Aller à la page : 1, 2  Suivant
[Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme
 MessageSujet: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyMar 7 Juin - 15:12

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click

Précédemment : Home Sweet Home !

Emil marchait patiemment dans les couloirs de la vaste guilde céleste. Il avait sélectionné quatre des membres les plus puissants de Legion pour l'accompagner dans sa quête. Angel's Sky n'avait pas beaucoup de recrues, et à cinq, ils pouvaient aisément battre la guilde qui devait supporter l'absence de leur chef. Confiant, le chef de la guilde illégale marchait donc en quête de ce qu'il cherchait : la stèle d'or que quelques mages de Luxus avaient trouvés. Ils ne savaient sans doute pas ce qu'elle signifiait, et c'en était peut-être encore plus dangereux. Car, si Emil était là, il y avait bien une raison.

Quelques semaines plus tôt, il avait miraculeusement ouvert les yeux face aux agissements de la guilde. Il avait passé des jours à s'isoler pour hurler et déverser toute sa rage qu'il avait accumulée : il s'en voulait énormément d'être succombé si facilement à cette idée toute reçue, influencé par Black Jack, que le monde n'avait plus besoin de crimes. Il avait alors prit un autre tournant en décidant, contre tout, de rester au contrôle de la guilde pour avoir l'autorité de contenir les nombreux criminels qui grouillaient sous sa main. Il s'était décidé à observer ses mages, pour juger lesquels étaient «bons», lesquels étaient «mauvais». Drak fut le premier «bon», et c'est pour cela qu'il l'avait laissé partir pour Angel's Sky. Bien sûr, cette qualification n'était que purement subjective, et en réalité, presque tous les membres de Legion étaient à caser dans «mauvais». Mais Emil s'était lui même accordé une seconde chance, se promettant de combattre le crime d'une nouvelle manière. Si il pouvait s'accorder ce répit, il pouvait également l'offrir à ceux qui le méritaient.

Ainsi, il restait à la tête de ce groupe à la réputation déjà faite. Il continuait de garder leur objectif, celui de rassembler les trois clefs, mais s'il le faisait assidument, c'était pour les garder lui-même et ne pas les laisser à la portée de Jack. Il savait que le squelette n'attendrait pas pour abattre le courroux du démon sur le royaume entier. Il savait également que le squelette n'osait pas, pour l'instant, s'attaquer à lui. Donc le moyen le plus efficace de poursuivre son œuvre était de s'emparer lui même des clefs, là où Jack aurait presque peur d'aller les chercher. Ils se l'étaient promis, quand Jack avait offert la bague du chef de Legion à Emil, qu'un jour où l'autre, ils ne pourraient plus continuer dans leurs agissements sans que leurs idéaux s'entrechoquent. Ce jour était imminent, et bientôt, Emil allait devoir se frotter au mage psychique pour ne pas qu'il pose la main sur un pouvoir trop puissant.

Emil cherchait donc la stèle, avançant tranquillement, mais avec une excitation assez forte. Il ressentait tout autour de lui de l'énergie magique qui se diffusait, signe que ses mages avaient sans doute croisés les angelots qui gardent cette guilde. Emil, par chance, n'avait toujours pas croisé quelqu'un. Il ouvrait toutes les portes qu'il croisait, les refermait souvent après s'être rendu compte que la stèle ne pouvait être dans une pièce comme celles-ci, puis il continuait son chemin.
Après avoir tourné en rond pendant une dizaine de minutes, il s'arrêta subitement devant une porte légèrement entrouverte. Il ressentit une vibration magique particulière, une vibration qu'il connaissait.

Drak.

En fermant les yeux, pour se concentrer davantage, il ressentit le flot de magie qui émanait de Drak. Il devina qu'il combattait Tempest, un mage enragé de Legion, prêt à suivre jusqu'au bout les idéaux de Jack. Drak était un mage assez puissant, et il avait un sens tactique particulier. Tempest, par contre, était un maitre dans sa magie, et causait du fil à retorde à ses opposants. Particulièrement vicieux, il sauterait sur l'occasion de punir le déserteur de la guilde. Drak avait des chances de s'en sortir, mais il faudrait qu'il puise dans ses meilleures réserves. Partagé entre la fidélité envers son ancien ami et la mission de Legion, Emil préféra oublier ce combat en espérant qu'aucun parti ne l'emporterait.
Il rouvrit alors les yeux, se rendant compte que, même à des mètres de l'endroit, il pouvait localiser Drak et Tempest, qui devaient se donner à fond. Il trouvait alors intéressant de, avec cette méthode, voir l'avancement de ses mages dans la guilde légale.
La personne la plus proche de lui était Melborn Deathwing, un des mages les plus puissants de la guilde, mais tout comme Tempest, dévoué corps et âme au mage psychique. Deathwing n'était pas un as du combat, mais il savait se battre à sa manière, et si Emil aurait du parier sur quelqu'un, ce serait sur lui qu'il miserait. Deathwing n'avait jamais connu de défaite, et le jour où sa série de victoire se terminerait n'arriverait pas ici, dans la guilde céleste aux mages plutôt novices. Un mage, seul, était en effet arrivé devant le profanateur, et Emil jugea l'écart de puissance étonnant.
Plus loin encore, le mage capta la présence d'Ichigo, qui devait combattre deux mages à la fois. Ichigo était un mage amical, et bien qu'Emil ne lui ait jamais véritablement parlé, il savait qu'il n'était pas de la tempe de Deathwing ou de Tempest. Ichigo semblait plutôt souhaiter arrêter les conflits que les générer, mais Emil, n'ayant pas l'œil sur tout, ne pouvait pas en être si certain.
Enfin, encore plus loin, il sentit une incroyable puissance : Amaterasu, qui combattait une autre personne quasi à armes égales. Sceptique, Emil se demanda si la louve, une des mages les plus prodigieuses de Legion, allait s'en sortir. Elle qui était assez discrète à son arrivée s'est révélée parfois brutale et agressive dans les dernières missions qu'elle eut faite. C'était en partie car il ne savait pas dans quelle case la placer, chez les «bons» ou les «mauvais», qu'Emil l'avait sélectionnée. D'un autre côté, sa formidable aptitude au combat était un atout pour la mission actuelle.

Emil ne trouva aucune autre présence, peut-être étaient-elles trop éloignées, ou alors infimes, dans la guilde. Par chance, ses mages combattaient donc tandis qu'il cherchait lui-même la stèle. Les mages se concentraient, d'ailleurs, vers son côté. Peut-être avaient-ils compris ce que Legion était venu chercher, et par conséquent, s'étaient-ils rapatriés vers la stèle pour mieux la protéger. En tout cas, Emil avait cherché dans une bonne partie de la guilde, et il suffisait que ses mages défassent les mages d'Angel's Sky pour qu'ils aient la voie libre pour les heures à venir.

Reprenant sa fouille, il ouvrit la prochaine porte, fouilla rapidement dans la salle, puis ressortit. La guilde était gigantesque, et la stèle pouvait être n'importe où. Vraiment n'importe où ? Emil se mit à réfléchir à nouveau.
Luxus était parti. Si la stèle était un cadeau, peut-être était-elle entreposée dans le bureau du chef. Il fallait qu'il trouve les appartements de Luxus, c'était, selon lui, la plus probable des solutions.
Il continua donc à marcher, s'arrêtant parfois pour ouvrir des portes, quand soudain, il ressentit un étrange malaise. En fermant les yeux pour se concentrer sur les présences, il vit que tout avait changé : des combats s'étaient terminés, et, pire, trois personnes avaient fait irruption dans la guilde. Cela ne pouvaient être des mages de Legion, ils n'avaient aucun renfort de prévu. Et ce qui n'était pas Legion était ennemi.
Pire encore; une des trois nouvelles présence arrivait par ici, et tomberait nez-à-nez avec Emil dans les prochaines secondes. Si son réflexe a été de se cacher, il se reprit en se disant que, désormais, il pouvait bien s'engager dans un combat. Il n'avait pas négligé son entrainement, la dernière fois, et avait de nouvelles armes. Prêt à accueillir le nouveau venu, il se posta au milieu du couloir, large, sobre, éclairé par une importante lumière qui filtrait par une fenêtre au plafond.
Là, une idée lui vint. Alors qu'il entendait désormais les pas du nouveau venu, il se décida d'utiliser la magie psychique. Sortant la carte de Black Jack, il fonça dans l'esprit de cette présence, non-loin. Juste une seconde, pour savoir de qui il s'agissait. Pourtant, à peine rentré dans l'esprit de cette personne, il vit quelque chose qu'il n'avait jamais vu. Un corps, pour deux âmes. Comment était-ce possible ? Troublé, Emil faillit en perdre l'équilibre. Il se rattrapa, les yeux presque exorbités, au moment même ou une ombre se profilait devant lui.
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyMar 14 Juin - 18:59

Anonymous
Invité


Click

L’ennui et l’habitude, la monotonie avait déjà frappé ma fameuse guilde d’Eagle’s Claw Claw. Mes membres, mes élèves ne sont pas là, et même les demandes de missions commencent à disparaître. Je ne trouve désormais comme occupation que de m’entraîner, de perfectionner mon tranchant de lame, de perfectionner ma magie. Devenue maître dans le maniement du sabre, j’arrive désormais à couper facilement les pantins en bois qui me servent de cibles, au prix de mon siège de bureau que j’ai accidentellement déchiré suite à une montée de confiance concernant ma force et son contrôle.
Cependant, peut être par un miracle soudain du destin, un fâcheux événement arriva pour nous tirer de la monotonie. Angel’s Sky, notre guilde alliée dont Luxus, le maître, avait subitement disparu, était, d’après le message que j’avais reçu, était attaquée par Legion, cette guilde noire qui s’était attaquée également au fameux conseil des mages qui, quoiqu’ils en disent, se font trop vieux pour maintenir l’ordre dans le royaume dont la nouvelle génération change de plus en plus.

Ainsi, le maître d’Eagle’s Claw, accompagnée de deux de ses aiglons, apparurent après avoir accepté d’intervenir ave cet appel de détresse de la guilde angélique. Nous nous séparions des suites de mon ordre dans des directions différentes : j’envoyais mes membres aider les anges en danger, pendant que je prenais une route que seule moi devait prendre afin de préserver leurs vies.
Il n’y a pas très longtemps, un membre d’Angel’s Sky avait découvert en mission un objet dont l’origine et l’utilité nous étaient inconnues. Même après une recherche plus approfondie après une infiltration dans le conseil, qui est normalement bien renseigné, nous n'avons pas réussi à savoir à quoi servait cette stèle.
Tout porte à croire que c’est également pour cet objet que Legion refait aujourd’hui surface et s’attaque à la guilde flottante.
D’après des messagers des anges, on m’informa qu’Aleksander, le maître de Legion, se rapprochait dangereusement de la pièce ou la stèle avait été déposée, au centre même de la guilde, et que personne n’était disponible pour l’arrêter.
Si le maître d’Eagle’s Claw arrive à battre le criminel le plus recherché du Royaume, ma guilde indépendante des vieux séniles deviendra tellement célèbre que nous croulerons sous les demandes de mission et d’adhésions de membres. Elle deviendra l’une des guildes les plus côtoyées, une guilde ou les dernières places s’arracheront… Elle sera seulement composée d’élites, de mages puissants qui seront sous ma tutelle, et tous ensembles, nous créerons un Coup d’Etat qui fera prendre enfin aux vieux mages leurs retraites, et nous placerons des personnes enfin disposées à faire du Royaume de Fiore une grande nation qui surpassera toutes les autres grâce à son taux énormes de mages puissants…

Je marchais lentement, mes pas résonnant sur le sol brillant dans lequel je me reflétais. De temps à autres, j’entendais des explosions ou des cris qui résonnaient dans toute la guilde, mais sinon, j’étais dans un silence pesant, dans l’immense guilde aux nombreuses salles et aux nombreux couloirs. Iegara sur mon dos, mes vêtements plutôt étranges et sombres ( j’ai changé il y a peu l’ancienne garde-robe de ma nièce avec cet uniforme scolaire qui commençait largement à s’user pour des vêtements largement plus confortables, stylisés et personnalisés… ), je jurais avec ce décor blanc et doré.
A force de marche, je me rapprochais de la salle de la stèle, d’où une forte magie émanait. D’un autre couloir proche, j’entendais des bruits de pas qui s’arrêtèrent subitement. Là, de la magie émana également de ce coin, bien que je ne sache pas exactement qu’elle effet elle eu produit, puisque mon taux de magie et de santé semblaient encore intactes. Je continuais ma marche et me retrouvait, en un tournant, face à la personne du couloir.
Je faisais bel et bien face à Aleksander. C’était bien ce visage que j’avais vu placardé contre de nombreux murs et dans les journaux. En vrai, on devinait bien qu’il n’était pas n’importe qui, une aura de puissance émanait de lui. Je serrais les dents tout en souriant et en fronçant les sourcils.

- C’est la stèle que tu veux, n'est-ce pas ? Il faudra d'abord m'affronter... dis-je avant de produire un rire plutôt rauque.

A une forte vitesse, je m’élançais vers lui, Iegara déjà dans ma main. Je me jetais vers lui, et en un mouvement, tentais de lui trancher la gorge en un cri bestial.
Je le savais, ce n’était pas la technique la plus intelligente à utiliser face à un mage aussi puissant dont je ne connaissais rien, mais la stèle est un objet, je le pense, qui pourrait leur donner une puissance colossale.
De plus, il ne doit pas être n’importe qui pour avoir vaincu Mikio Kiyomizu…

[ Désolée pour la phrase de la fin, j’en avais trop envie !!!!! 8D ]
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyMar 21 Juin - 22:31

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click

Il s'agissait d'une femme, assez jeune, de petite taille, portant des vêtements à dominance sombre. En voyant son visage d'une blancheur assez distinguée, presque frigide, Emil reconnut l'expression si particulière de la nouvelle maitresse de la guilde indépendante Eagle's Claw. Cette guilde, assez récente, était toujours assez discrète, comme en général toutes les guildes indépendantes, mais si on prêtait l'oreille aux bons endroits, on entendait assez parler d'elle. On y contait de bons exploits, et certains affirmaient que, malgré son faible effectif, ses atouts pouvaient bien se défaire d'une guilde plus nombreuse. Le mage de Legion, en préparant l'attaque sur la guilde céleste, s'était renseigné le plus qu'il pouvait sur sa victime, et il avait ainsi apprit qu'une alliance liait cette guilde à celle de Tsukyio Ogawa, qui lui faisait désormais face. Il misait cependant sur ses mages les plus puissants, et des mages indépendants d'un niveau moyen ne lui faisaient pas peur. Il n'avait pas pensé que la jeune femme se rendrait elle-même sur les lieux en cas d'agression, et il fut donc étonné, au premier abord, de la voir arriver face à lui. Bien sûr, il cacha son sentiment, et se reprit à la seconde qui suivait. Il ne fallait pas fléchir face à un adversaire. Encore une fois, il était confronté à un chef de guilde, et il bénissait déjà son récent entrainement.
Toujours quelque peu troublé par la vision qu'il avait eut en fouillant dans la tête de Tsukyio, il réfléchissait à toute vitesse à une réponse probable : pourquoi deux entités semblaient habiter un seul corps ? Pendant le court temps qu'il avait, avant que Tsukiyo ne réagisse, il devait trouver un moyen d'oublier son scepticisme. Se connaissant suffisamment, il savait qu'il ne pourrait combattre pleinement sans avoir résolu les énigmes qui le tracassaient. Se mordant discrètement une lèvre, il regarda Tsukyio s'avancer, quasi confiante. Elle arborait un sourire dérangeant, et se mit à parler.

«C'est la stèle que tu veux, n'est-ce pas ? Il faudra d'abord m'affronter...»

Elle termina par un rire grossier qui donna la chair de poule au chef de Legion. Tandis que le vicieux frisson parcourait son échine, il ne pouvait que se demander par quel moyen la jeune femme savait cela. Les trois présences qu'il avait ressentit précédemment étaient surement d'Eagle's Claw, c'était sûr. Mais à peine deux minutes s'étaient passées, et son nouvel adversaire n'avait surement pas eut le temps de croiser un mage de Legion qui lui aurait confier l'information; et cette hypothèse n'était pas plus probable pour un mage d'Angel's Sky qu'elle aurait croisée : l'aurait-elle laissé seul ? Surement pas. Non, si son corps vibrait de terreur, c'était car il faisait face à un adversaire qui avait sans doute une capacité d'analyse très développée. Et un tel adversaire était dangereux, même pour le chef de Legion. Il connaissait suffisamment ses limites pour savoir qu'il était vulnérable sur plusieurs points. Il avait faillit perdre face à Mikio, et «faillit perdre» ne voulait pas autant dire qu'il avait gagné. Non, si les mages le suivaient, c'était car il avait, en plus d'une certaine puissance, un charisme certain. Accompagné de Jack, il avait réussi à rassembler les pactisant de Legion. Mais sa certaine puissance n'était pas la meilleure. Ces derniers jours en étaient la preuve : qu'aurait-il fait s'il avait été seul face à Natsu ? Sans Drak, il aurait été tué. Bien sûr, sa vocation n'était pas de combattre, et elle l'était encore moins aujourd'hui. Mais son image qui transgressait le monde était telle qu'une personne, dans le Royaume, était bien capable de l'attaquer pour le tuer; pour faire en sorte de venger tous les morts que Legion trainait derrière elle.
Et le regard implacable de Tsukyio donnait à Emil l'impression qu'il était peut-être face à une telle personne. La jeune femme dégaina une longue épée, cachée dans son dos, et se mit à courir vers l'autre mage en poussant un cri qui se voulait sans doute encourageant pour elle. Elle balaya l'air de sa longue épée, et Emil, voyant le tranchant se rapprocher de sa gorge, utilisa la téléportation juste avant qu'il ne se fasse toucher.

Il apparut dans le dos de la fille, et d'où il était, en voyant les cheveux noirs de la fille, se balançant au rythme de son attaque, et sa silhouette féminine, il reçu en choc en voyant certains points communs avec Abigail. Déstabilisé, il aurait pu lancer une Aquarafale par surprise, mais il perdit trop de temps, et déjà, son adversaire se retournait. Il gagna du temps en parlant.

«L'intrépide Tsukyio Ogawa...Je comprends pourquoi Luxus t-a choisie. Mais cette affaire, aujourd'hui, ne concerne que Legion et Angel's Sky. Nous recherchons une stèle, comme tu l'as compris, mais je ne veux pas de combat. Les mages célestes ont tous refusés leur coopération, et mes mages ont donc usé de leur force. Mais c'est seulement pour cette stèle. Alors laisse moi passer !»

Sachant déjà que son conseil n'était qu'une parole en l'air, il continua le combat, en faisant apparaître un brelan de carte. Il en lança rapidement une sur Tsukyio, et il en appliqua une seconde sur sa poitrine. La carte disparut quand il murmura l'incantation.

«Glyphe d'Echange»

Bien sûr, son sort ne serait actif que si la carte lancée touchait une partie du corps de Tsukyio. Emil lançait ses cartes à toutes vitesses, elles étaient presque invisibles pour un œil normal quand elles déchiraient l'air ainsi. Mais Tsukyio avait certainement plusieurs ressources. Pour s'assurer que son attaque ne tombait pas à l'eau, il retourna la troisième carte qu'il gardait en main : elle représentait le buste de Mikio.

«Aquarafale !»

Il fit apparaître deux sphères aquatiques de la taille d'un ballon de football qu'il lança immédiatement en direction de son adversaire. Une balle partait vers la droite de Tsukyio, une autre vers la gauche. Si elle en esquivait une, elle se prendrait l'autre. Emil resta sur ses gardes en attendant la réaction de la jeune femme qui avait deux âmes.

    [Héhé, j'intègre Mikio a ma façon, également ! Sinon, comme on a la même couleur, je t'ai mise en "marron" pour bien distinguer, tu peux faire ce que tu veux de ma couleur de ton côté Wink]
    [Edit d'une inconnue : Bof, marron & darkred, c'est pas si différent que ça :3]
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptySam 2 Juil - 20:20

Anonymous
Invité


Click

Alors que, dans ma tête, un petit souffle de soulagement s’était créé en voyant ma lame atteignant sa gorge, au dernier moment, le mage de Legion disparut sous mes yeux. Cet homme, que je savais pleins de ressources, m’étonna quand même de posséder un tel pouvoir de téléportation, si rapide et efficace. Stoppant ma course, je me retournais, le savant dans mon dos. J’arborais un regard déterminé, un visage sans sourire, mais au fond de moi, je me questionnait : pourquoi ne m’a-t-il pas attaqué ? Est-ce une particularité du sort qu’il vient d’employer, ou bien a-t-il raté cette occasion de quasi-victoire ?
Là, mon adversaire se mit à parler. Sa voix grave contrastait avec son petit minois à l’air jeune et innocent. Et pourtant, j’avais bien devant moi l’homme le plus recherché de tout le Royaume, celui qui a dirigé les pires opérations du siècle, celui qui a causé tant de dégâts parmi des innocents, des personnes dénuées de magie, sans défense. Ces alliés ne sont souvent que de la pire espèce, froids, méchants, et perfides. Je ne veux pas me laisser avoir par son regard au charisme sans faille…

- L'intrépide Tsukiyo Ogawa...Je comprends pourquoi Luxus t-a choisie. Mais cette affaire, aujourd'hui, ne concerne que Legion et Angel's Sky. Nous recherchons une stèle, comme tu l'as compris, mais je ne veux pas de combat. Les mages célestes ont tous refusés leur coopération, et mes mages ont donc usé de leur force. Mais c'est seulement pour cette stèle. Alors laisse moi passer !

Sa demande me paraissait folle, inconsciente, idiote : croyait-il vraiment qu’Eagle’s Claw n’interviendrait pas dans un conflit aussi important ? Etait-il persuadé que moi, après avoir engagé le combat, j’allais le laisser passer à sa simple demande, laissant ma fierté de côté ?
Cependant, il semblerait que ce qu’il avait dit n’a servi qu’à lui faire gagner du temps. Rapidement, le combat repris d’une façon peu commune. Moi qui, après le précédent événement, croyait qu’il était spécialisé dans la magie de déplacement, peut être même partielle, fut encore une fois surprise. Dans sa main, j’eu à peine le temps de voir trois cartes.

« Rappelle toi, Tsukiyo, de toujours te méfier du Joker. Il saura toujours te surprendre, et peut te battre à n’importe quel moment… »
Ce conseil avisé de mon père m’était revenu en tête. Il m’était inutile en cet instant, mais pourtant, je restais sur mes gardes et le gardais en tête. Venant d’un tel adversaire, je peux m’attendre à tout.
Là, il me lança, d’une rapidité impressionnante, l’une de ses cartes. De a lame, je la coupais en deux, proprement. J’émis un léger sourire : je peux être fière de mon travail, ma lame est parfaitement aiguisée. Là, je relevais le regard, et mon sourire disparu rapidement, remplacé par un visage rempli d’effroi. L’une des boules d’eau que mon adversaire m’avait lancé me percuta fortement, me faisant perdre l’équilibre et me faisant atterrir durement sur le sol de marbre. Je serrais les dents et fronçait les sourcils, me rendant compte qu’il avait pris des précautions en m’en envoyant deux d’un coup. Sa carte était-elle un leurre ? J’ai pourtant eu le temps de le voir appliquer l’une de ses cartes sur son torse.
Logiquement, il lui resterait une carte. Seulement, il vient tout juste d’utiliser un sort d’eau. Quelle est donc sa magie ? Il vient d’en utiliser deux différentes en l’espace de même pas cinq minutes. Alors que je me relevais, j’essayais de deviner à quoi servait la dernière carte qui lui restait. Là, j’écarquillais les yeux : il n’en avait plus ? Sa main était vide, et semblait être prête à réagir à n’importe quelle attaque.

Que faire ? Mon adversaire est bien plus imprévisible que je ne l’aurais cru…
Sachant que je n’avais pas le temps de réfléchir trop longtemps au risque de perdre mon combat, je me résignait à utiliser le domaine où je n’étais pas la plus forte…
Saisissant mon sabre entre mes deux mains, je me concentrais pour puiser dans mes réserves magiques, enfouies si loin dans mon fort intérieur que j’eu du mal à les trouver.

Hane

Ayant prononcé silencieusement le nom de ma technique, après un mouvement de lèvres, des plumes apparurent autour de moi, m’entourant d’un sombre éclat. D’elles six, j’en envoya deux vers Aleksander, séparée par à peine deux secondes. Leur vitesse vertigineuse me fit sourire : c’est l’une des rares techniques qui peut me servir dans un combat où je suis seule...
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyDim 3 Juil - 13:01

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click

D'un geste vif, la jeune dirigeante d'Eagle's Claw trancha la carte du glyphe d'échange, annulant par l'occasion le sort qu'Emil s'était lui-même appliqué sur la poitrine. Cependant, les deux sphères aqueuses qui suivirent ne manquèrent pas leur cible : comme Emil l'avait prédit, une des sphères passa à côté de lui, mais c'était sans compter que la seconde le percuta de face, l'envoyant à terre quelques mètres plus loin.

Presque rageuse, Tsukiyo se releva, mais resta sur place. Plaçant son sabre devant elle, elle se concentra, préparant à coup sûr une technique. Le jeune Emil la contempla, sur ses gardes, et fit apparaître quatre nouvelles cartes dans sa main droite, prête à en lancer une. S'attendant à une offensive rapide et à un projectile, il fut surpris de voir des plumes étincelantes apparaître autour de la jeune femme, virevoltant tranquillement. La jeune femme venait d'employer sa première manifestation magique depuis le début du combat, si bien que le mage ne pouvait se douter de quelle magie était-elle détentrice; il n'avait jamais assisté à un tel phénomène, qui ne s'apparentait à aucune magie élémentaire. Étrangement, le fait qu'elle invoque des plumes ne pouvait renvoyer au fait qu'elle puisse voler; à quoi cela-lui servirait dans un espace aussi réduit ? Sceptique, Emil s'attendait à tout, et évaluait chacune des possibilités. Il fut cependant surpris de voir foncer deux plumes à toute vitesse sur lui. Pris de court, Emil ne pu éviter les plumes, ne sachant pas se qui se passait si il était touché : voyant une plume foncer sur sa hanche gauche et une autre vers son cou, il se défendit, par manque d'autre réflexes, en plaçant son bras gauche au niveau de son visage. Une plume se planta assez sauvagement par la pointe dans son avant-bras intérieur, celle qui passa prêt de sa hanche l'effleurant à peine. Rapidement, il arracha la plume de son bras, s'infligeant une nouvelle douleur, tandis que du sang commençait à couler rapidement le long de son membre. Serrant des dents, il avait toujours quatre cartes dans sa main, et même si Tsukiyo avait encore des plumes qui faisaient sans doute office de défense, il lança une nouvelle offensive.

Il lança une carte à terre, qui se matérialisa en un simple skate à roulettes en bois. Des encoches permettaient à Emil d'y placer ses pieds, et avec de simples mouvements balanciers, il pourrait influer sur la direction du petit engin. Emil avait passé son enfance dans un cirque et avait une maitrise précise de son équilibre. Il avait fait de nombreux numéros sur une planche identique, il pourrait donc combattre aisément sur le skate.
Rapidement installé, il prit de l'élan pour foncer à toute vitesse sur son adversaire. S'accroupissant sur l'engin et se penchant en avant pour qu'il aille plus vite, Emil utilisa deux des cartes qui lui restaient pour faire apparaître d'un côté un arc et de l'autre, trois flèches. S'avançant toujours, il visa rapidement et lança les trois flèches en même temps avec son arc. Il lâcha ensuite l'arme, étant proche de son adversaire, et utilisa sa dernière carte pour faire apparaître une Naginata. L'arme, se confondant presque avec la hallebarde, avait un manche d'environ cent-vingt centimètres et à son extrémité une petite lame de trente centimètres. Emil n'était pas un expert du maniement de cette arme, mais elle était efficace pour sa longue portée. Alors qu'il était tout proche de Tsukiyo, il pivota à 90° vers la droite, présentant donc son côté droit à Tsukiyo, et balaya l'air de son arme vers l'adversaire : si elle ne bougeait pas, ses deux jambes seraient tranchées.
Sa course ne se termina cependant pas là. Une fois ayant fait un demi-cercle avec son arme, touchant ou non Tsukiyo, il continua le mouvement en plantant l'arme sur le mur face à lui. S'en servant comme appui, il se souleva à l'aide de ses bras, lui permettant de quitter le sol des pieds. Ayant toujours ses pieds dans son skate, il lui suffit de faire un simple mouvement pour se dégager de la planche, qui, avec la vitesse, continua sa trajectoire en plein dans la tête de la jeune fille. Emil, transporté lui aussi par son élan, ne pu voir ce qu'il en advenait, et atterrit à nouveau à terre, profitant de l'instant pour arracher son arme du mur et se constituer une nouvelle défense.
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyLun 4 Juil - 12:17

Anonymous
Invité


Click

Tenant toujours mon sabre face à moi avec mes deux mains, les sourcils froncés et les lèvres serrées, j’observais les moindres mouvements de mon adversaire, prête à parer à toute éventualités. Même lorsqu’il fit apparaître de manières surprenante une planche à roulettes grâce à l’une des quatre cartes qu’il avait récemment sorties, je ne bougeait pas d’un cil.
Encore des cartes ? Il se sert de ses cartes pour lancer des sorts, mais également pour contenir des objets ? Si l’on part sur cette hypothèse, sa seule limite serait le nombre de cartes d’un jeu, autrement dit, 54 cartes. Et encore, peut-on réellement se fier à cette hypothèse ? Il peut tout aussi bien posséder deux jeux, voir même trois ou quatre. Et ainsi, sa seule limite ne serait que le nombre d’énergie magique qu’il possède, mais je pense que sa réserve doit être immense compte-tenu de tous ses exploits en combats. En se basant sur 54 cartes, si l’on réduit les cartes qu’il a déjà employé ainsi que celles qui sont dans sa main, il lui resterait 47 cartes. Et encore, puisque son jeu ne contient pas forcément de Jokers : ainsi, le minimum serait de 45 cartes encore. Je ne peux pas utiliser cette tactique, cela prendrait des heures et le combat se terminerait sûrement avant à cause de ma petite réserve de magie. Ma tactique de combat se limiterait-elle donc à la force brut, à l’attaque pour savoir lequel de nous deux s’écroulera en premier ?

Cette idée me plaît.

Voyant le jeune homme foncer tout à coup à grande vitesse vers moi, créant un bruit résonnant dans tout le couloir, j’esquissai un sourire froid. Tout de suite après, toujours sur mes gardes, je l’observa utiliser deux des trois cartes qui lui restaient pour faire apparaître un arc et des flèches. Il tira directement, et je fut étonnée de la précision avec laquelle il les avait tirées malgré la vitesse qu’il utilisa. Les évitant de justesse, l’une d’elle me fit une entaille à la jour droite, me coupant au passage quelques cheveux. A ce que je vois, lui aussi lime parfaitement les lames de ses armes…
Ne me laissant aucun répit, il utilisa la dernière carte qu’il avait en main pour faire apparaître une autre arme, que je compris être conçue pour le combat à mi-distance. Sa vitesse l’avantageait grandement, et même s’il avait l’air de manier plutôt maladroitement l’arme qu’il tenait dans sa main, il la maniait suffisamment bien pour réussir, alors que j’avais à peine eu le temps de réagir, à m’entailler très profondément la cuisse.
Je serrais les dents. J’avais bien trop sous-estimé mon adversaire, et pourtant, j’en connaissais parfaitement la valeur au combat. Le sol blanc, alors que notre combat avait commencé depuis à peine cinq minutes, commençait déjà à être tâché de mon sang rouge vif. Où est donc passé ma force légendaire, mon agilité sans faille ? En m’installant dans ce corps, tout ce que je savais faire a disparût…
Je commençais ( enfin <<’’’ ) à m’énerver, autant contre moi que contre les attaques de mon adversaire. Comme pour me narguer, je le voyais dans une pose presque grotesque, appuyé sur son arme de laquelle coulait quelques gouttes de mon sang. Là, il me lança sa planche à roulettes. Malgré sa vitesse plutôt moyenne, arriver à lancer ainsi un objet accroché à ses pieds dans une telle position est honorable… Mais insuffisant.

Je mettais enfin à profit l’entraînement de Tsukiyo, de moi-même. M’appuyant sur ma jambe gauche, et dans un léger pivot, je levait rapidement ma jambe droite et frappait la planche, à près d’un mètre cinquante de mon visage, de toutes mes forces avec mon pied. La planche, qui eu à peine l’air d’un bâton au contact de mon pied, s’écrasa au sol dans un bruit sourd.
Faisant passer mon sabre dans ma main gauche, à peine ma jambe posée, je le lançais vers Aleksander, qui venais à peine de se lever, vers son visage. Je ne cherchais même pas à viser, car tout de suite après que la lame se soit plantée dans le mur, je joignais mes mains, et prononça encore une fois silencieusement la formule de ma technique.

Hikari

Sans perdre de temps, je réussissais, même à distance, à envoyais les boules de lumières vers Aleksander, sans savoir si je l’avais touché tout à l’heure. L’une d’elle s’écrasa contre le mur, provoquant une explosion qui, sûrement, s’était fait entendre dans toute la guilde d’Angel’s Sky. La poussière envahit le couloir et, fronçant les sourcils, j’essayais de voir que qui était advenu de la personne visée.

[ Hrp : j'espère que mon post ne paraît pas trop... vantard ? ]
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyLun 4 Juil - 17:57

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click

L'étrange technique d'Emil, qui combinait plusieurs éléments, porta ses fruits : le coup horizontal toucha violemment la cuisse de Tsukiyo, et même si elle évita aisément la planche, ce dernier coup permit au chef de Legion de dégager son arme.
Tsukiyo, dans une tentative presque vaine, lança soudainement sa fidèle épée vers son adversaire; Emil eut seulement à se décaler pour l'éviter. Particulièrement aiguisée, l'épée s'était facilement ancrée dans le mur, et c'est à ce moment qu'Emil comprit qu'il n'était pas vraiment visé; en tout cas, cette attaque cachait quelque chose. La jeune femme ne se serait jamais désarmée sans raison. Fixant avec la plus grande concentration qu'il pouvait Tsukiyo, il sentit quelque chose derrière lui.
Il ne pouvait les voir, mais deux sphères blanches, lumineuses, étaient apparues dans son dos, et se mirent à foncer immédiatement sur le mage. Son instinct lui sauva la mise : il décala furtivement sa tête pour qu'une des sphères se prenne le mur, à seulement quelques centimètres de lui, et finisse par une explosion inattendue : de la fumée et des fragments muraux furent projetés tout autour. Mais ce n'était pas le plus grave, car une seconde sphère demeurait toujours, et celle-ci attaqua Emil en plein milieu de son dos, explosant à son tour, réduisant en lambeaux sa cape colorée. Le mage, réprimant un hurlement de douleur, fut projeté en avant, et s'étala sans délicatesse sur le sol.
Il eu deux secondes d'inconscience, peut-être plus, mais quand il ouvrit les yeux, gémissant en sentant une plaie brulante dans son dos, la fumée due aux explosions était toujours présente. Forçant pour ne pas fléchir, le jeune mage se releva non sans mal, et s'adapta comme il pouvait à la douleur : s'il esquissait des gestes trop brusques, il ressentait un élancement fulgurant dans le dos qui le paralysait momentanément, arrivant même à lui couper le souffle. Il devait se reprendre, et rapidement : la fumée se dissipait à vue d'œil. Ayant perdu son arme avec le choc, il ne pu que battre en retraite, confus à présent : il se retourna pour s'éloigner le plus possible de Tsukiyo avant de reprendre complètement ses esprits. Pourtant, alors qu'il se tournait, il aperçu quelque chose : un trou dans le mur, à presque deux mètres de hauteur, ayant environ 60 centimètres de hauteur. Pour ne pas rester dans le couloir, et donc rapidement à portée de Tsukiyo, il se laissa glisser la tête en avant dans le trou, et atterri dans une pièce lumineuse, éclairée par de larges fenêtres.

Se redressant, il aperçu avec surprise la stèle, entreposée contre un mur de la pièce. Cette pièce rassemblait des étagères de livres, des objets divers, surement ramenés de missions, et principalement, ce que convoitait Legion. S'approchant, Emil eut envie de se téléporter avec, retournant au sein de sa guilde avec le trésor; mais un plan se fit rapidement en lui. Ayant un sourire, il fit apparaître deux cartes, qu'il lança par le trou où il était rentré : les deux cartes sortirent et se posèrent au sol, juste avant le trou, et se matérialisèrent en deux glyphes : le glyphe d'aveuglement et le glyphe d'immobilisation. Si Tsukiyo s'approchait pour rejoindre Emil, elle poserait forcément les pieds dans l'espace des glyphes : ils faisaient tous les deux trois mètres, soit l'espace entier du couloir, et il suffisait qu'elle marche dessus pour être aveugle et immobile. Elle ne verrait donc pas ce qu'Emil ferrait à cet instant.

Rassuré de ne pas être dérangé pendant les prochaines secondes, il arracha au mur une affichette et fit apparaître un crayon via une carte. Il recopia le plus précisément possible les écrits de la stèle, et une fois les inscriptions faites, il rangea l'affiche qui contenait le message, dans une langue qu'il ne connaissait pas, dans une nouvelle carte. Il fit ensuite apparaître une longue nappe d'une de ses cartes, et il la lança sur la stèle, qui fut ainsi cachée. Si Tsukiyo enquêtait, elle ne penserait pas directement à la stèle en prêtant un premier coup d'œil. Elle racontera sans doute qu'Emil a quitté la guilde sans la stèle, et que donc ils auront réussis à repousser Legion. Si elle voyait la stèle, elle comprendrait qu'Emil, d'un moyen où d'un autre, en a recopié l'inscription. Cachée, elle déduirait surement qu'il l'a piégée avec ces deux glyphes pour juste gagner du temps à reprendre des forces – ce qui n'était pas faux, après tout. Il fallait donc, pour que son plan fonctionne, qu'il retourne combattre Tsukiyo comme si rien ne s'était passé, et à un moment propice, il pourrait s'en aller sans que cela ne fasse suspect. Grâce à sa baguette des glyphes, il fit disparaître les deux glyphes qu'il avait au préalable lancé, et il sortit de la pièce par la porte, débouchant sur le couloir. Pour ponctuée son arrivée pleine de surprise, il fit apparaître trois Aquarafales qu'il lança dans toutes les directions, espérant qu'il toucherait Tsukiyo, qu'il ne voyait toujours pas.
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyJeu 7 Juil - 21:19

Anonymous
Invité


Click

La poussière, qui avait formé une fumée épaisse pareille à un brouillard, m’empêchait de voir plus loin que mon bras, si bien que pendant quelques instants, j’étais restée sans bouger, attendant une réplique, une contre-attaque, voir même un simple signe de vie de mon adversaire. Je n’avais encore jamais utilisé ma technique et mon sabre de cette manière, et je me doutais que cette attaque à distance était loin d’être dévastatrice. Ainsi, je ne m’attendait absolument pas à trouver mon adversaire dans l’inconscience, ou même dans un état critique. Et pourtant, ce long silence, ponctué seulement par la chute de petits cailloux provenant du mur, qui était sûrement très abîmé. Malgré la fumée qui ne se dissipait toujours pas, je me décidais finalement à avancer, prudemment, vers l’endroit où avait été Aleksander précédemment.
Là, alors que je marchais lentement, d’un coup, tout se fit noir autour de moi et je me cogna lourdement la tête contre je ne sais quoi. Aveuglée, j’essayais de trouver l’origine d’une telle sorcellerie, bien qu’elle ne soit pas très mystérieuse : cela ne pouvait être que l’une des techniques d’Aleksander, l’homme qui réserve tant de surprises. Ayant ainsi perdu la vue, cette expérience me rappela l’un des entraînements que j’avais le plus détestés étant jeune, celui qui mettait en action mes autres sens en ayant les yeux bandés. Seulement, ici, la situation était largement différente : j’étais désarmée, une force mystique semblait m’enfermer dans une espèce de boîte, et surtout, je risquais d’y laisser la vie. Ma technique précédente avait beau avoir été audacieuse, elle n’était pas venue à bout de mon adversaire avait eu pour effet de me désarmer complètement.
Essayant d’utiliser mes oreilles, je ne remarquais toujours aucun bruit étrange : soit Aleksander ne bougeait pas où ne faisait aucun bruit, chose impossible sur ce sol devenu parsemé presque complètement de débris, soit il avait échappé à ma portée et m’avais glissé un dernier piège pour que je ne le rattrape pas… Quelle imbécile !
Prisonnière, j’essayais, tant bien que mal et sans ma vue, de trouver une sortie à cette « cage ». Cependant, alors que je commençais à m’énerver, la cage disparut brusquement, et, retrouvant enfin un peu de lumière, je plissais les yeux sous cette lumière, bien que peu forte, qui m’illumina pendant quelques instants.

Là, alors que je me rendais compte que la fumée se dissipait un peu, je me mis tout de suite à chercher mon sabre, qui, je l’espérais, ne s’était pas brisé sous le choc. Me baissant pour chercher, j’entendis tout à coup un bruit étrange mais familier. N’ayant pas eu le temps de me retourner, je me prenais un choc brutal sur le dos, et m’écrasais sur le sol. Je serrais les dents sous mes multiples douleurs, qui commençaient à être à la limite du supportable : elles allaient me rendre folle. Levant les yeux, je vis l’une de ces maudites boules d’eau me passer au ras du crâne : j’avais bien la preuve que Aleksander n’avait pas terminé.
Tant bien que mal, je me relevais, malgré mes jambes tremblantes. J’étais épuisée et essoufflée, mes mouvements étaient devenus lents et je saignais de tous les recoins, dont ma précédente blessure faite dans le dos, qui était plus douloureuse que sanglante.
Cependant, dans ma main tremblante, on pouvait percevoir quelque chose qui luisait littéralement.
Iegara, intact, brillait d’un éclat apaisant. Je l’avais attrapé lors de ma chute, et, même si mon état était presque critique, je pouvais largement mieux améliorer ma situation avec ce sabre en main. Ayant préalablement déchiré mes jambières pour faire un garrot pour ma cuisse, je savais que je devais tout tenter en cet instant, et ne pas risquer de me blesser encore plus.
Me rappelant des quatre plumes, bien moins luisantes, qui flottaient à mes côtés, je me construisait une stratégie pendant que la fumée se dissipait.
A peine la silhouette d’Aleksander visible, je m’élançais vers lui en courant. Attrapant les quatre plumes dans ma main, je les lançais, combinant la force de mon bras à celle de la magie, pour plus de rapidité, étant donné mon cruel manque de magie que je devais économiser. Une par une, elle tranchait le brouillard, s’élançant vers Aleksander telles des flèches tranchant l’air, dont j’étais l’arc et dont la magie était la personne qui tirait sur la corde. Les rôles sont inversées, et au fond, ce n’est pas plus mal.
Continuant sur ma lancée, alors que j’étais à environ cinq mètres de la silhouette que j’avais vu préalablement ( l’attaque de mes plumes avait sûrement cogné de nouveau le mur, produisant ainsi plus de fumée encore… ), j’invoquais, utilisant mes minces réserves de magie, Nagareboshi, l’étoile filante, qui, en un bruit plus grand encore que tout ceux que nous avions produit pour l’instant, s’abattit à cinq mètres de là où j’étais, provoquant au passage une onde de choc qui me fit perdre l’équilibre.
Des éclats de marbres volèrent dans tous les sens, et je me protégeais le visage avec mes bras. Une fois le choc passé, je levais les yeux, essayant de voir le résultat de mon attaque, essoufflée et sentant plus que tout, sous la douleur, le manque de magie apparent qui m’interdisait presque d’utiliser une nouvelle technique…
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptySam 9 Juil - 12:06

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click

A nouveau dans le couloir, Emil aperçut Tsukiyo, recroquevillée sur elle-même, ayant sans doute été touchée par une des Aquarafales qu'il avait lancée. Cependant, puisant dans ses ultimes forces, la jeune femme commença à courir vers Emil, et lança tour à tour les plumes. Suffisamment éloigné, il pouvait voir où elles arriveraient facilement, mais leur vitesse était grande, et quand il en évita une, il ne pouvait se replacer à temps pour éviter l'autre. Il sentit donc une plume lui faire une entaille assez profonde à la cuisse droite, et une autre qui s'enfonça au milieu de son ventre. Tsukiyo, n'ayant plus de plumes autour d'elle, continuait cependant toujours son avancée, armée de son épée magique. Emil, les dents serrées, essayant de ne pas ressentir la douleur qui se faisait de plus en plus forte, se mit en garde, prêt à tout. Tsukiyo avait déjà envoyée des plumes aussi tranchantes que des poignards, puis des sphères lumineuses qui explosaient au moindre contact. Tout montrait qu'elle voulait en finir le plus rapidement possible; elle utilisait des attaques puissantes à suivre pour défaire le chef de Legion, quitte à lui infliger d'horribles douleurs. Cette fois, la jeune femme fonçait, déterminée, prête à lancer une nouvelle attaque qui se voudrait sans doute surpuissante.
En effet, à peine à quelques mètres d'Emil, elle s'arrêta, prête à lancer une nouvelle attaque. D'un coup, dans un bruit assourdissant, une lumière éclatante se dégagea de la longue épée de la jeune femme pour foncer vers Emil. Laissant une trainée lumineuses derrière lui, l'étrange projectile semblait être un concentré de magie pur, surement l'attaque ultime de Tsukiyo. Emil sauta sur l'occasion, et utilisa lui aussi ce qui pourrait s'apparenter à sa technique ultime : il fit rapidement apparaitre la carte de Coloro Haïne, puis murmura l'incantation du sort en joignant ses mains devant lui :

«Fury of Haine !»


Une boule de la taille d'un ballon de foot se dégagea lentement des mains d'Emil et fonça contre la sphère de Tsukiyo. Tout se déroula au ralenti, les deux sphère se rapprochaient toujours plus. Et, quand elles se touchèrent, une déflagration surpuissante fut provoquée, envoyant valser Emil au loin.

Quand il se releva, sonné plus que jamais, il vit Tsukiyo, dans le même état que lui, quelques mètres plus loin. Entre eux deux, il n'y avait plus aucune trace des deux sphères, qui, sans doute d'une force égale, avaient explosées l'une contre l'autre. Emil rampa contre le mur le plus proche et se leva en s'appuyant dessus. Perturbé pour avoir dépensé trop de magie et avoir subit trop d'attaques, il ne se risqua pas à s'avancer et préféra récupérer ses esprits en prenant le mur comme appui. Il avait l'impression que ses jambes se dérobaient sous lui, et qu'il ne tenait debout uniquement grâce à son épaule collée à la façade. Haletant presque, il parla tout de même à son adversaire, voulant éclairer certains points :

«Tsukiyo Ogawa...Comment cela se fait-il que tu aies deux esprits dans une même personne...?»


Une telle situation lui rappelait la distinction entre Emil et Aleksander, qui n'était en vérité qu'une futile illusion qu'il s'était lui-même forgée. Il attendit la réponse de Tsukiyo, comptant sur cette pause dans le combat pour reprendre des forces; en l'état actuel des choses, il n'était pas capable de faire un sort sans s'évanouir.
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme EmptyLun 11 Juil - 19:49

Anonymous
Invité


Click

Mon étoile filante, d’une rapidité et d’une grosseur que j’aurais aimé plus grandes, semblait avoir souffert, elle aussi, du manque de magie. En tout cas, au dernier moment, et avant que la lumière envahisse le couloir, j’avais écarquillé les yeux, apercevant Aleksander utiliser une technique qu’il n’avait pas encore utilisée. Le balle, différente des précédentes que j’avais reçues qui étaient, elles, constituées d’eau, entra en contact avec mon étoile filante, provoquant une onde de choc plus grande encore.
Envoyée plusieurs mètres plus loin, alors que j’avais fait une chute d’environ un mètre de hauteur à cause des différents sens de la déflagration, je chutais lourdement au sol, roulant au sol par la suite. Je serrais les dents pour garder mon calme, mais la douleur était si grande que j’avais du mal à respirer, je ne pouvais même plus bouger : j’avais sûrement plusieurs côtes brisées, et mon dos me faisait encore plus souffrir qu’avant. Rapidement, un liquide chaud remonta le long de ma gorge et coula tout au long de mes lèvres, passant par ma joue posée contre le sol froid, teintant sa blancheur de rouge.
Mon visage, qui était d'un naturel blanc, était couvert d’égratignures et de sang, mon sang. Dans quel état je me trouvait… Et ce pourquoi ? Pour défendre des personnes que je ne connais pas, un objet dont je ne connais même pas l’utilité, le tout pour faire connaître une guilde dont les membres m’importent peu… Je fermais la bouche et souriais tristement : finalement, ma vie s’arrêtera-t-elle ici, pour des raisons si idiotes ?

Cependant, ramenée brusquement à la réalité du combat par une voix tremblante de fatigue à à peine dix mètres de mois, je tournait seulement les yeux pour voir Aleksander, l’air lui aussi mal en point, mais mieux que moi puisqu’il pouvait, tant bien que mal, tenir debout.

- Tsukiyo Ogawa...Comment cela se fait-il que tu aies deux esprits dans une même personne...?

Fermant les yeux, je souriais bêtement, et lui répondait dune voix plutôt détachée :

- A quoi cela m’avancerait de te répondre ? dis-je en soufflant.

Réfléchissant un peu, mon amour propre entra tout de suite en jeu, et, poussée par un élan de curiosité, je repris la parole.

-Je vais te répondre, mais à condition que ce soit à mon tour de te poser une question après, dis-je, marquant une pause. « Si je tiens jusque-là… », pensais-je alors.
Je ne suis pas Tsukiyo. Notre famille, depuis la nuit des temps, se réincarne dans le sabre que je tiens en ce moment. Notre famille n’a été qu’une suite de faibles régis par le simple espoir qu’un jour, la magie blanche fasse ses preuves. Je leur ai prouvé, moi, criminel, que je suis plus fort qu’eux. Ainsi, grâce à un pacte, j’ai pu revenir d’entre les morts par l’intermédiaire de ce corps…

Je marquais une légère pause, réfléchissant à mes mots, afin d’essayer de voir si Aleksander avait réussi à comprendre mes paroles. Je ne voulais pas trop lui en dire, mais je n’avais rien à perdre à faire en sorte qu’il ne se croit pas roulé.

- Et toi ? Qu’est-ce qui te pousse à créer tant de conflits ? Tu n’es pas comme la rumeur le prétendait, tu n’es pas l’un des hommes sanguinaires de Legion, et pourtant, tu es leur dirigeant. Quel est donc ton objectif ? lui demandais-je en retour.

Poser une telle question n’a qu’un intérêt personnel pour moi. Je veux savoir contre qui j’ai perdu, et savoir pour quelle cause. Bien que je sois mal en point, la douleur me confirme que mes nerfs ne sont pas atteints, et le fait que je puisse réfléchir me prouve que mon cerveau n’a rien. Mes pertes de sang ont beau être importantes, je ne mourrais pas…
 MessageSujet: Re: [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme   [Event : Attaque sur Angel's Sky !] L'Ombre d'une Jeune Femme Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Guilde scélée d'Angel's Sky