Le Deal du moment : -15%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
312.99 €

Les yeux sont le reflet de ton désir
 MessageSujet: Les yeux sont le reflet de ton désir   Les yeux sont le reflet de ton désir EmptyDim 14 Oct - 22:48

Anonymous
Invité


Click

Alicia tournait autour de ce cher William dans la pièce sombre. Il était au centre, assis sur une chaise, maintenu en place par des liens d'ombre.

Mon petit Will, je n'ai pas toute la nuit... Ou plutôt, tu ne verras pas le lever du jour. Alors dit moi ce que je veux savoir...
Non...

La jeune femme soupira. Elle avait pour objectif de tuer un témoin important dans une affaire de contrebande. Le petit soucis étant qu'il avait été placé sous protection. Grâce aux données fournies par Gouby avant sa disparition, elle avait pu remonter jusqu'à ce petit homme pathétique, William Fliburn, chargé aux produits d'hygiène des personnes protégées. Et elle devait lui arracher la localisation de sa future victime. Cependant, l'intimidation n'avait pas fonctionné... Elle allait devoir agir autrement...

Willichou, si tu crois que ça m'amuse...
Pitié...
Il te suffit de tout me dire, et tu seras libéré...
Non...

Peste soient ces imbéciles d'une stupide loyauté. Elle se pencha vers lui, enfonçant ses iris mesmérisantes dans son regard.

Dit moi tout mon beau...
Non... Non... Je ne veux pas...

Il était même assez stupide pour résister au mesmer! Diable. Et elle manquait de temps avant qu'on s'apperçoive de son absence. Tant pis, elle allait devoir le faire crier. Elle ne supportait pas les hurlements... Ciel que son travail était difficile pour une femme aussi fragile qu'elle.
Elle posa sa main fraîche sur la joue du pauvre ex technicien de surface. Puis elle passa son ongle sur la joue. Tout en laissant sa griffe sortir légèrement... L'homme hurla alors qu'elle lui entaillait légèrement la joue. Quel pleurnichard... Certes, les plaies superficielles étaient les plus douloureuses, mais un peu de tenue. Qu'avait il fait de son égo de mâle? Elle continua à faire courir son doigt délicat jusqu'au menton. Il avait désormais une belle balafre le long du visage, qui laissait couler une longue trainée de sang. La Lady porta son doigt à la bouche pour le suçoter. Berk, mélange de détergent et de parfums bons marchés. C'est fou comme notre travail peut influencer notre corps.

Alors alors...?
Pitié...

Oh, mais allait il arrêter de geindre?! La jeune femme lui repassa une autre griffe "caressante" sur l'autre joue. C'était un peu comme de l'art en fait. Elle fit se joindre les deux cicatrices. Peut être qu'en enfonçant plus elle pourrait lui retirer la peau? Berk... ça devait être ignoble à faire. Sans compter qu'un homme ne portant plus que sa peau était rarement beau, mais alors un SANS sa peau... Et puis elle risquait de se salir. Elle continua de caresser certaines parties de son corps, jouant sur la longueur des griffes. Elle ne devait juste pas toucher une veine ou une artère majeure.

Il geignait, mais ne semblait toujours pas coopérer... Tant pis, vitesse supérieure. La Lady souffla un de ses Bloody Kisses. Un seul. Les lèvres rouges comme la rose vinrent se poser sur le poignet de Will... Qui commença à hurler. Le baiser était rouge comme la rose, mais il en portait aussi les épines. La chair se consummait lentement autour des lèvres carmins. Et il n'avait aucun moyen de se soulager de cette terrible douleur.
Son hurlement résonna, encore et encore. A tel point que la Lady commençait à être vraiment agacée. Elle détestait les cris, et son ouïe était mise à mal par tant de décibels. Elle lui donna une grande claque.

Silence, lavette!

Il fut tellement choqué qu'il cessa. Ciel, enfin.

Ce n'était qu'un seul baiser. Mais je peux en couvrir chaque centimètre de ton corps. Alors dis moi ce que je cherche.

Il leva les yeux vers elle. Et elle vit quelque chose. Une image fugace, trop rapide pour être perçue. Comme une projection. D'où venait elle...?

Hmm?

Elle lui saisit le menton, et l'observa sous toutes les coûtures. Il n'était pas mage, c'était un fait. Alors d'où venait l'image...? Une nouvelle image quand il passa fugitivement son regard sur elle. Se pouvait il que ce soit lié à son regard? Mieux valait aller à la source alors.

Regarde moi dans les yeux mon cher...

Quand le regard magnifique de la Lady plongea dans les pupilles de sa victime, ce fut comme plonger dans un autre univers. Tellement plein et vivant. Une suite de pensées qui défilaient à toute vitesse. Il avait mal, il avait peur. Il ne devait penser à rien. Il voulait partir. Il finit par détourner le regard, coupant le lien. Tiens tiens tiens. Une sorte d'alternative au mesmer? Mais en plus vicieux...

Regarde moi je t'ai dit.

Il resta la tête prostrée, ses deux balafres dessinant des larmes sanglantes sur ses joues. La jeune femme enfonça entière une de ses griffes dans l'épaule de l'homme. Il hurla sur le coup.

Regarde moi

Elle lui tourna le menton pour qu'elle puisse l'observer de face.

Où est il caché?

Une image passa rapidement, mais elle fut vite brouillée. Les images étaient floues et confuses. Il ne devait pas être assez concentré. Et celle ci était passée trop vite. On avait du leur apprendre à se protéger de la lecture de pensée, puisque cela semblait être ça.... On ne pouvait donc plus cacher ses petits secrets à la jeune femme... Elle pouvait tout savoir des inhibitions, des péchés des gens, dans leur sanctuaire privé... Le royaume des péchés... Realm of Sins.
En attendant, avant les titres de gloire, il convenait de détendre son homme.
Elle le fixa, et libéra tout son charisme.

Ne t'en fait pas, tout va bien...

Même si son secret était impossible à faire sortir de sa bouche, il n'était pas insensible à son charme.

Tout ira bien... Même si tu ne me dis pas le secret...
C'est... vrai...?

Puis elle le saisit. L'idiot avait songé à l'adresse. Elle le tenait. Une masure à Oak Town. Les gens se relachent quand ils pensent être saufs.

Oui... Tu ne me l'as pas dit... Mais je vais te libérer...

Elle lui trancha la gorge qu'un coup vif. La mission était loin d'être finie. Elle devait trouver l'imbécile, et le liquider lui et sa garde. Mais bon... Elle avait gagné un empire ce soir. Celui des esprits... Cependant, la jeune femme était inquiète. Ce sort s'était révélé, de façon aléatoire et sans contrôle aucun. Se pouvait il que la chose en elle gagne en puissance plus vite que prévu...?
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser