Au pied du paradis
 MessageSujet: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptyVen 11 Mai - 22:48

Anonymous
Invité


Click



Quelle belle journée, tout de même. Le soleil illumine d’une douce le sentier broussailleux, et les arbres se dressent, majestueux, de part et d’autre du chemin, exposant avec fierté leurs années de vie sur cette terre. C’est fou, ce que la nature est belle. Je m’aventure dans la plaine au pas lent et rythmique de la mule tirant la carriole. Cela fait déjà quatre bonnes heures que nous voyageons, et ces deux là dorment toujours comme de vrais marmottes. Ils ne se sont même pas reveillé quand j’ai fait une pause pour abreuver l’animal et panser leurs plaies. Chanceux qu’ils sont, il j’ai trouvé un kit de soin dans une boite de la cargaison. Pour des amis, ils n’y sont pas allés de main morte. Le garçon aux cheveux violet en particulier, je le suspecte d’avoir le bras cassé, aussi j’ai bloqué ledit bras dans un bandeau de fortune. L’autre a saigné, j’ai tout pansé – genre son talon – sauf ce que je ne pouvais pas, comme sa lèvre que je me suis contenté de désinfecter. Vraiment, ces gars, des suicidaires je vous dis. M’étonne pas qu’ils dorment aussi profondément, après tous les chocs qu’ils ont reçus.

Le soleil commence à descendre dans le ciel, mais reste bien visible. Je lève la tête vers les nuages, mon visage en profite pour prendre un bain de lumière bienfaiteur. Je sais que j’approche de la destination, et que là haut, derrière ces boules cotonneuses blanches comme la neige, se cache la géante Angel’s Sky. Ils y seront bien accueillis, et s’ils n’apprécient pas les lieux, ils pourront toujours repartir. Au pire, Laxus me gueulera dessus, je n’ai pas tellement peur que lui. Je sais très bien que malgré son air sévère, il a le cœur sur la main. Ce n’est pas à moi qu’il cachera ça. Mais j’ai comme le sentiment qu’ils s’y plairont. Une intuition de blond, je présume, inexpliquée, mais mes intuitions se trompent rarement, contrairement à ma logique. Je soupire, dirigeant à nouveau mon regard sur la route. J’aperçois d’ici la destination, on en a plus pour très longtemps. Pour passer le temps, je me décide de taper la discut’ avec le quadrupède à la fourrure brune qui accepte de nous transporter tous les trois

« C’est fou quand même, tu ne trouves pas ? Ces deux là se sont battus à s’en arracher les côtes, et pourtant on sent entre eux une complicité surprenante. » Evidemment, la mule ne me réponds pas et semble regarder la route d’un air blasé. Sûr qu’elle préférerait que je me taise, mais je suis bien trop bavard. « Il y a vraiment des relations qui surprennent. C’est comme ma sœur et moi… C’est fou ce qu’elle me manque. » Nouveau soupire. « On arrive bientôt, c’est par là. C’est beau ici, pas vrai ? Il faut toujours respecter ce que Mère Nature a su faire pour nous. Je pourrais passer des heures à contempler son œuvre. »

Je dirige la mule dans une direction précise où il ne semble rien avoir de particulier. Si ce n’est cette grosse pierre, ce dolmen qui se tient debout au milieu de cette étendue d’herbe et de fleurs sans raison particulière. Et pourtant, si vous saviez, l’importance de ce caillou. On ne peut pas le voir sans étudier de très près la roche polie, mais il y est gravé le signe de la guilde céleste. C’est tellement discret que n’importe quel inconnu passerait son chemin. Si, de base, il a daigné accorder une importance quelconque à la pierre. J’arrête le convoi non loin de là et saute de la place du conducteur pour m’étirer les bras et les jambes. Ca fait un bien fou, et je sens le vent dans mes cheveux, tout ça n’est que plus agréable.

Oh.

Je sens qu’il y en a un qui se réveille. Je suppose que c’est l’effet qu’aurait eu sur n’importe qui l’arrêt d’un moyen de transport. Comment je le sais ? C’est simple, la quiétude du lieu est rompue par un sentiment d’inquiétude, mêlé à une incompréhension tout à fait compréhensible, paradoxalement. Je fais donc dos au dolmen et me tourne vers la carriole. Je me dirige vers l’arrière, mais n’ouvre pas, les sensations qui s’en échappent me déconseillant tout approche trop risquée. Il faut que les rassure, quand même, les pauvres.

« Coucou. Tu te sens mieux ? » Que puis-je ajouter ? Ah, je sais. « J’ai pensé bon de placer quelques bandages, vu votre état. Je me présente, Miku, mage d’Angel’s Sky. Je vous ai vu combattre tout à l’heure, c’était impressionant. Vous avez dormi bien longtemps, alors je pensais vous aider et vous amener en lieu sûr. » Ca suffira pour le moment. Pas la peine de surcharger sa tête tout juste réveillée par un surplus d’informations.


 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptySam 12 Mai - 0:09

Anonymous
Invité


Click

Je me réveille, l’esprit embrumé, la vache j'ai beau avoir dormis j'ai l'impression de plus avoir de batterie, aïe, mais j'ai mal, c'est quoi ce délire, mais oui c'est vrai mon bras ! Mais pourquoi il est bandé ? Puis je suis où ? Puis pourquoi Jio il a eut les premiers soins aussi ? J'ai dormis combien de temps ? Qui nous a mis là ? Pourquoi ?

Tant de question sans réponses pour la plupart, j’étais dans une carriole apparemment, ou un truc dans le genre, après ben.............................mais b@rdel il se passe quoi ici ?!

« Coucou. Tu te sens mieux ? »

Maisquitséquiparle ? Ça venais d'un des côtés de la carriole.

-Euh.....ouais, enfin plus ou moins

 « J’ai pensé bon de placer quelques bandages, vu votre état. Je me présente, Miku, mage d’Angel’s Sky. Je vous ai vu combattre tout à l’heure, c’était impressionant. Vous avez dormi bien longtemps, alors je pensais vous aider et vous amener en lieu sûr. »

Bon ça répondais plus ou moins à certaines questions, mais pas toutes, en tout cas il était mage d'Angel's Sky, et ça c'est cool, au moins on va pas se faire agresser, de plus il faisait partis de la guilde que Jio et moi même voulions rejoindre, et tant mieux, et il a vu notre combat, ouch ça c'était moins cool, il m'avait donc vu utiliser toutes mes techniques, ainsi que celles de Jio, enfin bref il faut que j'en apprenne plus sur notre situation, même si j'étais déjà un peu perdu, enfin un peu beaucoup.

-Ok, Miku c'est ça ? Quand tu dis qu'on a dormis longtemps, longtemps ça fait combien d'heures ? Et quand tu dis en lieu sûr, c'est où ? Enfin bref je me présente moi c'est Erleigh Deathsong, je suis un mage nomade, enfin indépendant, enfin solitaire, enfin bref j'ai pas de guilde quoi, désolé si je suis un peu perdu mais bon le réveille est un peu rude, au fait merci pour les soins au passage, ah oui donc je disais que j'avais pas de guilde, je viens de Bosco donc je suis plutôt nouveau dans le pays, ah au passage tu peux m’appeler Erl, Erly ou Leilei c'est comme tu veux, sinon mon ami à côté c'est Jio Fleed, c'est aussi un mage indépendant, nous allions tout deux vers la guilde d'Angel's Sky afin d'en devenir membres, donc ben voilà.

Sinon que pouvais-je lui dire ? Pas grand chose, ma vie privée ben, c'était ma vie privée, puis celle de Jio ben....je la connais pas vraiment.

-Au fait Miku pourquoi tu nous a pas stoppé lors de notre combat ?

Mouais bref pas non plus la question le plus intéressante du moment, autant le questionné sur la guilde quitte à faire, quand je pense que je lui parle toujours à travers une paroi.

-Donc tu viens d'Angel's Sky, mais je me demandais, c'est dur la vie de mage de guilde ? T'es un nouveau ou un ancien ? Les guildes de mages ici ont bien un tatouage c'est bien ça ? Il ressemble à quoi le votre ? Ça représente un truc ou pas ? Enfin ça symbolise un truc ou pas ? Ta voix semble jeune, t'a quel âge ? Y a beaucoup de mages dans la guilde ou pas ? Ils sont gentils ou pas ? Votre maitre de guilde il s'appelle comment ? Il ressemble à quoi ? Il est sévère ou pas ? Il est fort ? Il utilise quoi comme magie ? Et toi ? Il paraît que votre guilde est dans les cieux, vous faitent comment pour y aller ? Tu me dis si je pose trop de questions mais bon comme je l'ai dit je viens de Bosco et, comment dire, en réalité je ne sais pas vraiment grand choses des guildes, enfin si qu'il y a des légales qui aident les gens et des illégales qui sont pas bien mais bon, voilà sinon j'y connais pas grand chose, au fait ça ce passe comment une inscription de guilde ? On doit passer un test ou pas ? Si oui c'est un combat ou autre chose ? Tu trouve que je pose trop de questions ?

Voilà j'avais posé le max de question, enfin celles qui me passaient par la tête, c'est alors que je vis Jio qui se réveillait, je me tourne vers lui et lui sourit.

-Alors bien dormis ? ♫

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptySam 12 Mai - 1:08

Anonymous
Invité


Click

    Je sentais mon esprit, encore embrumé par le long sommeil que j'avais effectué, s'ouvrir peu à peu et doucement au monde qui l'entourait. Je sentais le soleil et ses rayons réchauffer mon visage cireux. Ce visage qui, durant mon combat contre Erleigt avait pris quelques coups dont certain plus douloureux que d'autres. Cependant, il ne semblait pas trop amocher puisqu'il ne me faisait pas encore trop. Je sentais juste que ma lèvre inférieure n'était pas dans son état normal. Avait-elle pris un coup de trop durant notre combat acharné ? Était-elle la seul dans cet état ou bien d'autres parties de mon corps avaient, elles aussi, pris plus de coups qu'elles n'auraient du. C'est alors que, et avant même que j'ai pu bouger ne serais-ce qu'un membre, j'entendis une voix familière à côté de moi. Et, sans même ouvrir les yeux et me retourner en direction de cette voix, je pus reconnaitre Erleigh. Ainsi, le jeune garçon aux cheveux violet était lui aussi ici. "D'ailleurs, c'est où ici ?" pensais-je. Mais, très vite, je compris que nous n'étions pas en danger. En effet, Erleigh semblait parler d'une voix posée et calme. De plus, il n'avait pas cherché à me réveiller. Tout cela ne pouvait signifier qu'une chose. Nous étions dans un endroit isolé et calme voir même en sécurité. Ce qui me rassura légèrement. Je me mis alors a tendre l'oreille afin de connaitre le contenu de la conversation entre Erleigh et l'homme mystérieux.

    Je n'eus pas longtemps à attendre avant que Erl, grand bavard qu'il était, se mette à parler et me confie, sans le vouloir, l'identité de celui qui semblait-être notre sauveur. D'ailleurs, je pus constaté bien vite que, malgré notre combat, le jeune garçon aux iris vert n'avais pas changé d'un brin et était toujours aussi bavard. D'ailleurs, comme à son habitude, ses bavardages incessant ressemblaient plus à de long monologue qu'à un véritable dialogue. Notre pauvre bienfaiteur allait sans aucun doute bientôt regretter son choix de nous avoir sauvé. C'est alors que, sans même attendre la réponse de notre interlocuteur, Erleigh se retourna vers moi se mit à me parler. Décidément, il était en pleine forme lui.
      Au pied du paradis Tate_j13
      « Dormir. Tu crois que c'est possible de dormir avec le raffut que tu fais. »
    Ce que j'avais dit n'étais pas vrai. J'avais bien dormi. J'avais presque trop dormi même. Mais, Erl ne devait pas le savoir. Je voulais lui faire comprendre qu'il ne fallait pas trop être bavard avec les inconnus et ce, malgré le fait qu'il soit nos sauveurs. Après tout, il était impossible de savoir à qui on avait affaire dès le début. Tout le monde pouvaient se montrer gentils, courtois et avoir, néanmoins, des arrières pensées maléfiques. Ainsi, dans le but de faire taire mon ami, je me mis à dire:

      Au pied du paradis Tate_j13
      « Bien que le bavard m'ait présenté, je tiens tout de même à le faire moi-même. Je me nomme Jio Fleed et je suis un Mage indépendant souhaitant intégrer la Guilde d'Angel's Sky. Et, avant toute autre chose, je suis bien content que vous nous ayez secouru. Merci. »

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptyMar 15 Mai - 17:48

Anonymous
Invité


Click


Je ne tarde pas à sentir la méfiance s’envoler, ce qui a pour effet de me rassurer moi-même. Tellement que j’inspire un grand coup pour marquer mon soulagement, quand ce mage s’est mis à parler de manière incessante. Existerait-il pire pipelette que moi en ce bas monde ? Ania serait impressionnée de l’entendre, mais j’ai bien l’intention de défendre mon rôle. Volontairement ou non. Mon petit cerveau tente tant bien que mal d’intégrer toutes les données que l’autre me débite avec une rapidité presque réconfortante. Sentir un tel enthousiasme de la part d’une autre personne, c’est vraiment le comble, mais ça reste appréciable. M’enfin, ça veut dire que je dois être sage et exemplaire, montrer l’exemple parce que je fais partie de cette fameuse guilde, que je la représente à leurs yeux et tout et tout… C’est presque me mettre la pression, définitivement, cette situation m’apparait de plus en plus comme une comédie.

Bien sûr, à se comporter comme un moulin à parole, il n’avait pas remarqué immédiatement que son ami était éveillé. Je sens sa présence, ainsi que leur complicité. Néanmoins, il me parait bien plus méfiant. Voilà une bonne raison pour moi de ne pas dévoiler mon pouvoir, changer cette méfiance en une perception de mystère, d’inconnu, est une stratégie bien plus adaptée que l’affirmation de but en blanc. Evidemment, il y a des mois de cela, j’aurai hurlé que je suis un empathe, me serais empressé de le prouver par une démonstration aussi pétillante et ostentatoire qu’un feu d’artifice, mais l’expérience me prouve que ce n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux. Je prends donc la parole calmement.

« Enchanté, Erleigh, Jio. Oh et, ne me remercie pas pour une chose pareille, ça me semble naturel, pas toi, Jio ? » J’ouvre la carriole en abaissant la barrière de bois qui nous sépare. Je peux ainsi leur faciliter la descente, et surtout, leur parler en face. Bien plus naturel, sincère et gratifiant. « Ca fait beaucoup de questions pour mon neurone de blond, Erleigh, je vais tenter de répondre à tout. Enfin, comme vous semblez vouloir rejoindre l’un comme l’autre Angel’s Sky, une présentation plus poussée s’impose. »

De fait, je me retourne pour leur faire dos, puis j’ouvre mon gilet pour le retirer, mais je m’arrête au milieu de mon geste, ne dévoilant que le haut de mon dos. Ne portant rien sous ce vêtement, je leur expose ainsi le tatouage de la guilde, ce symbole du ying et du yang, dualité parfaite, accompagné de tribales tout à fait magnifiques de mon point de vue. J’aime ce tatouage, et comme chaque membre de la guilde doit l’avoir à une localisation différente, le mien se situe juste sous ma nuque, entre mes deux omoplates. L’avantage, c’est qu’on le cacher quand c’est nécessaire. Je replace mon gilet sur les épaules et remonte ma fermeture éclair, avant de me tourner pour leur faire face à nouveau.

« Voilà, j’ai déjà répondu à deux questions, c’est un bon commencement non ? » Je souris à l’attention d’Erleigh et fait bien attention à ne pas croiser le regard de Jio. Je ne veux pas qu’il pense que j’étudie sa réaction, et pourtant mon pouvoir est bel est bien concentré sur les émotions qu’il dégage. J’espérais le rassurer un peu en exhibant ce signe de légalité. « Quant à ce qu’il représente, personne n’est d’accord. Pour moi, il montre que tout est question d’équilibre et que partout où il y a du noir, il y a du blanc. Il suffit d’aller au cœur des choses. » N’ayant pas envie d’en dire plus à ce sujet, je m’éloigne de la carriole et les invite à descendre d’un geste de la main « Vous n’allez tout de même pas rester là, alors qu’un foyer chaud vous attend ? »

Je m’éloigne de sorte à me rapprocher du dolmen, et à ne plus être visible depuis l’intérieur de la carriole, pour les forcer à bouger un peu. C’est important aussi, s’ils veulent se rétablir. Ils se forgeront eux même la signification qu’ils décident de donner au signe de notre guilde, car c’est en forgeant que l’on devient forgeron. J’attends qu’ils se soient décidés à descendre pour reprendre la parole.

« Alors, nous avons voyagé pendant au moins quatre bonnes heures. Nous sommes bien loin de Crocus maintenant. Ca tombe bien que vous parlez d’Angel’s Sky, je comptais vous y emmener pour qu’on s’occupe de vous. » Je marque un moment d’hésitation, cherchant mes mots pour répondre à la question qui m’a paru la plus délicate « Je ne vous ai pas stoppé car… Vous ne m’aviez pas l’air dangereux l’un pour l’autre. Et puis, ce combat ne me concernait en rien, vivre vous apprend qu’il ne faut parfois pas interférer avec ces choses qui vous dépassent. » J’ai l’impression d’évoquer quelque chose de mystique, mais je n’ai pas trouvé meilleur moyen de décrire ce que je pense. « En tout cas, Laxus vous accueillera à bras grands ouverts si vous comptez devenir membre, enfin… » J’ai un léger rire en pensant aux habitudes du maître. « Si vous êtes motivés et travailleurs bien sûr. Laxus est bienveillant, mais très strict. A part ça, il est jeune et plutôt beau gosse. En tout cas, je l’admire profondément, c’est en partie pour l’aura qui se dégage de ce personnage que j’ai rejoint Angel’s Sky. Ca fait longtemps que j'y suis, je fais partie des anciens. Il faut dire que la vie de mage me plait énormément, je suis un voyageur et un grand curieux dans l'âme.» J’ai failli utiliser le mot adorable, mais le maitre ne m’aurait pas pardonné ça. Et je n’ai pas envie de prendre un bain électrique. Vraiment, j’ai beau raconter beaucoup de bêtise, mon respect pour Laxus est sans borne.

J’évince volontairement le sujet des magies, de toute façon, dans ce flot d’information, ça passera inaperçu. « Pour ce qui est de rejoindre la guilde, il suffit de me faire confiance, et de me donner la main, et je peux vous assurez que vous y serez bien accueilli et vite intégrés. Mais avant, j’aimerais moi aussi vous posez une question. Qu’est-ce qui vous motive à rejoindre Angel’s Sky ? » Honnêtement, je me trouve plutôt sage là. J’ai pas raconté trop de bêtise, j’ai été clair et concis dans mes réponses, vraiment, je suis fier de moi, je ne m’en pensais pas capable.
 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptyMar 15 Mai - 23:22

Anonymous
Invité


Click

« Dormir. Tu crois que c'est possible de dormir avec le raffut que tu fais. »

-Oups désolé ! J'y avais pas pensé, promis je parlerais moins quand tu dors, enfin je vais essayer mais c'est pas gagner. lui dis-je de mon éternel sourire qui ne me quittait qu'en de rare moment. Jio se présenta alors rapidement en remerciant notre sauveur.

« Enchanté, Erleigh, Jio. Oh et, ne me remercie pas pour une chose pareille, ça me semble naturel, pas toi, Jio ? »

La porte de la carriole s’ouvrit, je vis alors une silhouette, un garçon, j'avais eu raison il était pas bien vieux. Il abaisse alors une barrière de bois. Miku, car apparemment c'était lui, se tourna vers moi :

« Ca fait beaucoup de questions pour mon neurone de blond, Erleigh, je vais tenter de répondre à tout. Enfin, comme vous semblez vouloir rejoindre l’un comme l’autre Angel’s Sky, une présentation plus poussée s’impose. »

Il se tourne alors dos à Jio, et dos à moi également. Il laissa légèrement sa veste tomber, nous montrant le haut de son dos sous sa nuque était visible se que je suppose être le fameux tatouage de la guilde des anges, au centre le ying et le yang, sur la droite et la gauche de l'équilibre spirituel se trouvaient des tribales, bref un truc classe et en même temps spirituellement profond.

-J'aime bien, cela montre que le maitre de la guilde a de l'idée est qu'il a un bon goût artistique.

Il se réhabille assez vite, et se retourne vers moi. Je me mis alors à le regarder plus attentivement, il était jeune, bien plus jeune que ce que j'aurais cru acceptable pour une guilde, il était blond, comme il l'avais dit précédemment, ses cheveux étaient coiffés en avant, il portait une veste couleur terre, enfin il avait des yeux d'un bleu très clair, beaucoup considéraient cette couleur comme du « bleu ciel » mais à tord, car le ciel à une profondeur et une immensité que ce simple bleu ne pouvais exprimer, pourtant lui avait les yeux d'un véritable bleu ciel, la même profondeur, la même pureté et surtout d'un naturel qui était impossible à reproduire, il avait des yeux fait par la nature, cette phrase semble être logique mais se que je voulais dire par là c'est que si ses yeux était reproduit par un peintre ou une photo perdraient alors tout leur éclat.

« Voilà, j’ai déjà répondu à deux questions, c’est un bon commencement non ? »

En effet cela m'avait permis de savoir que les membres des guildes avaient bel et bien un tatouage et cela m'avait permis de savoir à quoi celui d'Angel's Sky ressemblait. Il continuait de me regarder de se deux yeux bleus.

« Quant à ce qu’il représente, personne n’est d’accord. Pour moi, il montre que tout est question d’équilibre et que partout où il y a du noir, il y a du blanc. Il suffit d’aller au cœur des choses. »

-Pour ma part je pense que ce symbole représente plus l'harmonie que la guilde veut apporter sur cette terre, bien évidemment la lutte ne sera pas facile, les tribales peuvent représenter la force que chaque côté envoie dans la bataille, au point d'en être à égalité.
Miku nous fit donc signe de descendre d'un geste de la main.

« Vous n’allez tout de même pas rester là, alors qu’un foyer chaud vous attend ? »

-Un foyer chaud ? Lequel ? Ça fait si longtemps que je ne suis pas resté plus de trois jours au même endroit, j'avoue que ce pourrait être simpa, t'en pense quoi toi Jio ?

Le blond partit vers un grand dolmen, je descendis donc du véhicule et le suivit donc.

« Alors, nous avons voyagé pendant au moins quatre bonnes heures. Nous sommes bien loin de Crocus maintenant. Ca tombe bien que vous parlez d’Angel’s Sky, je comptais vous y emmener pour qu’on s’occupe de vous. »

-Quatre heures ?! M'en parle pas qu'on est loin de Crocus ! On a dormis longtemps....attends t'a dit que tu nous emmenais à Angel's Sky ? Cool ! Merci Miku, au moins ce sera plus simple pour la rejoindre, après c'est vrai qu'on a bien besoin d'un peu de repos donc moi je dis pas non.

Miku fut alors assez embarrassé, m'a réaction l'avait t-il gêné ? Y avait t-il une chance pour que l'on soit refuser d'entrer, mais non en fait le sujet était moins grave que cela.

« Je ne vous ai pas stoppé car… Vous ne m’aviez pas l’air dangereux l’un pour l’autre. Et puis, ce combat ne me concernait en rien, vivre vous apprend qu’il ne faut parfois pas interférer avec ces choses qui vous dépassent. »

-Oui, en effet c'est pas faux, désolé de la question idiote, c'est vrai que t'avais rien à voir avec notre bagarre et qu'y entrer t'aurait peux-être été blessé.

« En tout cas, Laxus vous accueillera à bras grands ouverts si vous comptez devenir membre, enfin… » Il eu un petit sourire au coin et eu un petit rire « Si vous êtes motivés et travailleurs bien sûr. Laxus est bienveillant, mais très strict. A part ça, il est jeune et plutôt beau gosse. En tout cas, je l’admire profondément, c’est en partie pour l’aura qui se dégage de ce personnage que j’ai rejoint Angel’s Sky. Ca fait longtemps que j'y suis, je fais partie des anciens. Il faut dire que la vie de mage me plait énormément, je suis un voyageur et un grand curieux dans l'âme.»

-Laxus ? Ainsi c'est comme ça qu'il s'appelle, après la motivation t'inquiète j'en aWAÏE ! B@rdel j'avais oublié mon satané bras, je l'avais levé dans le feu de l'action, enfin, j'avais tenté.Enfin bref donc t'inquiète je vais bosser dur, après qu'en au fait qu'il soit beau gosse.....ben.....je dois bien t'avouer que un je l'ai jamais vu et puis bon à ce niveau là je dois bien t'avouer que je sais pas trop quoi dire donc bon je vais te croire. Quel aura ? Enfin bref je verrais bien en le croisant....attends tu m'as dit que t'es un ancien membre, mais comment ça ce fait je veux dire.....t'es pas super vieux quoi, donc bon je trouve ça bizarre.

« Pour ce qui est de rejoindre la guilde, il suffit de me faire confiance, et de me donner la main, et je peux vous assurez que vous y serez bien accueilli et vite intégrés. Mais avant, j’aimerais moi aussi vous posez une question. Qu’est-ce qui vous motive à rejoindre Angel’s Sky ? »

Sa dernière question m'avait surpris, enfin non parce que c'était logique mais surtout étonné qu'il nous la pose, j'ai donc préféré jouer la carte de la vérité.

-En réalité plusieurs choses me motive à aller dans une guilde, la première c'est de me trouver des amis, j'en avait pas des masses à Bosco, ensuite le deuxième c'est pour avoir une vie plus palpitante, je m'ennuyais seul chez moi, enfin les deux derniers, même si l'un donne son existence à l'autre, c'est une promesse que me suis faite, je me suis promis de venir ici, à Fiore, le pays ou allait maman pour vendre sa marchandise, elle était marchande, et puis pour voir l'une des fameuses guildes dont un vieil homme me parlais tout le temps, et je me suis juré d'en rejoindre une, ainsi ma dernière raison est la gloire, j'ai promis de devenir un mage connu à travrs les années à Fiore, voilà j'espère que cela te suffira.

En réalité il y avait aussi le fait que je ne voulais pas rester dans le pays ou maman et le vieux étaient morts. Je regardais alors en l'air, fixant l’étendue infini du ciel azuré, repensant, mélancolique, au temps de mon enfance, maman, tu me manque tant......une larme commençais à vouloir descendre le long de ma joue, je la sèche d'un geste vif avec ma main droite et dans le même mouvement j'empoigne la main de Miku, il ne fallait plus que je pense à ça, il me fallait aller de l'avant, je lui souris alors avec un grand sourire.

-Voilà je te fais confiance et je t'ai donné la main, maintenant on fait quoi ?

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptyLun 10 Déc - 14:41

Anonymous
Invité


Click




« Je fais plus jeune que j’en ai l’air. »

Je glisse un clin d’œil. C’est pas totalement faux, et de toute façon, il rencontrera bien plus jeune que moi là-haut. Alors comme ça, le petit vient de Bosco ? Trop bavard pour quelqu’un de ce pays, bien trop bavard. Jio l’est beaucoup moins de lui, je suppose qu’à eux deux ils établissent un bon équilibre. Ils feront de belles missions ensemble, qui sait ?

« Maintenant, tu te tais, et tu fermes les yeux. » Je le laisse faire, et je nous téléporte alors à la guilde. « C’est bon, vous pouvez les rouvrir. »

Comme prévus, les deux compagnons sont émerveillés. Qu’est-ce que j’adore ce sentiment. Je suppose que comme tout le monde, ils finiront par s’y faire et n’éprouveront plus aucune admiration pour ce qu’ils considéreront comme leur maison. Mais moi, je ne m’en lasse pas. La beauté de cette guilde est sans égale, Blue Pegasus peut aller se rhabiller.

« C’est un peu grand… Ne vous perdez pas ! » lancé-je d’un ton taquin. Je fais mine de les abandonner là, puis je leur fais signe de me suivre. Je les emmène dans un premier temps à l’infirmerie où notre infirmière retirera les bandages. Les laissant aux bons soins de celle-ci, je quitte les lieux sur un « Ne bougez pas, je reviens dans quelques instants. »

Je me dirige hâtivement vers l’endroit où j’ai le plus de chance de trouver Laxus. Chercher Laxus dans cette guilde, pour moi, c’est un peu comme se balader dans un labyrinthe de verre. Je sens sa puissance magique de trèèès loin, mais vu la complexité architecturale du bâtiment, ce n’est pas si simple que ça en a l’air. Je finis par lui tomber dessus dans un couloir, et je lui explique alors la situation. Il semble un peu réticent… Sûrement à cause des derniers évènements, mais vu ce qu’il s’est passé, de nouvelles mains ne seraient justement pas de trop. C’est donc avec un accord nonchalant qu’il me quitte, faisant mine de s’en foutre totalement. Il ne changera jamais celui-là. Retour à l’infirmerie, mes deux gardons ont l’air déjà dans un état moins lamentable que lorsque je les ai trouvés.

« Hop hop hop mes p’ti bleux, direction la salle suivante ! »

J’attrape les deux compères par le bras, et hop, direction les tatoueurs. Ca tombe bien, on en a deux. J’ouvre la première porte et pousse littéralement Jio à l’intérieur. Ah, bonne pioche, il a notre belle blonde. Je réserve le même sort à Erleigh dans la pièce adjacente, mais pour lui, je reste à l’entrée pour l’admirer. Un joli tatouage de guilde rien que pour lui, qui en avait une si belle interprétation.

« J’te préviens Erleigh, si tu remplis pas bien tes devoirs de membres, j’viendrai te passer un savon moi-même. »

Un sourire indolent accompagne ma phrase, me donnant un air de Mirajane. Je ne me veux pas méchant, j’ai juste placé quelques espoirs en ce nouveau membre. Je vais jeter un œil dans la pièce à côté mais… Jio a disparu. La tatoueuse aussi. Anyah… Elle a peut être décidé de lui faire faire un tour elle-même ? Qu’importe, j’en reviens à Erleigh que j’ammène jusqu’à la grande salle d’Angel’s Sky. La majestueuse salle de repos, avec ses nombreuses tables, son coin lecture, son bar, tout ça tout ça… Et surtout… Son panneau des missions, grand comme pas possible.

« Bienvenue à Angel’s Sky, Erleigh. »



 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis EmptyMar 5 Fév - 22:09

Anonymous
Invité


Click

« Maintenant, tu te tais, et tu fermes les yeux. »

Je fais comme il le dit, je ferme les yeux, je sens alors en moi une impression étrange, comme celle d'être soulevé et d'être en apesanteur.

« C’est bon, vous pouvez les rouvrir. »

-Ok

Un bâtiment, très grand, blanc, juste....architecturalement trop classe, voilà, je crois que ma phrase ne dis même pas un vingtième de ce qui est sous mes yeux. Des colonnes ouvragées un peu partout.

« C’est un peu grand… Ne vous perdez pas ! »

-Oui, je vais essayer de faire attention, même si je pense que je vais devoir attendre un moment avant de me souvenir de tout les couloirs ♫

Il nous fait signe de le suivre, ce que nous fîmes, nous arrivâmes à une infirmerie, où une infirmière au sourire bienveillant nous accueillie avec bonne humeur. Elle s'approcha de Jio pour lui retirer ses bandages, puis elle en fit de même avec moi, faisant bien attention à nos blessures.

« Ne bougez pas, je reviens dans quelques instants. »

-Très bien ♪

Je n'avais rien de plus à dire, et de toute façon je n'en aurais pas eus le temps, il était déjà parti, l'infirmière changea nos bandages, nous nettoyant au passage nos visages couverts de boue et de terre à l'aide d'une éponge, il était vrai qu'on en avait soulevé de la poussière. Notre petite toilette faite dans un certain silence assez oppressant (ce qui avait prit un moment) Miku revint.

« Hop hop hop mes p’ti bleux, direction la salle suivante ! »

-Déjà ? Ok, m'enfin je pense que je préfère faire une visite des lieux accompagné avec toi que tout seul, sans guide ça va être un peu chaud ♫

Nous le suivîmes avec Jio, qui était encore plus silencieux que d'habitude d'ailleurs, j'espère qu'il se remettra de notre combat un jour, parce que rester un zombi comme ça c'est pas cool. Miku nous amena devant deux portes, il pousse Jio vers l'une d'entre elle puis en fait de même avec moi mais vers l'autre porte, à l'intérieur il y a un homme, j'avais déjà vu ces ustensiles quelque par, ah j'y suis c'est un tatoueur, je m'installe sur le siège, Miku au pas de la porte, le tatoueur avec une grosse moustache courbé me sourit (enfin je crois) les cheveux brillants (si si c'est possible) m demande avec cérémonie où je voudrais avoir mon tatouage, je lui montre de mon bras valide, la dite-zone, du côté droit de ma haine, un peu surpris il s’exécuta tout de même, pourquoi cette endroit, parce que c'est plus simple de soulever son T-Shirt de retrousser sa manche ou bien de retirer son col ou autre pour montrer la marque, oui fainéant mais pas idiot. Pendant que l'artiste faisait son travail Miku me sourit bizarrement, pas un sourire sadique mais....enfin pas rassurant.

« J’te préviens Erleigh, si tu remplis pas bien tes devoirs de membres, j’viendrai te passer un savon moi-même. »

-Ah euh.......d'accord.....ne t'inquiète pas je m'investirais ♪

L’artisan avait fini, plutôt satisfait de son travail. Miu alla voir où en était Jio, il revint sans lui, il m'emmena dans les dédales de couloirs de la guilde, tient où était passé Jio ? Il n'avait pas fini avec la tatoueuse, mon cerveau se mit à réfléchir, j'eus un léger sourire, ah on peut dire qu'il cache bien son jeu, je suis sûr en fait c'est un Donjuan, en même temps il paraît que les mecs ténébreux ça plait aux femmes, bon ben tant pis, avec l'autre mage nous finîmes dans une grande salle, des tables, un coin avec des livres et des sièges, un bar, une salle de repos ? Une Taverne ? Sans doute un peu les deux. Mon compagnon (oui car maintenant c'est ce qu'il est) se plaça devant un énorme panneau avec moult affiche, des avis de recherche, des missions, le panneau de missions de la guilde.

« Bienvenue à Angel’s Sky, Erleigh. »

Son sourire de bienvenu était bien plus accueillant cet fois là, je le lui rendit.

-Merci au plaisir de faire une mission avec toi, ou simplement de te recroiser dans cette salle ♫ Pour le moment je vais chercher les dortoirs, il me semble les avoir entre-vue tout à l'heure, à la prochaine ♪

Je le laisse d'un salut de la main, je retourne sur mes pas, heureusement pour moi je ne m'étais pas trompé, je cherche une chambre, j'en vois une vide, je m'installe là, je me pose doucement pour ne pas aggraver ma blessure au bras, je ferme les paupières, c'est parti pour un autre somme réparateur.
 MessageSujet: Re: Au pied du paradis   Au pied du paradis Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Panpan au pied !
» Dáin II Pied-d'Acier
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [Bayonne] [Pastorale] Flavien
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP