre personnage. l'enfance, l'adolescence, le passage à l'adulte, l'âge adulte. Les différentes démarches qu'il a faite, l'apprentissage de la magie. Tant que vous utilisez beaucoup de connecteurs spatio-temporels, et que vous restez cohérents, une histoire écrite grâce à cette méthode est souvent très complète et je la conseille pour les débutants en RP ou ceux qui ont des difficultés à narrer, cela vous entraîne pour la narration, car la méthode traditionnelle est très vide de dialogue, cela vous entraîne a narrer. Détaillez au maximum lorsque vous utilisez cette méthode, les lieux, les paysages, les gens, il y a matière a faire quelque chose de très correcte avec.
    Par contre, le petit défaut d'une rédaction traditionnelle est peut-être le manque de vie du récit, et le fait que l'on incarne pas vraiment son personnage, ce qui peut être très bien dans le cadre de l'histoire.

    Exemple : « X est né dans un hameau de la région de Fiore. Une commune comportant très peu d'habitants dont X et sa famille. C'est la taille très humaine de ce lieu qui a permis aux rares habitants de Y d'être un groupe complètement soudé et solidaire. Bien que la plupart des trois maisons existantes dans ce hameau étaient délabrées, que les conditions de vie étaient difficiles, tous partageaient la même envie de continuer de vivre, et de baser leur avenir sur ces traditions longtemps transmises de générations en générations. C'est dans ce lieu qu'a grandit X, qu'il a été éduqué, et bien que n'ayant jamais mit les pieds à l'école, il pouvait apprendre aux côtés de ses parents A & B. Il y avait deux autres enfants avec lesquels X avait des liens d'amitié très forts, C & D. Ils étaient toujours ensemble pour jouer et s'amuser.
    X était un enfant extrêmement curieux, et posait beaucoup de questions à ses parents. Pourquoi la pluie tombe sur nos têtes ? Pourquoi cela fait mal quand on tombe ? se demandait le jeune homme. Ses parents lui répondaient toujours aux questions auxquelles ils pouvaient répondre. Mais lorsqu'un jour une voiture animée par la magie traversa en vitesse le village, manquant même d'écraser X, après avoir passé l'émotion et la panique, demandait à ses parents de quelle manière fonctionnait le véhicule. C'était une question à laquelle A & B ne pouvaient pas répondre à cause de leurs connaissances trop rudimentaires. C'étaient également la première fois qu'ils voyaient une telle chose. Ils répondirent pour la première fois à leur fils, en toute honnêteté, qu'ils ne savaient pas. Cela avait été un tel choc pour le jeune homme, qu'à ce moment là, à ses 5 ans, il savait qu'un jour, il comprendrait cette voiture, et se mit donc à étudier quelques années plus tard, les sciences...
    »

  • Le RP Histoire :

    Beaucoup plus vivant qu'une méthode traditionnelle, le RP histoire est bien car il fait directement intervenir votre personnage dans une situation de "témoignage". Il est plutôt sympathique car grâce à cela, nous pouvons voir si vous maîtrisez déjà vôtre personnage (et fait office de test RPG, même s'il n'est pas obligatoire). Le RP histoire vous demande aussi de décrire les périodes d'enfance, d'adolescence, de passage à l'âge adulte et autres, mais peut-être pas de manière aussi rigoureuse qu'avec la méthode traditionnelle. Grâce au RP histoire, vous pouvez inclure plus facilement les pensées et les réactions de votre personnage, mais vous serez contraints par la fidélité à votre personnage. Si votre personnage ne se rappelle pas d'une période, vous ne pourrez pas l'évoquer (Cela ne vous donne pas l'autorisation de faire l'impasse sur toute les périodes). Au lieu d'adopter un point de vue neutre et omniscient avec la méthode traditionnelle, grâce au RP histoire, vous parlez à la première personne, et au point de vue interne. Vous avez vécu ce que vous racontez, pas comme le narrateur qui se contente de décrire ce qu'un tel à vécu. Et comme le RP histoire est souvent un témoignage, que ce soit sous la forme d'un journal ou d'un discours ou d'un interview, ou je ne sais quoi. C'est le dialogue qui prime, car tout le RP sera en fait un dialogue. Donc ce type de RP est également idéal pour les débutants, et pour ceux qui possèdent des lacunes a créer de véritables dialogues, retranscrivant de la manière la plus naturelle possible la personnalité de votre personnage.
    Et donc, les petits défaut d'un RP histoire, c'est peut être le manque de détail, mais tant que toutes les étapes sont bien traitées avec en tête "Evènement" - "Réaction" - "Conséquence" tout devrait bien se passer. Ces conseils sont également applicables pour le Test RPG (bien qu'il nécessite plus de narration qu'un pur RP histoire).

    Exemple : « Je suis né dans un petit hameau de la région, il y a vraiment peu de monde chez moi, c'est un village assez écarté de la population urbaine. On y vivait comme je pouvais je crois bien. Nous chassions, nous pêchions, mais très rarement nous sommes allés en ville. C'est donc ici que j'ai été éduqué, il n'y avait pas d'école, ce qui n'empêchait pas mes parents de m'éduquer eux-même. Pour m'amuser, j'étais souvent avec C & D, nous jouillons à chat, à cache-cache, et nous nous demandions pourquoi le monde était fait comme il est. Bien sur, nous voulions le refaire en ayant des pouvoirs surnaturels, et un courage à toute épreuve. Comme des héros !
    Je posais beaucoup de questions à mes parents car j'aimais beaucoup savoir pourquoi telle chose était telle et pas autre. Bien sûr à l'époque les questions ne dépassaient pas le niveau de "Pourquoi les grenouilles sautent pour marcher ? C'est fatiguant pour eux non ? " Maman et Papa me répondaient toujours, et je devais être assez stupide pour accepter ces réponses. Mais je crois me souvenir de ma mère me racontant le jour ou j'ai manqué de me faire écraser par une engin étrange. J'avais paniqué, j'avais pleuré, et je crois qu'une fois le choc passé, j'avais dit " Maman, pourquoi la machine allait aussi vite ? " Et là, aucun de mes deux parents ne pût répondre. Depuis ce jour-là apparemment, je me suis intéressé à la science ...
    »
IV - Magie

a. objectifs
  • Détailler les capacités de vôtre personnage au mieux afin qu'elles soient compréhensibles et auto-modérées.

    La magie est sûrement la partie de la feuille de personnage qui requiert le plus de rigueur, de méticulosité, de détail. Beaucoup plus que n'importe quelle autre partie. La formulation est également vraiment importante dans cette partie. C'est vrai que l'on est plus inspiré pour la création d'une magie, mais il faut savoir se poser des questions lorsque l'on détaille une magie. L'une des plus importante est celle de la compréhension : " Est-ce que la manière dont je formule ma magie ou ma technique va être compréhensible par tous les autres ? " Vous comprenez que si quelqu'un ne comprend pas votre pouvoir, il ne peut tout simplement pas RP avec vous, ou alors, il sera amené a commettre des erreurs qui embêterons les deux parties, autant l'un que l'autre RP-iste.
    La deuxième chose la plus importante est l'auto-modération : " Est-ce que la manière dont je formule ma magie, dont je me la représente maintenant est conforme au principe d'auto-modération ? Est-ce que ma magie n'est pas abusive ? ". C'est vrai que cela requiert une certaine sensibilité. Mais rappelez vous après avoir lu les règles RP, ou découvrez : La maîtrise magique est une notion claire : Il ne s'agit pas de "Puissance Magique", mais "d'habilité à utiliser la magie". Évidemment, lorsque votre habileté augmente, votre puissance également, mais ce n'est pas la seule partie de la définition de la maîtrise magique. Elle peut se traduire en précision, vitesse, effets, force, etc, mais c'est une maîtrise qui part du plus bas lorsque vous vous inscrivez sur le forum et que vous présentez votre personnage, qui petit à petit grimpe au plus haut. Donc, vous comprendrez que les premières techniques, c'est le minimum syndical en terme de puissance (et bien sûr elles pourront être améliorées).
    Donc pour résumer, ce que l'on attend de vous dans la partie histoire, c'est du détail, de la méticulosité. Et une sensibilité pour l'auto-modération. Souvenez vous que vous commencez sur ce forum en tant que mages débutants.

    Exemple : « Magie du feu (J'ai pris un exemple simple pour vous montrer le niveau de détail que l'on peut atteindre.)

    La magie du feu est pour X un moyen de contrôler des flammes classiques, qu'il créée en consommant de l'énergie magique. Il ne peut donc en aucun cas utiliser les flammes utilisées par des adversaires de lui-même. L'originalité du feu de X, c'est qu'il est capable de régler sa température, qui peut aller d'une douce chaleur, très agréable pour les câlins et les moments affectueux, à une chaleur brute qui peut jusqu'à blesser ceux qui entrent en contact avec. Ce pouvoir octroie également a X une résistance aux hautes températures plus développée que d'autres personnes. Une seconde originalité du pouvoir flambant de X, c'est que tout part d'une simple boule, ou de plusieurs, et tout est mis en scène, calibré lors de l'exécution des techniques. Ce qui change des habituelles lance-flammes ou sarde à canne de flammes (métaphore grossière pour la projection de boules de feu).

    Note à propos des techniques :

    Le Rang n'est en aucun cas un indicateur de puissance magique. Seule la maîtrise magique encore, l'est indirectement. En fait, elle indique à quelle proportion vous maîtrisez votre magie. Donc partis du bas de l'échelle essayez d'illustrer le fait que vous ayez des problèmes à l'utiliser, et prévoyez une progression.

    Technique 1 : Delated Fire
    X lance de ses mains vers l'ennemi une quantité de boules de feu dépendant de sa maîtrise magique, (3 + 1 à chaque paliers de 2000 points de maîtrise magique atteins). Les boules de feu sont très rapides mais se stoppent net, même en plein air après un délai 5 secondes (-1 seconde à chaque paliers de 2000 points de maîtrise magique atteins) et après un délai de 3 secondes (-0,5 seconde à chaque paliers de 2000 points de maîtrise magique atteins), tire un faisceau ardent dans la direction dans laquelle les boules de feu qui en sont à l'origine ont été lancées initialement. Cette technique nécessite donc beaucoup de précision et de timing, mais peut-être efficace si utilisée de manière intelligente. De plus, les délais dans lesquelles les boules se stoppent, et les délais dans lesquels le faisceau est tiré peuvent être réglé à partir du pallier des 4000 points de maîtrise magique, autrement dit, si au des 4000 points de maîtrise magique,, la boule se stoppe automatiquement après un délai de 3 secondes, X peut choisir de les arrêter à 4 ou 5 secondes également.

    Technique 2 : Fire Rain.
    X lance de ses mains vers le ciel une quantité de boules de feu dépendant de sa maîtrise magique (3 + 2 à chaque paliers de 2000 points de maîtrise magique atteins). Les boules de feu se stoppent automatiquement après un délai de 3 secondes (+1 seconde à chaque paliers de 2000 points de maîtrise magique atteins), et causent après une délai de une seconde, une petite explosion, les boules de feu se divisent alors en 5 boules de feu de tailles plus petite qui tombent en pluie sur la zone couverte par l'explosion. Cette technique nécessite également de la précision et du timing mais peut être efficace si utilisée de manière intelligente. De plus, les délais dans lesquelles les boules se stoppent peuvent être réglés à partir du pallier des 4000 points de maîtrise magique. autrement dit, si au pallier des 4000 points de maîtrise magique, les boules envoyées se stoppent automatiquement au bout de 5 secondes, X pourra choisir de les stopper à un temps allant de 0 à 5 secondes également.

    Etc ...
    »
V - Conclusion

a. Note sur la Mise en Page
  • Rendre la fiche esthétique est important

    Aucun Administrateur, et Aucun Modérateur ne lira votre fiche s'il s'agit d'un torchon qui ne donne tout simplement pas envie de lire et de jeter votre fiche à la poubelle. C'est le minimum de respect que l'on mérite que d'avoir une fiche ou l'on peut distinguer les parties, se retrouver dans tout le document, et voir également en de rares occasions de voir des perles de mise en page. Bref, une belle mise en page, c'est prouvé scientifiquement par moi, (en fait c'est ce que je pense), me donne plus envie de valider une fiche et de moins tenir compte de ses erreurs. Alors que les torchons, je les massacre et je les jette à la poubelle.
    Vous pouvez donc suivre le formulaire, il a été fait pour que chaque partie se voie correctement, et vous donne les exigences en termes de lignes à compléter au minimum. Vous pouvez également customiser ce formulaire en utilisant vos couleurs, ou vos polices d'écriture, ou même d'autres balises BBCode, car rien qu'avec ça, on peut faire déjà des choses pas mal. Et pour les connaisseurs : CSS c'est la palme de la mise en page (sauf quand le code est mal foutu).
    Mais en ce qui concerne les exigences du minimum syndical en mise en page de feuille de personnage. Nous voulons des titres distincts, mis en valeur, plus grand en général que les gros pavés. Nous voulons peu de couleurs, pas de fiche arc-en-ciel. Nous ne voulons pas non plus de fiche remplie de smiley (supers pour la chatbox, mais pas pour les fiches, ça fait enfantin, et ça donne pas envie). Si vous ne savez pas comment faire pour faire une jolie fiche, copiez simplement le formulaire mis à votre disposition et ça y est !
b. Conclusion Générale
  • Quelques Rappels

    En ce qui concerne la fiche de personnage, je vous rappelle que nous sommes très stricts concernant le droit de propriété intellectuelle, et que nous vérifions dès que nous doutons d'une fiche les plagiats éventuels. Les plagiats détectés font l'objet d'une sanction qui force l'écrivain de la fiche à recommencer sa fiche. Dans le cas ou vous utilisez une fiche déjà utilisée sur un autre forum. En cas de récidive, vous êtes bannis définitivement du forum sans pré-avis. C'est pourquoi je vous recommande de faire attention. Vous pouvez vous inspirer des exemples donnés ici, mais pas les réutiliser sans mon autorisation.
    Enfin, je voulais vous dire que j'espère que ce tutoriel aidera beaucoup de nouveau membre à rendre des feuilles de personnage correctes. Je sais que ça peut être un exercice difficile pour certain, c'est pourquoi après la proposition d'un membre du forum, je me suis mise à écrire cette explication de la feuille de personnage. Je vous rappelle également qu'une bonne fiche n'est pas une fiche courte ou une fiche longue, mais avant tout une fiche complète. Songez bien à cette distinction, utilisez ces conseils que je vous donne pour réussir sur ce forum, mais également pourquoi pas sur d'autres forums.

Fin du Tutoriel.
Toute reproduction de ce tutoriel, utilisation dans d'autres sites internet, publication est strictement interdite et passible de sanctions non seulement sur le forum, mais de poursuites judiciaires.
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-tail-rpg.forumsactifs.net
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réussir sa feuille de personnage : Tutoriel
» feuille de personnage
» Fiche de personnage, les formulaires
» Modèle de Feuille de Personnage
» Feuille de personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Avant-Propos :: Vous et votre Personnage :: Feuilles de personnage