Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

[Mission] Sauvez-nous !
 MessageSujet: [Mission] Sauvez-nous !   [Mission] Sauvez-nous ! EmptyMar 4 Oct - 17:49

Anonymous
Invité


Click

Cela faisait quelques jours que Haïne n'avait pas eut de nouvelle des gardes qu'il avait entraîné. Bien sûr, il n'y avait aucuns mal à ça, il n'était pas allé les voir depuis et ils étaient occupés maintenant, c'était de vrai garde qui s’entraînait tous les jours afin de défendre Oak Town de toutes les attaques possibles, même celles des mages comme leur avait dit leur entraîneur, Haïne. D'ailleurs, il pensait retenter de simuler l'attaque d'un mage un jour, pour voir s'ils avaient continué à s’entraîner. Seulement, il n'aura pas besoin de simuler vu qu'une attaque était en train d'être médité par un gang de voleur. Un homme avait, heureusement, entendu leurs plans et le maire a eut le temps de prévenir les gardes. Non confiant et avec raison, ils envoyèrent une mission au QG de Phantom Lord afin d'avoir de l'aide pour contrer le gang de voleur. Après tout, c'était voleur connu, ils sont plutôt bien préparé et fort, les gardes, aussi bien entraînés qu'ils puissent l'être, ne pouvait pas encore faire fasse à une situation réel sans l'aide de leur mentor.

Quelle joie ! Il pourrait revoir ses amis, les gardes. Ils étaient dix et tous, même s'ils n'avaient peut être pas accepté Haïne au départ, l'avait admis comme leur chef, leur entraîneur et leur ami. Ils lui avaient même offert une omelette, geste qui ému le chef de Phantom Lord aux larmes. Il n'en fallait certes pas beaucoup pour toucher le cœur de l'homme canidé mais rare sont ceux qui essaient, trop effrayé par la façade. Ses yeux rouges sang, son teint pâle de mort et ses cheveux plus blanc que la neige, cela déroutait la plus part, mais pas ses gardes ! Ils s'en foutaient, ils ne voyaient en Haïne qu'une entraîneur qui les rendrait plus fort. C'était d'ailleurs le cas, ils étaient devenus plus fort, plus confiant de leurs capacités pour ceux qui ne croyaient pas en eux, et moins confiant pour ceux qui l'étaient trop. Haïne quitta le hall après avoir dégusté une omelette que le barman lui avait préparé, enfin remis. Il s'était entraîné ce matin, un entraînement étrange, aussi étrange que celui de la veille... Mais là n'est pas le sujet. Une fois à la caserne, il fut surpris de voir tous les gardes en train de s’entraîner durement. Les tireurs faisaient feu sur des cibles positionnés sur le toit et touchaient la cible, pas encore au centre, mais rien que toucher ces cibles étaient une preuve de talent grandissant. Les deux hommes à l'épée et au bouclier se battaient l'un contre l'autre en effectuant des mouvements et des acrobaties que même Haïne n'oserait pas encore faire sans s'emmêler les pattes. Les lanciers soulevait des nuages de poussières en faisant tourner leur lance autour d'eux, créant des mini tornade, signe de leur puissance. Et enfin, les gardes à la puissance brute soulevait des poids énormes qui firent frissonner Haïne, il se ferait sûrement écrasé par ces poids.


« Yo les gars ! »

Les gardes arrêtèrent leurs activités et s'avancèrent vers leur entraîneur. Ils étaient tous transpirant et épuisé. Les yeux de Haïne changèrent, de la fureur passa en lui.

« Mais vous êtes complètement dingue !! »

En quelques secondes, il remarque que tous s'étaient trop entraîné. Leurs muscles tremblaient à cause de l'effort, les tireurs avaient des cernes et clignaient trop des yeux. Ils n'étaient assurément pas en état de se battre contrairement à ce qu'ils semblaient penser.

« Vos muscles et vos yeux sont épuisés. Les tireurs, si vous continuez de vous entraîner en forçant sur votre vue sans la reposer, vous aller devenir myope puis aveugle. Les autres, vos muscles sont resté trop longtemps chaud, et vous avez arrêté votre entraînement trop brutalement... J'aurais dut vous apprendre à vous contrôler ! »

Il frappa de son poing la paume de sa main et afficha un sourire sadique en penchant légèrement la tête. Il ricana puis prit un air sensé les narguer.

« Bon et bien, pour la peine, vous êtes tous punis ! Pas de bataille ce soir ! »

Ils se mirent tous à rouspéter, l'un d'eux s'avança même vers Haïne et lui attrapa le col en le soulevant légèrement, ses bras tremblant, il contestait en ayant pour argument qu'ils s'étaient entraîné pour ce moment et qu'ils n'allaient pas abandonné la ville comme ça. Haïne serra les dents et le poing puis frappa de ce poing dans le ventre de l'homme de toutes ses forces. L'homme tomba à terre et s'évanouit. Les autres s'apprêtaient à attaqué Haïne qui les arrêta en levant sa main qui brillaient d'un bleu magique.

« Si vous ne vous reposez pas, vos muscles vont lâchés et vous ne pourrez plus jamais protéger qui que ce soit. »

Il se tourna vers la sortie de caserne puis leva la main et fit un doigt d'honneur au groupe.

« Papa va s'occuper des méchants à la place des enfants. Allez pioncer morveux. »

Il tourna la tête afficha son sourire effrayant, ses yeux rouges sang étaient amplifiés par les rayons du soleil créant ainsi une ambiance terrifiante qui découragea les gardes. Ils soupirèrent, ramassa leur compagnon et se dirigèrent vers les dortoirs pour prendre du repos, comme leur avait ordonné leur entraîneur. Après tout, ils étaient formés pour obéir aux ordres, et ils n'allaient pas ignorer cet ordre, même si Haïne n'était plus leur entraîneur, il restait leur supérieur pour eux, leur maître.

Le soir arrivait et Haïne avait rejoint la sortie de la ville. Les voleurs ne se firent pas attendre longtemps, six hommes armés jusqu'aux dents et assoiffé de sang et de violence. Leurs yeux étaient aussi malsain que ceux de Haïne lorsqu'il devenait furieux... Mais le chef de Phantom Lord n'était aucunement intimidé, il en avait vu des bandits dans son ancienne vie... et pas que des petits vu qu'il avait attaqué un grand gang et en avait tué le chef avec son père... père qu'il avait tué aussi d'ailleurs mais passons. Il attendait aux portes de la ville, adossé à un mur lorsque les bandits arrivèrent. Haïne, d'un geste de l'arrière train, s'éloigna du mur et s'avança à porter de voix du gang.


« Je suis Coloro Haïne. Oak Town n'a pas jugé utile d'envoyer les gardes pour vous combattre, le chef de Phantom Lord étant largement suffisant, me voilà. Moi vivant vous ne passerez pas. »

Les hommes éclatèrent de rire, lui vivant ils ne passeraient pas ? Très bien ! Dans ce cas, ils allaient tuer cet homme ridicule au teint pâle et au corps faible. Il est vrai qu'en voyant Haïne on pouvait croire qu'il était malade, et donc faible... mais ce n'était évidemment pas le cas... Ou alors, sa maladie n'est que mental, mais elle ne le rend pas plus faible... C'était peut être même le contraire ! Mais passons. L'un des hommes s'avançait vers Haïne deux sabres aux mains, il tenta de trancher Haïne sans prévenir, résultat, il se retrouva au sol quelques mètres plus loin. Simple esquive et contre d'un coup de pied. Les bandits prirent un air plus sérieux et celui qui était à terre se releva furieux. Il fonça vers Haïne qui donna un coup de pied dans la terre pour lever la poussière et créer un nuage qui le rendait invisible. L'homme fonça tout de même vers Haïne qui l'attendait. Il fit un pas de cotés, esquiva l'attaque pour se retrouver à la droite de l'homme. Il tourna ensuite sur lui même, l'un de ses bras tendu et brillant d'une lueur bleu presque visible à travers le nuage de poussière puis percuta violemment le dos de l'homme avec une Sphère Impact qui, avec la détonation du choc, fit tourner Haïne dans l'autre sens qui en profita pour porter un coup de pied dans le visage de l'homme qui tombait en avant à cause de l'attaque précédente. Le pied de Haïne percuta le visage de l'homme et l'accompagna jusqu'au sol, brisant la nuque de l'homme au passage et lui ôtant la vie. Le nuage de poussière s'évapora, laissant place à la scène où Haïne, victorieux, a son pied plaqué contre le visage du cadavre de bandit.

« Je n'ai peut être pas précisé que quiconque ose s'attaquer à ma ville y perd la vie ? »

Il afficha un sourire effrayant et se mirent à rire d'une façon plus terrifiante que les bandits précédemment. Les cinq hommes s'élancèrent vers Haïne qui esquiva leurs attaques sans trop de difficulté, bloquant parfois de justesse des attaques avec son bouclier. Il profita d'une attaque d'un des hommes pour le contre-attaquer en plaquant une sphère contre son visage, l'envoyant dans le décor et permettant à Haïne d'arriver à mieux suivre la cadence. Cependant, la rage décupla la force des hommes et Haïne qui pensait arriver à mieux les esquiver commençait à épuiser sa magie à force de bloquer les attaque qu'il ne pouvait pas esquiver. Il ne voyait, de plus, aucunes failles dans leurs postures et n'arrivait donc pas à contre attaqué. Il allait rapidement s’épuiser alors que eux semblaient avoir une endurance surhumaine. D'ailleurs, l'un d'eux brisa le bouclier de Haïne qui recula précipitamment pour esquiver une attaque, se mettant dans une situation où il ne pouvait pas esquiver la prochaine attaque. S'étant résilier à perdre un membre, il tenta de parer l'attaque d'un des bandits mais Haîne entendit une détonation puis la chute de l'un des hommes. L'un des gardes tireurs venait de sauver la vie de leur entraîneur et se dirigeait vers le groupe. Les autres étaient là et s'élancèrent sur les gardes qui restait.

« Les gars, je vous avais dis de rester vous reposer ! »

Ils se mirent à rire et lui répondirent en lui faisant un doigt d'honneur « Papa est trop vieux pour s'occuper des méchants tout seul, il a besoin de ses enfants s'il ne veut pas mourir ! » ce qui fit de nouveau rire le chef de Phantom Lord. Il reprit ses esprits et chargea un Bang qu'il lança contre l'un des bandits pour le terrasser. L'un des gardes à l'épée protégeait les arrières de Haïne. Il ne restait plus que trois bandits et du cotés de Haïne, il y avait 10 gardes épuisés mais très bien entraîné avec le chef de Phantom Lord bien qu'en ce moment il ne soit pas dans son meilleur état.

« Faites attention à vous hein ! »

Haïne s'occupa de l'un des bandits pendant que les gardes s'occupaient des deux autres. Les lanciers tentaient de pourfendre les hommes alors que les gardes à l'épée et au bouclier protégeaient les autres des contres des bandits qui étaient étrangement aussi bien entraîné que les gardes. Les deux bandits se regardèrent et hochèrent la tête, comme s'ils avaient un plan. L'un des deux fonça contre l'un des lanciers et s’empala contre la lance... Sauf qu'il ne s'arrêta pas là, il s'avança, vers l'homme et l'attrapa par les épaules. L'un des gars à la hache tranchèrent la tête du bandit qui resta tout de même debout à tenir le lancier par les épaules. L'autre bandit fonça sur le lancier, sabre brandit en avant et s'apprêta à empaler de son sabre le lancier mais l'un des hommes au bouclier se plaça devant et empala l'homme avec son épée. Malheureusement, le bandit réussit à traverser l'épaule du garde qui tomba à terre avec le cadavre du bandit. Il gémissait de douleur, ses compagnons tentèrent de l'aider, retirant l'épée et lui improvisant un garrot. Haïne de son cotés esquivait les attaques du bandits restant sans problème jusqu'à voir le scène de son ami transpercer à l'épaule. Cela le déconcentra et il rata une esquive, se faisant du coup entailler au niveau de la pommette. Un filet de sang coula le long de sa joue et provoqua la colère de Haïne, amplifier par le fait que l'un de ses amis avaient été blessé. Il frappa l'homme d'un coup de pied violent au niveau du torse l'envoyant au sol et lui coupant le souffle, puis leva les deux bras.

« FURY OF.... »

Quasiment la totalité de sa puissante magique sortie de son corps pour former une énorme boule de magie au dessus de son corps. La colère et la fureur se déchaînait, à cause de sa blessure et de celle de son ami. De plus, ses yeux rouges sang s’amplifièrent, brillant d'une lueur terrifiante. Son air canin aussi s'amplifiait à cause de la fureur, ses canines semblaient légèrement plus longues et sa respiration ressemblaient à des grognements animales. Enfin, à cause de la lourdeur de la gigantesque sphère et de la fatigue dût au fait d'avoir vidé aussi rapidement sa réserve magique, Haïne était voûté, la tête baissée et dégoulinante de sueur. Son cotés bestiales et sauvages n'étaient jamais plus présent que dans ce genre de situation.

« HAIIIIIIIINE ! »

Il finit par fracasser sa sphère géante contre le bandit qui n'eut pas le temps d'esquiver et se fit littéralement écraser et éclater par la sphère de fureur. Le boule avait creuser un cratère à la manière des impacts de météore qui percute le sol, sauf que le fond n'était pas une matière extraterrestre mais les restes d'une humain. Après cette attaque, Haïne tomba au sol et s'évanouit.

Il se réveillera quelques jours plus tard, dans le QG de guilde, avec un mot des gardes qui lui disent que la mission est accomplie, que leur ami doit rester à l’hôpital pour soigner sa blessure mais que ses jours ne sont pas compter et enfin, qu'ils l'avaient ramener au QG de guilde où un étrange homme muet leur avait fait comprendre avec des gestes qu'il s'occuperait de tout. Le mot était accompagné d'une boite similaire à celle de la dernière fois et dont le contenu était aussi similaire à la dernière fois. Bien qu'ils lui aient déjà offert ça, Haïne ne put s'empêcher d'être autant heureux que la première fois et se redressa pour déguster ce plat avec enthousiasme afin de reprendre des forces... Après tout, il en avait beaucoup utiliser bien que ça ai été inutile... Il devait vraiment apprendre à contrôler cette fureur qui lui fait faire inconsciemment des actes irréfléchis...
Enfin bref ! Mission accomplie !
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser