Le bal des vampires (en cour)
 MessageSujet: Le bal des vampires (en cour)   Le bal des vampires (en cour) EmptyVen 25 Jan - 15:06

Anonymous
Invité


Click

C'était une journée morose. Le ciel était gris et semblait annoncer un gros orage et un vent léger soufflait. Pour rajouter encore plus à l'ambiance morose du village de Tully en ce jour, il y avait un phénomène très rare de migration de corbeaux Agressifs (nommé ainsi en l'honneur de leurs découvreurs : Eugène Agressifs, première personne à avoir été tué par les corbeaux Agressifs) qui semblait ne pas vouloir dégager des bâtiments, refilant au village un côté très inquiétant. Une diligence tirée par des chevaux noirs entra soudain dans le village, faisant s'envoler plusieurs corbeaux sur son passage. La voiture s'arrêta sur la place centrale du village, le coché souffla et la porte s'ouvrit soudain en grand. Les volatiles regardèrent assez inquiet l'ouverture, ils sentaient comme une sorte d'aura maléfique émaner de l'équipage, comme si... comme si un démon se terrait à l'intérieur. Un rire maléfique sortit soudain de la diligence et une jambe portant un pantalon de velours noir en sortie. Les corbeaux s'envolèrent tous, paniqués un grand flash jaillit alors et deux ou trois volatiles aveuglés s'écrasèrent sur le sol. Un autre rire jaillit, puis le terrible occupant de la diligence s'exclama :

[color:b7e6=Indianred ]
-Fichtrrrre ! Des corrrvidés agrrressifs ! je n’en ai point vu depuis 56 ans .


Il sortit ensuite de la diligence. C’était un petit bonhomme rondouillard qui portait au dessus de son beau pantalon une magnifique chemise a jabot noire sur laquelle de grosses roses rouges, blanches et noirs étaient imprimée. L’individu portait également une sorte d’appareil photo gothique sur lequel était gravé des chauves souries et des pentacles en argent et qui semblait être plutôt un objet de culte satanique qu’une machine iconographique. Pour rajouter a l’allure bizarre de ce personnage, on pouvait remarquer qu’il portait des tongs en cuir-noir, un « monocle de soleil » et qu’une bouteille d’écran total dépassait de sa poche. Le personnage ressemblant fort a un touriste possédait également quelque signes physique ne trompant pas sur sa vraie nature : celle d’un vampire. En effet, il avait une peau très pale, des dents saillantes faites pour sucer le sang, des cheveux noir plaqués en arrière dévoilant un front énorme et son visage, malgré la rondeur de cet inquiétant personnage, semblait maigre et émacié.
Le touriste vampire inspira l’aire, puis prit deux trois photo et déclara enfin.

[color:b7e6=Indianred ]
-Enfin rentrrré sur la terrrre de mes ancêtrrres ! Alphonse, mène la diligence dans quelques écurrries que les chevaux puissent se rrrreposer pendant que je me rrrends au manoirrr.

-Bien, maitre Blutbergs



Un éclair retenti au loin, l’orage n’avait pas commencé pourtant.


[color:b7e6=Indianred ]-Alphonse, dois-je te rrrpaler que c’est moi qui fait les éclairrrs ?

- Excusez-moi maitre…

[color:b7e6=Indianred ]-C’est sans imporrrtance ! va donc mon fidéle serrrviteurrr !


Le touriste vampire fit un grand mouvement avec son bras et partit en riant, avant de ce rendre compte que vu qu’il ne portait pas de cape, son effet était totalement loupé. Il ronchonna un peu, puis se mis en route vers une imposante demeure qui semblait toiser le village du sommet de sa colline : Le manoir Van-Blutbergs. Le vampire lança un sourire carnacié, ce soir, le manoir allait être le théatre d’une étrange piéce qu’il ne voudrait rater pour rien au monde.

[color:b7e6=Indianred ]
-Attendez moi Marrrrgota, votrrre chèrrrre pérrre arrrive


...


Un éclair retenti, réveillant en sursaut Yura. Le chirurgien regarda autours de lui… puis vit qu’il n’y avait pas de dangers. Yumi était blottit contre lui en train de dormir d’un sommeil assez lourd, la banquette du wagon étai toujours inoccupé depuis qu’il avait eu une discussion sur l’histoire du scalpel avec un autre passager qui avait tout de suite fuit le wagon par… La fenêtre si la mémoire de l’adolescent était bonne. Il jeta un coup d’œil vers le hublot et vit qu’ils approchaient du village de tully, et donc du manoir des Blutbergs ou Vladimir l’avait personnellement invité a sa grande réception ou apparemment tout le monde allait se mettre a danser (il avait d’ailleurs révisé son caramel dancing pour l’occasion). Il avait donc quitté le Qg a toute bise avec Yumi et avait embarqué dans le premier train en direction de Tully, la soirée promettait d’être amusante.


-Bon… alors alors… où que c’est le manoir ? mmm


Le psychopathe regarda la pancarte qui trônait au centre de la place du village. Puis se souvint soudain du chemin qu’il avait prit la première fois et péta la pancarte avec son pied, ça seravit a rien, mais c’était marrant. Il se mit en route en sautillant, la jolie déesse sur ses pats . Il passa le cimetiére, déchirant des rideaux de brumes en rigolant, escalada la colline et passa devant la grande grille du manoir, puis rammassa un scalpel qui trainait sur le sol.


-Ha !!! je savait bien que je l’avais pas laissé dans le train la dernière fois ! Gniark !


Yumi regarda Yura en souriant, puis se dernier lui rendit son sourire et fonça vers la grande porte. Il arriva devant, attrapa le heurtoir en forme de démon et frappa vigoureusement dessus. La porte s’ouvrit toute seule dans un grand grincement a faire glacer le sang dans le veines. Le docteur était en train de ce dire que c’était franchement super cool les portes qui s’ouvraient toutes seules quand soudain un petit bonhomme vétu de noir avec de nombreuse cicatrices apparut de derrière la porte. Il regarda Yura , puis toussa un peu et prit la parole.


-Bfffien le bonfffour… Fffe fffuis Igor, Le nouffeau mafffor d’homme de la fffamille bultbfferg… Si vous voulez bffien me fffuivre


Quand il eu prononcé ses mots, son oreille droite se décrocha. Yura hurla


-HAaa ! C’est horrible !!! Comment peut on faire une chose aussi dégoutante ! beurk !

-Efffcusez moi monfffieur… Fff’est fffuste une pettit pffrobbléme anatomiqufffe

-Nan ! Mais j’men fiche de ça, c’est même plutôt cool d’avoir des membres qui sont cousus, moi perso j’adore faire ça… Mais c’est juste horrible de louper à ce point là des points de sutures ! Gniark ! vien là je te les refassent tous !

-Ffffe n’est pas la peine monfffieur !

-Mais si mais si, Vien voir le bon docteur Yura petit être difforme et horriblement intéressant anatomiquement ! j’vais t’refaire tout ça !


Le psychopathe sauta sur le pauvre majordome qui lui donna alors un coup de… de nez, pour ce défendre. Le petit homme se mit alors a courir en boitant pour échapper au chirurgien lancé a ses trousses quand soudain un claquement de main retentit dans la salle.


-Voyons igor ! Cesse d’importuner les invités veux tu ?


Le majordome et l’adolescent tournèrent tout deux la tête en même temps vers l’origine de l’interpellation. Margotta se tenait en haut des escaliers, l’air souverin, toisant de son regard Yura et Igor. Le serviteur accepta l’ordre en fffeutant. Le docteur quand a lui, regarda Margotta, puis ce sentit un peu mal a l’aise : il avait oublié a quel point elle avait un regard dérangeant… certainement car il n’y avait jamais fait attention… La maitresse des lieux se détendit un peu soudain et descendit l’escalier en ayant l’aire contente (c'est-à-dire le toisant moins que d’habitude).


-Docteur ! Vous m’avez… manqué… oui c’est ça… vous m’avez manqué… on dit bien ça je crois ?

-Yep ! Toi aussi tu m’as mangé !

-Mon grand pére vous attend… mais il est en entretien…

-Vec qui ?

-Avec… Mon Pére…

-Ton Popa ? ohhh c’est trop mignon… j’l’ai pas vu c’lui là la dernière fois, l’est comment ? C’est un vampire comme Vladi ? Ou c’est un truc vieu et poussiéreux comme toi ? Ou alors c’est encore un fantôme comme Ingrid ? L’est pas là au fait ?

-Non… elle est partit ce repoudrer le nez… et je ne suis pas un truc vieu et poussiéreux, je suis une humaine.

-Ha ? l’un n’empêche pas l’autre


Yura ce prit un regard hautain en plein dans la figure et ce calma tout a coup, Yumi, qui était resté en retrait ce mis alors a pouffer de rire.


-Mais Docteur, vous ne m’avez point présenté cette jeune personne qui est venu avec vous… Comment vous nommez vous ma chère ?

-Gniark ! c’est Yumi ! Ma… partenaire


Yura était un peu chose au moment ou il venait de prononcer cette phrase… le therme partenaire était..bizare ;


-Oh ! fort bien ! suivez moi ! je vais vous aidez a vous preparer pour le bal !


Margotta attrapa Yumi par la main et se mit a marcher vite, trainant la déesse derrière elle, Arrivée devant une petite porte, elle ce retourna vers Igor et lui dit d’un ton calme.


-Igor, conduis le docteur au Maitre

-bffien madame !


Margotta disparu derriére une porte… il y eu un grand silence… yura jetta un coup d’œil a igor… puis…


-VIENS LA QUE JE TE RECOUSE !!!

-Arrière !!
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cour des rois déchus
» Glirion capitaine des gardes de la cour de la fontaine
» Yume Antherel (En cour de correction)
» LA COUR DES MIRACLES !
» Les Vampires Végétariens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP