Fin de l'event
 MessageSujet: Fin de l'event   Fin de l'event EmptySam 19 Jan - 20:33

[PNJ] Carbuncle
[PNJ] Carbuncle

PNJ

Click

Assis dans son vieux fauteuil, Sir Jack observait avec attention les figures qui luttaient dans son miroir. Ces âmes innocentes, et moins innocentes, qui luttaient pour leur survie. En fin de compte, c'était là tout, un jeu de miroir. Qu'importe l'équipe, ils avaient tous le même objectif. Survivre. La race humaine était tellement imparfaite... Ils étaient prêt à se marcher dessus sans verogne pour s'en sortir seul.
Mais le grand jeu était sur le point de finir... Quel dommage, il aurait bien savouré quelques autres déchirements dramatiques... Enfin... Nul ne peut arrêter la course du soleil. L'aube serait bientôt là. Et la grande illusion prendrait fin.

Il retourna devant son miroir. Quel dommage... Ces humains avaient été bien lents... Ses généraux n'avaient guère eu le temps de préparer leurs pièges. Ses précieux généraux... Il sourit en repensant à chacun d'eux. Ses victimes et marionettes. Oh, ils étaient tous humains malgré les apparences. Tous étaient bien vivants. Au cours des cents dernières années, il avait erré, de place en place, de villages en villages. Là, il se trouvait une victime. Un mortel très banal. Sauf qu'il avait un esprit particulièrement faible. Les tenter était si facile. Ils avaient tous un désir, une envie secrète. Et à la seconde même où ils acceptaient l'offre du comte pour acquérir ce qu'ils voulaient... Ils étaient à lui. C'était si facile de berner ces imbéciles. D'autant qu'il avait résolument tenu toutes ses promesses. Chacun d'eux était devenu exactement ce qu'il avait demandé. A deux ou trois détails près... Ils avaient renoncé à ce qu'ils étaient, et il aurait dommage de ne pas s'en servir astucieusement... Aussi il avait saisi ces esprits. Il les avait manipulé, et forgé. Il avait corrompu leur flamme vitale, jusqu'à les rendre méconnaissables. Mais après tout, ils lui appartenaient. La seule condition était qu'il leur offre ce qu'il leur avait promis. Mais ce n'était pas bien dur de trafiquer leurs désirs. Mathilda? Elle voulait être une chanteuse éternelle, c'était chose faite. Galden? Il voulait revenir à la Mère Nature. C'était tellement facile.

Il avait accumulé ces pièces brisées et tordues ici, dans ce manoir dissimulé aux esprits. Pour jouer plus tard. C'était là son seul intérêt. En soi, briser des humains était distrayant, mais guère longtemps. Les manipuler pour faire des serments stupides qui les liaient? Facile, mais moins amusant à la longue. D'où l'idée d'une petite... partie d'échec. Il avait implanté dans la corruption de ses pions la volonté aiguë de devenir humains, effaçant leur personnalité propre et leurs souvenirs, ne laissant que cette soif de chaleur humaine. La suite avait été très simple. Envoyer une de ses ombres (Une commère transmutée, celle ci désirait pouvoir être partout pour tout entendre sur ses voisins. Naturellement, exaucée), puis attirer les premiers mages qui passeraient... Et enfin, lancer le jeu, dans ce manoir piégé et maudit.

Le lord vint se placer devant la fenêtre, regardant l'horizon s'éclaircir. Il ne restait guère que quelques minutes avant que le jour n'annule la malédiction qui pesait sur le manoir. A le seconde même où le soleil frapperait le manoir, celui ci s'effacerait lentement, souvenir d'un sort depuis longtemps oublié. Tous regagneraient leur coeur et corps, même les corrompus. Restait à espérer qu'ils auraient appris de cette leçon. Il faut se méfier de ce que l'on désire. Sir Jack ne ferait pas exception, il disparaitrait avec le bâtiment.

Il retourna s'asseoir dans son lourd fauteuil de velour. C'était la fin de cette partie ci. Mais l'être humain avait la mémoire courte, il oublierait l'existence du jeu... Dommage pour lui...




Lorsque le jour frappa enfin la demeure maudite, Sir Jack regarda à travers son miroir les murs s'effacer, prenant l'aspect délicat du cristal. Les monstres s'effondraient en hurlant sur le sol au fur et à mesure que la lumière gagnait la maison, les flammes obscures de la corruption s'effaçant de leur flamme vitale. Sous les yeux ébahis de leurs adversaires, les crocs disparaissaient, la pourriture se résorbait, le monstrueux laissait place à l'humain. Encore que, il faudrait qu'ils aient appris de cette leçon. Car désirer plus que ce que l'on possède a une part de monstrueux... Tout comme ceux qui avaient pris les armes sans même y songer un instant, allant jusqu'à se battre entre eux... Ils étaient les vrais monstres de l'histoire. A eux de devenir humains s'ils ne souhaitaient pas se refaire avoir. Ceux qui avaient été possédés par des démons étaient en train de régurgiter une épaisse brume mauve, qui au contact de la lumière rendait son humanité à l'ex créature. Il ne resterait bientôt du manoir qu'une bande de mages et de personnes arrachées à leur époque, les yeux hagards en fixant le vide qui serait. Les monstres ne retrouveraient jamais leur vie, certains avaient été arrachés à leur foyer depuis si longtemps que leurs proches avaient sans doute déjà péri. C'était une sorte de punition secondaire. Quant aux mages, ils avaient eu une jolie frayeur, sans doute un trauma, et malheureusement pour eux, une expérience que personne ne voudrait jamais croire. Et ainsi, l'histoire s'éteindrait.

Jack Olan Tern s'effaça lentement à son tour, statue de cristal, puis de vapeur. Mais il souriait. Car les meilleures histoires n'ont pas de fin. Et qu'il le savait, ce n'était pas la première fois. Un jour il reviendrait. Et il recommencerait.




[Vous recevrez vos points de MM en fonction de votre performance, dans les prochains jours, merci de votre patience. Un gain minimum sera instauré pour l'attente.]
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les upgrade event.
» EVENT Prideland — Héritage
» [EVENT COMMUNAUTAIRE]Quatrième Dùralanniversaire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Fiore Nord :: Manoir du comte Mofort