Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
[Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Sam 15 Oct - 18:49

avatar
Invité


Click

Quand il abattit sa lame de lumière sur l'adversaire, il sentit une résistance. Elle fut net, elle dura quelque seconde, des secondes dont son adversaire profita pour s'échapper sur le côté. Excalibur s'abattit avec une violence inouïe sur le sol, provoquant un trou dans le sol. La lumière se dissipa, Atios préférant économiser son énergie. Il dissipa le sceau de vent, révélant son arme mais pas sans rien faire : Le vent souffla très fort pour éteindre une majeur partie des flammes autour d'eux et donc réduire l'incendie ... temporairement. Les braises reprendraient. Atios fit tournoyer Excalibur dans sa main. C'était un exercice pour préparer son prochain assaut. Il lança la lame en hauteur et s'habitua à la rattraper, deux fois. Il se remit en garde, peu de temps avant que T. en difficulté ne doivent reculer face à une charge violente de la part de Cesus. Son adversaire semblait pris au dépourvu, il avait peut-être du mal à se concentrer sur des attaques multiples ... Atios se ruant devant son coéquipier quand l'étranger pyroamne fit un salto arrière en envoyant des boules de feu tout autour d'eux. Il leva un mur de lumière qui absorba celles qui étaient jetées dans leur direction. Il profita du chaos ambiant (entre un mur des lumières et une pluie de boule de feu sur 360° degré ...)

- Cesus, il va falloir jouer finement ... ma prochaine attaque possède une longue portée mais elle n'est pas adapté au combat en groupe. Néanmoins, il sera obligé d'esquiver et de s'en protéger ... il va falloir que tu fasses preuves de dextérité ... Je vais tenter de te faire une ouverture ... Et n'hésite pas, assomme-le, tue-le, mais le plus vite nous l'affaiblirons, plus nos chances de gagner augmenterons ... En piste ! dit-il à Cesus. Les yeux d'Atios brûlaient d'un feu et d'une détermination aussi virulente que les flammes que T. Anima s'amusait à jeter tout autour d'eux. Le mur se dissipa et Atios fit un pas en avant, vers son adversaire, qui s'amusait à cracher au sol, réflexe nerveux peut-être. Puis, après une tirade inutile, stérile, voir même peut-être débile, T. Arima, suite à ses propos arides se décida à créer un soleil de feu pour les attaquer grâce à ses mains. Le porteur de l'épée sacrée ne bougeait plus. Il était absorbait dans le combat. Il allait bientôt débuter son assaut.

Il leva sa mains dans les airs. Dix petites balles de lumières se formèrent et changèrent de forme et se changèrent en flèches. Six d'entre elles se jetèrent sur les boules de feu visant Atios et Cesus pour les empêcher d'atteindre leur cible. Atios profita de cette ouverture pour se mettre près du soleil. Il lança la lame qu'il rattrapa de sa main. D'un habile mouvement rotatif, il chargea une nouvelle fois Vortigern et frappa le soleil artificiel grâce à la lame de lumière mesurant maintenant trois mètre. Quand la balle de feu rencontra la longue et puissante lame de lumière, le jeune chevalier pris quelques secondes pour la rabattre, rencontrant une certaine résistance. Mais il finit par renvoyer la balle au sol (et sûrement la faire exploser au passage ..). Le porteur de l'épée sacrée continua son assaut en faisant tourner son fléau de lumière autour de lui, utilisant sa longue portée (de trois mètres et d'un gros diamètre) pour attaquer sur six mètres de diamètres et trois mètres de hauteur : son contrôle sur la zone était énorme. Néanmoins, il gardait un oeil sur Cesus pour éviter de blesser son "ami". Les paroles d'Atios prenaient sûrement tout leur sens pour le soldat. T. serait sûrement obligé de reculer, car son agresseur fauchait vers lui avec son allonge et était sur sa lancée : peu importe comment il déciderai d'esquiver, le porteur d'Excalibur pourrait sûrement continuer à le chasser. Les arbres qui passaient sous ses coups étaient découper et explosaient. Maintenant, il fallait que le soldat trouve un moyen de profiter de l'ouverture que le jeune homme tentait d'obtenir.

 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Mar 18 Oct - 21:08

avatar
Invité


Click

Sa charge avait été esquivée de peu, mais il n’avait pu poursuivre l’offensive, préférant éviter les sphères enflammées lancées un peu à la sauvette mais dangereuses tout de même. Cesus était prêt à se blesser s’il pouvait avoir une chance de porter un coup, mais cette fois-ci il n’y avait pas d’ouverture. Atios était venu parer l’attaque en élevant un mur de lumière, puis donner un plan d’action.
La manière de procéder de cet homme était incompréhensible : Partir au quart de tour quand ils étaient en groupe avec le temps de la réflexion, et s’arrêter en plein combat pour faire de belles phrases. Le « Néanmoins » en pleine bataille, en plein feu même… s’il racontait ça à la caserne c’était le fou rire général assuré… Mais maintenant qu’un plan avait été établi, il s’y tiendrait. Lui dire de profiter des ouvertures n’avait pas été particulièrement utile, par contre il était bon de savoir que la prochaine attaque était « encombrante ». Il aurait peut-être pu se cantonner à ça d’ailleurs. Parce que préciser que tuer ou assommer le mage de feu augmenterait leurs chances de victoires…

Après un salto arrière, son adversaire avait craché aux paroles d’Atios. En d’autres temps le mage du Conseil aurait pu faire de même, estimant que parler pendant un combat était une perte de temps et de concentration, surtout pour le truisme qu’il venait d’entendre.

«Bienvenue à vous, mon cher ami. Comme vous le voyez, je règle un différend avec ce garçon, et j'ai cru comprendre qu'il était également votre ami, donc vous vous rangiez de son côté. Deux amis contre ce cher T.Anima; car c'est ainsi qu'on m'appelle ! Maintenant, si Atios me le permet, je souhaite le mettre au tapis !»

Ami ? Si Cesus n’était pas concentré sur le combat, et s’il était un peu plus joyeux de nature, il aurait pu éclater de rire, bien qu’il n’y ait rien de drôle. Il ne connaissait pas ce T.Anima, par contre il était encore loin de partager une relation d’amitié avec Atios…
Il le considérait comme un allié, mais une fois que toute cette sombre guilde serait réduite à néant, il aurait deux mots à lui dire sur ses décisions écervelées.
Le mage de Légion le fixait, comme s’il attendait une présentation. Le minimum devrait lui suffire.

« Cesus Nero, mage du Conseil »

L’ennemi s’inclina légèrement puis commença à créer une sphère de feu qui ne présageait rien de bien quand il la lança dans les airs. Il enchaina par des mouvements de bras qui eurent pour effet d’actionner cette réplique d’astre, qui envoya des boules de feu vers Cesus et Atios.
Ce dernier s’était avancé et avait créé des boules de lumières qui se muèrent en flèches les protégeant des boules de feu. Il tenta ensuite de rabattre le mini-soleil au sol.
*Il est quand même plus utile quand il se tait lui.*
L’ancien militaire n’était pas resté les bras croisés. Il avait entamé une nouvelle course au pas de charge, se déplaçant en biais par rapport à T.Anima comme pour le contourner. C’était une approche classique contre un adversaire avec une arme à distance, mais il n’avait pu l’utiliser contre Emil à cause de l’exiguïté du couloir. De cette manière il s’éloignait aussi d’Atios dont l’attaque commençait à faucher dans la largeur, sans se soucier des arbres.

L’ennemi ne tenterait sûrement pas d’affronter l’attaque directement. Cesus guettait les mouvements d’esquive adverses. Il avait remarqué qu’il aimait faire de grands sauts et saltos. Si c’était assez spectaculaire et impressionnant, c’était peu adapté face à un surnombre. Pendant le temps passé en l’air, il n’y avait pas d’appuis, donc pas de changements de direction. Le pyromane avait sûrement d’autres atouts, mais il était même possible qu’Atios exploite cette faille : Un saut créait plein d’ouvertures pour eux.
L’homme du Conseil se tenait prêt à jaillir pour fendre la chair ; s’il n’avait pas une occasion assez nette, il trancherait dans le bras ou la jambe. Peu lui importait les contre-attaques, il savait faire preuve d'abnégation et de sacrifices dans ces moments là. L'appartenance à un corps d'armée surpassait l'individu pour l'accomplissement du tout. Il était animé par la conscience du soldat et par une cause plus grande que lui.
. La Guerre. Vaincre ou périr.
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Jeu 27 Oct - 13:18

avatar
Invité


Click

Voilà, il avait enfin quitter la tente, laissant Amaterasu aux mains des soins des infirmières. Elles savaient ce qu'elle faisait et lui avait assuré qu'elles ferraient le meilleur pour la remettre en état. Et puis, même dans le cas contraire, Haïne n'avait aucuns talents médicaux, il ne pourrait pas la soigner... Il n'a donc pas d'autres choix que de les laisser faire. Enfin, elles doivent bien se douter que si quelque chose arrive à celle qui se trouve à la fois dans le cœur du chef de Phantom Lord et sur la table d'opération, ce sera ces fameuses infirmières qui auront besoin d'une opération pour les remettre en état.

Passons. Cela faisait un moment que la tente n'était plus en vu, marchant sur ses pas, il remarquait qu'il ne voyait pas les pas des autres. Ils devaient être passé par là s'ils allaient au chantier Sud, non ? Ou peut être qu'ils ont changé d'avis en route... Ils auraient puis l'en informer quand même ! Enfin bon... En chemin, il rencontra un petit oisillon tombé du nid... Et pour Haïne, les animaux sont presque plus important que les humains. Il créa donc un bouclier de magie qu'il fit passer sous la petite créature puis il grimpa à l'arbre pour y déposer l'oisillon en prenant soin de ne pas le toucher afin de ne pas lui transmettre son odeur... C'est bien connu, un oisillon qui porte l'odeur d'un humain est vite rejeté des siens... Et Haïne va déjà devoir s'occuper d'une louve et d'un chien... Remarque, un oiseau ne serait pas grand chose de plus, juste quelques graines à acheter, non ? De toute façon, il avait pris soin de ne pas le marquer de son odeur, il n'y avait donc pas de risque.

Il redescendit ensuite de l'arbre et ressentit un frisson dans le dos puis entendis plusieurs grognements. Il se tourna lentement et remarqua une meute de chien sauvage. Haïne venait sans doute de les priver de leur repas et ils devaient être du genre rancunier. L'un des chiens se mit à aboyer envers Haïne qui se mit à rire. Il s'accroupit, et tendit la main en affichant un sourire à pleine dents, tout en regardant le chien dans les yeux. Celui-ci s'approcha de la main de Haïne en adoptant une attitude beaucoup moins confiante et plus tendre. Une fois assez proche, il renifle la main et baissa légèrement sa petite tête. Haïne adopta le geste et caressa la tête du chien qui semblait être leader du groupe.


« Vous devriez quitter cette île mes amis, les hommes sont ignobles, ils risquent de détruire ce territoire. Vous avez l'air intelligent non ? Peut être trouverez vous un moyen de rejoindre un autre île... En tout cas, ne restez pas là, cette île va peut être être détruire entièrement... »

Haïne soupira, tourna son regard vers le nid de l'oiseau. Lui ne pourrait pas fuir... Il frappa du poing le sol et leva les yeux au ciel. Les chiens se reculèrent par surprises, grognant un peu tous, excepter le chef de la meute qui restait là à suivre du regard les gestes de l'homme qui l'avait dompté.

« Conseil, légion, tout ça je m'en fous. Tout ce que je veux c'est que les gens vivent en paix. Qu'ils se battent les uns contre les autres dans des arènes faites pour ça ! Moi aussi j'aime me battre... »

Il se releva, son visage avait emprunté le masque de la colère. Il serra les poings puis avança au rythme des chiens qui s'écartaient sur son passage, le chef de la meute le collant aux talons.

« Je détruirais Légion, je sauverais cette île. »

Il se tourna vers les chiens, maintenant derrière lui.

« Essayer de survivre, vous êtes des bons ga... chiens, vous méritez de vivre. »

Il se tourna ensuite dans la direction qu'il devait prendre.

« Contrairement à Légion, qui lui mérite de mourir. »

Il salua les chiens d'un geste de la main, ils se mirent à aboyer pour accompagner les pas de celui qui venait de dompter leur chef mais ne le suivaient pas, ils comprenaient que ce qui se préparait était trop grand pour eux.

Haïne continua son périple, la colère le quittant peu à peu, remplacé par des pensés envers Ama. Qu'allait-elle devenir maintenant ? Maintenant que Légion n'est plus, où allait-elle aller ? Oh qu'il aimerait qu'elle le rejoigne... Mais il ne pouvait pas la forcer après tout. Elle faisait ce qu'elle voulait. Ses pensés continuaient à voguer vers tout et n'importe quoi jusqu'à arriver à Saphira et Jerenn. Comment allaient-ils ? Il s'inquiétait pour eux aussi, mais en même temps il leur faisait assez confiance pour ne pas courir en hurlant et en pleurant vers eux, sûr de leur mort, non. Il sentait au fond de ses trippes qu'ils n'allaient pas perdre, ils devaient gagner. En plus, avec Jerenn le tacticien de la guilde et Saphira la bras droit du chef, il n'y avait aucunes chances qu'ils perdent !
Confiant, et le sourire aux lèvres, Haïne dût fermer un œil à cause de l'intensité du soleil.. Du soleil ? Mais il n'est pas sensé être de ce coter !
Les yeux plissés, Haïne dirigea son regard vers ce qui faisait de la lumière. L'intensité n'était pas aussi forte que le vrai soleil, mais le fait était là, il y avait une énorme boule de feu au loin, derrière la forêt ! Haïne se mit à courir en direction de ce soleil, comprenant peu à peu que ce n'étaient pas Atios, Cesus, Emil et Drak qui avaient changé de chemin... Non ! C'était cet idiot de Haïne qui avait prit un mauvais angle. Pourquoi ne réfléchissait-il pas plus ?! Parce que Jerenn deviendrait inutile ? Non ! Il devait réfléchir ! Agir sans réfléchir ne causait que du tord. Non loin de la boule de feu, Haïne remarqua des petits impacts entre ce qui semble être de boules de feu et des flèches de lumière, puis une grande lame de lumière qui faucha le soleil. Très représentatif du chaos de la situation, la lumière qui s'abat sur l'astre qui est sensé la produire ! Haïne était arrivé à portée de vu. Atios combattait un étrange homme, sûrement un membre de Légion. Cesus le contournait... Mais où était Emil et Drak ? Drak était occupée avec une demoiselle apparemment ! Mais à mieux y regarder... Il était inconscient ? Le masque de colère réapparu rapidement, ressortant les sentiments créer tout à l'heure, amplifier par la vu d'un camarade à terre. Légion !!! Haïne devait à tout prix aider ses amis, ses alliés. Comment faire à cette distance ? Il faut réfléchir... Mais ce n'était pas son rôle de réfléchir !! Qu'aurait fait Jerenn dans cette situation ? Raaah... L'homme à la magie bleu devait faire confiance à son instinct cette fois encore. Malgré la distance, il posa un genou à terre, leva les mains et concentra son énergie dans celles-ci.


« Impulsion... »

Son index brilla d'une lueur forte, alors que son autre main préparait une sphère. Il la forma, la concentra puis la lâcha devant l'index qui brillait d'une lueur bleuté.

« Impulsion, Sphère impact ! »

La sphère de Haïne fit propulsé, légèrement enduite d'un peu de son sang à cause de l'impact de son doigt contre celle-ci, rien de grave mais douloureux tout de même. La sphère était projeté vers son adversaire avec une grande puissance de poussée grâce à son attaque. De plus, il prépara des balles avec son dart shoot et les lança en utilisant encore une fois Impulsion, faisant attention à ne pas gêner Atios dans son attaque, profitant des esquives de l'homme pour l'atteindre. Il tentait de prévoir les mouvements de l’ennemi et ceux de ses alliés, Cesus et Atios, afin de ne pas toucher ceux qu'il ne doit pas toucher, et atteindre celui qui doit l'être.

Après avoir tiré une demi-dizaine de balles, Haïne se releva pour rejoindre ses alliés, en évitant bien sûr de se faire brûler par les flammes qui entourait la scène de combat.
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Jeu 27 Oct - 15:15

Spoiler:
 
Atios s'activait directement face à la sphère lumineuse qui éclairait et réchauffait toute la scène. Il créa un mur lumineux qui les protégea de quelques sphères, puis il envoya lui-même des sphères lumineuses qui explosèrent contre celles de T.Anima. Le soleil s'épuisait, tandis que Atios se concentrait dans une nouvelle offensive. Le jeune homme était agile, en harmonie avec son corps, mais son esprit était perturbé et nerveux. Il allongea à nouveau son épée et atteint alors la sphère qu'il rabattit vers le sol, causant son explosion au passage. Mais son attaque ne s'arrêta pas là : toujours en l'air, à l'aide de quelques moulinets, il s'attaqua à tout le paysage autour de lui, brisant même quelques arbres au passages, et s'approchant dangereusement de T. Malheureusement pour le mage légal, le criminel avait voltigé plus loin, hors de porté du carnage-fouilli-brouillon d'Atios. Quand ce dernier posa le pied à terre, T.Anima lui adressa un sourire de contentement, comme pour lui indiquer que la tentative était bonne même si le résultat était peu concluant.
Ce qui se passa par la suite fut rapide : premièrement, T. sentit l'arrivée d'une nouvelle personne qu'il ne connaissait pas. Ils étaient donc quatre combattants sur le champ de bataille, et cette perspective le ravit à merveille. Quand il vit donc Cesus lui foncer dessus, ayant contourné Atios, dans l'intention de l'attaquer sauvagement, il resta immobile et se prit l'attaque dans un fou-rire frénétique.
La lame lui trancha la cuisse gauche, si bien qu'il flancha un instant mais se rétablit. Il sentit un bruissement non-loin et aperçut le nouvel arrivant qu'il reconnut comme étant Coloro Haïne, le chef de la nouvelle Phantom Lord dont la renommée augmentait. A peine entré dans l'aire de combat, ce dernier activa sa magie puis lança une sphère vers T.Anima. A nouveau, il resta immobile et n'esquiva pas, si bien qu'au contact avec la sphère il fut projeté en arrière et serait tombé si un arbre ne l'avait pas rattrapé dans son dos. Il ne stoppait pas son rire pour autant, malgré la douleur de sa cuisse et de l'impact.

«Hé, les amis ! Et si j'activais ma seconde magie ?»

Il frappa dans ses mains, et subitement, les corps d'Atios, Cesus, Coloro et même celui de T. s'immobilisèrent. Seules les lèvres de T.Anima pouvaient bouger.

«J'en ai marre de ce corps. Celui de Coloro m'a l'air en bon état. Transfert !»

Les lèvres de T.Anima se fermèrent, mais ce fut celles de Coloro qui s'ouvrirent sur le coup.

«Me revoilà ! Dites, vous ne trouvez pas que quelque chose a changé ?»

En effet, la seconde magie de T.Anima permettait de transférer les esprits dans différents corps, et avec un effet particulier : les magies restaient en général attribuées au corps d'origine. Ainsi, T.Anima se trouvait à présent dans le corps de Coloro Haïne. Coloro Haïne se trouvait à présent dans le corps d'Atios. Atios se trouvait à présent dans le corps de Cesus Nero. Cesus Nero se trouvait à présent dans le corps de T.Anima, et ressentit d'un coup toute la douleur que lui-même avait infligé à ce corps précédemment.
La scène, figée, reprit vie. Et T.Anima, dans le corps de Coloro, visait le corps de Cesus non-loin de lui, c'était à dire Atios.

«C'est comme ça que tu fais, non ? Sphère Impact !»

Il créa une minuscule boule d'énergie dans sa main et la lança dans le dos de Cesus, c'est à dire l'esprit d'Atios.

«Aha ! Comme tu es assez célèbre, Coloro Haïne, je connais assez bien ta magie !»

La situation prenait un nouveau tournant. T.Anima, dans le corps de Coloro, recula de quelques pas, pour avoir une vue générale sur les trois autres personnes.

Citation :
Une explication s'impose :
Les esprits sont transférés d'un corps à l'autre dans l'ordre ci-dessous :
Cesus > T.Anima > Coloro > Atios > Cesus
(Lire «L'esprit de Cesus va dans le corps de T.Anima, l'esprit de T.Anima va dans le corps de Coloro, ect. »)
Les magies sont cependant restées dans les corps d'origine : T.Anima abandonne ainsi sa magie du feu et reçoit le Bullet Shapping. Or, il y a des exceptions : les esprits stellaires et Excalibur.
Les esprits stellaires sont reliés à l'esprit de Cesus, donc au corps de T.Anima, mais c'est le corps de Cesus, donc l'esprit d'Atios, qui peut les invoquer. Atios devra donc lever les clefs et crier «Activation» mais l'esprit stellaire invoqué obéira à Cesus, même si c'est Atios qui le fera disparaître quand il veut.
Atios est lié par l'esprit à Excalibur, donc ce pouvoir lui revient quand même, même s'il est dans le corps de Cesus. Il devra gérer son épée magique et les clefs de Cesus.
Coloro, arrivé dans le corps d'Atios, perd sa magie d'origine et ne peut maitriser la magie d'Excalibur. Il se débrouillera sans aptitudes magiques.
Cesus, en plus de contrôler ses esprits, se trouve dans le corps de T.Anima, et a donc comme seconde magie la maitrise du feu. Mais il devra faire avec les douleurs du corps de T.
C'est surement mal expliqué, si vous avez une question, MP Aston ! Sinon, le jeu continue !
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Ven 28 Oct - 13:32

avatar
Invité


Click

Tout se déroula trop vite pour Atios. Son assaut rata (comme prévu.) Mais ce qui l'étonna le plus, c'est encore que l'attaque de Cesus ne fut pas esquivée ; Il n'y eut aucune tentative, pas de la voltige et le coup fit une vilaine blessure sur la cuisse de T. S'en suivit une arrivée surprise de Coloro qui lui envoya une attaque qui toucha T. de plein fouet. Ensuite, pour faire un court résumé de la désastreuse situation, Atios se retrouva dans le corps de Cesus. Cesus se retrouva dans le corps de T. Leur adversaire dans celui de Coloro. Et Coloro, dans le corps d'Atios. En quelque sorte, s'ils voulaient gagner, c'est sur le corps de leur alliés qu'ils allaient devoir porter des coups; Ce qui risquait fort de créer la discorde. Après tout, si T. avait était dans son corps, il n'aurai pas voulu qu'on l'abîme. Il allait devoir se débrouiller pour forcer T. à sortir du corps de Coloro. Mais comment ? Peut-être que si l'âme et l'esprit de T. Anima perdait conscience, elle annulerai l'enchantement perfide qui les avaient mis dans cette fâcheuse et malencontreuse situation ? C'était la seule piste qu'ils avaient. Le porteur d'Excalibur avait tout de suite senti la différence entre son corps, gracieux et celui de Cesus, bien trop musculeux à son goût. Il se sentait bridé, enfermé dans une cage de chair trop lourde incapable de s'envoler. Son infortuné camarade le soldat à l'esprit fermé se retrouvait quant à lui dans le corps de leur ennemi qui était fort amoché; Il tenterait sûrement de se battre, mais il allait devoir serrer les dents. Quant à Coloro ... (le vrai), il serait sûrement perdu dans le corps d'Atios. Mais ce qui inquiétait le plus le véritable propriétaire du corps où se trouvait le chef de phantom lord, c'était sûrement qu'Alter était sans surveillance dans son corps. Quant à Excalibur, il se doutait bien qu'elle allait faire souffrir le corps de Cesus si Atios voulait se servir des facultés de sa sainte lame dans le corps de son co-équipier. Il lui faudrait du temps pour s'adapter au corps de Cesus et T. allait sûrement en avoir besoin aussi, mais moins que lui, leurs gabarit étant similaire.

- Arthuria ! cria la voix de Cesus, sous l'influence d'Atios à l'intention de sa jeune alliée.

- Ok, compte sur moi ! répondit une douce et mélodieuse voix parmi l'attroupement de voix de rustres bien masculines.

Atios-Cessus fit apparaître Excalibur dans sa main, la lança en l'air à la verticale et fonça sur Coloro. Après une violente glissade au sol pour éviter une sphère de magie qui frôla son front, Atios tenta de se relever rapidement malgré le poids du corps. Ce ne fut qu'un demi-succès. Atios-Cesus, une alliance aussi improbable dans la réalité et maintenant, une alliance physiologique encore plus improbable devait faire fi des différences entre leur corps pour s'assurer la victoire. Atios profita des grosses jambes du corps de son "allié' pour faucher son adversaire et tenter de le faire tomber, via un mouvement rotatif sur le sol qu'il avait appris il y à fort longtemps. Arthuria, pendant ce temps, avait récupérer l'épée dans sa chute et avait rebondit sur l'épaule d'Atios-Cesus de ses fines jambes pour tenter de porter un coup de plat de lame sur les rotules de Coloro. Atios profita du fait que Arthuria tenait occuper Coloro comme elle le pouvait pour s'approcher de T.-Cesus, l'aidait à se relever et lui parler :

- Nous allons avoir besoin de ton aide, Cesus. Je ne sais pas quelles sont tes clefs d'invocations et je penses qu'elles n'obéiront qu'à toi, alors nous allons devoir nous entraider... avait-il dit, d'un air grave, avec la tête froide, dure, sérieuse, du soldat Cesus. Cela devait être fort amusant pour ce dernier de se voir lui-même, car Atios avait toujours déplorer le manque d'expressivité du soldat Cesus, celui qu'il fallait sauver en ce moment même des affres d'un corps blessé.

HRP : Désolé des répétitions de prénoms, mais ça m'est nécessaire pour bien déterminer de qui je parle : O
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Lun 31 Oct - 23:00

avatar
Invité


Click

Quelque chose n’allait pas. L’attaque s’était déroulée mieux que prévue, et il avait pu trancher plus profondément qu’il l’espérait, le mage illégal ne réagit que par un sourire frénétique. De même il ne tenta pas d’esquiver les sphères envoyées par le maitre de Phantom Lord qui venait de les rejoindre.

Alors que Cesus se retournait pour aller achever la cible, T. Anima claqua dans ses mains en les immobilisant. Puis il parla de seconde magie, du corps de Häine et de transfert. En une fraction de seconde, la vision du champ de bataille changea de point de vue. Il se voyait, et en se jetant un regard, il comprit que son esprit était dans le corps de celui qu’il venait de blesser.
Soudainement, il ressentait la douleur causée par sa propre lame, de même que celle des autres attaques. En temps normal, il aurait vite déchiré son habit pour panser cette dangereuse plaie, mais il ne souhait pas rester dans ce corps, il n’avait pas à en prendre soin. La différence de physique était stupéfiante. Il se sentait léger, mais pas plus à l’aise, non seulement à cause des blessures, il préférait naturellement son corps plus fort et solide.

-"Nous allons avoir besoin de ton aide, Cesus. Je ne sais pas quelles sont tes clefs d'invocations et je penses qu'elles n'obéiront qu'à toi, alors nous allons devoir nous entraider..."

Scène des plus particulières.
Il se voyait lui-même et entendait sa voix, mais celle-ci était différente, dans ses intonation. En face aussi, c’était le visage de T.Anima, mais tout soupçon de malice avait disparu, de même que le plaisir et la joie de combattre. Ces impressions avaient été remplacées par cette rigidité qui caractérisait le soldat. Changer de corps ne l’avait pas rendu plus bavard non plus.

Il semblait qu’Atios pouvait se servir de son épée aux pouvoirs particuliers même en étant dans le corps d’un autre. Le mage du Conseil avait donc pu récupérer son arme. Ou plutôt l’épée avec laquelle il avait attaqué le corps de T.Anima, tandis qu’il restait encore un couteau accroché à la ceinture. Cet équipement aurait probablement été inconfortable pour le mage de Fairy Tail. Quand on est habitué à une épée légendaire, devoir porter une épée de facture grossière, mal équilibrée comme celles produites en masse pour l’armée (quoique entretenue à la perfection par son propriétaire), il est dur de faire preuve des mêmes prouesses avec un équipement de piètre qualité.

A présent, il avait une magie de feu à sa disposition. Bien qu’étant un mage, il n’avait pas montré de qualités réelles pour apprendre une magie autre que celle des constellations, il n’avait donc pas trop d’idée sur la manière de s’y prendre pour envoyer des attaques enflammées.
D’un côté, il pensait à rester focaliser sur le combat, en utilisant principalement ses compétences certaines, celles d’épéiste et de constellationniste. De l’autre, il hésitait à explorer les sensations procurées par cette magie pour les retrouver par la suite et l’aider à accomplir ses missions pour le Conseil.
Tergiverser n’était pas dans ses habitudes, et n’était pas pour le devenir de si tôt. Il répondit d’abord à Atios.

« Ne nous trompons pas d’ennemi. Ne te soucie pas des clés pour le moment. »

Ce n’était plus dans une position de combat que se tenait Cesus. Le bras gauche tendu à l’horizontal, comme pour barrer le chemin, alors qu’il n’y avait rien derrière lui. Dans sa main droite, l’épée tenue fermement. Un simple geste, à peine avaient-ils compris quelle était l’intention du jeune homme que c’était trop tard pour faire quoi que ce soit. Seul un souffle court lui avait échappé. A présent, son avant-bras gauche gisait au sol dans une flaque de sang qui continuait de s’étendre. Pas le sien, mais tout de même celui avec lequel il devait affronter le mage de Légion pendant les prochaines minutes. Et c’était bien lui qui ressentait cette effroyable absence, ce vide au bout du coude…
Son regard croisant celui du criminel hystérique était sans équivoque. Il était prêt à maltraiter ce corps encore plus s’il le fallait. La réaction de l’ennemi autant que celle de ses alliés serait révélatrice de leur tempérament.
A moins qu’il n’ait pas eu l’intention de récupérer son corps, l’addition était déjà lourde pour T.Anima, et ne ferait que s’aggraver par la suite. Enfin, une attitude aussi téméraire en combat le choquerait peut-être assez pour créer une ouverture et l’abattre…
Bandant le reste du bras pour limiter la perte de sang, un bruit familier venait de lui parvenir… Sans qu’il s’en soit rendu compte, il avait une perception de la zone de combat et des alentours presque idéale. Certainement un effet de la magie, et en se concentrant il sentait la présence du soldat Vulpecula qui ne tarderait pas à sonner la charge fantastique qui sonnerait le glas des espoirs du Mage de Légion.


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Sam 5 Nov - 2:38

avatar
Invité


Click

Touché ! Il l'avait touché à cette distance ! Qu'il en était fier ! En se rapprochant, un air sérieux mais plus proche de la joie que de la neutralité prit le dessus. L'adversaire se relevait, et son air était encore plus joyeux que celui de Haïne. Il comprit aussi maintenant qu'il était assez près, que le son qui accompagnait les crépitements des flammes autour de lui était le rire de l'homme. Pourquoi riait-il ? Ah ! Ce devait être un masochiste ! Il n'y avait pas d'autres raisons possibles. Cependant, maintenant qu'il était largement assez proche pour entendre la voix du mage de Légion, il comprit que ça n'avait rien avoir avec un goût pour la douleur, ou du moins peut être pas seulement. L'homme, en employant un terme qui crispa légèrement Haïne, annonça avoir en sa possession une seconde magie. Haïne resta bloqué sur le terme « ami ». Si cet homme était l'ami d'Atios et Cesus, ils avaient de drôle de pratique et de drôle de jeu amical... Mais de quel droit Haïne avait-il prit part à ce jeu, aussi étrange soit-il, entre ami ? Ses phrases suivantes réveillait Coloro légèrement étourdit par la rapidité des événements et, avouons le, par tous les événements tout cours. Amaterasu qui l'attaque, maintenant son propre corps qui lui fait face... Son propre corps qui lui fait face ?!

« C'est quoi ce binz ?!  Et c'est quoi cette voix princière de... Waaah ! Pourquoi j'ai la voix d'Atios ?! »

Il chercha du regard le fameux et ne le trouva pas. Levant peu à peu les mains jusqu'à ce qu'elles entrent dans son champ de vision, il comprit qu'il n'était plus Haïne mais Atios. Cela voulait-il dire qu'il devait rejoindre Fairy Tail ? Dommage, il aimait bien les membres de Phantom Lord ! OH ! Et Ama ?! Va-t-elle l'aimer malgré ce corps ?! Haïne tomba à genoux, du moins, son esprit tomba à genoux, mais c'était le corps d'Atios qui bougeait. Son esprit chaotique était brumeux, il se sentait mal. Un sentiment de chaos interne, de bataille en son être, presque similaire à ce qu'il ressentait d'habitude le fit chavirer. Ce n'était pas de la folie, du moins pas celle qui l'habite d'habitude, une autre.

~ Pu... Atios, il a quoi ton corps ? ~

Ses pensés, dieu merci, lui répondait encore. Il se releva en tentant de garder le contrôle sur ce qu'il ne comprenait pas grâce à sa propre expérience. Mais pour combien de temps ? Heureusement, la confiance qu'il perdait peu à peu lui revint, aussi bêtement que ça puisse être, grâce aux flatteuses de l'homme qu'il trouvait plus beau à première vu.

« Oui ! Exactement ! Mais essaie de donner une petite impulsion magie en concentrant ton énergie dans tes doigts, la sphère aura plus de chance d'atteindre sa cible ! »

Oui, il l'a fait, il a donné des conseils à l’ennemi. C'est Haïne, que voulez vous ? Il n'est pas fait pour réfléchir, c'est le combat et l'instinct qui lui allait.. Mais comment faire confiance à son instinct quand celui-ci n'est plus dans le même corps que lui ? S'il devait faire confiance à son instinct là, maintenant, il attaquerait Atios, du moins Cesus. Sans comprendre réellement pourquoi, il voulait le frapper ! Et cette envie s'accentua quand il le vit attaquer le beau gosse qui lui rappelait vaguement quelqu'un. Le fameux Cesus se dirigea ensuite vers l'homme qu'il avait auparavant envoyer contre un arbre, il était bel et bien leurs amis ! Et donc, ce devait être Cesus l’ennemi ! Mais dans ce cas, pourquoi discute-t-il comme des alliés ? Cesus et ce T.Anima serait donc tout deux les ennemis ? Ah ! On échappe pas à la capacité de réflexion et à l'instinct du Chef de Phan... d'un membre de Fairy Tail ! Haïne, ou plutôt Atios, se dirigea rapidement et avec plaisance, vers l'homme militaire puis serra le poing afin de le frapper au visage, profitant de l'effet de surprise et du temps d'adaptation. Son corps semblait être satisfait de cette action, ce devait être la bonne chose à faire ! Il ressentait toujours ça lorsqu'il faisait ce qu'il fallait dans son corps. Puis, étonnamment, le fameux T.Anima se leva, plus étonnant encore soit le fait qu'il en soit capable avec ses blessures, et se mutila lui même. Étrangement, la vu du sang ne lui déclenchait rien. Un autre avantage, en plus de l'agréable facilité à bouger, et la résistance physique de son corps, il n'y avait peut être aucuns mal à vivre dans ce corps... Si ce n'est qu'il devra rejoindre Fairy Tail et oublier Ama... IMPOSSIBLE !

« Cesus ! Vous êtes l’ennemi, je le sens ! Je vous vaincrais ! Bullet Shaping : Sphere Imp-ourquoi ça marche pas ?! »

Il agitait ses mais comme pour tenter de faire sortir sa magie, mais rien n'en sortait ! Tout s'écroula en comprenant la situation, du moins une partie. Il avait perdu ses pouvoirs. Ceux pourquoi il s'était entraîner toute sa vie, il avait fait tout ça pour rien ! Non ! C'est impossible ! Il faut qu'il récupère son corps, il y a trop de désavantage à rester dans celui-ci, aussi plaisant soit-il de ne pas ressentir cette sensation de folie, bien qu'une autre, différente, soit tout de même là.

« Aaaaah ! Rends moi mon corps moi ! »

Fit-il en désignant du regard et du doigt le chef de Phantom Lord. Son visage, s'il avait été son visage habituel, serait effrayant, avec une expression montrant ses canines, accentuant son regard rouge sang et un forme capable d'inspiré les histoires effrayantes et monstrueuses... Là, ça n'avait assurément pas le même effet sur un homme à la dentition normal, le regard pure et le visage humain... Ce n'était pas la peur mais le rire qu'il devait inspirer.
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Sam 5 Nov - 14:33

Spoiler:
 
T.Anima, habitué à changer de corps, ne ressentait plus vraiment l'étrange sensation qui limites les mouvements après l'utilisation de la technique; ce qui faisait un véritable avantage comparé à ses trois adversaires qui vivaient une expérience inédite. Habile, il vit Catios – Atios dans le corps de Césus – foncer sur lui, l'épée magique déjà récupérée dans les mains du soldat. Alors qu'il s'attendait à une attaque avec l'épée, il fut surpris de voir Catios s'en séparer pour éviter la Sphère Impact de T. Glissant à terre, il se rapprocha dangereusement du corps de Coloro, prêt à l'envoyer valser après quelques parades avec ses jambes, mais T. se contenta de sauter en l'air, agile, pour éviter l'offensive. Il fit cependant face à quelque chose d'assez inattendu : la femme récupéra l'épée de Catios et bondit sur ce dernier pour prendre appui et ainsi rebondir vers T. et lui assener un coup fatal. Alors que l'épée s'abaissait vers T., toujours en l'air, il se contenta de lever les mains devant lui, et de hurler :

«Shield !»

De ses doigts se dégagèrent de la magie concentrée qui créa une barrière entre la femme et T., barrière suffisamment puissante pour que l'épée ne puisse la briser. Ceci pu profiter à T. d'atterrir, sans dégâts, plus loin, et lui permit également de reculer de plusieurs pas. Coloro avait une magie plutôt à mi-portée, et même s'il avait des techniques utiles au corps-à-corps, il était plus à l'aise quand il se trouvait assez distancé de ses adversaires. C'était Aleksander, le chef de Legion, qui lui avait tout calmement expliqué, quelques semaines auparavant. Aleksander venait de se battre contre Coloro Haïne et avait faillit y passer. D'emblée, T.Anima avait été intéressé par ce jeune chef légal, outre son corps idéal, sa magie qui pouvait rivaliser avec celle de son chef semblait largement intéressante. Il avait demandé tous les renseignements nécessaires à son chef, comment Coloro effectuait ses techniques, ect ect. Ça aussi était un avantage certain comparé à ces adversaires : à peine entré dans son nouveau corps, il connaissait les bases de sa magie et n'avait pas besoin du temps d'adaptation pour s'y faire.
A l'écart, il vit donc Catios, Tésus et Acoloro. Tésus – Césus dans l'ancien corps de T. – maniait son épée qu'il avait récupéré de son ancien corps, et montrant une détermination d'acier, il leva le bras gauche et se le trancha. Ne criant pas, il se contenta de s'administrer les premiers secours et se remit en position de combat, avec son seul bras valide. Il était étrange de voir, pour T., son ancien corps ainsi mutilé. Mais d'un autre côté, il ne pu s'empêcher de rire à gorge déployée.

«Ridicule ! Si vous pensez que vous récupérerez vos corps, vous avez tord ! Cesus vient de faire une énorme erreur.»

Acoloro – Coloro dans le corps d'Atios – semblait découvrir avec effroi tout ce que le transfert avait eut pour lui, en prime, plus de pouvoir. Inutile pour ses alliés, il se contenta de railler en arrière. T. l'oublia rapidement et se concentra sur Catios et Tésus. Catios maitrisait toujours son épée magique, et n'avait donc pas de difficultés à combattre. Tésus, malgré son sacrifice, pouvait toujours manier son épée, et avait toujours son pouvoir également. C'étaient deux combattants à qui il fallait faire attention.

Acoloro lui avait délibérément confié un conseil, mais T. doutait encore de sa véracité, si bien qu'il préféra se contenter à ce qu'il connaissait. Il testa une nouvelle technique en levant le bras et gardant seuls l'index et le majeur de tendus, visant Tésus.

«Dark Shoot !»

Une minuscule, presque invisible, balle s'échappa du doigt de T. mais disparut avant d'avoir atteint sa cible tellement elle était faible magiquement parlant. T. réfléchit et se dit que peut-être le conseil d'Acoloro était vrai. Il tenta alors de se concentrer et de rassembler sa magie à l'extrémité de son doigt.

«Dark Shoot !»

Là, c'était mieux : une véritable balle magique se dégagea de son doigt et fonça droit sur Tésus. Amusé, il leva son autre bras et tira une autre balle, mais cette fois vers Catios.

«Allez, on y va !»

Les deux bras, l'un visant Tésus et l'autre Catios, tirèrent alors en même temps une multitude de balles. Les deux dangers mit hors d'état de nuire, il se concentrerait sur Acoloro, pour en terminer avec ces trois fichus individus.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Sam 5 Nov - 19:11

avatar
Invité


Click

Atios soupira. Il fallait qu'il prépare une attaque. Quelque chose de si violent que son adversaire ne pourrait pas parer. Il fallait qu'Arthuria puisse continuer de l'occuper avec l'aide de ses alliés. Mais revenons quelques minutes en arirère; Alors qu'il était au côté de Cesus, ce dernier fit quelque chose d'extrêmement stupide. Il fallait reconnaître qu'il en avait, le Cesus. Pour se découper un bras. La douleur avait dû être horrible. Le bruit fut horrible. Et cette stratégie était très risqué. Personne ne savait si T. réintégrerait son corps d'origine au bout d'un moment. Atios-Cesus fit une grimace énervé. Mais la suite fut encore plus stupide et complètement folle. Il se vit lui-même lui mettre un coup de poing. Jet de réflexe. Atios-Cesus attrapa le poings de justesse. Et il pouvait réaliser qu'il y à pas très longtemps, leur allié Coloro avait expliquer à T. comment se servir de son corps. A croire qu'ils étaient tous devenu fous avec ce changement de corps. Cesus sado-maso, Coloro complètement bargeot. Il souffla et dit à Coloro :

- Mais t'es fou ? C'est moi Atios !! Et ton corps est en ce moment même sous la coupe de notre ennemi ! Preuve en est, je me sers toujours d'Excalibur ! dit-il en la faisant apparaître dans ses mains. On entendit une protestation féminine dans tout ce bordel, qui se retrouvait à main nue sans prévenir. Bon, Cesus, tu t'occupes de lui expliquer s'il pige toujours pas, j'y retourne. dit-il à l'intention de son camarade ne possédant guère plus d'un seul bras.

Au final, il eut raison de dire ça. Cesus et lui-même était la cible d'une volée de sphère de magie made-in Coloro. Atios roula sur le côté pour éviter la salve. Quelle me.... Il espérait que le corps de Cesus était résistant. Il initia la technique qui l'espérait, leur servirait la victoire. Sa magie s'amplifia et se logea lentement dans tout son corps. Comme si il érigeait une toile d'araignée à l'intérieur du corps de Cesus, d'où il inondait celui-ci de magie. Cela prendrait du temps de stocker toute cette magie équitablement dans tout le corps de Cesus. Il finirait par le coeur. Cela prendrait une dizaine de minute, où il serait quasi-immobile. Mais ses alliés seraient là pour l'aider, après tout. Arthuria se mit devant lui, pris Excalibur et patienta. Cesus-T. semblait avoir une idée en tête, il fallait mieux le laisser faire et profiter du temps qu'il lui fournirait. Il ferait simple, une fois que la technique ce serait activée. Vu qu'ici, il ne désirait pas tuer son adversaire, mais le neutraliser, il allait sûrement frapper dans les tibias, pour l'empêcher de se déplacer. Puis, il aviserai, mais il songeait que pour annuler sa technique, il fallait sûrement le rendre inconscient.. Il voulait retrouver son corps, sa voix, ses sensations. Le corps de Cesus était trop ... le corps de Cesus pour qu'il s'y sente chez lui.
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   Mer 9 Nov - 20:08

avatar
Invité


Click

Tous les combattants avaient l’air de vouloir parler pendant le combat… Preuve pour le guerrier que celui-ci n’était pas assez intense et qu’il devait y mettre plus de force et de conviction.
Son membre amputé était au sol, mais il avait fait le nécessaire pour que la perte de sang soit contenue à présent. « Acoloro » avait du mal avec ces changements, mais lui ne comptait pas perdre de temps en explications supplémentaires.
Les paroles de T-Anima ne changèrent aucunement l’état d’esprit de « Tesus », pas plus que l’attaque qu’il encaissa sans sourciller, il ne comptait pas rester dans ce corps, et il fallait abattre l’ennemi pour retrouver l’ancien. Ses alliés devaient avoir le même sentiment, et ils avaient donc une motivation bien supérieure à T-Anima. En termes de moral, l’avantage était à l’armée des forces alliées.

Le mage du Conseil se lança en courant sur la cause de tous ces changements. Il avait l’épée en avant comme dans chacune de ses charges. C’était assez différent cette fois, puisque le déséquilibre était accentué, mais pas de là à le mettre en difficulté. L’adrénaline du combat et la rage qui l’animait pendant l’assaut l’emplissait d’une énergie furieuse, et ce corps réagissait différemment à la magie. Quand il fut tout près du mage sombre, le poing levé et l’esprit focalisé sur la force qu’il plaçait dans le coup à venir, sa main eut un tressautement et libéra une flamme qui s’enroula autour de l’épée.
Il avait visé le bras droit, considérant ce dernier comme l’arme dont il se servait. Il voulait réduire la puissance offensive en infligeant une blessure gênante. Pas dangereuse, il fallait encore épargner le corps de Coloro autant que possible, mais faire en sorte qu’à chaque attaque il sente la coupure sur son bras.
C’était paradoxal pour quelqu’un qui venait de perdre un bras, mais il savait que tous n’étaient pas habitués à encaisser la douleur de la même façon. La douleur est inévitable, la souffrance dépend de chacun.

Le coup partit, dans un éclat de feu qui se dissipa ensuite, il allait enchainer, mais il sentit un mouvement hostile derrière lui. Par pur réflexe il se retourna et mis son épée en opposition contre la lance adverse, et s’écarte de la zone de contact en 3 pas rapides.


« Soldat Vulpecula ! L’ennemi est dans le corps de Coloro Haïne, c’est lui qu’il faut neutraliser ! »


La voix ni le corps n’était ceux du maitre des clés, mais l’intonation et son autorité martiale caractéristique était bien la même, ainsi que la connaissance de son nom. Le petit esprit (un mètre de hauteur) le toisa avec un regard ultra-méfiant. Un million de pensées et d’alternatives semblaient bouillonner dans ce petit être à l’apparence sauvage et féroce. Il était équipé d’une armure en acier et se tenait debout, une lance dans la « main » droite et un bouclier dans la gauche.
Spoiler:
 

Ayant analysé rapidement la situation, il se conforma aux paroles et s’élança sur C-Anima, prêt à l’assommer d’un coup de lance. Une tonicité stupéfiante se dégageait de lui, autant que le fait de se déplacer aussi vite avec une armure. Tesus avait suivi, pour donner un grand coup du plat de l’épée dans le crâne de l’adversaire.
Quand le vrai Coloro récupèrerait son corps original, il aurait un sacré mal de crâne, et une belle collection de bosses aussi…
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... || Haïne - Jerenn ||
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Nos idées noires se dévergondent.
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan :: Ile de Legion :: Forêt