-45%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Parafoudre 8 Prises avec 2 Ports USB Intégrés
22.10 € 39.99 €
Voir le deal

Jiro Yu ~ Présentation
 MessageSujet: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyDim 11 Déc - 0:00

Jiro Yu
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click



Jiro YU


Informations Générales

Jiro Yu ~ Présentation 100pb

JIRO YU

Citation :
► Sexe : Masculin.
► Âge : 18Y.
► Date de Naissance : Décembre X766.
► Lieu de Naissance : Domaine familial des Yu.

► Activité(s) : Tueur à gages.
► Statut / Guilde : Indépendant.

► Surnom : Le Marionnettiste (donné par Taro).

► Citation :
« Voyons ce que ces enfoirés peuvent en comprendre. »
Auteur de la Citation : Lui-Même.



Background
Histoire d'une lignée d'Assassins.
Les Yu sont une famille de tueurs à gages depuis des générations. Manipulant tous la magie, ils subissent dès leur naissance un entrainement rude, autant physiquement que moralement, pour former au final un assassin au prestige de la famille. Chaque magie de chaque personnage de la famille est cependant indépendante ; aucun don particulier, si ce n'est le goût du meurtre, n'est transmis à l'héritage. Le domaine des Yu est un vaste terrain situé en altitude, à l'orée d'une forêt. L'immense château perce le ciel, ses façades obscures reflètent la noirceur des ténèbres et l'immense terrain est entretenu par une dizaine de jardiniers. A l'intérieur, au moins deux douzaines de domestiques, choisis avec une précision incroyable, servaient la famille. Ils étaient logés, nourris, et pouvaient régulièrement avoir accès à ce qu'ils souhaitaient quand ils travaillaient convenablement. La famille possédait en effet une incroyable fortune, amassée au fil des siècles, et pouvait obtenir ce qu'elle voulait. Elle n'était cependant pas intéressée par l'argent, car cet argent gagné en respectant des contrats apparaissait comme un trophée. De plus, la famille était extrêmement rigide ; autant sur l'éducation des enfants, autant sur le travail des domestiques : à la moindre erreur commise, ils en payaient de leur vie.

Jiro grandit donc bercé par quelques domestiques, des jeunes femmes attentionnées, parfois angoissées à l'idée de faire un pas de travers. Il ne connut qu'une partie du château, réservée à son développement, et ne croisait jamais ni sa mère, ni son père, ni ses grands-parents. Ses seuls connaissances étaient les domestiques. Pourtant, alors qu'il soufflait ses cinq ans, il fut présenté à sa famille, qui vivait si proche, mais qui pourtant ne l'avait jamais vu. Alignés, son père, sa grand-mère, sa mère, son grand-frère et un petit garçon qui se révélait être son ainé, Taro lui firent face. Il découvrit sa réelle famille pour la première fois. Arraché au confort dont il jouissait chaque jour, il fut emmené en dehors du domaine, dans une contrée lointaine, avec son père. Jusqu'à ses sept ans, il vécut en pleine nature, nouant un lien particulier avec l'homme qu'il ne connaissait pas auparavant. Au début incompréhensif, intimidé, puis fatigué de l'épreuve, hurlant son mécontentement, il fut rapidement remit en place par son père, dont le seul fait de croiser le regard l'hypnotisait. Il se tut rapidement, respecta chaque ordre de son père, le suivait en partant à la chasse, et dans chaque excursion entreprise. Si au début il avait peur de cet homme, il s'y habitua rapidement, et l’appela « père » bien rapidement. Il comprit que ce qu'ils faisaient était utile, et le contact avec la nature développa sa maturité à une vitesse extraordinaire. A ses sept ans, il revint au domaine, retrouvant la chaleur d'un logis, accompagné de son père. Il avait gardé dans sa tête l'image de son frère, de sa mère et de ses grands-parents ; et lors des discutions avec son père, il s'était montré largement intrigué par ce Taro, son grand-frère qu'il ne connaissait pas. Tout comme lui, Taro, qui avait à cette époque deux ans de plus, avait passé deux années d'épreuves et en était revenu passablement aguerri. Quand il revint au domaine, un petit garçon, son petit frère, quittait le logis avec son père également ; le rituel recommençait, son père partait entrainer un nouvel enfant.

Jiro rencontra alors vraiment pour la première fois Taro. Son frère était peu expressif, tout comme lui-même, ayant apprit cette qualité lors de l'entrainement. Ils se ressemblaient vaguement, à la première impression, et étaient tous les deux muets en présence des adultes qu'ils devaient respecter. Sa mère s'approcha de lui, l'observa sous tous les angles et lui posa des centaines de questions, des questions parfois dérisoires tandis que d'autres étaient largement philosophique. Elle mesurait en effet l'intelligence de son fils, qui ne connaissait rien, mais qui, livré à lui-même sous la garde de son père, s'était vu développé un esprit particulier. Son grand-père s'avança à son tour, le jaugea avec mécontentement, et prononça l'annonce qu'il avait faite à Taro deux ans plus tôt :

« Tu seras assassin. »

Il se retira ensuite, bientôt suivi de mère. Seul Taro resta dans la chambre, face à son jeune frère. Après un silence incroyablement long, Taro parla :

« Grand-père est un homme d'exception, tout comme Père. Je n'ai pas vu Père depuis deux ans, pendant qu'il était avec toi. J'ai donc suivi ma formation d'assassin aux côtés de Grand-père, ce qu'il fera aussi en alternance avec moi. »

« Frère, dis-moi ce que c'est un assassin. »

Taro le considéra, un léger sourire sur le visage.

« Tu te souviens dans la forêt, avec père, quand tu devais attaquer et tuer certaines bêtes pour te faire des fourrures avec leurs peaux ? »

«Oh oui ! Les ours, les loups et les agneaux ! »

« C'est ça. Si tu tues une espèce particulière de bête, tu seras un assassin. C'est facile, tu verras. »

« Quelle espèce de bête, Frère  ? »

« Une espèce comme toi et moi. Mais en plus faible. Si tu les tues, tu auras une récompense, et Père, Mère et Grand-père seront fiers de toi. »

« Quand Père était fier de moi à la montagne, ses yeux étaient chaleureux. J'étais tellement heureux de voir cette flamme dans son regard que je poursuivais mes efforts avec encore plus de rigueur. »

« C'est bien, Jiro. Si tu veux revoir la lueur dans les yeux de Père, il faut être un assassin. »

Il noua une relation inédite avec son frère, le considérant comme un modèle à suivre, un idéal qu'il devait atteindre. Il suivit donc l'entrainement de son grand-père avec assiduité, il respecta chaque ordre de sa mère, et partageait des moments complices avec son frère quand ils étaient tous les deux libres. A ses neuf ans, son père revint, mais seul. Leur petit-frère n'avait pas survécu à l'entrainement. Personne ne semblait déçu, attristé, dégouté par la mort du petit enfant de sept ans. Le père, voyant pour la première fois depuis deux années comment Taro et Jiro avaient grandis, jugea que deux fils était un quota idéal, après tout, et qu'il se concentrerait sur leur éducation. Jiro retrouva le père qu'il avait connu, de même pour Taro. Père à qui il vouait un culte sans merci. Pour l'impressionner, il redoubla d'efforts.

Peu après que son père soit rentré, son grand-père l'emmena en ville, où il lui demanda de tuer un homme avec sa tête mise à prix. L'homme logeait actuellement dans un petit hôtel ; Jiro s'y infiltra sans grande difficulté et tua l'homme par derrière. Il trouva cela extrêmement facile, si bien qu'il en fut passablement déçu. Il observait le cadavre de l'homme comme un enfant observe une fourmi qu'il vient d'écraser. Il revint vers son grand-père, cachant son désappointement. On lui remit bientôt une récompense, son premier trophée, et il revit dans l’œil de son père l'éclat de satisfaction qu'il aimait tant voir.
Il continua en parallèle de son entrainement physique l'apprentissage de la magie. A ses quatorze ans, tandis que Taro en avait seize, il se passa un phénomène particulier. Jiro pouvait demander ce qu'il souhaitait à ses domestiques, personne n'osant braver son autorité. Il demanda un jour qu'il s'ennuyait à un domestique de sauter par la fenêtre. Le domestique, après mure réflexion, obéit et se tua. L'incident ne passa pas inaperçu, et Jiro fut questionné avec rage par son grand-père. Jiro ne voulait rien dévoiler de ce qu'il avait ressenti en donnant l'ordre, si bien qu'il fut torturé par le vieil homme pour qu'il passe aux aveux. Après deux semaines de tortures, il lâcha enfin quelques mots ; ce qui renforça la conviction du grand-père : Jiro avait un pouvoir de manipulation.
Le garçon se concentra donc sur ce pouvoir, tentant de l'éveiller, le maitriser, le développer et l'user à ses fins. Un an plus tard, il réussit à utiliser sa magie comme bon lui semblait : le marionnettisme. Il était à la fin de sa formation, sa magie acquise, et pourrait décrocher lui-même les contrats de mise à mort.

Taro, ayant dix-sept ans à cette époque, avait privilégié son entrainement physique à la magie, si bien qu'il n'avait aucune aptitude de cette ordre ; il n'en était pas moins puissant et battait toujours facilement son petit-frère et sa technique de marionnettiste. Jiro restait au domaine des Yu pour parfaire sa maitrise et avec l'espoir, d'un jour, vaincre son frère. Taro, lui, était le plus souvent parti en mission, et ramena un jour une jeune femme au sein du domaine, Sayuki. C'était sa fiancée, qu'il prévoyait qu'elle devint sa femme pour perpétuer la lignée des Yu. Père et Mère furent satisfaits de Sayuki, elle aussi tueuse, qui faisait une belle équipe avec Taro lorsqu'ils relevaient des défis insurmontables. Sayuki fut donc intégrée à la famille assez facilement, tandis que Jiro s'effaçait pour élaborer sa puissance nouvelle.
Alors que Taro atteignait ses dix-neuf ans et Jiro ses dix-sept ans, un millier d'assassins tenta de s'infiltrer dans le domaine pour tuer la célèbre famille. Sur les milles, une cinquantaine déjoua les pièges pour pénétrer dans l'enceinte. Parmi ces cinquante, une vingtaine fut tuée par les domestiques qui gardaient les lieux, mais rapidement, ces domestiques furent abattus par les puissants assassins. Grand-père intervint alors, seul contre trente personnes, et s'il en tua quelques uns, fut lui-même tué. Ce fut la frénésie parmi les Yu. Jiro perdit son calme et déboula dans le champ de bataille, de même pour Taro et Sayuki, ainsi que Père et Mère. Ils mirent rapidement à terre tous les assassins, et écoutèrent les dernières paroles solennelles de Grand-père.

Père, gardant son calme, fit des recherches sur cette escouade d'assassins envoyés pour les tuer, et remonta rapidement jusqu'à une piste certaine : c'était une autre famille d'assassins qui avait voulu les éliminer. D'esprit vengeur, les Yu au complet prirent d'assaut leurs ennemis, et le combat s'engagea. En sortirent vivants Jiro, Sayuki et Mère. Taro et Père furent tués au combats.

Ne surmontant pas la perte, Mère se suicida après en avoir parlé à Jiro. Ne restèrent que Sayuki et Jiro. Sayuki eut alors une idée : utiliser le corps de Taro comme une marionnette, pour perpétuer sa mémoire. Jiro s'activa, engagea le rituel et transforma son grand-frère en pantin. Quand il revint au château, il trouva Sayuki morte, qui demandait dans son testament qu'elle soit elle aussi transformée. Pour vivre dans le même univers que son amant, au-delà de la mort. Jiro obéit à nouveau, et contempla avec fierté ses deux pantins devant lui. Deux pantins inexpressifs. Il se rendit alors compte qu'il était seul dans l'incroyable demeure. Il avait perdu sa famille, son prestige. Il s'enfuit rapidement du pays et parcourut le monde. Se cachant dans la marionnette de Taro. Vivant toujours des contrats d'assassinats qu'il signait.

Il arriva un jour au Royaume de Fiore, et fut charmé par l'ambiance assez glauque des lieux. Le taux de criminalité était élevé. Un bon nombre de contrats circulaient sous forme de missions, amenées dans des guildes. Oui, il était charmé. S'installant dans les lieux, il décida de rester quelques temps sur place pour voir ce qu'il adviendrait. Après tout, il n'avait nulle part où aller.



Description Psychologique
« Voyons ce que ces enfoirés peuvent en comprendre. »
C'est ce qu'il s'est dit lorsqu'il s'est fait torturé par son grand-père, après avoir poussé au suicide un domestique. Restant plongé dans le mutisme, il prenait un malin plaisir à voir se démener sa famille pour tenter d'expliquer son acte. Pour lui, une chose était sûre : il aimait manipuler les autres, jouer avec eux, être le maitre de la partie.

Ce caractère vient sans doute du fait de son autorité sur les domestiques du domaine. Il a vécu dans une atmosphère où il avait presque tous les droits et où il pouvait obtenir ce qu'il voulait. Cependant, il restait dans l'ombre de son grand-frère, Taro. Enfant, il a largement idéalisé son frère, si bien qu'il a toujours rêvé de devenir comme lui, et bien plus tard, de le surpasser. C'est sans doute pour cela qu'il utilise le corps de son frère actuellement pour se montrer en public. Trop longtemps resté en retrait, il a acquis inconsciemment le désir de rester caché, de tirer les ficelles en ne se dévoilant pas. Son travail oblige, cela concordait parfaitement avec son profil d'assassin : il tue sans qu'on ne le voie.

Son entrainement, au début physique, lui fit prendre confiance en lui, ce qui ne l'empêchera donc pas de s'approcher devant un adversaire si jamais il le fallait. La seconde partie de l'entrainement, celle où il se formait en véritable assassin, lui apprit à être un fin stratège, manipulateur et menteur à la fois. Il change donc à volonté d'identité, de caractère, même de sexe quand il se cache derrière ses pantins. Restant d'ailleurs caché dans le pantin de son frère, qui, physiquement, n'a jamais montré d'émotions, il apparaît la plupart du temps avec un visage stoïque, qui ne laisse transparaitre rien du tout de ses pensées.

Depuis la mort de sa famille entière, il s'est rendu compte qu'il n'avait pour but que de tuer pour satisfaire ses parents ; mais une fois la mort ayant emmené son père et sa mère, il jugea qu'il devait se trouver d'autres buts. Il garda le désir de meurtre, bien évidemment, mais à part ceci, il n'avait aucune autre plaisir. C'est pour cela qu'il s'engagea dans un voyage initiatique, parcourant les pays, pour se découvrir d'autres vocations. Même s'il déclinait son identité natale, il n'oubliait cependant pas qu'au fond de lui, il restait un Yu. Il lui faudrait perpétuer sa lignée, la reconstruire. C'est le but ultime qu'il se donnait : à la fin de son nouveau parcours, il aurait un enfant.



Magie Principale

Jiro maitrise la magie du marionnettisme, c'est-à-dire qu'il peut, grâce à sa propre énergie qu'il transforme en fils invisibles, contrôler un ou plusieurs pantins. Il agit donc à distance et laisse ses marionnettes au premier plan. Grâce à son art, il peut contrôler un être vivant et en faire sa propre marionnette, ou utiliser des marionnettes crées de toute pièce. Les marionnettes sont entreposées dans une dimension que seul Jiro peut ouvrir.
Magie Secondaire

Il s’agit d’une poussée significative de la magie du marionnettiste. Celle-ci se base en premier lieu sur des fils magiques, intangibles, qui lient le marionnettiste à d’autres corps vivants par des contrats, ce qui nécessite donc intrinsèquement un accord de volonté des deux parties. Jiro, dans ses dernières avancées dans l’expérimentation de son art, a réussi à infiltrer le cerveau d’humains avec ses fils intangibles et a appris à distinguer telle ou telle partie du cerveau pour en faire un lien avec le sien, et accéder ainsi aux souvenirs, aux pensées, à tout ce qui est personnel dans l’esprit de l’autre personne – mais toujours sous réserve de l’accord de ce dernier, sans lequel la liaison magique ne permet rien.

Avec ces arts secrets du marionnettiste, Jiro a pu créer un nouveau fil magique intangible permettant toujours d’établir un lien entre lui et les personnes des alentours, mais cette fois ce fil ne requiert pas d’accord de volonté pour créer des effets. Concrètement, Jiro peut contrôler une personne ou accéder à ses pensées, à ses souvenirs, même si celle-ci n’est pas consentante. Ces arts secrets font en clair sauter la réserve d’acceptation de l’autre personne, Jiro pouvant désormais contrôler des personnes malgré leurs réticences.

Cette forte évolution se traduit néanmoins par une énorme consommation de magie, l’utilisation d’un seul sort épuise toutes les réserves de magie du marionnettiste. De même, la concentration doit être totale pour mener le sort à bien, si bien que Jiro ne doit pas bouger et ne doit pas être perturbé par son entourage, alors que normalement, les facultés habituelles d’un marionnettiste lui permettent de se mouvoir habilement tout en contrôlant une simple marionnette. Chaque sort comportera son lot de conditions à remplir, si bien que finalement, l’accès au contrôle des autres via ces nouveaux fils magiques n’est pas si aisé que cela à utiliser.

Actuellement, pour contrôler une personne, il faut que cette personne soit inconsciente et qu’il soit à une distance extrêmement proche (de l’ordre de la trentaine de centimètres) d’elle, autrement dit il est quasiment impossible voire inutile de le faire et il préfèrera utiliser un sort de marionnettiste classique pour contrôler une personne avec plus de libertés. Il peut également accéder aux souvenirs d’une personne, à condition de poser ses deux mains sur son crâne et qu’ils restent tous les deux immobiles de nombreuses minutes, proportionnellement à l’importance du souvenir, son ancienneté. Les situations où il pourra utiliser de telles facultés restent donc extrêmement limitées.



 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyDim 11 Déc - 19:51

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Bonsoir, et bienvenue sur Fairy Tail RPG. Ce commentaire aura pour but de souligner les quelités et défauts de ta fiche, afin de t'offrir un confort de jeu maximal tout en suivant notre règlement. Les points qui seront donc développés ne seront donc pas à prendre comme une critique personnelle, mais comme des remarques qui devront permettre ta progression. Un autre membre du staff peut passer à tout instant pour donner un contre avis sur un point.


Commentaire générale
Belle fiche, soignée, avec un modèle personnalisé. Peu de fautes, juste quelques tournures étranges ou répétitions, mais rien de grave.


Histoire
Une histoire intéressante et complète. On a un bon apperçu de sa vie, de ses sentiments, et de sa famille. Trois points me chiffonnent cependant.
Tout d'abord, on a aucune localisation. Rien. On ne sait pas dans quel pays se déroule ton histoire. Je peux supposer que ce n'est pas en Fiore, puisque je doute que le Conseil comme les guildes légales n'autorisent l'existence de familles entières d'assassins. Donc il te faut soit utiliser le descriptif des pays disponible ICI pour trouver un pays qui convient, soit trouver une solution alternative.
Ensuite, je suis gèné par l'attaque des milles assassins sur ton domaine. Mille est un nombre que je trouve exagéré, il est peu pensable qu'on puisse engager autant de personnes si facilement. Sans compter que 950 ont péri dans le jardin, un nombre assez énorme. Ou alors, les jardiniers des Yu ont des plantes assez remarquables.
Pour finir, la raison de ton arrivée à Fiore me déplait. Je doute que le taux de criminalité soit si élevé que ça, considérant le fait que la magie est légale, et que le pays dispose à la fois d'un Conseil magique dédié à la régulation de ces problèmes, ainsi qu'un nombre important de guildes légales. Donc point à changer.


Psychologie
Je dois avouer que je ne comprend pas le paragraphe, après ce que j'ai lu dans l'histoire. Ton personnage semblait vouer une admiration éperdue à son père et grand père, donc je dois avouer que cette idée sadique de les voir s'arracher les cheveux. Donc si je peux comprendre l'aspect manipulatoire, je trouve l'exemple mal choisi vis à vis de ce que ton histoire nous apprend.
Pour le reste, ça me va, un tordu manipulateur classique. Là où il se démarque, c'est la volonté absolue d'avoir un héritier, je ne crois pas qu'on nous l'ait déjà faite celle là.


Pouvoir
Un marionnettiste, pouvoir intéressant, et le seul du genre qu'on ait en ce moment je crois. La création des fils me va parfaitement (si on considère que Sherry par exemple n'a pas l'air d'en avoir besoin).

Technique 1
L'idée de la création d'un contrat n'est pas mauvaise, ça impose une limite à ton pouvoir, puisque tu as besoin de l'accord de la personne. En revanche, je trouve la longueur de tes fils mal modérée. Tout d'abord tu n'es qu'au rang D. Ensuite, c'est une question de logique. Un point que tu n'as pas précisé est l'existence du fil ou non. On sait que le fil est invisible, mais est il tangible? Si il est "solide", cela signifie qu'il ne peut y avoir aucun obstacle entre toi et la marionnette, sinon le fil va être plié et ne plus répondre correctement à tes solicitations. Ensuite, si tu dois bouger correctement ton pantin, il faut que tu vois ce qu'il fait exactement. Donc si tu es assez près pour suivre ses mouvements et ceux de son adversaire, cela exclu 100 mètres.

Technique 2
Une extension de ton premier pouvoir. Je ne vois pourquoi un homme de son vivant signerait, mais ce n'est pas très important. Duex points ici à corriger.
Tout d'abord, je souhaiterais qu'il y ait un nombre maximal de marionnettes possibles dans ta dimension. Si tu continue à tuer, il est logique que tu sois mis en présence de cadavres, et donc tu pourrais te faire une armada montrueuse, et ainsi libérer, même une par une, tes marionnettes contre un adversaire qui finirait par fatiguer. Donc à limiter.
Ensuite, je suis contre le fait que ta marionnette puisse conserver ses capacités magiques. Tout d'abord, je crois que le manga sous entend que la mort fait disparaître la magie du corps, puisque l'un des personnages dit qu'il ne ressent plus l'aura. De plus, certaines missions d'assassinats risqueraient de faire apparaître des mages, que tu devrais tuer. Et tu bénéficierais ainsi de nombreux mages à ta disposition. Or, nous interdisons les magies multiples.

Technique 3
Va de pair avec la seconde. Je n'ai pas d'opposition au fait que tu te cache dans une marionnette, dans la mesure où tu ressens la douleur. Cependant, comme dis dans la technique 2, je refuse que tu puisses exploiter les pouvoirs magiques qu'on eut des marionnettes au cours de leur vie. Donc la magie de modélisation de ta belle soeur ne sera pas utilisable. Quand bien même cela ne fonctionnerait pas avec les autres, ça resterait alors une double magie.

Technique 4
Précise juste le temps que dure la projection.



Conclusion
Quelques points à revoir de ci de là, avec une modification sur un point du pouvoir à effectuer.

En attente de modifications
 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyLun 12 Déc - 20:48

Jiro Yu
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click

Bonjour et merci d'avoir commenté ma fiche Smile
J'apporte les précisions sans éditer ma fiche, ca pose problème ?

HISTOIRE :
Pour la localisation : je n'ai été attiré par aucun pays de votre liste, c'est pour celà que je n'ai rien annoté. Mais si il fallait faire un choix, je dirais l'Empire de Sin.

Pour les 1000combattants : je n'avais pas jugé ça exorbitant à l'écriture mais c'est vrai que cela apparaît assez démesuré. Je propose qu'on enlève un 0 à chaque chiffre; 100 combattants, 10 rentrent dans le château, ect ect.

Pour la criminalité : c'est juste le côté d'avis de mission qu'il trouve attrayant; le fait que des centaines de contrats circulent ainsi de guildes en guildes, tout comme il travaillait dans son pays natal.

TECHNIQUES :
Technique 1 : Si il faut changer 100 mètres, je propose la notation suivante : 100 maitrise magique = 1 mètre de fil. Ainsi, Jiro atteindra les 100 mètres à 10000 de maitrise magique, ce qui est dans relativement longtemps. Sinon, le fil est plus une connexion entre le pantin et Jiro que de réels fils. Un fil est donc immatériel. Mais il faut tout de même faire des gestes pour guider le pantin (exemple lever la main droite pour que le pantin face de même). Avec la restriction que j'ai donné plus haut, la marionnette se trouverait à 1 mètre seulement, pour le début, et donc elle sera difficilement maniable; cette maniabilité augmentera avec le temps et l'entrainement.
Technique 2 et 3 : Pour le nombre de marionnette, je n'y ai pas vraiment pensé. Mon but est de créer des propres marionnettes, avec le système de techniques, je ne pense pas en créer plus de cinq jusqu'au niveau maximal (20000). Cette technique a été créée seulement pour concorder avec le background; je doute m'en servir en rp, si bien que je ne poserai pas de limites.
Ensuite, pour la magie transférée, je tiens à garder ce fait, car sans celà mon personnage serait injouable et je devrais recommencer depuis le début sa présentation. Non, je préciserai juste que la magie se transfère si le contrat est effectif; par l'exemple de Taro, la marionnette a été crée d'un corps mort sans que Taro ne donne son avis, c'est pourquoi aucune magie n'a été transmise (de toute façon Taro n'en avait pas). Pour Sayuki, elle a elle-même voulu devenir pantin, donc sa magie a été transmise. Encore une fois, je précise que ce pouvoir tenait juste pour le background et que je ne l'utiliserai jamais en rp; je doute qu'un membre souhaite me laisser son personnage comme marionnette et je ne jouerai pas avec des PNJ dans le but de leur "voler" leurs pouvoirs.
Technique 4 : La durée d'automatisation dépend de l'ordre donné. Si Jiro s'automatise en disant par exemple "gravit cette montagne", son corps délivrera une quantité de magie modérée pour qu'il puisse dans un temps réalisable gravir la montagne; après celà, il tombera inconscient au sommet. Ca reste donc très variable suivant la tâche à accomplir. Mais je ne pense pas que celà excéderait la quinzaine de minutes pour l'instant.

Voilà, je crois avoir répondu à tout. En espérant avoir éclairé les problèmes soulevés Smile

 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyMar 13 Déc - 20:29

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click


Rebonsoir.


Histoire
Il vaudrait mieux choisir un pays, ou alors trouver une "solution alternative". Mais sinon, pour le reste, cela me convient.
Validée


Psychologie
Juste l'exemple mal choisi du début qui n'a pas été traité.


Pouvoir
Je constate que toutes mes remarques n'ont pas été toujours bien comprises.

Technique 1: Les fils intangibles me vont. Cependant, un autre point que j'avais soulevé était ta capacité de réaction. Si tu dois bouger ta marionnette, il faut que tu saches ce qu'elle fait (ne serait ce que pour éviter un mur). Si tu dois voir toi même ce que la marionnette fait, ce qui limite forcément ta distance. Inutile cependant de te limiter à 1 mètre. Je ne pense pas que le problème soit tant sur la distance que sur la méthode de manipulation. De plus, tu sembles indiquer que la marionnette copie tes gestes, ce que je n'avais pas compris à la base, je pensais que tu bougeais juste les doigts. Donc à ajouter si tel est le cas.

Technique 2: Ma remarque visait à éviter le risque du "Un rp= un meurtre= une marionnette" Pour éviter un surnombre. Cependant, si tu te limite à un nombre autour 5 en guise de techniques, cela me convient parfaitement. Pour le pouvoir de modélisme, j'accepte de te le laisser. Cependant, aucune marionnette à base d'un PNJ mage ne sera acceptée. Tes rps seront contrôlés.
Ensuite, pour la magie de modélisme en elle même, je demande une durée maximale du modélisme (puisqu'il doit être alimenté pour pouvoir marcher) avant d'avoir besoin d'un relancement. De plus, si tu veux imiter une véritable personne, il te faudra avoir pu l'observer en chair et en os (une photo par exemple ne suffit pas à se rendre compte des proportions exactes et de la spacialité de l'individu)

Technique 4: Validée alors


Conclusion
2 lignes de psychologie à enlever, et quelques détails ou accords sur le pouvoir et ce sera bon pour moi
 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyJeu 15 Déc - 19:09

Jiro Yu
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click

Bonjour Smile

PSYCHOLOGIE :
Mince, j'ai oublié ce détail ! En fait, je ne l'ai pas assez explicité, mais si au début il vouait une reconnaissance particulière à sa famille, il a rapidement été recalé dans l'ombre de son frère. Mit au second plan, il a voulut se rebeller d'une certaine manière pour montrer qu'il était toujours là. Tout en respectant davantage sa famille, il les considérait comme des proies qu'il voulait manipuler pour qu'ils changent d'avis sur lui et le reconnaissent tel quel.

TECHNIQUES
Technique 1 : En fait, je pense que vous n'avez pas bien saisi. Les fils sont bien intangibles, mais ils sont reliés à Jiro par une connexion mentale. Ainsi, c'est comme si Jiro avait une manette et contrôlait un personnage de jeu vidéo. Sauf que ce contrôle a une limite (je préfère garder la limite des 1 mètres au début, finalement). En guise de "manette", Jiro doit juste s'appliquer à faire quelques gestes de ses doigts-bras, un jargon de marionnettiste, sans pour autant faire les mêmes gestes que le pantin (par exemple un simple remuement de l'index vers la gauche fera déplacer le pantin vers la gauche).
Technique 2 : Je ne vois pas pourquoi j'aurai une limite à la modélisation, car j'ai déjà des contraintes assez fortes : 30 minutes de préparation, paralysie du corps modelé si il se trouve à moins de 10 mètres du pantin de Sayuki, et 5 confiseries au maximum avec déjà deux de créés. Une limite de temps entraverait beaucoup mon personnage. Je ne vois pas de justificatif pour un nouvel inconvénient.

Voilà, je pense avoir répondu à tout cette fois.
 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptySam 17 Déc - 22:19

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Désolé de cette attente, j'ai été occupé.

Histoire
Validée


Psychologie
J'avais bien compris la tension et la rivalité qu'il existait entre les deux, mais effectivement, je n'avais pas compris qu'il avait voulu se donner de l'importance aux yeux de sa famille.
Donc cela me va, validée.


Pouvoir
Technique 1
Si tu tiens à garder ta limitation de distances, je l'accepte. Donc si j'ai bien compris, tu es dans une sorte de transe pour contrôler ta marionnette et voit à sa place? Mais dans ce cas, son corps vérotable n'est pas vulnérable pendant ce temps?

Technique 2
Cette contrainte vient du fait que je considère qu'un sort affectant ainsi le corps doit être rechargé régulièrement. C'est comme une crème anti ride, il faut en remettre régulièrement pour que ça tienne. Ou alors, c'est que le sort consomme durant toute la durée du modélisme, celle ci étant alors théoriquement indéfinie. Dans ce cas précise le.

Conclusion
Quelques derniers détails sur les techniques
 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyDim 18 Déc - 14:08

Jiro Yu
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click

Bonjour !

POUVOIR
Technique 1 : Ce n'est pas que Jiro voit à la place de la marionnette; la marionnette est comme une partie de Jiro, les deux corps reliés par des fils invisibles. Je ne sais pas trop expliquer ça, si ce n'est que, par exemple, quand une guêpe veut piquer notre bras, pas besoin d'avoir des yeux sur le bras pour éviter la guêpe. Après, c'est vrai que le cas est plus extrême qu'un simple bras; et la concentration demandée fera que Jiro sera "distrait" quand il contrôlera le pantin. Il ne peut pas réguler son corps et le pantin en même temps, s'il doit bouger rapidement, la marionnette sera laissée de côté, au risque qu'elle se prenne une attaque.
Technique 2 : Je préfère que le sort consomme de la magie tout le temps plutôt que de "recharger" à chaque fois le sort. Par conséquent, une partie de la magie de Jiro est entravée pour réguler ce sort. Si Jiro voudra utiliser 100% de son potentiel magique, il devra rompre le sort de la modélisation.

 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation EmptyDim 18 Déc - 16:01

Solis Farron
Solis Farron

Lamia Scale

Click

Bonjour

Technique 1: ça me va, nous verrons ce que cela donne exactement en rp.
Technique 2: Excellent, je valide aussi.


Conclusion
A moins qu'un autre membre du staff ne décide du contraire, je te déclare validé, tu peux donc faire ta demande d'adhésion au groupe des indépendants. Bon jeu!
 MessageSujet: Re: Jiro Yu ~ Présentation   Jiro Yu ~ Présentation Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Présentation Adra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Avant-Propos :: Vous et votre Personnage :: Eagle's Claw