-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
238 € 379 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

La drogue, c'mal, m'voyez ?
 MessageSujet: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyMar 1 Jan - 17:55

Anonymous
Invité


Click

Combat dans une ruelle ~
[CLIFFORD VS. ASTON]


Assassinats, vols, enlèvements. Voilà ce à quoi on peut associer le nom de Silver Fang. Mais il faut savoir que ta guilde ne se limite pas juste à ça. Oh non, vous trempez dans bien d'autres affaires. Et parmi elles, on trouve de nombreux trafics. Esclaves, contrebande, recèle, et surtout. Surtout. Drogue. Oui, vous êtes impliqués dans pas mal de vente et transport de stupéfiants de tous genre. Mais plus spécialement dans les plus couteux et plus dangereux. Et oui, il faut bien récolter des fonds pour faire vivre ta guilde... Surtout au vu de la situation actuelle... Tu as récupéré un stock de plusieurs paquets d'herbe absolument interdite à la vente. Que ce soit ici ou dans les pays voisins. Mais tu sais pertinemment que tu auras des acheteurs. Enfin, disons plutôt que tu as tes acheteurs. C'est même pour ça que tu es là, puisque tu as été contacté par des addicts, totalement accros aux drogues les plus fortes. Et tu vas en tirer un bon prix, c'est certain...

Tu déambules dans les ruelles de la ville. Tu as rendez vous dans quelques heures, mais tu es arrivé en avance. Le problème étant que tu n'as pas pris de déguisement ou quoi que ce soit pour te cacher. Alors tu es obligé de rester tranquille, à arpenter les coins les plus mal famés et les plus désertés par la population. Mais de toutes façons, la plupart des gens semblent éviter de te croiser, ou fuient sur ton passage. Ta tête est toujours connue dans les quartiers sensibles ? Ou bien est-elle encore connue tout court ? Tu ne sais pas, et franchement, c'est le dernier de tes soucis pour le moment. Tu marches tranquillement dans les passes sombres, une main sur la poignée de ton sabre, sentant le poids des paquets de drogue dans ta doublure de veste. Tu espères qu'au moins il auront tout l'argent en une fois. Sinon, tu risques de jouer un peu avec ton arme, histoire de leur faire bien comprendre qu'on ne te fait pas perdre ton temps.

Tu soupires, et tu t'apprêtes à quitter les lieux, pour aller t'occuper un peu au centre ville... C'est fou comme le temps passe lentement lorsque l'on est désoeuvré... Tu t'arrêtes alors lorsque tu vois une patrouille de soldats passer, à l'instant où tu t'apprêtes à quitter les ruelles pour rejoindre les grandes artères. Et merde. Tu fais brusquement volte face, et tu repars en sens inverse. Alors il y a encore des gens assez stupides pour moucharder à propos de ta présence ici ? Tu pensais qu'ils avaient été éliminés un par un. Bah, tant pis... Tu retournes te terrer dans les zones sombres de la ville. Du moins, tu allais le faire, si tu n'avais pas entendu un cri derrière toi. Bon dieu, il faut que tu fasses quelque chose avec tes cheveux, sinon, ils vont continuer à servir de repère aux autorités... Enfin... Tu soupires, et tu commences à courir, alors que les soldats se bousculent pour s'engager dans le dédale de ruelles. Tu changes alors brusquement de direction, bien décidé à t'amuser un peu, et, si possible, à les perdre dans ce terrain qu'ils ne connaissent pas... La seule chose, c'est que tu ne t'attendais pas à tomber sur. Sur d'autres adversaires. Tu pilles et changes de direction en voyant une troupe de mages du conseil arriver en face de toi. Ils on fait vite pour une fois... A moins qu'ils n'aient été prévenus par hasard ? Bah, quoi qu'il en soit, tu accélères le rythme, et tu finis par semer tes poursuivants... Avant de tomber nez à nez avec un albinos. Tu recules par réflexe, sortant ton épée.

  • Putain, mais ils ont quoi aujourd'hui à trainer partout ?


Allié ou ennemi ? Peu importe, tu as beau avoir semé tes poursuivants, si ils croisent ce type, il leur donnera l'endroit vers lequel tu es parti. Et tu n'as pas envie de courir toute la journée, surtout que tu as sur toi un petit paquet de substances pour le moins... Illicites. C'est seulement après quelques instants que tu t'en rend compte. Ses vêtements... Encore un envoyé du conseil. Et merde, il va encore falloir faire du grabuge...

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyMar 1 Jan - 18:23

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click

Tu traines dans les ruelles de Crocus, la gênante escapade à Jackpot City toujours présente dans ta tête sous forme éthérée. Tu te souviens du docile visage de la femme que tu as rencontré là bas. De ses douces paroles lancées à ton encontre. De son masque, de son habilité à se sortir de chaque situation. Qui est-elle vraiment ? Es-tu réellement capable de savoir si elle était honnête avec toi en te promettant de la revoir ? Seul l'avenir te le dira; et, en attendant, tu ferais mieux de sortir de tes songes embrumés...

Un déclic te sort de ta torpeur glacée. Tu marchais sans but dans les ruelles nauséabondes de la capitale jusqu'à ce qu'un homme manque de te foncer dedans. Fort heureusement, il fait un léger bond en arrière pour manquer toute collision - tu t'avoues que, tellement dans tes pensées, tu lui aurais foncé dedans sans problème s'il n'avait pas mieux réagit. Tu t'apprêtes à t'excuser et à passer ton chemin mais c'est alors qu'il sort une longue épée qu'il pointe vers toi.

« Putain, mais ils ont quoi aujourd'hui à trainer partout ? »

L'esprit désormais lucide, tu te concentres sur l'homme face à toi. De longs cheveux rouges, un visage fin, le regard perçant et une silhouette quasi athlétique cachée derrière d'amples vêtements. Un instinct enfoui t'alerte, t’envoie un message d'urgence, mais tu n'arrives pas à le décrire. Comme si, au fond de toi, tu sais qui tu as face à toi, mais tu n'arrives pas à savoir qui il est réellement. Tu fermes les yeux pour entrer dans les dédales de tes souvenirs, et enfin, c'est presque une évidence.

Tu as devant toi un criminel de renom, dont le visage n'est pas inconnu des autorités. Ce genre de criminel qui n'a ni foi ni loi, qui se contente de braver toute autorité pour son plaisir personnel, qui vise la chute de tout ordre pour instaurer le sien qui n'est autre que chaos. Ce genre de criminel capable de tuer chaque personne qui se dresse sur sa route. Si tu ne te défends pas, tu peux mourir aujourd'hui, Aston. Tu poses ta main sur le pommeau de l'épée sacrée qui est rangée à ta ceinture. Tu sens sa force te parvenir. Tu as enfin retrouvé ta cohésion passée avec l'épée, et c'est l'idéal pour un combat. Que l'épée et l'épéiste ne fassent qu'un.

« Tu es l'Eclair Rouge, n'est-ce pas ? Celui qui échappe à toute autorité, celui qui décime tout sur son chemin. Ta réputation grandit de jours en jours, et la population commence à craindre tous les criminels de ton genre qui s'imposent au gré de l'autorité. Je dois rétablir l'ordre en stoppant tes activités. Je suis Ash Tomoe, Exécutant du Conseil Magique de Fiore, et je suis celui qui t'arrête dès aujourd'hui ! »

Pour accompagner ta présentation, tu dégaines ta lame. Hiken, sous sa première forme, une simple lame sans réels pouvoirs, est dressée face à celle de l'adversaire. Un combat dans une si petite ruelle risque de ne pas être aisé. Tu peux quand même te mouvoir sur les côtés, mais tu ne sais pas encore ce que l'autre homme te réserve. Tu attends qu'il agisse, espérant, sans grande conviction, qu'il se rende sans débuter le combat. Mais tu es prêt à contre-attaquer.
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyMer 2 Jan - 5:19

Anonymous
Invité


Click

Il semble avoir du mal à émerger. Tu le vois mettre un instant avant de réagir pour sortir son épée. Tu sens sa magie émaner de lui. Il est plus fort que toi, c'est indéniable. Mais tu as un avantage, celui du terrain... Tu souris en l'entendant parler. Toi, l'Eclair Rouge, craint par la populace et échappant aux autorités ? Comme c'est bien résumé ! Mais le meilleur passage pour toi est sans doute celui ci : Celui qui décime tout sur son chemin. Il a bien raison sur ce point ci ! Tu éclates de rire alors qu'il termine sa phrase. T'arrêter, toi ? Nooon, franchement, restons sérieux ! Il ne pourra pas t'avoir ! Enfin, tu l'espères. Tu sais bien qu'il est plus fort que toi, et même si tu as l'avantage de ces ruelles que tu connais bien, rien ne dit que tu parviendras à le battre... Tu déglutis alors, l'air totalement confiant, espérant ne pas laisser transparaitre ton léger instant de doute. Non. Tu dois le battre. Si il t'arrête maintenant... C'en sera fini. De toi, de ta guilde, de tes projets... Tu seras exécuté, la guilde se dissoudra, et tout sera réduit en poussière. Tu vois ces images défiler à toute vitesse devant tes yeux, avant de te reprendre, serrant la poignée de ton sabre. Tu fixes ton adversaire un instant. Tu n'as plus le choix désormais. Tu dois remporter la victoire, ou au moins arriver à faire jeu égal avec lui quelques temps pour trouver une issue de secours...

  • Ash Tomoe... Très bien. Et bien tu sais quoi ? Je vais me faire un plaisir de t'écraser avant de continuer ma route...


Tu contractes un instant tes muscles, avant de lancer ton premier sort, laissant ton Modulator réguler le flux de magie qui circule dans tes jambes. Tu sens la magie circuler de façons plus fluide, plus calme. Rien à voir avec le chaos que tu sèmes d'habitude derrière toi... Tu plonges ton regard dans celui de ton adversaire, le fixant ainsi un moment, avant de brusquement te jeter vers lui, lançant un sort pour arriver à sa hauteur en quelques dixièmes de seconde, frappant violemment vers le haut, avant de reculer pour reprendre ta place. Tu ne l'as pas quitté des yeux une seconde, et tu ne saurais dire si tu l'as touché ou pas, trop absorbé par ton bluff. Ton Quick Slash ne resservira pas désormais. Il s'agissait juste d'une frappe pour donner la mesure de cet affrontement, simplement pour le surprendre dès le départ. Tu reprends alors ta position de garde, coupant ton flux de magie. Le problème avec ce sort étant que tu ne peux l'utiliser que pour réguler tes courses, et donc lorsque tes jambes sont affectées par ta magie. Et tu dois utiliser cette dernière avec un minimum de parcimonie si tu veux avoir une chance... Tu lui lances alors une pique, avant de repartir à l'attaque.

  • Alors, tu penses pouvoir suivre mon rythme ? Personnellement, je pense que non !


Tu cours dans sa direction, cette fois sans aucun sort, ni aucune magie à ta disposition. Tu te contentes d'attaquer, comme le ferait n'importe quel épéiste lambda et incapable d'utiliser la magie. Tu attaques de front, enchainant les tailles et les frappes d'estoc, comme le ferait un escrimeur traditionnel. C'est dans ces moments que tu comprends à quel point la magie est utile pour tout, et plus particulièrement pour le combat. Tu continues à frapper ainsi quelques secondes, avant de lancer un autre sort. Tu gardes tes appuis, comme si tu fixais tes pieds dans le sol, avant de laisser ton Fix Moving Blade faire effet. Tu commences alors à délivrer tes coups de plus en plus rapidement, ne prêtant pas attention au fait que ta lame rencontre un obstacle ou pas. Tu frappes à une telle vitesse que ton bras semble se multiplier, visant principalement son torse, tout en restant concentré sur l'épée de ton adversaire. C'est ça que tu dois craindre le plus. Tu peux bien frapper autant que tu veux, il suffit d'une attaque bien placée pour clore un combat. Et tu ne sais pas encore de quoi il est capable. Alors tant qu'il n'aura pas dévoilé une partie de ses capacités, tu dois être en mesure d'esquiver ou de parer toutes les attaques qu'il pourrait porter...
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyMer 2 Jan - 16:40

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click

Clifford D. Jaegger, l’Éclair Rouge de Silver Fang. Ta position au Conseil te permet de connaître quelques informations sur lui et ses activités, mais jamais tu ne t'es trop intéressé à son Modus Opérandi, si bien que tu te retrouves face à lui sans savoir ce qu'il te réserve. Vous êtes tous les deux calmes, conscients du combat qui manque d'exploser.

« Ash Tomoe... Très bien. Et bien tu sais quoi ? Je vais me faire un plaisir de t'écraser avant de continuer ma route... »

Et il explosa.
Sans prévenir, ton adversaire se mit en mouvement. Sa lame brisa l'espace-temps pour se trouver face à toi en seulement un espace infime qu'un humain ne peut même pas compter en unité de temps. Heureusement pour toi, ta position d'attente de toute offensive te permet d'esquisser un mouvement de recul, bien que tu restes sur tes deux jambes bien ancrées par terre, et la lame de Clifford se contente de te trancher docilement au niveau de la poitrine. Ton manteau, dont les attaches sont déchirées, tombe à terre derrière toi. Tu es à présent libre de mouvements, dans des vêtements serrés autour de ton corps, pour être au meilleur de toi pour le combat.
Clifford est déjà loin, reculant de quelques pas. Sa magie se base-t-elle sur une vitesse phénoménale ? Cela expliquerait son surnom.

« Alors, tu penses pouvoir suivre mon rythme ? Personnellement je pense que non ! »

Aurais-t-il raison ? Tu n'es pas des plus rapides, même si tu arrives à te défaire de situations trop étriquées, tu fais face à plus agile que toi sur ce coup. Il faudra viser juste et suffisamment fort pour en découdre rapidement. Soufflant un bond coup, tu lèves un peu l'épée devant toi, simple réponse à la provocation du mage noir. Tu es prêt à te battre. L'Eclair Rouge te fonce dessus, mais tu ne recules pas, et même, tu avances toi aussi vers lui. Tes yeux se braquent sur son épée souple et ne la quittent pas du regard; une seule seconde où tu montres de l'inattention, voire une milliseconde, serait fatale. Les coups fusent, s'échangent entre Hiken, ton épée sacrée, et sa lame aiguisée. Tu arrives à repousser les premiers coups, mais tenir le rythme est de plus en plus dur, alors que lui ne semble pas s’essouffler. Son bras, supersonique, semble se décupler et il te faut une tempe d'acier pour trouver quel est le bon et parer toute offensive. Maintenir Hiken, dans sa simple forme initiale, rien que pour contrer cet homme, est très difficile. Serrant des dents, tu romps l'échange en bondissant en arrière, t'éloignant par conséquent de l'homme roux.

« Tu sembles avoir plusieurs lames tellement ta vitesse est impressionnante, belle prouesse. »

Tu fermes les yeux un instant furtif pour invoquer Hiken sous sa seconde forme : Duality. Deux épées courtes, Yin et Yang, l'une blanche, l'autre noire, apparaissent dans tes mains. Un duo d'épée, capables d'assurer la défense comme l'attaque, et ce, simultanément. Avec elles, tu gagnes en assurance pour la suite. Tu fonces alors sur lui, et lève une épée pour lancer la contre-offensive. Tu te bats avec les deux épées, essayant de frapper à des points différents pour le forcer à se retrancher, lui n'ayant qu'une seule arme ne pouvant le protéger intégralement. S'il attaque, tu te contenteras de te défendre avec une épée et attaqueras à la même occasion. Un tel combo ne peut t'assurer que la victoire, mais tu ne ménages pas pour autant ton attention que tu gardes focalisée sur l'épée de ton adversaire.

 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyJeu 3 Jan - 0:44

Anonymous
Invité


Click

Tu entends un bruit de tissus tomber au sol. Alors tu as manqué ta première attaque. Et tu ne réussis pas d'avantage avec les suivantes. Il tient le coup, et il pare tes attaques. Il a l'air de peiner de plus en plus, mais tu n'as pas l'occasion d'accélérer encore le rythme de l'échange. Il bondit en arrière, s'esquivant à tes assauts répétés et probablement trop rapides pour lui. Tu écoutes sa remarque d'une oreille distraite, et tu le regardes changer d'arme. Un utilisateur de magie de rééquipement ? On dirait la magie de Karito, elle qui change sans cesse d'arme pour frapper... Tu le vois alors se retrouver avec une lame courte dans chaque main. Voilà qui va changer les choses. Tu n'as qu'une arme, et lui deux. Tu frappes assez vite pour deux, et il avait du mal à suivre avec une épée en main, mais... Et avec deux ? Tu le vois alors qui revient à la charge, et tu reprends l'affrontement, minimisant tes mouvements, concentrant tout sur le mouvement de ton poignet et de ton bras. Mais tu ne tiens guère ta position, et tu es rapidement obligé de mouvoir tout ton torse, esquivant tout en frappant, toujours à la même vitesse que précédemment. Tu ne peux pas tenir très longtemps dans cette situation... Cette fois, c'est toi qui est forcé de reculer, pour finalement couper ton flux de magie. Tu vas devoir rester prudent dans tes attaques désormais...

  • Hum. Deux contre un, hein ? Bah. Tant pis.


Tu te remets en garde, et tu te concentres. Si la vitesse de ton bras est insuffisante, il va falloir jouer sur la vitesse globale. La rue est étroite, pas de quoi faire des miracles de déplacement, pas vrai ? Et pourtant, les éléments, sont à ton avantage. Tu relances ton Modulator, suivi de ton Acceleration, doublant ta vitesse de déplacement, déjà assez élevée naturellement, et tu repars à l'attaque. Mais pas directement cette fois. Tu fonces sur sa droite, te jetant en direction du mur au moment de frapper, prenant un bref appui sur la paroi de brique, pour te propulser de l'autre côté de la ruelle, passant au dessus de lui. En un instant, tu amortis ta chute, donnant un coup dans une poubelle, en faisant tomber le couvercle métallique avec fracas, avant de repartir à ton point de départ, te glissant sous son côté droit. Tu dois essayer d'attirer son attention sur autre chose, et tenter de te placer de façons à pouvoir frapper...

Tu repasses de l'autre côté, te concentrant toujours sur ses armes, et tu t'apprêtes à venir frapper, t'approchant au maximum, avant de prendre une foulée de recul à l'instant où tu allais frapper, reculant de toute ta vitesse pour éviter une éventuelle attaque, avant de venir frapper pour de bon, une fraction de seconde plus tard, légèrement décalé sur le côté cette fois. Tu te recules alors, sentant ton flux de magie continuer à circuler dans tes jambes... Tu viens de passer trois fois autour de lui en moins de deux secondes, mais il semble avoir l'habitude du combat, même si tu as bien compris que tu n'étais pas le type d'adversaire auquel il est habitué... Tu finis par sourire, avant de lâcher quelques mots.

  • Je dois dire que je pensais que ce serait un combat barbant et rapide mais... Tu vaux le coup que je me batte sérieusement. En tous cas, merci, il y avait longtemps que je n'avais pas pu m'amuser mon épée à la main...


Mais tu laisses là les politesses et les compliments, et tu repars dans sa direction, toujours à la même vitesse, reprenant ton petit manège, passant d'un côté, puis de l'autre, feintant et frappant régulièrement. Une feinte à droite, une attaque à gauche suivie d'une feinte, puis un autre coup, avant de reculer pour changer de côté. Tu continues à répéter cet enchainement quelques secondes, avant de brusquement changer ton style d'assaut, attaquant alors brutalement à chaque fois, pour finalement reculer, et diminuer ton flux de magie. Tu dois rester prudent malgré tout, où tu vas brûler toutes tes ressources en un rien de temps...
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyJeu 3 Jan - 13:57

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click

Yin et Yang, le duo d'épée d'Hiken, ton arme précieuse qui te guide dans ce combat. Le Jaegger ne peut plus lancer d'offensive, presque désemparé par tes attaques répétées, et ta défense orchestrée simultanément. Tu arrives, dans un effort des plus intense, à faire reculer ton adversaire. Clifford titube en arrière et t'observe d'un œil douteux.

« Hum. Deux contre un, hein ? Bah. Tant pis. »

La dynamique du combat précédemment instaurée changea subitement. Auparavant, tu menais presque la cadence avec son duo d'épées, et balayait chaque tentative de l'Eclair Rouge, mais désormais, l'instance du combat au corps-à-corps semble n'être qu'une partie éphémère du passé. Clifford, au loin, te sonde de son oeil vif, et après un bref instant de concentration, tente une nouvelle approche. Il fonce à toute vitesse vers toi, mais à la place de t'attaquer de front, il plonge sur le côté, et en s'appuyant sur le décor qui vous entoure, il bondit en tournant autour de toi, se rapprochant de plus en plus dangereusement. Tu essayes de te tourner pour suivre sa progression, mais il va trop vite; à peine t'es-tu tourné d'un quart qu'il a déjà fait un tour complet autour de ta personne. Il s'apprête à attaquer, et, désemparé par une telle vitesse, tu tentes de repousser son épée avec tes deux épées combinées... avant de te rendre compte que ce n'est qu'un leurre. Emporté par ton attaque, tes deux épées sont espacées de ton corps, et c'est là qu'il en profite pour t'attaquer réellement. Il te tranche de bas en haut sur le flanc droit, et tu reprîmes un grognement de douleur qui se noie entre tes dents serrées. D'un salto, tu échappes à sa portée, et tu le contemples, plus loin, le regard légèrement froncé.

« Je dois dire que je pensais que ce serait un combat barbant et rapide mais... Tu vaux le coup que je me batte sérieusement. En tous cas, merci, il y avait longtemps que je n'avais pas pu m'amuser mon épée à la main... »

Tu n'as pas le temps de lui répondre qu'il repasse à l'assaut, fonçant à nouveau vers toi. Il reste face à toi, cette fois-ci, mais utilise des feintes pour mobiliser ton attention et finalement te perdre. Si tu arrives à lui résister, tu manques de te faire attaquer au bout d'un instant quand son épée te frôle un bras. Tu te concentres d'avantage, pour finalement cerner le rythme qu'il utilise : tu te rends compte qu'il use d'un schéma régulier, et bien rapidement, tel un pas de danse, tu peux comprendre les mouvements qu'il va effectuer. Mais, à peine as-tu compris sa tactique qu'il change brutalement, et t'attaque de face avec une puissance phénoménale. Tu es encore une fois désemparé, et tu dois te tordre dans une position douloureuse pour éviter une attaque bien placée de sa part. La vitesse de Clifford est trop impressionnante, et ton temps de réaction face à elle est limité. Ta vie est en jeu, après tout. Quitte à sacrifier quelque chose, il faut que tu sortes victorieux.

« Hiken, dévoile ta quatrième forme : Blast ! »

Tes deux épées se réunissent pour former une longue lame, fine, plate et légèrement courbée également. C'est une lame des plus légères, te fournissant une agilité remarquable. Tu perds l'aisance de l'attaque/défense de Duality, mais avec Blast, tu peux libérer tes mouvements et, au risque de te faire blesser sans défense, provoquer la contre-attaque. Tu profites donc que Clifford soit encore à ta portée pour contrée son épée avec la tienne, puis en tentant de l'attaquer en attaquant des points stratégiques comme d'habitude, pour le forcer à perdre la main. Tu continues l'enchainement pendant quelques secondes, ton attention focalisée au maximum sur le combat, avant de rompre l'échange en reculant de quelques pas. Tu lèves alors l'épée devant toi, et tu actives son pouvoir : la lame se courbe encore pour finalement toucher le bout du pommeau et former un cercle dans les airs. Tu vises Clifford en regardant au centre du cercle, et tu hurles sans ménagement :

« Evite ça ! Wind Ball ! »

L'air se concentre au centre du cercle fait par l'épée et est projeté à toute vitesse vers Clifford. Des balles d'airs, aussi grosses qu'un visage humain, quittent sans interruption le cercle et assaillent Clifford. Tu ne te ménages pas sur la quantité que tu envois, et tu sens ta quantité de magie diminuer lourdement, mais tu sais que si tu n’emploies pas les gros moyens, tu ne pourras pas stopper le mage noir. Tu envoies donc au moins trois sphères d'airs à toute vitesse sur Clifford, qui aura du mal à les esquiver, du moins tu l'espères, à cause de l'étroitesse des lieux.
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyJeu 3 Jan - 18:49

Anonymous
Invité


Click

Il change encore d'arme. Il revient à un style à une lame, cette fois plus semblable à la tienne. Sabre contre sabre. Le combat semble s'équilibrer... Ou pas. Il est plus habile et plus rapide avec cette arme, mais il a perdu son moyen de se défendre tout en attaquant... Tu souris, et tu pares comme tu le peux, t'apprêtant à couper ton sort, pensant qu'il ne s'agit que d'une simple lame. Tu continues à combattre ainsi quelques instants, avant de le voir reculer, l'affrontement n'évoluant pas d'avantage... Tu le vois alors lever sa lame, qui change de forme, alors qu'il te défie d'éviter ses projectiles... Tu vois alors des salves de sphères de vent déferler sur toi. Tu réagis en une fraction de seconde, relançant ton Acceleration à pleine puissance, pour projeter une poubelle devant toi, avant de te précipiter, prenant appui sur un mur, te projetant sur celui d'en face, continuant ainsi pour prendre de la hauteur et grimper sur le toit. Enfin, c'est ce que tu comptais faire, lorsqu'une sphère te frappe à l'épaule gauche, manquant de te faire tomber.

Tu arrives tout de même à garder ta trajectoire, et tu atteints les toits, avant de te jeter dans la ruelle, pour retomber derrière ton adversaire, une seconde et demie plus tard. Te voilà hors de portée de ses attaques. Du moins tu l'espères. Ta diversion était dérisoire, il faut bien le reconnaître... Et ton bras gauche est quasiment foutu avec ça... Mais lui aussi est blessé, alors tout n'est pas perdu... Tu sens malgré tout que ton flux de magie décline. Bientôt, il faudra t'activer pour en finir... Tu repars tout de même à l'attaque, frappant avec ton seul bras encore valide. Mais de toutes façons, tant que tu auras tes jambes, tu pourras combattre.

  • Bon, et si on mettait un terme à tout ça ?


De toutes façons, tu entends les cris des gardes se faire plus audibles. On dirait une chasse à la courre, ils sont les chasseurs, et toi le gibier... Sauf que tu pourrais les défaire si tu le voulais... Et s'ils étaient moins nombreux... Tu soupires en entendant les cris des soldats résonner dans le réseau de ruelles, et tu te reconcentres. Tu annules ton dernier sort, et tu fixes ton adversaire. Tu ne peux pas lancer ta frappe en Delta, l'endroit est trop étroit... Alors comment faire pour terminer ce combat ? Tu ne vois qu'une solution. Tu lances alors ton ultime sort d'accélération. Après ça, tu n'auras probablement plus de magie à disposition...

Gunshot Speed.

Tu atteins alors ton maximum de vitesse, de nombreuses fois plus élevé que ta précédente démonstration de vitesse. Tu fonces alors vers lui, semblant de démultiplier dans trois directions différentes, avant de reprendre ton manège, l'encerclant tout en lui donnant l'impression de te trouver partout autour de lui. Tu décomptes le temps. Déjà une demie seconde. Tu dois en finir. Maintenant. Tu passes alors à l'attaque, fonçant dans sa direction, donnant l'impression de frapper de toutes les directions, dans un ballet de lames et d'attaques imperturbables, mais totalement anarchique. Tu ne cherches plus à établir un enchainement d'attaques, tu te contentes de frapper, comme surgissant de toutes part, à une vitesse hallucinante, avant de finalement te reculer d'un bond, coupant ton flux de magie définitivement. Une seconde et demie. Encore une demie seconde, et les risques auraient été bien plus grands... Tu tiens encore suffisamment à tes jambes pour reconnaître tes limites... Tu t'arrêtes pour le fixer un instant, tentant de le discerner dans le nuage de poussière soulevé, avant de lancer quelques mots.

  • Pas mal. Ca aurait pu être encore plus drôle si je n'avais pas eu ces chiens collés aux basques, et si je n'avais pas été obligé de partir ainsi... Mais la prochaine fois, prépare toi à perdre pour bon.


A ces mots, tu te retournes, et tu reprends ta course au sein des ruelles, profitant de ce terrain connu pour semer ton adversaire et le décourager de te suivre. Tu fatigues. Tu faiblis. Mais tu dois tenir. C'est une question d'honneur, comme de survie. Quoique, tu piétines un peu l'honneur, à fuir ainsi, mais... Si tu te fais capturer, tu mourras, alors, autant mettre sa fierté de côté pour cette fois... Mais tu retiens ce nom, et ce visage... Ash Tomoe, émissaire du conseil. La prochaine fois que tu croiseras sa route... Tu le tueras.

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? EmptyJeu 3 Jan - 19:35

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click

Les Wind Ball de ton épée Blast traversèrent l'espace qui te sépare de Clifford pour exploser sur lui. Sa vitesse surhumaine lui permet de les esquiver, mais il est quand même touché plus ou moins gravement à l'épaule, ce qui fait radicalement changer la tournure du combat. Il saute au dessus de toi pour arriver dans ton dos, et tu te retournes pour lui faire face. Tu sens en lui le doute; il se met à se demander s'il doit continuer à te faire face, ou non. Toi, haletant après un sort aussi intensif, tu te contentes de ne pas le quitter du regard, espérant secrètement qu'il prenne son temps avant d'attaquer à nouveau. Et, subitement, tes attentes sont fondées quand il se redresse pour clamer une phrase que tu espérais.

« Bon, et si on mettait un terme à tout ça ? »

Tu penses qu'il va s'enfuir, et tu sais que tu n'auras aucune chance pour l'attraper. Au loin, tu entends les gardes de la cité se ramener, discrets comme pas possible, et tu ne peux t'empêcher de sourire. Tu es trop affaibli, et ta vitesse n'est aucunement égale à celle de Clifford. Le combat se termine donc là ? Tu n'as pas d'énergie nécessaire pour l'empêcher de partir. La seule manière de vaincre une telle personne est de le bombarder en un assaut, un seul, qui le mettrait à terre instantanément. Mais tu n'es pas encore assez fort pour ceci. Pas encore.
Et là, tu constates avec une légère surprise qu'il repasse à l'attaque. Il te fonce dessus, littéralement, et te tourne autour comme il l'a fait, mais encore plus vite que d'habitude. Tu n'as pas le temps d'essayer de le suivre; la dernière attaque de ce genre t'a mit dans une mauvaise situation, tu n'as plus le droit à l'erreur. Tu n'as besoin que de quelques millisecondes avant qu'il ne t'attaque. Tu sens sa lame se rapprocher de toi. Tu invoques Hiken sous sa troisième forme, Edge, l'épée lourde, que tu laisses tomber péniblement dans le sol où elle se plante facilement. Puis tu actives son sort : la lame s'allonge, et toi, accroché au pommeau, es transporté dans les airs. Tu sens le cliquetis de la lame de l'Eclair Rouge frapper l'épaisse lame d'Edge, puis tu le vois reculer, tandis que tu retombes à terre lourdement, l'épée reprenant sa taille normale. Complètement essoufflé, tu fais face à Clifford qui te regarde d'un air amusé.

« Pas mal. Ca aurait pu être encore plus drôle si je n'avais pas eu ces chiens collés aux basques, et si je n'avais pas été obligé de partir ainsi... Mais la prochaine fois, prépare toi à perdre pour bon. »

Puis, il se retourna et s'en alla, disparaissant, soulevant des déchets sur son passage grâce à sa vitesse innée. Au même moment arrivent les gardes, derrière toi, surpris de te voir seul.

« Où est-il, l'Eclair Rouge ?
_ Trop loin. N'épuisez pas vos forces à tenter de le rattraper. Ce genre de criminels, on ne peut les attraper qu'en leur tendant un piège. Il faut saisir l'occasion, ou simplement espérer qu'il ressurgisse. »

Tu te redresses, et tu les quittes sans rien ajouter. Tu sais qu'un jour tu recroiseras Clifford. Ce jour, ta maitrise d'Hiken sera suffisante pour stopper toutes ses activités illégales.
 MessageSujet: Re: La drogue, c'mal, m'voyez ?   La drogue, c'mal, m'voyez ? Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser