anipassion.com
Misto - Mystérieuse disparition
 MessageSujet: Misto - Mystérieuse disparition   Misto - Mystérieuse disparition EmptySam 17 Nov - 22:45

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click




Plantée sur les lieux de sa mission, Misto regarde attentivement le sol près de la rivière. Elle observe les empreintes de pas de l’homme qui s’enfoncent dans l’étrange bois près de là. Il n’y avait pas de trace de lutte. La jeune femme se leva et observa la forêt avec grande attention.

Il y est entré là-dedans de son plein gré. Qu’est-ce que vous en pensez le gars ?
Aucune idée ma petite.
Radulf ?
Tu penses à un sort quelconque ?
Oui.
Un sort de charme je parie.
Tout à fait Runi.
Ne m’appelle pas comme ça gamine.


L’adolescente sourit en s’étirant. Hrolf était resté silencieux pendant plusieurs jours après qu’elle soit entrée en sa possession. C’était un vrai plaisir de l’entendre à nouveau même s’il ronchonnait. Elle fit deux trois pas pour s’approcher des buissons qui formait la lisière du bosquet.

Attend.

La brune s’immobilise aussitôt.

Un problème ?
N’y va pas seule. Invoque un d’entre nous.
Je ne sens absolument rien de néfaste là-dedans pourtant.
S’il te plait Misto.


Elle obtempéra et se saisit de l’ocarina d’Asulf. La mélodie résonna doucement dans le silence et se mêla au clapotis du cours d’eau proche. L’esprit s’ébroua avant de regarder sa maitresse avec une certaine curiosité.

- Depuis quand tu obéis aux ordres ?
- J’obéissais. En avant.

Elle s’enfonça dans les fourrés avec son compagnon à quatre pattes, les mains posées sur les gardes de ses fleurets. Ils avancèrent à pas feutrés, guettant les alentours dans un duo parfaitement coordonné. La jeune fille et le loup devinrent un seul et même chasseur, scrutant le sol à la recherche d’empreinte, humant l’air pour découvrir une odeur qui leur avaient échappé tantôt. Ils parcoururent une grande distance sans trouver quoi que ce soit de très utile. Les traces s’arrêtaient de même que le parfum du disparu. Misto regarda Asulf. Leur échange muet ne dura que quelques secondes. Ils se retournèrent comme un seul homme pour faire face à la silhouette indistincte qui s’approchait d’eux. Le loup roux resta longuement immobile pour guetter alors que la Kashu referma ses mains sur ses deux armes.

Pas maintenant petite.

La jeune femme sortit l’ocarina d’Henning quand le monstre déboula devant elle. Il était grand et d’une beauté surprenante. La brune comprit sans mal comment il avait pu attirer le pauvre homme. La créature tenait plus du succube que de la sale bête repoussante. Un jeu d’enfant pour elle que d’inciter un civil à la rejoindre dans les sous-bois. L’apparence de jeune dame qu’elle a revêtue convint la mage de jouer la mélodie de l’Insoumis. La chanson s’élève dans les bosquets et capte l’entière attention de la bête. Quand les dernières notes s’envolent vers la cime des arbres, le monstre semble s’éveiller et il se met à siffler. Son glamour tombe et dévoile les instruments de mort accroché à ses bras. Deux longues lames. Le loup blanc qui s’esquisse près de Misto lui adresse un avertissement.

Elle compte t’éliminer.
J’ai vu oui.
Et elle… veut manger l’homme égaré qu’on est venu chercher.
Henning. Empathia. Je veux un point sur ses faits et gestes à chaque instant.
Bien.
Vous vous volatiliserez à mon signal.


Asulf et Henning se mélange le temps d’un instant, attaquant le monstre pour capter son attention. Rivalisant de vitesse avec la créature, ils esquivèrent certains de ses assauts et en reçurent d’autres. La bête refusait de fixer l’esprit du loup blanc, retardant l’entrée de la Kashu dans le combat. Plusieurs minutes s’écoulèrent et le Combattant ne manqua de réflexe. Il se dispersa pour ne pas finir coupé en deux par la proie. L’Insoumis eut alors l’entier égard et le regard de l’espèce de mante religieuse. Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. Il recula lentement en restant sur ses gardes. Quatre secondes. Il n’en restait plus qu’une pour qu’il soit complètement introduis dans la tête du monstre. Sentant l’intrusion, elle entama un étrange enchainement. Cinq secondes. Le coup qu’elle lui infligea arriva un temps trop tard et Henning ne prit même pas la peine de l’éviter. Il disparut avec un maigre sourire.

Mission accomplis.
Même pas besoin de signal.


Misto dégaina ses deux fleurets.

Hrolf. Rolf. A nous de jouer.

La vue de la jeune femme s’obstrua et elle se mit en garde. Les bruits des pas de l’ennemi étaient fort, proche, laissant présager une possible attaque mais rien ne vint.

Elle attend.

La Kashu bougea légèrement et la créature réagit.

A gauche.

Henning faisait son travail à merveille. La jeune femme suivit les instructions et para le premier coup avant de répliquer avec la lame de Runi. Elle la sentit découper et entendit le résultat. Un cri à glacer le sang lui vrilla les tympans. Légèrement décontenancée, elle marqua un temps d’arrêt et ressentit une vive douleur à la cuisse.

Touché.
Devant toi.


Elle croisa les deux lames et stoppa l’offensive in extremis. La bête écumait et forçait sur la bretteuse. Misto fit quelques pas en arrière, serrant les dents quand elle s’appuya sur sa jambe blessée. L’Insoumis l’avertit d’une nouvelle offensive et dévoila l’emplacement du porté disparu. La Kashu lui répondit mentalement en parant une nouvelle fois. Elle pria Hrolf d’activer sa spécialité pour en finir au plus vite et porta un coup d’estoc avec Rolf. Utilisant l’élan, elle tourna sur elle-même et abattit les deux fleurets sur la femme mante religieuse avant de reculer pour se remettre en garde.

Rengaine Sans Nom. C’est fini.

Méfiante, la jeune fille conserva l’arme sans tranchant et rangea Runi dans son fourreau. Le soleil l’éblouit un peu quand elle recouvra la vue. Le temps que ses yeux s’habituent à la lumière récemment recouvré, elle interrogea plus en détails Henning.

L’homme est plus au Sud. Il est coincé dans une espèce de cocon qui le protège des bêtes sauvages.

Son regard se posa sur le monstre qu’elle avait gravement blessé. Son expression, à l’article de la mort, lui donnait l’impression à Misto qu’elle voyait une véritable femme mourante bien que ce ne fut pas le cas. Son cœur se serra et elle remit Rolf dans son fourreau avant de s’approcher.

Recule gamine.

Elle fit la sourde oreille à l’ordre et se pencha vers la bête agonisante. Le regard de celle-ci ne lui demandait qu’une chose. « Je ne veux pas mourir mais j’ai mal ». Elle avait les larmes aux yeux. « Abrège mes souffrances ». Les mains de l’adolescente se posèrent sur le cou délicat de son adversaire. Elle crut voir une lueur de reconnaissance dans les iris de la mourante et dans un geste de miséricorde, elle lui brisa la nuque. La jeune fille resta immobile un moment et contempla le corps inerte. Une larme dévala sa joue avant de s’écraser sur le visage du cadavre.

Mettre terme à une vie n’a jamais été facile.
Ais-je fais le bon choix Hrolf ?
C’était elle ou toi. Tu n’as pas à t’en vouloir.


Misto ferma les paupières du monstre et se leva. Essuyant sa tristesse du revers de sa manche, elle prononça quelques mots pour l’âme de la morte et s’écarta d’elle. La Kashu s’éloigna de l’endroit où elle avait livré bataille sans tourner le dos à la dépouille. Elle ne se retourna que quand elle jugea qu’elle était suffisamment loin pour cela et se mit à la recherche du disparu. Elle avait le cœur gros quand elle déboula devant le fameux cocon. Elle sortit à nouveau Runi de son fourreau et trancha la membrane. Le corps endormi de l’homme qu’elle cherchait lui tomba dessus alors qu’elle tentait de récupérer son sens optique. Ils tombèrent tous deux parterres. La jeune demoiselle grogna en se relevant, pestant contre sa blessure, et souleva son client. Elle mit près d’une heure à retrouver le chemin de la rivière et près du double pour aller voir la commanditaire de la mission. Misto était considérablement affaibli quand l’épouse ouvrit la porte de sa demeure et les accueillit tous les deux.

- Oh mon dieu mon chéri ! pleura-t-elle de soulagement en attrapant l’autre bras pour aider la mage à avancer plus facilement.

Elles le soutirent jusqu’à la chambre conjugale et l’allongèrent sur le lit. L’adolescente fut prise d’un vertige et s’adossa contre le mur le plus proche. Elle se laissa glisser sur le sol alors que la femme s’écriait.

- Oh bon sang ! Votre cuisse mademoiselle !
- C-Ce n’est rien, souffla la Kashu, occupez-vous de votre époux.
Les lames de la mante étaient couvertes de poison.
Runolf, est-ce que j’ai suffisamment d’énergie pour purger ça avec ton sort ?
J’en sais rien mais tu as intérêt à m’appeler. TOUT DE SUITE.

Les lèvres de la jeune mage formèrent le nom de l’enchantement et la douce brume du Confident l’enveloppa. Elle se laissa aller lentement, ne prêtant pas garde au allés retours de son employeuse. Elle sombra doucement dans l’inconscience et son invocation se déchaina sur le mal qui la rongeait. La maitresse de la maison ne resta pas inactive pendant ce temps, multipliant les linges d’eau sur son front pour faire baisser la fièvre et les bandages maladroit pour protéger sa plaie. Elle resta sur place pendant trois nuits et trois jours entier, son organisme luttant contre le corps étranger alors que Green Ether s'était volatilisé depuis longtemps. La mage émergea dans la maisonnette alors que ses débiteurs déjeunaient. Les époux furent surpris de la voir se lever difficilement et les rejoindre à table. La brune avait mal au crâne mais elle refusait de rester en charge ici. Elle remercia chaleureusement le couple avant de reprendre ses affaires et sortir. Ce soir, elle dormira dans les montagnes.
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mystérieuse disparition [mission]
» Une disparition mystérieuse [mission] suite...
» Arya Ombrelune
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP