Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
[Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Ven 4 Nov - 23:21

avatar
Invité


Click

Balle n°14 : Dark Sonja


Alors que le bouclier de la jeune Sonja venait de céder, il venait de se passer quelque chose des plus étranges, la jeune fille sous l'emprise de l’illusion réagissait bizarrement comme s'il venait de se passer un événement très bouleversant, la tristesse venait de laisser place à la colère. Comme un ange déchu, l’innocence et la pureté avait laissé la place à la haine, la souffrance. L'aura qui se dégageait de la jeune Sonja était celle d'un démon assoiffé de sang. La force de Shadow a contrôlé les émotions noires de Sonja était impressionnante bien que loin d'être à la hauteur de Spectre.

Un espèce de cocon d'ombre engloba la jeune Sonja pendant un instant.

Les flux de magie de Sonja et Shadow sont entrain de se mélanger..... Il est entrain d'absorber son esprit pour la contrôler. Que compte-t-il faire d'elle ? Je ne comprend pas. Les sentiments négatifs de Sonja lui permettent de faire ça ? C'est bien plus qu'une entité, c'est un démon.

Le cocon se dissipa, laissant apparaitre une Sonja démoniaque, vêtue de noire, des yeux rouges et des cheveux blancs. Une combinaison qui pourrait presque vous glacer le sang.

Ouuuups.... On a peut être fait une connerie en détruisant le bouclier.

Shadow était à l’intérieur de Sonja, contrôlant ses faits et gestes, se nourrissant de sa tristesse pour la transformer en colère et en vengeance. Les deux mages allaient passer un sale moment.
La jeune femme entama une symphonie, faisant descendre la température assez basse. Le souffle du pistomancien se distinguait nettement dû à la différence de température entre l'air expiré et l'air ambiant.

L'illusion est vraiment convaincante, la température est d'un réel incroyable. Il manque plus que des Wyverns blancs, des mignons petit nounours et un joli bonhomme de neige.

Sonja enchaina avec une seconde symphonie, un poil plus morbide que la précédente. Ce sont maintenant des dizaines de zombies qui se levaient du sol glacé. Le pistomancien soupira devant l'arrivée des zombies.

Encore des zombies, mais pourquoi c'est toujours des zombies ? Ça peut pas être, je sais pas, des mignons petit chats adorable qui boivent du lait. Eh bin non, c'est zombie pas beau qui veulent nous latter la tronche. Bon faut sortir de la gamine de cette torpeur.

Jerenn se dirigea vers Dark Sonja pour tenter de la raisonner mais c'était peine perdu. Dès le premier pas du pistomancien, Shadow déclencha une illusion de haut-niveau pour dissiper le flux de magie de Sonja.

Ah bin tiens, il manquait plus que ça. Des dizaines de Sonja mais une seule est vrai. Je crois qu'on a un peu énervé le petit Shadownounet. Il est d'un susceptible ralala, en pleine crise d'adolescence le jeunot.

Bon cherchons la vrai.


Jerenn se concentra un instant regarda une à une les dark Sonja. Cependant, il ne trouva pas laquelle est la vrai. Shadow avait habilement dissimulé l'aura de Sonja.

Évidement, il a dispersé le flux de Sonja dans l'illusion sinon c'était trop facile. Bon on passe au plan B.

Jerenn tira sur quelques zombies trop proche de lui à son goût. Il tirait sur les zombies pendant qu'il cherchait une solution de comment trouver la vrai Sonja.

Comment je vais la trouver, là-dedans, la magie et les ombres sont présent partout c'est comme si Sonja était tout autour de nous. Rien de différencie une Sonja d'une autre..... Peut être qu'elles sont toutes fausses, la vraie n'est pas là...... Cherche Jerenn, cherche...... qu'est qui différencie une illusion d'un tel niveau du vrai ? Mais bien sur, la symbiose de l'illusion avec le milieu. Les illusions sont toutes identiques car elle sont produites par Shadow, la vrai Sonja est légèrement désynchronisé puisque son pouvoir s'ajoute à celui de Shadow. Va falloir que j'étende la vision du chasseur sur la même surface que le secteur de l'illusion de Shadow. L’écho de Sonja sera plus meurtrier que les illusions que ne ressentent rien normalement. Je n'ai pas d'autre solution là.

Shin, j'ai besoin de ton aide, repousse les zombies pendant que j'étends mon aura sur la totalité de la zone pour trouver la vraie Sonja. Je peux pas me battre en même temps, si je la trouve on pourra peut être stopper tout ça....du moins je l'espère.

Jerenn dispersa son flux de magie sur toute la surface de l'illusion de Shadow. Il ferma les yeux pour localiser l'aura meurtrière de Sonja. Les illusions ne devraient pas en dégager. Trente longues secondes à attendre le retour des échos Quand soudain....

Je l'ai......

L'aura dissipée de Jerenn revint d'un coup vers lui, diminuant rapidement la teinte bleutée que la zone avait pris lors de la dispersion. La magie partit se concentrer directement dans les armes du magicien.

~ Mana Multi-Shot ~

Jerenn pointa ses armes en direction des zombies et concentra sa magie combinant le mana Shot et le multi Shot. Les pistolets brillèrent en bleu claire. Il vida l'intégralité des chargeurs de ses armes. Les zombies tombèrent et se relevèrent quelques instants donnant quelques secondes de répit aux deux mages légaux. Jerenn se dirigea vers la vrai Sonja, qui finalement se trouvait bien dans le groupe que Jerenn pensait être faux. Tirant sur les zombies pour se frayer un passage jusqu'à la vrai il expliqua son idée à Shin.

Je connais qu'un seul moyen de terminer ça, c'est d'entrer dans son esprit et de lui redonner goût à la vie et de la motiver pour qu'elle cherche plus que tout à survivre. Je vais devoir me concentrer pour entrer dedans et l'aider. Pendant ce temps là je peux pas me battre. Tu vas devoir nous protéger jusqu'au moment où je réussirai.

Shin, je vais te demander de te battre comme jamais. Si je ne peux la ramener il faudra la tuer. C'est le dernier recourt. Plus longtemps tu tiendras plus j'ai de chance de réussite et elles sont très faibles.
Si j'y arrive, il te faudra détruire l'ombre de Shadow.


Je vais te donner quelques secondes pour te préparer au combat de défense le plus long que tu n'es jamais fait.

Jerenn pointa ses deux armes en direction des zombies.

~ Explosive Shot ~

Les deux balles partirent vers les zombies et dépassèrent même les premières lignes de zombies.

Explosez.

La déflagration détruisit plusieurs zombies et le souffle de l'explosion balaya de nombreux autres zombies. Jerenn tendit un de ses armes à Shin, elle pourrait lui servir pendant le combat.

Bonne chance Shin Maboroshi.

Jerenn se concentra et entra en méditation. Il posa sa main sur l'épaule de la jeune fille l'englobant dans son aura. Son esprit entra en contact avec celui de Sonja.
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Mer 9 Nov - 14:43

avatar
Invité


Click

Je faisais le vide dans mon esprit... Je devais aider Jerenn a briser le bouclier. J’insufflais toujours un peu plus d’énergie dans ma magie. Le bouclier se fissurait de partout, il devait pas rester bien longtemps avant que celui-ci éclate sous la pression des balles de Jerenn et de ma magie ! Enfin le dôme protecteur éclata ! Je pourrais enfin en finir avec cette maudite ombre avec ses illusions ! Sauf que quelque chose d’inattendu se produit au moment même où nous avions brisé le bouclier de Sonja... Cette dernière était à genoux en train de soutenir quelqu’un, sûrement l'illusion de Shadow, qui était à terre. Quelle tour avait encore joué cette raclure d'ombre ? Je ne le savais pas, par contre ce que je savais c'est qu'il fallait vite en finir, car Shadow devait avoir un plan de secours si le dôme devait éclater...

Au moment où nous approchions, Jerenn et moi, chacun de notre côté, je sentis encore la même magie qu'avait encore opère Shadow sur la jeune pianiste... Mais cette fois, ce n'était pas Shadow qui absorbait, c’était plutôt ce type qui donnait de l'énergie a Sonja ! Qu'est ce qu'il prépare ? Nous allons le savoir dans très peu de temps ! Encore une sorte de dôme apparut, celui-ci était noir et couvrait entièrement la pianiste. Que préparait l’ennemi ? Quand le sorte de cocon éclata, une autre Sonja apparut devant nos yeux... Cheveux blanc, yeux rouge... A part l'apparence : une profonde colère, une envie de tuer et un appel du sang... Cela ne serait peut être pas bon pour nous !

«Shadow la changée...C'est pas bon... J’espère qu'elle n'est pas un point de non retour... »

Voilà ce que je pensais... Je rejoignais le pistomancien... La jeune... Dark Sonja nous faisait face... Tout d'un coup un piano magique apparut devant la fillette. Elle se mit a jouer une douce musique... Sauf que les effets n'était pas doux ! La température chutait dangereusement et tout ce que trouvais dire Jerenn :

-L'illusion est vraiment convaincante, la température est d'un réel incroyable. Il manque plus que des Wyverns blancs, des mignons petit nounours et un joli bonhomme de neige.

J'allais t'en donner des wyverns blanc, de petit nounours et de bonhomme de neige ! Ce n'était vraiment pas le moment de déconner ! On avait a faire a une Sonja hyper motivé a nous tuer ! Le problème, c'est que Shadow devait se trouver en elle... Suite a cela, une autre mélodie apparut en superposition avec l'autre... Plus froide, plus mélancolique... Et devinez ce qu'est ce qu'il nous tombe dessus ? Des zombies ! Franchement depuis que je suis arrivé, tout mes combats sont louches ! D'abord une sorte de fantôme, ensuite Shadow, après une illusion de mon oncle et pour finir des zombies ... DES ZOMBIES ! Je regardais avancer les choses... Ils n'étaient pas beaucoup mais s'il se relevait a chaque coup, tout de suite cela serait un peu plus compliqué ! Jerenn sortit encore une phrase... Je ne dirais et ne penserais à aucun commentaire cette fois... Comme si je n'avais rien entendu ! Au moment où Jerenn commençait a aller sur Sonja pour tenter de la résonner, celle-ci avait tout simplement disparue... Ou pas... On pouvais sentir sa magie venir de toutes les directions a la fois ! Il semblerait que Shadow ne veuille pas quitter la pianiste, il n'était pas facile de voir a cause de tout les zombies... Et cette neige ?! Il n'y avait pas de neige avant ! Est-ce à cause de la mélodie ? Je palpais le sol... On aurait vraiment dit de la neige ! En plus la température continuait à descendre. Il vas falloir faire le plus vite possible. Jerenn me demanda de repousser un moment les zombies pour qu'il puisse la localiser... Comment allait il s'y prendre ? Bon les zombies commençait a s'approcher, il n'était pas encore nombreux... Pas encore... Mais je voyais que tout autour de nous, d'autres apparaissaient ! Bon j'activais ma magie de force, il vas peut être falloir l'activé en boucle... Il faudrait éviter cela. J'activais mon Aura au moment où les ennemis rentraient dans mon champ d'action et le champ de défense minimum. Je ne pourrais peut être pas les tuer, je pourrais au moins les repousser. Pour l'instant, leur vitesse était plutôt lente tant qu'il n'était pas trop en surnombre, c'était faisable ! Je m’appliquais a les envoyé au loin : quelque coup dans un zombies les éjectaient contre les autres... Empêchant parfois certains a se relever tout de suite. C'était plutôt bon... Je jetais toujours des coup d’œil en direction de Jerenn pour voir s'il n'était pas attaqué pendant sa recherche. En fait je n'avais eu le temps que de faire voler un seul zombies... Car Jerenn avait fait vite ! Une dizaine de seconde à tout casser. Il se relevât puis pointât ses armes dans une direction... Suite à cela, il y eu plusieurs tir, plusieurs zombies étaient tombé. Je pensais que la vrai Sonja se trouvais dans par la bas... Derrière la horde de zombies... Et bah non ! En fait elle se trouvait derrière nous !

Après être avoir rejoins la pianiste, Jerenn m’expliquât son plan... J'aurai a défendre Sonja et Jerenn des attaques de zombies... Pour me faire gagner un peu de temps, le pistomancien tira dans la foule de monstre... Ce qu'il tira avait eu pour effet de provoquer une explosion ! Plusieurs zombies furent souffler, d'autre détruit car il était trop près de l'impact. Il pouvait donc être détruit ! Cela me rassurais. Jerenn me tendis un de ses flingues... Je le pris, me disant que cela pourrait être toujours utile ! Sauf que j'aurais préféré une arme de corps-à-corps ! Tant pis...

L'explosion de Jerenn m'avait permit de pouvoir me préparer... Bien que cela ne soit quelques secondes ! Je préparais plusieurs de mes orbes, puis les envoya dans la direction des morts-vivants … Avec un peu de chance cela pourrait faire autant de dégât que les balles explosives... Quand mes sphères arrivèrent, elles avaient eu presque le même effets que l'explosion a quelque détail près : aucun souffle balayant les zombies près de l'impact, zone d'impact moins gros mais plus nombreuse du faite d'en avoir envoyé plusieurs et tout ce qui entrait en contact avec les orbes furent détruit... Je pouvais en déduire certaines chose comme le fait que leurs corps avaient été détruit alors qu'un corps d'un humain encore en vie pouvait supporter la puissance... Cela serrait peut être plus facile que je le pensais ! Je partais en direction des zombies, il fallait que je m’éloigne de cette zone...

Pendant que je partais vers les zombies, je continuais d'envoyer des sphères... Elles étaient toujours un peu plus petites... Je commençais a m'épuiser... Il faudrait que je me repose ou que j'absorbe de la magie... Cela m’étonnerais pas que les morts ne possèdent pas une once de magie... De toute façon, j’étais maintenant au corps-à-corps donc je pouvais arrêter d'utiliser mes sphères pour utiliser a la place Aura, qui prenaient nettement moins d'énergie... Pendant tout le combat, je ne faisais que les repousser : j'en prenais un, puis envoyait vers les autres pour les bousculer et les faire tomber... Quand un tentait de passer je lui tirais une balle... Sauf que j'étais vite a court de munition... Et bien sur, je reculais petit a petit... Ce qui était tout a fait normal vus leurs nombres ! Je m'approchais dangereusement de Jerenn et Sonja, je priais pour qu'il ai terminé a temps !
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Ven 11 Nov - 21:56

avatar
Invité


Click

Balle n°15 : La fin du cauchemar ?


Esprit de Sonja

Jerenn vit une image troublante. La raison pour laquelle la jeune fille pleurait, une illusion lui avait fait croire qu'une balle du pistomancien avait tué sa mère. Après cette première image choc, il arriva dans l'esprit de Sonja. Une plaine glaciale balayée par le vent. Des arbres morts recouverts de neige. Un paysage sibérien à l’intérieur de la jeune fille. Au milieu se trouvait trois personnes. Jerenn s'approcha après quelques pas difficile dans la neige, il reconnut Dark Sonja debout avec un sourire et un visage montrant le plaisir de voir les autres souffrir. Il y avait la vrai Sonja à genoux entrain de pleurer sur le corps d'une femme, certainement sa mère.

C'est pas gagné, elle croit que j'ai tué sa mère. Il faut que je la sorte de cette spirale de tristesse.

Le pistomancien s'approcha encore du duo de Sonja. Dark Sonja était la représentation de Shadow, et la petite Sonja était la vrai personnalité de la jeune fille, triste et perdue sans la seule personne qui l'aime : sa mère.

Jerenn se mit à genoux lui aussi pour parler à Sonja, et essayé de l'aider. Il prit un ton doux et calme pour calmer à la jeune fille, la première chose était de capter son attention, une chose qui allait s'avérer compliquer.

Inutile ...

Jerenn ignora Shadow.

Sonja.... Eh oh Sonja.. Tu te rappelles de moi ? Je suis Jerenn, on s'est vu dans la forêt et tu étais dans mes bras il y a peu de temps. Tu te rappelles ?

La petite fille continuait de pleurer sur le corps de sa mère. Jerenn ne voulait pas brusquer la petite fille donc il ne la toucha pas. C'est Dark Sonja qui lui répondit.

Je sens l'odeur de l'échec émaner de toi. La vie de Sonja ne lui appartient plus maintenant, tu perds le temps qui t'es précieux à ramener les morts dans le monde des vivants.

Shadow, tu n'es rien d'autre qu'un parasite à l’intérieur d'une jeune fille. Tu es pitoyable d'être fier de l'avoir manipuler et t'en servir. Tu la ramenais pas devant Shin et moi. Il n'y a rien d'extraordinaire à subjuguer l'esprit d'un enfant.

Sonja, souviens toi de ce qui s'est passé quand tu t'es réveillée, l'ombre nous a piégé et elle nous montré des choses qui n'existent pas. Ce n'était pas ta mère qui était là. Même si elle lui ressemblait, c'était l'ombre qui te montrait ce que tu voulais voir. Je comprends que tu veuilles voir ta mère de nouveau, mais tu sais très bien que c'est impossible.

Vous risquez vos vies pour une cause perdue, ou qui ne vous appartient plus.
Ne sous-estime pas Shin, les ombres et les ténèbres sont aussi son domaine. Il ne cèdera pas comme ça.

La petite fille continuait de pleurer et ne répondant pas au pistomancien. C'est Shadow qui prenait plaisir à voir le pistomancien se battre en vain contre la tristesse de la jeune fille.

Il faut que je trouve un argument qui la fasse réagir. Qu'est que l'illusion de Shadow lui a dit au début.... Jerenn réfléchit vite. Elle a dû voir sa mère dans l'illusion vu ce qu'elle a hurlé quand on a détruit le bouclier. Qu'est qu'elle a pu lui dire pour la mettre dans cet état. J'ai une autre idée..... Puisque mon esprit est connecté au sien, je peux être lui envoyer une image de ma petite sœur et de moi. Elles ont presque le même âge, je peux peut être la faire réagir avec cette image. Je vais lui montrer l'image d'une partie de pêche que j'ai faite dans une rivière non loin du village. Ça devrait la faire réagir. Il fait encore plus froid à l’intérieur de son esprit qu'à l'extérieur. Il va falloir faire vite.

Jerenn ferma les yeux et cherchant une image à montrer à Sonja. L'image en question était un paysage de forêt avec une rivière la traversant. Au bord de l'eau Mia, la jeune sœur de Jerenn, elle avait l'air heureuse au côté de son frère entrain de pêcher. Elle se promenait ramassant des jolis cailloux et des petites fleurs. Elle revenait régulièrement vers son frère si le poisson sautait sur la canne à pêche.

Ce souvenir joyeux de Jerenn capterait peut être l'attention de Sonja. Jerenn rouvrit les yeux pour voir si la jeune fille réagissait à ce souvenir.

Toi aussi, tu as le droit d'avoir de jolis souvenirs. Mais pour ça il faut accepter le passé et avancer pour créer de jolis souvenirs.

Sonja était bien trop concentrée sur sa mère pour prêter attentions aux images de l'homme qui venait de pénétrer de manière bien importune son esprit. Elle, n'avait pas eu de beaux souvenirs, et n'avais pas envie de savoir que les autres en avaient. Elle ne pensait qu'à elle, et à tout ce qu'elle a perdu. Aujourd'hui, elle est tombée bien bas, après avoir perdu sa mère, elle venait de perdre son âme. Il était très peu probable que les mages légaux arrivent à attirer l'attention de la jeune fille. La seule chose que fit Sonja, c'est qu'elle regarda cet affreusement beau souvenir de la sœur de Jerenn, et qu'avec l'aide de Dark Sonja, elle la fit exploser en libérant son sang, venant tâcher la joue de son frère bien aimé. Sonja retournait pleurer sa mère, en lui disant qu'elle ferait de son mieux pour expulser les indésirables de son intimité avec elle.

Puisque être gentil ne la fait pas réagir, on va faire le méchant. J'ai pas l'habitude mais on va essayer. De toute manière ça coute rien. Si elle ne réagit pas bin il me reste encore une chose à essayer mais après.....

Continue comme ça et ce que vous venez de faire à l'image serait bientôt une réalité pour toi Sonja.
Si tu cherches vraiment à mourir, tu es sur le bon chemin. Je ne peux pas croire que ta mère ne t’a pas appris à avoir du courage et à puiser à l’intérieur de toi la force de surmonter ça. Si tu ne te sors pas de là, tu subiras le même sort. Et mourir ne te fera pas rejoindre ta mère. Il n’y a rien de l'autre coté qui t'attends. Rien d'autres que le vide, la solitude, la tristesse.


Sonja n'avais jamais eu la force de surmonter quelque danger, elle avait toujours fuit en courant et en larmoyant chaque fois qu'elle encourait un danger. Elle ne s'était jamais battue, et avait laissé toutes les misères du monde s'accumuler en elle. Solitude, Désespoir, Tristesse, Fatalité. Fatalité, ce qu'elle vivait était pour elle une fatalité. Elle aimerait certes surmonter, mais elle ne s'en sent pas capable, et le discours du pistomancien en face d'elle avait le don de lui rappeler qu'elle n'était que seule pour surmonter les choses. Elle était seule, et pourtant elle devait faire tout cela. Les mots du pistomancien avaient également le don de lui donner envie, mais également de la torturer. Elle qui n'avait jamais eu d'avenir sans sa mère … Elle écouta attentivement la suite.

Shadow, tu n’oublies pas une chose, si la personne que tu contrôles meurt, il va t'arriver la même chose. La symbiose, ou plutôt le parasite que tu es, va mourir avec. Par contre si tu sors de suite, tu peux survivre..... Ou pas.

Shadow, ce nom revenait plusieurs fois sans que la jeune fille sache de quoi le pistomancien voulait parler. Elle s'était contentée de l'ignorer, mais il semblerait vraiment qu'il existe pour ce pistomancien. Elle, pour l'instant ne voyait que sa mère et le mage légal. Il n'y avait personne à côté d'elle a part le cadavre de celle qu'elle aimait. On l'aurait pris pour un fou, mais on avait également l'impression qu'il était sérieux. Le doute commençait à s'installer dans son esprit, lui donnant des maux de tête à s'en arracher les cheveux. Sonja ne pouvait pas entendre ce que Shadow disait.

Sonja commence à perdre la tête... Il faut que je trouve une solution rapidement. La présence de Jerenn est vraiment gênante. J'ai peur qu'il ne rompe l'illusion.

Je pourrais aussi te tuer ici, dans l'esprit de Sonja, tu peux mourir. Au final tu as une chance sur trois de survivre. A ta place je jouerai cette chance-là Shadow.

« Idiot ... Je n'ai pas peur de mourir. Rappelles toi de la raison pour laquelle je suis ici. »

Le pistomancien toucha l'épaule de la jeune fille.

Dis Sonja, crois-tu que c'est que ta mère souhaite ? Crois-tu qu'elle veuille que sa fille pleure toute sa vie et ne veuille que mourir. Non ta mère voudrait que tu vives pour elle. Elle voudrait que tu souris, que tu rigoles. Tu dois avancer Sonja. Pense à ce que dirait ta mère.

La mère de Sonja ne voudrait certainement pas qu'elle meure, ni qu'elle passe le restant de ses jours malheureuse. C'est simplement qu'elle a toujours été seule, et que ses épaules étaient trop fragiles pour supporter le fardeau de la vie. Ce n'est pas que Sonja veuille mourir, c'est qu'elle ne se pense pas assez forte pour vivre. Au final, la jeune fille fit une tentative, de penser à une raison de vivre autre que sa mère. Elle y mit tout le restant de son énergie magique, car elle sentait que quelque chose l'empêchait de penser correctement. Ses maux de tête n'en finissaient plus et ses cris d'agonie pouvaient presque percer les cœurs de ceux qui l'entendaient, dont Shin qui était toujours à l'extérieur, luttant contre des zombies créés de toute pièce par Shadow en utilisant les pouvoirs de Sonja.
Jerenn regardait la jeune Sonja se débattre avec elle-même, les cris de la jeune fille étaient difficilement supportables. Le pistomancien essaya de se boucher les oreilles mais le cri n'était pas plus faible pour autant. Le bruit força le pistomancien à mettre les genoux à terre Cela accélérerait son refroidissement La température devenait vraiment basse. Jerenn toucha son visage et ses bras, ils étaient froids. La température du pistomancien descendait.

Je me gèle, il doit faire -10°C au minimum et je ne suis pas du tout équipé pour ce genre de choses. Mon esprit à froid et mon corps est gelé. L'hypothermie est pour bientôt si je trouve pas rapidement un moyen de l'aider. C'est pas la première que je tombe en rade d'idée mais ce coup-ci cela peut me couter la vie.

Je vais reprendre le dessus et prendre totalement le contrôle de son corps ...

« Tu as pris ma mère et tu oses me demander d'aller de l'avant ?! »
Comment aurai-je pu prendre la vie de ta mère ? Je la connais même pas. Je ne sais même pas à quoi elle ressemble ?

Mais qu'est que.... ?!

Shadow fit apparaître des racines noires depuis le sous-sol couvert de neige dans ce monde illusoire avant d'entraver Jerenn complètement, tout en lui faisant subir des douleurs insupportables. Il volait carrément les dernières ressources énergétiques de Sonja pour créer un bruit strident capable de violemment toucher les oreilles à la fois de Jerenn, mais de Shin qui était à l'extérieur, luttant contre des zombies. Et c'est là que Sonja se souvint.

Jerenn était bloqué par les racines noires de Shadow, l'illusion était réelle, cette illusion avait pris forme physiquement. La douleur était intense, le pistomancien serrait les dents sous le coup de la douleur. Cependant avec la température avait ralenti la circulation sanguine et l'influx nerveux du pistomancien. L'endormissement de ces muscles par le froid faisait que la douleur était moins difficile à supporter mais elle restait intense et permanente. Les mains du pistomancien étaient rouges montrant un refroidissement important de sa température corporel. Le danger de l'hypothermie et la mort qui en découle le menaçait de plus en plus.

*Ce n'est pas comme ça que je veux m'endormir … Les berceuses de maman étaient plus douces. Je ne veux pas mourir, je voudrais … si cela m'est autorisé … pour une fois … que l'on m'entende. Que ma voix soit entendue. Je crois que je vais lui faire confiance … *

Ronronnements

L'ambiance changea, le vent s'arrêta de souffler, les chutes de neiges s'estompèrent. La température remontait un peu. Le froid sibérien laissa la place à un froid beaucoup plus doux bien que le température restait bien basse et encore dangereuse pour un corps humain déjà bien refroidi.

*Ce son … Idéal!*

Elle me résiste de plus en plus ...

*Idéal, je savais que tu étais là. Dis-moi ce que je dois faire... J'ai si mal... J'aimerais fuir, mais toutes les portes sont fermées. Je n'ai nulle part où aller. Dis-moi, je t'en supplie …*

Le paysage hivernal rappelant le froid et vide passé de la jeune fille, les arbres et les pierres tombales faisant référence à la mort, mais aussi à l'absence de sa mère. Un endroit désert et glacial dans lequel seul un esprit renfermé peut « survivre » signifiant la solitude et la neige qui représentaient à la fois les larmes et la douleur de la jeune fille commençait à s'estomper au son du chat qui ronronne. Il agit comme un phare repoussant les ténèbres et indiquant la voie à suivre pour la jeune Sonja, encore prise dans une tempête, prêtre à trépasser et à être submergée par les flots impitoyables de la mort. Ce ronronnement est une main qui plonge dans l'eau pour aller récupérer celle qui semblait assurément mourir. Cette main à le pouvoir de faire fondre la neige, de faire s'assécher l'eau et de révéler la terre, origine de toute chose. Et la volonté de Sonja, son esprit tout juste inondé par la lumière à le pouvoir de faire réapparaître la végétation, des feuilles aux arbres, le lierre sur la roche noire, les fleurs et l'herbe sur le sol, le soleil rayonnant dans un ciel bleu. Son imagination commence à redonner vie à ce paysage qu'elle avait créé malgré elle. Ce paysage tout droit sorti de ses sentiments. Sonja commençait à remonter la pente et cela se voyait autour d'elle.

Ronronnements

La température continuait de remonter et la neige continuait de fondre, les armes morts semblaient d'un coup revivre. La scène représentait un changement de saison, de l'hiver au printemps en quelques secondes. L'état psychologique de Sonja était-il en train d’évoluer vers une renaissance. Jerenn ne pouvait pas le savoir, il ne pouvait que constater l'évolution du paysage et le mettre en corrélation avec l'état d'esprit de Sonja. C'était la seule chose à faire en attendant.

*Tu me dis que ce mage m'avait sauvé ? Oui .. Je m'en souviens maintenant .. Il n'a tué personne. Mère est morte, et ce que tu as dans tes pattes, c'est l'article et les photos. Je suis venue sur cette ile pour trouver ces gens-là. Mère ne peut pas être en vie … Je la vois, je peux partir. Je vois la porte s'ouvrir, et toi à son seuil. Je ferais tout pour atteindre cette porte … Pour mon amie idéale...*

Le contrôle qu'exerçait Shadow diminuait de plus en plus, et Sonja s'accrochait au mince espoir qu'elle avait. Mine de rien, son plus grand désir était de vivre, et l'un de ses rêves était de devenir une musicienne reconnue. Elle se souvenait de chaque fois qu'elle voulait montrer ses progrès à sa mère. Elle se souvenait qu'elle lui disait de continuer. Continuer. Ce n'est pas en mourant qu'elle le ferait. La mort est une fin dont elle ne voulait pas. Pas maintenant. Et au fur et à mesure qu'elle prenait conscience de cela, l'illusion qui épuisait à la fois Shin et Jerenn commençait à se dissiper...

Pour symboliser cette sortie du monde des ténèbres, les créatures féeriques, les nymphes, les dryades et les fées commençaient à refaire leur apparition dans l'esprit de Sonja. Alors que les fleurs à peine éclosent pour symboliser la renaissance de son esprit. C'était plutôt étrange de voir ce paysage diraient ceux qui ont déjà croisé le chemin de Sonja, elle qui était si froide et si taciturne. Mais il s'avérait qu'à l'intérieur de son esprit régnait la beauté et la grâce des petites créatures fantastiques. Le printemps revenait après l'hiver dans l'esprit de la jeune fille, et cela, c'était le signe de la fin de Shadow, esprit qui ne vivait que pour l'ombre et le froid.

Jerenn, sentant l'étreinte se relâcher, commença à se débattre pas aussi énergiquement qu'il le ferait à l'accoutumer. En effet le froid avait ralenti ses mouvements et les réactions de son corps. Se sortir de là faisait mal mais il le fallait à tout prix.

Dark Sonja succomba dans un tourment de douleur, séparant de nouveau Shadow et Sonja qui s'évanouit suite à cela. La seule chose qu'elle pût voir avant de ne plus le pouvoir, avant de tomber de fatigue, c'est l'image de sa chatte, Idéal qu'elle avait enfin retrouvé. Chatte qui lui disait qu'elle pouvait faire confiance à cet homme. Et comme les illusions de Sonja ne marchent que contre ceux qu'elle considère comme des ennemis, effectivement … contre Jerenn & Shin, il lui était désormais impossible d'invoquer de nouveaux tourments mentaux et physiques. L'illusion se retourna contre Shadow, prit dans les mêmes tourments qu'il voulait infliger a Shin & à Jerenn par le biais de l'utilisation du pouvoir de Sonja, qui avant de s'endormir en se souvenant de la berceuse de sa mère avait pu libérer une petite phrase.

Elle se libère seul ? Comment a-t-elle réussi ça ?

« Aidez .. Moi .. »

Et une fois qu'elle avait exprimé son seul souhait, peut-être le seul souhait qu'elle n'ait jamais osé formulé, Idéal était rendu visible à tous les autres, il s'approcha de Jerenn et tenta de griffer les écorces qui le retenaient encore, bien que sans grand succès, le geste était symbolique à la fois pour Idéal, car c'était la première personne en dehors de Sonja qu'il n'avait jamais apprécié, en effet le chat avait été abandonné toute sa vie durant avant que la jeune fille ne croisa son chemin. Mais également pour Sonja, qui pouvait grâce à ce geste confirmer que le pistomancien était un mage digne de confiance. C'était peut-être la révélation qu'elle cherchait pendant ces mois passés enfermée chez elle, mais également pendant ces mois passés à rechercher une vérité qu'elle n'obtiendrait peut-être jamais. Et la berceuse qui se jouait en ce moment était sûrement la consécration … Peut être qu'elle se rendait compte que sa mère était toujours vivante. Non physiquement, mais dans son imagination … Pour le prouver, un fait étonnant se produisit, pendant un instant, la mère de Sonja se releva. Elle prit sa fille dans ses bras et lui murmura quelque chose … Quelque chose qui lui fit réaliser que tout ce qu'elle a vécu depuis quelques dizaines de minutes, n'était qu'une supercherie … Quelque chose aussi qui lui donna la force d'aller de l'avant … Et de commencer de croire en l'autre ...

N'aie pas peur, j'arrive...

Jerenn se leva et s'approcha de Sonja, en avançant lentement, son corps était encore bien ralentit pas le froid, quand il fut expulsé de son esprit en même temps que Shadow.

Monde réel.

On est sorti de l'esprit de Sonja ?

Shadow était entrain de succomber torturé par celle qu'il pensait contrôler, il était maintenant visible de tous, les flammes noires autour de la zone avaient disparues. Impossible pour lui de se concentrer sur leur maintien, il était maintenant à son point le plus vulnérable … Il était temps d'en finir.
Le paysage de ténèbres disparut laissant place de nouveau au chantier sud. Quand l'illusion disparut, la luminosité fut une gêne pendant quelques instants. Sonja se trouvait au bord de la plate-forme. Le retour dans le monde réel fut une surprise pour la jeune fille. Elle glissa du bord de la falaise et tomba dans le vide. Jerenn attrapa la main de la jeune fille, il était couché au sol, la cage thoracique dans le vide.

Aaaaaaaah !!!!!
Je te tiens, ne craint rien.

Shin !!!!!!!! Fini Shadow.

La jeune fille est dans le vide, seulement retenu par le bras du pistomancien. Pendant un moment, Sonja douta d'elle encore une fois. Son esprit pessimiste avait repris le dessus et elle se demandait si finalement, elle allait également mourir. Tous ces efforts pour rien ? Et si le dur travail sur soi-même qu'elle avait réalisé n'était qu'une fraude ? Un espoir qui serait immédiatement guillotiné pour laisser place à la mort ? Devrait-elle lâcher sa main ? Elle hésitait comme si elle était de nouveau prête à tomber dans le néant. Le noir des flammes que Shadow avait fait apparaître donnaient en effet sur le vide. Un vide dont Sonja ne pourrait jamais sortir lorsqu'elle tomberait à l'intérieur.

Sonja arrête de bouger, je vais te remonter mais arrête de bouger s'il te plait.

Elle se souvint de ce qu'elle avait ressenti en revoyant idéal dans ses pensées. Cette main qui la tient. Ce n'était peut-être pas cette même main. Mais c'était déjà la main d'une personne qui risquait depuis le début sa vie pour elle. Une personne qu'elle regrettait d'avoir renié à son réveil. Une personne qu'elle commençait désormais à respecter, et peut-être même admirer. Elle le supplia avec des larmes. Elle le supplia. Elle supplia de vivre … Elle ne l'avait jamais fait depuis qu'elle avait reçu cette maudite lettre concernant la mort de sa mère. La vie était devenue un nouveau chemin pour la jeune fille, et la manière dont elle l'exprima était à l'image de sa prière.

« S'il vous plait … Ne me laissez pas seule ... »

Le pistomancien remonta petit à petit Revuly. Après un dernier effort physique la jeune fille retrouva la terre sous ses pieds. Elle se blottit contre Jerenn rassuré et soulagé, la jeune fille s'écroula sur elle-même laissant quelques larmes de bonheur coulaient le long de son visage. La fatigue empêchait ses jambes de la porter plus longtemps.

Ça va aller maintenant. Ne doutes pas si tu es seule, je ne serais jamais loin et il ne t'arrivera rien tant que tu ne baisseras pas les bras.

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Lun 14 Nov - 21:33

avatar
Invité


Click

Je commençais a ne plus sentir mes membres à du froid... Les formes humaines étaient beaucoup trop nombreuse... Mais je devais gagner encore un peu de temps ! Malgré mes la froideur, je devais les repousser ! Trop nombreuse... Même mon esprit commençait a s'engourdir ! Je commençais a donner des coups sans me rendre compte si je frapper bien l'une des silhouettes ou si mes coups allait dans le vide... Nous nous approchions dangereusement des deux autres mages... À cette pensée, je tentais d'arraché mon corps a cette horreur ! Je voulais reprendre le contrôle de mon corps ! Pas devenir une machine ! Il fallait que je me calme, que je trouve le vide... Alors là, je pourrais arracher mon corps a cette monotonie ! Sauf que quelques chose me heurta... L'une de ses formes m'avait frappé alors que je faisait le vide... Je écroulas dans ce paysage glacial... Je n'arrivais plus a me relever... Le froid devenait trop intense ! Je voyais toutes les silhouettes m'oubliant... Allant sur Jerenn et Revuly... C'était fini... Shadow allait gagner... Même si Jerenn arrivait a sortir Revuly de l’emprise de Shadow... Je ne pense pas qu'il puisse ensuite affronter ce dernier ! Déjà que les balles de toute à l'heure ne lui avait strictement rien fait ! Non ! Je n’aie pas le droit ! Je devais me relever ! Allongé dans ce qui me semblais être de la neige... Je refaisais le vide dans mon esprit... Je tentais de me relever... A moitié à genoux... Certains de ses satanés zombies, si c'étaient vraiment des zombies, avaient vus que je tentais de me relever... Ils revenerent sur moi... J'étais à présent debout... Je tentais de bouger mes bras. Je n'arrivais pas... Que ces bras aillent au diable ! Je me battrais avec mes jambes... Si j'arrive aussi à les bouger ! Je pris des coups... J'étais dans l'incapacité de riposter... Le froid avait engourdie mes muscles... Et la seule force qui me restait, je l'avais utilisé pour me relever...

Au bout d'un moment, chose étonnante... Les silhouettes menaçantes s’arrêtaient de m'attaquer... D'ailleurs toutes ces formes c'étaient arrêter... Que c'était-il passé ?! Aussi, la sensation de froid avait commencer a s’arrêter... Cela commençait même a se réchauffer... Mes muscles n'étaient plus engourdie... Ou presque. Et puis, je commençais a me demander : est-ce que j'ai vraiment été frappé ? Je n'avais aucune marque, mais j'avais mal... Les corps disparurent ! Je n'avais pas remarqué ceci ! Je tentais de chercher Jerenn et Revuly... Mais je ne voyais personne... J'entendis un bruit provenant de près de la falaise, qui se trouvait juste a côté... Puis Jerenn qui tentait de m’appeler... Je crois qu'il me demandait d'en finir avec Shadow... Je regardais autour de moi... Je ne voyais rien... Où était-il ? Il fallait que je me concentre... Il à un pouvoir similaire aux miens, cela ne devrait pas être trop dur a le débusquer... Je vidais a nouveau mon esprit. Je sentais un flux magique. Je partis dans la direction d'où provenait cette familiarité... Je découvrais Shadow... Il semblait absorber l'énergie d'un pauvre lapin qui traînait par là... Après son rejet, l'ombre avait dût recevoir certains dommage ! C'était ma chance ! Telle un assassin, je m'approchais de ma cible le plus calmement possible, sans avoir une quelconque pensée meurtrière envers cette chose. Je m'approchais silencieusement... Aussi par chance, il était trop absorber à sa tache pour se rendre compte de ma présence... Arrivé a quelque pas, il se retournât... Mais c'était trop tard... Mon sort d'absorption lancé, je me jetais sur lui... Prenant tout l'énergie qu'il lui restait... Il ne devait pas me toucher, sinon nous nous absorberions mutuellement... Au bout, d'un moment de lutte, l'ombre n'existait plus... J'avais regagné un peu d'énergie... De quoi pouvoir courir... Mais peut être pas de me battre... Il vas falloir que nous nous reposions quelque instant... Je revenais sur le chantier, puis partit dans la direction de Jerenn qui tenait dans ses bras le jeune pianiste...


« Je vous propose que nous nous reposions un peu... Nous sommes tous trop fatigué parce qu'il viens d'arriver pour continuer. »


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Mer 16 Nov - 23:35

avatar
Invité


Click




Sleepsong

Dans la réalité éthérée j'avais vécu pendant ces heures sombres, ou incendiaient de froid les vertes prairies dont j'ai rêvé toute ma vie. Dans mon monde recouvert par les ondes de spiritualité profanes, j'avais ressenti a nouveau ce qu'était d'avoir une famille. Et en retournant vers la terre, vers l'herbe et les fées, j'avais vécu a nouveau ce qu'était de perdre sa famille. Telle une étrangère qui revisite inconsciemment son enfance désespérante, en un instant limité, j'avais ressenti la joie, la culpabilité, l'amour, la peur, la tristesse : Un tourbillon d'émotions qui rendaient mon esprit confus. Et cette sensation de lourdeur après avoir été projetée. Avais-je encore une raison de vivre ? Je crois que ce mage m'avait fait réalisé qu'il était possible de vivre ...

Sa main qui tenait la mienne lorsqu'il m'extirpa des méandres m'attirant vers la fin avaient le même effet que la berceuse légendaire de ma mère. De la cruelle vérité, autant la main que la berceuse, me libéraient et me transportaient dans le monde du doux éther. Les derniers paysages que j'avais aperçu dans mon rêve étaient revenus dans mon imaginaire. J'avais l'impression que je pouvais m'endormir dans ses bras. Je ne pouvais pas faire grand chose de plus de toute manière. Je ne sentais plus mon corps et j'avais été vidée de ma magie. Le corps du mage était tellement rassurant. Je n'avais plus ressenti ce confort depuis des mois, et je n'aurais jamais pensé pouvoir le ressentir a nouveau dans les bras d'un parfait étranger ...

« Ça va aller maintenant. Ne doutes pas si tu es seule, je ne serais jamais loin et il ne t'arrivera rien tant que tu ne baisseras pas les bras. »

Je n'avais jamais été si heureuse de ma vie et pourtant, les seules chose que ma peau pouvait afficher étaient les larmes qui coulaient par dessus, incapable et impuissance à retenir mes émotions, c'est par ces chutes que j'exprimais d'abord mon soulagement, ensuite ma gratitude. Je ne voulais plus que rester avec cet homme qui m'avais sauvée d'une mort consentie inconsciemment, mais refusée après avoir vu la lumière se dégageant de cette porte. Je ne regrettais plus le passé et ne pouvais que me concentrer sur cette étendue de durée qu'est le présent. Je me souviendrais du passé, de ma véritable histoire. Je porterai un regard vers l'avenir. Et tout cela, cela formera mon présent. Ces idées de nouvelles résolutions me passaient dans la tête comme un balancement rapide mais intense. J'avais encore du mal ... à m'exprimer. Je n'ai jamais été en tel contact avec une autre personne. Suite à cela me suis-je exprimée avec un sourire inhabituel. Jamais n'avait-il déjà été affiché sur mon visage ... Sauf pour cette-fois ci.

« Merci ... »
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   Jeu 17 Nov - 2:23

avatar
Invité


Click

Balle n°16 : Mi-temps





Shin avait réussi à se débarrasser de Shadow. L'entité des ombres et des ténèbres de Jessica n'était plus pour le moment. Jerenn avait regardé Shin Maboroshi, venir à bout de l'entité. Il avait carrément aspiré l'entité en la mangeant. Quel goût pouvait bien avoir cette entité ? Jerenn avait entendu la jeune fille qui la remercier à voix basse, certainement un manque d'habitude pour elle. Une tache ardue, que le pistomancien n'avait même pas réglé lui-même la jeune fille avait réussi à se sortir de là seule. Le pistomancien se doutait qu'il y avait autre chose mais aucun moyen de le savoir pour le moment. Le principal c'était le résultat, tout le monde était vivant.

Il passa quelques seconde le regard et l'esprit dans le vide avant de répondre à Shin.

« Je vous propose que nous nous reposions un peu... Nous sommes tous trop fatigué par ce qu'il vient d'arriver pour continuer. »

On doit pas rester là, on doit bouger pour que nos corps se réchauffent. Le temps que nous avons passé dans le froid non équipé n'est pas à prendre à la légère. On retourne au campement pour le moment. On va retourner dans la forêt et après on rentre au pas de course. Je n'aime pas le froid, c'est traitre. Plus on bougera, plus vite on aura chaud et moins de risque de gelures.

Jerenn prit Sonja dans ses bras pour retourner dans la forêt. Puis il la plaça dans son dos, elle ne pouvait pas marcher, trop épuisée par le duel dans son esprit face à Shadow.

Shin, ça ira pour toi ?

Jerenn respira profondément plusieurs fois avant de commencer à courir dans le but de stimuler son cœur et de réchauffer son sang, pour ne pas que le froid persiste dans son corps. Les températures sibériennes dans l'esprit de la jeune fille ne firent pas du bien. Jerenn repensa aux illusions de Shadow ce qui le ramena à Spectre et l'esprit de son maitre avec qui, il avait discuté. La différence entre les deux étaient bien nets. L'illusion avait tenté de faire admettre ce qu'aurait voulu Jerenn. Mais quelqu'un qui sait ou se trouve la vérité ne peut être convaincu par ça. Jessica avait certainement admis que Shadow ne ferait que retarder les mages. Le mage ne pouvait s’empêcher que quelque chose se tramait, la clé que Legion avait obtenu.

Cette Jessica est loin d'être bête, Black Jack ainsi qu'Emil sont eux aussi des mages intelligent. Un élément m'échappe. Legion n'était pas inquiet de voir débarquer le conseil, pas inquiet d'Etherion. Mère Noël nous a dit une chose qui allait dans ce sens. Il savait que cela se passerait comme ça. Il était sur de trouver la clé, il savait aussi que les mages viendrait et que les gâteux du conseil utiliseraient Etherion pour régler les problèmes.... Un gros boum, on archive le tout dans un entrepôt, on ferme à double-tour et on oublie.... Problème suivant. C'est succin mais je trouve que c'est pas loin de la vérité. Combien de choses anciens vont ressortir car ils n'ont osé agir, enfin bref, le monde se porte pas trop mal non plus et ils y sont pour quelque chose aussi.

Legion...Quel est l'élément que nous ignorions et qui vous rend si sur de votre victoire ?
Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le Soulèvement des Ombres
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... || Haïne - Jerenn ||
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Nos idées noires se dévergondent.
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan :: Ile de Legion :: Forêt