Le deal à ne pas rater :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]
 MessageSujet: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyJeu 27 Déc - 16:57

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click


Miku & Nox
Let me show you my drunken smile



Entendez-vous ce rire flippant ? Ce ricanement dérangé qui est tellement unique et spécial que même au milieu de la foule immense qui trainait encore à des heures tardives au centre-ville de Crocus, on pouvait cerner sa position et en identifier la source. Cela dit, une fois face à l’énergumène qui gloussait à gorge déployée sans se soucier des multiples regards qui se dirigeaient vers lui, on se doutait qu’il n’était pas net. Le pov’ type était en train de se fendre la poire devant un clebs accoutré comme un joueur de cornemuse. Le kilt était de sorti, et le petit chiwawa effectuait des acrobaties digne d’un animal de cirque !

« HAHAHA Mirer cette quenouille sur pattes, elle devient foldinguo ! HAHA »

Mais au lieu d’être épaté ou même surpris, le mage du Conseil était mort de rire ! Il était clairement en train de se foutre de la gueule du chien. Vu son haleine, il devait avoir pas mal de bouteilles dans le nez, voire de barils ! Et beaucoup s’en rendirent compte alors ils l’ignorèrent, pour éviter tout dérapage incontrôlé. Même si les rues étaient encore bondées, il était tard donc il fallait tout de même faire attention à ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Et ils faisaient bien parce que ce mec bourré là, il était assez impulsif…

D’ailleurs, d’autres spectateurs de passage purent s’en rendre compte parce qu’il était maintenant en train de s’énerver contre un panneau géant. Devant une hôtellerie affichant complet, se trouvait un majordome en carton taille réelle qui faisait un stop de la main pour indiquer que ce n’était pas la peine de rentrer pour une chambre. Mais l’instable Nox ne voyait pas cette indication du même œil…

« Ôte-toi de là manant ! Avant que je ne t’esgourdille ! »

Mais il n’eut pas le temps de dégainer sa bouteille puisqu’il trébucha et tomba maladroitement sur le panneau qui fut détruit pendant sa chute. Il faisait vraiment grand peine à voir. Pourtant il se mit à éclater de rire encore une fois. Levant sa bouteille vers le ciel étoilé, il porta un toast à son ennemi vaincu…

« HAHAHA Je festoie à ce pauvre laquais qui a chu, écrasé par ma noble prestance ! »

… avant de finir le fond de son rhum d’une traite et de s’écrouler par terre, les bras écartés, comme mort… Alors qu’il s’était tout simplement endormi…





 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyJeu 27 Déc - 23:52

Anonymous
Invité


Click


« Vraiment, on n’est pas en sécurité avec des mages comme ça.
- Oui, le Conseil est en décadence, c’est sûr et certain.
»

Propos entendu au hasard dans les rues de Crocus, qui, à cette heure tardives, sont encore bien remplies. Je décoche un sourire amusé et continue d’avance dans la rue. Ces gens du conseil sont pour la majorité des abrutis assistés qui ne font qu’obéir aux ordres, alors forcément, avec leur semoule de cervelle, ce genre de propos ne m’étonne pas. J’vous avoue que si cet extrait de dialogue illumine ma soirée, j’étais loin de me douter de la suite.

«Wah, il m’a fait trop flipper le mec là !
- Un peu, mais il est trop drôle avec son chihuahua
»

Je ne tarde pas à voir le chien en question habillé comme une fashonista du troisième âge. Son maitre n’a rien de particulier. Mais ce que j’entends ensuite est plutôt exceptionnel.

« Ôte-toi de là manant ! Avant que je ne t’esgourdille ! »

Je m’arrête et je regarde. Premier constat, ce monsieur est très sexy, de la voix au corps en passant par la tenue. Deuxième constat, ladite tenue inclut un sigle du Conseil. Troisième et dernier constat… Ce mec est bourré. Totalement. C’est donc lui la source de ces messes-basses ? Je me retiens de rire, la main devant la bouche, en le voyant s’écrouler contre un panneau en carton en criant victoire. Haha, il est trop drôle, mais j’ai trop peur de le vexer et qu’il devienne agressif. Puis, c’est pas gentil. J’ai honte d’en rire, sa situation n’a rien d’enviable. Méchant Miku. Ouais, méchant Miku mort de rire. ‘tain, j’me mettrai bien un claque parfois.

« Hé, toi là, qu’est-ce t’as fait à mon affiche ? »

Awh. Un employé du bâtiment vient de sortir et n’a pas l’air content. Je regarde la scène mais… The fuck ? Il s’est endormi le boulet ? L’employé a sorti un baton pour le jarter de là avec les grands moyens. Et vu l’agacement qui s’échappe de lui, je fonce entre les deux protagonistes dans un élan de courage. Et de stupidité, aussi.

« Ah, monsieur, attendez, il ne va pas très bien…
- Je vois ça. Mon affiche ne va pas très bien non plus.
- Excusez-nous, je vais m’occuper de lui, il ne vous posera plus de problème. »

Et tu fais quoi, maintenant, super-héros des temps modernes ? Avec l’aide du serveur, je place le mage du Conseil sur mon dos. Nom d’une wyverne enragée, il pue l’alcool. Et y’en reste même pas un peu pour moi. Pourquoi a-t-il fallu qu’il soit bien foutu, en plus de ça, provoquant en moi le sentiment de culpabilité de profiter d’un homme en situation d’infériorité du simple fait de le sentir sur mon dos ? Je m’éloigne de l’hôtel le plus possible, pour ne plus être dans leur champ de vision. Le mec dort comme un petit bébé, et j’ai bien peur qu’il ne se réveille pas. J’peux pas l’abandonner sur un banc… Eh merde. J’crois bien qu’il y a une auberge un peu plus loin mais…

Damn it. Quand ce caillou est-il apparu devant mon pied ? Je veux porter plainte contre Miss Fortune pour aléa injustifié. Dans tous les cas, qu’importe le procès, je me retrouve à trébucher pour finir à terre, un inconnu sur le dos, juste au pied d’un bar-hôtel. Douce ironie, quand tu nous tiens.

« Tu crois qu’ils vont bien ?
- Chut, ne parle pas aux bourrés, ils pourraient t’attaquer sans raison.
»

Oh misère.

 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyLun 7 Jan - 16:36

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click


Miku & Nox
Let me show you my drunken fighting style



Le sommeil était doux, il était confortable. Récupérateur. Mais pas assez pour empêcher les délires oniriques du jeune mage de partir en couille. Sans savoir qu’il dormait sur un être humain, son subconscient, lui, s’amusait à le faire chevaucher différentes choses, des chevaux comme à l’accoutumé pendant ses heures de garde, ou des demoiselles à quatre pattes, comme à l’accoutumé pendant ses heures de pause, en passant par un cheval à bascule et d’autres objets bizarres mais toujours longs et imposants… Ce n’était plus un fantasme, c’était du n’importe quoi. Comme s’il coulait dans ses songes noyés dans l’alcool.

Puis il sortit la tête de l’eau ! C’est-à-dire qu’il se réveilla ! Et en voyant ses hanches collées au fessier d’un… mec ! Il se releva aussitôt ! Comme s’il venait de se faire électriser ! Et le pire c’est qu’un élément de son corps avait trouvé ce contact agréable… Mais ce réveil douche froide n’avait pourtant pas suffit à le dégriser… Oubliant la position confuse qu’ils avaient tous les deux, ne cherchant même pas à comprendre comment il avait fait pour en arriver là, il frappa l’inconnu pour le réveiller et découvrir qui il était. Seulement, titubant un peu, sa main s’égara et vint taper une fesse du gaillard…

« Que mille malédictions me prennent ! Ma fourbe main s’est aventurée sur le fessard de cette fiotte ! »

Prenant un bout de bois qui trainait, il se mit en garde maladroitement, faisant face au jeune blond qui se relevait.

« En garde ! Je ne pourrais me laver de ce péché qu’en t’ayant occis, espèce de vil mignon ! Et pour avoir tenter de profaner mon corps, fait propitiation ! »





 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyLun 7 Jan - 19:03

Anonymous
Invité


Click


Non mais, j’y crois pas… Il est pas sérieux là j’espère ? Pour ne point choquer certains esprits encore purs et chastes, ou tout simplement avec un balais dans le derrière, je dirai que le néon entre les jambes du mage du Conseil brille de toute sa splendeur sous son pantalon. Ah, les abus de l’alcool. Réaliser ce fait me blase complètement, aussi je ne cherche pas à me lever. Non. Je préfère garder la face par terre et jouer le mort en espérant qu’il parte se paumer dans deux trois autres ruelles. Une chose est sûr : c’était imaginer une limite à la stupidité de mon nouveau compagnon. Et ça, c’était une grave erreur. Malheureusement pour moi, je ne me rends compte qu’en sentant sa main claquer contre ma fesse dans un bruit sourd. J’vous laisse imaginer ma tête se redresser d’un coup et retenir un cri. J’vais l’défoncer c’t’abruti.

FIOTTE ? Il vient d’me traiter de fiotte c’t’homophobe en plus ?? Ah non, il a beau être super sexy, c’en est trop. Ranafoutr si son visage s’en sort pas indemne, c’est un mage du Conseil après tout, il fait partie de ce ramassis d’imbécile heureux aux ordres d’on-ne-sait-qui. Je me redresse vivement, un poil sur les nerfs et je fais volte-face. Toute ma haine disparait au même moment. Force est de constater l’état pitoyable du mage remuant un bâton de bois maladroitement. Ah bah, c’est pas tout d’avoir le néon qui brille, mais quand on sait pas manier la lame on n’va pas bien loin. Il vraiment l’intention de me tabasser parce que je gay et qu’il a bandé sur m… Bref. Dire que j’étais en train de l’aider, c’est pas joyeux tout ça. Du coup, je ne peux m’empêcher d’éclater de rire, tout en reculant de quelques pas, esquivant avec une facilité outrageante ses assauts d’homme bourré. Bon, c’est l’heure de la vengeance. Je recule encore un peu pour augmenter la distance. Désolé d’avance, beau brun.

« Depth of the feeling. »

Je me concentre particulièrement sur ce coup, et je crois que pour la première fois je viens de réussir ce sort à la perfection. Car c’est exactement la catégorie qu’il me faut qui apparait non loin de Nox : un canon de beauté féminin habillé bien légèrement. Evidemment, c’est une poupée, rien de réel, mais dans son état il n’y verra que du feu. Et puis elle est plutôt réussi, ma Camélia. L’attention de la cible est captée, maintenant, il n’y a plus qu’à rendre cela amusant.

« Feeling Burst. »

Elle t’attire. Oh que oui elle t’attire avec son corps de rêve. Tu ne rêves que de la rejoindre, et mon sort rend cette envie encore plus obsessionnelle. Tu es attiré comme tu n’as jamais été attiré. Le coup de foudre, vraiment. Aller, va l’aborder, approche toi… Un peu plus… Encore un tout petit plus…


 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptySam 19 Jan - 18:23

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click


Miku & Nox
Let me show you my drunken seduction



Il n’arrêtait pas de bouger ! Il allait trop vite en plus ! Aussi surexcité que Zamy l’écureuil, avec des déplacements aussi imprévisibles qu’un ninja ivre appelé Rock Lee, il n’y avait pas à dire, ce jeune freluquet savait se défendre ! Ou alors c’était Nox qui était vraiment pitoyable… A voir. Quoi qu’il en soit, le ténébreux n’arrivait pas à se battre comme il le faisait d’habitude, autant dire qu’il n’était pas sérieux, ça excuserait peut être sa perte de crédibilité en tant que mage du Conseil… Pourtant, on aurait dit qu’il faisait de son mieux, avec ses mimiques faciales de contorsionniste et ses cris de joueuse de tennis. Même s’il avait fait tomber son bâton et qu’il avait galéré pour le récupérer, il n’abandonnait pas l’idée de se battre ! Son honneur et sa pureté étaient en jeu.

Mais au bout d’un moment, le parfait inconnu recula prestement. Il mit une grande distance entre Nox et lui. Sans doute pour mieux sauter… dans ses bras ! Ou pas. Une machination diabolique se mettait en œuvre. Une vengeance pour on-ne-sait-quel-motif… Pauvre Nox. Ce dernier n’avait aucunement conscience du danger qui guettait, il… admirait un écureuil qui passait… avant de se mettre en garde comme s’il avait oublié le plus important !

C’est là qu’il baissa les bras. Pas dans le sens « laisser tomber », non, dans le sens « mes bras vont gêner ma mâchoire qui dégringole par terre s’ils restent levés… » Oui, il nous refaisait le même coup que The Mask. Les yeux qui s’exorbitent, la mâchoire qui s’écrase contre le sol et la langue qui se déroule tel un tapis rouge, accueillant ainsi la beauté impériale qui se présentait à lui. Une blonde parfaite. Cheveux longs quelque peu ondulés au niveau des mèches, forte poitrine avec débardeur « olé olé » qui faisait aussi jupe, s’arrêtant juste en dessous d’un concentré de sexy ass… Une peau en porcelaine.. Des yeux à faire frémir… Rrroarr !

« Par mes ancêtres… Cela remonte à fort lointain la dernière fois que j’ai lorgné pucelle ! Hahaha, voilà que j’ai conquis la gaule ! Que mon grand guerrier arrose le parterre de ma frustration si je ne chevauche cette putain dans l’heure ! »

Il en avait oublié son combat. Totalement focalisé sur la nouvelle venue, il bombait fièrement le torse comme s’il était un seigneur en attente d’une offrande en nature… Mais l’excitation augmentant, il se montrait de plus en plus… timide. L’écho de ses belles paroles semblait maintenant provenir d’une contrée far far away. Il ressemblait plus à un puceau qu’à autre chose désormais… Malgré tout, petit à petit, il s’approcha de la bimbo en chaleur. Il allait enfin pouvoir tâter les bails comme on dit. Mais il restait là… A moins d’un mètre d’elle… A moins d’une vingtaine de centimètre de sa poitrine… Sans bouger… Transpirant à grosses gouttes…

Puis vint le moment où ce fut la poupée magique qui se montra entreprenante ! Posant ses deux mains sur la chemise du mage brun, c’était elle finalement qui tâtait le buste musclé de son « seigneur ». Tétanisé, avalant sa salive de nombreuses fois, Nox se laissait faire, les bras ballants. Ensuite, la tigresse faisait descendre ses doigts coquins jusqu’à la ceinture de sa proie. Fronçant les sourcils, il ne semblait pas désireux d’interrompre cet enchainement de situations quelque peu torrides. Et là, la garce commença à faufiler le bout de ses doigts sous le pantalon du gaillard, tout en tirant la langue légèrement. Mais le visage du supplicié exprimait maintenant une colère sans bornes ! Des sourcils froncés, il était passé à une rage bien visible dans son regard, effaçant toute trace de timidité ou de plaisir. La blondasse se prit une baffe magistrale.

« De qui tiens-tu l’autorisation d’être aussi hardi? Tu te crois tout permis? Tu ne sers qu’à faire bouillir la sauce ! Moi seul ai le droit de manier mon noble attirail en vue de récurer le chaudron. Tu viens d’aviver la flamme de ma colère… Attends-toi à justes représailles ! Je m’en vais te misérer comme les barbares du nord !! »

Comme si sa colère prenait vraiment forme, une aura enflammée de couleur pourpre enveloppa Nox. Tendant le bras vers la clôture métallique d’à côté, il saisit un des barreaux. Alors que des runes incandescentes apparaissaient au niveau de son avant-bras, le mage en pleine rage tira d’un coup sec la tige de fer. Qui se détacha du reste de la palissade ! Mais Nox n’en avait que faire, il n’avait pas lâché sa cible des yeux. Levant la barre au-dessus de sa tête, il allait la frapper comme on frappe avec un fouet. Dans un cri de rage puissant, il fit alors voler son arme jusque la demoiselle en détresse…





 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyMar 29 Jan - 19:32

Anonymous
Invité


Click


Franchement, en plein centre-ville, on fait vraiment tache. J’dois vous avouer que je ne porte plus aucune attention aux murmures outrés des rares passants qui évitent tous de passer près de nous désormais. Le plaisantin que je suis est complètement concentré sur sa bonne farce. Conquis la gaule. Grand guerrier qui arrose. Ben tiens, comme s’il en avait un grand, de guerrier. J’arrête mon sort, content du résultat, et je regarde le mec bourré délirer comme un fou sur… une poupée. Fantastique. Héroïque. Homérique. Bref, épique. Je me dois de vous décrire cette fabuleuse scène, d’où je sors vainqueur avec un rire impossible à réfréner. Entre son vocabulaire du Moyen-âge et son comportement de gorille puceau, franchement, ça vaut son pesant d’or. Déjà, rien que sa tête à la vue de Camélia est sensationnelle, mais le voir passer de vaillant guerrier à coincé du balais en se rapprochant d’elle, je vous avoue, j’en ai les mains devant la bouche pour empêcher mon rire de devenir bruyant et casser l’ambiance créée.

* Non mais quelle pucelle ce mec *

J’en peux plus, je vous jure j’en peux plus de le voir devenir rouge comme tout, paniqué, désemparé. Je suis peut-être un peu cruel vu de l’extérieur, mais je vous jure que vous aussi vous seriez mort de rire devant cette scène. Surtout que, ce n’est qu’une poupée, il s’imagine je ne sais quoi dans son esprit fumant de vapeur d’alcool. Le numéro se termine sur une gifle sifflante. La fin étant là, je m’écroule de rire à n’en plus pouvoir respirer, obligé de me tenir l’abdomen tellement j’en ri, des crampes se plaçant lentement mais sûrement dans mes muscles. J’en peux plus, c’est juste trop, tout ça pour une poupée, oh c’que j’suis méchant, mais roh c’que c’est drôle. Je tente de reprendre mon souffle par saccade, mais c’est irréalisable, une insupportable blague qui me fait me tordre dans tous les sens, raillant la scène tel une souris timide qui se gausserait d’avoir fait fuir un éléphant pompeux.

Enfin ça, c’était jusqu’à ce que je vois ma poupée Camélia valdinguer dans les airs fusant juste au-dessus de ma tête et disparaitre dans des volutes lumineuses de magie. Je passe des larmes de rire aux larmes d’inquiétude en 2 secondes chrono en main, je bats un record olympique au moins là non ? Tiraillé entre l’amusement, l’incompréhension et la colère du mage du Conseil qui commence à envahir mon esprit, je me tourne vers lui pour le voir armé mais surtout enflammé d’une aura inquiétante. J’vous parle pas des cris des quelques passant – car il en restait – qui se mettent à fuir. Wowowo, c’est quoi ces sentiments qui s’échappent de c’t’abruti ? Ils excitent mon pouvoir comme une bousole qui a perdu le Nord. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures c’est ça ? Pris de cours par les évènements, je tente une approche diplomatique, mature et sous dialogue.

« Hey, hey, calme toi, c’était pour plaisanter j’te jure ! » Ah bah, bien joué Miku. Maintenant, non seulement il est énervé, mais ton égard. Je tiens à éviter de finir comme Camélia moi. « Depth of the feeling. »

Loupé, on n’peut pas avoir le jackpot à tous les coups pas vrai ? Un canard en plastique qui fait pouic, et c’est la fin de votre panique ? Ce truc ne m’est d’aucune aide, aussi je le fais disparaitre sans plus attendre, cherchant une autre solution dans mon environnement, ce qui se traduit par des mouvements de têtes incessants et incohérents. Il s’avère que la seule chose qui a attiré mon regard dans cette rue est un seau d’eau posé sur le rebord d’une fenêtre, ce même seau qui finit quelques instants plus tard vidé sur la tête du mage incontrôlable. Rien de mieux pour se rafraichir les idées, pas vrai ?

« Mec, calme toi, ou ça va mal finir cette histoire. Si… » Mes pensées vont plus vite que mes paroles, et dans un éclair de folie génie je m’exclame « Là, des collègues du Conseil ! »

Je pointe alors du doigt le bout de la rue, espérant que cette remarque lui fasse effet d’une deuxième douche froide et qu’il se tienne à nouveau bien droit avec une dignité que devrait avoir un mage de son statut. Bluff ou pas bluff ? On s’en fiche, je n’ai même pas jeté un regard au bout de la rue, l’important c’est qu’il se remette un peu de sa gueule de bois, parce que qui dit mage bourré violent dit mort au tournant. La situation était franchement drôle, mais les conséquences le seront moins si je l’abandonne dans la nature comme ça.


 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptySam 9 Fév - 15:24

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click


Miku & Nox
Let me show you my body



La rage consumait son esprit. Il s’était énervé avec une intensité folle, peut-être parce que ce fut soudain, mais surement aussi parce qu’il était bourré. Quoiqu’il en soit, le fait d’avoir une nouvelle drogue dans le sang, ça le dégrisait un peu. L’adrénaline avait le monopole. Et donc, en ayant le sang en ébullition, l’alcool s’était majoritairement évaporé. Il pouvait redevenir normal sans la sieste nécessaire d’habitude. Sauf qu’il avait encore le contrecoup de sa cuite, maintenant il avait sommeil.

Mais ça, c’était avant de se recevoir un seau d’eau… Il ne savait pas qui avait fait ça vu qu’il débarquait un peu et que les bruits extérieurs ne lui parvenaient que dans un langage codé incompréhensible, mais en tout ça, ça avait le mérite de l’avoir fini. Non seulement il n’était plus bourré mais en plus il était bien réveillé !

*plic ploc*
De nombreuses gouttes tombaient à terre, rebondissant sur les pavés, entonnant ainsi une symphonie unique, celle d’une pluie chaotique. De nombreuses gouttes coulaient le long de la silhouette immobile. Descendant les pentes vallonnées d’un corps musclé. Elles caressaient ce contact chaud comme la braise, lui donnant des sueurs froides, créant de légères vapeurs de chaleur au raz de sa peau. Son aura enflammée avait disparu mais elle venait d’être remplacée par la fine brume qui donnait des airs torrides à cette bête. Sa chemise blanche transparente laissait entrevoir la musculature bien ferme du beau brun. Encore sous le choc, il serrait les poings nerveusement, contractant ainsi ses pectoraux quasi mis à nus. Les boutons de sa chemise étaient presque tous déboutonnés, il ne restait que deux rebelles, au niveau de ses abdominaux, qui masquaient le V de ses hanches.

*plic ploc*
La tête légèrement penchée en avant, ses cheveux trempés masquaient son visage. De l’extrémité de ceux-ci, quelques gouttes isolées sautaient dans le vide pour tenter d’atteindre des zones plus intéressantes de son anatomie… Comme par exemple, le bout de ses petits tétons qui s’étaient dressés avec la différence de température. Ou alors elles souhaitaient se glisser entre les formes de ses muscles pour se faufiler jusque sous ses vêtements… Surement que la température de son corps atteignait des sommets en dessous de sa ceinture… Rien que d’y penser, elles bouillonnaient d’excitation.

« Humpf… »

Se décidant enfin à bouger, il leva une main pour la poser sur son front.

« ’Tain, c’te mal de crane d’enculé… J’ai réussi à me bourrer la gueule ou quoi? Fuck »

Secouant ses bras comme s’il venait de remarquer que ses habits étaient trempés, il les laissa ensuite tomber le long de son corps dans un hochement d’épaule inspiré par le dépit. Puis, il retira sa veste en râlant dans sa barbe. Alors qu’il déboutonnait les deux derniers boutons de sa chemise et qu’il s’apprêtait à l’enlever aussi, un léger vent frais se faufila dans la rue où il se trouvait. Il resta de marbre. Et ne semblait pas pour autant vouloir changer ses plans. C’est à ce moment-là qu’il daigna jeter un œil autour de lui pour s’ouvrir au monde extérieur. Il remarqua la présence d’un jeune blond très proche de lui, qui le fixait. Tandis qu’il dévoilait tout le haut de son corps, recouvert de nombreuses sombres cicatrices, il interpella le jeunot.

« Hey toi là, tu saurais pas ce qui m’est arrivé? »

Il lui parlait comme si de rien n’était alors qu’il l’avait ignoré juste avant, sans le vouloir.




 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyDim 10 Fév - 18:17

Anonymous
Invité


Click


Hmm… Hmm… Euhm… Il m’a lamentablement ignoré, comprenez, ma ruse sur les collègues du Conseil l’a juste laissé… Indifférent. J’ai surestimé sa capacité neuronale, c’est sûr. Je le fixe, il ne bouge pas, je ne bouge pas, et je jette le seau au loin dans la rue dans un élan de lucidité. Pas moi le coupable. Son aura émotionnelle est… Nah, je m’en fiche, je n’arrive pas à me concentrer putain. C’est quoi ça, c’est pas humain de me faire subir une telle scène ! Tout le monde sait qu’il n’y a rien de plus beau qu’un corps mouillé, mais trop c’est trop, faut pas le combiner à une scène charmante dans ce style, c’est mauvais pour la santé. J’ai fait ma bonne action de la soirée et c’est comme ça qu’on me remercie ? NAH le faites pas disparaitre ! Ok, j’ai rien dis, je râle plus, je mate et je me tais. C’te brume qui l’entoure lui donne un côté envoutant qui, pour le coup, provoque une surcharge dans mes neurones à moi. Il bouge. Il est vivant. Mes yeux le suivent comme s’il n’existait plus que lui dans la rue, prudents, guettant le retour du chasseur bourré à l’assaut, mais il semblerait que la colère soit passée.

« ’Tain, c’te mal de crane d’enculé… J’ai réussi à me bourrer la gueule ou quoi? Fuck »

Ah, en effet, on peut constater un changement de vocabulaire chez le mage du Conseil, dénotant probablement que l’animal est revenu à lui. Contrairement à moi toujours immobile, il considère tout juste sa situation comme s’il venait de se réveiller d’un mauvais rêve. Pour… Pourquoi il se déshabille putain il fait méga froid ? Ma bouche s’ouvre de plus en plus au fur et à mesure que les habits disparaissent et je me colle une claque pour reprendre un air neutre. Comme attirés par un aimant, mes yeux reviennent se fixer sur lui. Aller arrête toi Miku là, c’est malsain. Plus jamais. Plus jamais j’arrose un beau mec en chemise BLANCHE. En même temps, c’est sa faute à lui, il le fait exprès là, ouais, même s’il débarque. Y’a pas vingt minutes de ça il me traitait de tapette après avoir profité de mon dos, et là il se désape tranquille comme si de rien n’était. C’est une invitation ou bien ?.. Non, bien sûr que non, il se souvient juste de rien. Alcool, black-out, normal quoi. Je déteste quand ça m’arrive, personnellement, c’est très flippant d’être obligé de compter sur les autres pour savoir quelles conneries on a bien pu faire bourré. Non seulement ils retiennent tous les dossiers, mais en plus, ils peuvent ment… Oh. Il m’a parlé. Il m’a parlé. Contact. Catégorie sociale, discussion.

« Euh, bah, t’as flooch et puis crazikp… » Ressaisis toi Miku, on dirait que t’as vu la Vierge. « Purééé, tu te souviens de rien ? » Dis-je en attrapant sa veste pour l’essorer « T’as failli être viré du Conseil à faire le con bourré et utiliser ta magie dans tous les sens. » Je soupire, profitant de l’occasion pour passer un bras par-dessus son épaule, murmurant en faisant mine de vérifier que personne n’écoute « J’ai dû jouer la comédie pour te sauver la vie et faire croire que tu avais arrêté un mage noir. Enfin, n’en parlons plus, tes collègues sont loin. »

Je me détache de lui et lui tend sa veste. Bah quoi ? Il est vraiment trop sexy torse nu, et s’il continue sur sa lancée, je vais juste avoir droit à une réaction inappropriée et incorrect de mon corps. J’essaye de penser à autre chose pour ne pas culpabiliser de mon tissu de mensonge, et avec son corps, c’est pas bien difficile faut l’avouer. Haha, au moins, comme ça, je l’ai toujours sous la main jusqu’au jour où il me fera son coming out, pas vrai ? Roh, un tout petit mensonge de rien du tout, qui n’a jamais dragué comme ça, hein ?

« Reprenons à zéro. Moi c’est Miku, enchanté. »

Je lui tends la main, et je sens que je vais pas tarder à lui proposer ma veste. Non parce que là, je ne tiendrai pas toute la suite comme ça. Surtout, éviter tout contact physique avant qu’il se rhabille, une poignée de main devrait prouver qu’il faut être cordial, poli, et donc placer une distance de sécurité, pas vrai ? Et puis, il m’apparait comme une personne d’intérêt, maintenant qu’il ne porte plus sa veste du Conseil… Ouais, non, vraiment. Je balbutie stupidement

« Tu… Tu veux que je te pr… prête ma veste ? »

Je balbutie, mais c’est parce qu’il fait froid, c’est tout, rien d’autre. Allez pas imaginer n’importe quoi.


 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyDim 24 Fév - 11:52

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click


Miku & Nox
Let me show you my recognition



« Putain de merde… »

Oui, Nox était choqué. Non pas que ça le surprenne qu’il soit devenu un danger public en étant bourré mais parce qu’à cause d’un seul laisser aller, il avait failli tout perdre. Etre viré du Conseil, c’était vraiment une perspective qu’il ne pouvait encaisser. C’était comme si les bonnes résolutions qu’il avait prises après la mort de son père étaient rejetées. Comme si son nouveau mode de vie pour se racheter de tous les meurtres qu’il avait commis par le passé était un échec total, qu’il ne pourrait plus être pardonné quoi qu’il fasse… Encore une douche froide…

Pourquoi s’était-il bourré la gueule déjà ? Il ne s’en souvenait plus… Mais c’était surement à cause d’une des rencontres qu’il avait fait récemment. Avec Nywell ou Misto, l’une des deux. Vu comment ça s’était passé avec elles, il avait de quoi se laisser aller… Mais normalement il tient bien l’alcool, il n’aurait jamais dû être bourré. Ou alors c’est que vraiment, il y avait été fort, comme pour marquer le coup. Sauf qu’à cause de ça, il était redevable à ce jeune homme. C’était vraiment sympa qu’il se soit dévoué pour le sauver. D’ailleurs, il semblait bien altruiste, n’avait-il pas quelque chose derrière la tête ? Nooon, vu comment il avait du mal à parler, il devait avoir un souci mental ou quoi, donc c’était juste de la solidarité masculine.

« Tu m’as vraiment sauvé mec. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si j’avais été viré… Moi c’est Nox. Et ouais, j’veux bien ta veste, même si elle me parait un peu trop « slim » pour moi. Je sais pas quoi faire pour te remercier, tu as envie de quelque chose en particulier ? J’suis prêt à tout accepter franchement. »




 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] EmptyDim 3 Mar - 0:32

Anonymous
Invité


Click


Trop slim, trop slim, j’y peux rien, moi, si je ne suis pas grand et fort comme les autres guerriers. Je retiens une moue boudeuse et lui laisse enfiler la veste en rajustant mon haut. Je ferai mieux de pas trainer dehors je vais attraper froid comme ça. Je reste planté là un moment, à étudier sa proposition. Si j’ai envie de quelque chose en particulier ? Crois-moi, tu ne veux pas savoir beau brun, mais alors vraiment pas pour le coup. Comme il ne se rend pas compte du poids de ses paroles, il enfonce une nouvelle fois le couteau dans la plaie en insistant. Il est con ou il est con ? Je frissonne dans un coup de vent glacé puis je finis par me retourner d’un 180° rapide. J’ai failli rougir, alors je m’avance dans la rue en face de moi en levant le bras droit pour le saluer

« Tu devrais pas dire des choses comme ça, tu sais. On se retrouve demain matin à l’entrée Akane Resort, tu me payeras un billet. N’oublie pas de me ramener ma veste. »

J’ai été raisonnable, pas vrai ? Une simple journée dans un parc d’attraction en récompense. J’aurai pu être plus rentre-dedans. Mais quelque chose me dit que c’est foutu d’avance avec ce gars, je ne saurai dire quoi, peut être un manque de confiance en moi. Ouais, c’est sûrement ça. Je mets un point d’honneur à ne pas me retourner, et pour tout vous avouez, j’ai fait tout ça avec un élan de stupidité au point que je n’ai aucune idée de là où je vais. Je finirai bien par tomber sur une auberge.

Nox, hein… Je déteste les mages du Conseil, je dois me remettre ça en tête pour compenser cette première impression. N’empêche que s’il oublie de me rendre ma veste, ça voudra dire que… Oh putain ça y est, je commence à faire mon parano, bordel, c’est pas bon ça. Si je pouvais juste profiter de la journée de demain, ce sera déjà cool. Advienne que pourra.


 MessageSujet: Re: Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku]   Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin ! ♫ [PV Miku] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Centre Ville
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser