Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
[Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyMar 26 Juil - 17:24

Spoiler:
 

Encore bras tendu, un petit filet de fumée sortait de mon pistolet. J'avais les sourcils froncés et mon visage n'était plus beau du tout : seule la colère pouvait se lire sur mes traits et dans mes yeux. En effet, Hirata Kôta, l'aigle et le donateur, venait de briser la branche d'un jeune arbre dont je m'étais très souvent occupé à mes heures perdues. Ce jeune arbre avait toujours dégagé une âme à laquelle je m'associais parfaitement, et là, ce bruit de branche cassé en avait ébranlé jusqu'à la forêt entière. Pour ce simple geste, même accidentel ou défensif de Hirata Kôta, je ne peux garder mon calme et lui pardonner si facilement. Plus que moi-même, plus que Legion, c'est de la nature dont je suis amoureuse, et je ne laisserais personne attaquer ou détériorer ce lieu jusque là protégé par la mer environnante.
Lorsque le jeune garçon s'était relevé, il avait constaté la seule faiblesse de ma technique : le manque de blessure. En devenant plus forte, je remédierais à ce problème, afin que les personnes de son genre ne puissent s'en sortir dans séquelle de cette attaque. En tout cas, encore une fois pris de lâcheté, il essayait encore une fois de prendre ses jambes à son coup et de s'échapper d'entre mes mains, d'entre les griffes de la justice qui avait depuis longtemps délibéré de son sort futur au sortir de ce combat. Le laissant peiner, je le regardais froidement, et baissait lentement mon bras, rangeant mon pistolet dans sa pochette : je n'en aurais sûrement plus besoin. Grâce au donateur, je suis de plus en plus forte, et de ce fait, mes techniques sont de plus en plus efficaces. Je pense que bientôt, les dés en seront jetés et Hirata Kôta sera effacé de la liste des gêneurs envers Legion.

- Liah Nicar, arrêtons ce petit jeu. Si vous ne montrez pas de résistance, votre séjour en prison sera sans doute écourté. Je suis prêt à dire que vous vous êtes rendue sans vous défendre si vous acceptez de vous rendrez dès à présent. A vous de voir, votre avenir est en jeu.

A ces mots, je souriais encore plus froidement que mon regard. Utiliser tant de magie me fait souvent sombrer dans la démence, la froideur, le sadisme... Je perds ainsi toute beauté calme, et ce simple prix est assez humiliant... Mais comme ce garçon va mourir, il ne restera plus de trace de ce petit écart, de ce pas de travers. Prise par un rire effrayant, froid, et presque fou, j fit peu de temps après de mon mieux pour me calmer. Soufflant sans discrétion, je prenais à mon tour la parole, alors que ma voix commençait à être ponctuée par un timbre légèrement plus aigu.

- Hirata Kôta... Tu ne me demandes de me rendre alors que tu vois très bien quelle est ta situation... Tu es très amusant...

Marchant rapidement vers lui en sachant que celui-ci ne pouvait, pour l'instant, s'enfuir rapidement, je passais doucement ma main sur sa joue froide. Pendant cet instant, mon visage avait repris une apparence normale, et je souriais. Seulement, reprise de folie, je plantais mes ongles dans sa joue, lui créant une marque rougeâtre sur son visage jusque là parfait.

- Rends-toi... Donne-toi à la nature, laisse-toi sombrer dans les bras de la mort... lui susurrais-je à l'oreille.

Pendant ce court instant, j'avais perdu toute notion du temps, et ne savait où en était ma technique de ralentissement. Le temps était-il terminé ? Par simple précaution, je faisais un pas en arrière, yeux écarquillés, essayant de constater de l'état de mon adversaire. Cette manœuvre était aussi par simple plaisir : je voulais voir si le regard de ce jeune garçon avait pris cette teinte de peur que j'adore tant...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 11:42

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Kôta, retourné vers Liah Nicar, observait la femme en attente d'une réponse. Allait-elle accepter de se rendre par peur de subir une trop grande peine ? Kôta en doutait. Malgré ce qu'il avait dit, il savait que la peine serait la même, résistance ou non. La femme, cette fois juste devant Kôta, brisa la glace de son visage pour laisser transparaitre un sourire.

«Hirata Kôta... Tu ne me demandes de me rendre alors que tu vois très bien quelle est ta situation... Tu es très amusant...»

Elle continua de s'approcher, et Kôta tenta de lever un bras, mais ses muscles étaient toujours engourdis, et il ses mouvements grandement ralentis. Le moindre geste, la moindre tentative d'évasion qu'il tenterait se solderait par un échec cuisant. Elle était toute proche de lui, désormais, et n'avait pas peur de s'avancer à nouveau. Elle posa délicatement les pieds, nus, à quelques centimètres de Kôta. Leurs visages, qui se frôlaient presque, étaient faces-à-faces. Kôta n'osait pas la quitter du regard, car il était réellement captivé par elle. Sa beauté fatale le tétanisa, l'obligeant à rester sur place. Elle maniait une terrible emprise sur lui, et il sentait qu'elle prenait un malin plaisir à le manipuler. Il ne pouvait rien tenter pour se dégager de la situation, et elle restait ainsi devant lui, jouant avec comme si le garçon était un jeu.
Elle approcha son visage encore plus de lui, et leva une main qu'elle posa sur sa joue. Ses ongles, longs, s'enfoncèrent dans sa peau, et il ne pu rien faire pour l'arrêter. Il sentit le contact froid de sa peau contre la sienne, et les griffures qui mutilèrent encore plus son visage. Ses lèvres s'approchèrent de son oreille. Kôta, par dessus l'épaule de la jeune femme, fut cette fois immobilisé non pas par son apparence, mais pas le son de sa voix. Aussi doux qu'il était, il sentait le meurtre à plein nez.

«Rends-toi... Donne-toi à la nature, laisse-toi sombrer dans les bras de la mort...»

Elle éloigna alors son visage du sien pour le contempler, son sourire dénué d'expression bienveillante encore affiché sur son visage. Kôta la contempla à nouveau, inlassablement, et, énervé par le comportement de la femme, de la voir jouer avec lui, il serra du poing. Il se rendit alors compte que, malgré l'engourdissement général auquel il était atteint, il avait retrouvé sa vitesse normale dans ses mouvements, même les plus infimes. Il attendit alors quelques secondes, pour que le délai de trente secondes soit à nouveau passé. Il était donc 16H55 et trente secondes.

Maitrise Magique - Hirata Kôta : 2500 ~ Maitrise Magique – Liah Nicar : 7500

En même temps que le bip résonnât dans la clairière, Kôta sortit son poignard et tenta d'assener un coup au ventre de Liah. Sans savoir s'il avait touché ou non son adversaire, il recula de plusieurs pas pour être hors de sa portée. Il avait donné 50% de sa magie, Liah était plus forte que jamais et lui, cependant, devenait toujours plus faible. Avec une telle unité, il ne pourrait plus utiliser sa magie comme il le voudrait, et une simple transformation intégrale en aigle l'userait fortement. Armé de ses deux poignards, il tenta alors d'immobiliser Liah au corps-à-corps. Il s'avança à nouveau vers elle et tenta un coup vertical et un coup en diagonal simultanément, après quoi, il sauta en arrière pour éviter toute riposte. S'il continuait ainsi, elle ne l'attraperait pas au corps-à-corps. Mais elle avait déjà prouvé qu'elle pouvait attaquer de très loin, et Kôta n'était qu'à environ trois mètres d'elle.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptySam 30 Juil - 11:05

Spoiler:
 

Le bruit qui avait trahi Hirata tout à l'heure avait de nouveau résonné, faisant enfin réagir ce garçon que je commençais à croire sans vie. Tout au long de ma manœuvre, il n'avait pas bougé, pas tressailli, c'est à peine si ses yeux me suivaient, mais la limitation de mes mouvements auraient put me faire douter du réel mouvement de ses yeux couleur verdâtre assez... intéressants. Là, le jeune garçon, au son de sa montre, s'était armé de sa lame et avait tenté de m'asséner un coup au niveau du ventre. M'étant mise préalablement sur mes gardes, j'avais, de justesse, évité son coup qui aurait put être quasi-décisif : cette partie du corps est particulièrement riche en sang, et ça aurait été l'hémorragie assurée, soit un coup très handicapant pour la suite du combat.
Le jeune garçon, qui s'était cette fois-ci emparé de ses deux poignards, avait rapidement enchaîné, si rapidement que je ne pu éviter que son premier coup. Sa première attaque, verticale, m'aurait sûrement défigurée, et aurait abîmée ce cadeau de la nature qui m'a été offert, à moi, Liah Nicar, fervente adoratrice de la nature-même et de Legion... Son deuxième coup, cette fois-ci en diagonale, me déchira profondément la peau, de l'épaule droite au bas de mon bassin, côté gauche. Déchirant au passage ma robe qui tenait ainsi à peine droite grâce aux bretelles. La droite était d'ailleurs à demi coupée... Je parie que si elle avait été coupée et que la robe aurait ainsi dévoilé une partie de ma poitrine, j'aurais gagné le combat... Simplement, j'espère pouvoir gagner le combat de manière différente qu'en m'exhibant.

Gardant les dents serrées sous la douleur causée par ma blessure profonde et saignante, j'avais posé un genou à terre, cherchant à regagner le souffle que je perdais à cause de la douleur. Le liquide cramoisie coulait sur ma fine robe et ma peau blanches, coulant lentement jusqu'à ce que quelques gouttes s'écrasent sur l'herbe verte et les feuilles du sol de la forêt. Comme si l'énergie se mélangeait à mon sang qui coulait, je sentais la fatigue s'emparer de moi. Ce résultat était également dû à la grande utilisation de ma magie, dont les réservoirs n'avaient pas été si peu remplis depuis longtemps. Même sous la faiblesse de sa maîtrise magique qui diminue, Kôta est fort, très fort. Malgré la peur qu'il avait eu vers moi depuis le début, il m'a attaqué franchement, risquant au préalable sa vie. Au moins pour cet acte, je me dois de lui accorder une mort héroïque : une mort au combat.

Je créais, encore une fois, une graine de brûlures, dans ma main gauche. A cause des nombreuses techniques que j’ai utilisées jusqu’alors, je pense que c’est la dernière que je peux utiliser sans prendre de risque. Après, mon taux d’énergie magique risque d’être dangereusement faible, me faisant perdre ce combat… Je ne dois pas le rater, de plus, si je touche un arbre, c’est celui-ci qui prendra les effets de brûlures…
Fermant mon œil gauche sous la douleur, je me relevais tant bien que mal, chancelante. Hirata Kôta est à environ trois mètres de moi, une distance que je pourrais atteindre en y mettant une grande énergie. Serrant les dents, je l’envoyais de toute la force que mon corps pouvait me le permettre, en direction du jeune garçon. Lui aussi commence à faiblir, mais ce, seulement à cause de son « cadeau » mystérieux. Son effet ne s’est toujours pas enclenché…
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyDim 31 Juil - 11:57

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Les coups de poignards de Kôta, aussi furtifs qu'il pouvait les rendre, tranchèrent Liah Nicar, son adversaire, de long en large. Saignant, elle se reposa en s'inclinant à terre, posant son genou au sol. Kôta, déjà loin pour éviter toute riposte, ne pu que la contempler se relever, sa robe blanche horriblement tâchée à jamais. Liah affichait une expression interdite. Elle semblait être prête à tout, mais surtout à en finir. Le jeune garçon, en entendant le tic tac régulier venant de sa poche, se souvint qu'il n'avait donné que 50% de sa magie. C'était trop peu, il lui fallait encore du temps. Plusieurs minutes étaient encore nécessaires, et pourtant, Liah semblait être déterminée, cette fois. A nouveau debout, face au mage légal, elle fit apparaître avec une grande vitesse une graine et la lança sur le garçon. Ayant un réflexe spontané, Kôta présenta son épaule gauche pour éviter à la sphère qu'elle touche, encore, son visage. Il se mordit les lèvres. Précédemment, il avait été touché à certains endroits, mais le sort, la brûlure par exemple, ne s'était pas appliqué à ceux-ci. Cela confirmait presque que la graine libérait une spore, et par conséquent, même s'il était touché, il pourrait toujours éviter le gaz qui s'évaporait tranquillement. Les secondes, cruciales, commençaient à défiler. Il prit ses jambes à son cou, et s'éloigna le plus possible de Liah. Malheureusement, à peine quelques mètres plus loin, il hurla.
Cette fois, ce n'était pas si visage qui avait été touché, mais son bras gauche. Au contact brûlant du gaz, son bras avait été comme brûlé vif, une plaie cuisante s'affichait sur tout son avant-bras. La douleur était telle que, en plus de son cri, il trébucha. Il voulut ramper en avant, pour s'éloigner encore plus, mais son bras gauche devenu impuissant l'en empêcha. Il se releva en s'aidant d'un arbre, adossé contre celui-ci. Handicapé d'un bras, auquel chaque mouvement lui infligeait une douleur insupportable, il constata son piteux état : son visage était également parsemé de cloques. Il ressentait de plus en plus les brulures, et avait même mal en sentant le sang qui passait à toute vitesse sur les régions cramées de sa peau. Fermant les yeux, il reprit ses esprits. Il devait se contenir, au delà de la douleur.

Maitrise Magique - Hirata Kôta : 2000 ~ Maitrise Magique – Liah Nicar : 8000


Un nouveau bip retentit, signalant 16H56. Kôta rouvrit les yeux, déterminé. Bientôt, tout allait changer, et il allait l'emporter sur son adversaire. Convaincu, il reprit sa course, s'éloignant de Liah Nicar, en prenant un soin malin à se cacher derrière les arbres pour ne pas qu'elle le touche avec son revolver.
Une fois suffisamment loin, il reprit son souffle. Avec son bras qu'il ne pouvait plus bouger, il lui serait inutile de se transformer en aigle pour voler. Également inutile d'utiliser sa technique de combat à deux poignards. Ses yeux, plissés à causes de cloques, l'empêchaient également de voir aisément. Il savait que s'il retournait au campement, il serait rapidement guéri. Mais il savait également que ses compagnons, au sein de la guilde, avaient besoin de lui. Kôta marcha à nouveau droit devant lui, sans courir cependant, en laissant derrière lui le son du tic tac qui était totalement imprégné en lui désormais, tellement il l'avait entendu. S'il l'éteignait, il garderait le rythme dans sa tête, et, en regardant l'heure une dernière fois, il compta le nombre de secondes qu'il lui restait. Il stoppa alors le mécanisme, rependant un silence nouveau dans la forêt. Liah ne saurait donc pas quand le décompte final serait atteint.

Maitrise Magique - Hirata Kôta : 1500 ~ Maitrise Magique – Liah Nicar : 8500


Il souffla à nouveau un bon coup. Il avait donné 70% de sa magie. Les prochaines secondes seraient décisives.
Il se retourna, puis fit demi-tour, avançant à nouveau vers Liah. Il la trouva, non-loin, toujours aussi détendue. Il s'arrêta à quelques mètres d'elle, et s'adressa à elle d'une voix assurée.

«J'ai gagné. Tu peux te rendre maintenant, ou alors, tu perdras ce combat dans la souffrance. C'est ton dernier choix pendant que tu es libre, Liah Nicar. Après, tu seras aux mains du Conseil Magique, et tu seras jugée pour tes crimes.»

Il n'était armé que de son poignard, dans sa main droite, mais il était prêt. Dans quelques instants, quand sa maitrise magique sera nulle, il gagnera.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyMer 3 Aoû - 12:50

Spoiler:
 

Mon attaque, encore une fois, avait réussi. Ce pauvre Hirata Kôta était visiblement en train de souffrir, suite aux nombreuses brûlures que je lui avais infligé. Son regard reflétait tout ce qu'il pensait, me montrant clairement que, bien qu'il fasse de son mieux pour se contenir, la douleur avait envahi son corps et ses pensées. Vainement, il avait tenté de s'enfuir, mais ma graine l'avait tout de même touché. Son cri de douleur résonnait encore dans mes oreilles et entre les arbres. Ce cri n'était certainement pas le dernier.

Je le regardais, sur le sol, alors que je savais qu'il se retenait pour se tordre de douleur. Cette torture par la nature est une magie que j'ai appris à maîtriser depuis longtemps déjà. A dix ans à peine, j'avais cette même vision, celle de personnes criant, se tordant de douleur, me suppliant d'arrêter tout ceci. Clémente, j'ai souvent mis fin à leurs souffrances. Ces personnes étaient faibles, trop faibles pour m'attirer du mérite et une réputation... Certains même n'étaient pas mages. Mais ici, tout est différent : mon adversaire est puissant, et malgré son jeune âge, il est très résistant. Après tout ce que je lui ai fait subir, je le vois, à quelques mètres de moi, utiliser un arbre pour réussir à se relever. Lentement, je le vois s'éloigner de moi, sillonner entre les arbres afin de m'échapper, encore une fois. Il s'enfuit, encore, et toujours...
Finalement, je me retrouve seul. Hirata Kôta semble avoir stoppé le bruit que sa montre produisait, faisant disparaître tout signe de vie de cette forêt, plongée de nouveau dans le silence. J'attendais quelques secondes, m'assurant que mon adversaire était suffisamment loin, avant de m'écrouler, sur le dos, sur le sol de la forêt. Ma respiration se faisait difficile, haletante. Ma plaie me faisait énormément souffrir, et le flot de sang qu'elle délivrait semblait ne jamais vouloir s'arrêter. Les yeux à demi fermés, je tentais de calmer ma respiration, de réguler mon pou trop rapide. Maudit démon, maudit chien du conseil des mages ! Maudits soient les personnes qui se dresseront au travers du chemin de Legion, qu'ils soient tous un jour détruits dans la souffrance !

J'essayais, pendant que les secondes passaient, de retrouver mon calme, de retrouver ma détermination et ma psychologie sans faille. Il me faut retourner au combat, il me faut écraser ce bâton qui essaye de se dresser dans les roues de la diligence dont Legion est l'occupant.
Tout à l'heure, je m'étais basée sur le principe que ce combat prendrait sûrement une autre tournure au bout de cinq minutes minimum. Bien que ce combat semble durer une éternité, le temps est souvent l'ennemi des guerriers... Le bruit régulier que poussait la montre de mon adversaire était sûrement une sorte de compte à rebours, lui permettant de se placer dans le temps et de juger ainsi des actions à effectuer. Le fait que Hirata Kôta se soit encore enfuit pour échapper à ma main est sûrement dans le but de gagner du temps. Son état critique a sûrement du l'alarmer, et il a décidé de s'échapper pour le temps qu'il lui reste à tenir. Son don est, j'en suis sûre, la condition à une attaque décisive : il n'y a pas de fumée sans feu. Ici, la fumée qu'il me donne au fur et à mesure permet d'alimenter ce feu qu'il créé petit à petit. Si c'est le cas, je dois m'empresser de régler ce combat avant que les flammes ne déclenche un incendie, me faisant perdre le combat...

Serrant les dents, je m'appuyais sur mes coudes et me servais de mes bras pour me relever, essayant de ne pas être submergée par la douleur. Une fois debout, j'entreprenais de nouvelles recherches dans la forêt, guidée cette fois-ci seulement par mon instinct et ma confiance en moi. Quelques secondes plus tard, ma tâche fût facilitée, puisque ma cible vint directement à ma rencontre. Son regard avait largement changé. Il était désormais déterminé, et semblait persuadé de sa réussite.

- J'ai gagné. Tu peux te rendre maintenant, ou alors, tu perdras ce combat dans la souffrance. C'est ton dernier choix pendant que tu es libre, Liah Nicar. Après, tu seras aux mains du Conseil Magique, et tu seras jugée pour tes crimes.

Ses simples paroles étaient déjà une preuve de son état d'esprit. Il était catégorique : selon lui, sa victoire était assurée. Seulement, le simple fait qu'il tienne aussi fermement son poignard dans sa main droite dont le bras était le seul qui était encore en état d'agir, montrait clairement que son compte à rebours n'était pas arrivé à terme. Mais qu'il vienne en face de moi veut aussi dire qu'il est presque arrivé à terme. Une technique ne peut jamais se déclencher d'elle-même, il faut toujours que son utilisateur agisse de manière spéciale au moment le plus approprié. Il me suffit donc... de l'empêcher d'agir, ou de le battre avant la fin du temps qu'il me reste.

- Plutôt mourir que de me retrouver entre les mains de cette pseudo-justice !

A ces mots, je m'armais de mon pistolet, et tirais tout de suite sur le jeune garçon, sans chercher à compter le nombre de graines. Mes réserves magiques s’épuisent lentement à chaque graine tirée, mais je ne perdrais pas ! Legion vaincra !
Quand mes raines l’auront touché, j’attaquerai ce jeune garçon meurtri. Peu m’importe de ne plus pouvoir utiliser ma magie, je me servirais de mes mains et de mes pieds, s’il le faut !
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû - 13:59

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

«Plutôt mourir que de me retrouver entre les mains de cette pseudo-justice !»


Cette phrase sonna comme une dernière volonté, rassemblant dans ces quelques mots toute l'amertume dont elle semblait être éprise. La jeune femme, souple, renforça son idée en la mettant en pratique : d'un simple geste, aussi rapide que déterminé, elle leva son pistolet qu'elle tenait toujours fermement en main, et tira une salve de balles vers Kôta. Les munitions n'étaient que des graines, qui ne le percutèrent que docilement; mais le jeune garçon savait que ces petites sphères avaient un pouvoir monstrueux. La dernière fois qu'il avait été touché par l'arme à feu, il avait été engourdi au point de ne plus pouvoir bouger convenablement. Cette fois, touché de toute part, il tenta de reculer, et ce ne fut pas une surprise pour lui quand il sentit ses membres se solidifier, l'empêchant presque de se mouvoir de quelques centimètres.
Comparé à lui, Liah Nicar se déplaçait avec une vitesse étonnante. Sautant sur le garçon, elle lui assena un violent coup de pied dans le ventre. Crachant avec effroi, Kôta tomba en arrière, ne pouvant se rattraper. Fort heureusement, son col fut embroché par une branche assez solide, et contre toute attente, elle ne céda pas et empêcha le garçon de tomber. Kôta, presque étranglé par ses vêtements, était donc bloqué, ne pouvant esquisser le poindre geste, et se présentait comme un pendu à la charge de son bourreau. Liah Nicar, dont la folie se traduisait sur son visage déchiré par la douleur et le sentiment de triomphe, se rapprocha encore du garçon, et lui donna un coup de poing au visage. L'impact, plus que violent, projeta le corps du garçon au loin, brisant à la même occasion la branche qui le soutenait. Le mage tomba à terre, se cognant violemment la tête contre une racine. A la limite de l'inconscience, Kôta se redressa faiblement, retrouvant petit-à-petit sa mobilité, pour voir la silhouette imprécise de Liah non-loin de lui. Il tenta de parler, sa voix brisée, rendue muette par le sang qu'il avait dans sa bouche.

«Alors...meurt...meurt...car...»


Il se releva. Son bras gauche n'était qu'un amas de souffrance, sa tête semblait sur le point d'exploser, et il baignait dans son sang, écorché vif à plusieurs endroits. Ses jambes tremblaient, seul son bras droit tenait fermement son poignard, sa dernière chance de l'emporter. Face à Liah, qui elle aussi, saignait abondamment, il se rendit compte que le combat allait être fatal pour l'un d'eux. Il fallait impérativement que leurs blessures à chacun soient soignées, sinon ils délaisseraient à coup sûr leur vitalité.

«Car la justice vaincra ...!»


Le tic tac résonnait comme un écho d'espoir dans la tête de Kôta, qui n'avait, malgré tout, pas perdu le compte. Il entendit un nouveau bip, dans sa tête, signalant un nouvel intervalle de trente secondes. Esquissant un faible sourire, il contempla le visage de Liah, son adversaire.

Maitrise Magique - Hirata Kôta : 1000 ~ Maitrise Magique – Liah Nicar : 9000

«16H57. Laisse-moi...t'expliquer ma magie. Je te fais un don, et...après avoir donné plus de 80% de ma magie...»

Contrecoup


Pour clarifier les propos de Kôta, il était utile de savoir que sa magie, Devil's Gift, avait un contrecoup. Son utilisation permettait au jeune garçon de faire don de sa magie; dans cette situation, il avait donné 10% de sa magie en déclenchant le sort. Chaque intervalle de trente secondes passé, un nouveau don se faisait. Jusqu'à ce que la barre des 80% soit passée, et à partir de ce palier, à n'importe quel instant, l'utilisateur peut activer le contrecoup final. Il reprend tout ce qui a été donné, et gagne des intérêts calculés grâce au nombre de dons. En activant le contrecoup, face à Liah Nicar, Kôta passa d'une unité de magie de 1000 à 5800, la multipliant donc presque par 6. Par conséquent, Liah Nicar passait donc de 9000 à 4200, perdant même de son unité initiale à cause des intérêts. Ces intérêts, prélevés pour une durée d'une heure, seraient automatiquement rendus plus tard.
L'important reste donc le contrecoup. L'espace d'une seconde, Liah Nicar doit sentir comme la moitié de sa maitrise magique s'envoler. Toute personne voyant une telle quantité s'évaporer le ressent à coup sûr, et ne savant pas ce qui se passe, sera choqué, voire immobilisé, peut-être aura-t-elle un haut-le-cœur; bref, la réaction peut être n'importe laquelle. On vous arrache une grosse partie de vous d'un coup sec, sans prévenir; vous ne pouvez rester de marbre.
Le jeune Kôta, lui, savait pertinemment ce qu'il faisait, et par conséquent, ne ressentirait aucun gêne en voyant une telle énergie en terme de maitrise magique lui revenir. Au contraire, il sentirait un flux si puissant le parcourir qu'il pourra utiliser des sorts des plus puissants.

Maitrise Magique - Hirata Kôta : 5800 ~ Maitrise Magique – Liah Nicar : 4200


Profitant donc de cette seconde où Liah serait immobilisée, ne comprenant pas ce qui lui arrivait, Kôta usa de ses dernières forces pour en finir : il sauta en avant, comme pour faire la roue, et planta son couteau dans le sol. En l'air, tenant droit grâce à son seul bras, il transforma alors ses pieds en griffes acérées d'aigles, pouvant enfin user de son Take-Over, sa maitrise magique revenue; et, ses pieds à hauteur du buste de Liah, il balaya l'air de plusieurs côtés, voulant trancher de ses griffes le corps de la femme de toute part. Il commença par un coup vertical, puis en diagonal; tournant sur lui-même, tenant avec ses dernières forces sur son unique bras, il lacérait l'air en espérant toucher son adversaire. Une fois ces moulinets stoppé, sentant ses forces le quitter petit-à-petit, Kôta retomba sur pieds – humains, n'ayant plus de forces pour préserver sa transformation – et se tint debout face à Liah, voulant voir les dégâts qu'il avait, ou non, causés.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptySam 6 Aoû - 21:38

Spoiler:
 

Mes graines avaient percuté Kôta de plein fouet, et ses mouvements s'en retrouvèrent encore une fois ralentis. Cette attaque avait-elle réellement été utile ? Car son corps s'était transformé en un simple lot de douleur et de sang. Il n'était plus qu'un corps meurtri dont l'esprit faisait de son mieux pour fonctionner pleinement et pour établir une stratégie. Mais comme l'esprit ne peut fonctionner sans le corps, que sa gorge est envahie de son propre sang, manquant de l'étouffer, ses paroles étaient lentes et semblaient être une épreuve pour lui. Chaque mouvement avait l'air de le faire souffrir. Mais puis-je réellement parler de sa situation ? Le sol de la forêt se retrouve tacheté rapidement, d'un rouge brillant qui s'harmonise avec le paysage. Ce combat est seulement souffrance et mépris, se basant simplement sur nos différentes lois : chacun se bat pour ses objectifs et son bonheur. Ce monde n'est que d'égoïsme ou de survie : il y a ceux qui battent, et ceux qui se font battre. Ici, nous nous livrons un combat acharné pour être celui qui bat, afin de ne pas vivre dans le déshonneur du fait de vivre en s'étant fait battre. Mais ici, encore plus encore, c'est notre vie qui est en jeu...

Et aucun n'est prêt à être vaincu.

Malgré la douleur, j'avais réussi à le frapper, en y venant aux pieds et aux poings. De sa voix tremblante et tenant à peine sur ses jambes, Kôta m'avait regardé d'un air plus que déterminé et m'avait annoncé, vaillamment, que la justice allait vaincre. J'étais largement plus puissante que lui pour le moment, et celui-ci avait réellement l'aubaine de m'annoncer qu'il allait me battre en me regardant dans les yeux ? L'hérésie s'était-elle emparé de lui à cause de la douleur, ou bien était-il vraiment sérieux ? Quoiqu'il en soit, pour que cette loi du plus fort soit respectée, je dois m'empresser de le battre !
Mais là, alors que je m'apprêtais à nouveau à l'attaquer, celui-ci me fit de nouveau entendre sa voix. Sa détermination était plus puissante que jamais, et apparemment, à en juger par le timbre de sa voix, une assurance s'était emparée de lui. Là, il m'expliqua le but de son don fait préalablement, et, les yeux écarquillés, je ne pouvais m'empêcher de rester debout à l'écouter parler. En seulement quelques instants, ce fut comme si une onde de choc électrique me parcourait le corps. Brusquement, je sentais comme une partie de moi, une partie de mon âme, une partie de mon esprit, s'échapper de mon corps, au point de ne me laisser que la moitié de moi-même, peut être même moins. Au passage, c'était mon énergie qui s'était envolé, et, sous le choc, je serrais fermement ma robe déchirée et sanglante entre mes deux mains. Ma respiration presque coupée, je serrais les dents, tête baissée, en observant le sol, les yeux écarquillés. Cette magie... appartient au diable !

Cherchant à reprendre mon calme, des griffes acérées vinrent se mettre devant mes yeux et, sans que j'aie le temps de réagir, me déchirèrent la peau une fois de plus, du dessous de ma gorge à mon estomac. Comme je m'en étais douté tout de suite après alors que je croulais une nouvelle fois sous la douleur, me pliant en deux, Kôta, l'aigle aux allures de diable, m'asséna un nouveau coup, que je recevais, cette fois-ci, sur le côté gauche de la tête. A terre, je serrais les dents, essayant de me relever. Mais mon corps déchiré par la douleur ne voulait malheureusement plus m'obéir, et je ne pouvais même pas faire un mouvement. Dans un effort déchirant, je tournais la tête pour regarder face à moi. Ma seule vision était seulement le bas des jambes de Kôta, qui, peut être pour m'humilier un pu plus, attendait de voir ce que je pouvais faire désormais. A cause du choc reçu sur la tête, ma vue se faisait trouble, et ma respiration était difficile.

- Legion... vous tuera tous... jusqu'au dernier ! dis-je difficilement à cause de ma respiration que j'essayais vainement de stabiliser.

Serrant entre mes mains le sol de la forêt, je me vidais lentement de mon sang. Ne cherchant même plus à savoir ce que faisais le gagnant de ce combat, j'utilisais idiotement mon énergie en me reprochant ma situation. Me voilà rangée au rang des battus... A cause de moi, Legion a toujours cet adversaire entre ses roues, à cause de ma faiblesse... Si Maître Aleksander me voyait, il me jugerait sûrement comme indigne d'appartenir à sa guilde...
En un dernier gémissement de douleur, j'essayais d'attraper la cheville de Kôta, ne serait-ce que pour le griffer. Mon bras retombait sur le sol avant même que mes doigts ne le frôlent, et, perdant conscience, ma tête se reposait lourdement sur le sol de la forêt, dans un petit nuage de poussière...

Aujourd'hui, un corps a été rendu à la nature : est-il le bon ?

[ Hrp : je pense qu'en y étant à la deuxième page, il est temps de terminer le combat ^^''' ]
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyLun 8 Aoû - 23:13

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

Liah fut dangereusement touchée par les griffes acérées de Kôta, et le sang gicla tout autour d'elle des blessures causées. Tombant à terre à cause de la douleur, elle commença à trembler, ne pouvant esquisser des gestes trop brusques. Relevant un minimum la tête, elle tendit le bras vers la jambe de Kôta, murmurant des paroles pour maudire son adversaire.

«Legion...vous tuera tous...jusqu'au dernier !»


Ce fut son dernier souffle, et juste après, sa main tomba à terre, et ses yeux se fermèrent d'eux-mêmes. Kôta fixea son corps, et, assurée qu'elle était bien inconsciente, lui adressa une dernière parole.

«Ne t'inquiètes pas, Liah Nicar. Je m'occuperai de ta forêt.»


Contemplant d'un air absent le corps de Liah, Kôta regardait sans vraiment le voir le sang s'étaler tout autour d'elle. Se reprenant subitement, sentant un tremblement venir, l'adrénaline le quittant, il sortit de son sac à dos du matériel de survie, qu'il avait emporté personnellement de sa guilde, savant qu'il partait en mission difficile. Il retourna le corps de Liah et lui fit un bandage au niveau de la poitrine, stoppant l'hémorragie. Le pouls de la femme était lent, mais même avec ces blessures plutôt affreuses, elle s'en sortirait. Kôta s'occupa des dernières blessures de la femme avant de se pencher sur son propre cas.
Il se massa le visage et hydrata juste sa peau avec une crème pour calmer ses brûlures. Il ne pouvait toujours pas utiliser son bras gauche, seul un mage spécialisé dans la guérison pourrait lui ôter la vilaine brûlure qu'il avait eut. Ne pouvant rien faire d'autre pour se soigner, il se pencha à nouveau vers Liah, et remarqua son pistolet un peu plus loin. Il s'en empara et le plaça dans son sac-à-dos. Il rangea également ses deux poignards, et plaça son sac à dos derrière lui. Une affreuse migraine débutait, il se sentait plus que jamais faible, mais il était inutile qu'il reste là. Même s'il se jetait dans la gueule du loup, il préférait y aller gaiement plutôt que de rester ainsi, immobile. Il serait aisé pour lui de se reposer et reprendre des forces, mais la pensée que, plus loin, ses camarades avaient sans doute besoin de son aide confirma son idée de partir. Il avait l'arme de Liah – s'il pouvait l'utiliser –, et ses poignards. Si rien que sa présence pouvait aider ses camarades de missions, alors il se rendrait vers eux pour les encourager.
Restait la question de Liah. Il savait qu'elle était mauvaise, mais éprouvait comme une sorte de sympathie, purement loyale, à son égard. Elle se battait pour protéger la nature, peut-être qu'elle avait rejoint la cause de Legion uniquement pour défendre l'environnement des pyromanes et autres qui brulaient, chaque jours, des plantes et forêt. Il était certain qu'elle était criminelle, mais son combat, en théorie, était juste, même si la pratique – le fait de tuer tout adversaire – était blâmable. Kôta imagina le futur de cette femme, emprisonnée sans doute à vie, et eut envie de laisser son corps dans la forêt, où elle se réveillerait, heureuse d'être dans son élément.
Il secoua la tête, se reprenant; il était venu pour arrêter des criminels, et elle en était une, qu'importe ses idées et actions. Il faudrait qu'elle paye pour ça. Kôta s'assurerait, au fond de lui, d'également protéger la flore, pour respecter la volonté de Liah. Si elle n'était pas si extrême, auraient-ils pu devenir amis, tous deux ? Ailleurs, Kôta resta dans ses pensées quelques nouvelles secondes. Il eut soudain comme un étrange présentement; le même qu'il avait pu avoir quand il était accompagné de Ikikaeru ou de Cäcilie, et qu'un danger accourait. Tournant sur lui-même, Kôta ne discerna que des arbres, la forêt, infinie. Sur ses gardes, il se pencha tout de même pour porter le corps de Liah. La femme sur son dos, il ne pu faire un pas, et tomba brutalement en avant. Il n'avait réellement plus aucune force, et ne pouvait emmener Liah avec elle. Il frappa du poing dans la terre, à ses pieds, et se recroquevilla sur lui-même. Il était en proie à de grandes indécisions, et il détestait être face à ce genre de situation. La vie d'autres personnes dépendaient de lui : Liah d'un côté; ses camarades – Cesus, Mikio et Solis – de l'autre. Fermant les yeux, il se hâta de réfléchir à la meilleur attitude à prendre.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyMer 10 Aoû - 20:11

Anonymous
Invité


Click

Quelque part sur la côte de l'île de Légion, une petite embarcation s'approcha, avec deux personnes à son bord. L'une d'entre elle plongea à l'eau et rejoignit le rivage en nageant, car il était trop dangereux de s'approcher trop près des rochers. Peu après, la barque repartit, tandis que l'homme escaladait la falaise avec une aisance stupéfiante.

La maitrise de la roche lui donnait en effet un atout considérable, il n'avait qu'à modeler une marche pour avoir un appui stable, et avancer sans difficulté.
Arrivé en haut, il observa rapidement les environs et n'y vit personne. Ayant l'air de savoir dans quelle direction aller, il commença à marcher d'un pas rapide à travers la forêt.

L'homme arborait un uniforme du Conseil, désormais trempé par sa traversée. Au simple rang de serviteur, on n'avait pas posé trop de questions sur ses antécédents. Pourtant c'était là un des mages les plus actifs dans les activités criminelles récemment. Membre de la guilde illégale Purple Bugloss, l'infiltration du Conseil était un plan de longue date et ils n'avaient pas fait les choses à moitié.
N'étant pas dans les registres du Royaume, il avait pris la place d'un serviteur du Conseil, de son âge et lui ressemblant, sans famille et sans histoire. Jusqu'à présent tout avait été parfaitement légal (à part l'assassinat de l'homme en question et quelques délits annexes...)
A présent, il était tombé sur une occasion de prouver sa valeur et de gagner en influence. Grâce à quelques indiscrétions interceptées illicitement, il avait eu vent de l'assaut sur l'île de Légion et de quelques détails. Mais comme l'issue du combat était trop incertaine, et que d'autres mages du Conseil pourrait le reconnaitre (ou justement ne pas le reconnaitre en tant que Unsui Noko), il avait préféré venir de manière différée. De cette façon, cela ne l'obligerait pas à engager le combat s'il rencontrait un mage de Légion seul.

S'étant renseigné avant, il avait abordé l'île du côté le plus proche du siège de la guilde illégale, ou des combats devaient avoir commencé, et où les principales forces du Conseil devaient être présentes d'après lui. Se frayant un chemin entre les arbres, il aperçut deux formes vivantes, visiblement à la fin d'un combat. Il y avait une femme évanouie, et un homme qui essayait de la porter.

Jugeant les deux dans un état trop faible pour le menacer, il s'avança à portée de vue, sans être trop brusque et en espérant que c'était un mage légal qui était resté debout. Il savait son approche cruciale, car même en uniforme, il ne faisait pas partie du plan initial. L'homme venait de le voir.

"Je suis Agon Noko, de la première vague de renforts du Conseil, j'ai fait aussi vite que j'ai pu.
Vous avez besoin de soins mais je n'ai pas ce genre de magie"


Il avait à peine pris une gourde d'alcool pour désinfecter une plaie ou reprendre des forces. Il la proposa à l'inconnu en prenant une gorgée pour montrer qu'il n'y avait rien à craindre.

"Qu'est-il arrivé au reste de votre groupe ?"
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 EmptyJeu 11 Aoû - 18:43

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

En entendant un froissement de vêtements, Kôta rouvrit précipitamment les yeux. Face à lui se tenait un nouveau venu, assez grand et imposant, vêtu comme le sont les membres du Conseil, mais il n'était pas arrivé avec eux sur le bateau. Kôta plissa les yeux pour mieux discerner les traits de son visage. L'homme avait un visage fin, des traits aigus, un regard presque perçant. Ses cheveux assez longs étaient coiffés en arrière, laissant donc deviner à Kôta le fait que l'homme prenait soin de lui. Kôta déglutit difficilement en voyant l'homme arriver. Restant immobile, n'osant bouger avant de connaître les intentions de l'homme, il le fixa d'un œil méfiant.

«Je suis Agon Noko, de la première vague de renforts du Conseil, j'ai fait aussi vite que j'ai pu. Vous avez besoin de soins mais je n'ai pas ce genre de magie.»


Il savait que le bateau était reparti juste après leur arrivée sur l'île, mais que des renforts soient arrivés si vite; pire, qu'ils l'aient trouvé si vite, et en plus, le fait que l'homme soit seul mystifia la situation aux yeux de Kôta. Peut-être était-il vraiment possible que l'organisation soit ainsi, après tout, l'homme semblait bien renseigné sur ce qui se tramait sur l'île. Mais était-il un allié, ou bien un traitre ? Il portait bien un uniforme du Conseil Magique, mais peut-être l'avait-il volé à Cesus Nero, l'homme du Conseil qui faisait parti de son groupe ? Kôta, les lèvres pincées, ne bougeait toujours pas. L'homme se montrait presque conciliant, s'étant directement intéressé aux blessures de Kôta; or, il n'avait pas prit le temps de s'assurer qu'il était réellement un envoyé du Conseil. Bien sûr, l'apparence chétive de l'adolescent était difficilement mise en relation avec le fait qu'il pouvait être criminel, et d'un côté, Kôta comprenait la mégarde de l'homme; mais l'homme semblait sûr de lui. Soit il connaissait Kôta grâce à un descriptif fait par le Conseil, soit il connaissait Liah Nicar, et donc il connaissait bien Legion pour y être infiltré, voire même pour y être membre.
Après tout, peut-être que Kôta cherchait trop loin; l'homme gagnait en assurance du fait que le garçon était trop affaibli pour combattre, et qu'il pouvait s'en débarrasser instantanément s'il le voulait. L'homme, ayant rapidement parcouru les blessures de Kôta, sortit une gourde, en bu une gorgée, et la tendit au garçon. Kôta, sans quitter des yeux l'homme, vérifia tout de même l'odeur du contenu et devina que c'était de l'alcool.

«Qu'est-il arrivé au reste de votre groupe ?»


Kôta se redressa assez difficilement, pour être bien face au nouvel arrivé. Cet Agon Noko semblait avoir dépassé depuis peu le stade de jeune adulte, et il faisait presque une tête de plus que le jeune mage de Blue Pegasus. Kôta pesa ses mots avant de parler.

«Je m'appelle Hirata Kôta, mage de Blue Pegasus. Je faisais parti du groupe qui avait pour ordre d'attaquer la guilde Legion, et j'ai poursuivi cette femme qui s'enfuyait. Elle s'est malencontreusement débattue, et s'est enfoncée dans cette étrange forêt qui regorge bien des surprises. Nous avons tous deux étés attaqués par une bête sauvage, que j'ai réussi à repousser, au gré de maints efforts. Je ne connais pas l'identité de la femme, je ne sais pas si c'est une criminelle ou une prisonnière, mais elle n'a montré aucune aptitude magique pour se défendre de la bête sauvage, donc je pencherai pour le fait que notre attaque surprise lui ait permit de s'échapper.»


Il préférait mentir à cet homme pour l'instant, et ne pas lui dévoiler l'identité de Liah Nicar, criminelle presque sadique de Legion. Il savait que certains hommes, même ceux du Conseil, pouvaient être violents par simple «vengeance» envers les criminels. Il ne voulait pas qu'on s'attaque au corps de Liah pendant son inconscience. Le seul défaut de son mensonge était qu'il serait maintenant étrange de la ligoter; et il faudrait impérativement poser un regard permanent sur elle pour éviter qu'elle ne s'enfuie.

«Agon Noko, l'attaque sur le bâtiment de la guilde illégale Legion continue non-loin de là ! J'aurai besoin de votre aide pour porter le corps de cette femme jusque là bas, où nous pourrions aider nos alliés.»
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?   [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ? - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] La frappe d'une étoile déchue
» [Evènement : Bataille sur l'île de Legion] Retour
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Bataille de Wargram
» Clinton : Une bataille féroce contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan :: Ile de Legion :: Repaire abandonné de Legion :: Alentours