Entraînement - Venom of Power
 MessageSujet: Entraînement - Venom of Power   Entraînement - Venom of Power EmptyLun 14 Jan - 20:56

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Dans l'épisode précédent...

Je me réveillai encore dans cet immeuble. Je n'avais pas encore décidé de partir et de toutes manières, les préparations pour le groupe n'étaient pas complètes. Les autres étaient partis dormir dans des hôtels ou des auberges étant donné qu'il n'y avait qu'un seul lit. Je me réveillai grognon, le bras engourdi. Je m'asseyais sur mon lit en le faisant bouger, mais en le sentant lourd, toujours plus lourd. J'ouvris l'oeil pour constater qu'il avait doublé de taille. Je me mis à crier comme un ours, réveillant Fred qui avait décidé de dormir dans la pièce d'à côté. Elle se précipita dans la chambre toute échevelée. Elle paniqua d'abord, mais se ravisa en se rappelant que j'étais «invincible». Elle s'accota dans le cadre de la porte, croisa les bras et souris en coin. Je me levai en vitesse et allai la rejoindre, paniquant:

Mais... MAIS NE RESTE PAS LÀ! ARRÊTE DE TE MOQUER! Fais quelque chose!

C'est ce que je fais... je patiente! Hi hi!

J'ai pas envie que mon bras éclate d'engorgement sanguin moi!

Hm... Il faudrait Alan pour t'arranger ça, mais je ne sais pas où il se trouve présentement. Si au moins ton bras de cette grosseur avait une consistance en muscles et non en inflammation...

Euh...? Pardon? T'es en train de me dire que j'suis pas assez musclé?!

J'ai dit quelque chose?

Bordel... FRED REVIENS!


Et la voilà qui s'enfuyait dehors avec un air espiègle. Je ne pouvais pas resté seul ici, empoisonné par un truc inconnu. Je faisais les cents pas dans ma chambre en me demandant si j'avais perdu de ma masse corporelle. Pourquoi avait-elle dit ça? Je me demandais sérieusement si ma force physique n'avait pas diminué sans que je m'en rende compte. Je regardais à gauche, puis à droite avant de me lancer sur le ventre et de faire des pompes avec mon bras intact. Je ne les comptais pas, j'en faisais jusqu'à ce que mon bras cède, mais je ne me rendis pas-là. Alors que je descendais, je vis un scorpion marcher juste devant moi. Pris par surprise, je me remis sur pied et me collai au mur. La bestiole s'arrêta, se tourna vers moi et reprit sa marche dans la direction opposée. Je soupirai de soulagement et me mis à examiner mon bras. je vis un cercle rouge, mais le reste était gonflé de ma couleur de peau normale. Saleté, cet enfo*ré ne m'avait pas raté.

La porte d'entrée s'ouvrit presqu'en claquant sur le mur derrière. Alan et Fred firent leur entrée. Ils me trouvèrent le long du mur en train de découvrir la nouveauté par moi-même. Fred se demandait pourquoi j'étais tout en sueurs. Je lui répondis que c'était la piqûre qui me causait des nausées. Vous me prenez pour qui? J'allais tout de même pas lui dire que je m'entraînais! Elle se serait moquée ça c'était clair! Alan alla chercher de la glace pour faire désenfler la piqûre, mais il n'avait pas réussi à identifier la bestiole en question qui aurait pu causer ça. Quand je vis le scorpion passer à nouveau, je lui pointai du doigt.


Oh! Un scorpion! Ça doit être bien douloureux comme piqûre! Vous souffrez? Parce qu'avec une enflure pareille ça doit être terrible! Vous avez des nausées? Faites de la fièvre? Vous voyez combien de doigts? Si je touche là vous souffrez? Il va falloir se débarrasser de cette bestiole au plus vite. Vous n'avez pas eu peur? Je l'aurais tuée à coup sûr ça je peux vous le garantir! Attendez-moi là je vais chercher un onguent. Votre bras est vraiment enflé... très enflé...

Une chance que ce type, je le voyais rarement parce que je peux vous garantir que j'avais les nerfs à vifs quand il parlait. J'avais clairement envie de m'en débarrasser, mais il nous était utile et il n'avait rien fait de mal à part trop parler... mais beaucoup trop... Fred me regardait en riant, captura le scorpion dans sa main et lui caressait le dessus de la tête avec son index en étant à l'affût d'une attaque quelconque. J'arrivais pas à concevoir que ce truc-là m'ait piqué pendant que je dormais alors qu'elle jouait carrément avec et que rien ne lui arrivait. Je secouais la tête en me demandant encore comment je pouvais me muscler d'avantage... Alan revint et me glaça le bras pour faire diminuer l'enflure.

Dis Doc, le venin, il va rester dans mon sang ou...?

Nous n'avons pas le choix. Si la piqûre avait été plus fraîche, nous aurions pu l'extirper avec facilité, mais maintenant, il doit être en train de parcourir votre organisme à ce moment-même! Vous voyez combien de doigts maintenant? Vous vous sentez bien.

Ouais c'est bon...


Et si j'étais capable de repérer ce venin à travers mon sang pour en tirer profit? Il était capable de gonfler mes bras, serait-il capable de s'injecter à travers mes muscles pour augmenter ma force et ma vitesse? Je souris malicieusement en me disant que ça allait être mon occupation de la journée. Le Doc me prescrit quelques trucs et repartit faire ses trucs. Fred s'assura que j'avais besoin de rien avant d'aller faire un tour en ville. Je pris place dans mon lit et réfléchis. Tiens, une pensée intelligente... Ce venin qui a circulé à travers mon organisme ne m'est sûrement pas illimité alors son utilisation allait être temporaire... surtout que le corps humain élimine les déchets rapidement. Comment créer mon propre venin? Devais-je me transformer en scorpion? Pourquoi pas. Mon sang pouvait prendre la forme que je désirais, alors une queue de scorpion, c'était un véritable jeu d'enfants... Je me tranchai le bas du dos et contrôlai mon sang pour qu'il résulte cette fameuse queue de scorpion. Ensuite, il fallait que j'invente cette composition de venin pour me permettre de devenir plus fort physiquement. Tiens... faisons un mélange d'hormones naturelles. J'essayais de calculer mes trucs instinctivement et après de nombreux essais-erreurs, la potion magique fonctionna. La queue de scorpion en l'air, je me piquai le bras intact avec le dard et attendis. Mes muscles prirent le double de la grosseur normale. J'injectai à nouveau et me rendis compte que l'effet s'additionnait. Je devais être prudent si je ne voulais pas perdre de membre en voulant abuser de la chose... Je continuais de faire mes tests sur mes jambes et sur mon autre bras, mais la création de ce venin était demandant et je savais que je ne pouvais pas en faire tous les jours. L'effet du venin durait une dizaine de minutes, juste assez pour écrabouiller la tête de n'importe qui dans une main...

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.
» entraînement de Nara Hyuga
» Entraînement Kageru
» Entraînement d'Alucard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP