Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le concert de la forêt ! ( Saphira, Sonja, Ed)
 MessageSujet: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le concert de la forêt ! ( Saphira, Sonja, Ed)   Sam 16 Juil - 23:48

avatar
Alexandre Ashford


Click

    16h25 - Quelque part dans la forêt

Alexandre était parti en mission de la plus haute importance. Le conseil magique l'avait envoyé sur l'île de légion ou une grande bataille était sur le point de commencer. Le pianiste avait pour objectif de retrouver une clef et la mettre en sécurité pour sauver le monde. Cela semblait compliqué au départ mais, arrivée au port où un bateau l'amènerait en territoire ennemi, il vu tout un groupe de mage. Il compris rapidement qu'il ne serait pas seul sur cette mission et que le conseil avait envoyé un grand nombre de mages pour affronter la guilde illégal de Legion. Cependant, Alexandre ne prit pas la peine de faire connaissance avec eux et monta à bord du bateau en évitant soigneusement les autres tout en les observants. Les seuls visages qu'il connaissait était ceux de Cesus Nero et de Yume no Ai qui étaient tout comme lui des membres du conseil, il les avait déjà croisé plusieurs fois à Era.

Une fois arrivé sur l'île, Alexandre écouta les instructions de l'envoyer du conseil :

«Nous sommes en petit effectif, par faute de temps et de moyens, mais le conseil compte sur vous tous. Mon devoir était de vous conduire sur l'île, mais avant de partir, je dois vous donner quelques précisions qui pourraient vous être utiles. Nos éclaireurs ont déterminés trois groupes actifs de criminels de Legion; comme vous le savez, ils recherchent une clef enfouie dans l'île, et par conséquent, commencent à creuser un peu partout. Deux immenses chantiers se trouvent au milieu de la forêt. De l'autre côté de l'île par rapport à notre position, on trouve le bâtiment de leur guilde, au pied d'un volcan. Pour agir efficacement, il faut que vous attaquiez pendant que ces criminels sont séparés : il y a environ un tiers de la guilde pour un de ces trois endroits. Vous ferez trois groupes et veillerez chacun à ce qu'il y ait une bonne cohésion pour nous assurer la victoire. Voici les trois groupes !»

Alexandre avait écouté cet homme très attentivement. Quand il su quel était son objectif exact et les membres de son groupe, il décida qu'il était temps de partir. Le conseil allait détruire l'île, la clé, les mages légaux et illégaux dans huit heures avec Etherion. Huit heures pour prendre le contrôle de l'île. Pour le pianiste, il n'avait pas de temps à perdre et parti avec son groupe en direction de la forêt afin de détruire le chantier qui pouvait contenir l'importe clef.

Le temps était magnifique, le soleil était haut dans le ciel et aucun nuage volait dans le ciel. Alexandre était dans une forêt accompagné par des personnes dont il avait fait la connaissance il y a quelques minutes. Ensemble, ils devaient s'infiltrer sur l'île de légion pour neutraliser les membres de la guilde noire et trouver une clé afin de la mettre en sécurité. Le mage du conseil ne voyait qu'en ses compagnons des collègues de travail qui avaient le même objectif : le chantier sud de l'île ! La forêt dans laquelle se trouvait le pianiste était très grande et très dense, le feuillage des arbres ne laissaient passer que quelques rayons de soleil et les arbustes s'étendaient à l'infini devant le groupe de mage.

Alexandre pensait qu'il devait rester silencieux et prudent, ainsi ils garderaient l'effet de surprises face à leur adversaire. Il se devait de réussir la première mission importante qu'on lui avait confié. Pour sa propre fierté, pour prouver à son père de quoi est capable son fils pour respecter ses volontés.

Le groupe avançait dans la forêt, Alexandre fermait la marche quand soudain, ils entendirent un cri :


« Kyaaaaaaaaaaaaaaa »


Le jeune noble se retourna dans la direction d'où provenait le cri, réfléchis rapidement et parla à ses camarades :


« Les autres groupes ne sont pas censés traverser cette forêt ! Soit c'est un piège tendu par nos ennemis, soit c'est une autre personne qui est en détresse. Dans tous les cas, nous devrions voir de qui vient ce cri. Je vous rappelle notre mission : nous devons neutraliser tous les mages sombres et retrouver la clef avant minuit.»

Même si Alexandre s'était proposé pour cette mission, il n'oubliait pas que c'était le conseil magique qui l'envoyait et qu'il se devait de respecter les ordres à la lettre. Même si cela le gêner. Si c'était un ennemi, lui et les autres membres du groupe devraient intervenir, mais, si c'était une personne qui ne faisait ni partie des mages envoyés par le conseil et ni des mages sombres de Légion, cela serait une perte de temps. Et ça, ils ne pouvaient se le permettre. Le pianiste se retourna vers ses compagnons pour demander leurs avis quand il remarqua que deux d'entres eux avaient disparus :


« Mais où sont passés Coloro Haïne et Jereen Jarvis ? ! »
Demanda-t-il à la jeune fille qui l'accompagnait« Ce n'est pas le moment de se séparer ! » Dit-il, énervé après les deux autres mages qui s'étaient volatilisés.»

Alexandre n'aimait pas cette situation, il se rendait compte que sa magie avait des limites et qu'il devait encore fait d'énorme progrès pour prétendre faire partie du conseil des dix. Et son pouvoir n'était pas excellent en combat simple, il fallait qu'il soit accompagné de plusieurs alliés qu'il pouvait soutenir durant les combats. Cependant, il reprit son calme. Il avait toujours une alliée avec lui et il avait besoin de son avis.

« Nous n'avons pas le temps de chercher les autres, espérons seulement qu'ils ne soient pas en danger. Cette situation ne me plaît pas vraiment mais, nous devons quand même agir. Vous pensez qu'on devrait voir d'où provenait le cri que l'on a entendu ? »


Alexandre ne connaissait de la jeune femme qui l'accompagnait que son prénom, Saphira. Il ne pouvait se permettre de la tutoyer, pour lui ce serait un manque de respect vis-à-vis d'elle
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le concert de la forêt ! ( Saphira, Sonja, Ed)   Dim 17 Juil - 19:08

avatar
Saphira Eltnam Karei


Click

Une journée moins monotone était sur le point de se dérouler pour notre jeune femme, enfin une fin de journée... Le Conseil avait décidé de la choisir pour une mission importante dont elle ignorait les objectifs pour le moment. Elle ne connaissait que l'heure de départ qui était censé être aujourd'hui et le lieu du rendez-vous pour prendre le bateau qui était le Port d' Harujion. Saphira se mit alors en route et arriva une heure à l'avance. Il y avait déjà quelque mage prêt à partir mais tous étaient des inconnues aux yeux de Saphira. Le temps passa, l'heure de l'embarcation arriva. Un tas de mage se rua vers le pont d'embarcation, Saphira les suivit... Le bateau était enfin partie à l'aventure.

Ce fût un voyage à la fois terriblement lent et ennuyant. Saphira ne connaissait pratiquement personne sur le bateau, mise à par deux membres de sa guilde, Coloro Haïne le chef de sa guilde et Jerenn Jarvis une recrue toute fraiche de la guilde. Et deux autres personnes qu'elle connaissait grâce à une mission, Hirate Kôta et Yume No Ai. Mais malgré ces personnes Saphira préférait rester seule à l'arrière du bateau afin d'admirer le vaste océan en exerçant sa voix...

L'île était enfin arrivée à porter de vue, il était seize heures au moment où le bateau arriva sur l'île. Mais pour y accéder, il était nécessaire d'escalader une façade rocheuse de plusieurs mètres. Néanmoins le bateau des mages était bien équipé et grâce à des propulseurs, le petit bateau pouvait flotter à hauteur de la terre ferme. Une fois le bateau arrivait sur la terre ferme, un envoyé du conseil accueillit les mages pour expliquer les objectifs de la mission.

«Nous sommes en petit effectif, par faute de temps et de moyens, mais le conseil compte sur vous tous. Mon devoir était de vous conduire sur l'île, mais avant de partir, je dois vous donner quelques précisions qui pourraient vous être utiles. Nos éclaireurs ont déterminés trois groupes actifs de criminels de Legion; comme vous le savez, ils recherchent une clef enfouie dans l'île, et par conséquent, commencent à creuser un peu partout. Deux immenses chantiers se trouvent au milieu de la forêt. De l'autre côté de l'île par rapport à notre position, on trouve le bâtiment de leur guilde, au pied d'un volcan. Pour agir efficacement, il faut que vous attaquiez pendant que ces criminels sont séparés : il y a environ un tiers de la guilde pour un de ces trois endroits. Vous ferez trois groupes et veillerez chacun à ce qu'il y ait une bonne cohésion pour nous assurer la victoire. Voici les trois groupes !»


L'envoyé laissa un petit silence pour reprendre son souffle et enchaîna sur la répartition des groupes et de leurs objectifs.

« Le groupe numéro un sera composé de Yume no Ai, Drak Enrick, Shin Maboroshi, Atios et Abigail Phoibos qui s'attaqueront au chantier du nord. Tandis que le groupe deux composé d’ Alexandre Ashford, Saphira Eltnam Karei, Jerenn Jarvis et Coloro Haïne s'attaqueront au chantier du sud. Et le dernier groupe ira combattre dans le quartier de la guilde Légion avec comme membres Cesus Nero, Mikio Kiyomizu, Solis Farron et Hirata Kôta. Je vous souhaite bonne chance à toutes et à tous. Faites de votre mieux. Ah j'allais oublier de vous dire que sur la table située à côte de la tente des soins étaient entreposés des boussoles et des cartes de l'île. Cela sera d'une grande pour les personnes qui se perdent ou pour les problèmes de mauvaises orientations. »

Sûr ces mots l'envoyé du conseil se retira laissant les mages des différents groupes se préparer à commencer leurs missions. Saphira était en partie heureuse, elle faisait partie du même groupe que Coloro et Jerenn et pourra combattre tranquillement sans se soucier que ces deux mages la dérangent trop en plein combat. Elle se dirigea comme la plupart des mages vers la table où étaient entreposés les boussoles et les cartes et prit un objet de chaque type puis s'en alla s'asseoir sur un rocher afin d'admirer encore une fois le paysage...
La pause fût très rapide et les groupes commencèrent à entamer leurs marches vers les trois lieux donnés, ce fût assez rapide Saphira n'avait pas vraiment pu bien admirer le paysage et se reposer, après tout la mission était importante et urgente.

Le groupe deux était enfin partie vers le chantier Sud mais avant d'y arriver la traversée d'une forêt était nécessaire. La forêt était dense, il y avait une multitude de variétés de plantes. Ce qui rendait l'aspect de cette forêt assez joli malgré sa densité. Le groupe se mit alors en route pour essayer de franchir cette forêt avec l'aide des instruments d'orientations pour rendre cela beaucoup plus facile. Au fil de leurs marches le groupe rencontra diverse espèce d'animaux, toutes étaient bizarres... Enfin c'était peut-être comme ça sur toute l'île pensa Saphira. Au moment de cette pensée un frisson lui traversa le corps, elle avait peur de voir la tête des mages de Légion et les imaginé sous forme de monstres répugnions avec plusieurs bras, etc... Quand tout à coup un cri retentis, un cri vraiment aiguës qui ressemble au cri d'une fille qui tombe dans un trou... Ou bien l'appelle d'un singe mutant qui parcourait cette forêt.

« Kyaaaaaaaaaaaaaaa !»

Perdu dans ces pensées qui mélangé l’univers des montres et la situation actuelle, Saphira sursauta à l’écoute de ce cri. Au même moment le dernier mage du groupe Alexandre qui était encore inconnue aux yeux de Saphira sorti ça première phrase.

« Les autres groupes ne sont pas censés traverser cette forêt ! Soit c'est un piège tendu par nos ennemis, soit c'est une autre personne qui est en détresse. Dans tous les cas, nous devrions voir de qui vient ce cri. Je vous rappelle notre mission : nous devons neutraliser tous les mages sombres et retrouver la clef avant minuit.»

A la suite de ces paroles Saphira acquiesça de la tête en guise de réponse. Elle était d'accord avec ces actes et voulus aussi voir d'où provenais le cri. Ce cri qui avait fait sortir Saphira de ses pensées et qu'il l'avait surpris à la même occasion. Après un moment de réflexion le jeune homme posa directement une question à Saphira. Puis sorti une autre phrase qui passa inaperçue à l'écoute de Saphira.

« Mais où sont passés Coloro Haïne et Jereen Jarvis ? ! »

La question posée n'eut aucune réponse. Saphira demeura silencieuse, perdue dans d'autres pensés. Elle se demandait pourquoi les deux autres de l'équipe n'étaient plus là et pourquoi elle devait se retrouver à faire un tête-à-tête avec une personne qu'elle n'avait jamais vue auparavant. Elle détestait vraiment être avec des personnes inconnues... Le voyage risque d'être vraiment silencieux pour le moment... Le jeune mage reposa une question à Saphira mais il semblerait que ce mage n'avait pas compris que ces précédentes questions ou phrases avaient brassées l'air.

« Nous n'avons pas le temps de chercher les autres, espérons seulement qu'ils ne soient pas en danger. Cette situation ne me plaît pas vraiment mais, nous devons quand même agir. Vous pensez qu'on devrait voir d'où provenait le cri que l'on a entendu ? »

« Qu'est-ce que vous attendez ? » Fît Saphira d'un air plutôt énervé.

Le jeune mage n'avait pas vu que Saphira avait déjà prit les devant pendant que celui-ci c'était embêté à prononcer cette question... Ils entreprirent donc leurs marches dans cette ambiance plutôt silencieuse et se dirigèrent vers l'emplacement du cri. Cela n'était pas vraiment difficile de retrouver le lieu d'où provenait ce cri étant donné que Saphira avait une ouïe plutôt développé et une bonne mémoire. Cinq minutes passèrent depuis leurs départs, ils avaient enfin atteint leur destination.

C’était un lieu plutôt grand, il semblait qu’il avait été modifié par des activités humaines...Dans ce lieu se tenez deux personnes, deux filles... Une des deux filles semblait être plus petite que l'autre, habillés d'une simple robe et ayant des cheveux de couleurs gris. Elle semblait aussi être prit en otage par l'autre fille qui était un peu plus grande. L'autre fille assez grande avait de longs cheveux blonds avec une sorte de casque sur les oreilles et un chapeau sur la tête. Elle portait notamment des vêtements assez bizarres de plusieurs couleurs avec comme dominante la couleur verte et le noir. A tous ça s'ajoute une sorte d'instrument tenue dans le dos.
Saphira ce demandé si c'était la fille « otage » qui avait prononcé le cri. Elle prit son courage à deux mains pour poser une question aux deux personnes qui ne les avaient pas remarquées, mais fût interrompue par la phrase de la fille otage.

« Lachez-moi ! » Fît-elle.

Maintenant toute la situation était claire... Le cri de détresse qu'avait entendu le groupe était belle et bien celle de la jeune fille en détresse. Il ne manquait plus qu'à essayer de convaincre l'autre jeune fille de relâcher son otage. Saphira commença à toussoter pour que les deux personnes remarquent leurs présences puis enchaîna par son discours.

« Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, je suis au service du Conseil des Mages pour une mission et j'aurai quelques questions à vous poser. D'une part je voudrais savoir si vous ayez la politesse de me dire pourquoi avez-vous un otage entre vos mains ? Vous a-t-elle fait quelques choses de mal et pourriez-vous la lâcher ? Pour la deuxième question je voudrais savoir si une personne de vous deux est un membre de Légion étant donné que nous sommes sur leurs îles, je me demandais qu'est-ce que deux personnes iraient faire ici. »

Saphira n'avait plus qu'à attendre une réponse pour commencer à agir.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le concert de la forêt ! ( Saphira, Sonja, Ed)   Lun 18 Juil - 13:41

Spoiler:
 

Ed Fones, habillée avec extravagance, affichait son goût des couleur acidulées en se présentant avec une robe verte pomme teintée d'un peu de noir, des bijoux aux couleurs flashy et un chapeau aux motifs noirs, rouges et blancs, disposés en damiers. Elle gardait un casque audio autour de son cou. Un tel accoutrement allait à la perfection avec ses yeux bleus clairs, profonds et sincères, et sa chevelure rousse, également lumineuse. Elle marchait donc ainsi dans la forêt de Legion, revenant d'une mission à l'extérieur, et se dirigeant vers le chantier du sud. Elle n'osait pas se l'avouer, car elle était trop narcissique pour ça, mais il était convenable de dire qu'elle s'était perdue. Elle marchait donc dans la forêt, heureusement la forêt qui n'était pas profonde, et suivait un sentier faiblement illuminé par les rayons du soleil qui filtraient au travers des branchages. Parfois, ses bottes, alliées à la perfection avec le reste de sa tunique, s'enfonçaient dans la terre boueuse, ce qui ne la rendait guère plus joyeuse. En prime, comme elle n'était pas vraiment grande malgré son âge, en portant son instrument sur son dos, le manche de son synthétiseur – en forme de guitare –, et, habituée à se faufiler dans les petits passages, elle oubliait souvent que le manche dépassait grandement de son gabarit, et nombreuses fois, il se prenait dans des branches qu'elle pensait éviter. Énervée, elle avançait donc en butant vers une direction quelconque, espérant trouver un point de repère avant la nuit.
Soudain, alors qu'elle marchait en marmonnant des injures, elle entendit du bruit, non-loin d'elle. S'arrêtant, elle se rapprocha silencieusement, et aperçu une petite fille, qui devait faire sa taille, mais qui paraissait relativement plus jeune. Elle était simplement vêtue, et avait une longue chevelure grise, comme nacrée. Ces mêmes cheveux se soulevaient à chacun de ses pas. Ed ne l'avait jamais vue, mais quand elle discerna ses traits, son cœur se souleva.

~.:Flashback:. ~

Ed, trois ans plus tôt, était encore au milieu de l'adolescence, mais malgré son jeune âge, faisait parti de la célèbre guilde Grimoire Heart. Elle était forte, maitrisait sa magie musicale avec brio, mais n'atteignait pourtant pas le niveau si élevé des plus puissants de la guilde. Plus petite, elle imaginait que la magie musicale était inédite, car, dans son village, elle était la seule à en jouer, et chacun vantait ses mérites. Pourtant, quand elle fut recrutée dans la guilde noire, elle apprit avec effarement qu'une personne possédait une magie semblable, et pire : c'était un prodige comparé à elle. Souvent en mission, Ed n'entendait juste parler d'elle que de la bouche de ses camarades, mais, un jour, une femme entra dans une pièce où se tenaient quelques mages noirs. La femme s'avança jusqu'à une table, et se posa délicatement, rapidement abordée par quelques mages qui la connaissaient sans doute. Là, Ed pu voir son visage :


En la voyant arborer un sourire satisfait comme cela, Ed, seule dans son coin se leva, s'approcha d'elle, et demanda à ce qu'on lui montre ses talents. La femme, prénommée Revuly Durim, lui demanda avec gentillesse pourquoi une telle demande; Ed lui montra alors son instrument, son synthétiseur qu'elle avait surnommé Guitah.

«Je suis moi-même musicienne, et j'entends vos mérites partout où je vais. Accepterez-vous un battle ?»

Un battle consistait à un duel entre deux musiciens qui, chacun leurs tours, pendant quelques secondes, jouaient de leur instrument en improvisant, le but étant de montrer qu'on surpasse l'autre. Revuly Durim, enchantée par cette idée, accepta, et alla s'asseoir derrière un piano dans le fond de la salle. Ed, debout face à elle, avec Guitah, commença à jouer, puis ce fut au tour de son adversaire.

Tout le monde les regardait, attiré par le spectacle. Ed fut battue à plate couture. Tout son espoir, toute sa vocation s'effondra ce jour là. Et, comme seule consolation, elle avait eut le sourire amical de Revuly, toujours cachée derrière sa gentillesse qu'Ed apprit à détester. Rapidement, elle voua une haine profonde envers la prodige de la musique. Elle apparaissait pour elle comme un ennemi, un obstacle. Elle ne se porterait pas mieux tant qu'elle n'aurait pas surpassée cette femme. Elle s'entraina avidement, pendant deux ans.

Et, un jour, elle s'avança vers sa rivale, celle qu'elle haïssait d'avoir un tel talent, et lui proposa un nouveau battle. La femme lui promit qu'elle le ferait plus tard, mais pour l'instant, elle était convoquée par le chef. Ed la regarda alors partir, quitter la salle, voyant pour la dernière fois sa silhouette, de dos. S'ensuivit les évènements dans le Monde des Rêves, où Revuly y perdait la vie. Ed fut capturée par le conseil, enfermée, et toute sa vie s'écroulait : jamais elle n'aurait sa revanche.

Un jour, un homme utilisant le pouvoir de téléportation apparut dans sa cellule, lui proposant de rejoindre sa guilde. Malgré tout, elle accepta. Il fallait qu'elle s'entraine à nouveau, pour qu'un jour, ce soit son nom qu'on acclame.

~ .:Réalité:. ~

Et là, dans la forêt de Legion, que voyait-elle ? Le portrait craché, en miniature, de Revuly Durim. Avait-elle de la famille ? Une fille, même ? Ed, interloquée, regardait la jeune fille s'avancer, insouciante. Si cette fille avait hérité du talent de sa mère, si cette fille avait également un don, peut-être que Ed allait enfin avoir sa revanche. Sa haine rejaillissant, elle s'approcha dans le dos de la femme, et l'interpella en la bousculant, tapant dans son épaule.

«Attend, toi ! T'es la fille de Revuly Durim, hein ? T'es sa fille, n'est-ce pas ?»

Elle n'attendit pas de réponse, et l'agrippa au col, pour approcher son visage du sien, pour discerner les traits identiques qui s'étaient transmis entre la mère et la fille. Assurée qu'elle avait vu juste, elle la relâcha brutalement, ne se souciant pas si elle la faisait tomber à terre. Là, la jeune fille, trébuchant en arrière, poussa un cri strident. Même sa voix égalait celle de Revuly Durim, qui accompagnait parfois ses morceaux. Voyant rouge, Ed l'attrapa à nouveau par le col et la redressa.

«Tu joues de la musique, je le sens. Comme ta mère. Hahaha ! Elle avait une fille ! Mon Dieu, enfin, je la retrouve !»

Pour seule réponse, la jeune fille lui somma de la lâcher, mais Ed, ne pouvant quitter le regard de la jeune fille, restait immobile, secouée de spasmes qui traduisait son excitation. Cependant, elle entendit une personne tousser, et cela la ramena à la réalité. Ne lâchant tout de même pas la fille, elle se tourna vers deux personnes qui venaient d'arriver. Un homme, habillé comme un aristocrate, et une femme, assez jeune, blonde, élancée. Cette femme parla :

«Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, je suis au service du Conseil des Mages pour une mission et j'aurai quelques questions à vous poser. D'une part je voudrais savoir si vous ayez la politesse de me dire pourquoi avez-vous un otage entre vos mains ? Vous a-t-elle fait quelques choses de mal et pourriez-vous la lâcher ? Pour la deuxième question je voudrais savoir si une personne de vous deux est un membre de Légion étant donné que nous sommes sur leurs îles, je me demandais qu'est-ce que deux personnes iraient faire ici.»

Incrédule, Ed regarda en haussant les sourcils la femme. Elle venait du Conseil Magique, et savait que Legion se trouvait sur cette île. Ils étaient donc repérés ? Mais seulement deux mages avaient-étés envoyés ? Dans tous les cas, tous ses ennemis étaient rassemblés autour d'elle à cet instant. Elle murmura à l'égard de Revuly, avant de la lâcher sauvagement :

«Ne bouge surtout pas, ou je te poursuivrais jusqu'à ma mort, et je te tuerais.»

Enfin, elle se mit face aux deux personnes. Saphira Eltnam Karei et l'aristocrate étaient sans doute des combattants. S'il fallait se battre, elle était prête ! Avec hargne, elle s'adressa à la femme :

«T'occupe ! On règle ça à l'amiable, toutes les deux. Sinon, je suis bien de Legion. Et je me ferai une joie de vous capturer, vous, deux impotents du Conseil !»

Avec rapidité, elle passa sa sacoche devant elle, puis l'ouvrit d'un geste vif. Elle en retira Guitah, et passa la sangle autour de son cou. Elle brancha alors son casque audio sur son instrument, et mit son casque sur ses oreilles. Elle était prête à se défendre, et gardait un œil sur la jeune Revuly. Une fois débarrassée des intrus sur l'île, elle s'occuperait de la fille de son ennemie...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Le concert de la forêt ! ( Saphira, Sonja, Ed)   Lun 18 Juil - 19:30

avatar
Alexandre Ashford


Click

Alexandre fut vexé par la réponse de Saphira, il l'avait vouvoyé et lui avait posé cette question avec une grande politesse dans sa voix et il n'avait reçu qu'en réponse une remarque pertinente de la jeune fille. Mais, il la comprenait, ils semblaient avoir le même point commun qui était de ne pas s'attacher aux autres aussi facilement. Le jeune pianiste décida de la suivre sans dire un mot, sa curiosité le poussait à savoir d'où venait ce cri de détresse tout en restant prudent.
Sur le chemin, les deux mages n'échangèrent aucun mot et avancèrent en silence. Cependant, Alexandre réfléchissait, son pouvoir comportait un énorme point faible : l'incantation du piano. Pour faire apparaître son instrument, le pianiste devait chanter pendant une minute sans être interrompu et ainsi il pouvait affronter ses adversaires et sans son arme, il serait inoffensive. C'est pour cela qu'il avait hésité à utiliser son piano et sa mélodie de lévitation, il aurait été prêt s'ils devaient rencontrer un adversaire mais il aurait entamé son énergie magique. De plus, il n'était pas sûr d'affronter un ennemi.

Quand il arriva à l'endroit d'où provenait les cris, Alexandre fut surpris d'apercevoir deux personnes, deux jeunes filles. Tout devint claire dans sa tête, l'une d'entre-elle agressait l'autre ! Le pianiste observa la personne qui se tenait debout, elle était étrangement habillée et porter quelques choses sur le dos, une arme ? Ce n'était pas impossible pensa Alexandre. Quant à la deuxième fille, elle n'était vêtue que d'une simple robe et la peur se lisait sur son visage, c'était elle qui avait crié. Il était sur le point d'interroger les jeunes filles quand sa coéquipière adressa la parole à l'agresseur.

« Bonjour, je me nomme Saphira Eltnam Karei, je suis au service du Conseil des Mages pour une mission et j'aurai quelques questions à vous poser. D'une part je voudrais savoir si vous ayez la politesse de me dire pourquoi avez-vous un otage entre vos mains ? Vous a-t-elle fait quelques choses de mal et pourriez-vous la lâcher ? Pour la deuxième question je voudrais savoir si une personne de vous deux est un membre de Légion étant donné que nous sommes sur leurs îles, je me demandais qu'est-ce que deux personnes iraient faire ici.»

Alexandre ne put s'empêcher de sourire, Saphira avait prononcé les mêmes paroles qu'il s'apprêtait à dire et se rendit compte que sa camarade pouvait être sage et employé les bons mots pour soutirer les informations de l'une des deux étrangères qui leur faisaient faces. Chose, qu'elle réussit.

« Ne bouge surtout pas, ou je te poursuivrais jusqu'à ma mort, et je te tuerais.»

Tel fut les paroles prononçaient par la demoiselle à l'arme étrange, pour Alexandre, elle était dangereuse de proférer des menaces de morts. Il commença à regretter de ne pas avoir invoqué son piano, car son sens de la justice le poussa à venir en aide à la personne vêtu d'une simple robe. Il réfléchit rapidement pour trouver un moyen de la sauver quand l'agresseur repris la parole :

«T'occupe ! On règle ça à l'amiable, toutes les deux. Sinon, je suis bien de Legion. Et je me ferai une joie de vous capturer, vous, deux impotents du Conseil !»

Pour Alexandre cela ne faisait plus aucun doute, il aurait dû invoquer son piano pour se préparer au combat et qu'il devait avec l'aide de Saphira sauver l'adolescent en détresse. Malheureusement, elle se trouvait derrière le mage de légion et ils ne pouvaient la sauver sans se faire remarquer par leur ennemi qui accordait une certaine importance à la fois à son otage et les deux mages légaux. Rapidement, elle sortie l'étrange objet de son dos et y brancha un casque audio qu'elle mis sur la tête. Ce qui intéressa fortement Alexandre, son ennemie semblait être une mage de la musique utilisant une guitare électrique. Tout comme lui à l'exception qu'il utilisait un piano. Cependant, il resta sur ses gardes, il ne connait que le type de magie de son adversaire et non ses effets. Avant de se préparer au combat, le pianiste posa une question à la personne qui lui faisait face :

« Tu sembles être prête à te battre mais, avant ne serait-ce pas mieux que tu te présentes ? Pour ma part je me nomme Alexandre Ashford, mage au service du gouvernement de la magie. »


Ensuite, il chuchota à l'oreille de Saphira une phrase que normalement seule elle pouvait entendre

« Avant de pouvoir combattre, je dois chanter une chanson pendant une minute pour invoquer mon arme et lancer tous mes sorts, essayez de l'occuper pendant ce temps et je viendrai vous prêter main forte et nous attendrons ensemble le moment propice pour sauver la jeune fille.»