[RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...
 MessageSujet: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptySam 28 Aoû - 13:04

Anonymous
Invité


Click

Précédement dans Magnoria -> Rencontre et Espoir
Juste après -> [Mission de rang C] Les Escrocs

Fairy Tail... Ce nom me trotte toujours dans la tête, c’est fou ! J’y suis enfin entrée. Je suis tellement heureuse ! Là bas, j’oublierais sans doute tous mes soucis et rien ne m’empêchera de devenir réellement heureuse. Car c’est mon but. Retrouver le bonheur que, jadis, je côtoyais chaque jour. C’est mon plus grand souhait...

* Flash Back *

Je venais juste de quitter Tsukiyo et Sora. Celui-ci m’amenait à la guilde de Fairy Tail. Je me demande comment faire pour y entrer... Doit-on passer un test quelconque ? Parler avec le Maître ? Si c’est ça, je suis assez mal partie... Je ne veux pas dire un seul mot. Je me contenterais juste d’écrire dans ce cas, quoiqu’il arrive. Nous arrivâmes presque rapidement à la taverne. C’était immense et beau ! J’en restais émerveillée. Dire que, bientôt, je ferais partie de cette guilde... Rien que l’idée me donne des frissons de joie ! Nous rentrons donc dans ce joyeux fatras. Il y a beaucoup de bruits, des personnes parlent, d’autres boivent. Tous semblent si heureux. Je souris et marche jusqu’à un comptoir où je reconnais Mirajane.

    Mirajane : Bonjour ! Tu es une nouvelle membre ?
J’hoche la tête pour lui signifier que, oui, je comptais bien rejoindre la guilde. Elle me sourit d’un sourire si gentil que je me sentis obligée de lui répondre par un sourire un peu plus timide. Elle sortit alors un tampon avec la marque de la guilde. Je lui fis appliquer sur le haut de ma cuisse droite, sous ma robe. La jeune femme me souhaita la bienvenue dans la guilde en me disant que je rencontrerais bientôt le maître de Fairy Tail. J’hochai de nouveau la tête.

* Flash Back *

J’étais encore restée un peu avant de partir pour l’extérieur de la ville. Je venais de rejoindre la guilde... Un grand sourire barrait mon visage joyeux et une petite brise faisait voleter mes mèches blondes. Tout était si calme aujourd’hui. Il y eut une nouvelle rafale, un peu plus puissante, et je dus tenir ma jupe en tartan rouge pour qu’elle ne s’envole pas trop. Je me dirigeai toujours vers l’extérieur de Magnoria. J’espérais déjà observer la ville de là haut, car il y avait un endroit surélevé au dessus de la grande ville. Je marchai lentement, seule et heureuse. Bientôt, j’arrivais à l’endroit désiré. Je soupirai puis me plaçai face à la grande ville qu’état Magnoria.

La vue était magnifique. Je ne voyais pas ce qu’il se passait, mais je le ressentais. Un peu comme si j’étais un magnifique oiseau survolant cette grande cité. Je souris. Oui, c’était beau et il faudrait sans doute que, maintenant, je me trouve une maison où j’habiterais. Je me retournai alors comptant m’éloigner encore un peu avant de revenir. Bientôt, la ville ne fut plus en vue. C’est alors, qu’au loin, j’aperçus une silhouette humaine se rapprochant. C’était un homme qui devait avoir plus de la vingtaine. Il paraissait assez grand et portait des cheveux châtains. Je lui fis signe de la main, sentant qu’il était un mage. Aucune aura négative ne se dégageait de lui, il devait être un mage légal. J’attendis de le voir arriver pour le saluer en sortant mon stylo de lumière.

    Ai : Bonjour à vous.
Je lui souris espérant qu’il ne soit pas de trop mauvaise humeur pour me répondre et qu’il ne m’envoie pas bouler... Je l’observai encore un peu, du fait de ma nature curieuse et innocente puis écrivit de nouveau alors qu’une nouvelle petite rafale déferlait sur nous.

    Ai : Puis-je savoir ce qu’un mage vient faire à Magnoria, sans être indiscrète ?
Je l’observai sous toutes les coutures, en me souciant pas du fait qu’il pourrait ne pas me répondre et m’envoyer dans le bas-côté s’il le souhaitait. Il le pouvait facilement... Après tout, je n’étais qu’une petite fille par rapport à lui, que ce soit en taille ou en poids. J’attendis une quelconque réponse en pensant que je me présenterais lorsque lui l’aurait fait, si l’envie lui en prend. Je sautillai presque sur place du fait de ma bonne humeur et de l’arrivée d’une nouvelle personne à Magnoria.
 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyDim 29 Aoû - 14:33

Anonymous
Invité


Click

Magnoria... Samaël n'était pas revenu dans la région depuis longtemps. C'était pourtant une belle ville. Cela faisait quatre années que Samaël évitait le sud-est de Fiore. Après ces années, Samaël savait qu'on ne le recherchait plus, il avait donc décider de retourner au siège secret de la guilde clandestine à laquelle il appartenait jadis. Là-bas il espérait retrouver quelques objets qu'il avait laisser dans son coffre, mais il n'était même pas sûr que l'endroit existait encore. Il craignait qu'on est construit quelque chose dessus ou que l'endroit soit inonder ou n'importe quoi d'autre. La seule chose que savait Samaël était que le conseil de la magie n'avait pas trouver le siège.


C'était une belle journée. Il y avait un peu de vent, mais le soleil brillait et le ciel était bleu. Samaël suivait une petite route, il ne voulait pas passer par l'entrée principale. Il sortit un petit prospectus sur la ville de Magnoria, prospectus qu'il avait obtenu dans la ville voisine, il voulait connaitre les nouveautés de Magnoria depuis 4 ans. Mais le vent ne semblait pas vouloir laisser Samaël lire, on aurait dit que chaque bourrasque tentait de lui arracher sa lecture des mains. Si bien que finalement il rangea le papier.
Magnoria était une ville que le mage ermite aimait bien. Il y avait vécut deux années. Il espérait pouvoir retrouvée des lieux qu'il avait fréquentés. Mais il savait qu'une ville ça évolue et que la plupart des endroits où il allait devait avoir fermés.

Alors qu'il marchait, il se rappela d'un endroit surélevé d'où l'on pouvait bien voir Magnoria. Il quitta alors la petite route qu'il empruntait et il prit la direction de ce point. Dans son souvenir ce n'était pas un lieu fréquenté, il aurait donc la paix. Il y eut une nouvelle bourrasque plus violente que les autres, mais, cette fois-ci, Samaël se trouvait dos au vent. Au bout de quelques minutes, il aperçut quelqu'un, une fille, blonde, Samaël lui donnait la quinzaine. Il sentit une aura magique. C'était donc une mage.

Quand Samaël fut assez proche, elle sortit un stylo de lumière et écrivit :

    Ai : Bonjour à vous.


Elle souris à Samaël et semblait l'observer. Puis elle écrivit à nouveau.

    Ai : Puis-je savoir ce qu’un mage vient faire à Magnoria, sans être indiscrète ?


Samaël se demandait si elle était muette, discuter avec un stylo de lumière n'était pas quelques chose de très banale. Il mit la main dans sa sacoche et chercha un peu avant de trouver ce qu'il cherchait, il sortit un stylo de lumière datant un peu mais toujours en état de marche et écrivit :

    Samaël : Bonjour à vous aussi.


Puis il rangea son stylo qui semblait rendre l'âme. Pour la question Samaël ne pouvait simplement dire "eh bien je vais au siège d'une guilde obscure". Il répondit donc :

    Samaël : Je me nomme Samaël et je viens chercher des affaires que j'ai oublié il y a un petit moment, mademoiselle et je n'ai rien à déclarer, puis-je passer la frontière ?


Samaël essayait de faire un peu d'humour pour faire passer une réponse assez peu claire. Mais bon, ce n'était pas une fillette qui allait l'arrêter de toute façon.
 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyDim 29 Aoû - 19:43

Anonymous
Invité


Click

L’homme ne mit pas très longtemps avant d’arriver près de moi. Il sembla observer la ville avant de se tourner vers moi. Il sortit un stylo de lumière qui n’écrivait presque plus pour noter dans le vide une salutation. Je ne pus cacher ma surprise. Lui aussi était-il muet ? Le vent effaça les dernières traces de lumière. Le mage inconnu observa encore un peu la ville. C’est alors qu’il mit en miettes mes suggestions : il parla. C’est vrai, ce n’est pas la mort, mais tout de même ! Il aurait pu me laisser un peu d’espoir ! Lequel, me demanderez-vous ? Celui disant que je n’étais pas la mage seule à être muette dans cette saleté de monde ! Bon, d’accord, il n’y a pas de quoi s’énerver, c’est vrai. Je l’écoutai et souris à sa petite touche d’humour. Je me mis alors à écrire en me mettant dans son jeu.

    Ai : Je n’ai rien à vous dire. Vous pouvez passer monsieur.
Je lui souris avant de m’avancer un peu sur les hauteurs pour mieux observer la ville. Mon regard se dirigea vers ma nouvelle guilde. J’espère que je m’y intégrerais rapidement. Je me tournai de nouveau vers le dénommé Samaël, puisque c’est ainsi qu’il s’appelle, qui s’apprêtait à partir. Je me plaçai à côté de lui, mon stylo de lumière de nouveau dans ma main droite. Je me demandai bien ce que j’allai lui demander ou bien lui dire. Je restai un peu ainsi puis me décidai à tout de même dire quelque chose.

    Ai : Dites-moi, Samaël-san, puis-je rester avec vous ? Je m’ennuie un peu toute seule et je n’ai pas vraiment envie de rejoindre ma guilde pour le moment.
En vérité, j’étais curieuse de voir où est-ce qu’il allait. Et puis, j’avais envie de taquiner quelqu’un en ce moment et, même si je ne le connaissais pas, ce n’était pas grave. Après tout, je n’étais juste qu’une gamine de quatorze ans ! Et une gamine ne pense pas toujours comme une adulte. En ce qui me concerne, je pense ainsi quand j’en ai envie et personne n’aime ça. Et puisque tout le monde déteste, je le fais souvent. Seulement, ce mage semblait pressé et risquait de me laisser plantée ici, seule. S’il fait ça, je le suivrais. Cela l’agacera, mais c’est un peu mon but. J’attendais toujours sa réponse me plaisant à sentir le vent. Je retournai à l’endroit où je me trouvai auparavant : sur le haut de la plateforme.

Avec tout ce vent, j’avais l’impression de voler. C’est alors que je vis un point noir courir jusqu’ici. C’était un garçon d’environ dix ans. Trois policiers lui couraient après en criant de rendre ce qu’il avait volé. Le petit détalait comme un lapin et il passa en trombe devant l’endroit où nous étions. Je me rapprochai de Samaël, et donc de la route. Les trois hommes des forces de l’ordre s’arrêtèrent essoufflés près de l’endroit où nous étions. Ils nous observèrent d’un regard critique comme si nous y étions pour quelque chose. De plus, ils semblaient penser que nous sommes plutôt louches, ici, tous les deux. C’est pourquoi ils vinrent nous adresser la parole d’un ton assez agressif. J’allais de nouveau devoir parler...

    Policier 1 : Pourquoi ne l’avez-vous pas attrapé ?

    Ai : Qui, le garnement ? Ce n’est pas notre travail. De plus, que faites-vous arrêtés, ici, alors que vous devriez être en train de le poursuivre ? Non, mais je vous jure...

    Policier1 : Vous mériteriez que je vous arrête, petite vermine !

    Policier2 : Arrête-toi. Elle a raison.

    Policier 3 : De plus, c’est une mage de Fairy Tail, je l’ai vue y entrer. Laissons-là elle doit avoir une mission.

Ou pas. Je les laissai repartir en soupirant. Je repris ensuite mon stylo de lumière, puisque je n’avais pas reçu de réponse de la part de ce mage qu’était Samaël. Je me tournai vers lui pour écrire dans le vide, après une rafale assez violente.

    Ai : Excusez-moi, Samaël-san, mais vous n’avez pas répondu à ma question. Puis-je rester avec vous ?
Je ne rajoutai pas que, même s’il ne le souhaitait pas, je le suivrais. Je lui souris alors en espérant qu’il dise oui pour que je n’aie pas à l’agacer, même si je le voudrais.


[HRP] Désolée, je ne voyais pas comment mettre une idée pour le combat alors j’ai fait ce RP totalement merdique à souhait...[/HRP]

 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyMar 31 Aoû - 23:43

Anonymous
Invité


Click

Samaël observait la ville, il était pressé d'aller voir si ce qu'il cherchait était toujours là. La gamine lui souriait et contemplait elle aussi le magnifique paysage. Des bourrasques arrivaient l'une après l'autre, rappelant au mage ermite la sensation qu'il avait quand il volait. Il y eut un moment de calme, Samaël était plongée dans l'observation de Magnoria, il cherchait tout ce qui avait changer en 4 ans. La liste était longue.
Puis, la jeune fille se retourna vers lui et lui écrivit une question.

    Ai : Dites-moi, Samaël-san, puis-je rester avec vous ? Je m’ennuie un peu toute seule et je n’ai pas vraiment envie de rejoindre ma guilde pour le moment.


NON ! La réponse était non ! Samaël ne pouvait la laisser l'accompagner. Il ne pouvait emmener cette mage à un siège d'une guilde obscure ! De plus ce n'était pas une guilde très sympa et la déco était plutôt glauque, alors pas question d'y amener une gamine. Le mage ermite cherchait un moyen de formuler son refus catégorique...
Pendant qu'il réflechissait, son interlocutrice revint sur la plateforme, elle semblait observer la guilde de Fairy Tail. Le vent faisait vraiment des siennes, de nombreuses violentes bourrasques bourrasques se succédait, puis un calme plat tombait pendant cinq bonnes minutes.

Puis des cris se firent entendre, un gamin un peu plus jeune que l'interlocutrice de Samaël courait, poursuivit par trois policiers à l'air peu dégourdis. D'après les cris, on pouvait comprendre que l'enfant était en possession d'objets volés que les gardiens de la paix voulaient récupérés. Le voleur passa à toute allure devant les deux mages, il ne les avait sans doute même pas vu. La jeune mage se rapprocha de l'ermite à l'approche des trois policiers. Samaël, lui, essaya de ne pas la ramener, il ne devait sans doute plus être recherché, mais il ne tenait quand même pas à se faire remarqué. Les trois gardiens de la paix, s'arrêtèrent complètement essoufflés à quelques mètres des deux mages. Ils leurs jetèrent des regards noirs. L'un des personnages exténué, engagea une discussion sur un ton plutôt agressif avec la jeune mage. Il reprochait aux deux mages d'avoir laissé filé le voleur, mais finalement ses collègues intervinrent et les trois policiers repartirent vers Magnoria en trainant les pieds.

Ensuite la jeune fille se retourna vers Samaël et une bourrasque de vent déferla sur eux, Samaël put apercevoir le sigle de Fairy Tail sur son interlocutrice. Puis elle insista pour connaitre la réponse. L'ermite eut alors une idée, elle semblait être de Fairy Tail et il était de notoriété publique que les membres de cette guilde l'aimait énormément. Samaël espérait donc énerver la jeune fille en dénigrant la guilde, peut-être qu'elle serait assez en rogne contre lui pour le laisser tranquille.

    Samaël :Magnoria est une belle ville n'est-ce pas... Dommage que le siège de Fairy Tail soit ici, ce ne sont qu'une bande de crétin complètement fou qui détruisent tous sur leur passage...


Samaël espérait qu'elle allait bouder dans son coin comme une gamine de 5 ans, mais il eut un doute... Pour deux raison: 1. son interlocutrice n'avait plus 5 ans, 2. elle était une mage... Peut-être que ça allait tourner d'une façon différente que celle qu'il avait prévu...
 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyMer 1 Sep - 11:05

Anonymous
Invité


Click

Je le vis réagir de façon étrange juste après ma question. Il était tendu, comme s’il refusait. Et s’il craignait que je découvre quelque chose ? Raison de plus pour que je le suive même s’il ne voulait pas ! J’attendis qu’il parle, qu’il me fasse part de sa décision ou bien qu’il réagisse. Je ne suis, de toute manière, pas pressée. Je pourrais attendre la journée jusqu’à ce qu’il se décide à partir sans moi et, dans ce cas, je le suivrais. C’est alors que, peu de temps après avoir été interrompus par les policiers, il vit le signe de ma guilde sur ma cuisse. Il dit alors une chose qui me mis en colère au plus haut point : Il osa dire que Fairy Tail gâchait la beauté de Magnoria et que ses membres étaient justes bons à foutre le bordel partout où ils passaient...Un tic déforma ma tempe droite et je l’observai d’un regard froid. En colère, car on avait osé traiter les membres de la guilde ainsi qu’elle-même, je rangeai mon stylo de lumière dans une de mes poches et lui parlai d’une voix glaciale.

    Ai : Ose seulement répéter ce que tu viens de dire et je te tue !!
    Kansô !

Je tendis alors mon bras gauche pour lui donner un coup de poing. Il m’avait cherchée, il va me trouver ! Dans ma main droite j’avais rééquipé Burêdohatô, mon katana. La vue de sa lame faite de sang ma calmait un peu. Cette arme pouvait faire peur car le sang composant seulement la lame se mouvait toujours gardant tout de même la forme d’un katana. Je me reculai un peu et attaquai le jeune homme d’un coup circulaire en direction de sa gorge. Si je le tuai, ce serait dommage pour lui, mais je m’en voudrais. Alors je ralentis la vitesse à laquelle je donnai mon coup et me reculai ensuite, une lueur froide dans le regard. Je bougeai ensuite rapidement pour envoyer mon pied dans sa tête, fit une roulade sur le côté, l’attaquai au niveau du bras gauche et me reculai, hors de portée d’une attaque au corps à corps.

Je l’observai, cherchant à voir si mes attaques avaient fait leur effet. Seulement, je ne voyais rien pour le moment car le vent s’était de nouveau levé et que j’avais soulevé de la poussière. Seulement, les rafales la ramenaient vers moi et je dus me frotter les yeux pour la chasser. S’il voulait répondre à mes attaques c’était le moment où jamais car je tenais mon katana de manière à ce qu’il soit lame en bas et je frottais mes yeux qui pleuraient à cause de la poussière. J’attendis ensuite, lorsque tout fut retombé.



[Désolée de ce post extrêmement nul à chier ><]

 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyDim 5 Sep - 15:04

Anonymous
Invité


Click

Samaël repéra une déformation caractéristique de la tempe de son interlocutrice après sa provocation... Il avait déjà vu cela chez des membres de la guilde obscure à laquelle il appartenait jadis, cette déformation indiquait une colère des plus importantes, d'ailleurs juste après les types se sautaient dessus pour s'étriper et à la fin de lors combat, il n'y avait plus qu'a ramasser les morceaux. Puis la fille rangea son stylo de lumière dans l'une de ses poches, et déclara d'une voix froide :

    Ai : Ose seulement répéter ce que tu viens de dire et je te tue !!

La dernière fois que le mage errant avait entendu une voix dénué ainsi de chaleur c'était lors de son ultime discussion avec le maitre de son ancienne guilde, quand il lui avait annoncé son départ. A ce moment, le mage avait dut se battre durement pour sortir du QG.
Puis la fille lui donna un coup de poing qu'il encaissa sans même tenté d'esquiver.

Samaël c'était trompée, son interlocutrice de Fairy Tail régissait comme tous bon membre de cette guilde. Le mage ermite ne comprenait pas un tel attachement pour une guilde. Il trouvait la réaction de la jeune fille complètement démesurée, mais la démesure n'était-elle pas la spécialité de la guilde de Magnoria ? A la réflexion, Samaël aurait dut se douter qu'une provocation pareille entrainerait un combat.
Dans cette bataille, l'attitude de la mage de Fairy Tail lui rappelait les plus violents meurtriers qu'il avait côtoyé. Il se posa une nouvelle fois la question "Pourquoi cette guilde est si aimé par ses membres ?"

    Samaël : Black Wings !

Les ailes poussèrent dans le dos du mage ermite, puis il les mit devant lui, il para donc tous les coups de sa jeune adversaire. Samaël n'appréciait guère qu'on le menace, même quand il était fautif. Il ne voulait pas tuer la jeune mage, mais il décida de lui donner une bonne leçon tout de même.

Le vent se leva, il souleva la poussière de la route, créant un nuage. Samaël faisait face à son ennemie et il avait le vent dans le dos. Il ne voyait rien avec ses grandes ailes devant lui, mais il supposa donc que la mage avait le nuage en plein dans les yeux. Il décida alors de profiter de l'occasion, il invoqua une grande épée noire dans sa main droite.

    Samaël : Black Weapon !


Il fonça en direction de son adversaire, utilisant ses grandes ailes pour obtenir plus de vitesse, puis il frappa avec son arme. Puis il sortit du nuage de poussière et se retourna pour voir si son ennemie avait été touché par son assaut.

[HRP : Désolé du temps de réponse ^^']
 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... EmptyVen 17 Sep - 18:17

Anonymous
Invité


Click

Désolée, j'abandonne ce RP. Premièrement parce que je ne pourrais pas le tenir, Deuxièmement, parce que je dois RP dans le monde des Rêves. Si tu veux qu'on le continue, ce sera après mon passage dans le monde des Rêves Wink Désolée
 MessageSujet: Re: [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante...   [RP - Combat Amical] Samaël - Ai : Sous la brise passante... Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petit combat amical Nuage de la vallée vs Caillou érodé
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Un combat long....très long !!
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP