-15%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
312.99 € 369.99 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...
 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyJeu 21 Juil - 12:55

Anonymous
Invité


Click



Le récit de son histoire n'avait pas été faussée, car cela aurait pu lui passer par la tête, d'inventer une histoire complètement fictive. Ichigo aime le mystère, c'est sûrement pour cela , que la plupart du temps, il aime laisser un soupçon de mystère se dégager de lui. Cela à bien des avantages, mais aussi des inconvénients. Le fait de laisser le mystère autour de soi-même, fait que nous devenons moins prévisibles aux yeux des autres, mais cela attire l'attention de petits curieux, qui se mettent à fouiner dans votre vie, ayant l'espoir de trouver des réponses à leurs questions dans ce qui semblerait être clairement votre vie privée. C'est pourquoi tous les mensonges et les mystères doivent-être implacablement bien fondés et ainsi, on évitait d'attirer la curiosité d'autrui sur soi.

Cependant, cette fois-ci, Ichigo n'a pas utilisé l'art du mensonge et n'avait pas mis un soupçon de mystère dans toutes ses paroles. Il avait tout simplement raconté la vérité le concernant, ne voyant pas l'utilité de mentir à cette jeune femme qui ne semblait pas lui vouloir du mal, mais qui lui était au contraire, amical. Et comme il l'espéra, la jeune femme lui certifia ce qu'il voulait entendre. Lui adressant la parole avec un nouveau sourire qui venait décorer ses lèvres.

Pas de problème, je garderai le secret ! Monsieur le plus grand Samouraï de tous les temps !

Le jeune homme laissa un vaste sourire apparaître sur ses lèvres, après les paroles de la jeune femme. Il avait entendu ce qu'il voulait et bien que cela pouvait paraître étrange, il était persuadé que la jeune femme tiendrait sa promesse, sûrement une question d'instinct.

Un bref silence commença à s'installer, Ichigo s'était légèrement retiré de la conversation, quelques instants, pour observer le « paysage » en face de lui. Rien de bien extraordinaire pour un habitant de Magnoria, seulement quelques arbres, des cerisiers pour être précis. Des vieillards assis par-ci et par là sur les bancs, des couples qui se reposaient dans les tapis qui étaient composés des fleurs des cerisiers, puis des enfants qui pataugeaient dans le petit cour d'eau qui se trouvait non-loin, tout en étant surveillé par leurs parents qui se trouvaient sur la rive. C'était là un paysage qu'Ichigo n'avait pas vu de nombreuses fois au cours de sa vie, si peu de fois que l'on pourrait les compter avec les dix doigts qui composent nos deux mains. Son évasion ne dura pas une éternité, à peine une trentaine de secondes écoulaient, Naoko reprit la parole et ôta Ichigo de sa « rêverie ».

Mais sinon, quand tu n'exerces pas tes fonctions de mages, qu'est-ce que tu fais, Ichigo ?

~ Ce que je fais... Quand je n'exerce pas mes fonctions de mages... ~

Eto...

Le jeune homme se tût un instant, pour réfléchir à la réponse qu'il allait bien pouvoir lui offrir. Pour être franc, il ne s'attendait pas à une telle question, bien qu'elle n'était pas déplacée, il n'avait pas songé qu'une telle questions puise faire son apparition dans la conversation, en même temps, rare sont les gens avec qui Ichigo, a eu une véritable discussion comme celle-ci. Et c'est seulement quelques instants plus tard, qu'il trouva une réponse qui lui semblait correct...

Et bien... C'est une bonne question que voilà. Et pour être francs, je crois que cela fait bien longtemps que ma vie privée... a disparu. Pendant ma phase d'absence, mon double côté a surtout cherché à assouvir sa soif de « combat », qui se trouvait à chaque fois plus grande après un combat... Puis depuis que je suis redevenu « moi », j'ai été beaucoup pris par les projets que j'avais en tête et j'ai essayé le plus vite possible de les mettre en place. Cependant, les projets que je suis en train de mettre en place, sont eux aussi en rapport avec mes fonctions de mages... Mais je pense que d'ici peu de temps, une histoire d'une ou deux semaines, j'irai reprendre le plaisir que la vie peut m'offrir, re-goûter aux choses, que j'ai oublié et qui me manque...


Le jeune homme se stoppa un instant, comme ci il avait perçu quelque chose qui clochait dans ses paroles... Le sourire qu'il avait au début de ses paroles s'estompa pour ensuite disparaître de ses lèvres, tandis qu'un visage attristé remplaça son visage joyeux et heureux... Dans ses propres paroles, Ichigo avait perçu ce qui semblerait être un grain d'étrangeté, d'imagination... Car, en réalité, il n'avait jamais vraiment profité de la vie. Il a passé les premières années de sa vie dans un orphelinat, les années suivantes dans une forteresse qu'il ne quitta pas ou vraiment trop peu, puis après c'est sa double-personnalité qui a joué avec son corps. Théoriquement, il n'avait donc jamais profité du plaisir que la plupart des gens de ce monde ont. A cet instant-là il ne sût pas trop comment agir ou quoi faire... Devait-il seulement se laisser emporter par les vents et suivre les sentiers où le destin le mènerait ou devait-il choisir par lui-même quel chemin prendre, malgré le fait qu'il était presque comme un inconnu dans un monde qui lui ait nouveau... Se surprenant lui-même en train de se morfondre dans un monde qu'il se créait de toute pièce, Ichigo se déchira de cet endroit pour retourner dans la réalité. Les réponses à ses questions viendraient aux moments opportun et non pas avant, c'est sûrement pour cela qu'il ôta toutes ses pensées de son esprit, pour se focaliser uniquement sur la discussion qu'il partageait avec la ravissante jeune femme à côté de lui.

Ahlala ~ Pardonne moi, Naoko-Chan. Je me suis laissé emporter dans mes pensées sans vraiment m'en rendre compte.

Après une bref interruption pour reprendre son souffle, le jeune homme refit apparaître un nouveau sourire et après avoir affiché son air le plus amical et sympathique, il poursuivit sur...

Mais dis-moi, que fais-tu, toi aussi lorsque tu n’exerces pas tes fonctions de mage ? En supposant que tu es une mage, bien sûr...

Naoko n'avait jamais sous-entendu être une mage, mais Ichigo avait le don pour ne rencontrer que des mages et les occasions où il rencontrait des gens « normaux » étaient rares...

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyDim 31 Juil - 11:24

Anonymous
Invité


Click

Je pensais qu'il lui faudrait réfléchir un petit peu avant de répondre à ma question, alors je tournais vite fait la tête vers un cerisier qui se trouvait un peu plus loin, pour regarder ses fleurs roses qui tombaient lentement sur le sol. Je commençais juste à tourner ma tête et avais juste pu regarder brièvement l'arbre qu'Ichigo commença à répondre, il avait fait vite je trouvais... Je déplaçais donc mon regard vers lui tout en lui souriant légèrement pour le mettre à l'aise :

~ Ce que je fais... Quand je n'exerce pas mes fonctions de mages... ~
Eto...


Il se tût là, effectivement, il n'avait pas réfléchi à sa réponse. Je redirigeais donc mon attention vers le grand cerisier qui se trouvait en face de moi. Les fleurs continuaient toujours de tomber lentement sur le sol, mais quand je dirigeais mon regard vers le parterre rose, je vis une petite forme brune se balader dessus, en s'arrêtant parfois pour fouiller dans le sol. Elle faisait vraiment tâche si on regardait vite fait, mais si on se concentrais sur cette forme, on pouvait admirer la beauté de l'animal. Il n'était vraiment pas farouche cet écureuil... Il avait à peine bougé lorsque deux petites filles sont passées tout près de lui en courant et en riant... Une des deux petites filles l'avait pointé du doigt pour le montrer à son amie quand elle l'avait remarqué. Elles s'étaient stoppées puis s'étaient glissés quelques mots, en murmurant comme si elles craignaient que l'écureuil ne les entendent. Ichigo commençait à répondre alors je reportais mon attention sur lui...

Et bien... C'est une bonne question que voilà. Et pour être francs, je crois que cela fait bien longtemps que ma vie privée... a disparu. Pendant ma phase d'absence, mon double côté a surtout cherché à assouvir sa soif de « combat », qui se trouvait à chaque fois plus grande après un combat... Puis depuis que je suis redevenu « moi », j'ai été beaucoup pris par les projets que j'avais en tête et j'ai essayé le plus vite possible de les mettre en place. Cependant, les projets que je suis en train de mettre en place, sont eux aussi en rapport avec mes fonctions de mages... Mais je pense que d'ici peu de temps, une histoire d'une ou deux semaines, j'irai reprendre le plaisir que la vie peut m'offrir, re-goûter aux choses, que j'ai oublié et qui me manque...

Il se tût. Ses lèvres n'affichaient plus de sourire qu'il avait eu au début de la conversation, et la tristesse s'installait sur son visage. Je me sentais déranger de lui avoir posé cette question maintenant, même s'il m'avait dit que s'en était une bonne au début de sa phrase. Sa double personnalité était encore revenue dans sa réponse, maintenant j'aurais voulu que la conversation puisse lui faire oublier un moment ce double côté, mais s'était raté. Je m'apprêtais à m'excuser d'avoir tout de même posé cette question, mais il reprit à ce moment-là :

Ahlala ~ Pardonne moi, Naoko-Chan. Je me suis laissé emporter dans mes pensées sans vraiment m'en rendre compte.

J'acceptais ses excuses silencieusement en souriant, même si je ne voyais pas pourquoi il s'excusait, malgrés qu'il se soit justifié. Je décidais donc de ne pas aller plus loin et d'en rester là sans lui demander de me pardonner. Surtout que son sourire refaisait surface.

Mais dis-moi, que fais-tu, toi aussi lorsque tu n’exerces pas tes fonctions de mage ? En supposant que tu es une mage, bien sûr...

Je ne lui avais donc pas encore dit que j'étais aussi une mage... Je lui répondais alors, en me disant que ça ne devait pas trop se voir :

Oui oui, je bien une mage !


Puis je me stoppais à mon tour pour réfléchir à la réponse que je pouvais lui donner. Contrairement à lui j'avais une vie plutôt "normale", et pas remplie de projets à mettre en place. Quand je n'exerçais pas mes fonctions de mages, on pouvait dire que j'avais l'existence pire que tranquille.
Je jetais un bref coup d'oeil au cerisier où j'avais vu les deux fillettes et l'écureuil très peu farouche, tout en continuant de réfléchir. Elles essayaient maintenant de s'en approcher lentement, puis quand une des deux se jugeait assez près de lui, elle faisait brusquement un grand pas vers lui en tendant la main devant elle, mais il faisait au dernier moment un petit bon sur le côté pour l'empêcher de l'atteindre, en faisant mine de retourner à ses affaires. On aurait dit qu'il s'amusait autant que les deux enfants. À leur âge, j'avais déjà eu ce genre d'occupation avec mon amie, sauf qu'avec elle, le pauvre écureuil aurait déjà grimpé en haut du cerisier en vitesse, en nous regardant de haut, moi et elle étalées sur le sol après avoir essayé de lui sauter dessus dès qu'on aurait remarqué sa présence. Mais ce n'était plus pareil maintenant. Ce que je faisais sinon, c'était comme aujourd'hui, sortir pour découvrir de nouveaux endroits, ce que n'importe quel homme pouvais faire un beau jour comme celui-ci, dans un endroit comme celui-là, il ne fallait pas être quelqu'un de bien extraordinaire pour avoir ce genre d'idée.
Les jours où la pluie tombait, je m'enfermais dans une pièce pour écouter de la musique ou m'amuser avec les animaux. Je pris donc une grande inspiration, comme si j'allais beaucoup parler, alors que j'étais bien consciente que je n'allais pas lui faire un roman sur ma vie de tous les jours.

Hum...En tout cas quand j'étais plus jeune j'aimais faire comme ses deux là...Avec une amie qui m'étais très chère, mais on s'est perdu de vue, malheureusement... Je crois qu'on n'avait plus rien à se dire.

Commençais-je par lui dire en pointant d'une main, me servant de l'autre pour tenir le bentô, les deux enfants qui continuaient à sauter sur l'écureuil qui les évitaient aussitôt. Ce que je venais de lui dire n'étais pas entièrement faux, j'avais bel et bien eu une amie, dans mon enfance, avec qui j'adorais avoir ce genre de jeux enfantins. Mais on ne s'était surtout plus revue à cause de son départ précipité, vers un endroit que je ne connaissais pas. Après lui avoir dit ça, je songeais qu'Ichigo ne devait pas avoir pu profiter pleinement de tout ce que l'on peut faire dans son enfance... Je ne savais pas si le jeune homme allait croire la dernière phrase que j'avais prononcé. Peut-être pas, vu l'air triste que j'avais pris quand je l'avais prononcée. Je reprenais mon air joyeux pour continuer ma réponse, en chassant toutes mes pensées de ma tête :

Mais bon...Sinon, généralement je sors ou j'écoute de la musique ! Surtout quand il ne fait pas beau ! Et aussi...

Je me stoppais un bref instant, et déplaçais mon regard vers mes affaires toujours poser là, avec une drôle de grimace sur mon visage, comme si elles étaient les pires horreurs que j'avais pu voir au long de ma vie. Tout en continuant de fixer mes affaires, je lui répondais en soupirant...

Et aussi, j'aime bien faire ce qu'on appelle le "shopping"...Mais j'imagine que tu l'as déjà remarqué...

Je le regardais de nouveau. Même si je n'arrêtais pas de jeter des coups d'oeil vers le tas d'affaires posé à côté de celle d'Ichigo, comme si j'avais peur que des petites pattes poussent brusquement en dessus et qu'elles se mettaient à les emmener loin, très loin... Remarque, c'était sûrement ce que j'avais voulu en ce moment-même.
Une mèche de mes cheveux est tombée devant mes yeux, me cachant la vue. Je remarquais qu'il y avait une forme rose étrangère à la couleur de ma chevelure dessus. Cette fois ce n'était pas le brun qui faisait tâche dans le rose, mais le contraire. Qu'est-ce que c'était ? Une bête !? Je passais ma main dans ma mèche et retirais une fleur du cerisier qui s'était accrochée à mes cheveux. Je passais ma main dans toute ma chevelure pour vérifier s'il n'y en avait pas d'autre. Je ne savais plus quoi dire, alors j'attendais de trouver quelque chose pour engager de nouveau la conversation, ou qu'Ichigo trouve une phrase à dire avant moi, en me disant qu'il faudrait peut-être que je m'en aille, j'avais déjà assez fouiller dans sa vie priver comme ça.~

Spoiler:
 







 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyJeu 1 Sep - 17:14

Anonymous
Invité


Click




Ce jour-là, Ichigo semblait un peu trop bavard pour parler de sa vie, surtout qu'il était en train de la révéler à une personne qu'il venait tout juste de rencontrer. Étrange de sa part, mais peut-être a t-il vu en cette jeune femme, une personne de confiance ?... Ou bien il s’agit là d'une folie passagère, qu'il regrettera lorsqu'il récupérera ses esprits et qu'il se rendra compte qu'il a révélé un peu trop de choses sur lui à une « presque » inconnue ?... Seul le futur pour lui dire cela.

Comme la fois dernière, Ichigo monopolisa la parole un peu trop longtemps pour répondre à la question de la jeune fille, l'empêchant de parler pendant son récit. Le jeune homme ne s'était pas rendu compte de cela pendant qu'il parlait mais seulement lorsqu'il eut fini. C'est pourquoi il resta muet tandis que la jeune femme avec qui il parlait depuis un bon petit moment aller répondre à sa question... Ou pas...

A peine quelques secondes plus tard, Naoko adressa la parole à Ichigo pour répondre à quelques-uns de ses précédentes paroles...

Oui oui, je suis bien une mage !

Après cela elle se stoppa, nous plongions une nouvelle fois dans le silence éphémère pour lui donner le temps de réfléchir à la question d'Ichigo. Une question qui n'était autre que la sienne à la base...
Ichigo se demandait qu'elle allait être la réponse de Naoko. Il y avait tant de possibilité qu'Ichigo n'arrivait pas à en choisir une pour voir s'il pouvait avoir juste, la seule chose qu'il pensait avoir raison était, qu'elle devait aimer faire les magasins, le shopping. Comment pouvait-il supposer cela ? Sûrement grâce à tous les objets qu'elle trimbalait avec elle, les mêmes objets qui sont d'une certaine manière, ce qui a permis aux deux jeunes gens de se rencontrer.
Tournant son regard vers celui de Naoko, il put s'apercevoir que celle-ci semblait regarder quelque chose. Il suivît le regard de la jeune femme pour tomber sur ce qui semblait être deux petites filles qui essayaient vainement d'attraper une petite touffe de poil marron... Un écureuil ! Du moins à première vu, car Ichigo n'en avait jamais vu en vrai, mais seulement dans des livres... Un animal si familier à la plupart des gens et pourtant lui, il n'en avait jamais croisé... C'était un bien beau animal qu'il voyait, bien que petit par sa taille, il semblait être joueur et agile. Le style d'animal qui plaît beaucoup aux enfants comme les deux jeunes filles qui essayaient toujours de l'attraper. Cette petite scène laissait un large sourire s'affichait sur les lèvres d'Ichigo. Voir autant de joie sur le visage des enfants avaient toujours eu un très grand impact sur Ichigo, car même s'il ne l'avait jamais révélé à quelqu'un, il aimait beaucoup les enfants...
Toujours occuper à regarder les deux enfants et l'écureuil, Ichigo revint dans la discussion lorsqu'il entendit la voix de Naoko le tirer de son « monde »...

Hum...En tout cas quand j'étais plus jeune j'aimais faire comme ses deux là...Avec une amie qui m'étais très chère, mais on s'est perdu de vue, malheureusement... Je crois qu'on n'avait plus rien à se dire.

Dit-elle en montrant de sa main les deux jeunes filles, qu'Ichigo observait lui aussi précédemment. Ichigo restait attentif lorsque Naoko lui parler et à chacune de ses phrases, des pensées lui traversaient l'esprit. Car même si son histoire n'était pas toute rose, il avait fait des choses assez similaires, comme voir le premier qui finirait au sommet des arbres ou de la muraille de la forteresse où il vivait... Et pleins d'autres choses de ce genre.
Ichigo se posa tout de même une question sur les premières paroles de Naoko... Il se demandait ce qui avait bien pût se passer entre Naoko et son amie... L'air sur lequel elle l'avait dit et la composition elle-même de la phrase, semblaient vouloir dire que leur relation avait du mal se finir ? Ou qu'il était arrivé quelque chose ?... Mais Ichigo se tût dans son silence et continua à écouter Naoko, car cela ne le concernait pas et il n'avait pas à le savoir...
Naoko laissa son air triste sur le côté pour reprendre son air joyeux qui fessait toute sa beauté. Elle reprit la parole et Ichigo se remit à sa tâche, écouter attentivement la jeune femme.

Mais bon...Sinon, généralement je sors ou j'écoute de la musique ! Surtout quand il ne fait pas beau ! Et aussi...

Naoko dirigea son regard vers ce qui semblait être ses affaires, ceux qui avaient permis leur rencontre. Aussi étrange que cela puisse paraître... C'est tout en continuant de fixer ses affaires du regard qu'elle reprit la parole.

Et aussi, j'aime bien faire ce qu'on appelle le "shopping"...Mais j'imagine que tu l'as déjà remarqué...

Ichigo esquissa un nouveau sourire, ainsi qu'un rire. La dernière phrase de la jeune femme l'avait amusé, car il s'en était belle et bien rendu compte et la supposition qu'il avait fait plutôt était juste. Naoko tourna son regard vers Ichigo et ce dernier en fis de même. Tandis que peu de temps après la jeune femme passait sa main dans les cheveux pour ôter la pétale qui venait de lui tomber dessus et qu'elle vérifiait s'il n'y en avait pas d'autre, Ichigo prit la parole, avec un nouveau sourire désigné sur son visage....

Héhé... Qui ne l'aurait pas remarqué ?... Surtout que c'est un peu grâce à cela que nous nous sommes rencontrés... Héhé...

Le jeune homme prit rapidement quelques autres bouchées de son bentô pour le terminer, puis s'essuyant les contours de la bouche, il reprit tout de suite la parole....

Aya !... Au fait, merci Naoko d'être resté. Sinon je crois que je me serais bien ennuyé tout seul.

A partir de là, Ichigo se tût laissant un peu de repos à la jeune femme pour qu'elle puisse terminer son repas en toute tranquillité. Ichigo quant à lui, rangea sa boite à bentô ainsi que les deux trois petits trucs qui rôdaient autour de lui, du moins jusqu'au moment où il se rend compte que son livre avait disparu... Sûrement un coup d'un confrère de l'écureuil avec qui jouait les deux jeunes filles... Ichigo afficha un léger sourire, se demandant à quel moment il avait pu se faire voler par le rongeur, sans même qu'il s'en aperçoive... Puis ne voulant pas s'embêter plus longtemps avec cela, il rangea ce qui lui restait puis se remit dans sa position initiale quelques instants plus tard...
Il attendit encore un peu, le temps que Naoko finisse son bentô pour reprendre la parole...

Au fait Naoko, tout à l'heure tu m'as dit que tu était belle et bien une mage, mais je me demandais quel genre de magie tu pouvais bien maîtriser et si tu fessais partie d'une guilde...

Il prit une légère pose pour reprendre son souffle, puis il continua....

Accepterais-tu de me montrer ta magie et en échange je te montrerais la mienne, Oki ?


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyLun 5 Sep - 20:23

Anonymous
Invité


Click

Voili voilou, y'a plus de pétales de fleurs de cerisier dans la jungle noire se situant au-dessus de ma tête ! ~ J'ai donc repris mes baguettes, histoire de terminer mon repas qu'Ichigo avait eu la gentillesse de m'offrir, mais le jeune homme reprit la parole avant que je ne puisse piocher dans le bentô, presque vide maintenant. Il affichait son sourire sur son visage, ce qui m'appaisais beaucoup, de le voir sourire comme ça, de voir des gens bien, en fait...

Héhé... Qui ne l'aurait pas remarqué ?... Surtout que c'est un peu grâce à cela que nous nous sommes rencontrés... Héhé...

J' esquissais un petit rire pendant qu'il finnissait son bentô, car si on y réfléchissait bien, ce n'était pas faux ce qu'il disait là. Comme ça je garderais ces maudites choses en souvenir, hin hin...

Aya !... Au fait, merci Naoko d'être restée. Sinon je crois que je me serais bien ennuyé tout seul.

Merci de m'avoir invité à déjeuner avec toi, Ichigo. Sinon je crois que je me serais bien ennuyée, toute seule. Merci pour le repas, même si actuellement, il ne reste que deux bouchées de riz dans la partie du bentô qui m'était destinée. Et puis, j'aurais été bien embêter aussi, toute seule... J'aurais bien voulu lui dire ça mais j'utilisais le temps qu'il me laissait pour que je finisse mon bentô en rangeant ses affaires, en... Bah, en finissant le bentô. Ichigo rangea ses affaires dans son sac, mais pendant un instant, il sembla chercher quelque chose. Ce qui m'intrigua un peu. Il avait perdu une de ses affaires ? J'ai essayé de fouiller un peu dans ma mémoire, et il me semblait qu'il lui manquait un livre, qu'il avait à côté de lui, tout à l'heure...Apparemment, il n'avait pas beaucoup d'importance à ses yeux, car il sourit d'un air amusé (c'est bizarre, il est content d'avoir perdu une de ses affaires ? Son livre ?) et se remis à ranger ses petites bricoles qui traînaient autour de lui. Comme le bentô était terminé, je l'ai posé à côté de moi. Tu ne bouges pas, hein ?

Au fait Naoko, tout à l'heure tu m'as dit que tu était bel et bien une mage, mais je me demandais quel genre de magie tu pouvais bien maîtriser et si tu faisais partie d'une guilde...

Il fit une petite pose avant de reprendre sa phrase :

Accepterais-tu de me montrer ta magie et en échange je te montrerais la mienne, Oki ?

Pas de problèmes. Même si je trouve quelle n'est pas spectaculaire, cette magie qui permet de faire exécuter des actions aux animaux. Mon niveau en tant que mage étant quasi-nul, je ne pouvais encore que faire obéir des petits animaux, loin d'êtres puissants. En fait, si j'y réfléchissais bien, je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de m'en servir pour remplir des missions ou d'autres trucs du même genre. En plus, je ne pouvais pas encore invoquer les animaux magiques que mon pouvoir permettait de faire apparaitre, comme m'en avait parlé mon maître de son vivant. Par contre je trouvais qu'elle était très pratique, dans la vie quotidienne. J'avais d'ailleurs pensé, quand j'était encore en train de vivre le calvaire dans l'épisode du "trimballage de choses qu'on doit trimballer dans la rue", a demandé à un animal de m'aider à transporter deux ou trois petites bricoles, comme à des oiseaux, mais vu que ça ne serait pas plus discret que le bruit des sacs trainer par terre, j'avais abandonné cette idée.. En fait, on ne dirait vraiment pas, mais j'ai horreur de me faire remarquer. Avoir des regards braqués comme ça sur moi, je ne supporte pas...

"Oki ! Mais un tout petit peu, j'ai pour principe de ne pas déranger les êtres qui me servent de partenaires, et je te préviens, ma magie n'a rien d'extraordinaire, du moins pas à mon niveau... Elle permet de manipuler des animaux, ainsi que des animaux magiques dans les niveaux supérieurs."

J'ai mis fin à mes courtes explications, et chercha un animal du regard. Bah oui, vu que je ne peux pas pratiquer la magie seule, du moins pour le moment. Je n'ai pas eu besoin de chercher longuement pour apercevoir la belle queue en panache d'un écureuil sortie du creux d'un arbre. Elle bougeait un peu d'avant en arrière, il devait être en train de grignoter quelque chose, un bout d'écorce ou je ne sais quoi.

Je le fixais bien, puis le peu de magie que je possédais opérait. Il n'y avait pas de formule particulière à prononcer, il suffisait que je fixe un animal et que je veuille l'ensorceler.

Une sorte de très fine poussière dorée entoura l'animal, à peine visible, ce qui fit briller légèrement la petite touffe rousse et marron. Il est sorti de sa cachette en faisant un grand bond sous mon ordre, et nous rejoignit en bondissant plus rapidement qu'à son habitude.

Les petites filles qui cherchaient toujours à chopper leur écureuil, aperçurent l'écureuil que je venais d'ensorceler. Elles stoppèrent leurs courses toutes les deux, en regardant d'un air bizarre cette écureuil faisant des bonds grands et rapidement aussi facilement. Tiens, un super-écureuil, trop bien, on l'attrape ? En plus il est pailleté... Elle devait être en train de se demander ça, mais elles s'assirent par terre, simplement, fatiguée par leur course poursuite. Le fameux écureuil également, qui rentra tranquillement dans sa tanière.

L'écureuil ensorcelé, lui était enfin arrivé à ma portée et à celle d'Ichigo. Et dans sa petite bouche, il tenait un livre, qui était sans aucun doute celui qu'Ichigo venait de perdre. Sauf qu'il était presque à moitié rongé. J'ai tendu ma main vers l'écureuil, puis j'ai caressé sa belle et grande queue rousse et touffue.

"Hum, Ichigo, c'est bien ton livre ? Je... Je crois que... Tu ne connaîtras pas la fin..."

Dis-je en faisant une drôle de grimace. Je lui demandais (à l'écureuil, hein) donc d'aller reposer le bouquin dans le sac d'Ichigo, histoire qu'il retrouve son propriétaire respectif. Enfin, du moins, la moitié.

Juste après qu'il est fait un grand bond pour parcourir la distance qui le séparait du sac, et avoir doucement déposé le livre à l'intérieur, au-dessus des autres affaires, je l'ai fait grimper sur les jambes d'Ichigo. Je lui demandas de s'incliner devant lui, comme pour lui dire "Pardon d'avoir réduit ton livre en lambeaux.", puis annula l'effet de la magie. Il se retrouva donc là, au milieu de deux inconnus, avec son air idiot et sur les jambes d'un humain. Il pris peur et s'enfuit en bondissant de nouveaux. Je ris un peu de le voir prendre peur ainsi, alors que je ne lui voulais aucun mal, Ichigo non plus... Enfin, ça, je ne savais pas...

Comme j'avais fini ma démonstration (pas spectaculaire, je sais), je me suis retournée vers Ichigo, en lui souriant.

"Alors, maintenant, à ton tour, Ichigo. Montre moi cette magie que tu maîtrises. ♪"


Spoiler:
 






 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyJeu 15 Sep - 21:35

Anonymous
Invité


Click



Parfois, lors d'une nouvelle rencontre, le silence peut tout d'un coup devenir maître des lieux et plonger deux individus dans un état de stress, d'attente... Chacun attendant que l'autre trouve quelque chose à dire et parfois essayant vainement de trouver le courage pour dire ce qui devrait tout simplement sortir de leurs lèvres pour se coller aux oreilles de l'autre. Lorsque aucun des deux trouvent l'inspiration, ni le courage pour s'ouvrir à l'autre, les choses ne font plus que régresser, suivent ensuite les remords qui sont accompagnés de tant de questions... Pourquoi je n'ai pas fait ça ? Pourquoi je ne lui ai pas dit cela ?... Un monde de remords se forge autour de ceci, un monde qui n'a pas lieu d'exister, mais qui malgré tout est bel et bien présent. Le seul remède qui existe pour stopper l'effet de ses remords et de tout simplement croquer la vie à pleine dents, faire ce que notre coeur nous dit de faire et vivre selon ses envies, sans se soucier du regard et des préjugés des autres...

Il existe dans ses terres, des hommes et des femmes, qui sont remplis de remords. Des choses qui parfois peuvent être tellement enfantines qu'on ne pourrait pas imaginer qu'une personne pourrait avoir des remords sur cela et pourtant c'est possible. Car, dans ce monde, rien n'est impossible, tant qu'on a la volonté et le courage de toujours vouloir avancer quoi qu'il arrive.

Ichigo a été de ceux qui avaient des remords, qui s'enfonçait dans leur solitude, pour cacher chacune des faiblesses qu'ils avaient. Des faiblesses qui parfois n'étaient autres que des remords... Puis, il suffit parfois de mettre une personne x dans leurs vies, pour en changer tous les fondements, pour faire d'eux des gens nouveaux.

Ichigo Fukosaki, jeune homme qui depuis peu a été guéri de son maléfice, se relève la tête plus haute qu'auparavant avec une nouvelle soif qui s'écoule tout le long de son corps, une soif qui le fait presque frémir de joie et d'excitation ! L'excitation d'un désir qui devient de plus en plus intense, celui de planter ses crocs dans le cœur même de la vie et d'en laisser jaillir tous les plaisirs d'une personne qui profite de sa vie.

C'est tout en portant toute son attention sur l'unique personne avec qui il se trouve et avec qui il partage un moment de tranquillité, que le jeune homme laisse son regard dérivait sur les contours du visage de la jeune femme qui était en train de répondre aux questions d'Ichigo.

"Oki ! Mais un tout petit peu, j'ai pour principe de ne pas déranger les êtres qui me servent de partenaires, et je te préviens, ma magie n'a rien d'extraordinaire, du moins pas à mon niveau... Elle permet de manipuler des animaux, ainsi que des animaux magiques dans les niveaux supérieurs."


Elle stoppa sa petite explication, puis la jeune femme se mit à chercher quelque chose du regard... Sûrement un animal, en déduisit Ichigo après l'explication de Naoko. Il suivi le regard de la jeune femme pour observer les endroits qu'elle visualisait puis il attendit... Quoi ? Il ne le savait pas vraiment... Pour l'instant en tout cas.

Quelques secondes passèrent, lorsque le regard du jeune mage fut attiré par une touffe marron qui se dirigeait droit vers eux. Petite, poilu, bondissante d'herbe en herbe, laissant sa queue flottait dans les airs, derrière son corps élancé. Il s'agissait simplement d'un écureuil, qui après plusieurs bonds, termina devant les deux jeunes gens. Tenant dans sa bouche, ce qui semblait être un livre... Mais pas n'importe lequel. Celui d'Ichigo... A moitié déchiqueter.

"Hum, Ichigo, c'est bien ton livre ? Je... Je crois que... Tu ne connaîtras pas la fin..."


Dit-elle tout en fessant une drôle de grimace, tandis qu'Ichigo pour sa part laissa un rire s'échapper d'entre ses lèvres tout en affirmant ce que venait de dire Naoko. Puis, peu après l'écureuil plaça le livre, où plutôt ce qu'il en restait, dans le sac du jeune homme. Il grimpa ensuite sur ses jambes et sembla s'incliner devant Ichigo. Ce dernier étant un peu surpris par cela, eut comme seul réflexe de tendre la main pour caresser la petite bêbête, mais il n'en eut pas le temps. L'écureuil sembla redevenir « normal », il tira un air assez extraordinaire lorsqu'il se rendit compte où il se trouvait puis il prit ses jambes à son cou, pour disparaître dans les branches d'un arbre. Juste après Naoko prit la parole, pour terminer sa démonstration...

"Alors, maintenant, à ton tour, Ichigo. Montre moi cette magie que tu maîtrises. ♪"

Une magie qui était en soi une chose extraordinaire, permettant d'unir deux choses qui peuvent parfois se craindre mutuellement. Le genre de magie qui permet de créer des liens avec une autre espèce et de pouvoir lui faire faire des choses qui pour nous sont inoubliables et qui restent graver dans nos esprits.

Ichigo gardera longtemps cette image d'un écureuil qui se tenait sur ses jambes, avec une peur inexistante ?... En comparaison, la magie du jeune homme était misérable. Le pouvoir d'offrir la mort par le bout d'une lame ou d'une balle. Celle de présenter à l'adversaire l'exquis plaisir de la souffrance, celui de la chair qui se fait facilement découper par un morceau de lame froid, glaciale et tranchant. Une magie brute qui n'a qu'un seul but, bléser son adversaire, rien d'autre !

A moins que... Tous cela était vrai d'un certain point de vue, mais lorsqu'on y songe de plus près. N'y aurait il pas une certaine beauté à cette magie, une beauté qui ne serait pas physique, mais spirituelle ?... Peut-être bien que oui... La beauté... Celle de vouloir protéger ses amis, sa famille... Celle de lever son épée pour protéger les gens qu'on aime, nous lançant dans le corps de la bataille au péril de notre vie, pour offrir à nos enfants et nos amis le plaisir et la joie de pouvoir vivre, même une seule journée de plus. Un ultime sacrifice sanguinaire pour offrir le plus beau des cadeaux à des gens, la vie.

C'était là le beau côté de cette magie, mais Ichigo ne pourrait pas montrer cela dans une démonstration, du moins pas dans de telles conditions et dans un endroit pareil... Il allait devoir s'arranger pour faire en sorte que sa magie soit la moins « effrayante » possible...

Ichigo leva, passa rapidement ses mains sur ses jambes pour en extraire les pétales, puis avec une voix qui voulait se paraître confiante et fière, il s'adressa à Naoko.

Comme tu veux, mais saches que ma magie n'est pas aussi belle que la plupart des autres magies.

Ichigo fit quelques pas pour se tenir un peu à l'écart, une fois à deux mètres de sa position initiale, il ferma les yeux et laissa son corps se faire envahir par la lumière. Une lumière blanche qui fessait le tour de tout son corps sans exception, rien n'échapper à elle. Lorsque cette lumière eut recouvert tout le corps du jeune homme, elle fut propulsée vers l'extérieur, libérant instantanément le corps du jeune mage.

Une fois visible par la jeune femme, le corps d'Ichigo était belle et bien différent, ou plutôt sa tenue l'était. Son corps était vêtu d'un hakama noir ainsi que d'une veste qui était à la fois une veste et une cape de couleur noire et rouge de l'intérieur... Dans sa main droite, résider la plus grosse partie de son pouvoir, son katana. Mesurant pratiquement un mètre cinquante, avec un manche pourvu d'une chaîne noire qui laissait parfois un bruit se disperser dans le vent. La lame qui était pourtant aussi noire que la nuit, laissé refléter la réalité comme un miroir. On pouvait y voir son reflet aussi facilement que dans une glace...

Le jeune mage se tenait toujours au même endroit, assez décontracté, malgré qu'il savait pertinemment qu'il n'allait pas pouvoir faire quelque chose de bien beau s'il n'improvisait pas vite un petit truc... Il resta immobile l'espace de deux ou trois secondes, accompagné d'un visage sérieux...

Instinctivement, il ferma les yeux et se concentra... Au même moment, son sabre commença à se faire entourer par une sorte de brume luminescente bleue. La brume semblait tourner autour du sabre d'Ichigo, produisant une lumière de plus en plus puissante... Puis d'un mouvement sec vers le haut, Ichigo lança l'un de ses flux énergétiques, et la seconde suivante, il fit faire un tour complet à son bras pour envoyer un second flux énergétique. Le dernier qu'il envoya était plus rapide que le premier, mais il avait été aussi plus cher en énergie. Grâce à une vitesse plus importante que le premier flux, la seconde attaque d'Ichigo réussit à percuter la première...

Une explosion se produisit à une vingtaine de mètres au-dessus de leurs têtes. Cependant, lorsque les deux flux se percutèrent, l'explosion ne les dissipa pas... L'impact divisa les deux attaques en des milliers de petites gouttes de lumière qui tombaient du ciel et qui disparaissaient juste au-dessus du sol. C'était la première fois qu'il essayait de faire une telle chose et il ne semblait pas trop déçu du résultat. Juste après cette petite démonstration, Ichigo fit disparaître son sabre ainsi que sa tenue, puis il retourna s'asseoir auprès de la demoiselle. Et...

Et bien, on dirait bien que désormais tu connais ma magie J'espère au moins qu'elle ne t'aura pas effrayé...
Dit-il tout en souriant à la jeune femme.

La chose à laquelle il n'avait sûrement pas pensé, était qu'il venait de jouer avec le démon. Utiliser son pouvoir pouvait ouvrir une porte à son cher ami qu'il ne quitte jamais et dans une telle situation, il serait catastrophique qu'il prenne le contrôle... Mais pour le moment tout semblait aller pour le mieux... Pour le moment en tout cas...

Au fait Naoko, maintenant que je sais que tu es une mage, je me demande... De quelle guilde fais-tu partie ? Enfin si cela ne te gênes pas de me le dire bien évidemment...

Spoiler:
 

 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyVen 23 Sep - 19:30

Anonymous
Invité


Click



Je me demandais bien quelle magie Ichigo pouvait bien maîtriser. Est-ce que c'était une magie qui permettait de maîtriser ou contrôler des choses, comme moi ? Je ne savais pas, enfin par pour le moment.
Après la fin de mes explications, le jeune homme se leva et m'adressa la parole :

Comme tu veux, mais saches que ma magie n'est pas aussi belle que la plupart des autres magies.

Comment ça ? J'aurais pu lui demander plus de précisions, mais je me suis tue, car de toute façon, j'allais bien le voir par moi-même. Je me demandais si je n'allais pas le regretter un peu, quand même... Mais bon, j'avais confiance en Ichigo, je n'avais pas à m'en faire...

Il se leva, se déplaça pour se tenir un peu à l'écart, puis il ferma les yeux. Une lumière blanche enveloppa alors son corps puis le libéra au bout de quelques instants. Comme j'étais un peu surprise, je n'ai pu m'empêcher d'ouvrir de grands yeux quand j'ai pu voir distinctement le corps d'Ichigo. Il avait changé de tenue, il était maintenant recouvert d'une sorte de kimono noir, et tenait à la main un énorme katana, également noir. Je crois que je n'avais jamais vu de katana aussi grand, auparavant... Maintenant je ne pourrais plus jamais dire ça...

Il resta immobile pendant quelques secondes, puis il referma ses yeux et son katana fut entouré d'une sorte de brune bleue, qui produisait de plus en plus de lumière. Il fit un mouvement vers le haut, lançant le flux qu'il venait de créer. J'ai suivi du regard la colonne de lumière puis vis un second flux apparaître, qui montait plus rapidement pour allez rejoindre l'autre. Il y eut une explosion quand les deux flux se percutèrent, ce qui me fit sursauté légèrement. Alors ils se divisèrent en petites gouttes lumineuses qui tombaient du ciel et disparaissaient dès qu'elles avaient atteint le ras du sol. Je regardais maintenant Ichigo et les gouttes de lumières qui tombaient tout autour de lui...
C'était vraiment...Beau ? Oui, je crois que c'est ça...
Quand il eut terminé sa démonstration et que toutes les gouttes étaient disparues, il fit disparaître la tenue et son sabre avant de retourner s'asseoir auprès de moi...

.Et bien, on dirait bien que désormais tu connais ma magie. J'espère au moins qu'elle ne t'aura pas effrayé..


Me dit-il souriant.
Non, elle ne m'avait pas vraiment effrayée, mais plutôt impressionnée. Ou pour être plus exacte, c'est cette "forme" de sa magie qui ne m'effrayait pas. Je me rendais bien compte que la magie qu'il possédait ne servait pas à lancer des flux d'énergie dans le ciel pour créer une sorte de "pluie" de lumière... Enfin je crois pas...

Après qu'il m'ait avertie que sa magie n'était pas aussi belle que celle de la plupart des mages, j'avais un peu été étonnée de voir cette belle pluie lumineuse tomber sur le sol... Mais à en juger par l'énorme katana noir qui était apparu quand il s'était "transformé", il devait plus servir à transpercer des gens ou je ne sais quoi qu'à faire joli...Enfin je crois pas...

Surtout qu'il m'avait bien dit que la double personnalité qui l'habitait avait une soif de "combat"...
Certes j'aurais peut-être été effrayée s'il avait choisi de choppé une personne du parc au hasard et qu'il l'avait massacrée en quelques secondes, mais ça me paraissait impossible qu'il fasse cela après la gentillesse qu'il m'avait accordé. Et ça j'en était sûre.

Au fait Naoko, maintenant que je sais que tu es une mage, je me demande... De quelle guilde fais-tu partie ? Enfin si cela ne te gêne pas de me le dire bien évidemment...

Voilà donc la question que je n'avais pas eue le courage de lui poser. Je pourrai en profiter pour lui retourner cette question, une fois que j'y aurai répondu... Je pense qu'après, je pourrai repartir tranquillement...

Et puis non, ça ne me dérange pas de te le dire, une fois de plus...

Je suis de la guilde Angel's sky, et toi Ichigo ?


Enfin si cela ne te gêne pas de me le dire bien évidemment, monsieur le plus grand samouraï de tous les temps...


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 EmptyLun 3 Oct - 20:18

Anonymous
Invité


Click



Certaines choses dans ce monde sont faites pour persister et d'autres faites pour s'éteindre... Certaines vies méritent d'être vécu et d'autres ne le méritent plus... Certaines personnes méritent les plus beaux des cadeaux et d'autres n'en méritent même pas un... Dans tous ces « Certains », n'y a-t-il pas ceux qui éprouvent du remord, du chagrin, ou même de la tristesse envers leurs propres actions et sentiments... Toutes ces personnes ne méritent-elles pas une seconde chance. Une chance de voir un autre printemps, de passer une autre nuit en compagnie de leurs amis et de pouvoir profiter de leurs vies... Non ou Oui ? Leurs offririez-vous cette chance ou non ? Ceux-là diront oui et ceux-ci diront tout simplement non.

Ichigo Fukosaki, longtemps criminel à cause de sa double personnalité... Une excuse, pour beaucoup....C'est vrai, c'est une simple excuse pour ne pas vouloir accepter son incapacité de ne pas avoir réussi à contenir cette part de violence, de rage et de folie qu'il avait en lui. Une excuse pour cacher tous les remords, les chagrins, la tristesse et par-dessus tout, sa colère envers lui-même. Celle d'avoir échoué dans la protection de ses amis... Son passé ne le lâcherai jamais, tel était le sort réservait aux criminels. Il allait vivre avec le visage de chacune de ses victimes sur son visage, chacun de leurs cris et de leurs supplices en mémoire. Mais par-dessus tout, Ichigo se rendait réellement compte, qu'un jour... Il allait payer pour ses actes odieux. Que sa punition ne pouvait être autre que la mort. Et s'il y a bien une chose à laquelle on n'échappe pas, c'est bel et bien la mort... Ichigo allait devoir se dire tout cela à chaque fois qu'il penserait à son ancienne guilde... Légion. Car, inconsciemment il se torturait l'esprit. Il avait posé une question à la jeune femme assez instinctivement sans vraiment penser auparavant que la question allait bien évidemment se retourner contre lui et qu'il allait à son tour devoir y répondre. Le début d'une punition...

Je suis de la guilde Angel's sky, et toi Ichigo ?

Telle avait été la réponse de la jeune femme. Et telle était aussi la question qu'elle avait posée au jeune homme. Il resta assez silencieux quelques instants. Il n'y avait pas grand-chose à réfléchir, la vérité ne la choquerait pas, du moins Ichigo ne voyait pas en quoi elle pouvait gêner...

Et bien en réalité... Pour le moment je suis un mage ermite. Mais bientôt ça changera. Enfin j'espère.

Dit-il en affichant avec pas mal de difficultés un sourire aux coins des lèvres, tout en passant une main dans ses cheveux. Il venait de lui dire la stricte vérité, mais il s'était simplement contenté de répondre à la question sans rajouter quelques petits détails comme cela lui était arrivé une ou deux fois auparavant...

Pas mal de temps avait passé depuis qu'il avait rencontré la jeune femme, Naoko. Et il allait bientôt devoir prendre faire bagages, car il lui restait beaucoup à faire dans ses projets. Surtout que dans sa situation actuelle, tout ne semblait pas aussi simple qu'il ne le pensait... Le jeune mage prit une aspiration puis avec une voix assez heureuse, il prononça ces quelques paroles.

Bon et Bien, Naoko mage de Angel's Sky... Je crois que je vais devoir m'éclipser, il me reste pas mal de choses à faire encore et j'aimerais aussi éviter de m'accaparer tout ton temps libre... E tout cas, ce fut un grand plaisir de te rencontrer


Le jeune homme rangea toutes ses affaires dans son sac, assez rapidement puis une fois que son sac fut sur son dos, le jeune homme attrapa la main gauche de Naoko et comme guise d'au revoir, il lui fit un baisemain. Reposant ensuite délicatement la main à l'endroit où elle se trouvait précédemment.

Il se mit après cela en marche, quittant l'endroit magique où il venait de passer un très agréable moment avec la jeune Naoko, il emprunta un chemin de terre puis avant de disparaître au fin fond du décors, il leva l'une de ses mains pour faire un dernier signe d'adieu à la jeune femme, tout en retournant son visage vers cette dernière... Se trouvant trop loin de la jeune femme pour qu'elle puisse l'entendre, il prononça quelques mots puis il disparut derrière ces décors floraux magnifiques. Une chose était sûr, cette rencontre avait changé Ichigo...

Spoiler:
 

 MessageSujet: Re: Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?...   Une Rencontre Hasardeuse ou Bien Le sort du Destin ?... - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser