Publicité mensongère !
 MessageSujet: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:07

Anonymous
Invité


Click

S'il existe bien quelqu'un qu'Atios n'a pas envie d'affronter en combat singulier, c'est bien Laxus. Ce n'est pas qu'il doutait de ses chances de l'emporter, c'était surtout qu'un combat âpre et inutile ne servirait à rien. Et après son retour à l'improviste de vacance, il fouilla sa chambre, verrouillée. Une lettre siégeait à l'entrée de la porte, en plus des habituelles demandes de missions. Une lettre de Laxus ? Que pouvait-on bien lui vouloir ?. il s'en doutait fortement, que son meilleur mage prenne des vacances à l'improviste n'avait sûrement que moyennement plut au mage draconique de la foudre et chef des anges. Pour autant, le contenu de la lettre ne lui plaisait guère ; on parlait ici de se servir de lui comme image promotionnelle, après tout. Mais le véritable problème revenait encore à la façon dont on voulait se servir de son nom. Pour autant, désobéir à Laxus ne lui plaisait vraiment pas. Se jetant sur son lit, de cette chambre si exiguë et simple, il soupira. Depuis quand sa vie était devenue aussi folle, réellement ? Oh, il s'en fichait. Après tout, il n'avait vraiment envie de rien, en ce moment. Pour autant, il se devait d'agir. Alors, il suivit les instructions de Laxus et confirma par lacrimaphone le rendez-vous avec le Sorcerer Magazine.

Finalement, lorsque les filles de la guilde furent réunies, il était le seul garçon présent parmi celles-ci. Oh, tout le monde pouffait de rire, en effet, il semblerait que la punition d'Atios soit connue des demoiselles de la guilde ici présentes et ayant l'âge ... Quand les reporters et les photographes arrivèrent, le porteur d'Excalibur eut soudainement envie de se tirer très loin de là, mais c'était soit ça, soit subir une pénalité sur les salaires de missions et quelques autres conditions secrètes mais particulièrement embêtantes pour lui. Oh, maudit soyez son chef de guilde. Il ferait plus attention la prochaine fois qu'il dormirait la fenêtre ouverte en été ! Alalah. Le menacer avec des photos de lui dormant pendant l'été sous sa forme de fille... Quel infâme fils de Tiamat. Mais il ne voulait pas prendre de risque Pas avec Laxus. Qui n'aurait aucun remords à envoyer ces photos-là au Sorcerer Magazine. Alors entre être humilié et être reluqué par les mecs - et les filles, paraît-il qu'il y en avait - d'Earthland, il préférait encore l'humiliation.

Alors, avec un grand soupir, le jeune porteur de l'épée sacré ferma les volets de sa chambre et se déshabilla. Puis, il songea à quelques filles et pouf, dans un nuage de fumée, Atios était redevenu Atiosette. Première étape : ... Les sous-vêtements. Culotte. Bas. Puis, Atios passa bien dix minutes à chercher comment utiliser ce sous-vêtement si exotique qu'étaient les portes-jarretelles. Enfilant une longue robe bleu par dessus ceux-ci, un tablier blanc noué en ruban dans son dos, il finit par rajouter ses deux rubans orange et portant le typique chapeau de fonction qu'il représentait désormais. Enfilant finalement les chaussures noires à boucle qui allait avec le reste de l’accoutrement, Atios se mit face au miroir en priant pour que celui-ci éclate en reflétant l'ignominie :

Publicité mensongère ! C0b09f3deba8561feb09ccb

...Laxus, tu me le payeras...

Atios sorti de sa chambre et vint rejoindre le cortège de Maid et fut forcé à participer à ce que l'on appelle couramment ... Une séance photo. Oh, ce ne fut pas immédiatement - et heureusement - son tour, mais au bout d'un moment, on lui demanda alors de chercher un "type au boxer turquoise qui serait passé en Lacrimavision pendant la chasse au monstre." Atios ne comprit pas, mais on lui indiqua la chambre de Miku Takyio, un blondinet plus âgé que lui à l'époque où il l'avait rencontré. Rencontre qui avait tourné court. Rencontre à l'époque où lui, ne pensait alors qu'à instaurer une entreprise capable de s'occuper de son boulot de façon plus large ? Avant de se rendre compte que le conseil n'en avait alors, rien à faire de ses demandes ? Oh, oui, c'était une époque pleine de fougue et plus vive, où certes, il avait pu être prétentieux et irritant, mais où il n'était pas encore malheureux. Pour autant, ils allaient se revoir. Et ce dernier allait décidément le détester, mais tant qu'a faire... Ils allaient souffrir d'une humiliation collective, d'autant plus qu'il était connu pour le port de boxer à la télévision. Atios ouvrit la porte à la volée, en gueulant de sa voix féminine qu'il était l'heure de se réveiller. Balais en main, il pénétra donc dans la chambre de son collègue et se mit à passer le balai, après avoir ouvert les volets comme une brute. Le soleil pénétrant avec férocité dans la chambrée du paisible blondinet ensommeillé, c'est sous les flashs des appareils photo que la maid personnelle de Miku se mit à l'effort pour ranger les livres en évitant de trop les piétiner.

Finalement, on demanda à la maid de souhaiter un "bon réveil", ce qu'Atios fit d'une courbette :

Bien le bonjour, Maî-...Maî-... Atios soupira avant de rajouter, à voix basse : oh, merde. Sourit juste pour les photos.
 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:15

Anonymous
Invité


Click



Cette nuit-là, je suis rentré très tard à la guilde. Les étoiles étaient magnifiques, et je n’arrivais à dormir, alors j’étais descendu sur la plaine sous la guilde et je m’étais allongé dans l’herbe un long moment à les observer et à laisser mes pensées divaguer. Je me surmène pas mal en ce moment, entre la collecte d’argent pour ma sœur et les missions que Laxus me colle au dos sans que j’en veuille, je suis éreinté. Plus moralement que physiquement, cela dit. Et c’est pour ça que j’ai profité de cette belle nuit hier pour penser à rien et penser à tout. Les conséquences de ce caprices m’apparaissaient alors sans importance, et quand je suis rentré à pas d’heure, je me suis effondré sur mon lit, n’ayant rien fait d’autre que me mettre en sous-vêtement avant. Et encore, à moitié dans les vapes, j’ai pas tout à fait tout retiré. De toute manière, demain, je suis repos, pas vrai ? Ça veut dire grasse-mat’ et p’tit dej’ à midi. Je me suis endormi en rêvant de choses plus ou moins catholiques, voire pas du tout. ‘Tain, me faut un copain, sérieux ça d’vient grave. J’hésite à vous décrire les dérives de mon rêve avec ce putain de beau gosse roux… Sérieusement. Enfin, pour vos p’tites consciences, on n’va rien dire de ces heures de sommeil. Et on va me laisser tranquillement dans mon pays des rêves.

« Debout là d’dans !!! »

Aaaaaahnnnyyyyaaaah ? Da-phoque ? Que pasa ? Ulchtricht kamina ? Un ananas en Antarctique ou un pélican sur un volcan ? Mon esprit ne réagit pas tout de suite à ce cri féminin et plein de vocation, mais je tourne la tête vers la porte pour avoir à peine le temps de voir une silhouette passer en trombe. Mon esprit ne sort pas du brouillard du sommeil, et de ma bouche s’échappe un grognement-marmonnement incompréhensible, même si je vous jure que le sens originel était quelque chose du style « Dégage de là, qui que tu sois ». Et là, pêché. Genre, pas petit pêché de mensonge, pêché capital, genre Sodom et Gomorrhe tu vois ? Elle a OUVERT les volets. D’jà, en temps normal, à midi, y’a vachement de soleil, c’est le best of pour réveiller les gens avec le retrait de couette. Mais là, à Angel’s Sky, c’est puissance mille : je vous rappelle ce petit détail qu’est la situation de la guilde, à savoir au-dessus des nuages. Réveiller le Miku : Erreur fatale. D’un grognement bien plus raque que le précédent, mes yeux semblables à ceux d’un démon sont prêts à briller rouge et faire couler le sang. Mon corps se redresse lentement dans mon lit, prêt à assassiner la coupable.

« Oh mon dieu, regardez, c’est Miku Takyiooo ! »

One more time : Dafuck ? Je me replie au fond de mon lit, assis, le corps caché sous mon drap. Bah oui bordel, avec mon rêve, j’ai une putain de bosse sous la couette à cacher moi.

« Bien le bonjour, Maî-...Maî-... Oh, merde. Sourit juste pour les photos. »

Mais… Depuis quand on a des femmes de chambre qui m’appellent maitre ici ? D’ailleurs, elle n’a pas réussi à décrocher le mot. Etrangement, son aura me dit quelque chose. Mais je suis trop décontenancé par la situation pour comprendre quoi que ce soit. Tellement que ma mauvaise humeur a totalement disparu pour laisser place à un air interrogateur et candide. Des journalistes ? Je vais passer dans le Sorcerer Magazine ? J’capte pas trop c’qu’elle raconte la bonne femme qui ramasse mes bouquins avec ardeur, mais… Merde, pas le temps de réfléchir. Me frottant les yeux comme un gamin, je prends un air chou de bébé qui se réveille. Le meilleur moyen de se débarrasser des femelles surexcitées, c’est de leur donner ce qu’elles veulent alors… Pose blonde numéro 4 : sourire tendre.

« Monsieur Takyio ! Comment vivez-vous cette nouvelle célébrité, en êtes-vous satisfait ?
- Il semblerait que vous soyez devenu le mage le plus populaire d’Angel’s Sky. Néanmoins votre force n’égale pas celle d’Atios, êtes-vous en rivalité avec lui ?
- J’ai entendu dire que vous avez reçu des lettres d’admiration du maitre de la guilde Blue Pegasus vous proposant de rejoindre son domaine, confirmez-vous ces dires ?
»

De deux choses l’une. Premièrement, le nom d’Atios a failli me faire perdre ma pose blonde, franchement de si bon matin, on n’a pas idée. En plus de ça, j’ai ENFIN compris pourquoi l’aura de la bonne ménagère, qui joue l’innocence faisant son boulot m’était familière. C’est ATIOS. Même aura magique, en plus forte, même aura émotionnelle, il n’y a aucun doute. Qu’est-ce qu’il fiche dans cet accoutrement bordel ? Mon sourire est parfait, mais si elles entendait mes pensées de meurtre sadique et tortures diverses, elles fuiraient. J’vais t’exploser Atios, j’te jure, j’vais te tirer par les ch’veux jusque chez Laxus pour cette fourberie. Deuxièmement, le seul fait d’entendre le nom de Bob fait magiquement disparaitre la bosse excessive dans mon boxer, comme par magie. Ce qui fait qu’on va pouvoir passer à la pose blonde numéro 34 : réveil sexy. Soulevant mon drap, je quitte mon lit pour leur faire face, en boxer. Après être passé à la télé en bleu, je serai dans le journal en boxer bordeaux.

Spoiler:
 

« Kyaaaaah » Noseblood, sans conteste.
« Bordeaux, cette fois ci ! Superbe Miku-kun ! Ne bouge pas ! » Photos. Encore. Je suppose que le droit à l’image ne leur dit rien.
« Quelles sont vos autres couleurs de prédilection ?
- Des rumeurs courrent sur votre orientation sexuelle. Quelle est-elle Miku-san ?
- Songez véritablement à rejoindre les rangs de Blue Pegasus !
»

J’ignore leurs commentaires, d’autant plus qu’une d’entre elle ne se gêne pour tenter une estimation orale de mon "paquet". Les femelles, j’vous jure. Un regard lubrique à l’œil, je mets en place ma revanche pour cette fucking situation qui me prive de ma grasse-mat sacrée. Je me colle lentement contre Atiosounette en train de passer un coup de balais, par derrière bien sûr, sous les incessantes captures d’image. Je fais mine d’inspirer l’odeur de ses cheveux et avec un sourire charmeur dont le côté mesquin ne pouvait apparaitre clairement qu’à ce sinistre individu dans mes bras, je dis :

« Tu sens drôlement bon ce matin, Kary, tu as changé de parfum ? Tout de même, tu aurais pu me prévenir qu’on aurait de la visite, je ne me suis pas préparé… Vous voyez, Kary est vraiment une fille adorable, je n'sais pas ce que je ferai sans elle. »

La vengeance n’est pas un plat qui se mange froid, il se déguste. T’as voulu me foutre dans la merde ? Tu plongeras avec moi.

 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:19

Anonymous
Invité


Click

Kary ? Mais qui était Kary ? Alalah. Le con, il venait de se cramer en voulant LE cramer. N'empêche, Atios"sounette" eut un grand frisson. Vous savez, le genre de frisson qu'une fille pousse en criant "Hiii" en tremblant des épaules par les omoplates jusqu'au bas du dos. Vous saviez, quand vous êtes capable de changer de sexe, il n'y a rien de plus effrayant qu'un garçon venant vous draguer ; Alors, imaginez que ce garçon soit en plus la cible de rumeurs concernant les hommes, Atios"sounette" se retint réellement de se retourner en frappant dans son dos avec son Excalibalais. Pour autant, Atios retint ses instincts meurtriers, similaire à ceux de Miku, instincts que seusl les mages de Silver Fang aurait pu déceler, alors qu'il se dégagea légèrement avec un regard noir. Pour autant, quand les journalistes se remirent à prendre des photos, instantanément, son visage féminin déformé par la haine de s'être fait "humer" par le "Beau Gosse Blondinet" (BGB, tous droits réservés à Angel's sky, Angel's Sky est un label déposé par Laxus Dreyar au conseil des mages de Fiore.) devint celui d'une fille timide souriant avec pureté. Ouioui, on parlait bien de d'Atios. Mais de quelques coups d’œils sur le BGB de AS lui avait valu plusieurs années d'expérience sur la comédie devant les paparazzi. Pour autant, si le passage de Miku en Boxer sur Earthland TV ne lui était pas parvenu aux oreilles, l'inverse pour Miku était vrai aussi. Alors, autant le BGB aux boxers colorés était connu pour ses faits de grâce dans les TV du continent tout entier, Atios était connu pour être le héros du siècle maudit par l'étoile des amoureux. Ainsi, un sombre culte avait, semblerait-il vu le jour : un regroupement d'hommes (et de femmes..) se regroupant sous le doux nom de "Fan-club intercontinental d'Atios". Cette organisation maléfique allait sûrement recevoir la visite de ses copains sous contrat de Silver Fang, d'ailleurs, mais ceci est une autre histoire. Reste qu'Atios était effectivement moins populaire dans la presse people, puisque les rumeurs avaient parlé pendant un temps de sa possible disparition tandis que les autres membres de la guilde avaient pu se faire connaître loin de son ombre.

Qui est Kary ?

Laissez-le, il me confond avec sûrement une autre. Ahem, nous venons de le réveiller, donc il doit-être encore mal réveillé, nee, Miku-kun ?

Monsieur Atios, depuis quand êtes-vous revenu ?

Depuis quelque temps.

▬ Atios, est-il vrai que la fille que vous aimiez est partie en dehors des limites des territoires connues ?

Oui.

Quel est la nature de vos liens avec Miku ?

C'est un collègue.

Comptez-vous rester encore longtemps à Angel's Sky ?

Seul l'avenir nous le dira.

Atios était effectivement habitué à ces questions, désormais. Elles étaient souvent les mêmes. D'ailleurs, Miku avait été très clean, puisque dormir avec un boxer, il le savait, c'était gage au réveil d'avoir effectivement un magnifique spectacle pour les demoiselles. Mais en même temps, il n'avait pas fermé la porte, ce qui, bien entendu, était de sa faute et Atios tentait de se persuader qu'il n'y était pour rien. Pour tout dire, il aurait effectivement préféré éviter ce genre de vision, c'est pourquoi il s'était rapidement mis de dos à passer le balai. D'un autre côté, il était bien content d'avoir sacrifié l'intimité de Miku au profit de la sienne. C'était la guerre, mon général ! Et puis, lui, il était déjà passé en sous- vêtements à la télé, ce qui apaisait ses remords. Il avait l'habitude, aha. Mais son sixième sens le prévenait qu'ils allaient continuer d'en chier. Pour autant, pour lui répondre, il allait devoir jouer finement. Tant pis. Il n'aimait pas cette idée, mais il alla chercher un t-shirt dans les affaires du blond et alla lui enfiler un t-shirt. Il lui glissa à l'oreille, discrètement, sous les flashs d'appareils photo :

C'est Laxus qui m'a forcé avec les autres filles de la guilde, à participer à la session de photos pour la couverture de la fin du mois de novembre. Et il veut que tous les membres importants de la guilde soient dans les photos. Pour ma part, je me serais très bien passé de porter une tenue de soubrette, crois-moi ! Joli boxer, au passage... La prochaine fois, pense à fermer ta porte! Ah.. Sinon tout Fiore sait que je suis maudit et que je peux me transformer en fille, alors je sais pas ce que tu faisais avec cette Kary, mais ils savent bien que ce n'est pas elle... Miku-sama, préparez-vous. Les autres membres de la guilde sont bientôt prêts pour la séance photo. Auriez-vous une tenue habillée pour ce genre de photo ? sachant que nos très chers reporters vous ont préparé une tenue de barman ?

Oui ... La couverture fin novembre aurait une édition deluxe où les membres des guildes légales allaient pouvoir se faire connaître pour leurs divers atouts physiques. Même leur capacité à changer de sexe ou porter des boxers colorés.
 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:20

Anonymous
Invité


Click



Prenant un air ingénu, je laisse Atiosounette me mettre un T-shirt et j’écoute attentivement ce qu’il me dit. Laxus ? Il changera jamais celui-là, il adore nous faire subir ce genre de trucs sans notre accord. C’est sa spécialité, les responsabilités surprises. Le jeu de comédie commence à m’amuser, surtout que j’ai bien senti que mon accolement avait eu l’effet voulu, et je m’étonne à sentir une complicité naitre entre moi et ce mage que je n’ai jamais appris à connaitre. Pas d’fausse interprétation, j’ai pas dit que j’l’aimais bien, hein. Mais j’éprouve ce sentiment de solidarité à être tous les deux torturés par notre chef de guilde. Retour au source, gamin mignon, je vais faire de la concurrence à Eve à la longue.

« Eto… Oui, bien sûr Kary ! Je dois avoir ça, mais… » Je file attraper un pantalon et je rentre dedans illico presto. Faut dire que j’ai fait une boulette avec ce prénom, comment je pouvais deviner qu’elles étaient au courant de supercherie ? « Tu aurais pu me donner un pantalon au lieu d’un T-shirt ! »

« Mais il s’agit de…
- Oh, oui, pardon. Kary est le surnom que je donne à Atios quand il est comme ça. Il est tellement mignonne… Je suppose que c’est assez intime entre nous, sinon il vous aurait expliqué… N’en parlez pas votre article, s’il vous plait. » Regard de Chat Potté réussi, je pense qu’elles garderont cette info entre VIP-fan.
« Vous êtes donc plus que des collègues ?
- Atios et moi sommes bons amis, évidemment ! Desu-ne ? » Je me rapproche de lui pour poser ma main sur son épaule, cette fois tout habillé « La prochaine fois, on s’y met à deux, et on destroy le bureau de Laxus…
- Confirmez vous votre statut de célibataire ?
- Yep ! Libre comme l'air ~ »

Je décoche un sourire. Mon dieu ce qu'elles sont bavardes. Le professionnalisme d’Atios déteint sur moi. C’est clairement sa proximité qui me permet de répondre aussi aisément. Je suppose que Laxus veut qu’on parle de la guilde, et qu’on en parle en bien, alors autant manipuler un peu. Laissons les divaguer sur une potentielle relation entre homme, il y en a toujours au moins une pour avoir ce fantasme étrange.

« Alors comme ça j’ai le rôle de barman ? C’est super rigolo comme rôle ! J’vais poser avec mon foulard en train d’essuyer un verre comme les professionnels là ? »

Faut dire, un barman de type musclor aurait fait tâche à côté de la Mirajane de Fairy Tail, et comme nous manquons de demoiselles à grosses mensurations, je dois être le plus adapté pour ce rôle avec ma carrure. Je fouille dans mon armoire pour trouver un foulard, une chemise stylée, un gilet de costard et… Oh flûte, pas de nœud papillon. Bon, on fera sans. Je remercie à fond mon gel Square Enix pour me permettre d’être déjà coiffé. Résistance ultra béton armé de la mort qui tue. Je montre mes trouvailles à Atios.

« Tu penses que ça ira bien ? Je ne voudrais pas que tu me trouves laid, Ka… Erm, Atios-san »

D’accord, j’enfonce un peu le clou dans la plaie, mais je m’amuse comme un petit fou. Puis, en vrai, j'ai aucune idée de comment ça s'est organisé dehors, si je dois tout prendre ou si elles ont tout préparés. Je ne peux que m'en remettre à Atios. Dans tous les cas, vu comment ça tourne, lui et moi aurons un article dédiés, alors autant exploiter le filon.

 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:22

Anonymous
Invité


Click

Putain ! Je ne suis pas Kary, crétin blondinet ! Hey mais, attends, comment ça, "il est tellement mignonne ", enfoiré ! Comment ça ? Ouh, le chacal a la liquette blonde ... Pensa le porteur de l'épée sacré en enfilant à son "ami" le mage aux piques blondes, alors qu'il lui enfila son t-shirt d'une façon un peu plus dure qu'au début, comme si ses muscles s'étaient coincés en entendant les réponses de son collègue mage d'Angel's Sky.

Te donner un pantalon ? Ahah, suis-je bête.. Pardon. Un pantalon. Aha.

Qu'il était blond, celui-là ! Plus blond, tu ... Tu .... Tu ... Il n'avait pas de mot pour décrire ça, en fait. Mais c'était consternant ! Bordel !

Plus que des collègues ? Voyons, à Angel's Sky, je suis l'ami de tous les anges, haha.

C'est bien Atios, tu finiras politicien.

Bien sûr, Miku est un très bon ami de longue date. Conclut-il en se raclant la gorge, comme s'il ravalait un rire. Profitant d'une ouverture dans l'attention des journalistes, il glissa à voix basse : La démolition, tu dois t'en être rendu compte depuis le temps, ça m'connait. Ahem, ouioui, tu vas pouvoir prendre des poses de ce genre, je présume. Qui sait, nous avons peut-être notre futur barman de vocation pour la guilde ?

Ahaha, il s'y prêtait au jeu, à force. Au point d'en oublier que Miku était du côté obscur de la sexualité et qu'il l'avait plus ou moins envoyé chier. Tant mieux. Se faire toujours la gueule ... C'était triste. Même pour lui et son caractère de cochon. Il préférait la paix et la camaraderie à la tension et à la rivalité. Atios sortit temporairement de la chambre en laissant son blond préféré - déjà ? Remarque, il ne connaissait qu'un seul blond, l'autre ce n'était pas un blond, mais un pistomancien rigolo - et retourna dans sa chambre, pas si lointaine que ça, pour aller chercher la touche finale. Un nœud papillon, que le n'avait pas, semblerait-il, dans sa garde-robe.

Atios alla donc lui nouer, comme s'il préparait un de ses plus proches amis. Comme quoi, les miracles de reporters du Weelky Sorcerer Magazine n'avaient point de limites.

Miku-kun, ça va, tu es mignon là-dedans, tu ressembles à un gosse qui va se mettre à sautiller partout.

Et pour une fois qu'il ne mentait pas vraiment. Oh, qu'on soit bien clair, Miku ne l'intéressait pas. Mais de toute façon, quand on change de sexe presque de façon contrôlée, on est plus à se sentir garçon ou fille, par moment. Il le poussa vers l'extérieur, où des tas d'autres mages d'Angel's Sky patientaient près d'une scène improvisée grâce au panorama unique de la guilde. Un accessoiriste magique préparait chaque scène avec un soin particulier. Comme quoi, la magie du décor-making existait vraiment, ce n'était donc pas une légende.
 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:23

Anonymous
Invité


Click




« Ow oui ! Merci Atios-chan ! » Je lui fais un gros câlin, le serrant contre moi avant de l’embarque en dehors de la chambre en lui tenant la main. « Je suis trop pressé, allons faire des photos ! »

Ne jamais sous estimer la rapidité d’un blond. Je file à toute allure pour semer les journalistes, qui malgré leur cris hystériques de fangirl n’ont pas le flair fin. Je triche un peu, vu la complexité du plan de la guilde, ce n’est franchement pas compliqué d’arriver avant elles aux site de shooting en passant par un raccourci. J’en profite pour glisser encore une fois quelques mots en privé à Atios.

« Je commence à trouver ça amusant. Il n’empêche que demain matin, Laxus ne reconnaitra pas son bureau. »

Arrivé dans la grande salle principale, je file me placer derrière le bar pour quelques photos en tant que barman. Haha, je suis drôlement mignon, c’est Atios qui l’a dit, et l’étincelle dans mon regard prouve que je m’amuse vraiment. A contrario, je ne sais pas trop si Atios apprécie les photos dans ce costume de Maid… Roh c’est amusant de le voir souffrir un peu pendant qu… Bon ok, solidarité, sois gentil Miku, fais des efforts. Arrêtant la séance photo, j’attrape encore Atios en passant mon bras sous son coude et file à tout vitesse vers sa chambre

« Bougez pas, j’vous ramène un Atios-san plus sexy ! » Je n’écoute pas les plaintes d’Atios et le pousse dans sa chambre en fermant la porte… Moi à l’intérieur bien sûr. « Aller, reprend ta forme normale. » Le sujet n’étant pas très coopératif, je sors de sa chambre le temps qu’il se change. Enfin, c’est ce qui était prévu, jusqu’à ce que je tombe nez à nez avec les journalistes. « Ah non, vous n’entrerez pas, il est presque prêt. Hors de question de vous gâcher la surprise, nah mais oh. » Impatient comme je suis, une minute d’attente me semble aaaaamplement suffisant pour lui. Je rentre une nouvelle fois dans la chambre sans me cacher, lançant d’une voix forte « J’arrive Atios-san ! » et claquant la porte aux nez des demoiselles.

Boulette. Atios a tout juste enfilé un pantalon et il n’a pas l’air content de me voir déjà entré. Boudeur, je me retourne jusqu’à ce qu’il ait terminé « Dépêche, elles nous attendent. » Je me rapproche ensuite de lui pour lui ajuster son col. Kss, les garçons ne savent vraiment pas s’habiller de nos jours. Et l,à j’entends le « Clac » d’un appareil photo. Appareil photo qui, satisfait, disparait de l’entrouverture de la porte avec lenteur et perversité avant de la refermer. Bordel.

« Erm, excuse moi... »

Laissant Atios planté là, je sors m'occuper de ce léger problème. Je ne détaillerai pas la scène, pour que dans l'esprit de tous Miku reste un adorable petit blond inoffensif. Mais je peux vous dire que l'appareil photo a fait une chute du ciel d'Angel's Sky au sol de Fiore. Autant dire qu'il a pas survécu.


 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:25

Anonymous
Invité


Click

Publicité mensongère ! Iy3h2c2x

Aha. Il était vraiment amusant, quand il s'y mettait. Un véritable gosse. Lui qui n'avait vu qu'en Miku qu'une personne qui le jugeait mal, c'était peut-être l'émanation positive de ce qui les séparait. Miku était trop ... Immature pour juger avec sérieux des projets ambitieux, peut-être ? Mais Atios aimait beaucoup Miku finalement, qand celui-ci agissait ainsi. Aimer, dans un sens clean et purement hétérosexuel, précisons-le, comme un grand frère trouverait super mignon son petit-frère qui fait le foufou. Atios ni ne râla, ni ne résista, quand la tempête Mikueste l'entraîna en dehors de la chambre et des journalistes. Alors, le blond aux émotions multiples, pouvait parvenir à lui faire oublier temporairement à quel point ses nerfs étaient ciselés par l'anxiété. Se faisant traîner comme il pouvait avec ses accoutrements de femme de ménage pour riche, il écouta son guide parler du bureau de Laxus et Atios'ette ajouta en le suivant :

Oh, je te fais confiance .. pour réussir à .. Le déranger. Et au pire, nous ouvrons .. Toutes les fenêtres en grand, autant en .. Emportera le vent.

Lorsqu'ils débarquèrent dans le grand hall, Miku se téléporta presque dans un mouvement blondesque et ultravif, un peu à la flashman, derrière le comptoir, en se prenant à son rôle de barman. Quant à Atios et ses collants-soubrettes, l'accessoiriste le fit porter des plateaux et des verres, tout en le faisant poser sous différents angles, alors que les appareils photographiques s'acharnaient à ne perdre aucune miette des prestations des mages d'Angel's Sky. Et soudainement, la tornade blonde l'attaqua à nouveau. Vous savez ? Un peu comme Taz, Miku tourbillonnait pratiquement sur place et l'attrapa.

Oh, les craintes attaquèrent Atios lorsqu'il entendit "Atios-chan" et "plus sexy". Il allait protester, mais vous savez, un porteur d'Excalibur surpris, est un porteur d'Excalibur désarmé. Il n'allait pas activer ses sortilèges de renforcement et balancer le pauvre Miku sur orbite. Atiosounette se retrouva donc dans sa chambre. Avec un blond à l’œil lubrique et aux idées facilement devinables. Aha. Il avait même le toupet de lui dire de reprendre sa forme de garçon en SA présence.

Miku.. Sors d'ici, et j'enfilerais des fringues plus appropriées. Bref.. Dehors!!

Profitant du répit, Atios déséquippe les vêtements de soubrette et se retrouve donc ... Tout nu. Reprenant sa forme de garçon, il enfila à la va-vite un slip et sauta littéralement dans un pantalon, quand la porte s'ouvrit. Des yeux qui brillent. Une blondeur éblouissante. Une porte qui reclaque. Une porte qui s'entr'ouvre. Un appareil photo qui rentre. Claclach. Une porte qui se referme. Un Miku qui sort. Des cris. Des hurlements. Et un Atios, qui regarde à nouveau Miku, totalement choqué. Comme quoi, il y avait plus dangereux que son karma, en Earthland. Atios enfila un haut et ... Il sortit. Avec une chemisette un peu courte pour l'hiver et surtout, les températures sur Angel's Sky.

Bon, le cauchemar fut encore pire pour le porteur de l'épée - et peut-être aussi Miku - puisqu'ils les firent rentrer dans une salle avec des canapés rouges où Atios se sentit presque mal d'être aussi près d'un autre homme. Déjà qu'avec les filles il avait du mal, il ne fallait pas se demander pourquoi après il était prude.

Dépêchez-vous, je vous en supplie ...

Oh, ces minutes étaient longues. Avoir un Miku sur les genoux, c'est dangereux, surtout si vous faites parti de ceux qui sont baignés par la lumière du côté clair de la sexualité.

Bon, maintenant, mes cocos, vous vous mettez l'un sur l'autre, dans l'ordre que vous désirez !

PARDON?! s'écria le jeune porteur d'Excalibur, qui était plus un porteur de Miku, pour le moment.

La journaliste s'approcha alors avec des photos de Atios, sexe féminin, en sous-vêtements, en train de dormir.

Votre boss s'est assuré de vous empêcher de refuser, n'est-ce pas ? Vous ne voudriez pas quand même que tous les garçons de'Earthland fantasment sur vous ?

Monstres ! Entre servir de fantasmes pour les pervers d'Earthland, ou de servir fantasmes de toutes les perverses d'Earthland, c'est quoi le pire ? Karma de merde ...

Atios, comprit très vite que Laxus s’assurerait de faire publier les clichés litigieux, s'il n'obtempérait pas. Sous le regard mutin de la journaliste, Atios s'allongea dans une position fortement honteuse pour lui, sur le fameux canapé rouge. Il se sentait presque prêt à vomir ce qu'il n'avait pas eu le temps d'avaler. Quand finalement, les clichés furent pris, Atios se sentit presque prêt à sauter d'Angel's Sky jusqu'au sol d'Earthland. Atios, tel un mort en sursis, pâle comme un mort, retourna à côté de celui avec qui il ferait la couverture du Sorcerer's Magazine, prêt à affronter l'étape suivante.

Publicité mensongère ! 945052Atios
 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! EmptyLun 31 Déc - 23:29

Anonymous
Invité


Click



Faire des poses à la con pour traduire la bonne image de la guilde, et la bonne ambiance qui règne chez les anges, c’est une chose. Faire des photos avec Atios dans une salle rouge, c’en est une autre. La première est drôle, la seconde est pitoyable. Et le pire c’est qu’Atios se laisse faire sans rien dire. J’peux vous dire que ma pseudoadmiration pour lui en a pris un coup-là, comment forcer le mage le plus puissant du coin à ces idioties ? J’veux bien croire que Laxus peut forcer n’importe qui à faire n’importe quoi, mais je ne pense pas que c’est le genre de photo qu’il voudrait voir dans le magazine… Quoique, il en a peut être juste rien à foutre…

« Bon, maintenant, mes cocos, vous vous mettez l'un sur l'autre, dans l'ordre que vous désirez ! »

Il n’y avait qu’Atios pour ne pas se douter de la suite. Quel inculte, rien que le décor est digne d’un téléfilm de charme. Moi, j’ai déjà mes méninges qui se creusent pour nous sortir de là. J’aurai bien pouffé à la réponse du mage épéiste, mais j’ai trop pitié. J’pense que le directeur photographique abuse de son pouvoir, si ça remonte aux oreilles de Laxus, il est foutu. Mais prendre le risque sans en être sûr, c’est risquer une nuit entière d’électrochoc, et pas thérapeutique soyez en certains. Bon, je continue de réfléchir, et c’est sans pensées particulières que je suis les ordres du pervers en me collant à Atios. Et puis, je réalise que ce que je suis en train de faire n’est franchement pas cool pour lui. Ouais, les émotions qui débordent d’Atios sont loin de faire… envie. Je tente de le décomplexer manière Miku

« Haha, j’ai la place du dessus. C’bon, pète un coup, j’te trouve toujours moche. C’est juste professionnel »

Ouais, bon, Miku, c’est pas le moment. Si les sentiments d’Atios me serrent le cœur – j’aimerai pas être à sa place – ceux du photographes sont clairement perverses. C’est un homo, croix d’bois, croix d’fer, si j’mens, j’vais en Enfer. Je suis pas très aimable avec Atios, mais je me vois mal lui glisser des mots réconfortants, même si j'aurai préféré ne jamais lui infliger ce genre de situation. Question de principe. Pour la position suivante, je devais le plaquer contre le canapé. Bah tiens. Je le pousse dessus d’un air professionnel et puis…

« Hé, c’est quoi ça ?
- Hein ? Oh, veuillez m’excusez, c’est ma magie, elle est très capricieuse, vous savez, et… Il y a tellement de gens gênés dans cette salle… Tu pourrais être plus professionnel Atios ! »

Mon corps était passé à opacité 30%, comme sur Phototruc. Autant dire que voir à travers moi comme si j’étais un fantôme n’avait rien d’arrangeant pour les photos. Evidemment, je joue la comédie, j’ai moi-même activé l’Emotion Wave. Je ferai bien un clin d’œil à Atios pour le mettre dans la combine, mais j’ai besoin de ses émotions sens dessus dessous pour la suite.

« Et puis, votre personnel là, franchement, faut changer, on dirait des néophytes avec leurs pusillanimité de vierges effarouchées. »

Toujours utiliser des expressions inconnues au bataillon pour convaincre, l’autre ne comprendra rien. Quand le directeur se tourne vers ses deux trois collègues d’un air énervé, je lance un Feeling Burst pour monter la tension à son comble. Jackpot, il les engueule. Je pousse alors ma transformation à son maximum pour devenir totalement invisible et me dirige vers l’appareil photo pour me débarrasser des clichés dérangeant. Sans perdre de temps, je redeviens normal à côté d’Atios.

« Hors de question de travailler avec des amateurs pareils. J’vais en toucher deux mots à votre boss. Et à Laxus tiens. Ils vont être contents. Viens, Atios ! »

Caprice de diva activé, je prends Atios par le bras et je m’enfuis sans trahir ma comédie. En sortant, je pousse un long soupir de soulagement.

« Pfiou, c’est dingue la magie d’un scandale. »

Heureusement pour nous, c’était la fin d’la fin, car cette histoire sème la zizanie dans la troupe de journaliste qui repart sans insister, ayant déjà de quoi satisfaire les fan féminines et donner du contenu pour un article entier sur la guilde. Ils rangent leurs matos et se font raccompagner sur terre ferme par quelques membres de la guilde. J’esquisse un sourire complice au pauvre Atios crevé comme pas possible. En fait, il est parti faire une dépression dans sa chambre, le pauvre, il s'en remets pas. C'était tendu sur la fin, mais drôle de long en large, je suppose que c'est trop de choc émotionnel en une journée pour lui. J’aurai jamais cru pouvoir coopérer avec Atios, mais faut croire que y’a un début à tout. Pas une raison pour trop s’attarder dessus, mais sûrement que notre prochain contact sera moins tumultueux.


Publicité mensongère ! 602447Miku

Bonne année 2013 ♥ RP en 30 min chrono ♪
 MessageSujet: Re: Publicité mensongère !   Publicité mensongère ! Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Publicité mensongère !
» 01. Kentucky Fried Chicken
» Iconographie -- Commentaires
» Pub pour mon roman ^^
» Formulaire de Publicité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Hors Rp