Bouteilles à la mer
 MessageSujet: Bouteilles à la mer   Bouteilles à la mer EmptyDim 27 Jan - 12:50

Anonymous
Invité


Click

Ils arrivèrent en soirée, mais Tommy insista pour qu'il n'attende pas une journée de plus, aussi ne perdirent-ils pas de temps pour se mettre en route. Sortant de la gare, ils se dirigèrent simplement en direction de la côte pour le moment. Il leur fallait essayer de repérer un maximum d'éléments en chemin, tout ce qu'ils avaient pu retirer de la lecture des différentes lettres. Ainsi, ils purent d'abord l'école dont elle parlait, puis le clocher, ce qui leur permit de délimiter un certain périmètre. Néanmoins, ce n'était pas suffisant, à moins qu'ils ne se décident à frapper à chaque porte, ce qui prendrait des heures - même si Tommy serait certainement prêt à le faire. D'ailleurs, ce dernier contenait mal son excitation à l'idée de pouvoir enfin voir la fameuse Lisa.

Plutôt que de chercher bêtement, l'albinos préféra demander aux quelques passants qu'il voyait s'ils ne connaissaient pas une fillette s'appelant Lisa dans le coin. Après plusieurs regards louches et des personnes feignants de ne pas le voir, son salut vint d'une gamine, accompagnée par ses parents, qui était apparemment dans la même école qu'elle. Malgré les regards insistants de son père et de sa mère, elle leur indiqua précisément comment s'y rendre depuis cet endroit. Cette nouvelle permit à Ijeel de chasser un doute qui le démangeait quand à la véritable identité de l'expéditeur des lettres. Sans plus attendre, mais en remerciant tout de même la fillette, ils partirent en courant à la recherche de cette fameuse Lisa. Il ne leur fallut pas longtemps pour arriver à destination : c'était une maison tout ce qu'il y avait de plus commun, hormis que l'entrée était joliment décorée de fleurs, toutes bien entretenues. Il n'y avait pas d'erreur possible, aussi décida-t-il d'aller toquer à la porte. Après quelques instants, ce fut une petite fille qui ouvrit la porte. Elle avait des couettes blondes, des yeux verts, et portait une robe un peu trop grande pour elle. Lisa, puisque c'était bien elle, faisait plus ou moins la même taille que Tommy. Ce dernier arborait d'ailleurs un grand sourire et, lorsque la fillette demanda ce qu'ils voulaient, il coupa de suite la parole au mage et dit :

« J'ai reçu toutes tes lettres ! Et toi, tu as reçu les miennes ? »

La jeune fille parut extrêmement surprise et, rougissant légèrement, elle leur dit de patienter un instant, avant de revenir avec un petit paquet de lettres. Ijeel n'en croyait pas ses yeux : cela défiait toute logique, et pourtant il semblait qu'elle avait bien eu toutes les lettres de Tommy. Ighen rit d'une façon qui signifiait « je m'en doutais contrairement à toi », et le mage de Fairy Tail se sentait un peu bête de ne pas y avoir cru lui aussi. Tommy paraissait joyeux comme jamais, de même que la fillette qui souriait comme si cela faisait des semaines qu'elle n'avait pas eu une bonne nouvelle. C'était bel et bien un conte de fée, même s'il restait un problème à résoudre.

« Ta maman, est-ce-qu'elle va bien ? »

Sur ces mots, la joie de la fillette parut s'envoler, comme si elle revenait brusquement à la réalité. Elle leur dit enfin d'entrer, avant de les amener à côté d'un lit où se reposait une femme d'une trentaine d'années. Elle était extrêmement pâle et semblait respirer difficilement. Cette maladie semblait grave...

« Il n'y a aucun médecin par ici ? Demanda Ijeel
- Si, mais je n'ai pas d'argent pour les payer...
- Je vois... Je vais aller en chercher un alors, si tu pouvais m'indiquer le plus proche... »

Une fois les explications données et quelques remerciements adressés, tant de la part de Lisa que celle de Tommy, il courra à l'adresse qu'elle lui avait indiquée. À cette heure-ci, il ne devait pas encore avoir fermé, mais ça serait juste. Entrant en trombe dans le cabinet médical, il vit que le médecin y était toujours. Celui-ci sursauta d'ailleurs un grand coup, avant de demander ce qui l'amenait ici.

« Je suppose que vous savez déjà ce qui arrive à la mère de Lisa...
- Euh... Oui... Je suis désolé pour elle, mais si elle n'a pas d'argent...
- L'argent n'est plus un problème, je paierai pour elle. Néanmoins... Si vous ne vous dépêchez pas de m'accompagner pour aller soigner la mère de cette pauvre fille, aucun médecin au monde ne pourra vous aider vous...
- Je... D'accord, d'accord, pas la peine de s'énerver... Ahaha... »

Sur ce, ils partirent tous deux rapidement, le médecin prenant tout de même de quoi ausculter sa future patiente. Lorsqu'ils arrivèrent, ils purent voir que Tommy essayait de réconforter sa nouvelle amie, avec des paroles d'une plus grande maturité qu'il en attendait d'un gamin de son âge. Le docteur s'attela donc à sa tâche, et cela ne dura pas bien longtemps. Il diagnostiqua une maladie dont l'albinos n'avait jamais entendu parler, aussi ne se souvint-il que de quelques brides, comme quoi cela se traduisait par une forte fièvre, une inflammation pulmonaire et quelques autres joyeusetés de la sorte. Néanmoins, il y avait apparemment des traitements très efficaces contre cela, et elle serait guérie dans moins de trois jours. Tout semblait rentrer dans l'ordre pour Lisa. Ijeel avait espéré que le médecin oublierait de demander l'argent, mais ce ne fut pas le cas. Enfin, ça n'était pas si cher que ça au final.

Préférant ne pas faire un travail qu'à moitié, Ijeel décida de patienter trois jours dans la ville de Hargeon, durant lesquels il résida dans un hôtel peu coûteux. Le troisième jour, bien qu'affaiblie, la mère de Lisa se réveilla enfin. La fillette, pendue au cou de sa mère, n'arrêtait pas de pleurer et de remercier l'albinos ainsi que Tommy. La trentenaire, qui était encore un peu fatiguée, ne comprenait pas bien la situation, notamment ce que faisait deux personnes qu'elle ne connaissait pas chez elle. Lorsque sa fille lui expliqua toute l'histoire, elle se fendit en excuses multiples, remerciant Ijeel qui n'était pas grandement à l'aise. Une femme endormie ne lui pose pas de problèmes, mais une fois réveillée, cela réveille en lui sa peur phobique. Il lui fallait écourter le moment, aussi décida-t-il de faire de son mieux pour aider Tommy avant de partir.

« Ce n'est pas moi qu'il faut remercier, mais ce garçon. Il a réussi à trouver cette maison tout seul, ayant peur pour votre fille et pour vous, alors qu'il habite à Akane Beach. C'est également lui qui m'a traîné jusqu'ici. »

Se rapprochant difficilement de la mère tant il était gêné, il lui chuchota : « Même si c'est beaucoup de vous demander cela, occupez-vous de lui, rien ne le retient chez lui... ». Comprenant plus ou moins la situation, il espérait qu'elle allait accepter, mais le reste n'était plus de son ressort. Après avoir salué Tommy et Lisa qui le remercièrent en cœur, il sortit avant de se diriger en direction de la gare.

*Décidément, je vais finir par me ruiner avec tout ça...*

Lorsque la mère se leva en direction de la porte, elle put voir que le mage avait « oublié » une bourse pleine de jewels, qui n'était autre que la récompense du maire.
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I wish we alway be there – KALIX
» Comment avec une bouteille de champagne, l'impossible devient possible... Ou pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP