Le Deal du moment :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents ...
Voir le deal
12.12 €
Le Deal du moment : -82%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
19.90 €

Enquête classée mais conséquences à vifs
 MessageSujet: Enquête classée mais conséquences à vifs   Enquête classée mais conséquences à vifs EmptyMer 10 Oct - 18:36

Ex-Elsa Scarlet
Ex-Elsa Scarlet

Fairy Tail

Click

Il fallut attendre quelques jours pour entamer son investigation: quelques bandits à punir, des bagarres à Fairy Tail à gérer, de légers entraînement… Mais pendent ces quelques jours, Elsa Scarlet n'avait cessé de penser au triste sort de Katsuro, qu'elle avait rencontré. Pour l'heure, elle l'avait laissé en paix. Elle s'était portée volontaire pour essayer de trouver une solution à son problème, pour qu'il puisse se concentrer sur ce qu'il avait à faire. Pour la Scarlet, le chemin était tout tracé; suivre une piste pour retrouver une des membres de la guilde, même dissoute, afin qu'elle donne un début de réponse.

La Reine des Fées commença par consulter les archives de Fairy Tail sur la guilde noire à l'origine de la malédiction, Sadistic Soul. Rien; ni article, ni livre, ni rapport… Rien. Elle questionna Mirajane qui n'en savait pas plus. Guildartz, de rapide passage, ne pu l'aider. Finalement, le maître Makarov lui apporte un début de réponse. En effet, lors d'une réunion d'un Conseil, il avait été question de cette guilde, de sa dissolution. Le mieux pour commencer cette enquête était donc de se rendre au Conseil. Elsa embarqua dans l'heure.


Rendre visite au Conseil n'était pas dans les habitudes d'Elsa. Elle était parfois convoquée pour des explications et un jugement sur des dégâts collatéraux, parfois une mission l'obligeait à venir rendre un rapport en mains propres au Conseil… Ce n'était jamais d'elle-même qu'elle venait au Conseil, jusqu'à aujourd'hui. Le pas certain, le visage sévère, Elsa franchit le hall du Conseil et se dirigea directement vers l’accueil. Usant de son statut de mage S, elle demanda à voir les archives concernant la guilde. L'hôte lui pria d'abord de donner son motif. Il y eut un flottement. Fallait-il dire de but-en-blanc que c'était pour aider quelqu'un? Certes c'était noble, mais en absence de danger direct pour le monde de la magie, Elsa craignait quelques tapes sur les doigts, et Fairy Tail n'avait pas besoin de ça. Pas besoin non plus d'aller trop trop loin dans le mensonge: "Il s'agit de récolter des informations pour une mission demandée à Fairy Tail." Sans aucune expression faciale, l'homme-grenouille à l’accueil nota ces mots. Sa plume posée, il fit signe à deux gardes de conduire Elsa aux archives.

*Il faudra créer un ordre de mission de retour à la guilde… que Katsuro le signe… et qu'il me paye aussi, si on veut faire ça bien.*

Derrière une porte qui ne payait pas de mine s'étendaient des rayonnages infinis sur des hauteurs démentielles de dossiers et de livres. Étonnement, la salle n'était pas entièrement vide, même si elle était suspendue un silence religieux. L'impressionnante impression passée, la rousse Fée se dirigea le point d'information de l'entrée. L'homme semblait dormir mais avait les yeux grands ouverts. En réalité, il était choqué. Il fixait Elsa, qui commençait à être gênée:


"-Bon… Bonjour?

-Oooh! Oh bah! Oooh!

-Est-ce que je peux savoir… HEY HO! Le cris résonna dans la salle.

-Vous… ooh!

-Bon, quel est le soucis?

-Vous avez moins de 60ans!

-Euh oui, merci, et alors?

-Il n'y a que des plus de soixante ans ici…

-Soupire. Bon peu importe. Dites-moi où est le dossier de Sadistic Soul s'il vous plaît.

Reprenant le contrôle, il lui indiqua un rayonnage: 128-16-GH-9. Néanmoins, il n'expliqua rien et comme rattrapé par sa fascination, il recommença à fixer la jeune fée. Pas très à l'aise avec cette simple indication, elle aurait voulu en savoir davantage mais l'homme lui hérissait le poil. Alors, Scarlet commença à arpenter la grande salle d'archives. Depuis une allée centrale, les étagères se disposaient régulièrement à droite et à gauche jusqu'au toit, situé une dizaine de mètres plus haut. Au fut et à mesure qu'elle s'enfonçait dans cette salle, Elsa remarquait des numéros sur les rayonnages à ses côtés: "7-9-11-13'… à sa gauche, "6-8-10-12" à sa droite. Au hasard, elle s'enfonça dans un rayon. Au pied des étagères était marqué "1" à plusieurs reprises, étalés sur l'horizontal. Une rangée plus haut, le même marquage avec "2", et puis "3"… Elsa n'en demandait pas plus. Le début de son code était un repère de l'étagère et la hauteur sur l'étagère. Au vu des numéros, elle adopta un pas de courses: elle ne comptait pas passer la nuit ici. Plus elle s'avançait, plus Elsa avait l'impression de se noyer dans des livres et des pages. De plus, les hauteurs vertigineuses des étagères donnaient la désagréable sensation de se faire enfermée. Mais la légendaire Titania était bien au-dessus de tout ça. Et enfin, elle arriva à la rangée 128. Selon ses déductions, le deuxième chiffre indiquait la hauteur. "16… Cela implique de monter. Haut." En quête d'une échelle, Elsa navigua au hasard dans les allées voisines. Elle en trouva finalement une non loin de l'allée 128 mais au moment de la saisir, une voix l'interpella, une voix qui venait d'en haut: "Non s'il vous plaît! J'en ai encore besoin!". Le regard intrigué, il est vrai qu'on pouvait discerner quelques mètres plus haut, la silhouette d'un homme. Appuyée sur l'étagère, la Reine des Fées se mit en tête d'attendre. Un autre homme passa devant elle et s'arrêta à son niveau. Il regarda l'échelle, Elsa, l'échelle, puis à nouveau Elsa, puis à nouveau l'échelle, puis encore une fois Elsa, puis encore une fois l'échelle et enfin une dernière fois Elsa:

"-Vous attendez pour l'échelle?

-Oui.

-Il en a "encore besoin"?

-Oui.

-Vous savez qu'il en a "encore besoin" depuis l'an 721?

-Oh.

-Comme vous dites… Ceux qui veulent atteindre les hauteurs de cette salle doivent le faire par eux-mêmes."

Agacé par tant d'incompétences, Elsa ne prit même pas la peine de remercier la personne et retourna à son allée 128. Sans sourcilier, elle prononça les mots magiques: "Ré-équipement!". La lumière qui se dégagea perturbait le silence visuel et sonore de la salle un instant, provoquant quelques protestations. Mais Titania n'en avait que faire. Dans son armure des Ailes Noires, elle prit son envol pour l'hauteur "16". Verticalement dans une rangée numérique, l'étagère était encore séparée par groupes de lettres: le groupe AB, BC, CD… GH. Elsa y était. Manquait plus que le numéro 9… Il s'agissait d'un gros paquet de feuilles négligemment rassemblées. Assise en tailleur dans le vide, la Reine des Fées commença l'épluchage du dossier.


~§~ 1 heure plus tard. ~§~


Sur un bout de papier, Elsa avait marqué toutes les informations utiles du dossier qu'elle avait retenue. Chose qui choqua Scarlet quand elle eut finit, était la simple évocation de Katsuro comme "otage ayant été libéré". Sa consultation médicale n'ayant rien donné, le Conseil ne jugea pas utile de s'attarder plus longtemps sur le cas. Deuxièmement, dans la perquisition du quartier général de Sadistic Soul, aucun objet ayant un lien avec un maléfice ne fut repérer. Elsa aurait bien aimé vérifier par elle-même, mais les objets sont sous scellés et il n'allait pas être facile de les consulter, pour ne pas dire impossible. Troisièmement, les lieutenants et autres notables de la guilde sont disséminés à travers le pays dans différentes prison. Cependant, la chef de la guilde est détenue à la prise de haute-sécurité, ici, à Era. Malheureusement, tout comme les objets sous scellés, il ne fallait pas se faire d'illusion quant à la possibilité d'un entretien. *M'enfin… je tenterais quand même.* se dit Elsa en haussant les épaules. Quatrièmement, il est évoqué à plusieurs reprises comme une "annexe de la guilde", un "sous quartier-général" mais vu qu'aucun lien de dossier n'est fournis avec cette évocation, il faut croire que l'enquête est toujours en cours. S'y joindre serait sans doute mal vu, voir, ici aussi, impossible mais c'était la meilleure solution pour enquêter sur le maléfice de Katsuro. Quoique… en note, en "petit cinq", Elsa avait marqué l'existence possible d'une membre qui aurait échappé à l'arrestation du Conseil. En effet, le rapport stipule l'existence d'une liste de membres de Sadistic Soul et en comparaison avec la liste des arrêtées, une manquait à l'appel. Le Conseil l'a aussi remarqué mais vu qu'il s'agissait que d'une membre lambda, il n'ouvrit pas d'enquête.
Tout en regagnant le sol, Elsa considéra l'ensemble de ses pistes. Pas vraiment la folie, c'était néanmoins plus qu'on pouvait attendre compte tenu que l'affaire est selon le Conseil "archivée". Se remettant en uniforme, la Fée quitta la salle des archives, non sans avoir salué l'hôte, toujours choqué d'avoir vu une femme si jeune franchir le seuil de sa salle.
Elle retourna à l'acceuil du Conseil et entreprit déjà la suite de son enquête:


"-J'aurais aimé savoir sous quelles conditions vous donnez l'accès à des objets scellés d'enquêtes closes?

-Mmh… Il faudrait qu'une nouvelle enquête s'ouvre et qu'elle nécessite leurs examens. Vous pensez à une enquête particulier?

-Le dossier "Sadistic Soul", guilde illégale de femmes torturant les hommes et pillant sans vergognes.

-Mouais… Si l'enquête me dit rien comme ça, c'est que ça va secouer trop de paperasses alors les gens vont pas se bouger. Désolé.

-Règle numéro six… marmonna Elsa.

-Vous avez dis quelque chose?

-Non rien. Et aucune chance bien entendue qu'on m'y laisse libre accès à ces objets?

-Nop, aucune! Il faudrait à la rigueur que vous rejoignez le Conseil, et/ou que vous ayez quelques relations…

-Je vois le genre. Toujours à propos du même dossier, peut-on prétendre à voir des détenues de la guilde?

-Cela dépend. Pour peu que vous ayez un ordre de quête valide et quelques autres conditions, vous pouvez prétendre à voir à peu près n'importe qui. Si cependant, vous voulez voir quelqu'un dans la prison dans la haute-sécurité, peu importe qui vous voulez voir, c'est le même parcours: venir avec un ordre de mission, le commanditaire de la quête, préciser durée, raisons… Tout un tas d'autres raisons. De plus, vous devrez signez un contrat qui vous oblige à tenir au courant le Conseil sur l'avancement de votre quête en rapport avec le détenu interrogé.

-Mais ce n'est donc pas impossible?

-Non. Puis, de vous à moi, vous êtes Titania, alors ça vous ouvre quelques portes, même si vous restez de Fairy Tail, ce qui vous en ferme d'autres.

-Merci. Dernière question, je peux demander à rejoindre une mission du Conseil?

-Cela dépend laquelle.

-Celle de l'enquête sur l'annexe de Sadistic Soul.

-Mouais… Elle n'est pas référence dans mon registre des "grosses missions super importantes top secrètes."

-Vous avez le registre des missions top secrètes sur votre bureau? A l'entrée du Conseil?

-C'est une façon d'parler. Pour en revenir à votre question, ce n'est donc pas impossible. Ceci dit, la mission n'a plus d'enquêteur: l'ancien est partis à la retraite et le nouveau ne semble pas pressé de valider le transfert donc, pas moyen de la rejoindre puisqu'elle n'existe pas dans un sens.

-Une impasse en somme.

-Le mieux que je puisse faire est d'envoyer un message à Fairy Tail dès que l'enquête est reprise en main.

-Ca serait très gentil de votre part, merci.

-Faut encore que j'y pense…

-Vous proposez de la sorte déjà, c'est aimable. Au pire, je reviendrais peut être avant pour les objets ou la détenue.

-Au pire ouais.

-Très bien, merci pour tout ces renseignements!"

Tournant les talons, Elsa quitta l'enceinte du Conseil hâtivement. Sa première enquête sur Sadistic Soul n'avait pas été vide d'intérêt. Le tout était maintenant de retrouver Katsuro pour savoir s'il était prêt à venir au Conseil pour demander l'interrogatoire de la chef de la guilde. Il serait peut être aussi judicieux de trouver un mage du Conseil pour l'inciter à reprendre la mission sur l'annexe. Mais tout cela était une autre histoire, et Elsa avait gagné sa nuit de sommeil car le chemin jusqu'à son lit était encore long.
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser