Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)
 MessageSujet: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyDim 18 Nov - 23:24

Anonymous
Invité


Click

Nywell avait maintenant passé quelques semaines à parcourir la contrée du nord de Fiore, du Mt Yakobe à Shirotsume, en passant par le manoir d’un certain Jack O’Lantern. Plus d’une fois, des rumeurs faisant état d’un mage noir avaient été murmurées à voix basse. La jeune fille avait tout d’abord prêté une attention distraite à ces commérages, mais plus les informations devenaient précises, plus elle sentit grandir en elle une sorte de malaise. Selon les dires, le mage noir devait avoir approximativement son âge, mais ce qui l’a fit véritablement frissonner fut de savoir qu’il avait un accent de Pergrande Kingdom, tout comme elle. Elle s’était remémorée brièvement son passé d’enfant soldat, le doute s’installait en elle. Se pourrait-il que ce mage noir fût-ce lié à elle de par leur expérience commune ? Etait-il l’un de ses infortunés compagnons qui avait vécu le même enfer qu’elle ? Elle voulait trouver la réponse, et le cas échéant, le réduire au silence pour ses méfaits mais aussi pour que les autorités ne puissent pas remonter jusqu’à elle et à son rôle dans le massacre de Kyokuta…

Elle leva les yeux vers l’immense bâtisse qui se tenait fièrement en face d’elle, la guilde de Blue Pegasus. Aux dernières nouvelles, un groupe de mages investiguant la piste du mage noir avait disparu. Elle l’avait entendu de la bouche des gardes un peu trop bavards ce matin même, et la guilde de Blue Pegasus avait reçu pour mission de poursuivre l’enquête. Malheureusement pour Nywell, cette mission était bien au-delà de ses compétences et accréditations. Si elle voulait prendre part à cette affaire, elle devait s’adjoindre les services d’un mage de la guilde. Cela faisait bien une demi-heure qu’elle guettait le portail d’entrée du bâtiment, lorsqu’une silhouette longue et élancée en émergea. Nywell était adossée à l’un des nombreux arbres du parc entourant la guilde, elle se décolla du tronc et s’avança d’une démarche féline et gracieuse. Elle vint se planter sur le chemin du nouveau venu, elle prit une pose nonchalante et croisa ses bras sous sa poitrine, mettant ainsi cette dernière plus en valeur. Elle l’interpella avec un grand sourire et une voix douce mais confiante :

« Bien le bonjour mage de Blue Pegasus, je me prénomme Nywell et il se trouve que j’ais grand besoin de votre aide. De réputation je doute que vous refusiez de porter secours à la pauvre demoiselle en détresse que je suis ! »


Elle marqua une pause et prit le temps de détailler son interlocuteur, il était jeune, plus qu’elle, mais de pas grand-chose. Il arborait un côté studieux et propre sur lui que Nywell affectionna immédiatement. Ses cheveux de jais encore ébouriffé lui conféraient une sorte de beauté négligée, il était à la hauteur de la réputation de Blue Pegasus. Cette réserve de bellâtres devait être un paradis pour toutes jeunes filles. Quoique un peu trop maigre pour sa taille, le jeune homme était mignon et agréable à regarder avec ses traits légèrement enfantin. Nywell commença à marcher en cercle autour du jeune homme tout en jouant innocemment avec les mèches de ses longs cheveux argentées. Elle reprit sur sa lancée :


« Je suis intéressée par un certain mage noir, il serait responsable de la disparition de votre équipe de recherche. C’est là tout ce que je sais, et c’est aussi là que vous entrez en jeu, j’ai besoin d’information et de votre assistance, je vous serais reconnaissante si vous acceptiez cette mission et décidez de l’accomplir avec moi. »


Elle observa un petit moment de silence pour dodeliner de la tête avec charme avant de venir poser un doigt sur ses lèvres un rien pulpeuses. Faisant ainsi mine de réfléchir, elle s’avança vers lui et tendit la main vers son visage en prétextant :


« Vous avez un cil sur la joue… »

Elle prit soin d’apposer délicatement ses doigts sur le bas de son visage comme pour lui donner une sorte d’imperceptible caresse, puis avec son pouce elle brossa sa pommette avec douceur. Elle retira sa main tout en finesse avant d’ajouter avec un sourire aimable :

« On pourrait justifier ma présence et jouer à un petit jeu en même temps ! »


Elle lui décocha un clin d’œil ravageur.

« Je pourrais être votre apprentie, embarquée malgré elle dans cette mission, tentant sa chance pour entrer dans la guilde de Blue Pegasus ! J’ai le profil non ? »

Elle ponctua sa phrase en époussetant les pans de sa veste et en effectuant une petite révérence. Elle posa sa main sur l’épaule de Kota et elle se hissa sur la pointe des pieds pour venir lui susurrer à l’oreille d’une voix sensuelle :

« Alors qu’en pensez-vous Mas-ter ? »
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyMer 21 Nov - 21:49

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Sauvetage d'une équipe ~
[NYWELL & KÔTA]


Kôta faillit ouvrir la bouche pour répondre à la fille mais il sentit les mots s'embrouiller dans sa tête et resta alors silencieux. La jeune fille lui avait littéralement bondi dessus, et il en était encore sous le choc. Ses paroles se répercutaient encore dans la tête du jeune garçon, et son prénom – Nywell – disparaissant en écho de plus en plus lointain. Par respect, il laissa son regard ancré sur le visage de son interlocutrice, mais il se rendit compte que les yeux malicieux de cette dernière firent bientôt le tour de son corps, comme si elle l'analysait le plus minutieusement possible. Il ressentit quelque chose d'étrange, comme s'il était dans une mauvaise situation sans vraiment l'être. Pour tout dire, il ne comprenait pas grand chose de ce qui venait d'arriver.

Il s'était levé de bonne heure à la guilde, et en sortant du lit, il s'était rendu compte qu'il avait besoin d'un peu de sport pour se dégourdir les jambes. Tous les jours, ou presque, il s'envolait pas sa fenêtre et battait des ailes pour voler, des heures durant, dans les cieux bleus de Fiore. Ce qui faisait qu'une fois rentré, il retournait se reposer, totalement exténué de ses escapades, et par conséquent, son corps se fatiguait à rien faire. Chose donc rare ces derniers temps, il avait décide de faire une balade mais cette fois terrestre ; il allait utiliser ses jambes pour se déplacer. Il avait traversé l'énorme porte et s'apprêtait à quitter le parc de la guilde pour s'engager dans une forêt avoisinant les lieux quand une silhouette était apparue subitement face à lui. Une femme qu'il n'avait jamais vu, une visiteuse peut-être ? Elle s'était approchée tranquillement de lui, et lui avait demandé, tout simplement, de répondre à une requête encore inconnue.

« Bien le bonjour mage de Blue Pegasus, je me prénomme Nywell et il se trouve que j'aie grand besoin de votre aide. De réputation je doute que vous refusiez de porter secours à la pauvre demoiselle en détresse que je suis ! »

Et voilà donc où il en était rendu, déconcerté par une rencontre fortuite à laquelle il ne s'attendait pas. En vérité, vu son peu de contact depuis ces dernières semaines avec les gens de l'extérieur à la guilde, voire même avec ses propres collègues, il faut dire qu'un contact est difficile à appréhender, d'où les secondes de mutismes qui suivirent.

Kôta, en contemplant le visage de la femme, jugea qu'elle ne semblait pas si en détresse que ça, du moins, son problème à régler ne paraissait pas des plus urgents. La fille était jeune, et à son âge, la majorité des problèmes peuvent être réglés sans aide ; cela voulait quand même dire que son problème paraissait important. Elle était tout de même venue jusqu'à Blue Pegasus chercher un mage ; mais le grand sourire qu'elle affichait ne pouvait convaincre Kôta qu'elle était dans une mauvaise situation.

« Je suis intéressée par un certain mage noir, il serait responsable de la disparition de votre équipe de recherche. C’est là tout ce que je sais, et c’est aussi là que vous entrez en jeu, j’ai besoin d’information et de votre assistance, je vous serais reconnaissante si vous acceptiez cette mission et décidez de l’accomplir avec moi. »

Kôta eut un flash. Il se souvint d'être passé devant le tableau des missions sans s'y arrêter, comme d'habitude, pour s'installer dans le bar de la guilde. Quelques minutes plus tard, sans qu'il ne comprenne son origine, il y eut une manifestation soudaine, et tous les mages présents se dirigèrent vers le panneau. Intrigué, Kôta se leva et les suivit. Une nouvelle affiche venait d'y être posée, une mission qui paraissait difficile : un mage noir était en liberté et une équipe était demandée pour qu'on l'attrape. Directement, quelques mages que Kôta ne connaissait pas se proposèrent, et ils s'en allèrent, l'affiche en main, sous quelques sourires chaleureux et quelques vœux de chances lancés par leurs camarades. Puis le calme était revenu une fois que l'équipe de fortune s'était lancée à l'aventure... Quelques jours plus tard, une nouvelle affiche avait été posée, relatant la disparition de l'équipe dans sa quête, et demandant à une autre équipe de continuer les recherches et d'élucider le mystère. Les quelques mages présents à la guilde étaient soient trop peu expérimentés, soient trop peu confiants pour faire la mission. Kôta, lui, était capable avec les nombreuses missions déjà faites de répondre à la demande, mais il n'en avait pas ressenti l'envie directe, persuadé que quelqu'un allait faire la mission à sa place. Mais les jours passaient et l'affiche restait collée sans qu'on ne daigne l'arracher pour répondre à l'appel. Kôta, dans un sentiment égoïste, passait devant chaque matin sans oser porter son regard vers elle.

« Vous avez un cil sur la joue… »

La fille, Nywell, parlait encore, et après avoir humecté le bout d'un de ses doigts, elle frotta la joue du garçon. Un retour brutal à la réalité auquel il ne s'attendait toujours pas ; encore une fois, Kôta fut déconcerté par l'aisance avec laquelle la fille réussissait à le rendre confus. Il rougit un peu, embêté d'être plongé dans une telle situation, et se rendit compte qu'il allait devoir répondre à la fille avant que tout ne devienne trop gênant. Elle continuait cependant à parler, ne se souciant pas du mutisme du garçon, et devenait de plus en plus aisée avec lui. Pour cause, elle lui adressa un clin d'oeil pour accompagner sa phrase suivante :

« On pourrait justifier ma présence et jouer à un petit jeu en même temps ! Je pourrais être votre apprentie, embarquée malgré elle dans cette mission, tentant sa chance pour entrer dans la guilde de Blue Pegasus ! J’ai le profil non ? »

Elle se pencha alors sur lui, se hissant sur la pointe de ses petits pieds, et lui susurra alors à l'oreille quelques mots.

« Alors qu’en pensez-vous Mas-ter ? »

Kôta eut un geste de recul quasi imperceptible, mais qui troubla tout de même leur étroitesse et imposa à nouveau une légère distance entre eux. Il se racla la gorge et commença à parler.

« Je... je m'appelle Kôta, je suis effectivement mage de Blue Pegasus, ravi de te rencontrer, Nywell. Je suis au courant de cette sombre histoire avec ces mages, mais je ne sais pas si je suis capable d'y répondre... Même à deux, tu penses qu'on aurait une chance ? »

Il repensa aux paroles de la fille. Elle demandait un jeu, comme si rien n'était sérieux, pour se faire passer pour une future mage de Blue Pegasus. Si c'était un jeu, cela voulait-il dire qu'en réalité elle n'était pas mage du tout ?

« Mais après tout, on peut bien se lancer dans l'aventure, si tu es mage. On pourrait former un bon duo, en général quand je réponds à une mission avec un binôme, on s'en sort plutôt bien. Mais ce n'est pas n'importe quelle mission, cette fois, mais... »

… mais elle en était consciente, pour se permettre une telle aisance, un si manque de sérieux face à une situation si grave. Cela traduisait-il une confiance démesurée envers sa propre personne, auquel cas elle serait une magicienne capable d'effectuer la mission si elle était aidée ? Ou au contraire, accordait-elle une confiance aveugle en l'inconnu ? Si c'était le dernier choix, elle était mal tombée en choisissant Kôta. Mais, en même temps, la guilde était légèrement inactive en ces temps, et il était sans doute l'un des seuls capables de répondre à cet avis dans les personnes présentes sur place.

Il réfléchit encore un peu quelques secondes à la situation, les yeux plongés dans ceux de la fille. Pourquoi hésitait-il ? Les dernières missions effectuées en groupe lui avaient toutes étés bénéfiques, exorcisants ses démons présents, et il en ressortait meilleur à chaque fois. Pourtant, il avait délaissé la mission de nombreux jours, conscient que des gens étaient en danger, mais pourtant ne faisant rien pour y remédier. Si cette fille l'apprenait, comment allait-elle réagir ? Le traiter de lâche ? Il fut attristé, non pas pour lui, mais pour la guilde et l'image qu'il renvoyait d'elle. Il était mage de Blue Pegasus, Bob lui avait offert un foyer, et qu'avait-il fait en retour ? Rien.

Il était temps de rembourser sa dette.

« Écoute... Je vais avertir mon maitre, reste-là, ce ne sera pas long, et on partira ensemble directement. »

Il n'attendit pas la réponse et se hâta à rentrer dans la guilde. Il couru jusqu'au panneau, arrachant la mission devant des regards éberlués, et monta dans sa chambre pour prendre un sac à dos déjà rempli d'affaires importantes pour les missions. Il ouvrit la fenêtre, et sauta dans le vide, transformant ses bras en ailes pour virevolter sur quelques mètres et atterrir dans le parc. Il se dépêcha de retrouver Nywell, essoufflé, en se demandant à quoi elle devait penser (« pourquoi revient-il du parc alors qu'il est entré dans la guilde ? » ou « il m'a laissée attendre seule, bonjour la galanterie ! »). Il n'hésita pas à mentir, alors que ce n'était pas dans ses habitudes.

« Désolé de t'avoir faire attendre, je suis prêt, le maitre est d'accord pour notre petit jeu. Alors, on y va ? »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyVen 23 Nov - 15:50

Anonymous
Invité


Click

Nywell fut surprise de voir que son petit manège fonctionnait à merveille, elle ne s’attendait pas à voir son interlocuteur décontenancé si facilement. Elle prit même un malin plaisir à l’entendre se justifier :

« Je... je m'appelle Kôta, je suis effectivement mage de Blue Pegasus, ravi de te rencontrer, Nywell. Je suis au courant de cette sombre histoire avec ces mages, mais je ne sais pas si je suis capable d'y répondre... Même à deux, tu penses qu'on aurait une chance ? »

Elle voulu ouvrir la bouche mais se ravisa, Kota donnait l’impression de vouloir continuer à parler :

« Mais après tout, on peut bien se lancer dans l'aventure, si tu es mage. On pourrait former un bon duo, en général quand je réponds à une mission avec un binôme, on s'en sort plutôt bien. Mais ce n'est pas n'importe quelle mission, cette fois, mais... »

Légèrement ennuyée de le voir se réfugier dans ses pensées, Nywell le coupa brièvement tout en levant la main.

« Je sais ce que je fait, ne t’inquiète pas. »

« Écoute... Je vais avertir mon maitre, reste-là, ce ne sera pas long, et on partira ensemble directement. »

Elle lui répondit par un sourire avant de le voir filer sans demander son reste. Peu sûre d’elle, Nywell se demanda s’il allait vraiment revenir aux vues de la facilité à laquelle il s’était laissé embarquer dans cette aventure. Elle patienta de longues minutes, jouant avec les mèches de ses longs cheveux argentés. Et si son charme n’avait pas prit ? Etait-elle aussi belle qu’elle voulait bien le croire ? Elle maugréa tout en commençant à s’impatienter, lorsque Kota surgit de nulle part :

« Désolé de t'avoir faire attendre, je suis prêt, le maitre est d'accord pour notre petit jeu. Alors, on y va ? »


Comme pour masquer sa surprise, elle laissa échapper un petit rire cristallin tout en se couvrant la bouche de sa main. Elle répondit avec entrain :

« Oui mais où ? »

Elle pointa la fiche de mission que détenait Kota à l’aide son doigt, avant de la lui prendre des mains sans aucune gêne. Elle retourna le bout de parchemin et se mit à lire à voix haute :


« Dernière location connue, la colline de Pierrefendre, un petit mont boisé culminant à 800 m d’altitude. Le sommet rocailleux est réputé caverneux et sa proximité avec d’importantes routes commerciales en font une base d’opération idéale une fois la nuit tombée. »

Elle reprit sa respiration et ajouta sur un ton satisfait :

« Et bien voila ! On sait où on va maintenant… Master. »
Termina-t-elle avec sensualité.

Leur périple ne semblerait pas difficile, du moins sur le papier. Ils leur suffisaient de suivre la route principale sud sur 6 lieues avant d’arriver au croisement d’Estevin. Un endroit réputé pour la qualité de ses vignobles, puis une demi-lieue sur la route ouest et ils trouveraient ladite colline de Pierrefendre. Soit, tout au plus 5 heures de marche, amplement le temps de faire connaissance. Ce qui ne se fit pas de suite il faut l’avouer, tout deux demeurèrent silencieux, lui perdu dans ses pensées, et elle l’observant avec minutie. Elle en vint même à se demander si ce mage serait d’une quelconque utilité une fois le combat survenu. Son attitude légèrement apathique l’ennuyait plus que de raison, elle avait envie de secouer le jeune homme !

Elle brisa finalement la glace lorsqu’ils s’enclenchèrent sur la route principale, la présence de nombreux usagers la mit en confiance. Elle passa son bras autour du sien sans crier gare et elle souffla avec gaiété :

« Il y a tellement de gens sur cette route, je me demande bien ou ils vont. Je me demande aussi ce qu’ils pensent en nous voyant, on a l’air d’un jolie petit couple non ? En admettant que tu me trouves jolie... »

Elle tourna la tête pour lui faire un clin d’œil amical, elle ne voulait surtout pas perdre une miette de sa réaction. Une fois sa curiosité satisfaite, elle apposa sa tête contre l’épaule de ce dernier, et ce tout en continuant à marcher. Il était à la bonne taille, et malgré sa corpulence osseuse, cela en était presque confortable. Les caravaniers sourirent devant la scène, quelques marchands les hélèrent en ces mots :
« Quel couple bien assortit ! »
Ou encore :
« Une vision qui redonne foi en l’amour ! »

Les passants riaient de bon coeur et une sorte de sentiment chaleureux sembla envahir la colonne de marchands. Nywell se gaussait intérieurement, elle aimait être remarquée, elle sentait Kota presque paralysé d’être le centre de l’attention malgré lui. Elle lui demanda avec gentillesse tout en se recoiffant :

« Alors Kota, que sais-tu donc faire au niveau magique ? Es-tu puissant ? Ou peut-être mon Master désire-t-il quelque chose de son apprentie ? »


Sur cette dernière phrase, le ton était clairement aguicheur…
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyMer 28 Nov - 20:52

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Ainsi avait débuté leur long voyage, les commandes rapidement prises par la jeune femme qui s'activait à orchestrer chaque mouvement du binôme. Kôta la suivit jusqu'à une longue route, ils marchèrent longtemps côte à côte sans trop discuter - le garçon hésitait encore sur les démarches à faire, et ne savait pas comment se comporter en présence de Nywell. Il commençait à cerner, du moins superficiellement, l'attitude de la fille, et si une chose était sûre, c'était qu'elle était des plus imprévisibles. Il jaugeait au fond de lui plusieurs scènes qui pourraient se passer, plusieurs phrases qu'il pourrait prononcer, mais le fait qu'il n'ait aucune idée du type de réaction de la fille l'enrageait presque. Comme s'il voulait à coup sûr être maitre de la situation; comme s'il pouvait se permettre d'avoir de telles vocations.

Malmené par cette pensée légèrement brumeuse et par le fait même qu'il se sente mauvais d'avoir de telles pensées, il ne prononça aucun mot, vexé de la situation et par son propre comportement. La jeune fille à ses côtes, cependant, semblait perdre patience, visiblement peu habituée à de longues phases de silence.

« Il y a tellement de gens sur cette route, je me demande bien ou ils vont. Je me demande aussi ce qu’ils pensent en nous voyant, on a l’air d’un jolie petit couple non ? En admettant que tu me trouves jolie... »

Elle chercha son regard, et il eut malgré lui un sourire chaleureux, du moins avant qu'elle ne s'accroche à son bras. Il n'aimait pas trop de proximité avec elle, qu'il ne connaissait pas réellement. Tendu, il la laissa faire et marcha toujours tout droit. Il commença à regretter d'être venu quand les passants les félicitèrent pour leur jeune - et fausse - union.

« Alors Kota, que sais-tu donc faire au niveau magique ? Es-tu puissant ? Ou peut-être mon Master désire-t-il quelque chose de son apprentie ?
_ Ma magie ne laisse pas trop de possibilités de combat. Je peux me transformer en aigle, c'est tout. »

Pour montrer ses dons, il passa maladroitement un bras derrière le dos de Nywell et ce dernier se transforma en une longue aile de plume qui enveloppa la jeune fille. Il n'avait pas réelle idée de pourquoi il avait agit ainsi, il voulait juste ôter de son esprit le sentiment de malaise qu'il transmettait. Comme si, en adoptant le même comportement que la fille, il lui confirmait qu'il n'était en rien déconcerté.

Se transformer en aigle, du moins partiellement, détendit immédiatement Kôta. Sentir le vent léger sur ses plumes espacées emplit son corps entier d'un volupté de plaisir. Il se rendit soudainement compte avec le recul que son mauvais caractère revenait encore une fois à la charge; encore une fois, il ne prenait aucun plaisir à quelque chose, il n'arrivait pas à prendre plaisir avec quelque chose. Quand est-ce qu'il s'était sentit bien, ces derniers temps ? Il plongea dans sa mémoire, trop profondément, et se rendit compte que ces derniers temps, il n'avait pas réellement sourit.

Il avait sourit avec Miku, il avait sourit avec Cäcilie, et ses autres compagnons de mission. Car ces personnes lui avaient tenus compagnies, l'espace d'un instant. Il avait appris à les connaître, avait vu que c'étaient de bonnes personnes, et ne pouvait que les aimer davantage lui aussi. Il allait faire de même avec Nywell. Il fallait qu'il retrouve le sourire. Il fit disparaitre son bras ailé pour redevenir entièrement humain, et il le ôta du dos de sa compagne.

« Désolé si ça t'as surpris ou si t'as pas aimé. »

Pour qu'une personne s'ouvre à soi, il faut s'ouvrir à elle. Le sens du contact de Kôta était assez ambigüe, mais il préférait désormais parler sans but précis, sans se prendre la tête comme il aurait pu le faire quelques instants plus tôt, et ainsi dénouer le malaise fléchissant au dessus d'eux. Il tourna légèrement la tête vers Nywell, regardant d'un œil la route, de l'autre le visage de la jeune fille.

« T'es bien jolie oui, mais je ne sais pas si on fait un réel couple. Les gens ne nous voient pas assez bien pour dire ça, peut-être que c'est une illusion d'optique pour eux... »

A vrai dire, Kôta n'avait jamais été en couple, ni même amoureux, d'où ses réticences à l'idée d'imposer un statut inconnu pour lui au monde entier. Pourtant, il ne s'écartait pas de la fille, et ils restaient toujours collés, comme s'il l'avait oubliée, ou s'y était habitué.

« En vérité, en plus de ma capacité à me transformer en aigle, j'ai des facilités pour élaborer des stratégies suivant les situations. Je suis habile dans tout ce qui est de l'ordre de la réflexion rapide, je sais en quelques secondes seulement tirer les avantages et les inconvénients d'un mouvement en combat, et voir les conséquences. J'arrive à penser à plusieurs niveaux, ce qui veut dire que je peux penser à plusieurs choses en même temps, et en combat, c'est grâce à ça que je m'en sors jusqu'à aujourd'hui. Je ne suis pas fort, mais rusé, et j'arrive à faire prendre l'adversaire à son propre piège. Mais je ne suis pas très physique, comme on peut le dire, et par conséquent, j'en ressors toujours blessé. Mon dernier combat intense était contre une mage de Legion - j'ai participé à l'arrestation de la guilde illégale - et je l'ai vaincue mais le combat était tellement éprouvant que j'ai du me reposer de longues semaines dans un coma avant de me réveiller. »

Il regarda Nywell dans les yeux, souriant.

« Mais aujourd'hui, tu es là pour m'empêcher de tomber, n'est-ce pas ? Allez, à toi de me parler de tes capacités, apprentie ! »

Sa transformation avait complètement changé son comportement; à croire que devenir un aigle était la meilleure chose qu'il pouvait lui arriver. Et pour cause...

A peine avait-il terminé sa phrase, ne laissant pas le temps à Nywell de répondre, que trois personnes sortirent d'un fourré qui bordait la route pour leur barrer le chemin. Ils avaient de courtes dagues et un air menaçant.

« Alors les amoureux, on se promène ? Filez nous vite tout votre argent, ou j'égorge ta chérie devant toi, nabot ! »

Kôta laissa un furtif regard à Nywell, un regard qui voulait avant tout s'assurer que la fille n'avait pas peur, et surtout, montrer qui lui, n'était nullement effrayé par les trois hommes. Se montrer armés de lame était un signe évident qu'ils ne maitrisaient pas la magie; se montrer non-loin d'une guilde de mage, car Blue Pegasus était une guilde renommée dans la région, était d'autant plus risqué. Ils pouvaient bien sûr ne pas avoir peur des mages, mais pour cela, ils devaient avoir une force surhumaine pour espérer les défier, et leurs dagues malhabiles étaient la preuve qu'il serait facile d'en découdre. Kôta s'avança, laissant Nywell en arrière.

« Donnez-moi ces armes avant que vous ne blessiez quelqu'un !
_ Tu te fous de nous, là, nan ? »

Un premier assaillant lui fonça dessus, et alors qu'il était à portée, Kôta fit une pirouette, transformant son pied en une serre d'aigle acérée, et la serre, armée de trois griffes extrêmement coupantes, déchira de haut en bas le corps de l'homme qui tomba à la renverse, immédiatement sonné, lâchant son arme, gisant dans son sang qui s'échappait de trois longues cicatrices qui partaient de son front jusqu'au bas de son ventre. Ses deux amis l'observèrent, incrédules, puis se retournèrent et coururent de toutes leurs forces pour échapper aux deux mages. Kôta n'avait pas l'intention de les poursuivre. Il resta à les fixer, ne regardant pas Nywell. Il voulait voir sa réaction. Si elle allait les laisser partir, ou si elle allait les poursuivre à son tour et les attraper. Une simple décision, mais au moins, elle était digne de sens, et valait sans doute mieux qu'un long discours de la part de la fille. Même, il serait l'occasion, sans doute, de voir ce dont elle était capable en combat...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyVen 30 Nov - 17:41

Anonymous
Invité


Click

Nywell se sentait beaucoup mieux, la conversation allait bon train, Kota lui avait même sourit chaleureusement avant de passes son aile derrière sa taille. La jeune fille ne s’offusqua pas le moins du monde, au contraire, ce fut une amusante expérience que de sentir des plumes vous enlacer. Sans crier gare il retransforma son bras et le retira tout en s’excusant :

« Désolé si ça t'as surpris ou si t'as pas aimé. »

« Oh ne t’inquiète pas, si cela m’avait déplut, tu l’aurais sût immédiatement. »

Il sembla hésiter un instant avant de poursuivre :


« T'es bien jolie oui, mais je ne sais pas si on fait un réel couple. Les gens ne nous voient pas assez bien pour dire ça, peut-être que c'est une illusion d'optique pour eux... »

Nywell ne put réprimer un petit rire qu'elle cacha avec le revers de sa main, il la trouvait donc jolie. Recevoir ce compliment lui mit du baume au cœur, sa vie n’avait certes pas été facile tout les jours. Il était bon de se délasser et de ne penser à rien, vivre le moment présent, c’était si rafraichissant. Elle fut surprise de le voir se lancer dans une grande tirade sur ses expériences au combat et sur ses forces et faiblesses. Nywell dû admettre que l’analyse de Kôta était d’un réalisme impressionnant. Il était parfaitement conscient de son potentiel et il ne se dégageait aucune vanité dans son discours, juste peut-être l’embarras de ne pas être plus fort. La jeune fille ressentit tout à coup un mélange d’estime et de jalousie à l’égard du jeune homme. Elle aurait aimé elle aussi, posséder une telle capacité d’analyse. Un peu comme si les rôles furent inversés, Kôta tira Nywell de ses pensées en lui souriant gentiment et en annonçant :

« Mais aujourd'hui, tu es là pour m'empêcher de tomber, n'est-ce pas ? Allez, à toi de me parler de tes capacités, apprentie ! »

La jeune fille ne put s’empêcher de sourire à son tour, malgré son apparente timidité, il s’était laissé prendre au jeu et le courant passait plutôt bien entre eux deux. Elle voulu répondre, mais un trio de malotrus fit irruption :


« Alors les amoureux, on se promène ? Filez nous vite tout votre argent, ou j'égorge ta chérie devant toi, nabot ! »


Nywell afficha une moue ennuyée, cette bande de vauriens venait de lui couper la parole et en plus de cela ils voulaient l’égorger. Il n’y avait, pour elle, pas de meilleure provocation possible, elle ne les raterait pas. Elle ignora le manège de Kôta, et ne lui donna aucun autre signe extérieur que sa façade contrariée. Mais lorsque ce dernier intervint, elle ne perdit goutte du spectacle. Le geste était simple et beau, un coup de pied de haut en bas, la technique était minimaliste, efficace et maitrisée. Il avait changé son pied en serre d’aigle et avait lacéré son adversaire avec agilité. Un homme était à terre et les deux autres en fuite, le sang de Nywell bouillonnait, elle ne voulait pas être en reste. La jeune fille joignit ses deux mains et prit une posture d’archère, puis elle généra de la foudre au creux de ses doigts. L’air se satura d’électricité statique, elle étira son bras vers l’arrière et visa à l’aide de son autre main. La foudre bleuté se distendit entre ses bras afin de former un long éclair aux allures de carreaux d’arbalète. Ses doigts lâchèrent prise avec grâce et le trait de foudre jaillit vers l’avant pour venir mordre la chair dorsale de son infortunée victime. Alors que l’un des voleurs s’écroula, ayant tourné de l’œil face à la douleur de sentir sa peau calcinée et son system nerveux saturé d’électricité, Nywell ponctua d’une voix douce : « Lightning Bolt »

Elle abaissa les bras et ferma les yeux pour murmurer : « Electric Impulse ».

Lorsqu’elle les rouvrit, une lueur bleutée emplissait ses pupilles, ses cheveux ondulèrent sous l’effet du statisme se mettant en mouvement. La foudre envahit son corps et stimula son system nerveux, 7 secondes pendant lesquelles la vitesse de ses reflexes et mouvement serait triplée. Son pied droit donna le ton, il vint compresser le sol et s’y enfoncer avant de décoller à pleine puissance, craquelant finement la couche de terre qui s’y trouvait. En quelques foulées aériennes, elle couvrit la moitié de la distance qui la séparer de sa proie. Le dernier agresseur se retourna pour voir ce qui était arrivé à son compère et fit face malgré lui à une furie argentée qui filait comme le vent droit sur lui. A mi-course, Nywell fléchit sa jambe gauche pour prendre une impulsion et sauter dans les airs. Elle monta à approximativement deux mètres de hauteur avant de s’enrouler et d’effectuer un saut périlleux vers l’avant tout en laissant trainer sa jambe droite tendue. La réalisation était artistique et élégante, lorsque son pied gauche toucha le sol, le talon de son autre pied vint heurter violemment l’arrière de la tête du bandit. En plus du choc, ce dernier se retrouva inconscient face contre terre, et ce fut une Nywell triomphante, le pied toujours sur la tête du malheureux, qui avertit Kôta :

« C’est fait ! On peut appeler la maréchaussée Master ! »

Lorsque Kôta expliqua son appartenance à la guilde Blue Pegasus et que Nywell ajouta qu’elle était son apprentie, l’incident fut vite réglé. Ils reprirent la route rapidement et Nywell ne put résister à l’envie de demander :

« Alors j’étais comment ? A la hauteur de vos espérances ? Vous en revanche, vous étiez exactement comme vous vous décrivez. Pas d’usage superflu de la magie, une frappe précise après une tentative de calmer le jeu. Master est vraiment un tacticien ! »

Tout en se délectant de sa réponse, la jeune fille les guida jusqu’au mont boisé ou l’équipe de recherche avait été vue pour la dernière fois. Une fois sur place, elle trouva approprié de laisser les rênes de la mission à Kôta étant donné qu’il s’agissait peut-être de gens qu’il connaissait bien. Autant de considération venant d’elle-même la surpris un peu, elle soupira et fixa le jeune homme avec insistance, attendant la marche à suivre.
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptySam 1 Déc - 18:18

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

La réaction de sa camarade ne se fit pas attendre; elle activa sa magie, et le jeune Kôta sentit l'air s'électrifier autour de lui. Intrigué, il recula de quelques pas en se tournant vers Nywell qui n'avait d'yeux que pour ses cibles; pour cause, elle visa de ses doigts électrifiés les deux silhouettes fuyardes et en un éclair - littéralement - un des hommes fut touché, et tomba à terre. Kôta ouvrit la bouche, tout bonnement impressionné de la rapidité, de la maitrise et de l'élégance de la technique de la fille. Sans un mot, elle était passée à l'action, jugeant cela presque naturel. Elle n'avait pas hésité à attaquer, ce qui faisait d'elle une redoutable guerrière. Et la démonstration de force n'était pas terminée.

D'un saut périlleux, elle bondit vers le dernier des gredins avec quelques rebonds largement espacés pour couvrir la distance qui la séparait de lui. Une fois à sa hauteur, en pleine grâce, elle effectua un tour sur elle même pour abattre l'homme d'un coup. Avec son regard perçant d'aigle, Kôta ne rata pas un seul détail. Une fièvre athlétique brulait dans le regard de la femme. Elle était passée de malicieuse à effroyablement sérieuse. Kôta avait espéré un genre de réaction tel quel, il l'avait obtenu. Il avait vu la jeune femme changer radicalement de comportement, de posture, d'expression. Lui-même avait jugé y être allé un peu fort avec l'homme qu'il avait attaqué, mais Nywell, elle, n'y était pas allée de main morte. Le garçon eut une envie encore plus forte d'en apprendre plus sur la fille qui devenait sérieuse quand la situation l'exigeait. A peine le bref combat terminé, elle s'était retournée vers lui, son sourire habituel réapparaissant.

Ils confièrent les trois bandits aux autorités du coins et continuèrent rapidement leur route. Presque aussitôt qu'ils furent à nouveau seuls, la jeune fille se tourna vivement vers Kôta.

« Alors j’étais comment ? A la hauteur de vos espérances ? Vous en revanche, vous étiez exactement comme vous vous décrivez. Pas d’usage superflu de la magie, une frappe précise après une tentative de calmer le jeu. Master est vraiment un tacticien !
_ Ha! Je prends ça comme un compliment. Ta magie à toi était spectaculaire, je ne m'attendais pas à voir un tel concentré de magie jaillir en un seul coup. Tu m'as ébloui, ta performance était parfaite ! »

Il rit en terminant sa phrase, peut-être pour qu'elle passe mieux; non pas qu'elle puisse porter à confusion, plutôt pour ne pas se montrer totalement sérieux quand il s'intéressait à elle. Il voulait la connaître davantage, mais peut-être qu'elle gardait des secrets trop forts pour être dévoilés. S'il se montrait trop avide d'en connaître, elle allait se fermer et rompre toute communication.

Ils arrivèrent assez vite sur une petite hauteur, le Mont Boisé, un terrain assez large recouvert d'une forêt sinueuse où il était facile de s'y perdre par mauvais temps. Les longs arbres surplombaient tout le paysage alentours; le mont surélevé par rapport aux terrains adjacents donnait une panorama sans équivalent de la région. Après la rapide montée, rendue plus facile par leur jeunesse, ils arrivèrent en face des premiers bois.

« Leur mission les a conduit ici, et ils ne réapparurent plus jamais. »

Un vent cinglant les frappa sans prévenir. Kôta fit une grimace en se protégeant les yeux des brindilles de bois qui virevoltaient autour d'eux.

« La nature est hostile aux hommes ici. Elle a du voir des actes ignobles pour tenter de nous faire rebrousser chemin. »

Il s'engagea alors dans les bois. Aucun sentier ne se détachait, les arbres trop emmêles entre eux pour traverser la forêt en ligne droite. Il fallait donc enjamber des racines, esquiver des branches trop basses ou même rebrousser chemin si on voulait s'en sortir. L'épaisseur des feuilles était telle que les rayons du soleil filtraient difficilement au travers. Il faisait même plutôt frais sur les lieux.

« Ca ne sert à rien de tourner en rond comme ça. Je vais tenter une autre méthode. »

Kôta ôta sa chemise et se transforma alors intégralement en aigle, ses vêtements retombants, vides, à l'endroit où il était auparavant. Il vola au dessus des bois et fit plusieurs tours dans le ciel pour discerner quelque chose d'intéressant. A un endroit, plus au nord de la localisation de Nywell, il y avait un trou dans la forêt, une sorte de clairière. Mais elle n'était pas naturelle, des arbres avaient été arrachés, des troncs étaient parsemés de part et d'autres de l'espace vide. Kôta revint vers Nywell et redevint humain.

« Plus au Nord, il y a un endroit assez suspect... »

Ils se mirent en route, et arrivèrent après quelques minutes sur les lieux. Au travers des troncs décharnés, il n'y avait rien, mais en y regardant de plus près, on pouvait discerner quelques faits particuliers. D'une part, les troncs avaient été tranchés d'un seul coup, net et précis. Quelques taillades profondes en parsemaient certains. Un frisson parcourut l'échine de Kôta, et il se tourna, l'air grave, vers sa camarade.

« Un des mages de Blue Pegasus, un de ceux qui a disparu, se nomme Galaad. Il maitrise une magie spécifique qui transforme ses bras en d'immenses lames tranchantes. Je l'ai déjà vu s'entrainer dans le parc de Blue Pegasus. Il arrivait à trancher des arbres aussi facilement qu'on l'a fait ici. Je... je crois qu'il y a eu un combat en ces lieux. »

Cette constatation le choqua plus qu'autre chose. Il avait été jusqu'à présent assez éloigné de la mission, comme si elle n'était qu'un justificatif, qu'un but toujours plus ou moins lointain. Mais là, ils se trouvaient au cœur de l'enquête, au cœur du mal. Il prit soudainement conscience des faits horribles qui s'étaient déroulés sur places. A ses pieds, ses camarades de guilde s'étaient battus et avaient sans doute perdu. Étaient-ils toujours vivants, déjà ? Le frisson qui n'avait pas quitté le corps du garçon s'intensifia. Il en devenait trop perturbé.

« Excuse-moi, je... c'est difficile de se concentrer en faisant abstraction de tout ce qui s'est déroulé ici même. Je connaissais ces gens, je les ai vu partir en mission sans rien dire, et... et je ne trouve pas la solution. »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyMer 5 Déc - 15:11

Anonymous
Invité


Click

Alors qu’ils escaladaient le mont boisé, Nywell sentit l’ambiance s’alourdir entre elle et Kôta. Les petits rires communicatifs et le ton plaisantin du début avait céder sa place au sérieux de la mission. Les compliments du jeune homme s’étaient taris et sa capacité à trouver refuge dans ses pensés ne cessait de surprendre Nywell. Une bourrasque de vent souffla poussières et débris, si bien que la jeune fille ferma les yeux. Son compagnon annonça alors :

« Leur mission les a conduit ici, et ils ne réapparurent plus jamais. La nature est hostile aux hommes ici. Elle a du voir des actes ignobles pour tenter de nous faire rebrousser chemin. »

Le ton de sa voix était monocorde, presque songeur et empreint de mélancolie. Nywell resta silencieuse, elle avait l’impression que communiquer émotionnellement avec le jeune homme deviendrait plus difficile, il semblait se renfermer. Ils reprirent leur marche et eurent le sentiment de tourner en rond, ils étaient désorientés par la forêt elle-même. Leur périple semblait voué à l’échec, il fallait tenter une autre approche, Kôta suggéra alors :


« Ca ne sert à rien de tourner en rond comme ça. Je vais tenter une autre méthode. »


Sans autre forme de procès, il ôta sa chemise devant une Nywell médusée de voir le naturel du jeune homme prendre le dessus. Elle s’adossa à un arbre et croisa les bras sous sa poitrine pour observer le jeune homme avec attention. Elle soupira un brin déçue, il n’avait que la peau sur les os, sa morphologie s’apparentait vraiment à celle d’un aigle. Il se métamorphosa et laissa la jeune fille sur place, elle ferma les yeux et soupira de plus belle, le soudain sérieux de cette opération lui déplaisait.
Lorsque Kôta revint, il se retransforma en humain et Nywell pivota sur elle-même pour regarder dans une autre direction tout en rigolant. Enfin un peu de légèreté, le stress de se confronter à une partie de son passé la terrorisait au plus haut point. La voix de son compagnon retentit et ils se mirent en route vers le nord. Sur place un spectacle sinistre s’offrait à eux et Kôta s’éloigna une fois de plus de la réalité. Il avait l’air grave et préoccupé et sa voix trahissait ses émotions :



« Un des mages de Blue Pegasus, un de ceux qui a disparu, se nomme Galaad. Il maitrise une magie spécifique qui transforme ses bras en d'immenses lames tranchantes. Je l'ai déjà vu s'entrainer dans le parc de Blue Pegasus. Il arrivait à trancher des arbres aussi facilement qu'on l'a fait ici. Je... je crois qu'il y a eu un combat en ces lieux.
Excuse-moi, je... c'est difficile de se concentrer en faisant abstraction de tout ce qui s'est déroulé ici même. Je connaissais ces gens, je les ai vu partir en mission sans rien dire, et... et je ne trouve pas la solution. »


Nywell n’arriva pas à se retenir et telle une bombe à retardement elle lui lança sur un ton réprobateur et légèrement agacé :

« Tss, quel hypocrite tu fais. Si ce n’était pas pour moi et ma demande tu aurais ignoré cette mission pour te concentrer sur ta petite vie dorée. Il n’est pas un peu tard pour se soucier de ceux que tu appelles tes amis hein ? »

Sans crier gare elle détendit son bras et l’attrapa par le col de sa chemise pour l’attirer à elle. Nywell planta ses yeux dans le blanc des siens, les traits durs et inflexibles de sa colère se lisaient sur son visage. Fidèle à son élément, la jeune fille tenta l’approche de l’électrochoc en reprenant :

« Oi ! C’est pas le moment de rêver ou de baisser les bras ! Bien sûr qu’il y a eut combat, c’est l’évidence même ! Tu t’attendais à quoi ? Les voir prendre un pique-nique ? Reviens à la réalité bon sang ! Tu n’as pas de solutions ? »

Elle fit quelques pas en avant tout en le trainant par le col, elle s’écria toujours avec animosité :


« Regarde ! Des empreintes de pas et des traces de sangs. Au lieu de rêvasser tu ferais bien de te concentrer sur la mission ! »

Elle le lâcha et commença à pister les indices afin de trouver un chemin qui les mèneraient jusqu’à l’équipe de recherche et peut-être même le mage noir que Nywell voulait secrètement interroger. Elle se retourna et le provoqua sans l’épargner :

« Je hais les types qui s’apitoient sur leurs sorts, agis en tant qu’homme un peu. Laisse éclater ta colère, réclame vengeance pour tes soi-disant amis, met toi à chialer si tu veux ! Mais ne reste pas une larve bouffée par le doute et qui se demande ce qu’il doit faire ! La piste est fraiche, il y a une caverne un peu plus loin. J’y vais de ce pas pour poursuivre la mission, toi tu fais ce que tu veux. Dans ton actuel tu ne serais qu’un fardeau ! »

Nywell était tel un serpent qui crache son venin, son regard farouche quitta Kôta et elle se dirigea à pas vif vers l’entrée de la caverne. La végétation semblait torturée et une couleur noirâtre recouvrait la flore locale. Elle s’avança, la main sur la garde de son katana, parée à toutes éventualités, lorsqu’elle aperçut trois cages à gros gibiers. A l’intérieur, il n’y avait aucun animal, mais trois corps d’humains… Après rapide analyse elle murmura :
« Un mort et deux blessés… »
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyMer 5 Déc - 20:00

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

« Un mort et deux blessés…
_ C'est sans aucun doute l’œuvre d'un mage noir. »

Sans s'arrêter à sa hauteur, Kôta contourna Nywell, le visage neutre et le dos droit, et s'approcha davantage des trois corps. Du coin de l'oeil, il vit des blessures trop graves sur le défunt, et il sentit l'emprise de la magie autour d'elles. Ils étaient partis à la chasse au mage noir, mais c'est ce dernier qui les avait trouvé en premier. Les deux autres étaient inconscients, mais on pouvait discerner un faible soulèvement de poitrine; un écho désespéré pour s'accrocher à leur vie bafouée. Kôta ouvrit son sac et sortit ce qu'il trouvait tout au fond; quelques bandages, de la pommade censée nourrir les plaies, et une bouteille d'eau. Il s'attaqua aux blessures profondes des deux hommes qui restaient relativement rares, et il leur fit un bandage. Il s'appliqua avec précaution, et tandis qu'un des hommes s'endormait, l'autre reprenait peu à peu conscience. Kôta l'adossa contre une paroi de la grotte.

« Galaad, je suis Hirata Kôta, de la guilde, et voici une amie, Nywell. Nous sommes venus pour vous ramener à la maison.
_ Kô...ta ? Comment vont ...?
_ Tout est bon, j'ai soigné les blessures et... »

... et ils vont bien. Est-ce vraiment ce que tu as voulu dire, Kôta ? Offrir un nouveau mensonge, garder le meilleur dans un coin, se contenter de ce qui peut être mieux pour toi ? Tss, quel hypocrite tu fais. Ne fut-ce pas difficile de se rendre compte qu'elle avait raison, depuis le début ? Est-ce si facile de se rendre compte de la réalité, de voir à travers tes pensées, de savoir qu'en vérité, tu n'as jamais voulu venir les sauver sauf quand elle te l'a demandé ? Et pourquoi tu as accepté sa requête ? Pour te faire une amie. Foutu crétin, peux-tu au moins rattraper toutes ces choses que tu as perdues ?

« ... et je crois que Josh est mort. Je suis désolé, Galaad. Tu es en vie, toi, et la vie continue pour toi, et je vais te ramener à la guilde. On va te soigner, et tu vas continuer à vivre. N'est-ce pas, hein ? Tu vas le faire, non ? »

Des larmes coulaient sur son visages, traçaient des lignes humides au travers de la saleté de ses joues. Kôta eut le cœur brisé de lui avouer ça comme ça, mais il ne pouvait pas renier la vérité. Galaad s'endormit rapidement après, sans réussir à parler à nouveau. Kôta l'allongea à côté de l'autre survivant tandis que le corps du défunt était isolé, plus à l'écart. L’œil grave, il l'observa longuement avant de se tourner vers Nywell. Il jura, fait rare.

« Merde, tu as raison, et je te demande de m'excuser pour tout ça. Je, je ne crois pas que c'est vraiment excusable. Mais je m'en rend compte - c'est l'important, non ? - et je pourrais avancer grâce à ça, je pense. J'aimerai qu'on ramène ces personnes à la guilde. Là bas, elles pourront parler après les soins et on repartira trouver cet enfoiré de criminel. »

Il se sentit un peu honteux d'être vulgaire, mais il pensa que Nywell comprendrait bien. Depuis les évènements sur l'île de Legion, son sens aïgu de la justice avait été poussé à son paroxysme. Rencontrer un criminel le mettait dans un état différent. Sa dernière mission, avec Cody, un pénitent aux ordres du Conseil, avait faillit tourner au désastre tellement il n'avait pas eu confiance en lui, ex-prisonnier pour crimes. Il croyait au pardon, et tout ça, mais il était impératif tout d'abord de drainer toute la mauvaise onde qu'envoyaient ces criminels et les arrêtant. Il se promit du mieux qu'il pu de stopper le mage noir qui avait tué un de ses frères, et qui avait mit dans un sale état les deux autres. Il regarda Nywell à nouveau, plus déterminé que jamais, quand une vague d'air glaciale le figea.

Quelque chose approchait, il le sentit, et sa détermination se craquela progressivement. Il ressentit une aura malsaine, froide, et meurtrière. Du même ordre que l’ersatz qu'il avait sondé sur les blessures de ses compères. En clair, celà ne pouvait dire qu'une seule chose. L'assassin revenait sur les lieux de son crime. Kôta n'eut pas le temps d'en parler à Nywell qu'elle disparut. Tout bonnement. Autour de lui, tout était noir. Il fit un tour sur lui-même et constata alors que ce n'était pas Nywell qui avait quitté la caverne, mais bien lui. Il n'y avait plus de roches, plus de corps, plus de Nywell a ses côtés. Il était perdu dans un noir puissant, trop fort et propice au meurtre. Paradoxalement, il ne ressentait la présence que d'une seule personne, mais cette même personne était partout autour de lui. Comme si... cette personne était l'obscurité même qui était là.

Et lentement, une silhouette, plus noire que obscurité même, se forma devant lui...


En réalité, Kôta n'avait jamais quitté la caverne. Il était juste tombé raide, inconscient, devant les yeux de Nywell. Un voile noir entourant son regard désespérément vide. Personne n'était venu dans la grotte, à part un nuage noir qui s'était attaqué au garçon pour le faire fuir. Et si une silhouette émergeait devant lui, dans l'étrange espace où il était coincée, une autre aussi menaçante posait le pied à l'entrée de la grotte.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyJeu 6 Déc - 18:30

Anonymous
Invité


Click

Nywell fut surprise de voir un Kôta revigoré débouler derrière elle et prendre les devants. Ses propos avaient fait mouche, son attitude était différente, elle le vit s’affairer à sauver ses amis avec détermination et courage. Le courage de faire face à l’horrible vérité, le courage de confronter la réalité, et d’aller de l’avant malgré tout. La jeune fille ne put s’empêcher de s’attendrir un bref instant devant ce changement radical de comportement. Elle voulait inconsciemment l’encourager à continuer d’agir de la sorte, elle trouvait cela bizarre, mais elle ne put s’empêcher d’apprécier ses efforts.

Elle se mit en quête d’indices sur la provenance du mage noir, mais dans l’obscurité, elle ne distingua rien qui puisse lui être utile. Elle tourna la tête pour écouter Kôta parler, elle fut surprise de noter qu’il pleurait. La jeune fille s’approcha avec embarras, elle fut prise d’une envie soudaine de le réconforter, mais elle se retint. L’embarras venait de la gagner, elle soupira et pensa qu’on ne change pas un opossum en tigre en une journée. Il s’exprima en ces mots :


« Merde, tu as raison, et je te demande de m'excuser pour tout ça. Je, je ne crois pas que c'est vraiment excusable. Mais je m'en rends compte - c'est l'important, non ? - et je pourrais avancer grâce à ça, je pense. J'aimerai qu'on ramène ces personnes à la guilde. Là bas, elles pourront parler après les soins et on repartira trouver cet enfoiré de criminel. »

Nywell sourit, elle comprenait parfaitement ce qui devait trotter dans la tête de Kôta, enfin le jeune homme reprenait du poil de la bête. Elle lui répondit avec gentillesse et empathie :

« C’est l’esprit, laisse libre cours à tes sentiments, et je t’assure qu’on retrouvera celui qui a fait cela. »

Elle omit d’ajouter que c’était son intérêt premier dans cette affaire, et elle était bien contente que le jeune homme ne l’eût questionné à ce sujet. Alors qu’elle sentait que des liens s’étaient renoués entre eux, un phénomène étrange frappa Kôta. Ce dernier s’écroula comme un pantin désarticulé et lorsque Nywell se jeta à son chevet, elle put apercevoir dans ses yeux grands ouverts, un voile de ténèbres recouvrant sa vue.
Une présence se fit sentir à l’entrée de la caverne, une aura meurtrière et noire que son porteur ne prenait guère attention de dissimuler. Etait-ce un avertissement ? Devait-elle emporter le corps de Kôta et fuir ? Non, cette opportunité de discuter seul à seul avec peut-être un fantôme de son passé était une aubaine. Elle déposa avec délicatesse la tête du jeune homme sur le sol avant de se relever, la main sur son arme, et de faire face à l’ennemi. D’une voix qui n’exprimait rien d’autre qu’une confiance hors normes, elle s’exclama :


« Montre-moi mage noir, je ne fuirais pas… »

Une silhouette encapuchonnée et vêtue d’un long manteau de jais fit son apparition devant elle, une voix ennuyée résonna alors :


« Huuumm, me voila bien triste, j’aime que mon gibier soit vivace durant la chasse, pas qu’il me charge toutes voiles dehors. Vous m’avez l’air familière… Peut importe, finissons-en ! »

Le mage noir leva son bras droit et une masse de ténèbres se créa autour de ce dernier. On aurait dit un nuage de mélasse, lorsqu’il lança sa main vers l’avant, cette brume obscure fila, tel un projectile de baliste, droit sur Nywell. La jeune fille sourit et leva sa main au ciel, elle cria à plein poumon : « Spinning Lightning !»
Une fontaine d’éclairs jaillit de sa paume et se mirent à tournoyer à grande vitesse avec elle pour épicentre. Le maillage de son sort était plus dense qu’à l’accoutumé, et lorsque l’obscurité rencontra la lumière de la foudre, des crépitements se produisirent avant que les ténèbres ne s’avouent vaincus et ne se dissolvent dans l’air. L’électricité se volatilisa elle aussi et la jeune fille se mit à courir vers l’avant en murmurant : « Electric Impulse ».
Elle pouvait se déplacer deux fois et demi plus rapidement que la normale, elle avait sciemment choisis de rester en mode passif, afin de pouvoir lancer « Static Release » quand bon lui semblerait, malgré la « taxe » que son premier sort prendrait. A l’aide de gracieuses enjambées, elle arriva à portée de son adversaire en quelques secondes. Elle ancra son pied dans le sol et la main gauche apposée sur la garde de son katana, dormant sur son flanc. D’un geste du pouce, elle pré-sortie la lame du fourreau, puis de sa main droite, elle tira l’acier en utilisant les techniques dites de Batto ou de Iai.
En penchant l’étui, elle avait créé une courbe parfaite compte tenu de son gabarit, la forme de son arme lui permit de bénéficier d’un appel d’air qui propulsa la lame hors du fourreau dans un angle quasi-parfait qu’elle ajusta avec la position de son coude.
Elle dégaina de ce fait avec une vitesse hallucinante, à peine la lame eut-elle jaillit qu’elle fut électrisée à pleine puissance. Les ténèbres formèrent une sorte de bouclier séparant Nywell et son ennemi. Son sabre trancha le nuage de mélasse comme dans du beure et un fin sillon se traça sur le torse du mage noir. La blessure était peu profonde, et Nywell pivota sur sa droite pour abattre sa lame une seconde fois. Son adversaire recula et l’acier s’enfonça dans de fines particules de brume noire. De son œil aguerri, la jeune fille comprit qu’elle lui avait échappé, il se trouvait à présent à côté du corps sans défense de Kôta.

Le mage noir marqua un long silence tout en détaillant Nywell avec une extrême précision avant d’éclater d’un grand rire gras. Une fois calmé, il se décida enfin à parler :


« Capitaine Nywell, quelle surprise. Qui aurait cru que vous étiez une femme ! A l’époque vous portiez une coupe à la garçonne comme nous tous. »


Le visage de la jeune fille se décomposa, elle abaissa sa garde et bégaya :

« Non… T… Tu faisais partie du bataillon d’enfants soldats de Pergrande ? »

« Section numéro deux capitaine, vous étiez notre légende et je servais sous vos ordres… »


La belle tomba à genoux sous le poids de cette information, le choc émotionnel fut si violent qu’elle n’arrivait presque plus à respirer…
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) EmptyJeu 13 Déc - 16:19

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

« Salut Kôta ! »

Des cheveux blonds, une silhouette élancée mais plus petite que lui. Des traits fins, une sorte de détermination dans ses yeux qui contrastent avec l'âge qu'elle a réellement. C'est bien Yume no Ai qui est devant Kôta. Son amie d'une mission, une personne qu'il a rencontré lors d'une mission groupée et avec laquelle il avait combattu des mages noirs. Ai, peu de temps après, avait quitté sa guilde, Fairy Tail, pour rejoindre le Conseil. Et ça avait été plus difficile d'organiser des rencontres. Ils s'étaient retrouvés sur l'île de Legion pour une bataille finale contre la guilde noire. Il avait été dans le groupe d'attaque de front du QG; elle avait été assignée à l'attaque du Chantier Nord. C'était la dernière fois qu'il l'avait vue.

Il avait combattu une femme et l'avait remporté. Il était revenu au campement en titubant, avec ses compagnons de la mission. Il s'était allongé et avait fermé les yeux, trop exténué et blessé. Il était plongé dans un profond sommeil et il n'avait pas voulu se réveiller. Ses amis, eux, étaient toujours debout pour combattre la menace. Et Ai avait été tuée, à quelques mètres de lui, alors qu'il dormait toujours.

Il s'en était toujours voulu, à coup sûr. Cet égoïsme, il voulait le combattre, et rien qu'avec Nywell il faisait des pas en avant. Mais cette vision aussi soudaine inattendue le fit replonger au fond du trou. Elle était là, devant lui, alors que tout était noir autour d'eux. Elle semblait réelle. Et elle souriait.

« Ca fait longtemps qu'on ne s'est pas vu ! Depuis que tu m'as laissé mourir là-bas, sur cette île. Tu n'es même pas venue sur ma tombe. Tu exagères, Kôta. »

Le garçon implosa. Il prit sur lui pour ne pas déverser d'énormes larmes. Sa bouche se maintenant fermée pour réprimer un sanglot trop long qui ne demandait qu'à sortir. Il ne pouvait détacher son regard de Yume no Ai, même si ça lui faisait affreusement mal. Elle, elle se contenta de l'observer, toujours la même expression sur le visage. Après quelques secondes, ses émotions ravalées, Kôta pu parler. Les yeux droits dans ceux de la fille.

« Tu es morte, Ai. Je suis désolé, franchement désolé, je ne pas avoir été là. Peut-être que ça aurait été moi qui se serait fait tué. Peut-être que tout aurait été différent. Mais les choses se sont déroulées ainsi. Et on ne peut pas revenir en arrière. »

Il ferma les yeux.

« Tu es morte, Ai. Ce n'est pas toi là devant moi. Cesse de me hanter. Laisse moi continuer seul. »

Il rouvrit les yeux avec une forte inspiration pour voir qu'elle avait disparu. Il fit un tour complet sur lui même et ne distingua rien ni personne dans la pénombre dérangeante qui l'entourait toujours. Il entendit alors soudainement un applaudissement. Il se tourna vers son origine et vit une forme humaine s'approcher. Il s'agissait d'un humanoïde entièrement noir. Il était impossible de deviner son visage. Seule sa silhouette s'imposait, droite, fière, obscure.
Joueuse.

« Bravo jeune homme, tu as passé le plus difficile ! Oui, nombreux sont ceux qui deviennent fous à lier quand ils sont confrontés à leurs fantômes. Mais toi, tu n'en es plutôt bien sorti. Ca ne veut cependant pas dire que tu ne pourras pas sortir de là.
_ Qui êtes-vous ?
_ Oh, ça... Je suis celui qui t'a amené ici. J'ai voulu t'isoler, pour quelques instants, du monde réel. Tu es en moi. Ou je suis en toi. C'est plutôt difficile à décrire. Et pour ne pas compliquer les choses, ce n'est pas vraiment moi qui te parle maintenant. Je ne suis pas moi, là, ici. Mais je ne veux pas t'embrouiller l'esprit davantage huhu.
_ Faites-moi sortir de là.
_ Je peux faire rentrer les gens, mais je ne peux pas les faire sortir, désolé !
_ Et comment pourrais-je sortir ?
_ Je n'en ai absolument aucune idée. »

Et Kôta, même s'il ne pouvait voir l'expression du visage qui n'existait pas autrement que par sa noirceur, sentit au ton de la voix de l'homme qu'il était sincère.

« Donc je suis en vous, ou en moi, et je dois trouver la sortie tout seul ?
_ C'est ça.
_ Très bien... J'aurai une faveur. Puis-je vous toucher ?
_ Sans soucis. »

Kôta s'approcha et toucha de sa main gauche l'homme. Il marmonna comme s'il se parlait à lui même, et le toucha ensuite de la main droite.


Devil's Gift.

Il s'assit ensuite par terre et observer la silhouette noire. Celle-ci, au bout de quelques secondes, s'interrogea.

« Tu ne tentes rien ? Je ne suis pas censé te donner de conseils, mais si tu ne trouves pas comment sortir d'ici, tu peux y laisser la vie. Combien de temps resteras-tu assis, à attendre que la mort vienne te chercher ?
_ Plus longtemps. Encore quelques secondes. »

L'ombre se renfrogna. Plus les secondes passaient, plus l'obscurité devenait plus forte, plus intense autour d'eux.

« Comment est-ce possible...? C'est toi qui est à l'origine de ça ?
_ Je t'ai touché et j'ai su que tu étais un mage, ou une réplique de ton vrai toi qui est mage, grâce à ma magie. J'ai donc fait un don de ma magie en te retouchant. Que tu ne le veuilles ou non, ta capacité magique va gonfler avec les secondes qui passent. Et j'ai mis la dose, tu peux le sentir, non ? Tu deviens incroyablement fort... Peut-être trop. Si tu ne maitrises pas toute cette magie qui vient te gonfler, tu risques de dérégler tous tes sortilèges actifs. Et au bout d'un moment, le maléfice que tu m'as lancé se brisera car tu ne pourras plus le contrôler.
_ Audacieux. On ne me l'avait jamais faite.
_ Maintenant, avant qu'on ne se quitte, dites-moi qui êtes-vous.
_ Je te l'ai dis, je ne suis pas vraiment moi. Je suis une part de moi-même qui est censée te garder là, dans ton monde intérieur -ou le mien, j'ai bien dit-, pendant que mon vrai moi s'occupe de ses affaires dans le monde réel. »

Kôta pensa immédiatement à Nywell. Elle avait été seule, trop longtemps. Il comprit pourquoi le mage l'avait attaqué. Il l'avait plongé dans une sorte de pseudo-sommeil dont il ne pourrait sortir qu'avec ingéniosité. Pendant qu'il était bloqué dans sa prison ténébreuse, Nywell était seule. Allait-elle bien ? Il respirait fébrilement, en pouvant s'attendre au pire.

Le monde autour de lui réagissait bizarrement. Il devenait plus limpide, se confondait avec d'autres couleurs. Des bruits qui venaient de nulle part se faisaient entendre. Il commença à entendre quelques murmures, puis entendit presque distinctement quelques phrases.

« Capitaine Nywell, quelle surprise. Qui aurait cru que vous étiez une femme ! A l’époque vous portiez une coupe à la garçonne comme nous tous.
_ Non… T… Tu faisais partie du bataillon d’enfants soldats de Pergrande ?
_ Section numéro deux capitaine, vous étiez notre légende et je servais sous vos ordres… »

Kôta ouvrit alors les yeux, pour de vrai cette fois, et se redressa. Il était dans la grotte, non-loin de Nywell qui faisait face à un inconnu. Ce dernier, de part sa silhouette, fit penser à Kôta à l'ombre de son étrange escapade. Il en conclut que c'était cet homme qui contrôlait une telle magie obscure permettant de séparer les gens, de les rendre fous, et sans doute de pire manigances encore. Nywell s'effondra alors que Kôta n'avait pas eu le temps de se lever. Il le fit aussitôt, ce qui attira l'attention de l'homme sur lui.

« Déjà terminé ?
_ Qu'est-ce que tu lui as fait ? »

Le regard noir, Kôta défia l'homme qui ne répondit pas. Sans cligner des yeux, Kôta fit un pas en avant, arriva à hauteur de Nywell, et s’accroupit à ses côtés. Il n'osa pas briser l'échange de regard et ne pouvait pas voir si Nywell allait réellement bien ou pas. Il voulut donc se fier à sa parole.

« Tout est ok, Nywell ? Désolé d'avoir été absent, j'ai été retenu... »

Il avait comme l'impression qu'elle haletait. Pourquoi donc ? Il ne l'avait pas attaqué, autrement qu'avec des mots. Elle faisait du bruit, donc elle n'était pas dans l'étrange monde que Kôta venait de quitter. Non, elle avait été perturbée par quelque chose de trop fort pour elle. Kôta se remémora l'échange qu'il avait entendu. Qu'en était-il vraiment du passé de la femme ? En cet instant, peu lui en important. Accroupi, il pu facilement sortir les poignards attachés à ses chevilles. Il en pointa un vivement vers l'homme.

« Tu avances et je te tue. »

Il tourna alors la tête vers Nywell. Ses cheveux longs retombaient sur son visage. Il ne pouvait pas savoir comment elle allait. Il posa une main contre elle pour la soutenir, puis tourna à nouveau la tête en direction de l'homme.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B)   Sauvetage d'une équipe (Mission Blue Pegasus - Rang B) Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une enfant à Blue Pegasus ?!
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Mission de rang D: Examen Chuunin
» La grotte de diamant [ Mission de rang C ]
» [Mission Rang D] Retour à l'école [Feat. Bud Walker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP