anipassion.com
[Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits
 MessageSujet: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyMer 1 Sep - 22:26

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Précédemment : Hasardeuse Rencontre

Il fallait bien le dire, même si Kôta entretenait de bonnes relations avec le maitre de la guilde, Bob, leur rencontre du matin modifiait légèrement la liaison qu'ils entretenaient. Si auparavant ils ne se lançaient que des formalités, un simple "bonjour" par-ci, parfois quelques "comment allez-vous ?" quand ils se croisaient, mais tout ça sans vraiment s'engager dans de grosses conversations. Pourtant, alors que Kôta n'avait fait aucune mission depuis prêt d'une semaine, depuis qu'il était rentré de son escapade chez Ikikaeru pour être plus précis, et qu'il était assit à une chaise dans l'enceinte de la guilde, attablé seul face à une fenêtre s'ouvrant sur un ciel ombragé, il entendit un raclement de gorge, puis une voix assez aiguë se mit à briser le silence qui régnait dans la pièce où il s'était isolé :

«Bonjour, mon petit Kôta ! Comment vas-tu ?»

Le maitre de la guilde s'installa face à l'adolescent et lui proposa une tasse de thé. La vapeur qui s'en échappait avait une odeur de menthe, et Kôta l'acceptât à contrecœur, ne voulant pas contrarier Bob avant même qu'il parle franchement, car Kôta avait bien sentit que son interlocuteur voulait parler de quelque chose de très sérieux.

«Bonjour, maitre Bob. Je vais bien, et vous ?»
«Aussi bien, mon bon petit. Je crois bien t'avoir cerné, mon cher petit : tu es attentif à tout, et tu aimes le travail bien fait, n'est-ce pas ? Les membres, ces temps-ci, sont assez dérangés, et trop nerveux pour la plupart. Hier encore, j'ai croisé le jeune Hibiki en train de...Non, il ne faut pas que je m'égare ! Bref, tu es le seul disponible pour quelque chose de très important, et tu as fournis d'assez bon résultats jusqu'à maintenant. Par conséquent, j'ai un travail pour toi, et le nom de Blue Pegasus reposera sur tes épaules si tu acceptes.»

Kôta se redressa sur sa chaise plus qu'il ne le pouvait, et dressa attentivement l'oreille. Il avait vu juste, et Bob allait lui annoncer quelque chose plus important qu'il ne le pensait...

«C'est une information que peu de monde ne connait pour le moment, et pour l'instant, on m'a demandé de garder le silence dessus, mais je peux te donner quelques précisions exclusives. Je te fais confiance, mon petit garçon, et tu me promets de ne rien dévoiler, n'est-ce pas ?»

Kôta acquiesa, anxieux. Les manies de Bob à s'étendre sur le sujet, qui n'était après tout pas vraiment le sujet, le déconcertait.

«Donc, je vais te le dire, car il le faut bien, après tout : José Porla, le maitre de la guilde de Phantom Lord, a été viré de sa place, et par conséquent, le conseil a choisit un nouveau mage pour prendre la tête de la guilde. Ce mage, dont-je ne peux te dévoiler l'identité pour le moment, semble vouloir effacer le froid que José avait construit avec les autres guildes, et donc, il a demandé de l'aide à Fairy Tail et à Blue Pegasus pour que ces trois guildes combinent leur forces pour résoudre un problème à Oak Town. Si tu acceptes, tu devras prendre immédiatement le prochain train. Toute l'affaire est expliquée dans cette lettre, tu la liras dans le train, si tu acceptes, bien sûr.»
«A quelle heure est le train ?»

Kôta n'avait pas réfléchit, s'était emparé de la lettre, et avait foncé à la station de train la plus proche en se transformant en Aigle. Il avait payé un trajet pour un aller simple, vu qu'il ne savait pas pour combien de temps il allait devoir rester à Oak Town, ville méconnue de lui pour l'instant, et il grimpa dans le premier train. Il ne regarda pas où il s'asseyait tandis qu'il ouvrit la lettre et se mit à en lire le contenu.


Oak Town , vous êtes envoyés là bas car une mage du nom de Tania exerce des activités plus qu'illégales. Avec sa partenaire, elle chercherai apparemment à invoquer un rituel puissant. C'est une mission bien plus difficile que toutes les autres. Tentez de dissuadez les deux mages d'utiliser le rituel. Si cela est impossible par la diplomatie, tuez les.

Vous retrouverez vos compagnons sur le devant de la gare. Bonne chance.

Il reposa lentement la lettre, pensif. Cette mission semblait difficile, voilà pourquoi ils devaient donc être trois contre Tania et sa partenaire. Les derniers mots firent plisser les yeux au jeune mage. Il n'avait pas dans ses habitudes de tuer. Il n'avait même jamais tuer d'humains. Il ne savait pas ce qu'en pensaient le mage de Fairy Tail et celui de Phantom Lord, mais il ferait tout pour laisser la vie libre aux deux mages illégaux et les laisser croupir dans les geôles des prisons du conseil. Mais pas la mort, par pitié...

Le train annonça le terminus. Quand Kôta arriva sur le quai, un épais brouillard se créa rapidement, et il dut utiliser "God's Eyes" pour discerner les formes dans ce flou total. Ils s'engagea en dehors de la gare, de façon à voir qui venait au rendez-vous. Il s'assit sur les marches qui menaient à l'intérieur du batiment, et ouvrit un bouquin en attendant les deux mages qu'il accompagnera pour cette mission.


[HRPG : je me suis permis de modifier un peu l'intitulé de la mission, de façon à ce qu'on ne sache pas quels sont les pouvoirs des deux mages. Ainsi, nous aurons la surprise au début, de façon à corser les choses.]
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyJeu 2 Sep - 17:52

Saphira Eltnam Karei
Saphira Eltnam Karei


Click

C'était le début d'une journée tranquille... Enfin presque, Saphira s'était levée de bonne heure pour un événement particulier chez Phantom Lord... Elle avait été convoquée dans le hall de la pièce, qui était rempli de monde, il y avait pratiquement tous les membres de Phantom Lord. Pourquoi une telle agitation ? Car aujourd'hui était un nouveau départ pour la guilde Phantom Lord. En effet un message fût son apparition devant la scène, il tenait un parchemin dans ses mains..

« Cher membres de Phantom lord, j'ai le regret de vous annoncer que votre maître de guilde José Porla à était destitué de ces fonctions de chef par le conseil, dorénavant vous aurez un nouveau chef qui fera son apparition dans les prochains jours, nous ne dévoilerons en aucun cas son identité pour le moment. De plus votre nouveau chef ma confiée une lettre dont le destinataire est nommée Saphira Eltnam Karei. Est-ce quelqu'un connaît cette personne et pourrais-je savoir où trouver cette personne ?

Saphira était bien au milieu de la salle mais ne réagissait pas, elle ne voulait pas voir qu'elle message le nouveau chef lui avait adressé... Mais tout les regards était déjà retournée vers elle. Elle fût donc dans l'obligation d'aller prendre cette lettre et de la lire... Le messager lui donne la lettre puis fit un message d'adieu à la foule.

« Sur ce, je vous souhaite une bonne journée membres de la guilde de Phantom Lord. »


L'ambiance dans le hall n'était que très tendu, certain membre ne voulait pas d'un nouveau maître, il était habitué à leur ancien « maître ». D'autres membres étaient ravis d'avoir un nouveau maître pour voir les changements qui viendront. Tandis que certain voulait juste voir si le nouveau maître était puissant pour le défier... Ne se souciant des alentours Saphira monta dans sa chambre puis ouvrit la lettre.


Il faut renouer les liens rompus avec les guildes telles que Fairy Tail et Blue Pegasus, pour ce faire je vous ai choisi pour une mission avec un membre de chacune de ces guildes. Je ne pouvais que compter sur vous étend donnez que les autres membres ont des problèmes avec les deux guildes cités de plus j'ai entendu dire que vos pouvoirs étaient basés sur de la coopération. Vous devez donc réaliser une mission à Oak Town et combiné vos force afin de vaincre vos ennemies. Je vous souhaite bonne chance pour cette mission et n'échouait pas le futur de cette alliance dépend du résultat de la mission. Vous rencontrerez les deux mages à la gare de Oak Town, vous les reconnaîtrai de suite l'ambiance sera un légèrement différente. Je vous laisse les détails de la mission ci-dessous...

Vous êtes envoyés là-bas car une mage du nom de Tania exerce des activités plus qu'illégales. Avec sa partenaire, elle chercherai apparemment à invoquer un rituel puissant.. Ces deux mages utilisent la magie des arsenal magiques.

Ps : N'essayai pas d'arrêter cette mission ou de fuir la guilde, sinon je serais dans le regret de renvoyer votre chère partenaire...




À la lecture de cette phrase Saphira se senti encore une fois manipulé... Mais elle ne devait pas abandonner, non ne pouvais pas à vraie dire, elle ne devait pas faire payé Haïne pour des actes qu'il n'a pas commis... Elle se hâta de se préparer pour aller rencontrer les autres membres de la mission...

Saphira alla vers la sortie de la guilde en passant par le hall, qui avait encore un air très tendu, la plupart des membres discutais encore du nouveau maître et était prêt à engendrer un combat pour défendre ou insulté celui-ci...


Arrivé dehors Saphira vit qu'aujourd'hui était une journée agréable, le ciel était bleu il n'y que très peu de nuage et il y avait une légère brise pour rafraichir les visages des habitants de la ville, bref un temps idéal pour aller se reposer... Mais Saphira n'avait pas le temps pour ça, elle entama sa route vers la gare, tout en se rappelant une phrase de la lettre « vous les reconnaîtrai de suite l'ambiance sera un légèrement différente », mais que voulait dire le maître par une ambiance différente, elle continua son chemin on essayant de trouver en vain une réponse, de toute façon elle allait comprendre sur place.

Elle arriva à la gare mais ne vît aucun changement ou aucune ambiance différente. Peut être n'étaient ils pas encore arrivaient, elle attendit voyant passer les trains en vain, il n'y avait toujours aucun signal des deux mages... Une vingtaine de minutes s'écoula puis un train se dévoila, laissant avec lui un brouillard épais, il s'arrêta pour laissait descendre les passagers à bord, Saphira senti une magie dans ce brouillard qui changea l'ambiance de la gare, elle pensa aussitôt que c'était un des mages qui devaient la rejoindre. Mais le quai était situé à l'opposé de celui de Saphira, de plus elle ne voyait pratiquement rien à cause de ce brouillard, elle décida donc de jouer une musique en utilisant de la magie qui pourra guider le mage à Saphira. Désormais il ne manquait plus que le dernier mage fassent sont apparition...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyDim 5 Sep - 10:51

Anonymous
Invité


Click

Spoiler:
 


Précédemment à Oshibana -> [Mission de rang C] Les Escrocs


Ce matin je me réveillai plus difficilement que d’habitude. Il y a peu de temps que j’avais fait ma dernière mission. J’étais rentrée d’Oshibana la veille vers le soir. Je n’étais pas restée longtemps à la taverne, puisque j’étais fatiguée. J’étais directement partie dans ma chambre, dans le dortoir féminin. Ce matin, donc, je me levai assez tard et difficilement. De plus, des membres se battaient encore là haut. Encore à moitié endormie, je partis m’habiller d’une sorte de kimono court avec des notes de musiques avec des bottes blanches. [Voir signature .__.] Je montai ensuite pour constater les dégâts. Pouarf ces hommes... J’allai m’approcher du tableau des missions lorsque Makarof-san m’interpella en me saluant. Nous étions juste devant le tableau des missions. Je sortis mon stylo de lumière pour lui répondre.

    Ai : Bonjour, Master. Allez-vous bien ?

    Makarof : Très bien, très bien et toi, ma petite ?

    Ai : Oui. Puis-je savoir ce qui vous amène à moi ?

    Makarof : Eh bien... Cette information est censée être secrète pour le moment mais la guilde Phantom Lord a changé de chef. Pour le moment, nous ne savons pas comment il s’appelle. Pour cette raison, nous avons décidé de faire faire une mission à trois membres de guilde différente. Nous avons choisis un membre de Phantom Lord, un de Blue Pegasus et toi-même, de Fairy Tail.

    Ai : Dois-je vraiment faire une mission avec un membre de Phantom Lord ?!

    Makarof : Tu es obligée. Tiens, prend cette lettre où se trouve la mission que tu dois exécuter. Tu pars pour Oak Town.

Je le saluai alors et passai au travers de la bataille, en ayant au passage évité plusieurs membres, des chaises et d’autres projectiles volants non identifiés. A peine étais-je sortie que le Maître poussait sa gueulante pour que tout le monde s’arrête. Bon, maintenant, direction la gare. Comme si ça ne suffisait pas, je devais faire une mission avec un des membres de cette horrible guilde qu’est Phantom Lord. Personne ne les aimait, changement de chef ou non. A part si ce nouveau chef décidait de faire du ménage dans ce qu’avait fait l’ancien. En ce cas, ce serait très bien. Seulement, j’en doute vraiment. Arrivée à la gare, je payai un allé simple pour Oak Town. Je ne sais même pas quand je rentrerais. Lorsqu’ensuite, dans le train, je comptai l’argent qu’il me restait, je remarquai qu’il ne me restait pas assez pour rentrer en train. Si en plus je n’ai assez de monnaie que pour rentrer en diligence, à compter qu’il y en ait une, ça ne va pas être super... Soupirant, je m’installai du mieux que je pus sur mon siège et me mis à observer le paysage qui défilait. Quelques minutes passèrent et je me décidai enfin à ouvrir la lettre que mon Maître m’avait donnée.


    Vous êtes envoyée à Oak Town pour plusieurs buts. Le premier est de renouer les liens brisés avec Phantom Lord. Le second consiste a réaliser une mission. Voici ce que vous devrez faire : Deux mages, dénommées Tania et Kin, cherchent à invoquer un puissant rituel. Vous devez les en dissuader. Si la diplomatie ne marche pas, tuez-les.

Tuer des êtres humains de sang froid ? Mais c’est horrible ! Bien sûr, ce sont des mages illégales... Mais quand même ! De là à tuer quelqu’un sans raison. Ce sont tout de même des personnes vivantes, des êtres humains ! Je frissonnai de dégoût. Je ne le pourrai pas. Le train serait bientôt arrivé. Déjà le brouillard prenait peu à peu le pas sur le paysage entourant le train. Quelques minutes plus tard, j’étais arrivée. Je descendis d’un côté du quai. Une jeune femme y jouait de la musique. Je ne voyais presque rien dans cette purée de pois, mais je l’entendais. Et c’était sans aucun doute de la magie. Je me dirigeai donc vers elle comme je le pouvais, évitant les gens sur mon passage. J’arrivai juste à côté d’elle. Il me vint à l’esprit que j’étais obligée de parler. J’observai la jeune femme face à moi. Elle était blonde et possédait de beaux yeux bleus. Elle me semblait plus âgée que moi, ce qui devait être le cas. Au final, je pourrais écrire puisque le brouillard semblait s’être un peu levé. Je sortis donc mon stylo de lumière de mon kimono.

    Ai : Bonjour mademoiselle. Il me semble que vous êtes une mage. Êtes-vous ici pour la mission inter-guilde ?

Piètre entrée en scène, mais cela m’importe peu en vérité. J’attendis alors sa réponse, tout en observant les alentours, attendant de savoir la guilde dans laquelle se trouvait cette personne. J'attendais aussi de voir qui serait l'autre mage.


[Désolée du temps de réponse et de la piètre qualité :/]
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyDim 5 Sep - 11:38

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Kôta était toujours assis sur les marches de la devanture de la gare, feuilletant d'un air discret un bouquin qu'il avait trouvé sur les poussiéreuses étagères de sa guilde. Le livre n'était que purement théorique, parlant des sciences fondamentales, et il fallait de nombreuses connaissances en la matière pour y déchiffrer les lignes. Kôta aurait pu y parvenir aisément, assez renseigné sur le sujet, mais la lugubre atmosphère faisait qu'il n'arrivait pas à se détendre, et, constamment sur ses gardes, avait un œil rivé sur les alentours.
Rapidement, le livre ne devint qu'un prétexte. L'ambiance ne lui plaisait pas. Le brouillard, toujours plus présent et épais, faisait que le jeune mage entendait le moindre bruit autour de lui sans en connaître l'origine même.
Soudain, alors qu'un calme silence s'imposait, malgré les arrêts répétés des trains qui entraient en gare, une simple note de musique arriva aux oreilles de Kôta. Ce n'était pas de la musique ordinaire. Elle était assez spéciale pour que Kôta lève la tête de son bouquin et se concentre pleinement sur la mélodie. Avec le brouillard, son ouïe se développa pour remplacer ses yeux, et il put ainsi entendre la suite de la douce musique. Jamais il n'avait entendu un tel alliage de sons. Perplexe, il se leva, décidé à savoir d'où provenait la chanson.
Étrangement, alors que la musique se faisait de plus en plus forte, le brouillard disparaissait petit-à-petit. Le chétif Kôta rentra de nouveau dans la gare, traversa le hall, et arriva sur un quai. Son oreille était suffisamment bonne pour qu'il identifie la musique comme étant sur le quai opposé, mais le brouillard était encore assez dense pour qu'il ne voie pas au delà des rails. Profitant du fait que personne ne pouvait l'observer si le temps ne changeait pas, il se transforma en aigle après avoir retiré ses plus longs vêtements pour ne pas les déchirer, puis il voleta au dessus d'un train arrêté pour quelques minutes en gare, puis arriva sur le quai d'en face. Le brouillard se dissipait, il se transforma, se rhabilla rapidement, puis aperçut une jeune femme. Elle avait le visage fin, assez blanchâtre. Des yeux bleus, qui semblaient encouragés par une chose incertaine. Et ses cheveux blonds étaient attachés avec un fin ruban argentés. Elle était habillée simplement, semblait avoir définit son style bien à elle, elle tenait une guitare et grattait les cordes pour produire une musique. C'était elle, qui, docilement, était à l'origine de la mélodie qui se propageait dans toute la gare.
Kôta l'observait sans bougé, presque hypnotisé, quand soudain un bruit de tapotement le fit sortir de sa contemplation. Une jeune fille en talons, assez petite, vêtue d'une long kimono blanc où des notes de musiques brodées dessus s'éparpillaient, s'avança vers la musicienne. Elle était elle aussi blonde, mais c'était un blond plus obscur, et ses cheveux pas très longs étaient parfois coiffés en une natte (je crois, hein >< ! Je suis nul en cheveux.) Elle avait des yeux verts assez expressifs, et en s'arrêtant devant l'autre fille, elle sortit une stylo et traça des lettres en l'air. Kôta dut se rapprocher pour mieux discerner l'écriture, bien que le brouillard s'était presque évaporé.

«Bonjour mademoiselle. Il me semble que vous êtes une mage. Êtes-vous ici pour la mission inter-guilde ?»

Ce fut le déclic pour Kôta. Le pressentiment qu'il avait ressentit quelques secondes plus tôt, c'était après tout tout à fait normal : il avait ressentit la magie dans les deux filles. Et la nouvelle arrivée avait évoqué une mission inter-guilde. Il ne devait pas y avoir de missions ainsi tous les jours, cela devait être même assez rare. Kôta, à présent certain que ces deux filles étaient mages, s'avança à son tour.
Une fois à hauteur des deux filles, son apparition fit qu'elles tournèrent la tête vers lui. Il inclina la tête en avant et parla :

«Bonjour, je suis Hirata Kôta, mage de Blue Pegasus, envoyé pour la mission inter-guilde ! J'ai cru comprendre que vous étiez-vous aussi là pour ça.»

Il releva la tête, et observa une à une les deux jeunes filles, qui faisait environ sa taille. L'une avait des notes de musique, l'autre l'instrument. Lui, son livre, toujours ouvert dans sa main. Était-ce ça, l'équipe qui devait anéantir le terrible duo de magiciennes qui hantait Oak Town ? Aucun d'eux n'avaient la majorité, mais Kôta était le meilleur placé pour dire que l'apparence n'est que superficielle. Après tout, qui pourrait deviner que sous ses airs gentils de gosse bien élevé se cachait un rapace ? C'est en se demandant quelles étaient les magies respectives les unes des autres que Kôta attendit leurs réponses...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyDim 5 Sep - 16:53

Saphira Eltnam Karei
Saphira Eltnam Karei


Click

Saphira continua jouer de la musique pour essayé d'attirer les autres mages pour la mission inter-guildes, malgré ce brouillard qui donnait une ambiance peu propice... Au travers de cette mélodie Saphira y mettait tous son coeur, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas joué comme ça. De plus cela faisait plus d'une année qu'elle n'avait pas jouée dans un lieu peuplé de monde mais grâce à ce brouillard elle pouvait jouer pleinement sans trop se soucier des regards des autres où de leurs expressions...

En parlant de ce brouillard, peu de personnes s'arrêta pour écouter sa musique, il faut dire que le lieu n'était pas vraiment adéquat pour y jouer, la gare n'est qu'un endroit où les gens sont pressés... En effet une foule continuel arrivée à chaque arrêt de train pour se précipiter vers la sortir ou bien pour rentrer dans ces trains. Parmi cette foule, Saphira sentie la présence d'une personne qui l'observait, peut être un des deux mages pensât-elle, elle essaya de voir de qui il s'agissait mais en vain, le brouillard était trop épais pour voir quoi que ce soit...


Après deux de minutes d'attente en jouant, la présence n'avait toujours pas bougé, Saphira commença à perdre patience et voulut aller à la rencontre de cette présence. Mais elle fût dérangée par une sorte de lumière dans l'air, par réflexe son regard se dirigea vers cette lumière. Saphira s'aperçût que cette lumière formée des lettres et ces lettres des mots (voilà pour les néophytes, maintenant vous savez comment écrire des mots. Génial, non ?). Elle arrêta aussitôt de jouer. Et commença à lire cette phrase.

«Bonjour mademoiselle. Il me semble que vous êtes une mage. Êtes-vous ici pour la mission inter-guilde ?»

À la lecture de cette phrase Saphira se sentit soulagé, elle avait enfin trouvé un mage qui participé à la mission. Elle dirigea son regard vers la personne qui avait écrit cette phrase, elle vit une jeune fille assez petite, elle avait l'air d'être moins âgé que Saphira, elle était blonde avec des yeux verts clair comme de l'émeraude, et portait un kimono blanc avec des motifs de note de musique dessus et tenait un stylo magique dans sa main. Mais une question lui venait à l'esprit... Pourquoi cette mage était en train d'écrire ou lieu de parler, elle ne pouvait pas parler peut être... Saphira voulut lui demander, mais devait se présenter à cette jeune fille.

« Je m'ap... »

Saphira fut coupé dans sa phrase avec l'arrivée d'un jeune homme aux cheveux brun-noir. Il semblait avoir le même âge que Saphira ainsi que la même taille et avait des yeux noir avec un regard perçant, tenant dans sa main un livre ouvert... Il s'avança vers la jeune et fille et Saphira et se présenta.


«Bonjour, je suis Hirata Kôta, mage de Blue Pegasus, envoyé pour la mission inter-guilde ! J'ai cru comprendre que vous étiez-vous aussi là pour ça.»

Ce mage là était donc un mage de Blue Pegasus, donc l'autre est un mage de Fairy Tail...
À ce moment la Saphira pensait que la mission n'allait pas être un succès, étant donné que les autres membres n'avaient pas l'air d'être sérieux... Un mage lisant un livre, une mage avec un stylo magique et une autre avec un instrument, une équipe digne pour organiser une fête...
Les chefs de guilde voulaient peut-être divertir l'ennemies... Ne voulant laisser de grands silences Saphira se présenta à son tour, en prenant un air humble.


« Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, enchanté de faire votre connaissance. En effet comme vous avez pu le constater je fais partie de cette mission inter-guilde en tant que mage de Phantom Lord. »

La question au sujet de la jeune fille lui revenait à l'esprit, elle voulut encore lui demander mais hésita quelques secondes avant de lui demander, en se tournant vers elle...

« Vous êtes donc, une mage de Fairy Tail, puis-je connaître votre nom, et si cela n'est pas indiscret la raison pour laquelle vous ne parlait pas...

Saphira était peut-être allé un peu loin, et se sentit gêné d'avoir annoncé cette phrase. Il ne manquait plus que le mage de Fairy Tail se présente pour parler de choses sérieuses...

(Désolé de la qualité de ce post...)
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyMer 27 Oct - 12:17

Anonymous
Invité


Click

Peu après que je lui ai « adressé » la parole, en quelque sorte, la jeune femme s’arrêta de jouer. Je vis qu’elle s’apprêtait à me répondre mes ses yeux bleus fixèrent une personne derrière moi et elle se tut. Je me retournai à l’arrivée d’un jeune garçon. Il devait être âgé d’une quinzaine d’année, portait des cheveux noirs en bataille et un regard gris qui le rendait assez mignon. Il nous observa un peu et je pus remarquer un livre ouvert dans l’une de ses mains.

    Kôta : Bonjour, je suis Hirata Kôta, mage de Blue Pegasus, envoyé pour la mission inter-guilde ! J'ai cru comprendre que vous étiez-vous aussi là pour ça.


Serait-ce donc cela, l’équipe qui déferait le duo de magiciennes ? Une musicienne, un jeune plongé dans les livres et une pauvre gourde ne pouvant même pas parlé à cause d’un traumatisme ? On était bien partis, dans ce cas-là ! Autant se donner en spectacle à des abrutis de passage dans les rues... Mais je savais bien que les apparences ne comptent pas. Je connais la magie de la fille, qui utilise la musique. Ce doit être un don puissant. Moi, j’utilise des armes. Que pouvait-être la magie du dénommé Kôta ? J’espère que ça nous sera utile. De toutes manières, toutes les magies sont utiles ! C’est alors qu’une phrase dans sa présentation me revint en tête. Il s’était présenté en temps que Madôshi de Blue Pegasus. La blonde face à moi devait donc être de Phantom Lord. Pourtant, elle n’avait pas vraiment une tête désagréable...

    Saphira : Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, enchanté de faire votre connaissance. En effet comme vous avez pu le constater je fais partie de cette mission inter-guilde en tant que mage de Phantom Lord.

Eltnam Karei... Un nom imprononçable ! Ma langue s’emmêle rien qu’en y pensant. Mais je ne suis pas là pour critiquer tel ou tel nom, c’est une chose que je n’aime pas faire. Ils s’étaient présentés et ce fut donc à mon tour. Je me décalai un peu pour que tous deux puissent voir mon écriture et me mit à tracer des lettres et des mots dans l’air.


    Ai : Bonjour. Je m‘appelle Ai et je fais aussi partie de la mission et, comme vous vous en doutez, je viens de Fairy Tail.


J’espère juste qu’il n’y aura aucune tension entre Saphira et moi-même à cause de nos guildes respectives. Je ne pourrais pas rester tranquille si nous nous entendions mal juste pour une historie de guilde.


    Saphira : Vous êtes donc une mage de Fairy Tail, si cela n'est pas indiscret puis-je connaître la raison pour laquelle vous ne parlez pas..

Je n’hésitais pas trop avant de lui répondre de nouveau par écrit, même si la mage avait un air gêné comme si elle regrettait ses paroles. Il est vrai que, habituellement, je déteste avouer ce genre de choses sur moi-même et que cela me dérange un peu mais, aujourd’hui, j’y suis obligée car il ne faudrait pas que nous commencions sur de mauvaises idées. Et puis, dans un groupe de mission, mieux vaut connaître un maximum ses alliés et ne, presque, rien leur cacher. J’écrivis donc sur mon support invisible qu’étaient les particules d’air.


    Ai : Il y a deux, mes parents et une amie furent sauvagement assassinés devant mes yeux. On ne s’en prit pas à moi mais, depuis ce jour-là, je ne parle plus.

Je laissai alors le soin au deux Madôshi d’avaler l’information. Sans doute avaient-ils connu pire que moi durant leur enfance ou le début de leur adolescence. Je ne l’espère pas mais, en tout cas, si cela leur était arrivé, je pourrais les comprendre. Nous restâmes quelque peu ainsi, silencieux. J’aime le silence, mais cela doit sans doute les déranger. Je tentai alors une nouvelle discussion, en quelque sorte.


    Ai : Je voudrais savoir, puisque l’on devra l’utiliser, quel genre de Magie utilisez-vous ?

Je connaissais un peu celle de Saphira mais pas vraiment en faite. Pouvait-elle utiliser plusieurs instruments ? Jouer des musiques ayant différents effets ? Pouvait-elle soigner ou attaquer ? Faire les deux ? J’espère qu’elle pourra répondre aux questions que je me pose silencieusement. Et puis, j’aimerais bien savoir ce que Kôta peut faire. Lorsque mes écrits se furent effacés, ce qui arriva assez rapidement, je relevai mon bras tenant le stylo de lumière et écrivis de nouveau.


    Ai : En ce qui me concerne, j’utilise la magie de rééquipement.

J’attendis leurs réponses avec impatience songeant qu’il faudrait ensuite nous mettre en route pour terminer le plus rapidement possible.




[Saphi, j’me suis permis de changer un peu ton deuxième dialogue, désolée ^^’ Et puis désolée de la piètre qualité...]
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyJeu 28 Oct - 14:04

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Après s'être présenté et avoir relevé la tête pour observer ses partenaires, ce fut finalement la magicienne blonde, qui tenait l'instrument de musique, qui parla la première :

«Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, enchanté de faire votre connaissance. En effet comme vous avez pu le constater je fais partie de cette mission inter-guilde en tant que mage de Phantom Lord.»

Saphira, c'était un joli nom, et Kôta ne pu s'empêcher de lui sourire. Elle venait de la guilde de Phantom Lord, donc la seconde fille avec le kimono aux notes de musique devait être la magicienne de Fairy Tail, comme l'était Shunichi, l'adversaire qu'il avait rencontré précédemment, et qu'il n'avait guère apprécié. Shunichi était hautain, et Fairy Tail état bien connu pour son esprit fêtard et comique. Kôta n'aimait pas ça. Il préférait le calme de Blue Pegasus, même si certains se faisaient assez remarquer. Cette Saphira venait donc de Phantom Lord, connue pour être la plus grande rivale de Fairy Tail. D'ailleurs, une rumeur a couru une certain temps, racontant que les deux guildes s'étaient opposées et que Fairy Tail avait gagné. Tout le monde s'attendait à ce que les deux guildes soient durement sanctionnées...et justement, José, l'ex-chef de cette guilde, venait d'être viré ? Kôta avait du mal à croire aux coïncidences. Pour lui, le conseil venait de frapper, et encore une fois, Fairy Tail s'en sortait.
L'autre mage tendit de nouveau le bras pour écrire sous le nez de Saphira et de Kôta avec son stylo magique. Le brouillard se dissipait petit-à-petit autour d'eux, et Kôta pu lire :

«Bonjour. Je m‘appelle Ai et je fais aussi partie de la mission et, comme vous vous en doutez, je viens de Fairy Tail.»

Voilà, ils s'étaient présentés. Ai, Saphira, Kôta. Kôta, Saphira, Ai. Kôta ne voyait pas, mis-à-part la tension entre Fairy Tail et Phantom Lord, ce qui pourrait perturber leur mission. Il espérait une bonne entente et, secrètement, que ces deux filles avaient un minimum de sérieux. Il aimait rire, mais il n'appréciait pas forcément toutes les blagues. Il se promit d'essayer de ne pas être trop sévère, car il avait beau espérer une bonne entente, s'il ne faisait rien pour, rien n'allait marcher tout droit.
Saphira parla de nouveau :

«Vous êtes donc une mage de Fairy Tail, si cela n'est pas indiscret puis-je connaître la raison pour laquelle vous ne parlez pas ?»

Cela n'avait pas vraiment intrigué Kôta, mais à l'évocation de ce sujet, il s'y intéressa de près, et alors il était curieux de voir la réponse.

«Il y a deux ans, mes parents et une amie furent sauvagement assassinés devant mes yeux. On ne s’en prit pas à moi mais, depuis ce jour-là, je ne parle plus.»

Kôta déglutit difficilement. Il avait lu assez d'ouvrage sur la psychologie pour comprendre que le traumatisme qu'avait éprouvé cette jeune fille l'avait plongée dans ce mutisme. Il avait lu assez d'ouvrage, aussi, pour savoir que se renfermer sur soi n'était pas vraiment la bonne solution, et même s'il n'était pas bien placé pour le dire, il voulut demander, avec tact, si elle avait reparler depuis, mais en regardant la frêle personne qu'était cette fillette de quatorze ans, il se retint en se mordant la langue. Elle était encore gamine, quand elle a vu ça. Normalement, il y a presque dix ans, pour passer de l'enfance à l'adulte. Elle, elle l'a fait en une nuit. Plongée dans le sang. Voilà pourquoi, si jeune, elle a pu acquérir la maturité d'intégrer une guilde. Mais celà ne résolvait pas le mystère de son intégration à Fairy Tail : il fallait être un minimum rempli de la joie de vivre, et cette Ai semblait un point mélancolique. Peut-être Kôta se faisait des idées. Si elle n'avait pas évoquer l'assassinat, il n'y aurait même pas pensé. Il se mordit la langue jusqu'au sang rien que pour arrêter de trop réfléchir.

«Je voudrais savoir, puisque l’on devra l’utiliser, quel genre de Magie utilisez-vous ? En ce qui me concerne, j'utilise la magie de rééquipement.»

La magie de rééquipement ? Elle était donc une guerrière dans l'âme, s'attaquant au corps-à-corps ? Quoique, cette magie était diversifiée, et avant de l'avoir vu à l'œuvre, Kôta se retint de réfléchir encore. Pour détendre l'atmosphère du petit froid installé depuis l'évocation de l'origine du mutisme d'Ai, Kôta mit sa main au centre du cercle que formait les trois mages et elle disparut sous un tas de plumes, avant de retrouver sa forme initiale.

«Je maitrise le Take-Over de l'Aigle. C'est pas vraiment utile en combat, mais je me débrouille.»

Il attendit alors que Saphira explique sa magie (ou non), puis il parla de nouveau.

«Bon, nous n'allons pas rester ici indéfiniment. Je n'ai aucune idée de l'endroit où les deux mages illégales se trouvent, mais si elles tentent d'accomplir un rituel, on peut éliminer quelques endroits. Je ne pense pas qu'elles font ça à l'extérieur, et pas non plus dans le centre-ville, où trop de monde peuvent leur tomber dessus. Elles doivent se cacher dans les bas-quartiers. Ça tombe bien, la gare est toute proche de cet endroit...»


[HRPG : Pour ne pas étaler nos messages pour dire qu'on les recherche, pourquoi le prochain à répondre ne décrirait pas notre entrée en ville et puis notre rencontre (par le hasard ou autre) avec les deux mages ? Ca simplifierait la tache. A toi, Saphira Wink !]
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyJeu 28 Oct - 19:01

Saphira Eltnam Karei
Saphira Eltnam Karei


Click

À la suite de sa présentation, Saphira vit un sourire apparaître sur le visage de Kota allant vers sa direction, une sensation de gêne lui parcourue le corps, après tout même si elle était froide d’apparence, elle reste une humaine et une jeune fille. Cette sensation ne dura qu’un bref instant, par la suite le mage de Fairy Tail donna son identité. Ce mage silencieux se prénomme donc Ai. Le trio de « choc » était enfin complet et présenté, mais Saphira avait une question qui traîné dans sa tête et la posa avec d'hésitation. Le mage de Fairy Tail, Ai répondit à sa question en écrivant dans le vide.

« Il y a deux, mes parents et une amie furent sauvagement assassinés devant mes yeux. On ne s’en prit pas à moi mais, depuis ce jour-là, je ne parle plus. »


Saphira fut étonné de cette réponse, elle ne pensait pas que ce mage allait répondre à sa question et en plus avec une réponse assez sinistre. Saphira compatit à la douleur de cette mage, en effet elle se sentit un affecté à son histoire, étant donné qu’elle avait aussi perdu c’est parents même si elle ne les avait pas vus mourir sous ces yeux par un massacre, elle avait était confronté à voir des corps inertes d’un village entier… De plus elle avait été témoin d’un « crime » comme elle l’avait commis et elle connaissait les répercussions de ces deux événements. Est été donc un peu comme Saphira, enfin pas tout à fait. Saphira pensait que cette jeune mage était plus forte qu’elle, non pas par la force physique mais plutôt par la force mentale, elle avait « juste » subit un traumatisme qui lui « enleva » la parole, tandis que pour Saphira elle avait perdu toute raison de vivre, si jamais elle n’avait pas rencontré Haïne elle serait sans doute dans le même État voir même dans un état encore bien pire et infini. Un silence commençait à faire son apparition, ce silence qui dura fût interrompu par la mage silencieux et sortie Saphira de la lune étant donné qu’elle était perdu dans ses souvenirs, son histoire et celle d’Ai. Saphira vit Ai commencé à écrire une phrase.


«Je voudrais savoir, puisque l’on devra l’utiliser, quel genre de Magie utilisez-vous ? En ce qui me concerne, j'utilise la magie de rééquipement.»

La magie que Saphira utilise ? Cela devrait se voir, comme elle en avait un peu utilisé pour jouer sa musique. Mais bon elle pensait qu’il fallait donner des meilleures précisions, même si la jeune mage n’avait pas dit beaucoup de précision au sujet de sa magie, comme le rééquipement est vaste, donc Saphira décida de faire de même. De plus Saphira ne voulait pas leur donner donné des détails sur son « art », mais elle fût obligée, comme il était nécessaire de coopérer pour les missions en groupe, elle alla parler de sa magie. Mais le jeune mage fût plus rapide qu’elle en mettant sa main au centre des trois mages qui disparut sous en tas de plumes pour retrouver par la suite à sa forme initiale.


«Je maitrise le Take-Over de l'Aigle. C'est pas vraiment utile en combat, mais je me débrouille.»

À l'écoute de cette phrase Saphira soupira, elle aller faire face à une mission « difficile », comme il n’y a qu’une personne assez apte au combat rapproché, puis elle commença à parler de sa magie sans trop s’étaler sur sont « art ».


« Comme vous avez pu le constater, j’utilise une magie en rapport avec la musique et le son, mais j’ai notamment quelque aptitude au combat rapproché. »


Voilà, les présentations « complètes » étaient désormais finies, il ne manquait plus à partir faire la mission… Quelques secondes plus tard le jeune mage prit la parole.


«Bon, nous n'allons pas rester ici indéfiniment. Je n'ai aucune idée de l'endroit où les deux mages illégales se trouvent, mais si elles tentent d'accomplir un rituel, on peut éliminer quelques endroits. Je ne pense pas qu'elles font ça à l'extérieur, et pas non plus dans le centre-ville, où trop de monde peuvent leur tomber dessus. Elles doivent se cacher dans les bas-quartiers. Ça tombe bien, la gare est toute proche de cet endroit...»


À l'écoute de cette phrase, Saphira se mit à chercher dans sa tête des endroits propices pour ne pas être vue. Elle se remémora des centaines de rues et de bâtiments parcourus étant donnée qu’elle connaissait bien la ville et qu’elle avait du faire pratiquement tous les endroits pour trouver de l’inspiration pour la musique, puis elle prit la parole…


« Étant donné que j’ai parcours la ville de fond en comble, comme ma guilde est disposé ici, je suggèrerais d’aller vers une église abandonnée pour commencé nos recherches. Cette église se retrouve à 10 minutes de marches à partir d’ici. »

Sur cette phrase Saphira commença à marcher vers la sortie de la gare, en espérant que les deux autres coéquipiers la suivent…
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyMar 2 Nov - 9:48

Anonymous
Invité


Click

Lorsque je leur ai annoncé pourquoi je ne parlais plus, je constatai un petit changement dans leur comportement. Le jeune Kôta sembla déglutir difficilement, comme s’il savait ce que je pouvais ressentir en ce moment-même et Saphira parut étonnée. Peu après vint ma question sur nos magies. Cela devait leur sembler étrange que, bien que je sois muette, j’utilise une magie guerrière. Mais cela m’importe peu. Le jeune mage de Blue Pegasus plaça sa main au centre du petit cercle que nous formions. Durant quelques légères secondes il ne se passa rien. C’est alors que, d’un coup, sa main se transforma en une aile couverte de plumes brunes. Je ne pus m’empêcher de sursauter face à cette métamorphose inattendue. Je ne connais peut-être pas beaucoup de magie, mais je sais reconnaître un Take Over. Et il confirma mes pensées en nous annonçant qu’il pouvait utiliser le Take Over de l’aigle. Il précisa que cela n’était pas vraiment utile en combat. Saphira soupira. Quant à moi, je souris. Cela pouvait toujours servir. Si les mages n’utilisaient pas d’armes à distance, il pourrait créer une diversion très utile.

Saphira nous parla alors de sa magie, quoiqu’en restant assez évasive dessus. Elle ajouta qu’elle avait quelques aptitudes au combat rapproché. Cela me rassura quelque peu. Kôta annonça ensuite que nous ferions mieux de commencer à chercher les mages pour commencer la mission. Il exposa ses idées sur l’endroit où elles pourraient se trouver. Il n’avait pas tout à fait tort, elles ne pouvaient faire ce qu’elles souhaitaient dans des endroits où il y avait du monde pour les découvrir. Je ne dis rien car je ne connaissais pas du tout la ville. Je n’étais jamais venue ici avant. Et c’est assez difficile de faire une mission dans une cité que l’on découvre à peine, je trouve. Ou, du moins, ça complique quelque peu les choses. C’est alors que Saphira me tira de mes pensées.


    Saphira : Étant donné que j’ai parcouru la ville de fond en comble, comme ma guilde est disposée ici, je suggèrerais d’aller vers une église abandonnée pour commencer nos recherches. Cette église se retrouve à 10 minutes de marches à partir d’ici.


Je hochai la tête. Elle partit alors devant et je la suivis. Kôta nous suivait sans doute. De toutes manières, nous étions obligés de nous suivre quoi qu’il advienne. Mais j’avoue que je n’aime pas vraiment le fait de suivre une personne inconnue dans une ville que je connais encore moins. Nous continuâmes un peu sur la rue puis tournâmes sur la droite. Au bout d’une courte minute, le paysage changea complètement. Si juste avant les maisons se trouvaient être bien entretenues, maintenant, beaucoup tombaient en morceaux. C’était presque comme si on pouvait sentir une aura négative autour de ces lieux. Nous marchons en silence. Enfin, pour moi du moins. Saphira marchait en tête, sachant entièrement où elle allait. Nous prîmes ensuite à gauche puis à droite peu après. Les maisons étaient miteuses et délabrées. Nous arrivâmes alors à l’église abandonnée après les dix minutes de marche annoncées. Le bâtiment tenait encore debout et on aurait pu avoir de la peine à y croire. Seulement, quelque chose clochait. Cette église semblait presque entretenue, comme si quelqu’un revenait toujours dedans. Nous nous étions arrêtés pour observer la bâtisse. Je sentais une aura magique dans ce lieu. Sans doute était-ce ici que les deux mages se trouvaient. Je m’avançai donc la première.

Je m’arrêtai devant la grande entrée du bâtiment, n’ayant pas vérifié si mes compagnons me suivaient. Cela risquait d’être un combat assez difficile, si nous devions nous battre. La place sur laquelle se trouvait l’édifice religieux était plutôt petite et il y avait un arbre mort en son milieu. L’intérieur était comme tous les autres : formé en croix et sans doute empli de bancs maintenant miteux et pourris. Nous ne pourrons pas nous battre facilement. Kôta et Saphira pourraient sans doute s’en sortir mieux que moi, puisqu’ils pouvaient aussi attaquer à distance. Quant à moi, je serais gênée si nous devions nous battre à l’intérieur. J’attendis que les deux Mages viennent me rejoindre pour écrire de nouveau.


    Ai : Maintenant que nous sommes ici, il nous faudrait penser à un plan de bataille au cas où ces deux mages ne souhaiteraient pas nous écouter. Personnellement, je ne sais pas ce qui serait le mieux si nous nous battons à l’intérieur. Nous risquerons d’être gênés.

Je les observai ensuite, attendant leur réponse. La porte était fermée et, lorsque l’un d’entre nous l’ouvrira, cela s’entendra. Nous n’aurons alors pas le temps de placer une longue phrase. De plus, je ne pouvais communiquer avec elle sans montrer cette faiblesse qu’était mon mutisme. J’attendais les réponses où les idées de mes compagnons de mission.


[ Bon, alors, qualité pourrie, longueur pourrie pour un délai d'attente trop long... J'suis vraiment désolée !!! ><]
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits EmptyMar 2 Nov - 19:00

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Un mage de rééquipement, un autre qui utilise la magie, et Kôta. Voilà, tout le monde était fixé sur leurs capacités, et ils allaient devoir les exploiter face à deux magiciennes. Kôta pensa qu'ils allaient forcément trouver un compromis pour bien gérer le combat, qu'avec l'adrénaline ils allaient opter facilement pour un plan d'attaque, c'est pourquoi il laissa cette question de côté en attendant pour le moment.
Après qu'il ait parlé de la localisation des deux mages, Saphira émit son idée :

« Étant donné que j’ai parcours la ville de fond en comble, comme ma guilde est disposé ici, je suggèrerais d’aller vers une église abandonnée pour commencé nos recherches. Cette église se retrouve à 10 minutes de marches à partir d’ici. »

C'est vrai que c'était une bonne initiative. Oak Town regorgeait d'infâmes ruelles dans les bas-fond de la ville, et un endroit vaste comme une église était propice à la cachette de ce duo de mages.
Les trois adolescents se mirent en quête de cette église, quittèrent la gare et marchèrent sur les pas de Saphira, qui filait d'une bonne allure, connaissant sans doute la ville comme sa poche. Ils arrivèrent au bout d'une dizaine de minutes sur une place déserte, munie d'un seul arbre sans feuilles en son centre, et la dite église se situait de l'autre côté d'où ils étaient. Sans s'arrêter, ils traversèrent l'endroit, Kôta regardant partout autour de lui, puis s'arrêtèrent enfin au pied de l'église, où un large double porte se tenait droite devant eux. Ai sortit son crayon magique et écrivit de nouveau.

«Maintenant que nous sommes ici, il nous faudrait penser à un plan de bataille au cas où ces deux mages ne souhaiteraient pas nous écouter. Personnellement, je ne sais pas ce qui serait le mieux si nous nous battons à l’intérieur. Nous risquerons d’être gênés.»

Kôta réfléchit silencieusement à la manière de procéder. Sans un mot, il replia ses manches pour changer ses bras en ailes, et il s'éleva jusqu'au premier vitrail pour observer l'intérieur de l'église.

«Il y a deux femmes sur la croisée, au centre de l'église, juste entre le cœur et la nef...»

En effet, il distinguait bien deux formes qui bougeaient de l'autre côté de la vitre teintée. Pour mieux discerner les mouvements des deux femmes, il activa God Eyes, et, avec sa vue qui s'affina sur le coup, il devina un pentacle entouré de bougies entre les deux femmes.

«Le rituel a déjà commencé !»

Sans réfléchir plus que ça, agissant dans l'intérêt de la mission, autrement dit d'empêcher le rituel, il transforma ses pieds en serres et brisa le vitrail, fonçant au centre de l'église, et passant à une forte vitesse entre les deux mages, pour les faire reculer de leur rituel. Il ne s'arrêta pas et fonça dans les hauteurs de l'église, dans l'ombre, pour cacher sa présence aux deux sorcières. Une fois posé sur une poutre en hauteur de l'église, il se dit que ce qu'il avait fait été insensé, en espérant que Saphira et Ai allaient intervenir à leur tour.


Prochainement : Rescousse dans le monde des rêves !
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits   [Mission Kôta - Ai - Saphira] Arts Occultes Interdits Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» Les Noirs interdits de bistrot à Pékin
» Quantico: Mission FBI
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP